Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
nerghull
Dieu d'après le panthéon
Messages : 4321
Inscription : dim. mai 03, 2015 3:02 am

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par nerghull »

Ce soir c'est Masks épisode 1, comme d'habitude à nos table, la session 0 a été fait textuellement pour ne pas fatiguer tout le monde. Comme pour une vraie session sur table c'est allé un peu partout, on a des pouvoirs solaires, cosmiques et élémentaux, mais aussi du chamanisme améridien, va falloir relier tout ça derrière. Mention spéciale au perso dont le background est plus ou moins :
"LE GRAND MECHANT: Aaaargh, vous m'avez vaincu héros, mais vous périrez avec moi, car avec mes dernière forces j'invoque sur vous, le châtiment !!
LE CHATIMENT (1m45 au garot, collants pastels et voix chantante) : Bonjouuuur !

Par contre, dieux, la traduction en français, quelle infamie.
Spooky scary creepypasta

Ici j'ai pris du temps pour faire des trucs :
Une bafouille sur les plateaux de jeu & Un truc plus synthétique sur la déstabilisation / Des CR de partie d'Eclipse Phase
Un système alternatif pour Warhammer 40k (Black Crusade et Dark Heresy, surtout)
Avatar de l’utilisateur
Mabuse
Initié
Messages : 175
Inscription : ven. janv. 31, 2014 5:34 pm
Localisation : Lyon

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Mabuse »

Hier soir petit one-shot avec CdO, les vaillants coureurs doivent escorter une princesse mineur de province jusqu'à la plus grande ville du monde pour son mariage, avec l'héritier d'une grande guilde marchande. Tout se passe à merveille, même si l'arrivé en ville fait un peu peur, avec ses bas quartiers ou se concentre toute la misère du monde, poivrot, et junkie au lotus. Un environnement sympa au demeurant. Ils installent leurs QG dans une auberge haut de gamme privatisé par le futur époux. La princesse, elle broie du noir, arraché à sa terre natale, et contraint de se marier à un vieillard. 

Une occasion parfaite pour les coureurs de se vautrer dans le luxe, de se remplir la panse de homards et petites cailles, saupoudré d'alcools fins. Le lendemain matin, le réveil est durs pour tous ... surtout quand ils se rendent compte que la jeune princesse. Les hypothèses fusent, c'est elle enfuie pour éviter de vivre le calvaire ?  Est ce un crime crapuleux pour une rançon ? Une des trois autres grandes guildes de la ville veut elle saper l'autorité d'une guilde concurrente ? En tout cas, ils se mettent d'accord qu'étant les seuls dans l'auberge lors de l'évènement, ils peuvent légitiment craindre la fureur du prince de la guilde.  Après une petite phase d'enquête, la porte de la sire a bien été fracturée, un ballot de foin a été déposé sous la fenêtre pour amortir la chute, ils trouvent même quelques traces de matériels d'escalade... Contre une bouteille de rhum, un mendiant errant dans le secteur avoue qu'il a vu partir une jeune fille avec trois loubards aux crânes rasés. La piste de la fugue ne tient plus la route !

Surtout quand ils apprennent que le cuisinier en charge du repas de la veille est absent aujourd'hui. Drôle de coïncidence !! Ils se rendent chez lui, il occupe une petite maison au fond d'une impasse dans les bas quartiers. La tension est à son comble, la crainte du coup fourrée est dans toutes les têtes. Après une rapide observation des lieux et de la situation, une opération digne du GIGN est mené. Porte fracassé, fenêtre de l'étage fracassé, les coureurs rentrent dans la maison et foncent sur le suspect. Siegfreid le jeune cuisiner avoue ses méfaits en larme, il avoue avoir agi sous la contrainte. Il doit une grosse ardoise à une fumerie de lotus tenue par une des guildes concurrente, et des hommes ont kidnappé sa petite sœur. Le deal était simple, s'il empoissonnait le repas et que le rapt de la châtelaine réussissait, on lui rendait sa sœur et l'ardoise serait effacé. Le pauvre bougre encore à moitié stone ne fait pas le poids, et avoue qu'un coursier doit passer dans la journée pour lui indiquer ou retrouver sa sœur. 

Sous la contrainte et menaces des joueurs, ils acceptent leurs plans. Sangris l'ex espion prendra sa place pour se grimer et intercepter le coursier. Barberousse et Ochael doivent l'amener devant le prince pour témoigner, tant pour innocenter les coureurs que pour incriminer la guilde concurrente. Mais craignant la fureur du prince marchand, il demande à faire un crochet par la grande place pour trouver un témoin de moralité, qui pourrait lui éviter une sentence trop lourde. 


La suite au prochain épisode !
Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3479
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Sama64 »

Blondin a écrit : sam. févr. 13, 2021 11:35 am 7ème session de la campagne Les Ombres d'Atlantis pour Acthung! Cthulhu.

Je passe en mode spoiler, histoire de ne rien divulgâcher.

Spoiler:
La fine équipe d'agents du SOE est toujours à Rome, et les choses s'accélèrent. Après avoir mis la main sur un agent local qui avait disparu et l'avoir remis entre les mains de notre supérieur, on s'engueule avec ce dernier que l'on soupçonne d'être manipulé par l'ennemi. Tout le monde se calme et s'explique en y allant franchement. L'agent local - nom de code Pasquino, nous certifie que les nazis sont bien dans la capitale italienne et font des fouilles dans les souterrains de la ville, près de la place Saint-Pierre. Il pète soudain un câble, et tente de se couper la main, ce que le militaire de notre groupe l'empêche de faire. On décide alors de fouiller les souterrains. Tout va bien pendant un moment mais, après avoir dégagé un éboulement qui nous semblait relativement récent et pénétré dans un couloir remontant semble-t-il à la période antique, nous tombons dans une embuscade d'hommes-serpents. Le groupe tient le choc (on avait déjà croisé des cadavres de ces sales bestioles auparavant). Mon personnage est grièvement blessé au cours de l’échauffourée Je me traîne sur le sol, m'éloignant des bêtes, tout en essayant de tirer dessus quant vient mon tour. On termine le combat victorieux et je reçois les premiers soins. Les tunnels nous semblent beaucoup plus inquiétants d'un seul coup. Et cliffhanger de fin d'épisode.

Premier vrai combat donc. Globalement, ça s'est bien passé, mais j'ai pour la première fois vu le côté vraiment aléatoire de SaWo : mon perso a reçu en une seule attaque 3 blessures, ce qui fait que j'ai adopté le principe de la "retraite tactique au gros sel" : je m'enfuie et je tire derrière moi quand vient mon tour. C'est de la lâcheté héroïque, ou de la bravoure pour couard, sûrement...
Ah c'est marrant, parce que les joueurs avaient littéralement roulé sur
Spoiler:
les hommes serpents.
. Ça n'avait pas du tout entraîne de tension (même s'ils avaient eu peur de rester perdus dans les tunnels)
Traductions & relectures pour le DDD
Avatar de l’utilisateur
Blondin
Prêtre
Messages : 398
Inscription : jeu. sept. 25, 2014 10:51 am
Localisation : Area 51

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Blondin »

@Sama64 Seul mon perso est sorti blessé de ce combat - avec une seule attaque qui a porté.

Après, y a eu quelques petites bévues pendant le combat de manière générale. Deux persos avaient embarqués des fusils qui auraient dû grandement nous aider, mais les dégâts notés dans leur fdp n'étaient pas les bons et, surtout, étaient beaucoup trop faible. Or, la résistance
Spoiler:
des hommes-serpents
est de 7.

Connaissant SaWo, je pensais également que les adversaires étaient des extras. Donc exit après une blessure. Or ils avaient un template que je ne connaissais pas, un genre d'extra sous stéroïdes : ils pouvaient encaisser trois blessures, mais ne disposaient pas du dé Joker (heureusement, parce que gérer cinq Jokers... :? ) .
Joueur sur : Acthung Cthulhu! Les Ombres d'Atlantis
Avatar de l’utilisateur
Fingolfin
Dieu lyrique des fouteux chantants
Messages : 6083
Inscription : sam. févr. 07, 2004 7:06 pm
Localisation : Massy

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Fingolfin »

Nous, on a joué à Obachan panic!

Comment ça, vous ne connaissez pas ? On y joue ces fameuses mamies japonaises pleines de super-pouvoirs !

Présentation du jeu par notre (excellent) MJ :
https://www.cestpasdujdr.fr/obachan-panic/

F.
Do you want to live forever ?
Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Ascendant
Messages : 1597
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Nightfalls »

Samedi aprem, on a joué sur la Terre du Milieu. Pas de système officiel, mais un croisement entre Tiers Age (pour l'esprit) et un de mes systèmes perso (mécanique). 4 joueurs dont 2 habituels et 2 nouveaux (quoi ont fait un poil de jdr, il y a des années). Personnages : un chevalier dunadan, un écuyer, un éclaireur et un barde (tous humains). Simple présentation du contexte (1000 ans avant guerre de l'Anneau) et lancement d'une petite aventure : la reine de l'Arthedain leur confie la tâche de sauver sa dame de compagnie d'un mariage arrangé avec un seigneur dunadan "maître chanteur". Charge à eux de reprendre un document ancien, source du chantage sur la famille de la malheureuse, avant que le mariage soit célébré. Le voyage vers le nord de Fornost a été agrémenté d'un petit combat contre une troupe de pillards ; des hommes sauvages, qui ont rapidement été mis en déroute par les PJ + les 6 cavaliers d'escorte (quelques blessés, contre plusieurs morts chez les hommes sauvages).
Cela m'a permis de tester le système de combat adapté à ce monde, et ça a plutôt été efficace : meurtrier et assez tendu (les PJ et leurs alliés étaient largement supérieurs au vu de leurs compétences martiales et équipement, mais les hommes sauvages étaient en large surnombre).

Dimanche aprem, on a dû reporter Scales vu qu'un joueur a eu un imprévu au boulot...
Avatar de l’utilisateur
Blondin
Prêtre
Messages : 398
Inscription : jeu. sept. 25, 2014 10:51 am
Localisation : Area 51

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Blondin »

Ce vendredi soir, petite pause dans notre campagne Achtung! Cthulhu. Du fait de l'absence d'un joueur, un autre membre du groupe s'est proposé de mener un one-shot. Il a utilisé son système maison, un S.P.E.C.I.A.L. très allégé, ce qui lui a permis de privilégier la narration. On a donc eu droit à quelques bonnes interactions PJ-PJ et PJ-PNJ ce soir-là.

On a joué un scénario post-apo. L'inspiration principale du MJ était le travail de Simon Stålenhag, l'illustrateur derrière Tales from the Loop et Things from the Flood. Et c'était super sympa. À la place des zombies, on a eu droit à des gens câblés à des casques virtuels et de golems de la taille d'un immeuble composé de câbles électriques et de ferrailles (des marcheurs). Pour le déroulé du scénario, c'était une sorte de road-movie entrecoupé de quelques étapes, notre groupe devant rejoindre un emplacement mystérieux situé au Canada suite à un appel radio capté par hasard. On eu ainsi droit aux classiques du genre revisités :
Spoiler:
  1. Une scène où le groupe devait explorer une banlieue abandonnée, à la recherche d'objets utiles pour la suite de leur voyage. Ayant été blessé lors de l'introduction (je commence à voir un certain pattern se dégager pour mes persos :neutral: ), cela s'est doublé d'une étape pour me soigner, puis de la découverte d'un câblé, heureusement inoffensif, ce qui nous a permis de l'étudier.
  2. Une phase de traversée en bagnole du centre-ville. Comme on avait aperçu de loin que les câblés se rassemblaient en grand nombre, ce qui voulait dire qu'un ou plusieurs marcheurs étaient sur le point de débarqués. La scène commence comme une infiltration, puis termine en course poursuite sur une autoroute encombrée de carcasses de véhicules, talonné par une horde de cyberzombies.
  3. La classique scène avec les cannibales. Piégés alors qu'on explore une station essence doublée d'un motel pourri peu après avoir passé la frontière canadienne, on nous propose un cruel dilemme : sur nos quatre persos, nous avons la possibilité d'en sacrifier deux et de faire partie les deux autres. On refuse. On finit par s'échapper dans une scène digne d'un Tarantino sous stéroïdes : on piège nos deux gardes, on s'empare de leurs armes, on fait exploser la station essence au cours de la fusillade qui s'ensuit avant de monter dans notre voiture, une nouvelle course poursuite s'engage avec un quad et une moto qui nous canardent à l'arme automatique :rock .
  4. On finit par arriver à destination. Le village qu'on s'attendait à voir n'est pas là. On découvre juste une cabane, où on laisse l'un des persos blessés avec des vivres, le temps d'aller explorer plus en avant. Il saigne abondamment, et on craint qu'il ne lui reste pas beaucoup de temps. On découvre ensuite une sphère étrange, comportant une multitude de terminaux et de moniteurs que nous n'arrivons pas à utiliser correctement. Un long câble s'échappe de la sphère, et nous le suivons. On croise de multiples sphères sur plusieurs kilomètres. Elles comportent toutes d'étranges peintures aux motifs amérindiens. Alors qu'on atteint l'autre bout du câble, on découvre ce qui semble être une ancienne foreuse-excavatrice. En grimpant à l'intérieur, nous sommes accueillis par un petit robot, qui nous explique qu'il fait partie d'une compagnie qui, il y a près de 20 ans, avait lancé le projet d'extraire du pétrole dans cette région (d'où la foreuse). Cette méthode étant peu rentable, le projet fut abandonné, et la compagnie abandonna l'endroit, ainsi que U, le robot. Ce dernier, ayant poursuivi sa mission initiale, envoya un message radio il y a plus ou moins 17 ans de cela, afin d'attirer de nouveaux ouvriers. Nous sommes alors dépités. Heureusement, le PJ incarnant le personnage le plus original de la partie, plutôt loufoque, décide de se faire passer pour le nouveau boss de la compagnie. U lui révèle alors que l'endroit dispose d'infrastructures et d'une importante réserve de pétrole. Nous enregistrons alors un nouveau message radio pour attirer des survivants ici. L'épilogue nous révèle que notre PJ blessé a survé, et que nous avons ainsi bâti l'un des havres d'où émerge à nouveau la civilisation.
La semaine prochaine, on fera encore un one-shot, mais ce sera de la fantasy en mode film noir dans Laelith. Je suis plutôt impatient, car je vais pouvoir me faire plaisir au niveau de la création de personnage et, surtout, je vais pouvoir enfin découvrir cette cité dont j'ai longuement entendu parler par des rôlistes plus âgés que moi :D .
Joueur sur : Acthung Cthulhu! Les Ombres d'Atlantis
Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 10906
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Inigin »

Je viens de finir de mener Nuit agitée au ryokan Mitsuba, ou sa version très adaptée (4 sessions quand même), et ben c'est top ! Bravo @Cédric Ferrand !

Maintenant, le mix Wedding/Murder à Kyotei Castle. Comme ils ont buté le daimyo Kakita ils vont être bien reçus :lol: (mais pas trop chaudement, la shug du groupe célèbre le mariage)
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 9275
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Cédric Ferrand »

Inigin a écrit : lun. févr. 22, 2021 10:32 pm Je viens de finir de mener Nuit agitée au ryokan Mitsuba, ou sa version très adaptée (4 sessions quand même), et ben c'est top ! Bravo @Cédric Ferrand !

Ça fait très plaisir de lire ce genre de commentaire, c'est un scénario cher à mon coeur.
Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 6771
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Vorghyrn »

Mutant year zero :
j'incarne Corona (comme la bière, bien sûr). esclave, homme-plante pas très intelligent, un poil craintif mais très physique. Notre groupe est partie dans la zone (Le Cap) chercher du matos pour construire des barricade un peu plus solide qu'une pile de gros cailloux faite par mon perso.

On traverse un marécage pour arriver à une église délabrée et tomber sur 4 mutants dont un qui nous allume à coup de fusil (quel gâchis de balle !) Jusque là mon perso avait été le gros lourdaud à la Hodor (et je le joue comme tel, du genre
PJ : "bon, on pousse jusqu'à l'église"
moi " je dois pousser qui ?")

Sauf que là entre mes pouvoir pour encaisser les dégâts, faire plusieurs attaques, escalader et surtout la compétence "tenir le coup" d'esclave, ben j'ai fini le combot indemne alors que le reste du groupe est blessé ou mourant :mrgreen:
On a une ennemi en fuite et surtout une église à explorer avec une bande d'éclopé

The sprawl en solo

J'ai juste joué une grosse scène où mon perso doit récupérer un échantillon sanguin d'un extrémiste flamand qui fait partie d'une équipe d'escorte venue à l'aéroport de Bruxelles chercher une neurologue sud-africaine. Elle (XIII, mon IA avec le livret "singularité" du supplément Métapole) doit également livrer le même type à une autre équipe pour payer une dette.

Pour la faire courte, elle a récupéré l'échantillon après une série de plongée dans les systèmes de sécurité de l'aéroport puis du drone de sa cible. Par contre elle a fini par buter l'équipe à qui elle était censée remettre la cible. Bah oui, alors qu'elle leur avait livré la position exacte, l'équipe d'extraction n'arrivait pas à gérer les collègues de la cible et qu'ils allaient mettre ça sur le dos de XIII, XIII a jugé qu'il  fallait sois les soutenir, ce qui était risqué, soit éliminer ses potentiels contradicteurs. Elle a pris l'option 2) parce que son espérance mathématique était meilleure :mrgreen:

Bon, par contre là, elle est face aux extrémistes flamand qu'elle a attaqué (anonymement) puis aidé. Problème, ces gens sont un tout petit peu raciste et XIII occupe un corps biologique qui est, d'après sa propre analyse, "descendante de peuples banyarwanda et plus particulièrement tutsi, bien que 18,3% de de mon génome provienne probablement d’autres origines, principalement d’autres peuples d’Afrique de l’est". Ca risque de compliquer les choses d'autant qu'à leurs premières vociférations, XIII a répondu par "stratégie interpersonnelle agressive" qui n'a pas vraiment porté ses fruits (6- sur "montrer les dents") .
Je me suis arrêté là :runaway
Mon blog JDR : De l'autre Côté de l'écran. critiques de JDR et techniques de jeu, surtout en solo

Mon site d'écriture : Imaginaires lointains. Récits cyberpunks, CR littéraires de solo medfan et un projet d'univers sous forme de wiki
 
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5537
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Tybalt (le retour) »

Pathfinder : We Be Goblins!

Je respire ! Enfin une partie depuis des mois... et ma première partie en ligne (en tant que PJ). Comme prévu, c'est moins bien que de vive voix, mais c'est rudement pratique pour revoir les amis et pouvoir jouer en attendant que la pandémie passe. Là, c'était pour l'anniversaire d'un ami, sa compagne lui avait organisé une partie de jeu de rôle-surprise avec des gens qu'il n'a pas pu revoir depuis trop longtemps pour cause de confinement belge.
On a joué à Pathfinder, un groupe de gobelins lancés dans une aventure résolument sans enjeu. Pas mal de temps passé à présenter les règles et les personnages afin de les choisir (et à essayer d'endormir leur petiot). On a joué l'équivalent d'une grande scène, on se retrouvera pour la suite plus tard. Côté technique, c'était une visio Skype (avec image : on ne s'était pas revus depuis des mois), et Roll20 pour quelques images. La préparation s'étant faite à l'arrache, on n'a pas énormément utilisé les outils de la plate-forme, on avait les feuilles de perso en PDF à côté. Ma foi, ça tournait déjà très bien, en tout cas côté PJ.

Pour le moment, le chef nous confie pour mission d'aller récupérer des feux d'artifices dans une épave près de la mer. Mais afin de nous préparer à la mission, une grande fête a lieu à l'occasion de laquelle nous, futurs héros, devons montrer notre bravoure en remportant diverses épreuves allant du rodéo sur cochonnet à l'exercice de souplesse pour passer à travers un cerceau de fil barbelé, en passant par l'avalage de limaces noires et le cache-cache avec coups de bâton en cas d'échec. On s'en est plutôt bien sortis avec des jets de dés amusants tandis que le MJ avait tendance à rater les siens.
Mon perso, un roublard que j'avais renommé Zigmund en raison de son incroyable +5 en Psychologie, a été pris en flagrant délit de ne pas boire comme les autres (il comptait faire des blagues méchantes à ses petits camarades bourrés plus tard). Forcé à boire, il est arrivé gonflé à bloc pour la première épreuve, celle du cochonnet, et s'est accroché vaille que vaille. Acclamé par la foule, je me suis adressé de bruyantes félicitations à moi-même avant de m'exclamer : "Vous avez tous vu, j'ai bu comme tout le monde et j'ai réussi l'épreuve ! On ne dira plus jamais que Zigmund fraude !" (Ça donne une idée de l'ambiance de la séance.)
Mon ami prêtre (on aime beaucoup allumer des feux tous les deux) a brillamment réussi à avaler cinq limaces noires en extrayant leurs vésicules de poison discrètement pour ne pas s'empoisonner avec. Sauf la dernière. Il l'avait réduite en pulpe à coups de poings avant de l'avaler pour qu'elle passe mieux, mais il avait oublié de lui enlever sa vésicule avant. Du coup, la fin de soirée a été nauséeuse. Sans oublier les cinq limaces dans l'estomac.
Un autre perso, cavalier celui-ci, dispose en guise de monture d'un capybara (un capybara qu'il a peint en rouge, parce que le rouge, ça va plus vite). Il s'est prêté à l'épreuve du "cache-toi-ou-fais-toi-bastonner", qu'il a brillamment réussie en galopant jusqu'à la rivière puis en se cachant derrière son capybara. Le seul gobelin qui a pensé à chercher près du capybara n'a pas vu le cavalier...
Enfin, l'alchimiste a réussi à se glisser au creux d'un cercle de fil barbelé en recourant discrètement à une potion de rétrécissement.
Nos exploits durant la fête nous ont valu de recevoir du chef plusieurs objets utiles pour notre mission du lendemain. Mission que nous entamons pour beaucoup avec une gueule de bois carabinée. Nous croiserons certainement Plein-de-jambes-mange-les-petits-gobelins, l'araignée qui réside près de la rivière, et peut-être reverrons-nous Gribouille (exilé parce qu'il avait appris à lire et à écrire) et peut-être même la cannibale qui vit dans l'épave.
Bref, une partie légère mais c'était exactement ce qu'il nous fallait, et j'ai enfin pu tester Roll20. Suite au prochain épisode.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
Avatar de l’utilisateur
Nhumai
Zelateur
Messages : 85
Inscription : jeu. janv. 21, 2016 1:32 pm

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Nhumai »

Pathfinder Seconde édition: Torment and legacy 

Pour se remettre en jambes en tant que GM et débuter sur PF 2, c'est l'aventure démo téléchargeable gratuitement sur le site Paizo qui se compose d'une ou deux rencontres jouables en 1 heure (un combat et une rencontre plutôt basée sur la discussion mais qui peut éventuellement dégénérer en bagarre aussi).

Le groupe se compose de 3 élèves de l'Académie de la Société des Eclaireurs, une halfelin druide, un gobelin de givre rogue et un elfe guerrier. L'action se déroule lors d'un séjour d'études lors duquel ils effectuent des fouilles aux alentours d'un village sur l'île de Kortos où est installée leur petite compagnie.

Après une journée de fouilles, le groupe rentre au campement sous une pluie fine, laissant leurs professeurs et quelques autres élèves en arrière (les autres ramènent le matériel et eux doivent préparer le repas du soir.
A leur arrivée, le village est sans dessus-dessous, les femmes et les enfants sont en pleurs, les hommes apeurés ou en colère: un ogre a enlevé Lazino, le vieux sage de la communauté. Après avoir discuté avec les villageois, ils leurs décrivent l'assaillant et la direction qu'il a prise en direction des collines. Ils se lancent aussitôt à la poursuite du ravisseur non sans avoir entendu la fille de Lazino proposer 20 po à qui lui ramènerai son père.

Les traces dans la boue fraiche mènent d'abord à la carcasse d'une vache qui a été fraichement dépecée. Après une heure et demie de marche, ils aperçoivent de la fumée en haut d'une colline.  Avançant avec précaution le long du chemin qui mène au sommet, une odeur de viande rôtie vient leur mettre l'eau à la bouche. Ils entendent des cris: une voix suppliante et une voix caverneuse qui lui répond de se taire sous peine de finir embroché au dessus du feu. Silence. L'ogre se met à chantonner. 

Se préparant au combat, le groupe monte le long du chemin rocailleux en se cachant le mieux possible. Au détour du chemin en lacet ils aperçoivent l'ogre devant l'entrée d'une grotte qui doit être son abri en train de faire rôtir un quartier de viande. A quelques mètres sur la gauche de la grotte, ils aperçoivent un cercle de pierres levées. Au loin, l'orage gronde.

Décidant de prendre l'ogre à revers les 3 élèves se dirigent vers les pierres levées et tentent d'escalader la petite falaise de 3 mètres qui les sépare de l'endroit. Mais l'halfelin qui était la dernière à monter glisse et fait tomber des pierres, ce qui attire l'attention de l'ogre qui empoigne son crochet en invectivant les intrus. L'elfe empoigne ses deux épées courbes, le gobelin lance sa dague dans les rochers derrière l'ogre et sort sa rapière en se faisant encore plus petit, la druidesse décide de remonter le chemin pour attaquer l'ogre car grimper aux arbres, ça va mais pas sur les rochers humides.

Après un combat rapide, l'ogre est vaincu, Lazino libéré est plein de reconnaissance envers ses sauveurs. Les jeunes Eclaireurs fouillent la cache de l'ogre et récupèrent ce qui peut l'être, hésitent à manger son repas puis se ravisent: l'ogre n'avais pas du se laver les mains ! Après une dizaine de minutes, ils décident de se mettre en route vers le village mais c'est alors qu' un phénomène étrange les arrête: des lumières bleutées, des arcs électriques apparaissent autour des pierres levées.

Et c'est là que l'on a fait la pause. ça nous a pris environ 1h30, peut être un peu plus mais j'ai un peu brodé et introduit le monde de Golarion en douceur ainsi que la Société des Eclaireurs. Petite partie en famille bien sympathique. J'ai du oublier quelques points de règles mais bon, il faut bien se lancer. La suite le week-end prochain car on devait terminer cet après midi mais le beau temps en a décidé autrement.

PS: J'ai rempli le doc. mais par contre sur la ligne Pathfinder car il n'y a pas de distinction entre les 2 éditions.
Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Ascendant
Messages : 1597
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Nightfalls »

Ce we, deux petites séances IRL (avec masques et fenêtre ouverte)  :D

Samedi aprem : Agone (MJ). Dans une baronnie du NO d'Urguemand, les inspirés doivent tirer au clair une sale affaire, avec une bande de rebelles insaisissables, cachés dans les marais. Conduits par un prophète fou, ils attaquent des villages de plus en plus vers le sud, sans que les patrouilles de militaires parviennent à les intercepter. Les inspirés ont découvert qu'une mystérieuse troupe de saltimbanques semble mêlée à l'affaire. Embusqué dans un village où les amuseurs sont passés il y a 3 jours, ils assistent à l'attaque nocturne du village par une troupe de plusieurs dizaines de combattants aguerris. Ils sont parvenus à faire un prisonnier, grâce au venin paralysant de la méduse, puis se sont enfuis avec les villageois apeurés.

Dimanche aprem : Scales (MJ). Le gestalt est de retour sur une île mystérieuse, entourée d'une puissante magie qui la rend indétectable, où se trouve un grand dragon très en colère. Ils ont été envoyés là par un autre grand dragon, qui cache son identité mais qui prétend faire partie des meurtriers de la Mère. Le gestalt doit accomplir un rituel magique bien précis pour isoler l'île mystérieuse du reste des champs magiques de la Terre.
Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 6771
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Vorghyrn »

Encore un week end JDR solo parce que mes crénaux ne collaient pas avec ceux de mes potes

The Sprawl solo: il me restait une scène pour clore une mission de récupération d'échantillon biologique sur un extrémiste flamand (+ une deuxième mission de soutient pour l'enlèvement du même individu). Ayant reçu un soutient inatendu, XIII s'est sortie de sa confrontation avec les Blood & Honor. Elle a pu se faire payer le premier job et expliquer pourquoi le second avait foiré malgré le fait qu'elle avait fait son boulot. 
J'ai d'ailleurs un peu changé le déroulement de la mission (l'avantage d'être en solo). A la base c'était une grosse mission en trois parties, je l'ai scindé en trois missions et "effacé narrativement" des éléments que XIII connaissaient. Pour l'instant, ça reste des jobs sans connexion apparente

D&D5 solo : dimanche j'avais un peu de temps donc j'ai sortis les tuiles, fig et pile de bouquin. Taria, ma paladine tieffeling cherche toujours Arka, une femme poursuivis par un groupe de mercenaires aux ordre d'une "puissance diabolique". Hier, Taria a passé pas mal de temps à interroger un spectre dont le monument funéraire avait été visité par Arka cherche. Interrogatoire musclé bien sûr. Taria a fini par découvrir la Vrai Tombe du spectre, qui était aussi un autel dédié à Shar (ce qui fait écho à la présence de sélunites assez agressifs dans le coin) alimentant un portail que Arka a probablement franchie. En libérant le spectre de sa non-vie, Taria a fait effondrer le portail et l'a franchie "à l'aveugle". 
La suite au prochain épisode
Mon blog JDR : De l'autre Côté de l'écran. critiques de JDR et techniques de jeu, surtout en solo

Mon site d'écriture : Imaginaires lointains. Récits cyberpunks, CR littéraires de solo medfan et un projet d'univers sous forme de wiki
 
Avatar de l’utilisateur
Celanawe
Ascendant
Messages : 1557
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:46 pm

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Celanawe »

Snip
Dernière modification par Celanawe le lun. mars 01, 2021 10:20 am, modifié 2 fois.
Ex gradé troglodyte
Pas de roleplay, ça ralentit les combats.
Répondre