Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Hudson
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2045
Inscription : lun. juin 18, 2007 4:37 pm
Localisation : Warp 9.3
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Hudson »

Hier, suite de ma campagne Loup-Garou 20 en Discord pour la dernière fois.
Aventure extrapolée à partir du scénario pour Vampire v1 "Diablerie"

Après avoir recouper un certain nombres d'indices, la meute des personnages - actuellement à Mexico City - a réussi à rejoindre le camp de base - dans la jungle du Yucatan - où la Pentex est confrontée à une opposition, sous la forme d'un 4° génération en torpeur.

Plusieurs actions d'éclats réussis, jusqu'au cliffhanger où les Pjs tombent sur 2 Equipes Premières...La reprise va être chaude :twisted:

Et du coup, la saison rolistique est terminée, je vais pouvoir m'attaquer au planning des parties de la rentrée, commencer un certain nombres d'ébauches de scénarios   :geek :smoke  
Le monde se divise en 2 catégories :
Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent...

Toi...tu creuses 8)

Avatar de l’utilisateur
killerklown
Dieu des intégristes contrariés
Messages : 7122
Inscription : mer. mai 31, 2006 4:52 pm
Localisation : Allemagne

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par killerklown »

Nightfalls a écrit :
lun. juil. 06, 2020 1:38 pm
[...]. L'évêque étant au courant de cette mort a envoyé un orthodoxe pour me seconder.

Ou pour te surveiller, hein...
Je dis ca, moi, je dis rien, hein ! :mrgreen:
Créateur de blogs rôlistes

http://emporio-caduto.blogspot.com
https://intolondon1814.blogspot.com/2018/08/presentation.html
https://osrdread.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Banni
Messages : 1504
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Nightfalls »

killerklown a écrit :
lun. juil. 06, 2020 2:43 pm
Ou pour te surveiller, hein...
Je dis ca, moi, je dis rien, hein ! :mrgreen:
Tu as de curieuses idées, toi... Ces "gentils" orthodoxes... :lol:
La seule bonne nouvelle pour moi, c'est que je fais partie de l'ordre spécial des eskatoniques, donc je n'ai aucun compte à lui rendre.

 

Avatar de l’utilisateur
Xandines
Profane
Messages : 33
Inscription : dim. déc. 25, 2016 5:07 pm
Localisation : Stockholm
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Xandines »

Hier, une adaptation à l'arrache de "ne noyez pas le cognac", un vieux scénar warhammer tiré de casus belli, mais pour Prophecy.
Un moment plutôt bon enfant sans grands enjeux, avec pour ultime épreuve: ne pas péter un câble a chaque fois que Ludvig, un commerçant un peu trop porté sur la parole et un peu sans gène, intervenait.
Fantastic! Absolutly Fantastic!

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 6187
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Vorghyrn »

le solo D&D5 continue, toujours sur Murder in Baldur's Gate. Une mission pour un de protagoniste échoue lamentablement et l'identité secrète de mon perso (le fiat qu'il soit un drow) est révélée à son employeur. Il y a eu un peu de casse en terme de renom mais un bon baratin m'a permis de continuer.

Avec trois mois (tiré au hasard) entre deux événements de l'aventure, mon perso est parti à la chasse aux composantes pour se fabriquer des vrais poisons (et pas ces produits kara-turien bon marché qu'on trouve chez de pseudo-apotiquaires... :mrgreen: ). Du coup, ça a fait un petit donjon sympa (pas prévu dans l'aventure) avec au menu
  • une alliance imprévue avec l'esprit de Sarevok (les jeux Baldur's Gate et Throne of Bhaal)
  • un combat contre un (jeune) dragon vert. Mon premier dragon de la campagne
  • un carrion crawler géant qui m'a rapporter une belle composante de poison
  • level 8 :rock
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 5039
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Tybalt (le retour) »

On a rejoué à Kosmos mercredi pour tester un autre mini-scénario situé à Delphes bricolé il y a quelques jours. Un scénar très court plié en environ 2h30. Le titre était : "Suivez cette chèvre !" Même que c'était pas linéaire.

Spoiler:
Personnages joués : trois personnages prêts à jouer du livre de base : Euménès le vieux roi meneur de char, Bélos le prince archer, Hagias l’aède (livre de base), plus un personnage créé par une joueuse : Hypatie prêtresse de Delphes.

Nous prenons la suite directe de la partie précédente, quelques jours après les événements du Jour où les aèdes balbutièrent. Le groupe en profite pour dépenser les points d'expérience accumulés pendant les dernières aventures et augmenter quelques attributs.
Les PJ se sont fait un ami du berger Argydès, qu'ils ont sauvé. Les PJ sont occupés à faire un sacrifice à Apollon afin de l'apaiser, car ils l'ont probablement froissé au cours de l'aventure précédente. Ils troquent une chèvre à un berger qui se trouve non loin du sanctuaire, Amyntas, qui leur propose une chèvre éclatante de santé au pelage magnifique. Une fois devant le temple d'Apollon avec la victime, le prêtre Théagène, un collègue d'Hypatie, se charge du sacrifice, quand l'animal s'échappe et part au galop !

Trois des PJ, Bélos, Hagias et Hypatie, se lancent à la poursuite de la chèvre, tandis que le roi d'Aïdoné, Euménès, père de Bélos, reste près du temple : courir après une chèvre est au-dessous de lui, il laisse son fils s'en charger. Je divise alors le temps en rounds et j'alterne entre les PJ. Pendant que les autres poursuivent l'animal, Euménès sermonne les gens du sanctuaire et peut ainsi se renseigner.
La poursuite est l'occasion d'une série de jets d'agilité. Tandis qu'Hagias puis Hypatie finissent par rater un jet et faire des chutes heureusement sans gravité (Hagias perd 1 PV), Bélos prend la tête, mais peine à rattraper la chèvre. Le groupe rechigne un peu à dépenser des points d'héroïsme, soit parce que je n'ai pas expliqué qu'ils les retrouvaient tous à la fin de chaque scénario, soit parce qu'ils pensent que la poursuite ne sera pas si difficile. La chèvre, de son côté, grimpe les terrasses du sanctuaire jusqu'au mur nord et saute par-dessus le mur en un saut spectaculaire, dont peu de bêtes seraient capables.

Resté auprès de Théagène, d'Amyntas et des serviteurs, le roi Euménès se démène. Il enjoint vertement le berger à lancer son chien à la poursuite de la chèvre. Ce dernier, intimidé, s'exécute : « Poursuis la chèvre, Basileus ! lance-t-il à son chien. » Puis, avec un regard effrayé à Euménès : « Heu, je suis désolé, il s'appelle Basileus mais ne vous en fâchez pas... » (« Basileus » signifie « roi » en grec.) Le chien court et s'attaque vaillamment à la paroi assez raide de la montagne, mais a bien de la peine comparé aux héros. Euménès interroge Amyntas au sujet de la chèvre, et, sentant que le berger lui cache quelque chose (jet d'esprit réussi), il l'intimide pour l'amener à parler. Le berger avoue que la chèvre n'est pas vraiment à lui : elle a rejoint subrepticement le troupeau pas plus tard que le matin même, peu avant que le berger ne descende de la montagne pour gagner le sanctuaire. « Des bêtes égarées, ça arrive... » Euménès tempête et Amyntas s'inquiète : « J'espère que je n'ai pas courroucé les dieux... » Ce à quoi Euménès répond : « Vous m'avez contrarié, moi, et c'est presque pire ! » Je saisis au vol la phrase de la joueuse et, devant cette pointe d'orgueil du personnage très roleplay (Euménès a le désavantage « arrogant »), je lui demande un jet de Mesure. Il est réussi : Euménès garde le sens de la mesure et précise qu'il plaisante.

Pendant ce temps, la chèvre grimpe au flanc de la montagne et les héros entament l'escalade à sa suite, mais cela devient éreintant. Devant la difficulté de la poursuite, Hypatie a l'idée d'utiliser sa petite formation d'aède pour jouer de la musique afin de charmer l'animal et de l'attirer vers elle. Ce n'est pas évident, car un tel chant est puissant et suppose une difficulté d'au moins 14, or elle n'a qu'1 point en esprit et 1 point dans la carrière « aède ». Mais comme elle a obtenu l'avantage « Artiste » à l'issue de l'aventure précédente, elle bénéficie d'un dé de bonus. Et elle obtient un superbe résultat aux dés : son idée fonctionne ! Envoûtée par la musique, la chèvre ralentit sa progression... mais elle semble encore hésiter à s'enfuir.

Euménès, resté dans le sanctuaire, interroge Théagène et les autres prêtres. Théagène, d'une voix lente, reconnaît que la victime pourrait ne pas avoir été très partante malgré son signe de consentement rituel (elle a frissonné quand on l'a aspergée d'eau glacée). Peut-on consulter la Pythie à propos de la chèvre ? Oui, mais cela prendra plusieurs heures, le temps de faire un autre sacrifice avant la consultation, et... Impatient, Euménès réclame autre chose. Théagène et les prêtres recourent alors à une divination d'ornithomancie (l'observation du vol des oiseaux). Ils en concluent que la chèvre est bel et bien aidée par une divinité, voire deux, mais qu'Apollon n'est pas mêlé directement à l'affaire. « Il approuve ce qui se passe », précise Théagène doctement. « Mais qu'approuve-t-il ? La fuite de la chèvre qui lui était destinée ? La poursuite ? » Euménès s'impatiente, mais, comme le dit Théagène, « consulter les dieux, ce n'est pas comme discuter avec sa grand-tante ». Et les avis d'Apollon sont connus pour leur obscurité.

Accroché au flanc de la montagne, Bélos parvient à s'approcher tout près de la chèvre retenue par le chant des deux aèdes. Mais voilà que des insectes harcèlent la bête, qui sursaute et reprend son ascension ! Ce sont des taons, de grosses mouches à bétail capables d'infliger des piqûres très douloureuses.
Hagias joint son chant puissant (elle a 3 en esprit et 4 dans la carrière « aède ») à celui d'Hypatie. A la porte du sanctuaire, au bas de la montagne, une petite foule de serviteurs et de bergers se forme, auxquels s'ajoutent les sentinelles. Tous, fascinés, écoutent la mélodie enchanteresse des deux aèdes, qui résonne dans la montagne.

La chèvre, les taons et Basileus le chien de berger tombent tous les trois sous le charme des chants conjugués des aèdes. Les taons se dirigent vers Hagias et volettent autour de lui, inoffensifs, pendant que la chèvre redescend quelques rochers. Bélos, parvenu tout près d'elle, tente alors de l'attraper, une fois, deux fois... Mais ses jets de dés échouent inexplicablement ! Il faut croire que la chèvre est aidée par une divinité ! (Si les jets avaient réussi, j'aurais recouru à des interventions divines pour les faire échouer, mais je n'en ai même pas eu besoin : le joueur a réellement raté le jet deux rounds de suite alors qu'il était doté d'une bonne agilité et que la difficulté n'avait rien d'insurmontable.)
Du coin de l'oeil, le héros aperçoit des silhouettes qui descendent à flanc de montagne. Quand elles s'approchent, il reconnaît une demi-douzaine de satyres. Les hommes-boucs, nus et hirsutes, semblent s'intéresser à la chèvre, qu'ils montrent du doigt en discutant. Quand le chant des aèdes s'élève, ils sont aussitôt fascinés et s'approchent plus doucement. Quand Bélos les salue, il ne reçoit d'abord en réponse que des « Chhht ! » agacés.

Au moins, Bélos finit par réussir à attraper la chèvre à sa troisième tentative, en dépensant un point d'héroïsme pour relancer un jet raté ! Il la prend dans ses bras et la retient par les cornes. Toujours charmée par la musique, la bête ne se débat pas.

Les satyres finissent par prendre place sur un entablement rocheux non loin de Bélos et de la chèvre. Le plus vieux et le plus sage d'entre eux se présente sous le nom de Guéloïon. Il révèle à Bélos que la chèvre n'est autre qu'une nymphe du Parnasse, Orthia, ancienne chasseresse d'Artémis, séduite par Zeus, puis changée en chèvre par ce dernier pour échapper au courroux d'Héra. Cette dernière, hélas, a lancé à sa poursuite des taons qui malmènent la pauvre bête. Les satyres sont envoyés par Dionysos en personne à la demande de Zeus, afin d'emmener la chèvre jusque dans le cortège du dieu. Là, elle n'aura plus à craindre les insectes envoyés par Héra. Bélos s'assure que le satyre dit la vérité (jet d'esprit réussi avec l'avantage « perspicace ») et accepte de lui remettre la chèvre. Guéloïon propose même d'apporter une autre chèvre en compensation afin que le sacrifice à Apollon puisse avoir lieu. Ces courtes négociations terminées, Guéloïon donne une claque sur le crâne de deux de ses congénères occupées à regarder respectivement Hagias et Bélos avec des yeux trop lubriques, et toute la bande remonte dans la montagne.

Tandis que Bélos redescend, Hypatie rate de peu son jet d'Exploit de musique et doit s'arrêter de jouer. Hagias, lui, parvient à continuer, et se demande ce que les taons vont faire quand il s'arrêtera... Hypatie se souvient (jet d'esprit réussi avec l'avantage « érudite ») que les bergers ont pour habitude de prier Zeus sous son épithète de Chasse-mouches afin de protéger leurs bêtes contre les insectes. Avec Bélos, elle entonne une Prière en promettant au dieu trois belles chèvres s'il les aide à se débarrasser des taons. C'est une offrande plus qu'alléchante pour quelques insectes ! La Prière est à peine terminée qu'un vol d'oiseaux file tout près d'Hagias, qui cligne des yeux. Quand il les rouvre, les taons ont disparu, gobés par les oiseaux.
Les PJ se regroupent alors au pied du temple d'Apollon pour se remettre de leurs émotions. Amyntas s'excuse piteusement et se fait tancer par le berger Argydès. En compensation, il offre d'autres chèvres (vraiment à lui, précise-t-il) pour le sacrifice à Zeus. Quelques heures plus tard, deux satyres redescendent de la montagne en compagnie d'une belle chèvre que les PJ peuvent sacrifier à Apollon. Gageons que les dieux seront sensibles à leurs pieux efforts pendant cette aventure !
Les PJ gagnent chacun deux points d'expérience, qu'ils n'ont pas dépensés tout de suite.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 10623
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Inigin »

Une partie mercredi de L5A, très sympa avec Leeloominaï, @Nefal @Tapisvirginia , et une ce dimanche. Tuer le Grand Ours en deux coups de sabre (première action init 85, deuxième 42, tous les autres après, imparable : deux coups horizontaux dans la jugulaire), chapeau ! :bravo:
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 6187
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Vorghyrn »

ce vendredi c'était CdO dans la Cité Sans Nom. Vu que le CR va arriver un jour sur le fil idoine, je ne vous spoile pas trop mais mais ça parlait quand même de rompre un pacte avec le Grand Ancien, de fuir sur la Mer de Malédiction et d'aborder une île dirigé par une fraternité dédiée à la sauvegarde de certains secrets...
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
haplo
Pratiquant
Messages : 225
Inscription : ven. août 31, 2018 11:16 am
Localisation : Vitré

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par haplo »

Mardi dernier, pax Elfica, le CR est dans le fil idoine. La suite mardi.

Et jeudi, suite de Curse of Strahd ou les PJ, après avoir récupéré un sac d'os, ont tergiversé un peu sur la marche à suivre après un refus catégorique et menaçant du bourgmestre de Valaki d'admettre qu'il y avait probablement un souci en ville. La suite jeudi.

Fichier mis à jour dans quelques minutes !
1/2 Mardi : MJ IVL Pax Elfica
1/2 Mardi : MJ DnD5 IVL Curse of Strahd
1/Mois : MJ AdCv7 IVL les Oripeaux du Roi
De temps en temps MJ sur d'autres trucs.
 

Avatar de l’utilisateur
Harfang
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2201
Inscription : lun. sept. 10, 2007 2:00 am
Localisation : Tours

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Harfang »

Entre trente-cinq et quarante heures de maîtrise entre samedi et Lundi, dans le cadre d'une rencontre annuel avec les potes du Nord.
C'était bon et  c'était crevant.
J'ai maîtrisé pour la troisième fois "La légende des cristaux" pour Star Wars. Sans aucun doute est-ce la fois où je l'ai le mieux maîtrisé, sans rien omettre et en permettant aux joueurs carte blanche dans chacun des actes (la campagne est en quatre acte). Ils ont, du coup, fait un beau travail lors de l'organisation du coup d'état sur la planète océan dans l'acte II, malgré le fait d'avoir du compenser leurs négociations pourris avec Jabba dans l'acte I (enfin, pourris, ça peut se discuter au moins ont-ils eu les coudées franche pendant un mois, temps suffisant pour leurs objectifs initiaux.
Bref, les joueurs ont été bons.
Arrive l'acte final. Durant cet acte, théoriquement, ils doivent récupérer le McGuffin tout en livrant une bataille de diversion pour ralentir les envahisseurs...
et là ça c'est, à la fois déroulé de manière grandiose et à la fois ça a été un vrai échec.
Du côté de la bataille, chacun d'eux est héroïque, entre pilote mitraillant a tout va, puis tentant de contrer; à lui tout seul, une douzaine de TIE * avec 'audacieuse dogfight, un ancien pirate Twilek organisant et coordonnant les défenses campé sur les dernières défenses et dont le fait d'arme héroïque sera de lancer un barrage de fumigène pour couvrir sa propulsion en jet-pack pour aller coller une charge explosive sur la tête d'un des derniers quadripode arrivant au contact et un Jedi s'étant lancé dans la Mêlée sur les arrières ennemis, initié le pilote (qui était son petit neveu) à la force pris, temporairement le contrôle d'un quadripode, ouvrant le feu sur un autre et sur les storm troopers, puis, tombant au champ d'honneur (coma) d'u, coup de blaster dans le dos.
Au moment ou le Jedi tombe, le pilote, initié, donc, ressent sa mort et commence a péter, vraiment, un plomb, fleurant méchamment le côté obscur et jette toute ses forces vers la navette de commandement.
Le joueur du Jedi mourant, décide, alors de se fondre dans la force (c'est un suicide), pour venir en aide au pilote-initié-petit neveu (une très joli scène). Il réussit à le rassurer sur le fait qu'il ne seront jamais vraiment séparé et le pilote décroche enfin, loin.
Revenons-en au dernier personnage encore opérationnel à ce stade, le Twi-lek. Il est réfugié dans la ville avec a peine une trentaine de combattant. En face les forces impériales pilonnent pour saturer l'écran et le faire tomber.
Pendant cette heure, le joueur se rend compte qu'il n'a plus les moyens de désactiver les McGuffin, c'était, en effet, le Jedi qui avait, sur lui, le moyen de désactivation, et de plus, se concentre, surtout, sur un autre hypothèse, à savoir abattre l'Ennemi (un beau jedi noir des familles) et un autre objectif: sauver les civils.

Alors que l'Ennemi rentre, il le défi en duel. L'Ennemi accepte, le twi-lek** avance au milieu des forces adverses...
Là, j'hésite. Le joueur veut, peut être tout tenter? Peut-être veut-il une belle sortie? Peut-être croit-il vraiment à la possibilité d'une victoire? J'hésite vraiment, sur un one-shot, le joueur qui tente une belle sortie, je serais tenté de lui accorde, mais est-ce vraiment ce qu'il veut? Ne sachant pas, je garde la ligne psychologique de l'Ennemi, à savoir rien d'autres n'a d'importance que récupérer le McGuffin et, en plus, il n'est même pas honorable...
"Abattez-le!" Hurle le Jedi Noir.
Le personne s'indigne "sale traître!" et met en route son Jump-pack pour tenter d'esquiver les tirs, ce qu'il réussit plus ou moins bien.

Bref, une très belle partie, ma meilleure maîtrise sur celle-ci, aussi, mais, paradoxalement, un échec total des joueurs.
Quelque part, peu importe, c'était Star Wars. L'un des personnages est mort, sa sacrifiant pour la cause et pour un autre, un deuxième personnage à reçu un flambeau et l'espoir n'est donc pas mort, et le dernier, dont la moralité était discutable au départ, s'est révélé comme un vrai héros de l'alliance et de la liberté!


*non prévu dans le scénario mais qui était présente dans le destroyer. Je décide de les faire intervenir, dans la mesure ou la bataille terrestre se déroule vraiment mal pour les impériaux et que l'Ennemi veut, à tout prix, récupérer le McGuffin. Si, avec les TIE, ça ne passait pas, ils réalisaient l'impossible, je maîtrise à la loyale.
** Il est correcte en corps à corps et possède une lame capable de bloquer les sabres-laser
Dernière modification par Harfang le mer. juil. 15, 2020 11:24 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Banni
Messages : 1504
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Nightfalls »

Deux séances de Qin (MJ) samedi et mardi : poursuite campagne, avec une aventure au Yan, autour d'une rencontre avec d'importants dignitaires étrangers. Les héros sont à la recherche d'un "traître" dans l'entourage du roi du Yan.

Dimanche, c'était Fading suns (PJ) : nous avons clos l'enquête dans la bibliothèque eskatonique de Byzantium secondus. Au final, j'ai bien doublé l'orthodoxe qui voulait prendre la direction de l'enquête à ma place. L'influence surnaturelle est prouvée pour mon ordre et un "voleur / assassin" a été neutralisé. Reste à découvrir ses motifs véritables (en lien avec un fantôme qui le possédait).

Avatar de l’utilisateur
Dannemoge
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1991
Inscription : jeu. juil. 25, 2013 2:36 pm
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Dannemoge »

Harfang a écrit :
mar. juil. 14, 2020 10:37 pm
J'ai maîtrisé pour la troisième fois "La légende des cristaux" pour Star Wars
Merci, j'ignorais l'existence de ce scénario et je vais y jeter sérieusement un œil :yes:
 

Avatar de l’utilisateur
Harfang
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2201
Inscription : lun. sept. 10, 2007 2:00 am
Localisation : Tours

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Harfang »

Dannemoge a écrit :
mer. juil. 15, 2020 10:34 am
Harfang a écrit :
mar. juil. 14, 2020 10:37 pm
J'ai maîtrisé pour la troisième fois "La légende des cristaux" pour Star Wars
Merci, j'ignorais l'existence de ce scénario et je vais y jeter sérieusement un œil :yes:
Si tu le maîtrise, lis-le bien avant, il faut, en fait, considérer la campagne comme 4 bac à sable se suivant et relié par le McGuffin et l'Ennemi.
La rédaction initial a un côté toboggan et pré-orchestré, mais ça peut être tellement plus ^^ surtout sur les partie I, II et III. Si tu aimes l'impro, il y a de quoi. Les miens s'en sont, notamment, donné a cœur joie sur l'épisode II dans une ambiance Putsch et révolution. J'ai beaucoup joué sur le côté césure colonialiste entre les autochtones soumis, serviable, presque déculturé et les coloniaux riches et s'ennuyant.
L'acte IV, mais ça dépend quel temps tu leur laisses permet aussi de jouer sur le côté citadins et nomades. Dans les II et IV avec des joueurs pro-actifs et intéressés par le sujet, tu peux rentrer dans du planète-opéra pour unifier la résistance local et apaiser les conflits locaux, ce n'est pas une condition sine qua non de la campagne ni, même une option explicite, mais si ça rentre en résonance avec tes gouts de MJ et les envies de tes joueurs, c'est offert sur un plateau.

La scène finale peut être très chouette. Mais, à la réflexion associé à la pratique, avec de très très bon joueurs elle pourrait ne pas avoir lieu si l'Ennemi est repoussé avant ^^

Edit: autre point, l'Acte III est vraiment très intéressant mais, tout en étant relié a l'intrigue, un peu à part, sorte de mini campagne dans la campagne. A la limite, il pourrait même constituer, plutôt, l'épilogue, c'est à dire, qu'une fois que les personnages ont récupéré le Mc Guffin dans l'acte IV (et vaincu l'ennemi ou repoussé), ils se mettent alors, en recherche du moyen de destruction et/ou des origines de celui-ci, enclenchant l'acte III, niveau timing, cette recherche peut être rallongé avec la pression des chasseurs de primes de Jabba et/ ou de l'ennemi si celui-ci n'a pas été tué. Personnellement ça me paraitrait même plus intéressant que le côté Deux ex machina de la plongée dans l'Acte III dans le scenario original...
Dernière modification par Harfang le mer. juil. 15, 2020 3:00 pm, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Dannemoge
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1991
Inscription : jeu. juil. 25, 2013 2:36 pm
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Dannemoge »

Harfang a écrit :
mer. juil. 15, 2020 10:54 am
Pas mal d'infos
Merci pour ces compléments, j'y penserai :yes:

Avatar de l’utilisateur
Dany40
Messie
Messages : 1072
Inscription : ven. avr. 28, 2017 2:04 pm

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Dany40 »

Xandines a écrit :
lun. juil. 06, 2020 8:25 pm
Hier, une adaptation à l'arrache de "ne noyez pas le cognac", un vieux scénar warhammer tiré de casus belli, mais pour Prophecy.
Un moment plutôt bon enfant sans grands enjeux, avec pour ultime épreuve: ne pas péter un câble a chaque fois que Ludvig, un commerçant un peu trop porté sur la parole et un peu sans gène, intervenait.

Voila qui fait plaisir à lire ... Tu peux nous dire la composition du groupe ??
« Les hommes doués intellectuellement savent qu’il n’y a pas de différence nette entre le réel et l’irréel, que les choses ne nous apparaissent qu’à travers la délicate synthèse physique et mentale qui s’opère subjectivement en chacun de nous. » HP Lovecraft

Répondre