Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Hudson
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2064
Inscription : lun. juin 18, 2007 4:37 pm
Localisation : Warp 9.3
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Hudson »

Hudson a écrit : lun. nov. 30, 2020 1:22 pm Hier, suite de ma campagne WereWolf The Apocalypse (Discord & Roll20).
Les personnages, de retour de leur mission au Mexique (adaptation du scénario Vampire Diablerie au Mexique), racontent leurs aventures et valident leur renommé, les conduisant aux portes du Rang 3 (hormis le Ragabash et le Théurge). Alors que les Anciennes (sept de Furies Noires) réfléchissent à un épreuve qui puisse convenir à chaque membre de la meute, un Garou confit une enquête couvrant un fait-divers s'étant déroulé à Marseille (juste à côté) : Il s'agit de l'adaptation du scénario ADSL to Hell proposé par Tenebrae  (on joue en 1991 c’est donc Minitel to Hell 8) ). La séance a été laborieuse (mauvaises pistes, mauvais choix, jets catastrophiques) mais on a raccroché les wagons.

Prochaine partie : résolution feutrée - ou pas :mrgreen:  de l'histoire, puis départ pour l'Irlande (CB HS 15) afin que tout le monde réussisse son épreuve de Rang 3... ou pas  :twisted:

TaMaJ
Le dénouement hier a prit toute la séance (reconnaissance, infiltration, neutralisation, destruction).
La Ragabash a été très en forme, éclipsant par ses réussites le Théurge :bravo:

Prochaine partie dans quelques mois qui se déroulera sur la terre des Fianna et des Fae :smoke

TaMaJ
 
Le monde se divise en 2 catégories :
Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent...

Toi...tu creuses 8)
Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11943
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Sammael99 »

killerklown a écrit : lun. déc. 14, 2020 3:04 pm
Sammael99 a écrit : lun. déc. 14, 2020 8:14 am Yay.

Je vous suis et je relance de 10d10 !

Si c'est amener à durer, faut faire un fil distinct @Kandjar !

Je n'ai prévu qu'une intro au jeu, 4-5 séances.

J'ai déjà pondu des CR pour moins que ça ;-)
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph
Avatar de l’utilisateur
haplo
Evêque
Messages : 417
Inscription : ven. août 31, 2018 11:16 am
Localisation : Vitré

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par haplo »

Depuis mon dernier poste ici, 2 parties de Pax le jeudi, 2 le mardi, vous en trouverez des comptes-rendus dans le fil idoine (mais il me manque ceux de jeudi et mardi dernier).

Du coup le joueur qui en avait marre du RP-Dinette nous suit pour l'instant ^^.

Et samedi dernier, le vol des dragons avec les copains de l'asso en attendant de se revoir en vrai. Content de n'avoir pas fait intervenir Volo. Ils ont retrouvé leur ami, ont capturé un orc, et l'ont donné sans vergogne à la garde après un interrogatoire. Neveramber leur a donné le titre de propriété d'un manoir, et eux c'est surtout cette histoire de dragons qui leur a mis la puce à l'oreille. Bref, ils vont commencer à creuser, et le vieux manoir qui est rénovable en taverne, ça leur plaît bien :D Bon le truc invisible qui s'est mis à leur balancer des assiettes au visage parce que les cliffhanger à 3 francs ça me fait plaisir, évidemment, va falloir le virer ou le calmer, mais faire quelque chose.

Côté PJ, pas de partie de l'anneau unique au début du mois pour cause de boulot :/
De la même façon, un examen professionnel m'a forcé à remettre à cette semaine la suite de ma trad de Ptolus (la manuelle après le passage automatisé), du coup je me remet gentiment au glossaire avant de me regreffer sur le manuel des joueurs.

Fichier mis à jour dans quelques secondes.
Mardi : MJ DnD5 IVL Pax Elfica
Jeudi : MJ DnD5 IVL Pax Elfica
1/Mois : MJ DnD5 IRL Le Vol des dragons
De temps en temps MJ sur d'autres trucs.
 
marc cross
Profane
Messages : 17
Inscription : dim. févr. 16, 2020 5:07 pm

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par marc cross »

Après trois sessions étalées sur les trois derniers dimanches, les héritiers du Nautilus sont enfin venu à bout du scénario de "L'or des Atlantes".

Ce scénario fait partie du supplément de financement participatif. Nous envoyons les héritiers faire le plein et quelques réparations dans leur base de l'Atlantique. Après leur aventure sur Standard Island ils en ont bien besoin. Sur le chemin du retour ils ont relâché (sur la côté Brésilienne) le prisonnier qu'il avait capturé. Celui-ci ne s'est pas montré très loquace. Tout ce qu'ils ont pu glaner c'est que leur Némésis, Robur, est quelqu'un de particulièrement cruel et impitoyable.

(En vérité les pj sur ce coup ont été un peu mou d'où le manque d'infos croustillantes)  

Une fois cela fait ils se feront retardé à quelques encablures de leur point d'arrivée au moment de recharger leur réserve d'air. Un panache de fumée est visible au loin. Une rapide investigation leur montre un petit yacht en train de brûler. Ni une, ni deux, ils n'écoutent que leur courage et foncent éteindre l'incendie et sauver les marins en perdition.

La manœuvre est brillamment exécutée et les héritiers ramènent les naufragés sur leur yacht sous les yeux effarés de leur camarade qui bien que reconnaissant pour l'aide qu'ils ont reçu ne savent plus trop ou donner de la tête en voyant le montre de métal qu'est le Nautilus. 

Les pj arrivent de manière poli à balayer toute confusion quant à leurs intentions et se font bien voir des passagers du bord (le comte et la comtesse Guylay).

Dans un esprit de transmission du savoir le chef machiniste donne au comte Guylay un schéma de base de prototype de scaphandre. Le comte est un ingénieur Austro-Hongrois qui s'est prit d'amitié pour les héritiers. L'alchimie étant bien passée entre eux les pj se sont montré étonnement très généreux.

Après ces évènements ils sont reparti (pour de bon cette fois) à la base laissant le yacht se faire pleinement aidé par un cargo Français qu'ils avaient appelé à la rescousse quelques heures plus tôt. L'accueil y fut chaleureux mais accompagné d'une nouvelle troublante. L'ingénieur Odonnel à n'est toujours pas rentré de son expédition dans les ruines de l'Atlantide. Cela inquiète le contremaître de la base qui le trouve de plus en plus distrait ces derniers temps.

Les pj sont d'accord pour aller le chercher mais pas pour fouiller ses quartiers. Un long s'ensuit sur leur comportement et les limites qu'ils doivent s'imposer à eux-mêmes (ou pas) pour trouver la vérité sans pour autant mettre à mal la vie privé d'un camarade. A la fin le maître d'équipage l'emporte sur le timonier et la cabine d'Odonnel est fouillé. (Voilà qui conclut la première session)


La fouille permet aux héritiers de trouvé une carte des ruines et de retracer le parcours de l'ingénieur disparu. (Moins de temps de fouille en perspective) ainsi que quelques notes concernant un langage intraduisible et les traces d'une note disant "je souhaite vous rencontrer afin de vous parlez d'un sujet qui me tient à cœur". La note originale est introuvable. 

Sans plus attendre les héritiers se lancent à la recherche de l'ingénieur. Ils arrêtent les travaux sur le Nautilus pour se lancer sur sa piste qui les amènent au dessus d'une zone qu'il était en train de fouiller (d'après ses notes).

Première plongée en scaphandre pour les pj qui explorent une partie des ruines de l'Atlantide. Le traineau sous-marin de l'ingénieur est retrouvé au pied d'un escalier e pierre qui mène sur une grande place. Une grande statue (l'équivalent du Sphinx) y trône en son centre. Odonnel gît à quelques mètres de ce colosse englouti. Le pauvre homme est transpercé de part en part par une lance métallique.

Une fouille approfondi des lieux leur permet de trouver un mécanisme de tir dissimulé dans la statue et pointé en direction du déclencheur caché sous une dalle en pierre sur laquelle se tenait la pauvre victime. Le mécanisme et la lance son bien moderne. Qui aurait bien pu faire le coup ?

Après une assemblée générale devant toute la base annonçant le décès de l'ingénieur et l'annonce prochaine d'un nouveau cap à prendre pour l'avenir la confusion règne. 

Quelques interrogatoires sont menés pour tracer les liens d'Odonnel avec ses compagnons de la base. Rien de bien probant en ressors. La bonne volonté des héritiers ne suffit pas dans cette affaire. Ils laissent passé la nuit et alors qu'ils allaient reprendre l'enquête au matin, la réserve de poudre de la base explose et un incendie se déclare. Les manœuvres pour l'éteindre prennent du temps. (Fin de la deuxième session)


Après évaluations des dégâts et prise en main des blessés (que des blessés léger) on remarque la disparition d'un petit submersible du hangar. Deux personnes manquent à l'appel. Vera Kantor, l'intendante et James Holloway, le médecin. Les réparations sur le Nautilus se terminent et les héritiers se jettent à la poursuite de leurs camarades. L'autonomie des submersible ne permet pas de naviguer jusqu'à la terre ferme. Un seul navire se trouve à portée de navigation.

C'est le cargo Français venu porter au yacht. Celui-ci navigue en direction de l'archipel des Açores. Les héritiers l'interceptent et utilise le fanal pour communiquer en morse demandant au cargo de stopper ses machines. Ce dernier s'exécute.

Les pj prennent leur chaloupe pour approcher du cargo et demande à monter à bord (poliment). Le capitaine l'autorise. A bord du cargo ils trouvent accroché au bras d'une grue le minisub. Point de doute sur la présence de Kantor et Holloway. Les héritiers plaident leur cause et demandent au capitaine du cargo de pouvoir s'expliquer avec ses nouveaux passagers. Méfiant au début (la réputation du Nautilus et l'histoire de Kantor et Holloway ne l'y incite pas) il est convaincu par l'arrivée du comte et de la comtesse (qui ont profiter de l'hospitalité du capitaine pour océaniser un peu plus avant de continuer leur voyage). 

Kantor et Holloway au pied du mur essayent au début de se refiler la patate chaude en s'accusant l'un l'autre. Ca ne prend pas et se voyant acculé au pied du mur renoncent et s'attendent à être mis au fer ou exécuté. Les héritiers les ramènent à la base pour passer en jugement en pesant le pour et le contre de leurs options (exil/prison/exécution).

Après moult débat c'est l'exil qui est choisie pour Kantor et Holloway. (Fin de la troisième session)

Ce scénario aura prit plus longtemps que je ne l'aurait penser. Les joueur(euse)s ont pas mal débattu. Parfois trop. Cela à donner lieu à des dialogues intéressé et intéressant entre leur personnage et la direction à prendre. Je m'attendait (sans le vouloir) à une exécution sommaire et ils m'ont surpris. 

Nous verrons comment ils appliqueront leurs nouveaux principes lors de la prochaine session.   
Avatar de l’utilisateur
Dannemoge
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2189
Inscription : jeu. juil. 25, 2013 2:36 pm
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Dannemoge »

Gridal a écrit : lun. sept. 30, 2019 11:08 am Un sujet pour raconter ses parties de jeu de rôle.

Vous pouvez répondre au sondage sur les jeux joués en remplissant le tableur.

Tableur rempli pour l'année écoulée :
2 sessions d'Into The Odd
11 de Coureurs d'Orage
6 de D&D5
2 du Fer et l'Arcane
7 de Savage Worlds : 4 de Rippers et 3 de Nemezis
2 de Deadlands Reloaded
5 en tant que joueur sur D&D 3.5 Kingmaker
+ les séances liées à un projet sur lequel je communiquerai bientôt

80% des séances faites sous Roll20 en raison du confinement.
Tout cela fait une année bien remplie !

A noter que j'ai également battu mon record de TPK : habituellement je n'en fais jamais. Cette année j'en suis à mon 4e...

J'ai beaucoup plus mené des arcs de 1 à 4 séances où je ne cherchais pas à sauver les PJ. Or certaines erreurs leur furent fatales : à Deadlands Reloaded un joueur a absolument tenu à se créer un personnage combattant incapable de tenir un pistolet ou de monter à cheval. Sur un contexte Western c'est déjà un handicap. De plus, à la fin de la 2e séance j'ai réalisé qu'il avait l'atout Enragé, ce que le joueur avait oublié, et ça aurait tout changé...
Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3431
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Sama64 »

Lundi soir c'était la suite de "Things from the Flood", session 4. L'intrigue progresse toujours lentement, les PJs étant bien occupés à régler leurs intrigues persos, et la place au roleplay est aussi importante. 
Donc la résolution du Mystère progresse très peu, mais comme le compteur avance, il se passera forcément quelque chose, que les PJs progressent ou non. 

Finalement le setting est tellement touffu et les possibilités d'intrigues liées aux PJs sont tellement larges, que même sans Mystère "déterminé", on aurait de quoi s'amuser un bon moment. :)


Ce soir, Savage Worlds tortues ninjas (retour à suivre)
Traductions & relectures pour le DDD
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 9152
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Cédric Ferrand »

Énième partie de L'Éveil des éléments pour Nephilim.
Visite des mines stéphanoises pour récupérer des fragments mémoriels.

Un de mes joueurs a eu la poisse toute la soirée aux dés, ce qui a provoqué :
- son isolement du reste du groupe
- son passage par une partie très dangereuse de la mine
- l'agonie de son simulacre
- l'échec du massage cardiaque pour le réanimer
- son incapacité à s'incarner dans le pompier qui venait d'échouer à la réanimer

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas...

Prochaine étape : Pérouges.
Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Ascendant
Messages : 1586
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Nightfalls »

Vendredi soir, Qin (MJ), poursuite campagne. Un peu plus de 50 séances et on s'approche doucement du dénouement. Là, les héros sont dans le royaume du Qi, le dernier à pouvoir résister militairement au Qin. Encore une fois, ils sont en mission pour collecter des renseignements de la plus haute importance. Le compte à rebours arrivera bientôt à zéro et ils jouent gros...

Dimanche aprem, Scales (MJ), poursuite campagne. J'ai récupéré un troisième joueur qui joue le dragon (féerique) du groupe. Le gestalt enquête sur la disparition de la copine d'un wyvern rebelle. Leurs investigations les emmènent vers une piste étonnante. Les bimbos blondes ne sont pas toujours celles que l'ont croit...
Avatar de l’utilisateur
Hudson
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2064
Inscription : lun. juin 18, 2007 4:37 pm
Localisation : Warp 9.3
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Hudson »

Dernière partie de l'année : Cthulhu Grande Guerre (1917) [DISCORD].

Les enquêteurs, à la demande du gouvernement italien, se rendent dans le secteur de Caporetto à la mi-octobre 1917 , à la suite d'évènements étranges.  Ils finissent par découvrir qu'un "démon" s'est libéré de sa prison - une pièce secrète dans une église et scellée par un Signe des Anciens - et a massacré des troupes italiennes dans une tranchée sur le front, avant de disparaître...

Il semble au final que l'entité s'est glissée dans la peau d'un général :charmeur .

Nous avons figé la partie au 24 octobre après-midi : l'équipe se prépare à tendre une embuscade au général - et à sa garde rapprochée - à son retour du front, dans un coin tranquille... :twisted:

TaMaJ
Le monde se divise en 2 catégories :
Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent...

Toi...tu creuses 8)
Avatar de l’utilisateur
Cédric Jeanneret
Dieu des petits Suisses à la choucroute
Messages : 2319
Inscription : mer. oct. 19, 2005 3:10 pm
Localisation : Genève
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Cédric Jeanneret »

Nightfalls a écrit : lun. déc. 21, 2020 7:37 am Dimanche aprem, Scales (MJ), poursuite campagne. J'ai récupéré un troisième joueur qui joue le dragon (féerique) du groupe. Le gestalt enquête sur la disparition de la copine d'un wyvern rebelle. Leurs investigations les emmènent vers une piste étonnante. Les bimbos blondes ne sont pas toujours celles que l'ont croit...

ça me dit quelque chose ça.....
Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Ascendant
Messages : 1586
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Nightfalls »

Cédric Jeanneret a écrit : lun. déc. 21, 2020 11:01 am ça me dit quelque chose ça.....
Tout à fait normal ;)

Encore une chance que je me serve de l'énorme quantité de matos que tu as mis à ma disposition !! 8)
Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Ascendant
Messages : 1586
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Nightfalls »

Voilà, j'ai complété mes dernières sessions de l'année

Samedi : COPS (MJ) sur discord / roll20, initiation avec 2 membres du dédale ; il devrait y avoir une suite :)

Dimanche : Scales (MJ), IRL ; on a fini l'affaire de la "groupie disparue"

Aujourd'hui, ce sera Qin (MJ) sur discord / roll20, poursuite campagne
Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 10845
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Inigin »

J'ai mis à jour mes parties depuis... oulah, août. J'ai aussi mis à jour le graphe. Conclusion : il y a des retardataires (on est sur un niveau post-estival inférieur à celui d'avant confinement). Dans les résultats actuels, DD5 se taille la part du lion, suivi par... L5A4. :charmeur
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Shahrukhan
Dieu du kazoo dans la patoche
Messages : 858
Inscription : jeu. janv. 05, 2006 6:09 pm
Localisation : Centre

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Shahrukhan »

Ce soir nous avons débuté sur Zoom la campagne de Koba pour Chroniques Oubliés.
(j'ai aussi proposé Magna Veritas mais une majorité parait plutôt pour Chroniques Oubliés)

La création des perso était sympas avec les fiches de profils pré-remplies et le SRD des règles disponible.
Ces documents ont orienté mon choix de jeu car même si j'ai les règles papiers, je trouve bien que les joueurs puissent accéder aux informations de base et créer leur Perso de leur côté dans l’après-midi.

Le prologue de la campagne m'avait bien plu à la lecture. De plus des motivations était donné puir chaque profile, ce qui a permis de créer du lien entre les perso... même si au final le joueur d'Adalric n'a pas pu être présent.

Je met en spoil le résumé :
Spoiler:
Je ne voulais pas qu'ils puissent accéder par accident à la campagne de Koba, j'ai modifié quelques noms ou termes.

Prologue

Dragan et Licarne Stravik, deux jumeaux, l’un spadassin (voleur) et l’autre barde font une entrée fracassante dans la cité du ciel : leur navire volant ayant subi une explosion (un attentat) ils modifient sa trajectoire vers une zone non habitée et saute sur des toiles du marché pour amortir leur chute.

Arrêtés dans un premier temps, leur innocence fut rapidement établie et la magistrate de la citée, Iram Gal, leur propose d’espionner pour eux, ce qu’ils acceptent.

Ils conviennent d’un code pour se contacter via un intermédiaire :
« - Ha si seulement j’avais un organetto…
- Vous feriez des concerts différents. »
(l’organetto du barde ayant disparu dans l’explosion du navire, il ne lui reste qu’un petit bandonéon)

Ils sont installés dans une pension de famille appelée « La Berge d’Axelon », tenue par « Pivoine » une Halfeline accueillante.

Leur fin de journée est occupée à la recherche de taverne où Licarne pourrait exercer ses talents de barde. La prestation improvisée de Licarne ne convainc pas le patron du « Dernier bar avant la chute » mais en partant Dragan repère au toucher, sur la rambarde de l’escalier, des gliphes de langage de voleur indiquant un point de contact pour un trafic de poudre au niveau de la fontaine de la place principale, ils décident d’y aller plus tard, privilégiant la carrière artistique de Licarne.

La prestation de Licarne ravie Ferwin, le jovial patron du « Gobelet d’argent ». Il est convenu que Licarne viendra y jouer tous les soirs, au moins la première semaine, leur assurant un revenu suffisant pour subsister les premiers jours.

Le soir ils prennent leur repas à la « berge d’Axelon » et terminent avec un petit concert qui ravie les clients présents, avant d’aller faire une prestation décevante au « Gobelet d’argent ».

Après le concert un passage à la fontaine de la place principale ne donne rien, il faudra peut-être essayer en plein jour.

Le lendemain, sur le marché de la place principale, Dragan repère (succès critique) deux voleurs mimant avec leurs doigts (code secret des voleurs) le fait qu’un trafic de poudre noire concurrent au leur venait d’apparaitre. Un des voleurs écrit l’information en code sur le rebord de la fontaine.

Dragan et Licarne modifient le message et donne un rendez-vous nocturne au contact inconnu.

Dragan, occupé à modifier le message ne voit pas qu’un Chevalier-Dragon se dirige vers eux : il s’agit d’Adalrik de Monfort qui, comme eux cherche à se venger de Vogler, un assimar qui a ruiné sa famille, l’obligeant à venir s’installer à Axelon. Aldarik sait que Dragan recherche aussi Vogler, il ignore cependant que c’est Dragan qui a volé l’épée de sa famille pour le compte de Vogler avant que ce dernier ne cherche à éliminer le voleur une fois la relique récupérée.
Aldarik doit patrouiller, deux gardes ont été retrouvés égorgés la nuit précédente, il leur donne rendez-vous pour un déjeuner à « L’Ombre de la griffe », une taverne de la terrasse médiane afin de pouvoir échanger plus sereinement.

Le repas permet d’échanger quelques informations supplémentaires. Au moment du dessert un autre serveur intervient et dit le code « Ha si vous aviez un organetto… », ce à quoi réponde Licarne « Je ferais des concerts bien différents ». Il leur demande si le repas leur a plu et au vu de leur réponse leur propose de le suivre pour féliciter le chef. Aldarik doit les laisser, il reprend son service.
Le « serveur » les emmène vers un bureau où les attend Joril Elamnor, un enquêteur de haut rang au service d’Iram Gal, pour un échange d’informations.
Les deux frères lui parlent du nouveau trafic de poudre et lui demandent s’il y a eu des incidents dernièrement. Joril leur apprend qu’en plus des deux gardes, l’embaumeur de la citée a été retrouvé assassiné, dans la matinée. Joril doit les laisser car une délégation des grandes maisons marchandes est attendue sur la haute terrasse.

Les deux frères croisent le cortège funèbre des deux gardes assassinés, ils se mêlent à la foule et écoutent l’hommage d’Aquilan, la cheffe de la garde. Son discours montre qu’elle est proche de ses hommes.
Dragan surprend une conversation : de la poudre a été retrouvé dans le laboratoire de l’embaumeur.
Les deux frères échangent avec Aldarik, aussi présent à la cérémonie.
Licarne comprend qu’un attentat va avoir lieu et interrompt la cérémonie au moment où les deux corps (bourrés d’explosif) sont amenés en direction du crématorium, sauvant ainsi plusieurs vies, dont celle d’Aquilan.

Les remerciements d’Aquilan sont interrompus par une attaque par des pirates des hauteurs, volant sur des dracks.
Au milieu du chaos de la bataille, Dragan comprend que l’attaque n’est qu’une diversion.
Aldarik leur apprend que toutes les terrasses sont attaquées. Blessé il leur laisse son drack. Les deux frères s’envolent en direction du chantier aéronaval mais ne peuvent empêcher l’enlèvement de Sarven, le maître du chantier et de l’exploitation de l’Unobtainium, le précieux minerai permettant aux navires de voler.

Leur forfait accompli les Pirates cessent l’attaque et s’enfuient.
Aquilan fait un discours éloquent évoquant la valeur et la sagacité des deux frères. Ils demandent à ce que le statut d’enquêteurs officiels leur soit remis, sous le regard impassible d’Iram.

Les personnages passent niveau 2.
Avatar de l’utilisateur
Shahrukhan
Dieu du kazoo dans la patoche
Messages : 858
Inscription : jeu. janv. 05, 2006 6:09 pm
Localisation : Centre

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Shahrukhan »

Ce soir nous avons joué la suite de la campagne en essayant Discord cette fois-ci.

Les jets de dés sont plus sympas, grâce à un bot, mais le son était parfois coupé, contrairement à Zoom.

Je met en spoil le résumé de la séance :
Spoiler:
Les deux frères, accompagnés d’Adalrick, enquêtent au chantier aéronaval.
Ils démasquent les traîtres à la solde des citées de fer ; ces derniers seront exécutés le lendemain.

Les deux frères enquêtent sur les circonstances de la mort de l’embaumeur, visiblement respectable.

Un soir, Licarne est amené à jouer chez Gamblin, un riche représentant d'une maison marchande. Ce dernier a fait venir un organetto qu’il compte offrir à la ville.
Durant la soirée, Dragane sympathise avec la fille du marchant.

Le lendemain matin une visite au laboratoire de l’embaumeur corrobore la thèse de l’assassinat de ce dernier par les personnes ayant sabotés les cadavres des deux gardes.

En début d’après-midi, Iram Gal demandent aux enquêteurs de faire venir Gamblin, sur qui elle a des soupçons.

Les enquêteur vérifient dans un premier temps que l'organetto céder à la ville n'est pas piégé.

Munis d’un mandat d’arrêt les enquêteurs se présentent à la villa de Gamblin. Alors que le majordome les dirige vers le bureau de ce dernier ils entendent un cri de terreur.
Ils se précipitent dans le bureau de Gamblin et voient son corps au sol, deux guerriers demi-orques penchés dessus et au fond un assassin en guenille use de sa sarbacane pour lancer une fléchette empoisonnée sur Dragan. Ce dernier subit des hallucinations et pense être attaqué par, une araignée géante.
Licarne poursuit l’assassin mais perd sa trace.
Les gardes de la ville arrêtent les deux demi-orques et trouvent sur l’un d’entre eux un plan annoté de la villa de Gamblin.
Dragan en observant le trajet de l’assassin parvient à suivre sa trace et le retrouve dans une caverne. L’assassin se rend et déclare « Vous ne pouvez rien contre moi, c'est votre patronne qui m'a embauché : Iram Gal ! », Licarne ne peut s’empêcher de trouver louche la façon dont ils l’ont retrouvé.

Les gardes emmènent l’assassin à l’hôtel des enquêteurs, s’ensuit une scène confuse où les gardes refusent de laisser aux enquêteurs l’assassin qui accuse leur patronne. Joril Elamnor reconnait l’écriture d’Iram Gal sur le plan et demande son arrestation.

Fin de la séance
Répondre