[CR] Watsburg - Journal de campagne

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
benbreval
Profane
Messages : 33
Inscription : mer. août 07, 2019 3:51 pm

Re: [CR] Watsburg - Journal de campagne

Message par benbreval » sam. oct. 19, 2019 9:21 am

Teasing - Cr il y a un nouvel échevin dans le quartier pour bientôt

benbreval
Profane
Messages : 33
Inscription : mer. août 07, 2019 3:51 pm

Re: [CR] Watsburg - Journal de campagne

Message par benbreval » mer. oct. 30, 2019 4:52 pm

En attendant le CR d'un des joueurs, une petite contribution de ma part pour les motiver.
Ci dessous, le point de vu d'un assassin en charge de suriner un innocent (témoin d'un meurtre) sorti de prison. Après quelques péripéties anecdotiques avec de tous frais libérés de prison, mes  PJ viennent juste de trouver la planque dans laquelle le bougre se planquait chez un riche armateur.
 
Chapitre 3 : Un nouvel échevin

Interlude :
Honnêtement, je ne sais pas quand  cela a dérapé. Faut dire, j’aurais dû me méfier, un contrat si simple, ça sent la magouille à plein nez surtout à ce taro la !
Mais bon, c’était trop tentant, d’autant plus avec le 4eme gosse qui devrait pas tarder à pointer le bout de son nez. Darron ce n’est pas de tout repos, surtout quand t’as ta miche qui est plus féconde qu’une ratte. Ptin, 4 mômes en 3 ans c’est presque un record. Y’a bien le zinc qui a fait mieux dans le coin mais lui c’est un chaud lapin, il a le zob qui brule tellement au quotidien qu’il la trempe partout. Un vrai petit baigneur.
L’affaire sentait bon, trop bon donc. On était pourtant cinq pour suriner 1 seul gonze, même pas un balaise en plus. Un pov' type qui avait dérouillé définitivement une gamine et qui chanceux comme un cocu s’est retrouvé dehors en moins de deux sans rien demandé. La tuile pour la famille de la victime tu penses bien. Du coup, on nous a demandé de prendre la relève du bourrelle vu que lui aussi a du se sentir lésé. Histoire que justice soit faite quoi.  
On est passé par la porte de service avec les gars, histoire de la jouer discret. Rico, le loritain de notre groupe à crocheté la serrure fissa. Jamais vu un talent pareil. Pour les fermoirs on pouvait lui faire autant confiance qu’il fallait l’éviter pour se couvrir. Le mongol avait déboulé à la planque sapé comme un guignol. On avait dû lui refourguer dardar des fringues plus adéquates, sombres si vous voyez ce que je veux dire.
Bref, Rico a ouvert la porte et on s’est engouffré dedans tranquille. Pourtant, on n’a même pas eu le temps d’entrer dans les préliminaires qu’un fou furieux nous a pris à revers. Le zouave était tendu, lance sortie. Je n’ai pas cogité longtemps, réflexe de pro surement, j’étais déjà en train de grimper  un escalier. Arrivé en haut, j’entendais Rico se faire larder, j’en suis sûr c’était lui, un loritain ça gueule aussi pas pareil que nous.
Pticou m’avais suivi dans les escaliers, on s’est regardé comme deux cons. J’allais proposer de redescendre quand on a entendu d’autres cris en bas, et pas que d’un gars. Un mec mon cul, la baraque était plus remplie que l’entrejambe d’une putasse sortant d’une caserne. Avec Pticou on a eu la même idée, on a décidé de ne pas moisir ici plus longtemps. On est parti par les toits, sans demander nos restes.
Sur le retour, avec Pticou, on n’en menait pas large. Je crois qui lui plus que moi, n’avons vraiment compris ce qu’il s’est passé si ce n’est qu’on a failli se faire refroidir. Sur le coup, je me  suis demandé comment mémère aurait apprécié la nouvelle, de savoir qu’elle allait être veuve, alors que le 4ème mecton allait s’abouler. Je pouvais plus continuer comme ça, fallait que je change de métier si je voulais durer. C’est à ce moment-là, en descendant des toits qu’on est tombé sur une patrouille de gardoches. Et merde pas de chance, je ne sais pas ce qu’il m’a pris mais c’était décidé…
Demain je postule chez les gardoches.

Ravortel
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3253
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: [CR] Watsburg - Journal de campagne

Message par Ravortel » mer. oct. 30, 2019 5:56 pm

:D J'adore la chute !

benbreval
Profane
Messages : 33
Inscription : mer. août 07, 2019 3:51 pm

Re: [CR] Watsburg - Journal de campagne

Message par benbreval » sam. nov. 09, 2019 10:33 am

Fin du chapitre 03 sur le nouvel échevin. Cela tombe bien, ce soir 4ème chapitre avec 4 PJ

Journal du Chat Noir :

La fatigue me collait à la peau comme une jouvencelle à son premier amour. J'avais toujours l'épaule qui me lançait, ça bourdonnait de douleur au moindre faux-mouvement. Je m'étais salement fait navrer d'un carreau d'arbaleste y'a quelques temps de ça. La bonne nouvelle, c'est que ça cicatrisait. La mauvaise, c'est que ça cicatrisait. ça te titille dans la patte dès potron-minet et après ça te lâche plus. Pi la hiérarchie en a rien à battre. Donc tu te coltines ton sale boulot de gardoche en serrant les dents et tu t'écroules à la brune tout pareil. Même que t'en dors pas ou à peine. Je regrette de pas avoir attrapé vivant le salaud qui m'a fait ça. Ou alors si j'avais su, je l'aurai tué une deuxième fois.

Je me suis mis quelques gelders de côté, rapport à des extra que j'ai fait chez un poudré, Di Donatelli. Gardoche le jour, vigile la nuit et des trous dans le corps. Tu parles d'une vie. Le soleil se levait, j'avais encore un peu de temps avant de reprendre mon service. Alors j'ai gagné une étuve histoire de me racler la crasse et d'essayer d'oublier les soucis, ton corps qui te dit merde, pour te délasser quelques minutes à défaut de pouvoir pioncer.


Je barbotais dans mon bouillon quand l'idée m'est venue que Wastburg était ptet pas un gros morceau de terre cerné des bras d'une rivière mais juste un gros bateau en train de couler. Au fur et à mesure que la nef s'enfonce, des paquets de rats quittent la câle, se marchent sur la gueule pour essayer d'atteindre les cordages et la vigie en couinant de rage et d'effroi. Faut voir comme les rues dégueulent de populos, parfois. Et tout ça dans la boue et la merde. Bref, le prévôt nous a viré de nos piaules et on est censé se trouver une turne en ville. Va falloir en sortir des gelders et tout ça pour un placard à balai ou une mansarde de misère. Faut que je me trouve une petite fendue pour m'entretenir, je vois pas d'autres solutions. C'est pas tant que je suis radin mais à un moment faut savoir penser à soi. Avec ma belle gueule et deux trois entrechats, ça devrait passer...


On est pas les seuls à avoir dû débarrasser le plancher. Y'a eu un changement d'échevin et le lâcher de prisonniers qui va avec. Moi j'aime bien l'idée d'avoir droit à une deuxième chance. Pas pour moi hein, le Chat Noir est du genre carré, pas besoin qu'on me fasse la charité vu que ce que je veux, bah je le prends. Mais pour les autres, je suis pas contre. C'est mon côté bon samaritain.

Pi ça nous a permis de remettre la main sur quelques cafards et autres larrons en déveine et de leur re-casser la gueule. Avant de les mettre à nouveau au frais. Ça aussi j'aime bien.


Je commence à prendre le rythme des patrouilles et à gérer la roture. Le secret, c'est d'aller dans le sens de la marche. Et de savoir mettre des petits coups de pression au bon moment. Si t'as un chêne en face de toi, fais le roseau et si c'est un roseau, fais le chêne. Bon c'est pas clair mais je me comprends. Donc on a dérouillé un pointeur de gamine avec l'aide de la foule en colère qui voulait le dérouiller. On a dérouillé des petits racketteurs qui se faisaient déjà dérouiller par un genre de Scaramouche loritain, ils ont bien pleuré leur maman ces cons-là, ça m'a mis de bonne humeur. Pi on a taillé une bavette avec le patron des racketteurs, Georgio. Ça c'est plutôt bien passé dans l'ensemble. Georgio nous a rancardé sur un ex-taulard qui avait un contrat sur la tête et ça nous a mené jusqu'à Di Donatelli, le poudré.


On était censé faire une garde de routine et j'avais commencé à faucher des babioles à droite à gauche dans la baraque cossue du Donatelli quand des poignardeurs ont décidé de rendre une petite visite de courtoisie nocturne chez Di Donatelli. On en a mis une paire sur le carreau. Je me demande bien quand arrivera la prochaine journée ou on pataugera pas dans le raisiné...

Avatar de l’utilisateur
Musclodo
Profane
Messages : 11
Inscription : mar. juil. 09, 2019 9:35 pm
Contact :

Re: [CR] Watsburg - Journal de campagne

Message par Musclodo » jeu. nov. 14, 2019 4:40 pm

J'ai pris un malin plaisir à lire ces CR. Merci beaucoup!

Concernant le scénario des "trois gamins", est-il lisible quelque part?

benbreval
Profane
Messages : 33
Inscription : mer. août 07, 2019 3:51 pm

Re: [CR] Watsburg - Journal de campagne

Message par benbreval » jeu. nov. 14, 2019 7:53 pm

Merci. Un 4eme CR devrait arriver d'ici peu et boucle le chapitre 02
Pour le scenar cf : maraudeur 21 un e-zine disponible sur internet

Avatar de l’utilisateur
Musclodo
Profane
Messages : 11
Inscription : mar. juil. 09, 2019 9:35 pm
Contact :

Re: [CR] Watsburg - Journal de campagne

Message par Musclodo » lun. nov. 18, 2019 1:49 pm

benbreval a écrit :
jeu. nov. 14, 2019 7:53 pm
Merci. Un 4eme CR devrait arriver d'ici peu et boucle le chapitre 02
Pour le scenar cf : maraudeur 21 un e-zine disponible sur internet
Merci beaucoup.
J'ai hâte de lire la suite du CR!
 

Répondre