[CR][AiME] Aventures d'un dúnedan en Terres Sauvages

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Répondre
Avatar de l’utilisateur
AsgardOdin
Prêtre
Messages : 328
Inscription : sam. janv. 12, 2019 3:32 pm

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnedan en Terres Sauvages

Message par AsgardOdin »

Un combat qui n'avait pas l'air si difficile !
Douglas MacArthur : "Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme."

Avatar de l’utilisateur
Carfax
Ascendant
Messages : 1598
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am
Localisation : Marseille

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnedan en Terres Sauvages

Message par Carfax »

Oui pour deux raisons : l’effet de mon arme qui a fait fuir bon nombre d’orques dont certains cachés et car nous sommes parvenus à nous extraire de la fosse avant leur arrivée

Édit : cela dit il est vrai que jusqu’à présent les combats n’ont pas été rudes. A voir dans le temps si cela vient du système ou d’une opposition trop faible ou encore d’une chance aux dés
Dernière modification par Carfax le sam. avr. 04, 2020 5:29 pm, modifié 1 fois.
Un billet sur Un surnom vaut mieux que deux tu le sauras  est toujours un petit plus sympa !

Star FACES mouture JEDI, on y travaille ici !

J'ai narré sur CNO Le vent se lève... puis Les 5 supplices revisités 
Je conte désormais les Aventures d'un dunedan en Terres Sauvages
 

Avatar de l’utilisateur
polki
Banni
Messages : 1210
Inscription : lun. févr. 01, 2010 10:41 pm

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnedan en Terres Sauvages

Message par polki »

tres bien, pourquoi ton mj ne voulait pas de vengeur ?
"Le plus important c'est le voyage, pas la destination." Ego'
.
.
:bierre:

Avatar de l’utilisateur
Carfax
Ascendant
Messages : 1598
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am
Localisation : Marseille

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnedan en Terres Sauvages

Message par Carfax »

Argh ! Je m’en souviens plus précisément mais je crois que c’est un monstre au combat si tu uses d’une combinaison particulière. Je lui redemanderai
Un billet sur Un surnom vaut mieux que deux tu le sauras  est toujours un petit plus sympa !

Star FACES mouture JEDI, on y travaille ici !

J'ai narré sur CNO Le vent se lève... puis Les 5 supplices revisités 
Je conte désormais les Aventures d'un dunedan en Terres Sauvages
 

Avatar de l’utilisateur
Carfax
Ascendant
Messages : 1598
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am
Localisation : Marseille

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnedan en Terres Sauvages

Message par Carfax »

Images added !
EDIT : poursuite de notre partie sur roll20 ce soir. Dol Guldur s'approche... :?
Un billet sur Un surnom vaut mieux que deux tu le sauras  est toujours un petit plus sympa !

Star FACES mouture JEDI, on y travaille ici !

J'ai narré sur CNO Le vent se lève... puis Les 5 supplices revisités 
Je conte désormais les Aventures d'un dunedan en Terres Sauvages
 

Avatar de l’utilisateur
Carfax
Ascendant
Messages : 1598
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am
Localisation : Marseille

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnedan en Terres Sauvages

Message par Carfax »

...et ça fait mal ! Le CR arrive et l’Ombre ne nous a pas fait de cadeaux 😩
Un billet sur Un surnom vaut mieux que deux tu le sauras  est toujours un petit plus sympa !

Star FACES mouture JEDI, on y travaille ici !

J'ai narré sur CNO Le vent se lève... puis Les 5 supplices revisités 
Je conte désormais les Aventures d'un dunedan en Terres Sauvages
 

Avatar de l’utilisateur
AsgardOdin
Prêtre
Messages : 328
Inscription : sam. janv. 12, 2019 3:32 pm

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnedan en Terres Sauvages

Message par AsgardOdin »

:runaway On a hâte de lire ça !
Douglas MacArthur : "Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme."

Avatar de l’utilisateur
Carfax
Ascendant
Messages : 1598
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am
Localisation : Marseille

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnedan en Terres Sauvages

Message par Carfax »

AsgardOdin a écrit :
mar. avr. 07, 2020 7:12 am
:runaway On a hâte de lire ça !

Merci mister... :geek il faut que je m'y mette avant samedi prochaine session.

 
polki a écrit :
sam. avr. 04, 2020 5:26 pm
tres bien, pourquoi ton mj ne voulait pas de vengeur ?
Il s'agit bien sûr d'un choix personnel du MJ après présentation des classes de personnage. Le Vengeur est un peu nerfé sur sa capacité (au bout d'un moment) à pouvoir être discret sans désavantages en portant une armure lourde... Il trouve que cela n'est absolument pas dans la logique du monde du sieur Tolkien et je suis d'accord...

De fait il avait les même réticences sur le hobbit cambrioleur. Sa possibilité de se cacher/désengager/se précipiter en action bonus, combinée aux dés de dégâts de l'attaque sournoise, combinée à la possibilité en bonus aussi de pénétrer la zone de l'adversaire (avantage), combinée à la réaction qui divise par deux les dégâts en fond un adverse difficile à toucher, générateur de dégât phénoménaux, et qui peut aller partout sur le terrain sans se prendre de coup ou si peu... Sans oublier qu'un hobbit double ses dés de vie de récupération lorsqu'il en lance...

Une précision aussi sur le fait d'appliquer le mod de FORCE aux dégâts avec l'épée roide est pour ne pas sacrifier cette carac au détriment de la DEX (plusieurs compétence, usage de l'arc, etc.). Déjà qu'elle n'est employée que pour une compétence à savoir "Athlétisme". Là comme cela je dirais que j'ai envie d'augmenter ma FOR pour faire plus mal au contact sinon avec mon épée Roide traditionnelle seule ma DEX primerait.
 
Un billet sur Un surnom vaut mieux que deux tu le sauras  est toujours un petit plus sympa !

Star FACES mouture JEDI, on y travaille ici !

J'ai narré sur CNO Le vent se lève... puis Les 5 supplices revisités 
Je conte désormais les Aventures d'un dunedan en Terres Sauvages
 

Avatar de l’utilisateur
polki
Banni
Messages : 1210
Inscription : lun. févr. 01, 2010 10:41 pm

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnedan en Terres Sauvages

Message par polki »

merci carfax

je pensais a autre chose pour le vengeur, s il monte dex a fond avec de la constit, en etant bardide  avec la vertue maitre d armes et en ayant un bouclier, il a 23 de CA ...

j ai fait le choix de revenir a +1 de CA et de ne pas utiliser le bouclier avec la  capacité san armure.

pour le hobbit, je ne l ai ps proposé a mes joueurs?

vivement ce soir que tu postes le CR :mrgreen:

on vient de terminer dol guldur et on attaque 2951 demain aprem
"Le plus important c'est le voyage, pas la destination." Ego'
.
.
:bierre:

Avatar de l’utilisateur
Carfax
Ascendant
Messages : 1598
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am
Localisation : Marseille

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnedan en Terres Sauvages

Message par Carfax »

Et bien te voilà devant nous !
Nous on est au porte de Dol Guldur. Le résumé sera posté d’ici samedi prochaine session. Du moins j’espère...
Un billet sur Un surnom vaut mieux que deux tu le sauras  est toujours un petit plus sympa !

Star FACES mouture JEDI, on y travaille ici !

J'ai narré sur CNO Le vent se lève... puis Les 5 supplices revisités 
Je conte désormais les Aventures d'un dunedan en Terres Sauvages
 

Avatar de l’utilisateur
polki
Banni
Messages : 1210
Inscription : lun. févr. 01, 2010 10:41 pm

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnedan en Terres Sauvages

Message par polki »

je ne fais pas la course, on joue tous les jours avec le confinement, donc c est normal qu on aille un poil plus vite.

ton CR, entre autre m a convaincu de me lancer en tant que mj.

AiME demande quelques reglages de tests, pour l instant ca va, quelques sueurs, je demande a voir sur le long terme.

d ailleurs ton mj a la campagne en vo ou il l a sous forme de l anneau unique ?

et je suis assez content d avoir patreoner john hogdson pour ses illus
"Le plus important c'est le voyage, pas la destination." Ego'
.
.
:bierre:

Avatar de l’utilisateur
Carfax
Ascendant
Messages : 1598
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am
Localisation : Marseille

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnedan en Terres Sauvages

Message par Carfax »

En VO.

Le travail de Jon Hogdson est magnifique et sûrement responsable du succès de la game à mes yeux.
Un billet sur Un surnom vaut mieux que deux tu le sauras  est toujours un petit plus sympa !

Star FACES mouture JEDI, on y travaille ici !

J'ai narré sur CNO Le vent se lève... puis Les 5 supplices revisités 
Je conte désormais les Aventures d'un dunedan en Terres Sauvages
 

Avatar de l’utilisateur
Carfax
Ascendant
Messages : 1598
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am
Localisation : Marseille

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnedan en Terres Sauvages

Message par Carfax »

Sessions 9 & 10
La forteresse sombre
Année 2950 T.A.
 
Le mage brun nous montra la voie et nous reprîmes notre marche sur le pont de Tourbe. Avec la rixe contre les orques et la fuite de quelques uns, nous ne doutions pas de la menace qui pesait désormais sur notre équipée. Nous accélérâmes le pas en conséquence pour nous approcher au plus vite de la forteresse sombre car, dit-on, même les orques en redoutent son aspect. Un bien pour un mal donc. J’en étais certain.

Boum.
 Boum, boum.
  Boum. 
   Boum, boum.


La cadence des tambours était parfaite et raisonnait à nos oreilles comme une menace imminente. Une bonne heure à peine que nous marchions avec bon train sur cette maudite passerelle et déjà la chasse était lancée, l'alerte donnée. Au loin le son sourd et long d'un cor se répercuta dans les branches entremêlées des arbres de la forêt et attisa nos peurs. Mon humeur s'assombrit avec les dernières lueurs du jour. La nuit nous recouvrait de ses drapés nous laissant dans une situation fâcheuse. Nous cacher ? Poursuivre ? 

Boum.
  Boum.
    Boum.


Les tambours s'approchaient. et nous nous fièrent à Beleg et Myhra, tous deux seraient nos yeux dans notre fuite nocturne. Je ne pus réprimer un frisson sachant que ces cruels orques seraient à leur avantage dans la nuit naissante. 

Le ténèbres nous cernaient, leurs noirceurs nous envahissaient. Avec Vannedil nous suivons nos deux guides, une main sur leur épaule. Radagast, lui, ne semblait pas gêné par l'obscurité. Soudain Myhra stoppa ses pas et imposa le silence. Une patrouille orques se mouvait au devant, non loin. Piégés sur ce pont de malheur, nous hésitâmes. En descendre pour rejoindre le marais et nous y disperser ou, une nouvelle fois, jouer de chance en grimpant aux arbres piliers. Nous optâmes pour cette deuxième option et trouvâmes une cachette de fortune sur quelques branches rabougries d'un vieil aulne.

Des grognements. Puis des pas lourds et traînants. Un groupe d'orques avançait prudemment. Identique à celui que nous avions mis en déroute, il scrutait les environs avec attention tout comme sous le pont. Nous ne dûmes notre salut qu'au frêle rideau de feuilles moribondes qui nous masqua à leur vue. Cinq minutes écoulées, Myhra redescendit sur la passerelle. Aussitôt elle se figea. D'autres orques traversaient le marais sous elle. L'un d'eux s'arrêta à son aplomb et se mit à renifler bruyamment tout en dodelinant de la tête. Cachée dans le noir, silencieuse et immobile, parée du baume de Beleg, la jeune hobbit respirait à peine. Une chance que nous ayons choisi l'escalade et non de tremper nos bottes dans le marécage. Malheureusement, le son des tambours s'approchait.

Soudain, vers l'est, une déflagration lumineuse troubla la noirceur de la nuit.. L'orque cracha et partit précipitamment vers cette source lumineuse accompagné de quelques autres qui filèrent sous les pieds de Myhra. Radagast, pensais-je. Dans notre précipitation à nous cacher, nous n'avions même pas remarqué son absence. Quelles pathétiques escortes nous étions ! L'istar était notre sauveur. Nous profitâmes de cette diversion pour redescendre de notre perchoir. Malheureusement, je glissai et chutai lourdement sur le bois moussu du pont causant un bruit conséquent. Je pestai contre ce mauvais sort mais nul moment de s'atermoyer. Nous pressâmes nos pas. Le cor retentit à l'est plus loin tout comme les tambours lancinant. 

Beleg cessa soudain d'avancer. Nous avions devancer Myrha et Vannedil. Ce dernier s'épuisait. La tension et la fatigue d'une nuit de marche l'éreintaient. Mais il nous fallut poursuivre coûte que coûte encore deux bonnes heures. Chaque pas était désormais douleur et épreuve. Une peur tenace nous vrillait les tripes. Je flanchai et cherchai dans ma besace un rien à avaler pour me redonner vigueur. J'en avertis Myhra qui posa un doigt sur mes lèvres. On venait et secrètement nous espérions tous que ce soit le magicien. je me surpris à croiser mes doigts.  La créature humanoïde passa sous le pont. Nous étions figés et deux d'entre nous étaient aveugles dans ces ténèbres. On grimpa tout proche mais notre soulagement fut entier lorsque nous perçûmes la voix de Radagast "Tout le monde va bien ?"

Nous profitâmes de ses retrouvailles heureuses pour profiter des soins revigorant de Beleg avec une décoction d'herbes dont il a le secret. Celle-ci nous fit grand bien, nous l'humâmes  avec avidité, la fatigue s'écoulant de nos êtres à chacune de nos inhalations. Mais à peine ce frêle réconfort pris, nous entendîmes le cor orque raisonner plus proche et les tambours agresser nos tympans. L'étau se resserrait, ses mâchoires prêtes à nous plier.

Entre temps reparti sur nos pas, Radagast revint et nous pressa. Les orques approchaient. Nous marchâmes deux heures de plus. Cette nuit fut la plus longue de ma vie, interminable. Enfin l'aube pointa son nez et Radagast nous offrit une heure de pause. Au loin les tambours avaient cessés leurs battements. L'istar souligna "Nous approchons de Dol Guldur et même les orques craignent la forteresse du nécromancien. Ici ce ne sont plus eux la menace !"

Quatre. Encore quatre jours avant d'apercevoir Dol Guldur. Ici la forêt changeait encore son visage. Celui de la souffrance, celui de la peur. Les arbres étaient distordus, leurs racines énormes sortaient de terre telles des griffes acérées. Du marais s'élevaient des fumerolles rampantes, verdâtres et nauséabondes. La forêt se mourrait, elle avait été abandonnée par les elfes il y a bien longtemps. Ici, un mal corrupteur la rongeait.

Encore une journée sur ce pont vermoulu mais ici peu d'orques s'aventureraient. Non, ici, la noirceur régnait. Le mage nous avertit qu'au delà du pont il ne pourrait contenir la mélancolie qui ne manquera pas d'assaillir nos cœurs. L'Ombre serait sur nous et il nous faudra tenir, ne pas y succomber. Il nous engagea à garder courage, à rester vigilant les uns envers les autres. Ici, la solidarité sera oeuvre de paix. 
 
Image
 
Nous avions quitter la passerelle. Désormais nous avancions dans un méandre de ronces. Il nous fallut tailler à l'arme notre passage. Beleg et Myhra s'y piquèrent par mégarde. Du furieuses démangeaisons dévorèrent leur peau. Nos deux amis serrèrent leurs dents jusqu'à la nuit venue. Au cours de notre repos, Beleg approcha ses mains de celles de Myhra. Une lueur d'un bleu pâle les enveloppa et fit cesser les démangeaisons à tous deux. Nous organisâmes un tour de garde pour la nuit à venir. Ici les nuits n'étaient que cauchemars, sueurs et peurs. Nous entendîmes dans notre sommeil des cris, ceux insoutenables des suppliciés des geôles de Dol Guldur, ces esclaves meurtris et mutilés par leurs bourreaux, ces âmes sans repos. Une haine féroce tenta de s'immiscer en nous, de nous saisir le cœur. Je dus puiser dans mes ressources insoupçonnées pour y résister et c'est fourbu et courbaturé que je m'éveillai. Mes compagnons étaient tout autant marqués, encore submergés des émotions de leur rêve. 

A l'est, l'aube était grise, comme toujours. Radagast nous demanda de nous préparer. Nous avalâmes sans appétit nos rations. Devant nos mines défaites, le magicien nous conta la splendeur de Vertbois, celle d'antan où les elfes vivaient heureux en ce lieu enchanteur. Ce récit réchauffa nos cœurs mais nous savions que trois jours et trois longues nuits nous souffraient encore avant d'atteindre la forteresse. Une éternité. 

à suivre...
Dernière modification par Carfax le mar. mai 26, 2020 10:18 am, modifié 11 fois.
Un billet sur Un surnom vaut mieux que deux tu le sauras  est toujours un petit plus sympa !

Star FACES mouture JEDI, on y travaille ici !

J'ai narré sur CNO Le vent se lève... puis Les 5 supplices revisités 
Je conte désormais les Aventures d'un dunedan en Terres Sauvages
 

Avatar de l’utilisateur
Carfax
Ascendant
Messages : 1598
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am
Localisation : Marseille

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnedan en Terres Sauvages

Message par Carfax »

 
Plus sombre. Était-ce même possible ? Étions nous encore en Terre du Milieu ? Le Goulet me semblait une verdoyante et paisible forêt en ces instants. Une odeur puante de putréfaction, telle celle d'un charnier, agressait nos narines. L'air vicié était à peine respirable. Nous mettions nos foulards en bâillon dans le vain espoir de protéger nos poumons de cette infection pestilentielle. Nous appréhendions la nuit venante. Prendre son tour de garde était même un repos espéré. Lors de notre veillée, Beleg s'approcha de chacun de nous pour nous souhaiter une nuit calme et nous rappeler les contes réconfortant de sa mère, la beauté de Vertbois qui pourrait renaître ici en y repoussant l'Ombre. Maigre réconfort lorsque les cauchemars m'envahirent cette nuit là, pires que ceux de la précédente. Je fus plongé dans un noir profond, d'une densité infinie, une nuit sans la moindre étoile comme la promesse de se perdre dans le néant. L'Ombre m'y conviait. S'y perdre s'était ne plus souffrir inutilement. Mais les paroles de Radagast me revinrent, le souvenir d'une pale fleur aux pétales aubépine en Mirkwood, une lumière dans mes ténèbres, celle d'un guide

Au matin nous étions abattus. Comme toujours et toujours l'aube était blafarde tout comme le teint du visage de Vannedil. Ses traits étaient tirés et transpiraient le découragement. Je sortis deux feuilles d'Herbe à pipe que je gardais précieusement dans ma besace pour les moments difficiles, les lui tendis pour qu'il les mâchât. Sans mot dire, il comprit et m'arracha mon don de mes mains pour les mordre avec avidité. Une grimace crispa ses joues. Puis, déglutissant, il me demanda "Je comprends à présent le sobriquet que l'on vous enjoint Aigre-Feuille. Mais sauriez vous me dire un jour votre nom ?" Je lui répondis oui mais en temps et en un autre lieu. Néanmoins cette curiosité abondante si caractéristique chez lui me fit sourire car je sus alors son moral meilleur,    

La journée fut aussi horrible que les précédentes dans ses paysages maussades et oppressants. La forêt ne changeait plus et c'était mieux ainsi car lui résister était un défi de chaque seconde. Combien de lieux à parcourir ? Nos jambes étaient de plomb. Nous étions harassés et hébétés. Songer à la nuit était une douleur pour nos cœurs et nos âmes. Lorsqu'elle fut sur nous, nous étions angoissés et effrayés. Notre sommeil fut long à venir. Pourrions nous jamais profiter du moindre repos ? 

Je rêvais. Mes proches étaient là. Ma fille, si belle. Enfin un peu de chaleur dans cette noirceur. Sa mère et elle marchaient paisiblement vers moi, elles me souriaient. Plus elles approchaient, plus je distinguais les détails. Leurs tenues étaient déchirées. Telles des pauvres erres, elles venaient vers moi. Leurs visages. En putréfaction. L'horreur me gagna, les miens se mourraient et je ne pouvais agir. Ma destinée était vaine tout comme ma descendance. Ma destinée se gaussait de moi, ridicule espoir de lutter contre l'Ombre. Jamais je ne la vaincrai, je plierai devant elle, mon combat était perdu.

A mon réveil, j'étais sombre et aigri. J'entendis des sanglots proche de moi. Myhra pleurait, abattue par la tristesse. Une mélancolie l'oppressait. Elle se sentait étrangère parmi nous, au milieu de ce néant putride. Je me baissai sur elle et lui posa une main sur son épaule "Myhra, ma jeune amie, je suis heureux d'être en ta compagnie ici. Alors que nous allons découvrir ce jour la sinistre forteresse du Nécromancien, te savoir à mes côtés me rassure et réconforte". Beleg approcha aussi et lui délivra aussi des propos encourageants. Vannedil lui tendit une main et l'aida à se relever "Allons, nous y sommes presque. Nous n'avons pas fait tout ce chemin pour s'arrêter si proche de notre but."

L'aube pâle s'étirait au dessus de nos têtes lorsque nous reprîmes notre route. peu à peu la forêt s'éclaircissait et nous atteignîmes la colline Chauve, l'aboutissement de ce long périple. Pas après pas, nous nous dirigeâmes vers un haut promontoire que nous désigna le mage brun. Un perchoir pour zyeuter la forteresse dans son entièreté. La chemin était très escarpé et Myhra flancha plusieurs fois, Vannedil traînait derrière. Nos forces nous quittaient. Nous dûmes nous encourager.  
 
Image
 
En haut du promontoire, Dol Guldur nous apparut dans toute son horreur, épicentre de la corruption et de la désolation de l'Ombre. On aurait dit une place forte elfique déchirée par la noirceur de l'Ennemi. Là, sous mes yeux, s'élevait le bastion de l'Ombre, lieu de ma quête. Cette vision me terrifia soudainement et je me mis à trembler de tout mon être. Cette forteresse serait mon tombeau. J'en acquis la certitude lorsque je mis mes genoux à terre et que mes larmes se mirent à couler, silencieuses.

à suivre...
Dernière modification par Carfax le mar. mai 26, 2020 9:50 am, modifié 1 fois.
Un billet sur Un surnom vaut mieux que deux tu le sauras  est toujours un petit plus sympa !

Star FACES mouture JEDI, on y travaille ici !

J'ai narré sur CNO Le vent se lève... puis Les 5 supplices revisités 
Je conte désormais les Aventures d'un dunedan en Terres Sauvages
 

Avatar de l’utilisateur
AsgardOdin
Prêtre
Messages : 328
Inscription : sam. janv. 12, 2019 3:32 pm

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnedan en Terres Sauvages

Message par AsgardOdin »

Toujours aussi évocateurs ces CRs !
Douglas MacArthur : "Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme."

Répondre