Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
JanielTerear
Prêtre
Messages : 366
Inscription : ven. juin 24, 2016 3:40 pm
Localisation : Saint Cassin, 73160

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par JanielTerear »

Ange Gardien a écrit :
dim. mai 03, 2020 11:45 pm
JanielTerear a écrit :
mer. avr. 29, 2020 9:43 am

Mais comme je n'aime pas rester sur un échec (et aussi parce que j'ai investi trop de centaines d'heures de préparation dessus), je vais remonter un groupe pour un reboot en étant plus drastique sur le contrat social : la campagne étant ce qu'elle est et la joueuse survivante étant ce qu'elle est, le principal prérequis sera de jouer un perso Bon 😂. D'ailleurs, il me reste 3 places 😉😉.

Tu ferais jouer quel jour de la semaine ? :) J'aime en effet beaucoup plus les groupes de bons, j'ai du mal avec les neutres ou mauvais en DD.

Et sinon, j'ai jamais autant joué de ma vie que sur deux des semaines du confinement. Merci le virtuel.
http://www.lapagedujour.net/mai2020/quatremai2020.htm

Et pareil, je vais (re)lancer le jeudi la campagne Evernight avec un groupe de trois et peut-être quatre... 
Discord et Roll 20 sont garants d'un avenir rôliste dont le passé était très entamé par le côté ben... un peu désert sur les principes de jeu du côté de Bourges (j'ai le fantasme d'une campagne régulière chaque semaine ou quinzaine)
Je fais jouer le mardi 😉. Mais entre temps j'ai trouvé des joueurs à la pelle, même en étant très drastique sur les conditions...

Avatar de l’utilisateur
Hudson
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2034
Inscription : lun. juin 18, 2007 4:37 pm
Localisation : Warp 9.3
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Hudson »

Hier suite de ma campagne Z-Corps sous Discord.

Suite et fin d'un scénario basé sur la nouvelle du LdB sur les Z-Corps et par Jerem : l'équipe des PJs part à la recherche d'un autre équipe envoyée la veille récupérer le "Patient Zéro" du Nebraska et qui ne donne plus signe de vie.

En plus d'un affrontement musclé avec les hostiles - qui a conduit à la séparation des membres de la 1°Z-Team - il s'avère que des para-militaires inconnus les pourchassent.

Après avoir sauvé un membre - retranché dans une école maternelle - de plusieurs hostiles dangereux (un des Pjs a failli y passer) - le groupe repart à la recherche de deux membres, qui ont fuit avec le "PZ". Au passage, le sauvetage d'une maman et de son bébé s'avère limite catastrophique. Les deux Z-Corps sont localisés dans un entrepôt: l'un su le point d'être débordé par des zombies, l'autre a été éliminé sur le toit par ces mystérieux commandos. L'équipe n'a que le temps de voir disparaître un hélicoptère silencieux.

En outre, le premier Z-Corps sauvé- qui était reparti en voiture avec la maman dans le coma et le bébé - n'est pas rentré à la base : la voiture est tombée sur une horde qui a dévoré les trois occupants...

Mission échouée, au goût amer pour les Pjs qui s'enfoncent dans la paranoïa :twisted:

En tant que Meuj, c'est repos pour 3 semaines.
Ça devrait me permettre de préparer la suite pour mes différentes campagnes et de m'attaquer aux CR 8) .

TaMaJ
Le monde se divise en 2 catégories :
Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent...

Toi...tu creuses 8)

Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3212
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Sama64 »

Hier nouvelle séance d'Al Qadim DD5, et le combat que j'espérais un peu fun et croustillant a tournée à la boucherie pour la créature ::
Un traqueur invisible qui  devait pour une fois mettre en difficulté les PJs en particulier le bretteur (qui avec ses aptitudes passe son temps à la placer sa sneack attack) s'est retrouvé pris dans des Lueurs féériques, donc perte de l'invisibilité et en plus un avantage pour tous ses adversaires qui souhaitaient l'attaquer. 
Résultat, le bretteur a passé 3 fois ses sneaks (avec arme magique évidemment), et combiné à mes jets d’attaques calamiteux (une seule touche sur 6 attaques) le traqueur s'est fait défoncer et a juste fait 3 points de dégats :neutral: (et je passe sur les décharges occultes en pleine poire,lancées par la sorcière). 

Je reconnais que les Lueurs féériques étaient super bien vues (et durée 1 minutes, sans possibilité de refaire une sauvegarde à chaque tour, pour un sort niveau 1 ça dépote grave) et que j'ai sans doute pas très bien joué le traqueur (notamment sa mobilité), mais j'étais quand même sacrément déçu du combat (j'ai vraiment rarement pu mettre mes PJs en difficulté, que ça soit avec DK² ou DD5), un monstre CR6 qui  se fait défoncer comme ça sans blesser ses adversaires :(
 
Traductions & relectures pour le DDD

Avatar de l’utilisateur
Cryoban
Dieu de la carbonite
Messages : 6786
Inscription : mar. mars 29, 2011 9:25 pm
Localisation : Angers

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Cryoban »

Sama64 a écrit :
lun. mai 04, 2020 2:12 pm
mais j'étais quand même sacrément déçu du combat (j'ai vraiment rarement pu mettre mes PJs en difficulté, que ça soit avec DK² ou DD5), un monstre CR6 qui  se fait défoncer comme ça sans blesser ses adversaires :(
 

Ne le soit pas! félicite tes joueurs, ils exploitent leur persos comme il se doit. Après c'est peut-être de ton côté que tu ne te prépares pas assez ou tu sous estimes tes joueurs?
Tu es seul avec ton unique cerveau contre un tout groupe avec leurs cerveaux multiples et le système de D&D5 ne te permet pas de rattraper le coup lorsque que tes joueurs maîtrisent mieux que toi la situation, à moins de tricher évidemment.
Swooby-doo et mystères associés (un hack de Sweepers)
Vermine-Reboot hack motorisé par Le Grit
Cthulhu Invictus: Limes Obscurus. Certaines forêts sont plus sombres que d'autres
Dark Operators, un hack du BRP pour Delta Green. Du poulpe et des Forces Spéciales.

Avatar de l’utilisateur
Dannemoge
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1948
Inscription : jeu. juil. 25, 2013 2:36 pm
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Dannemoge »

Cryoban a écrit :
lun. mai 04, 2020 3:20 pm
Sama64 a écrit :
lun. mai 04, 2020 2:12 pm
mais j'étais quand même sacrément déçu du combat (j'ai vraiment rarement pu mettre mes PJs en difficulté, que ça soit avec DK² ou DD5), un monstre CR6 qui  se fait défoncer comme ça sans blesser ses adversaires :(
Ne le soit pas! félicite tes joueurs, ils exploitent leur persos comme il se doit. Après c'est peut-être de ton côté que tu ne te prépares pas assez ou tu sous estimes tes joueurs?
Tu es seul avec ton unique cerveau contre un tout groupe avec leurs cerveaux multiples et le système de D&D5 ne te permet pas de rattraper le coup lorsque que tes joueurs maîtrisent mieux que toi la situation, à moins de tricher évidemment.
Tout à fait. Je te conseille d'ailleurs de ne pas tricher. Tu te rattraperas tôt ou tard :mrgreen:

Pour ma part j'ai mené toute une campagne D&D5 de 20 séances en déboitant régulièrement mes PJ (sans le faire toujours exprès d'ailleurs). Les PJ enchaînaient les affrontements en ayant peu de repos long : à chaque repos long l'opposition en profitait pour faire avancer ses plans, ça a maintenu une pression permanente. Même un combat contre quelques kobolds pouvait devenir dangereux. Si ça peut t'aider à rajouter de la difficulté...

BenjaminP
Pratiquant
Messages : 259
Inscription : sam. mars 02, 2019 1:33 pm

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par BenjaminP »

Un combat à D&D5 se joue parfois à pas grand-chose et c'est plutôt plaisant. J'espère que les joueurs ont été heureux de leur réussite ! Si le traqueur avait réussi sa sauvegarde, j'imagine que les choses auraient tourné différemment, déjà.

Cela dit, de manière générale, un monstre contre une bande de PJs se fera régulièrement dessouder. Il faut des petits acolytes à côté pour les mettre en difficulté avec plus de régularité. Une bonne règle pour cela, c'est "pas de monstre seul à moins qu'il ait des actions légendaires". Du moins si le but est de les mettre en réel danger, parce que comme le dit @Dannemoge, l'attrition fonctionne aussi... au bout d'un moment.

Ce qui fonctionne bien, aussi, ce sont les capacités un peu surprenantes : les dominations, les paralysies, les immunités surprise.

Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Banni
Messages : 1459
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Nightfalls »

Vendredi : Qin (MJ), poursuite campagne. Les héros ont fini "à 50%" leur mission au Chu. Mais l'essentiel ayant été fait, ils ont pu rentrer l'esprit tranquille au Qin.
Spoiler:
J'ai fait jouer le scenar non officiel "Homme de scène", mais j'ai modifié l'intitulé de la mission pour ne pas les obliger à faire "n'importe quoi" avec le général du Chu. Leur première priorité était de rassembler des renseignements sur l'offensive du Chu sur Quren (vu que le gros des troupes est occupé au nord, contre le Wei, avec le général Wang Jian. Ensuite, en second, s'ils en avaient l'occasion, ils devaient enlever et remplacer le général du Chu par son sosie. Ce qui est bien, c'est que deux des PJ ont un peu sympathisé avec leur "cible" et, comme ils ont trouvé que c'était un type bien et tout à fait dans leur moralité, ils ont été bien content de ne pas lui faire de mal ;)

Dimanche : Fading suns (PJ), poursuite campagne. On fait un job pour un marquis hazat sur la station spatiale Cumulus. Il s'agit de retrouver une personne. Lorsqu'on a été voir un contact du marquis, on s'est fait tirer dessus à l'arme énergétique. Bien sûr, le contact du hazat a été retrouvé avec une balle dans la tête et le meurtrier a pu s'enfuir. On a heureusement pu mettre la main sur l’œil cyber du mort, lequel avait en mémoire des images intéressantes.

Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3212
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Sama64 »

BenjaminP a écrit :
lun. mai 04, 2020 5:58 pm
Un combat à D&D5 se joue parfois à pas grand-chose et c'est plutôt plaisant. J'espère que les joueurs ont été heureux de leur réussite ! Si le traqueur avait réussi sa sauvegarde, j'imagine que les choses auraient tourné différemment, déjà.

Cela dit, de manière générale, un monstre contre une bande de PJs se fera régulièrement dessouder. Il faut des petits acolytes à côté pour les mettre en difficulté avec plus de régularité. Une bonne règle pour cela, c'est "pas de monstre seul à moins qu'il ait des actions légendaires". Du moins si le but est de les mettre en réel danger, parce que comme le dit @Dannemoge, l'attrition fonctionne aussi... au bout d'un moment.

Ce qui fonctionne bien, aussi, ce sont les capacités un peu surprenantes : les dominations, les paralysies, les immunités surprise.
merci  de vos feedback  :yes:
oui j'étais décu, mais j'ai félicité mes joueurs (en tout cas celui qui a lancé Lueurs féériques). C'est sûr que si la sauvegarde était passée ça aurait été une autre histoire (quoi que la sorcière aurait pu relancer les Lueurs). 
J'avais laissé le monstre seul car il s'agit d'un scenario du commerce et pour cette scène il était logique qu'il attaque seul. Les PJs étaient bien reposés avec tous leurs PV (ils avaient fait leur repos long avant) mais c'est le fait de n'infliger que 3 PdD  qui m'a vraiment chagriné. J'essaierai de faire mieux la prochaine fois. 
 
Traductions & relectures pour le DDD

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 6022
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Vorghyrn »

Star wars F&D nous avons explorer une nexus de la Force où se trouvait un clone du Comte Dooku et ses acolytes. Les acolytes ont été rapidement expédié mais Dooku, ça a été une autre pair de manche et on a dû s'y mettre à quatre, à grand renforts de technique défensive de soresu, de parade et de télékinésie pour le vaincre. J'étais une duelliste Makashi et son ancienne disciple, j'étais au front en première ligne et bien je peux vous dire que ça a été chaud pour moi (vive les stimpacks !) malgré un gros score au sabre laser et en parade.
On a fini par récupéré un holocron avec la conscience du vrai Dooku, qu'on a remis à Vador. On ne sais toujours pas ce qu'il fabriquait ici avec Padmé mais personne n'était chaud pour lui demander... :mrgreen:

The Sprawl : j'ai fini d'écrire ma nouvelle en la jouant sous the Sprawl. C'est si ça vous intéresse

13th age après bien des difficultés à réunir le groupe, on a réussi à commencé Eye of The Stone Thief. Le groupe est plutôt débutant et ne connais pas 13th age, en plus on joue en anglais et bien sûr à distance. Comme scénar d'introduction, j'ai pris celui du LdB. On a joué hier pendant 3h, soit juste la mise en place et un combat contre des gobelins. Du grand classique mais je pense que ça leur à plu. L'objectif est une campagne en 10 scénario, chacun devant nous occuper 6-10h max
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
oufle
Evêque
Messages : 473
Inscription : sam. janv. 14, 2006 6:01 pm

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par oufle »

Nous avons lance une nouvelle campagne, cette fois, une petit uchronie avec des vampires. 1916, la boucherie de Verdun reveille les Vampires (qui reposaient endormis depuis des siècles). La guerre s'arrête et le monde doit maintenant composer avec une nouvelle espèce.
Les aventuriers sont un groupe heteroclite compose d'un Docteur, un Occultistes, une Espionne et une cowgirl. Ensemble, ils vont parcourir une Europe meurtrie ou les monstres sont bien reels.

Le pitch est inspire de la BD Lord Baltimore.

Pour la suite…
Les personnages se sont rendus en Italie, ou ils ont combattu une ancienne vampire nouvellement réveillée qui se faisait passer pour une Dryade.
Puis, passage en Roumanie (qui fait partie de l'empire Austro-Hongrois) pour aller récupérer un grimoire qui se révélera être un des journaux de Dracula (le Blood Emperor). Ce scenario les fera affronter un cirque de Vampires (scenario Rippers adapté).
Maintenant, ils remontent le Danube pour rejoindre l'Allemagne mais le voyage (toujours en Roumanie) est un peu complique, et ils ont fait halte dans une ville en plein carnaval. L'ambiance plutôt légère du premier scenario a laissée place a une ambiance oppressante alors qu'ils découvrent que la moitié de la ville a profondément été marquee par la guerre et l'emergence des Vampires. J'ai adapte le scenario 'The Evil Eye' pour Ravenloft, qui est un bon gros scenario qui prend le temps de poser l'ambiance, et permet quelques twists intéressants.

J'ai un peu du mal a trouver le ton, et le systeme Savage Worlds, que j'ai pourtant envie d'aimer, est un peu lourd pour les parties en ligne, mais nous jouons toutes les semaines et les joueurs sont contents.

Avatar de l’utilisateur
ypikaye
Prêtre
Messages : 376
Inscription : lun. déc. 29, 2014 5:32 pm
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par ypikaye »

En avril,
4 séances en VTT Rolisteam avec une hybridation « scénar-système »:
- module :
pour faire honneur à la résurrection de Simulacres via "Capitaine Vaudou » (pas de PDF comme d'hab chez BBE dommage/ en fait pdf arrivé pendant le financement hum hum ; et un peu trop cher pour mes finances du moment), j'ai exhumé "Ceux des profondeurs" (scénario de simulacres dans les années 20)
 - Système : Cypher System + le supplément "Stay Alive !"
Une histoire qui mélange une chasse au trésor sur les Îles vertes aux mains d'une sorte de dictateur local et "Ceux des profondeurs" (inspiré de qui vous savez) qui menacent de revenir à la surface pour nettoyer l'archipel.

Bref : nous nous sommes plus amusés avec la chasse au trésor et les méchants qu'avec la partie pseudo "Grand Ancien" finalement vue et revue.
Sinon le Cypher se comporte bien. C'est un système que je trouve "discret, élégant et efficace" qui passe derrière l'histoire et la narration en laissant la technique de côté. En revanche, il sait de temps en temps reprendre les manettes avec les intrusions, et pour ce run là, les mécaniques « horreur » du supplément "Stay Alive !" ont bien fonctionné, bien que la partie horrifique reste portion relativement congrue de l'aventure.
 Le retour des joueurs (trois grognards de mon premier cercle et deux adolescents) est comme souvent différente selon les générations. Les vieux rôlistes auraient préféré un autre système pour plus d'aléatoire et d'amplification des scènes d'action-pulp (Genesys notamment ou SWADE) alors qu'on s'accorde sur la partie horreur en Cypher qui s'est bien défendue avec les apports du supplément "Stay Alive !". Tandis que les ados se sont bien amusés avec la mécanique générale du Cypher System (plein de jets de dés) et ont (un peu) frémis.
 Le module est assez plaisant piochant dans de nombreux stéréotypes de scènes de film d'aventure : des méchants typés "russe", des hommes de mains bas du front, un bordel, une couleur Scooby-doo à certains moments, une ambiance Caraïbes sauvages, une île au trésor, une épave engloutie avec des requins "sinon rien", un trésor toujours "sinon rien", un lagon, une grotte et bien entendu un peuple marin belliqueux issu de profondeurs insondables, le tout dans les années 20 avec plongée en scaphandre qui ne s'improvise pas.
 
3 séances en VTT Rolisteam avec 5 joueurs du premier cercle (les vieux quoi!) pour du Mindjammer :
- modules Mindjammer (fin de "les colons" + démarrage "hégémonie")
- Système FATE
Ça roule toujours bien avec l’univers de Mindjammer assez plastique pour se faire plaisir. Quant à Fate ça tourne rond pour nous...
Dernière modification par ypikaye le mar. mai 12, 2020 8:14 am, modifié 1 fois.
... tous ces moments se perdront dans l'oubli comme les larmes dans la pluie ...(Blade Runner)

Avatar de l’utilisateur
haplo
Initié
Messages : 154
Inscription : ven. août 31, 2018 11:16 am
Localisation : Vitré

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par haplo »

Hier soir, Curse of Strahd, 7ème séance. Nos amis ont affronté le vignoble et ont pu faire la connaissance des Martikov, sous l'oeil attentif des corbeaux. Après avoir accepté de libérer leur exploitation, ils ont tenté de négocier avec les druides pour éviter la baston. Mais j'ai suivi le conseil de Dogboy en tout début de campagne : c'est eux qui possède la troisième graine des vignerons, celle qui a disparu il y a 10 ans, et c'est elle qui les a plus moins envoyé dans le demi-plan de la peur et de l'esprit. Du coup avec les druides ils ont tenté de négocier afin d'au moins ramener du vin (ils sont venus ici plus ou moins contraint après avoir parlé au maire de Valaki), et l'un deux a sorti la gemme. Ce qui a instantanément terminé d'attirer l'attention des druides, dont l'une s'est échappée afin de prévenir Baba Lysaga de cette nouvelle quand le combat (oui parce qu'à la fin il y a eu un combat finalement) a commencé à tourner en leur défaveur.

Bref les Martikov les observe, et un nouvel ennemi va être sur leur dos. Un peu trop d'action à mon goût cette session, notamment le moment où ils doivent éviter les buissons malades en rushant vers la maison, mais bon, ça faisait 2 sessions qu'il n'y en avait pas. Bref on va voir ou ça les mène.
1/2 Mardi : MJ IVL Pax Elfica
1/2 Mardi : MJ DnD5 IVL Curse of Strahd
1/Mois : MJ AdCv7 IVL les Oripeaux du Roi
De temps en temps MJ sur d'autres trucs.
 

Corvos
Profane
Messages : 39
Inscription : mar. sept. 10, 2019 3:56 pm

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Corvos »

 
Haplo a écrit
 Merci pour ce retour, Huggy-les-bons-spoils. :D
 

Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2992
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Léonard »

Hier, première partie de Café Noir, en utilisant mon propre cadre de jeu : Country Noir, pour jouer du polar rural.

Séance préparatoire : création des lieux et des personnages.

Les lieux : Misty River, Montana, printemps 1968. Une petite ville connue pour ses disparitions inexpliquées qui se produisent depuis des générations sur la rivière qui lui donne son nom.

Les personnages :
- Un écrivain raté, ironiquement appelé Ernest Hemingway (quoiqu'à Misty River, tout le monde a l'air de croire que c'est le nom d'un chanteur ou d'un présentateur télé), qui vit avec sa mère acariâtre, Darlene. Laquelle dirige l'abattoir et l'usine de corned-beef de la ville.

- Dong Yu, jeune sino-américain (probablement le seul du comté), qui travaille à l'abattoir, et souffre du racisme agressif ou condescendant, particulièrement marqué en ces temps de guerre du Vietnam.

Leur lien : il y a un ou deux ans, Dong Yu a assisté à la mort du père d'Ernest, poussé dans un hachoir industriel par Darlene. On a dit que le pauvre homme avait disparu en pêchant sur la rivière, mais Ernest soupçonne fortement sa mère.

On a donc deux personnages un peu paumés, avec chacun un démon intérieur qui lui pourrit la vie, une petite ville malsaine, une atmosphère lourde. Noir, quoi.

La partie

Il pleut, et Ernest a une fuite dans le plafond de son bureau. Il a fait appel à un jeune couvreur, Teddy Ames, mais celui-ci ne s'est pas présenté depuis hier pour réparer le toit. Darlene reproche à son fils d'avoir encore été incapable de s'occuper seul de cette affaire. Ernest décide d'aller chercher Teddy chez lui.
De son côté, Yu, qui a travaillé toute la nuit, est réveillé après deux heures de sommeil par Janice Ames, une dame patronneuse agaçante, mais qui a fait beaucoup pour lui. Elle s'inquiète pour son fils Teddy, qui n'est pas réapparu depuis hier. Elle demande à Yu d'aller se renseigner chez les Hemingway, chez qui Teddy était parti travailler la veille. Malgré la fatigue, Yu accepte.

Après s'être rencontrés sur la route, nos deux personnages mal assortis vont se retrouver à enquêter ensemble sur la disparition de Teddy.
Leurs recherches auprès des amis de Teddy, de la communauté hippie de la ville puis de quelques notables leur apprend que le jeune homme est homosexuel, et qu'il a eu une relation d'un soir avec Ralph Patterson, un voisin des Hemingway. Hélas, ce dernier a révélé à Darlene que Teddy avait parlé d'Ernest, qu'il semblait trouver à son goût.
Ernest commence à entrevoir l'affreuse vérité : il n'en a pas fallu plus pour que sa psychopathe de mère décide d'éliminer le pauvre Teddy qui risquait de pervertir son fils !

De son côté, Darlene se doute qu'Ernest et Yu enquêtent sur la disparition. Elle charge ses contremaîtres, les frères Butts, qui se sont déjà occupé de Teddy, de régler son compte à son ouvrier chinois. Mais Ernest, après avoir récupéré son fusil de chasse, parvient à les maîtriser. Les deux frères avouent leur forfait, et révèlent le corps, caché dans la chambre froide de l'abattoir.

Ernest, malgré l'horreur que lui inspire sa mère, ne peut se résoudre à la faire arrêter. Il fait jouer ses relations pour que le shérif ne tiennent pas compte des déclarations des frères Butts la concernant. La justice conclura un à triste crime haineux.
Yu profite de l'affaire pour monnayer son silence auprès d'Ernest. L'argent lui permet de quitter définitivement Misty River et le Montana.
Ernest se retrouve à nouveau seul avec sa mère, avec un nouveau secret à ne pas évoquer...

Image
Un extrait du tableau Miro.

Retour sur la partie

- Je ne me suis pas senti de jouer complètement "sur le pouce", puisqu'il y a eu quelques jours entre la préparation et la partie. Mais je n'avais rien prévu avant la phase de création, et le scénario est venu en dix minutes en tirant les éléments sur une table aléatoire (allez, je me suis permis de retirer un peu les dés). Et du coup, on a vraiment eu une intrigue adaptée aux personnages, avec un mystère pas trop complexe, ce qui a permis de mettre l'accent sur les personnages eux-mêmes et leurs problèmes personnels.

- Le système de Café Noir roule bien. Il y a quelques points sur lesquels j'ai des réserves (j'ai notamment laissé tomber le dé d'enquête en cours de partie), mais j'ai adoré le principe du dé d'usure (ou dé de risque). Tout s'érode, se délite et part en sucette : les ancres (les personnes qui nous remontent le moral), les dettes (celles qui nous doivent un coup de main), le matériel, les menaces...
Du coup, j'en ai même rajouté dans mon cadre de jeu : les personnages ont un démon intérieur (la mère toxique pour l'un, le racisme pour l'autre), et il y a une source de tension secondaire en plus de l'affaire criminelle (ici, la fuite dans le toit qui empirait). A chaque scène, on jetait au moins un dé de risque (la menace représentée par Darlene, un démon intérieur ou le problème du toit). Ça donnait vraiment l'impression que les emmerdes s'accumulaient sur les personnages, que tout se combinait pour leur pourrir la vie. Pour moi, on est exactement dans le Noir tel que je l'aime.

- Le joueur (@184201739) de Yu et la joueuse (presque débutante) d'Ernest ont parfaitement interprété leurs losers. Du coup, on n'était pas dans une dynamique "Comment faire gagner mon personnage ?" et ça a donné des réactions plutôt rares en jeu de rôle. Dans la même situation, combien de joueurs chevronnés auraient essayé de buter Darlene ? Qu'une joueuse accepte de laisser son personnage dans un statu quo parfaitement infernal (ne pas dénoncer sa mère, et continuer à vivre avec psychopathe), j'ai trouvé ça beaucoup plus fort.
 
Pack Horse Library : des femmes, des livres et des chevaux dans l'Amérique des années 1930 - Un jeu de rôle clé en main.

Commander Pack Horse Library sur lulu.com

184201739
Pratiquant
Messages : 226
Inscription : ven. sept. 07, 2018 7:31 pm
Localisation : Fontainebleau, Aix en Provence, Avignon

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par 184201739 »

Partie vraiment agréable merci encore Léo. Un très bon moment d'environ 3 heures.
Mécanismes pas prise de tête tout en laissant ressentir l'usure, on est clairement dans le roleplay, avec une énorme dose de narration.
Tout s'est enchaîné avec fluidité dès la phase la création à partir des postulats de nos personnages Ernest et Yu. Je voulais jouer un personnage bien plombé et déplacé, et la veille ayant visionné l'Agent Immobilier dans lequel un employé de fourrière raconte qu'il a arrêté son ancien job dans un abattoir, parce "qu'il n'en pouvait plus". Je me suis dit : oui, ça ça doit être un job bien plombant ! Pour So, néoroliste psychologue lectrice fréquente, l'envie d'incarner un écrivain (qui s'est avéré être enquêteur d'occasion originalement compassionnel), et le choix d'un démon maternel. Ensuite nous avons tiré au sort "by the book" ressources et dettes à honorer. Puis précisé par invention collective les identités et nos liens avec les personnes concernés.
La partie enquête dans le résumé de Léo prend peu de place mais nous avons bel et bien eu une enquête pour l'essentiel du temps de jeu, avec périodes de grattage de tête, avec interrogations de protagonistes (Ernest), avec fouille de logement du disparu infructueuse (avec la permission de la maman de Teddy) , avec maraude autour de maison suspecte et vol de courrier dans une BAL (DING), au prix d'un canif cassé (usure !), avec un "tombé de face" /sensation de vertige de son fils lorsque le doux prénom de Darlène est venu sur le tapis ! De l'intuition : une légende locale rapporte des disparitions proches d'un coin de la rivière, c'est con mais allons voir nous n'avons plus de pistes. Fuck il y a sa voiture abandonnée là (regards croisés) ! Des moments drôles aussi : l'insistance des gens à m'appeler "You" alors que c'est "Yu", qui a même atteint Ernest, pauvre Yu limite dépressif, dont la journée avait débuté 2 heures par une "boulet" tambourinant à sa porte alors qu'il venait de se coucher après une nuit de travail. Yu par ailleurs rapidement mal à l'aise avec l'objet de l'enquête (régal d'imaginer un Yu victime d'asiaphobie lui-même un brin homophobe).
Une belle dynamique dans la coexistence de nos anti-héros dépareillés mais finalement complémentaires. Il a pu arriver de nous mentir, de garder des informations pour nous (DING n'avait aucun intérêt à dévoiler à Ernest ce que sa mère avait fait à son père, Ernest ne voulait pas jeter le doute sur sa mère en parlant d'elle à Yu) mais finalement Ernest a sauvé Yu (sauvetage bienvenu puisqu'il ne lui avait pas proposé de se méfier de Darlène ...).
Et des PNJ bien campés par un Léo fidèle à lui-même (et qui maintenant est titulaire d'un brevet d'incarnation de hippies).
Alors cinématographique à la Cohen ? Oui ! Franchement, The Duke aurait débarqué là-dedans, nous n'aurions pas été dépaysés.

Et une belle fin dans l'esprit : le Dragon de Misty River continue à tyranniser son fils, et le Sino Américain DING Yu continue à se faire traiter de Vietnamien dans un autre coin des USA.

Je reprends un café dès que possible, merci Monsieur l'Auteur.
Dernière modification par 184201739 le dim. mai 10, 2020 1:58 pm, modifié 2 fois.

Répondre