Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3561
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Sama64 »

@Celanawe 
erreur de sujet je pense; il vaudrait mieux poster ici pour pouvoir être utile aux forumeurs :)
retour sur ce que j'ai lu ou survolé
L'expression "adolescent boutonneux" est désormais proscrite.
Bienvenue chez les ayatollahs du dictionnaire
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 9395
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Cédric Ferrand »

On continue notre 1ère année à Poudlard avec la mystérieuse disparition du Choixpeau.
Les joueurs ont fait des recherches à la bibliothèque pour activer la carte du Maraudeur afin de découvrir qui s'amuse à se promener nuitamment dans l'école. Ils ont déjoué les rondes des préfets, activé la carte et découvert avec surprise que les empreintes de pas de deux autres personnes répondant au même nom qu'eux se promène dans les couloirs.
Ça a mené à plusieurs questions théoriques (si j'utilise du Polynectar, quel nom va apparaître sur la carte, le mien ou celui de la personne dont je prends l'apparence ?) promptement répondues par les lectrices pointilleuses que son ma femme et ma fille (réponse, ton nom d'origine). D'où la question : quelle magie permet de duper la carte du Maraudeur ? De retour à son dortoir, l'élève de Serredaigle a eu la mauvaise surprise de se rendre compte que le mot de passe avait été changé pendant qu'elle faisait sa promenade nocturne. L'énigme était rude, les préfets étaient sur le point de la surprendre devant la porte, mais elle a trouvé la réponse in extremis. Ouf.

Nous avons toutefois un problème : ma fille ne participe pas au scénario.
Elle réclame qu'on joue, la motivation est là, mais en jeu, elle ne supporte pas la tension dramatique.
Quand la directrice Granger menace le voleur du Choixpeau d'être renvoyé de Poudlard, ma fille stresse tellement pour son personnage qu'elle refuse de participer à l'intrigue, de peur de mal faire. Donc elle ne veut pas aller dans les couloirs la nuit pour mener l'enquête, elle se contente de suivre son emploi du temps et de ne surtout rien faire qui pourrait nuire à sa réputation.
Nous avons bien évidemment eu une discussion sur la notion de danger très relatif du JdR, sa mère lui a expliqué que dans les livres de la saga comme dans de nombreuses œuvres, les héros frôlent toujours la catastrophe mais s'en sortent à la fin par un stratagème de dernière minute ou une révélation surprenante, mais ma fille est une bonne petite élève dans l'âme, et je vois bien à quel point c'est crève-cœur pour elle de risquer d'être perçu comme une méchante petite-fille. Elle s'énervait pendant la partie, n'arrêtait pas de dire "on ne peut pas faire ça, on va se faire virer de l'école" et refusait clairement de sortir du cadre purement scolaire. Bref, un joli refus d'obstacle.
Malgré nos discussions, je ne vois pas de solution car ne faire jouer que les heures de cours ne serait pas amusant.

Par contre, elle a demandé à rejouer à Héros & Dragons en alternance.
Parce que dans les scénarios d'initiation de la gamme, elle incarnait un héros sans aucune ambiguïté : on ne l'accusait de rien, les apparences n'étaient pas trompeuses. Elle se battait avec des monstres, elle explorait des ruines...
Et c'est vrai que le medfan classique avec un vieux dans une auberge qui te file une carte au trésor, c'est moins drainant, émotionnellement parlant.

Bref, ma fille n'aime pas le drama.
Avatar de l’utilisateur
Cyrano
Dieu de la péninsule
Messages : 3873
Inscription : ven. févr. 15, 2008 7:40 pm

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Cyrano »

Cédric Ferrand a écrit : lun. mars 01, 2021 3:01 pm On continue notre 1ère année à Poudlard avec la mystérieuse disparition du Choixpeau.
Les joueurs ont fait des recherches à la bibliothèque pour activer la carte du Maraudeur afin de découvrir qui s'amuse à se promener nuitamment dans l'école. Ils ont déjoué les rondes des préfets, activé la carte et découvert avec surprise que les empreintes de pas de deux autres personnes répondant au même nom qu'eux se promène dans les couloirs.
Ça a mené à plusieurs questions théoriques (si j'utilise du Polynectar, quel nom va apparaître sur la carte, le mien ou celui de la personne dont je prends l'apparence ?) promptement répondues par les lectrices pointilleuses que son ma femme et ma fille (réponse, ton nom d'origine). D'où la question : quelle magie permet de duper la carte du Maraudeur ? De retour à son dortoir, l'élève de Serredaigle a eu la mauvaise surprise de se rendre compte que le mot de passe avait été changé pendant qu'elle faisait sa promenade nocturne. L'énigme était rude, les préfets étaient sur le point de la surprendre devant la porte, mais elle a trouvé la réponse in extremis. Ouf.

Nous avons toutefois un problème : ma fille ne participe pas au scénario.
Elle réclame qu'on joue, la motivation est là, mais en jeu, elle ne supporte pas la tension dramatique.
Quand la directrice Granger menace le voleur du Choixpeau d'être renvoyé de Poudlard, ma fille stresse tellement pour son personnage qu'elle refuse de participer à l'intrigue, de peur de mal faire. Donc elle ne veut pas aller dans les couloirs la nuit pour mener l'enquête, elle se contente de suivre son emploi du temps et de ne surtout rien faire qui pourrait nuire à sa réputation.
Nous avons bien évidemment eu une discussion sur la notion de danger très relatif du JdR, sa mère lui a expliqué que dans les livres de la saga comme dans de nombreuses œuvres, les héros frôlent toujours la catastrophe mais s'en sortent à la fin par un stratagème de dernière minute ou une révélation surprenante, mais ma fille est une bonne petite élève dans l'âme, et je vois bien à quel point c'est crève-cœur pour elle de risquer d'être perçu comme une méchante petite-fille. Elle s'énervait pendant la partie, n'arrêtait pas de dire "on ne peut pas faire ça, on va se faire virer de l'école" et refusait clairement de sortir du cadre purement scolaire. Bref, un joli refus d'obstacle.
Malgré nos discussions, je ne vois pas de solution car ne faire jouer que les heures de cours ne serait pas amusant.

Par contre, elle a demandé à rejouer à Héros & Dragons en alternance.
Parce que dans les scénarios d'initiation de la gamme, elle incarnait un héros sans aucune ambiguïté : on ne l'accusait de rien, les apparences n'étaient pas trompeuses. Elle se battait avec des monstres, elle explorait des ruines...
Et c'est vrai que le medfan classique avec un vieux dans une auberge qui te file une carte au trésor, c'est moins drainant, émotionnellement parlant.

Bref, ma fille n'aime pas le drama.
Une idée comme ça : pourquoi ne pas en faire une préfète qui aurait la possibilité de vivre des aventures sans risquer sa réputation ? Ou que la directrice Granger lui demande personnellement d'enquêter "sous couverture" (sans se faire prendre par les préfets) ?
La violence est le dernier refuge de l'incompétence (Isaac Asimov, Fondation)
Avatar de l’utilisateur
Le Grümph
Dieu du foisonnement créatif
Messages : 10519
Inscription : mar. avr. 05, 2005 1:44 am
Localisation : Nord-Mayenne
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Le Grümph »

Cédric Ferrand a écrit : lun. mars 01, 2021 3:01 pm Bref, ma fille n'aime pas le drama.

Tu me l'enverras quand elle sera plus grande :D 
Mon site - Le catalogue Chibi - Patreon - Discord Chibi
Chibi : des jeux pour faire des trucs dedans
Le rêve mouillé du capitalisme : les usines pleines et les rues vides.
Avatar de l’utilisateur
Celanawe
Ascendant
Messages : 1628
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:46 pm

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Celanawe »

Cédric Ferrand a écrit : lun. mars 01, 2021 3:01 pm Et c'est vrai que le medfan classique avec un vieux dans une auberge qui te file une carte au trésor, c'est moins drainant, émotionnellement parlant.

Bref, ma fille n'aime pas le drama.
CR intéressant, merci.
J'ai l'impression qu'elle prend ces aventures dans l'école au "premier degré", que son personnage ne lui permet pas d'établir une certaine distance entre ce qui se passe dans la partie et ce qu'elle ressent. Quel âge a-t-elle ?
Ex gradé troglodyte
Pas de roleplay, ça ralentit les combats.
Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 10989
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Inigin »

Mettre plus de contenu aventureux/scénaristique durant les cours et les activités licites ?
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 9395
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Cédric Ferrand »

Celanawe a écrit : mar. mars 02, 2021 6:14 am J'ai l'impression qu'elle prend ces aventures dans l'école au "premier degré", que son personnage ne lui permet pas d'établir une certaine distance entre ce qui se passe dans la partie et ce qu'elle ressent. Quel âge a-t-elle ?

11 ans.
Elle peut regarder un film des Avengers sans broncher même si la moitié de la population galactique disparait en un claquement de doigt, mais si on regarde un film où un gamin est sur le point de se faire faussement accuser de quelque chose, elle stresse.
C'est la peur de mal agir. C'est un gros défaut pour le JdR, mais dans la vie de tous les jours, ça donne une enfant qui se pose souvent les bonnes questions et qui adoptent les comportements adéquats.
Et je sais que ce n'est qu'une phase. Elle va bientôt apprécier l'ironie dramatique et tout le reste, mais pour le moment, elle a le plus grand respect pour sa maîtresse et pour l'école, et elle ne sait pas encore lâcher prise.

Et comme c'est une puriste de Harry Potter, je ne peux pas la nommer préfète alors que son perso est en première année.

Son rêve, c'est que je respecte à la lettre l'emploi du temps et que fasse jouer les cours en temps réel.
L'intrigue qui la passionne le plus, c'est un devoir que le professeur Drago Malefoy leur a donné : écrire une dissertation sur le plus meilleur sorcier de tous les temps selon eux. C'est limite si elle ne va pas m'écrire le texte en vrai.

C'est une petite Hermione, que voulez-vous...
Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 10989
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Inigin »

C'est la peur de mal agir. C'est un gros défaut pour le JdR, mais dans la vie de tous les jours, ça donne une enfant qui se pose souvent les bonnes questions et qui adoptent les comportements adéquats.

Une préfète donc. :mrgreen:
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Celanawe
Ascendant
Messages : 1628
Inscription : jeu. juil. 20, 2017 10:46 pm

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Celanawe »

Cédric Ferrand a écrit : mar. mars 02, 2021 12:54 pm Et je sais que ce n'est qu'une phase. Elle va bientôt apprécier l'ironie dramatique et tout le reste, mais pour le moment, elle a le plus grand respect pour sa maîtresse et pour l'école, et elle ne sait pas encore lâcher prise.
As-tu essayé de mettre son personnage face à des adultes qui faisaient des erreurs, ou en responsabilité de devoir corriger une injustice causée par un adulte ?
On pourrait imaginer un sort parasite qui passe de cerveau d'adulte à cerveau d'adulte ; Dumbledore ou un référent du même genre pourrait faire appel à des premières années (immunisés naturellement contre le sort) pour enquêter pour identifier le "patient zéro"... Elle serait alors dans la nécessité de sortir des clous mais avec l'aval d'une autorité morale. Savoir s'autoriser des libertés vis-à-vis des lois si ça permet de résoudre des problèmes éthiques ou moraux, c'est une des problématiques des Harry Potter, non ?
Ex gradé troglodyte
Pas de roleplay, ça ralentit les combats.
Avatar de l’utilisateur
Virgile
Mystique
Messages : 865
Inscription : mar. juil. 09, 2013 11:54 am

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Virgile »

Après, au delà de l'âge, n'a-t-elle pas une attente de jeu légitime, partagée par de nombreux joueurs : "le S de la GNS"... ?
Elle veut juste être immergée dans l'univers d'Harry Potter, le vivre "de l'intérieur", sans s'encombrer d'une histoire passionnante ou de défis ludiques ingénieux :-).
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 9395
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Cédric Ferrand »

Celanawe a écrit : mar. mars 02, 2021 1:18 pm As-tu essayé de mettre son personnage face à des adultes qui faisaient des erreurs, ou en responsabilité de devoir corriger une injustice causée par un adulte ?
On pourrait imaginer un sort parasite qui passe de cerveau d'adulte à cerveau d'adulte ; Dumbledore ou un référent du même genre pourrait faire appel à des premières années (immunisés naturellement contre le sort) pour enquêter pour identifier le "patient zéro"... Elle serait alors dans la nécessité de sortir des clous mais avec l'aval d'une autorité morale. Savoir s'autoriser des libertés vis-à-vis des lois si ça permet de résoudre des problèmes éthiques ou moraux, c'est une des problématiques des Harry Potter, non ?

Elle s'est tout de suite tournée vers les adultes pour qu'ils résolvent l'intrigue à sa place.
J'ai donc eu le réflexe inverse : je lui ai montré que dans les livres, le golden trio prend en charge le problème sans attendre que les profs agissent.
En fait, si j'avais eu conscience de ce blocage avant de monter mon scénario de réalité alternative où les doubles des PJ viennent faire des mauvais coups dans le Poudlard des PJ, ton idée aurait été parfaite.
Malheureusement, je suis embarqué dans un scénario "classique" et je ne peux pas changer de cap si facilement après plusieurs séances de jeu.
Mais je vais twister le truc : Harry, qui est leur prof de défense contre les forces du mal, va les mandater pour enquêter. Ça devrait débloquer les choses.

Virgile a écrit : mar. mars 02, 2021 2:11 pm Après, au delà de l'âge, n'a-t-elle pas une attente de jeu légitime, partagée par de nombreux joueurs : "le S de la GNS"... ?
Elle veut juste être immergée dans l'univers d'Harry Potter, le vivre "de l'intérieur", sans s'encombrer d'une histoire passionnante ou de défis ludiques ingénieux :-).

Tout à fait.
Et à une table de JdR classique, on aurait discuté en amont des attentes et des envies pour anticiper ça.
Mais là, j'ai improvisé un truc pour ma femme et ma fille sans penser demander aux joueuses ce qu'elles aimeraient retrouver. Mais en toute franchise, même en parlant ouvertement, ma fille n'aurait sans doute pas eu la maturité de me dire d'elle-même qu'elle ne souhaitait pas que la réputation de son personnage soit menacée. Même là en essayant d'en parler avec elle, elle a du mal à cerner ce qui la gène.

Au final, elle a utilisé une carte X invisible. Et au lieu d'acquiescer et de changer la narration pour ne pas qu'elle soit mal à l'aise, j'ai tenté de la raisonner et de lui montrer que sa peur est irrationnelle. Ce qui est tout le contraire de ce que préconise la carte X.

Par contre, on digresse méchamment du fil, je crois qu'on va arrêter là.

Merci pour vos réponses, ça nourrit ma réflexion.
Avatar de l’utilisateur
Yusei
Dieu en cavale
Messages : 8896
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 9:47 am
Localisation : Paris / Cachan
Contact :

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Yusei »

Tu la connais assez pour savoir si c'est elle ou si c'est du roleplay, mais juste pour ajouter mon anecdote: j'ai été ce PJ qui refuse de sortir du dortoir la nuit pour ne pas se faire virer. Ce que j'attendais, c'est que le MJ me donne un prétexte narratif, mais comme on n'en avait pas discuté avant, il n'a pas compris et a juste forcé l'action. Bon, je suis sûr que tu as déjà essayé et que ce n'est pas ce qu'elle attend, mais a-t-elle vraiment une motivation pour agir qui soit supérieure à sa crainte de se faire virer ?
Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 8366
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Kandjar »

Cédric Ferrand a écrit : mar. mars 02, 2021 3:07 pm J'ai donc eu le réflexe inverse : je lui ai montré que dans les livres, le golden trio prend en charge le problème sans attendre que les profs agissent.
Oui mais ce sont des Griffondor...
Dieu des mecs un peu trop naïfs
dK synergique for ever
ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Virgile
Mystique
Messages : 865
Inscription : mar. juil. 09, 2013 11:54 am

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Virgile »

Mercredi soir j’ai mené Through Sunken Lands avec mes joueurs habituels. Pour rappel, c’est un jeu au système OSR, semblable à Beyond the Wall, pour faire de la Sword and Sorcery.

Bon 4 joueurs en ligne, c’est beaucoup, et première fois en ligne pour l’un d’entre eux, donc soucis techniques et démarrage tardif.
Il a fallu une bonne heure pour la création des persos, et on n’a pas eu le temps de détailler les histoires aléatoires autant que je le souhaitais, en particulier au niveau des liens des persos. Un barbare conquérant et sa hache ancestrale, un voleur-mage sous l’œil bienveillant du Dieu Chat, un champion cosmique de la Loi et une Haute Cabaliste d’une Confrérie secrète. Comme je le sentais à la lecture, on retrouve bien le feeling Morcoock/Howard.

J’ai utilisé le Scénario Pack « La Chasse au Trésor », un ensemble de tables aléatoires qui emmènent les PJ à la recherche de trésor dans la Cité. J’ai ajouté un peu de chair ça et là, mais je n’ai pas eu grand mal à improviser à partir de ce canevas. En plus, les tropes de la S&S donnent des appuis faciles. J’ai trouvé ce qu’il me fallait dans le bestiaire (plus varié que celui de BOL je trouve). Le fait d’avoir des PJ niv 2 permet de mettre des adversaires à 1 DV qui leur donne l’occasion de briller.

Comme dans BTW, le système fonctionne bien, mais reste curieux, à osciller entre roll under (pour les compétences) et roll over (pour les combats et sauvegardes).
Les sorts sont utiles mais pas trop puissants, bien cadrés.

Dans l’ensemble, la table a apprécié et certains m’ont demandé une suite…
Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3561
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: Retours de partie : Raconte-moi une histoire [Sondage en page 1]

Message par Sama64 »

Lundi c'était le démarrage d'une campagne (ou tentative de campagne) de Rogue Trader, avec Discord/ Miro. Je joue une sénéchal(e ?) chasseuse de sorcières. 
Après avoir passé 1h30 à discuter des liens possibles entre nos persos, on a pu faire l'intro, où le Libre Marchand a obtenu du gouverneur de Scintilla une copie de sa Charte de Libre Marchand (l'originale est chez l'inquisition à ce que j'ai compris), et a échappe a une tentative d’assassinat (stoppée nette par notre archi-militant, et par un duo de femmes-assassins au service de l'inquisition. 
Ca promet et va falloir être sur nos gardes (notre capitaine a déja de nombreux ennemis). 

La suite lundi normalement. 
L'expression "adolescent boutonneux" est désormais proscrite.
Bienvenue chez les ayatollahs du dictionnaire
Répondre