[CR][AiME] Aventures d'un dúnadan en Terres Sauvages

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
AsgardOdin
Evêque
Messages : 435
Inscription : sam. janv. 12, 2019 3:32 pm

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnadan en Terres Sauvages

Message par AsgardOdin »

Oh, ça se tend !
--
Récemment bombardé Responsable éditorial du Nonobstant Café !
Douglas MacArthur : "Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme."
Avatar de l’utilisateur
polki
Banni
Messages : 1356
Inscription : lun. févr. 01, 2010 10:41 pm

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnadan en Terres Sauvages

Message par polki »

il est un peu émotif aigre feuille, pis ça depend de quel coté on se place

les elfes ont l'air détendu ...
« Entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous, il faut choisir. » — Thomas Sankara
.
:bierre:
Avatar de l’utilisateur
Carfax
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1851
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am
Localisation : Marseille

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnadan en Terres Sauvages

Message par Carfax »

Fidèle à sa ritournelle, tel un rituel, Lomuld heurta le sol de son bâton mettant un terme aux transactions commerciales. Il invita chacun et chacune à converger vers une salle attenante où des tables pour le déjeuner étaient dressées. Bien que de moindre taille, cette longue pièce était accueillante et de larges draperies encadrées ses hautes fenêtres. Néanmoins, la lumière blafarde de ce midi de novembre peinait à illuminer le lieu. Les tables, agencées en longueur les unes à côtés des autres, accueillirent selon leur rang hiérarchique les convives qui s’assirent sur des bancs en bois. Seuls les émissaires profitèrent de chaises aux hauts dossiers finement sculptées. Les dames prestigieuses rejoignirent cette tablée avant que tout ce beau monde ne soit servi. Le déjeuner fut convivial et les sujets échangés restaient futiles. Chacun réservait ses pensées sérieuses pour les spéculations à venir car l’après-midi serait dédiée, pour partie, aux questions privées du conseil puis ouverte aux prises de paroles d’invités étrangers aux peuples libres. La menace, qui grondait au sud de la Forêt Noire, serait inévitablement abordée et personne ne se risqua lors du déjeuner de prononcer le nom de la sombre forteresse. D’autres s’interrogeaient sur l’absence des Istari et leur inquiétant silence. Une rumeur murmurante sur le plus proche d’entre eux, Radagast, rappelait inlassablement l’étrangeté singulière et inquiétante de celui-ci. Si je ne vis Vannedil au cours de ce repas, j’aperçus Beleg non loin de moi. Il conversait avec l’Intendant du Royaume Sylvestre qui l’immisçait dans les cercles restreints et influents de sa délégation. De bonne augure pour mon ami elfe car sa voix captiverait d’autant mieux les siens.
 
Image
 
Le repas fini, les délégations s’assemblèrent à nouveau et Lomuld apporta une nouvelle question aux oreilles de tous. Au sud de la Forêt Noire, ces années passées, des évènements sombres et menaçants s’étaient produits et, désormais, ils marquaient de leurs noirceurs le Nord. Le conseil devait-il s’en inquiéter ? Assurément, mais quelles actions mener ? Lorsque l’émissaire d’Esgaroth se tut, le roi Dáin s’exprima. Il ne comprenait pas l’absence des sorciers. Cette menace était leurs affaires et il s’interrogea sur la défection de Radagast. Gailar réagit et informa les émissaires que l’Istar menait son enquête sur ces agissements au sud. Ceci accaparait les journées et les nuits du mage brun. Le roi Bard intervint et notifia l’importance de connaître l’avis des Istari – et pour le moins celui de Radagast – sur cette agitation avant de prendre une décision. Il s’inquiéta aussi du silence des magiciens. Nul ne sait où se trouvait Gandalf le gris et Sarouman le blanc était occupé par ses affaires dans sa tour d’Orthanc. Lomuld invita alors les délégations à converser pour trouver un consensus sur le vote à venir.

Près d’un pilier, quelque peu à l’écart, Vannedil, Beleg et moi-même, nous nous étions retrouvés et nous nous interrogions sur notre démarche. Que devions-nous dévoiler ? Notre visite de Dol Guldur et la découverte de cette inquiétante affaire d’espionnage au palais de Thranduil ? Nenni, rien, si nous prêtions un tant soit peu confiance à Radagast. Le sorcier nous avait intimer de ne point la divulguer. Notre terreur dans les bois alors qu’une menace obscure défiant l’entendement s’approchait de nous ? Inconcevable, le mage brun nous avait demandé le serment sur ce que nous avions de plus cher pour l’entendre. Et pourtant, ces années passées, aux cours de nos pérégrinations, nous avions appris beaucoup sur la Forêt Noire et ses dangers. Apporter ce témoignage serait convainquant auprès de tous. Nous avions vu grandir et gronder l’Ombre, nous l’avions affrontée. Mais que proposer au conseil pour lutter ou, pour le moins, se prémunir de son avancée ? Promouvoir une véritable union des peuples libres ? Oui da, mais n’avions-nous pas été témoin ce matin même de leur incohésion sur les réponses apportées à la question de Beorn. Attendre sagement l’avis de Radagast ? Oui, aussi, nécessairement. Mais quand viendrait-il ? Je savais la venue de Morgdred ici même puisque Boffri le nain nous l’avait confié. Cet homme vivait au plus près de la forteresse noire et je suggérais à mes amis de l’interroger sur les remous de l’Ombre. Beleg grimaça et un silence s’installa. Je repris la parole et souffla l’idée de séduire les délégations sur la constitution d’une cellule restreinte des peuples libres. Celle-ci se tiendrait en alerte des manigances de l’Ombre. En plus, les peuples libres en appelleraient à l’ost pour guerroyer promptement. Nous convînmes du bienfondé de cette démarche, tout comme nous convînmes aussi de l’inutilité par sa précocité d’envoyer quiconque à Dol Guldur.

Nous poussâmes en ce sens. Vannedil convainquit les siens et je fis passer ce même message à Gailar qui abonda. Beleg partit avec les mêmes intentions, garder un œil sur les menaces au sud sans pour autant s’y rendre. Sa fougue et son verbe portèrent ses dires. J’interpellais aussi les Bardides. Je leur confis mes aventures et ma visite de la forteresse au côté du mage brun, le grondement des menaces gobelinoïdes et autres engeances, tout comme la folie récente des Dames de le Rivière. Mon auditoire fut attentif et j’eus même la prétention de porter mes propos jusqu’aux oreilles royales de Bard. Vannedil visita les Nains. Pour mignoter ces rustres personnes, il rappela sa participation à la quête du bâton du gardien de la vielle route. Il leur confia aussi ses visites chez Radagast. Il lui fallut toute sa perspicacité et force de persuasion pour obtenir un oui car, pour les Nains, c’était aux Istari d’appréhender l’Ombre et non aux peuples libres. Néanmoins, ils convinrent de leur participation à une cellule restreinte de surveillance et Boffri, adepte aux voyages, serait leur représentant.

Puis le temps des discussions cessa et les émissaires s’assirent de nouveau en cercle. Lomuld interrogea ses acolytes sur les options qui s’offraient aux peuples libres réunis. Legolas parla le premier cette fois-ci. Il quémanda le conseil essentiel des Istari. L’ombre, de fait, grandissait. Le Berceau avait été meurtri par sa griffe, les orques répondaient à son appel et se réunissaient à nouveau au sud du grand bois. Il avoua sans mal qu’agir directement serait une folie grossière mais que, toutefois, veiller avec vigilance apporterait une prudence bienfaisante. Il demanda d’une voix posée de constituer une cellule réduite à cet égard. Bard s’exprima et reconnut là la grande sagesse elfique. Il abonda tout comme les autres émissaires. Lomuld conclut en demandant la composition d’un petit groupe de personnes bien informées et réactives. Il appela au volontariat. Vannedil s’avança le premier. Son pas était déterminé : « Je suis Vannedil, né à Esgaroth et voyageur aventurier parmi les peuples libres. Je me propose de tenir un lien ténu entre la Ville du Lac et les Hommes des Bois. ». Puis Boffri parla : « Au nom des peuples nains, moi, Boffri, fils de boffur, me porte volontaire pour la plus grande gloire des peuples libres. ». Immédiatement, je cherchais Beleg dans l’assemblée. Je le vis. Il hésita. Personne des siens ne fit mine de se prononcer alors, d’un élan, il dit : « Je suis Beleg Gerethion du Royaume Sylvestre et je m'avance ici pour aider les peuples libres. Ma mission sera de m'informer et surveiller la progression de l'Ombre. ». Sur ce, il recula et nos yeux se fixèrent. J’étais hypnotisé par la détermination de son regard bleu. Ma jambe droite se détendit et, d’un pas assuré, je sortis des rangs des Hommes des Bois : « Je me nome Aigre-Feuille et je suis un Homme de l’Ouest. J’ai été recueilli par les Hommes des Bois et je souhaite les représenter au sein de cette cellule pour lutter contre ce fléau qu’est l’Ombre. ». Je me tus et regardais le visage de ceux qui m’entouraient. J’y vis acception et remerciement.

à suivre...
Dernière modification par Carfax le lun. sept. 21, 2020 9:26 am, modifié 7 fois.
Un billet sur Un surnom vaut mieux que deux tu le sauras  est toujours un petit plus sympa !

Star FACES mouture JEDI, on y travaille ici !

J'ai narré sur CNO Le vent se lève... puis Les 5 supplices revisités 
Je conte désormais les Aventures d'un dunedan en Terres Sauvages
 
Avatar de l’utilisateur
AsgardOdin
Evêque
Messages : 435
Inscription : sam. janv. 12, 2019 3:32 pm

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnadan en Terres Sauvages

Message par AsgardOdin »

Cette tension ! Captivant !
--
Récemment bombardé Responsable éditorial du Nonobstant Café !
Douglas MacArthur : "Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme."
Avatar de l’utilisateur
Carfax
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1851
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am
Localisation : Marseille

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnadan en Terres Sauvages

Message par Carfax »

AsgardOdin a écrit : ven. sept. 18, 2020 2:39 pm Cette tension ! Captivant !

Merci :-)
La suite...
Un billet sur Un surnom vaut mieux que deux tu le sauras  est toujours un petit plus sympa !

Star FACES mouture JEDI, on y travaille ici !

J'ai narré sur CNO Le vent se lève... puis Les 5 supplices revisités 
Je conte désormais les Aventures d'un dunedan en Terres Sauvages
 
Avatar de l’utilisateur
Carfax
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1851
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am
Localisation : Marseille

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnadan en Terres Sauvages

Message par Carfax »

Le bruissement des discussions reprit. Certains vinrent me féliciter, à bas mots ou d’une tape amicale, de m’être avancer. Puis, la voix grave de Lomuld raisonna dans la vaste salle. Elle emplit tout son volume : « Qu’entre à présent ceux venus questionner le conseil ! ». Un nain, à la barbe courte et dont je ne saurais encore dire l’âge, descendit les marches donnant accès au cercle des émissaires. Il portait des vêtements simples et défraichis. Le port altier, il avança avec noblesse et se glissa à l’intérieur du cercle pour se positionner en son centre. Puis, dans un mouvement circulaire et avec lenteur, il scruta avec attention chacun des présents. Le roi Dáin se renfrogna lorsque son tour vint.
 
Image
 
« Je me nome Frarr, descendant des seigneurs nains des Mines Grises. Je cherche le soutien des peuples libre pour rendre au mien sa terre natale mais aussi sa dignité. Il est d’importance de redonner renom aux Mines Grises, que celles-ci soient à nouveau peuplées de nains. En ce jour, ce sont les gobelins qui arpentent nos couloirs creusés dans les montagnes septentrionales. Bientôt, ils seront assez nombreux pour songer à nouveaux à vous affronter. Les éradiquer et assurer une nouvelle présence naine dans les Mines Grises, c’est assurer le contrôle de ces montagnes et, par conséquent, garantir la sécurité des peuples voisins. Bien sûr, il faut combattre, bien sûr il faut lever une armée. Mais, si vous rester sagement sur vos trônes, vous accepter une future défaite face aux troupes gobelines. J'ai dit ! ». La voix graveleuse du nain s’estompa et, du même pas assuré et lourd, il se retira. Lomuld proposa à tous de discuter sur ce sujet épineux. Et comme à chaque fois, un brouhaha tonna. Et comme à chaque fois, je retrouvais la compagnie de mes deux amis, Beleg et Vannedil. Nous nous souvînmes des deux nains de Frarr rencontrés au détour d’une fosse profonde où nous avions découvert l’arc de Ruthiel, la gardienne des terres et chemins du Royaume Sylvestre. Ces deux nains avaient porté secours à la dame blessée et Vannedil avait promis son aide aux peuples de Frarr, de faire entendre leurs voix auprès des Elfes. Les paroles de Frarr n’étaient pas dénuées de bon sens mais guerroyer apporterait incertitude, peine et douleur. Par ailleurs, la réaction du roi Nain nous chagrina. Vannedil s’en acquit et questionna le peuple des montagnes à ce sujet. Celui-ci ne cachait pas sa réticence : « Le roi n’engagera pas ses troupes dans une guerre ouverte. Et quand bien même nous reprendrions ces mines, qui les occuperait, qui les tiendrait ? Le peuple de Frarr est dispersé et peu nombreux. L’idée est censée mais sa réalisation fragile, une chimère. ». Par curiosité et souci d’équité, nous questionnâmes Frarr. Il s’agaça car la même réponse lui était rétorquée et il s’insurgea : « Où était les nains d’Erebor après la chute du Dragon ? En quoi suis-je différent d’Ecu-de-Chêne ? Pourquoi me refuser ce que l’on a entrepris pour le Mont Solitaire ? J’en appellerais aux miens et ils viendront, nombreux. S’engager dans cette guerre, c’est éviter une bien pire après. Accompagnez moi là-bas et vous constaterez la véracité de mes dires. Je demande aux peuples libres de m’aider à reprendre une place forte et notre victoire serait une épée plantée dans le flan des gobelins. Au sud, une menace se lève. Ne regarder qu’elle, c’est tourner le dos à la lame qui vous frappera ! ». Nous le quittâmes perplexe mais nous restions convaincus de la précocité de cette quête guerrière alors que grognait au sud une menace plus grande. Vannedil marqua sa déception mais pouvait-il en être autrement en ces temps sombres ? 

Les émissaires s’exprimèrent d’une seule voix. Les armées du Nord n’étaient pas prêtes pour une telle lutte. Ils jugèrent cette guerre hasardeuse. Frarr ne sembla pas s’offusquer de ce refus et il partit fièrement. Dans la salle silencieuse, ses pas raisonnèrent longuement.

à suivre...
Dernière modification par Carfax le lun. sept. 28, 2020 11:30 am, modifié 6 fois.
Un billet sur Un surnom vaut mieux que deux tu le sauras  est toujours un petit plus sympa !

Star FACES mouture JEDI, on y travaille ici !

J'ai narré sur CNO Le vent se lève... puis Les 5 supplices revisités 
Je conte désormais les Aventures d'un dunedan en Terres Sauvages
 
Avatar de l’utilisateur
AsgardOdin
Evêque
Messages : 435
Inscription : sam. janv. 12, 2019 3:32 pm

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnadan en Terres Sauvages

Message par AsgardOdin »

:runaway
--
Récemment bombardé Responsable éditorial du Nonobstant Café !
Douglas MacArthur : "Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme."
184201739
Prêtre
Messages : 364
Inscription : ven. sept. 07, 2018 7:31 pm
Localisation : Fontainebleau, Aix en Provence, Avignon

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnadan en Terres Sauvages

Message par 184201739 »

Carfax a écrit : ven. sept. 18, 2020 2:13 pm Pour mignoter ces rustres personnes

Il y en a qui ont essayé ... Ils ont eu des problèmes !
Carfax a écrit : ven. sept. 18, 2020 2:13 pm nous convînmes aussi de l’inutilité par sa précocité d’envoyer quiconque à Dol Guldur.
Ça, on ne saura jamais !
Carfax a écrit : ven. sept. 18, 2020 3:27 pm En ce jour, ce sont les gobelins qui arpentent nos couloirs creusés dans les montagnes septentrionales. Bientôt, ils seront assez nombreux pour songer à nouveaux à vous affronter.

Manquait plus que ça ...

Bref, bon courage Compagnons ! (Et merci encore pour les CR)
 
Avatar de l’utilisateur
Carfax
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1851
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am
Localisation : Marseille

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnadan en Terres Sauvages

Message par Carfax »

184201739 a écrit : ven. sept. 18, 2020 5:58 pm Bref, bon courage Compagnons ! (Et merci encore pour les CR)

Il va en falloir en effet ! Et merci à toi de me lire  :bierre:
Un billet sur Un surnom vaut mieux que deux tu le sauras  est toujours un petit plus sympa !

Star FACES mouture JEDI, on y travaille ici !

J'ai narré sur CNO Le vent se lève... puis Les 5 supplices revisités 
Je conte désormais les Aventures d'un dunedan en Terres Sauvages
 
Avatar de l’utilisateur
Carfax
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1851
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am
Localisation : Marseille

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnadan en Terres Sauvages

Message par Carfax »

En suivant les conseils d'@Irwin , je regroupe l'ensemble de mes textes dans un seul document. L'idée est d'éditer un fascicule type livre que je remettrai aux MJ et joueurs mais aussi autres amis intéressés par l'exercice. Le texte sera épuré et seulement agrémenté de quelques images. En voici la page de garde actuelle :

Image

Pour le moment j'en suis à 84 pages format A4 avec des marges normales et une police de 11.
Suite de notre partie ce soir et CR dans la foulée autant que je puisse :-) 
Un billet sur Un surnom vaut mieux que deux tu le sauras  est toujours un petit plus sympa !

Star FACES mouture JEDI, on y travaille ici !

J'ai narré sur CNO Le vent se lève... puis Les 5 supplices revisités 
Je conte désormais les Aventures d'un dunedan en Terres Sauvages
 
Avatar de l’utilisateur
AsgardOdin
Evêque
Messages : 435
Inscription : sam. janv. 12, 2019 3:32 pm

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnadan en Terres Sauvages

Message par AsgardOdin »

C'est un projet vraiment sympa ! je suppose que les joueurs/MJ seront d'accord, mais ça vaut le coup de bien leur demander par écrit par contre, surtout si tu veux le partager ensuite aux amis intéressés ^^
--
Récemment bombardé Responsable éditorial du Nonobstant Café !
Douglas MacArthur : "Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme."
Avatar de l’utilisateur
polki
Banni
Messages : 1356
Inscription : lun. févr. 01, 2010 10:41 pm

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnadan en Terres Sauvages

Message par polki »

c est les textes romancés des aventures d aigre feuilles, pourquoi tu veux demander au mj et aux autres pj ?

carfax narre son histoire à travers les yeux de son personnage, il ne retranscris pas autre chose que se que ressent son perso

d ailleurs, il le fait déjà ici sur le forum

perso, je trouve que c est une super idée de chroniques qui rappelleront aux joueurs et maitre  de jeu, leurs parties  :yes:
« Entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous, il faut choisir. » — Thomas Sankara
.
:bierre:
Avatar de l’utilisateur
AsgardOdin
Evêque
Messages : 435
Inscription : sam. janv. 12, 2019 3:32 pm

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnadan en Terres Sauvages

Message par AsgardOdin »

polki a écrit : jeu. sept. 24, 2020 11:24 am c est les textes romancés des aventures d aigre feuilles, pourquoi tu veux demander au mj et aux autres pj ?
Parce que ce sont aussi les propos des autres. De mémoire, c'est une forme de création collective, même si c'est narré par les yeux de quelqu'un ^^ Mais je disais pas de faire signer un contrat hein, juste de bien s'assurer que tout le monde est d'accord avant l'éventuelle publication d'un bouquin avec contrepartie financière c'est tout ^^
Et je trouve aussi que c'est une super idée !
--
Récemment bombardé Responsable éditorial du Nonobstant Café !
Douglas MacArthur : "Les années rident la peau ; renoncer à son idéal ride l’âme."
Avatar de l’utilisateur
polki
Banni
Messages : 1356
Inscription : lun. févr. 01, 2010 10:41 pm

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnadan en Terres Sauvages

Message par polki »

je n ai pas vu de contreparties financières :mrgreen:

pour la creation collective, oui pour la partie, pour les CR que fait carfax, je pense que ça vient uniquement de lui :D
« Entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous, il faut choisir. » — Thomas Sankara
.
:bierre:
Avatar de l’utilisateur
Carfax
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1851
Inscription : ven. avr. 03, 2015 8:57 am
Localisation : Marseille

Re: [CR][AiME] Aventures d'un dúnadan en Terres Sauvages

Message par Carfax »

Alors j'ai suggéré l'idée à la tablée qui y est favorable...
Sur la deuxième page, je remercie bien évidemment les participant(e)s...mais aussi mes deux plus fidèles lecteurs  :bierre:
J'ai pas dans l'absolu pensé à une rétribution juste un objet qui restera le fruit d'une bonne partie de jdr.
Un billet sur Un surnom vaut mieux que deux tu le sauras  est toujours un petit plus sympa !

Star FACES mouture JEDI, on y travaille ici !

J'ai narré sur CNO Le vent se lève... puis Les 5 supplices revisités 
Je conte désormais les Aventures d'un dunedan en Terres Sauvages
 
Répondre