[CR] Striscia !

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Malone
Pratiquant
Messages : 250
Inscription : jeu. déc. 13, 2018 3:40 pm

Re: [CR] Striscia !

Message par Malone »

9) [séance XII] 
l'automne étreint enfin Hexenberg de sa froideur et de ses pluies glaciales ! 

Eleonore Della-Rovere est arrivée il y a peu sur le front mais n'a pas encore pris contact avec l'Armée du Crucifié. Le Condottiere Strozzi pense (à raison) qu'elle s'est rapprochée de l’Inquisition mais pas de l'Armée elle-même et demande à nos amis de mener l'enquête et de discrètement prendre contact avec elle au nom de la frange non religieuse de l'armée d'occupation, il ne désire pas qu'elle reste sur place, sa présence pouvant provoquer la détérioration rapide de la situation.

Plusieurs de nos amis passent une journée faite de questions, de rencontres et de conciles secrets afin d'en savoir plus sur la future Impératrice ! Ils apprennent qu'elle est secondée par Grand d'Iberia (Giancarlo Gazeta) sans doute un agent du Grand Duc Iago De Almagro E'Alavila d'Iberia. Un ancien Condottiere d'Italica (Primo Venerini) et plus précisément de Scavoli assure sa sécurité. Des deux, le premier est un fin négociateur un peu fourbe parait-il et le deuxième un homme d'honneur au caractère bien trempé. Nos amis font leur rapport et reçoivent l'ordre de prendre contact avec Eleonore ou ses conseillers, Strozzi laissant à nos amis ce choix.

Dans le même temps, Strozzi voyant un Lord Farus désœuvré et avide d'action lui demande avec le concours de notre ami Augusto Tartampion, de s'occuper d'un sergent brutal qui sévit au quartier des Marchands récemment pris, par s'occuper de lui nos amis doivent lui faire cesser ses activités délictuelles, c'est un soldat farouche et capable donc il ne doit pas être trop amoché pour être renvoyé au combat. Le sergent Carpino se servirait de sa position pour rançonner les civils impériaux, son capitaine (le seigneur Amato) se serait « noyé » dans l'alcool depuis un moment déjà. Sur place nos deux amis interviennent avant que le fils du bourgmestre local (Jacob) ne soit brutalisé par Carpino et ses hommes, là les deux groupes se menacent mutuellement sans grand succès ! Farus va voir Jacob pour le faire parler et apprend que Carpino rançonne bien les locaux et que sa fille s'est engagée dans l'Armée du Crucifié et que Carpino la menace directement si il tente quoi que ce soit pour prévenir les autorités d'occupation, Farus demande alors au bourgmestre de faire le tour avec lui des marchands locaux ayant été racketté pour rassembler des informations …

Augusto quand à lui va réveiller le capitaine Amato de son long coma éthylique et arrive à le manœuvrer pour convoquer Carpino seul à seul ! Carpino se tient devant son capitaine et là Augusto lui assène un violent coup de genoux dans les bijoux de familles, le désarme, l'attache et fait venir les soldats pour le mettre aux arrêts. Grâce à la présence du capitaine Amato (chancelant et ivre mais présent) Carpino est emmené au camp principal pour y être mis aux arrêts !

Jacob est soulagé et remercie nos deux amis qui rentrent avec la satisfaction du travail bien fait !

Enfin un événement d'une portée cosmique vient troubler une pale matinée d’octobre !

Une ligne incandescente est aperçue dans le ciel suivi d'une explosion assourdissante !

Des prêcheurs se lèvent pour annoncer la venue des Quatre Chevaliers de l'Apocalypse !
La Guerre est l’œuvre d'un Malin et ne peut être gagnée, Hexenberg est damnée et brûlera dans les flammes !
De nombreux civils commencent à quitter la ville dans la peur de l’accomplissement des prophéties des Prêcheurs !

Les deux armées ne savent pour le moment pas encore comment gérer cette crise naissante, une offensive importante vient s'ajouter à la confusion, moins victorieuse que les dernières … est-ce un signe ?

Le Quartier des Arts est pris mais de nombreuses poches de résistance sont encore à nettoyer !
"y a Gutenberg qui invente l'imprimante, 
lui il a inventé le mensonge,
un génie !"
Malone
Pratiquant
Messages : 250
Inscription : jeu. déc. 13, 2018 3:40 pm

Re: [CR] Striscia !

Message par Malone »

10) une matinée froide vient réveiller nos amis, surtout Luigi qui sort d'une cuite de presque 3 jours ! Et horreur, enfer et damnation son visage est souillé au charbon ! Un chibre énorme en travers du front et des gonades poilues en guise d’œil ! Sa colère provoque un retour au pied fissa … rumine-t-il sa vengeance ?
  
Nos amis repus de rire, se dispersent alors,
  
Luigi et Augusto cherchent a avoir des informations sur une mission qui vient de leur être confiée par le Capitaine Falcone, à savoir récupérer le corps de Marcello di Palascia, noble d'Italica, tombé l'avant veille lors d'une attaque sur le quartier de la Cathédrale, un vrai bon meneur d'homme, un grand officier en devenir tombé trop tôt ! Son corps ne doit pas tomber dans les pattes des Impériaux, cela taperait dur au moral de l'Armée du Crucifié ! Après enquête dans les bas-fonds leur ait donné le nom d’Hélène Wolf pour leur faciliter une traversé en zone ennemie, la même Hélène dont ils ont provoqué la perte du trafic d’œuvre d'art … mais elle ne sait pas qui est à l'origine de cette perte, un point sur lequel nos amis vont jouer à fond ! Nos deux compères apprennent aussi que deux officier du Royaume (Lord Frollo et Meurice) se serait « perdus » dans la zone rouge du quartier du Marché entraînant la colère du Général du Royaume Lord Philémon (la prostitution sur la voie publique a été interdite hors des maisons closes par l'Armée du Crucifié pour éviter les viols en masse et autres exactions qui jetterai le discrédit sur l'armée d'occupation, ne reste donc que 3 très grandes maisons closes « Ramona et ses filles », « Chez Esther » et « A la poitrine opulente »).
 Sinon Lyra, Vincenti, Flynn et Farus vont à l'est, vers le cratère laissé par le fameux « Signe de Dieu », sur place beaucoup de pauvres gens attirés par les prêches d'un prêtre qui dit avoir été illuminé par ce signe de Dieu ! Il prône la fin de cette guerre par tous les moyens possibles, la Guerre est le Mal qui fera basculer le monde dans les Flammes et la Damnation ! Flynn et Lyra descendent dans le cratère pour voir de plus prêt ce fragment de ciel. Un agrégat de métal et de roche, froid et sans réelle forme, aucune inscription, ni énergie n'en émane, Flynn arrive tout de même à en extraire une petite partie mais ne parvient pas à convaincre la foule et le prêtre qu'il a lui aussi reçu une vision de Dieu pour tenter de faire changer l'avis très négatif de la foule sur la guerre et l'armée d'occupation. Une chose est sûre, ce prêtre est dangereux et risque de commettre des actes très néfaste si il est laissé libre de ses mouvements.
  
Nos amis se réunissent pour le repas de midi, discutent longuement de leur matinée respective, et décident de pousser plus avant leurs investigations,
  
Vincenti décide d'aller à la bibliothèque du musée d'Hexenberg pour voir si des précédents de comètes ou autres sont à noter dans les annales astronomiques locales, sur place Ottermeyer le tout nouveau conservateur l'accueille avec grand plaisir et lui facilite par la même ses recherches qui se révèlent négatives,
Lord Farus va voir son « ami » Lord Philémon pour se renseigner plus avant sur ces officiers « disparus », il lui confie la mission officieuse de retrouver ces deux imbéciles … à n'en pas douter ils sont ivres, nues, et détroussés dans un coin ! 
Luigi, Lyra et Augusto creusent plus avant pour la récupération du corps de Marcello di Palascia et par la même glanent des informations sur les 3 maisons closes, pour le corps de l'officier ils apprennent qu’hors une petite congrégation de moines menée par le Père Hoffman farouchement anti-guerre il n'y a plus que des éléments de l'Armée Impériale sur place, et que si le corps n'a pas encore été exhibé par les Impériaux c'est que soit il n'est pas récupérable, soit qu'il a été caché par quelqu'un ! Rendez-vous est pris avec Wolf le soir au nord de la ville pour négocier le passage de l'autre côté et une prise de contact avec le Père Hoffman. Sur les maisons closes, 2 retiennent l'attention de nos amis, « Chez Esther » et « A la poitrine opulente » les deux étant d'un standing suffisant pour attirer des officiers, de plus des rumeurs évoquent des larcins avec réveil nu et détroussé pour les victimes dans le camp principal de l'armée d'occupation « Chez Esther » !
 lynn fabrique des colliers avec le morceaux de la pierre tombée du ciel pour chacun de ses camarades, une attention symbolique mais du plus bel effet !
  
En soirée, nos amis se réunissent pour rapidement souper et se séparent encore,
  
Flynn fait jouer dans son petit théâtre improvisé monté depuis peu avec plusieurs soldats comédiens une pièce ou il raille le « Prêcheur du Caillou » avec la part belle à l'Armée d'occupation qui protège les gens de ses fadaises en extirpant le rocher du cratère, le père tentant de s'interposer et se retrouve piégé sous le caillou qui lui a inspiré ses prêches !
Lyra lance, grâce à ses nombreux contact parmi la pègre et les officiers de l'armée, une campagne de dénigrement contre le même prêtre évoquant ses mœurs légères et la dépense des legs qui lui ont été fait dans les maisons closes du quartier du Marché !
Lord Farus et Vincenti se rendent « Chez Esther » et arrivent a savoir que Frollo en a été exclu pour des coups portés sur une des filles, mais que Meurice y est inconnu, Farus arrive à remarquer parmi le personnel des individus qui font du repérage sur les clients en vue probablement de les détrousser … ils passent tout de même une fort bonne soirée (à tout point de vue) qui les allègent de quelques bourses durement acquises !
Augusto et Luigi rencontrent en soirée Wolf et conviennent d'un passage du fleuve le lendemain soir pour tous nos amis et d'être guidés au Père Hoffman afin de peut être récupérer le corps de Marcello di Palascia avant les Impériaux !
  
le lendemain, le quartier des Arts est définitivement sécurisé et une offensive de grande ampleur se prépare !
  
Le « Prêcheur du Caillou » est chassé par ses propres ouailles dans les jours suivants et son mouvement ne lui survit pas, il reste que pas mal de civils ont quitté Hexenberg par peur d'un châtiment divin !
  
Quant au « Caillou » … l'Armée du Crucifié le récupère et le mets à l'abri, son sort exact sera décidé à la fin de cette satanée guerre !
  
"y a Gutenberg qui invente l'imprimante, 
lui il a inventé le mensonge,
un génie !"
Répondre