[CR]Orpheus

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Coulis
Profane
Messages : 10
Inscription : ven. avr. 17, 2020 12:45 pm

[CR]Orpheus

Message par Coulis »

Image
Sommaire


Don't Look Back (Livre de base)

 


Hello !

Plus de quinze ans après sa sortie, je suis enfin capable de maîtriser Orpheus en campagne, mon groupe est assez rôdé sur les grosses campagnes qui tâchent pour que j’ose me lancer dans un léviathan pareil. J’ai topé l’intégrale en VO, lu tout en profondeur et maintenant je me lance. 

Je ne prétends pas être Voltaire, ni le super MJ de l’enfer mais je suis assez régulier pour faire jouer et autant il est facile de trouver des compte-rendus des “classiques”, autant  des CR d'Orpheus… en français, il ne doit pas y en avoir des milliers. J’en ai trouvé deux complets en anglais sur le net. Du coup, je partage mon expérience, qui sait, ça pourra être utile à d'autres ?

Résumé que j'avais donné à mes joueurs pour présenter Orpheus :

 
Orpheus est le dernier jeu sorti par White Wolf dans l’univers du Monde des Ténèbres en 2003. Conçu par Lucian Soulbarn (le scénariste des derniers Far Cry chez Ubisoft Montréal depuis), il possède l’originalité d’être une gamme fermée de six livres. Chaque livre est à la fois un supplément de jeu, le chapitre d’une campagne et une évolution du méta-plot. Pour resituer le contexte, White Wolf était connu pour pisser des dizaines et des dizaines de suppléments pour chacun de ses jeux - allant de l’important au plus débile et grotesque (supplément sur les gitans bien raciste et bien ricain) - et surtout pour un méta-plot confus, incompréhensible et lui aussi souvent débile.
 
Bref Orpheus va à l’encontre de TOUT ça et offre en plus le défi de jouer des gens normaux : pas des vampires, pas des loup garous, pas des mecs super balaises mais des gens normaux. Et pour moi, c’est l’un des meilleurs jeux de rôle jamais créés.
 
Oui, mais de quoi ça parle ?
 
Vous jouez dans le Monde des Ténèbres, du contemporain ténébreux où en théorie pullulent toutes sortes de créatures surnaturelles à chaque coin de rue. Sauf que dans Orpheus, niet des Vampires et autres trucs bizarres (ou alors ils se cachent très bien) à l’exception des fantômes. L’homme de la rue se DOUTE qu’il y a une vie après la mort. Depuis la nuit des temps, l’homme a toujours cru aux fantômes mais dans Orpheus, c’est un fait avéré.
 
Les joueurs incarnent des gens comme vous et moi ayant la particularité d’avoir frôlé la mort et subi de multiples Near-Death Experiences. Un accident de la route, un cancer en phase 4, un service militaire en Irak, un mauvais coup pris dans un bar - votre personnage a vu la grande lumière au bout du tunnel ou peut être a-t-il vu sa vie défiler devant ses yeux ? A vous de le décider mais à cause de son passé, il a été contacté par une entreprise façon GAFA appelée Orpheus. Le salaire était mirobolant et les conditions de travail fabuleuses donc vous avez signé pour devenir “projecteur”.
 
Après six mois d’entraînement dans les locaux d’Orpheus façon stage de cohésion d’équipe, vous avez été mis au fait de la nature de votre travail : “mourir” pour quelques heures afin d'interagir avec des entités post-vie : des fantômes.
 
Rien que ça.
 
A l’aide de drogues, de méthodes de méditation et de caissons cryogéniques, Orpheus vous a appris à plonger dans le monde des morts. Il est identique au nôtre, C’EST LE NOTRE mais vous y êtes intangible, invisible aux yeux des vivants et vous n’y êtes pas SEUL. Des fantômes y errent, certains ne vous voient pas, plongés dans une routine sans fin, certains sont conscients et amicaux, d’autres beaucoup moins.
 
Quel est l’intérêt d’Orpheus dans tout ça ? L’argent, ni plus, ni moins.
 
Certaines personnes CROIENT aux fantômes et sont prêtes à payer des sommes colossales à Orpheus pour contacter l’autre monde. Les exemples sont multiples mais voici quelques missions dont Orpheus charge ses agents :
  • Récupérer le mot de passe du sous-directeur de la Wells Fargo, mort d’un AVC.
  • Débarrasser un hôtel d’un fantôme qui hante le troisième étage et terrifie les clients.
  • Espionner une femme pour le compte de son mari jaloux.
  • Aider les forces de l’ordre à résoudre une enquête vieille de trois ans.
Les missions sont diverses et variées mais restent toutes extrêmement profitables. De plus, le personnel médical et technique d’Orpheus veille sur votre corps quand vous êtes en mission. En somme, le meilleur des deux mondes.


 Infos
  • J’ai trois joueurs, chacun possède deux personnages. C’est un test mais après les Masques de Nyarlathotep, je préfère tenter ça plutôt qu’un perso par joueur. Le jeu repose beaucoup sur le partage d’un pool de points appelée “Vitalité” qui agit comme carburant pour utiliser les pouvoirs et comme les PV.
  • J’utilise Chronicles of Darkness vaguement modifié pour ne lancer qu’un dé (stat + compétence + dé > 9 ).
  • J’emploie les règles modifiées pour les pouvoirs créées ici.

Le Crucible (les personnages)

Joueur 1


Image

SHAUN WHITTAKER
Tragédie classique d'une ascension fulgurante, Whittaker a gagné plusieurs disques d'or et de platine en tant qu'idole glam rock insipide, puis l'inspiration a disparu. A sa place, l'usage abusif des substances chimiques a laissé l'artiste au bord de la mort plusieurs fois. Après un long passage à l'hopital et une inscription aux Narcotics Anonyme, il a rejoint Orpheus comme "passe-temps". Avec un peu de chance, il sortira un nouveau single.
Shade : WISP
Lament : SLEEPER
Notes du DRH : Je ne pense pas qu'il y ait besoin de présenter M. Whittaker l'idole glam rock des moins de 30 ans.
NDE : Overdose d'opiacés

Image

JASON MACLANACH
Jason est un ancien animateur d'émissions de TV réalité explorant des maisons hantées bidons. Il arnaquait son public, son producteur et les propriétaires des maisons en question. Après avoir blanchi un paquet d'argent et avoir brûlé encore plus de ponts, Jason est passé au travers d'un plancher et a été approché par Orpheus depuis. Son expérience en arnaques est précieuse au crucible et depuis sa NDE il cherche à se racheter en enquêtant sur de vrais fantômes cette fois.
Shade : BANSHEE
Lament : SKIMMER
Notes du DRH : Comme beaucoup de personnes avant lui, Mr. Maclanach a essayé de profiter de la crédulité des gens vis-à-vis de l'au-delà pour augmenter son compte en banque. Il semble que son besoin de se racheter soit réel et sa contre-expertise en matière d'arnaque saura un grand atout pour le groupe.
NDE : Chute de 7 mètres à travers un plancher pourri


Joueur 2


Image

THADDEUS "THAD" DAWSON
Ex-boxeur poids lourd qui a connu un K.O de trop et fini dans le coma, Thad enseigne la boxe dans les quartiers pauvres de la mission. La mutuelle offerte par Orpheus lui permet d'empêcher les lourdes séquelles de sa première vie de le faire souffrir.
Shade : POLTERGEIST
Lament : SLEEPER
Notes du DRH : M. Dawson est une force de la nature. Né et élevé dans le ghetto, il est élevé pourtant dans des valeurs d’honnêteté et de probité. Malgré la pauvreté ambiante, M. Dawson trouve son salut dans le sport, et se lance à corps perdu dans la boxe, ou il devient vite pro dans la catégorie poids lourds. Sa carrière est florissante, il devient connu et sa notoriété explose, jusqu’à sa chute : à 29 ans, lors d’un combat contre un challenger de carrure équivalente à la sienne, il encaisse le KO de trop : le coup qui l’envoie au tapis provoque une rupture d’anévrisme qui le fait sombrer dans le coma. M. Dawson est sauvé In extremis après une longue opération, mais perd une partie de ses facultés intellectuelles, et fait de nombreuses rechutes, flirtant souvent avec la mort. 15 ans plus tard, il est redevenu anonyme, ou presque. Resté attaché au quartier ou il a grandi, Thadeus y vit toujours, et y a ouvert son propre club de boxe. Il a utilisé le peu de notoriété qui lui reste pour l’embellir, y dispenser une éducation correcte et cherche aujourd’hui des fonds pour le préserver, comme le quartier qui l’a vu grandir.
NDE : Coma suite à une rupture d'anévrisme

Image

DANIEL DRAKE
Ancien policier du SFPD qui a perdu sa femme, morte d'une balle qui lui était destiné. Il pressent que le fantôme de sa femme est toujours proche de lui et pourtant, même projeté, il ne l'a jamais trouvé. Cela ne l'empêche pas de continuer à chercher.
Shade : SKINRIDER
Lament : SKIMMER
Notes du DRH : M. Drake est un fouineur, il a "ça dans le sang". Ex-inspecteur, retiré du métier après avoir bénéficié d'un programme de protection des témoins pour avoir enquêté contre un ponte de la mafia, Daniel reste marqué par la mort de sa fiancée, décédée dans une tentative d'assassinat le visant et a laquelle il survécut de peu. M. Drake s'est reconverti en privé quand nous l'avons contacté.
NDE : Tentative d'assassinat par balle

Joueur 3

Image

TYLER WALLACE
Espoir du NASCAR, les multiples accidents de Mr. Wallace l'ont mis tout de suite sur la route d'Orpheus. Pilote hors-pair, l'homme a besoin de faire "un break" avant de reprendre le volant mais c'est sans compter sur son passé de misère et de petite criminalité qui menace de ressurgir à tout instant.
Shade : HAUNTER
Lament : SLEEPER
Notes du DRH : Monsieur Wallace a grandi à Littleton en Virginie de l'Ouest, l'une des pires villes de ce grand état. Contrairement à beaucoup d'afro-américains, il s'est pris de passion pour le NASCAR, considéré comme un passe-temps de rednecks, et a développé son talent de pilotage par la seule manière offert à un homme de son milieu socio-économique. Pilote pour divers gangs de la région, il a réussi à se faire une place comme jeune espoir dans ce milieu très fermé.
NDE : Accidents répétés lors durant les NASCAR Cup Series 2016, 2017 et 2019.


Image

ADAM STANTON
Stanton est un élève doué et sera un jour un chimiste accompli. Après tout, il doit sauver sa soeur, atteinte d'une maladie incurable. Le doyen de l'université de New York apprécie peu Stanton et a failli l'empêcher à jamais de poursuivre ses "expériences" sur sa propre personne. Sauvé par un mentor travaillant à LA, Stanton et sa soeur se sont installés dans la baie de San Francisco et Orpheus a trouvé un nouvel agent.
Shade : BANSHEE
Lament : SKIMMER
Notes du DRH : Monsieur Stanton est un élève doué de l'université de New York étudiant la chimie. Recommandé par le docteur Satay de la UCLA, il a insisté pour devenir agent de terrain même s'il serait plus utile dans notre équipe médicale. Sa soeur semble affectée par une maladie inconnue, ce qui explique sa motivation à nous rejoindre. (recouper avec le dossier de T. Hayes ?) - Diane
NDE : Exposition répétée à des mélanges chimiques de haute toxicité ( barbiturique, Acide fluoroantimonique)


 Liens intéressants

 
Dernière modification par Coulis le mer. oct. 21, 2020 5:23 pm, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Coulis
Profane
Messages : 10
Inscription : ven. avr. 17, 2020 12:45 pm

MISSION #0776

Message par Coulis »

DÉBUT DU BRIEFING
  •  Briefing de mission pour consultants d’accréditation D
  •  Agent senior traitant : Dr. Katherine Dennison
 TYPE DE MISSION : Collecte de renseignements
 SITE DE MISSION : Centre Culturel Saint Genesius, 2868 Mission St, San Francisco

 CONTEXTE

 Le centre culturel Saint Genesius était, à une certaine époque, une école gérée par des bonnes sœurs (1945 - 1976). Elle a fermé en 1976 après une perte de financement, la faute à l’absence de nouveaux élèves. Le bâtiment demeura donc abandonné pendant plus de dix ans. En 1985, Patricia Tanner et son mari, Martin Tanner - alors conseiller municipal - achetèrent le bâtiment et commencèrent les rénovations. Leur plan était de le transformer en véritable havre culturel pour toute la ville en offrant des pièces de théâtre associatives, des concerts indépendants, etc. Les coûts de rénovation s’élevaient dans les dizaines de millions de dollars et, bien que la famille Tanner soit très riche, les époux étaient incapables de renflouer les caisses par eux-mêmes. Ils lancèrent de magnifiques galas pour lever des fonds auprès des notables de la ville et malgré tout cela le gros du travail fut accompli par des bénévoles. Après de nombreux retards, le centre fut finalement prêt au bout de quatre ans. St Genesius ouvrit enfin ses portes en jouant la pièce L’esprit s’amuse de Noel Coward en juin 1989.

Le centre remporta un succès pendant plusieurs années, mais en 1994, Patricia Tanner mourut (de cause naturelle) et Martin, n’ayant jamais eu la fibre artistique, se concentra sur la chambre de commerce de San Francisco. Le centre passa de main en main, d’aucuns souhaitant garder le nom “St Genesius” à connotation religieuse. En 1997, le centre tint une dernière opération de collecte de fonds pour survivre une année supplémentaire. Le spectacle - une production de Macbeth pour la nuit d’Halloween - rassembla la plus grande foule que le centre n’ait jamais vu mais fut interrompu à l’entracte. L’actrice interprétant Lady Macbeth disparut après être sortie dehors pour fumer une cigarette. Le centre ferma définitivement le week-end suivant.

 Dans les années qui suivirent, St Genesius fut l’objet de nombreuses rumeurs. Le quartier de la Mission devint dangereux et malfamé, beaucoup de locaux supposèrent que le bâtiment était hanté. Des ouvrages et des émissions de télé “réalité” prirent le centre comme sujet rapportant l’apparition de lumières étranges ainsi que tous les clichés de la maison hantée mais les sceptiques ne trouvèrent jamais aucune preuve de ces allégations. Il y a six semaines, un entrepreneur indépendant a acheté le terrain dans le but de raser le centre mais, après la disparition de deux ouvriers, ce dernier a fait appel à Orpheus pour enquêter sur Saint Genesius.

 Orpheus a envoyé quatre agents pour enquêter (deux sleepers – Ben Cotton et Tom Hayes ; un skimmer – Annie Harper ; un photographe – Robert Blake). Ils sont entrés ensemble dans le centre, Harper et Blake “solides”, Cotton et Hayes en PLE. Dix minutes plus tard, les corps de Cotton et Hayes au QG d’Orpheus ont été pris de spasmes et les équipements qui les maintenaient en sommeil cryogénique se sont mis à dysfonctionner. Orpheus a enclenché le processus de résurrection mais quelque chose clochait. Orpheus a contacté Harper mais celle-ci était sortie de son corps pour trouver Cotton et Hayes pendant que Blake attendait. Dix minutes plus tard le corps de Harper fut lui aussi pris de convulsions. Blake a rapporté que son corps était « froid comme la glace » et que son pouls avait baissé de manière vertigineuse. Cela a duré 30 secondes après quoi Harper est mort. Plus de contact avec Cotton, Hayes ou Harper et ce que Blake a vu l’a terrifié au-delà de l’entendement. Il est encore conscient mais refuse de retourner à Saint Genesius. Quand nous l’avons interrogé, il a évoqué une “dame blanche” avant de marmonner de manière incohérente.

La supposition évidente est que la “dame en blanche” est l’esprit de l’actrice qui a joué Lady MacBeth puisque le centre ne possède pas d’antécédents paranormaux avant cette date. L’actrice s’appelle Regina White, née en 1970 et sa famille vit dans les environs mais a refusé nos demandes répétées d’entretien. St Genesius se compose d’un large bâtiment et d’un plus petit qui renferme la chapelle. Le rez-de-chaussée du bâtiment principal contient des salles de classes ainsi que l’amphithéâtre lui-même (capacité de 1000 personnes). Le sous-sol abrite les coulisses, les loges ainsi que divers débarras (c’est au sous-sol que les activités paranormales “classiques” sont apparues le plus souvent). Le premier étage se compose d’un internat ainsi que de bureaux utilisés par le personnel du centre culturel à son apogée. Le deuxième étage est composé de petits couloirs étriqués aboutissant sur des passerelles dominant l'amphithéâtre ainsi qu’une salle lumière-sono.
 
PARAMÈTRES DE MISSION

 Bien évidemment, l’objectif principal est de déterminer ce qui est arrivé à Cotton, Hayes et Harper. Découvrir s’ils existent encore et s'ils peuvent être sauvés (le corps de Harper est mort mais on peut supposer que Cotton et Hayes peuvent encore se réincarner).
 Élucider également la présence de cette “femme en blanc” et de tout autre PLE dans le centre. Partez du principe que tout fantôme rencontré sera hostile et soyez extrêmement vigilant durant votre enquête. Ne vous séparez sous aucun prétexte, restez groupé. Cela ralentira votre enquête mais assurera votre sécurité.
 Quand vous aurez identifié le sort des agents, ramenez-les au QG pour un débriefing et pour leur apporter l’aide nécessaire. A l’heure actuelle, aucune action contre les PLE n’a été requise par le client. Il a demandé une enquête, pas une fumigation. Ne prenez aucun risque inutile.

 INTEL

 L’essentiel vous a été donné ci-dessus. Enquêter sur le rapport de disparition de Regina White peut être utile tout comme s’entretenir avec sa famille. Blake aura peut-être des informations mais n’en à apporter aucune jusqu’à présent.
 Lors de votre enquête à St Genesis, n’oubliez pas que le bâtiment nécessite de sérieuses réparations. L’électricité ne marche que par intermittence et le gros œuvre est en très mauvais état. Sans parler des PLE, le bâtiment est déjà bien assez dangereux. Si vous comptez y aller en “solide”, faites preuve de prudence.

 INFORMATIONS ADDITIONNELLES

 Bien qu’il n’y ait pas eu d’activité paranormale rapportée avant 1997, il convient de noter que nous ne savons RIEN de ce qui s’est déroulé en son sein pendant neuf ans. Martin est probablement l’homme le plus au fait de l’histoire du Centre. Il est à la retraite et vit tranquillement dans sa maison familiale (adresse incluse dans le dossier). Tanner est un homme d’affaires et peu enclin à croire au surnaturel mais il a consenti à être interviewé à propos du centre et pourrait être d’une certaine aide.
 Saint Genesius est le saint patron des voleurs, des pécheurs et des acteurs. Pourquoi les nonnes ont choisi ce nom pour leur couvent demeure un mystère.

 NIVEAU DE MENACE : ENIGME.ROUGE

FIN DU BRIEFING



 Le crucible passe beaucoup de temps à analyser le briefing en se demandant la meilleure marche à suivre. Chaque élément - l’actrice, l’école, la bienfaitrice - est analysé avec attention. La principale théorie développée par les joueurs est que l’actrice est bien morte, assassinée par les forces en puissance de l’ancienne école de nonnes. Une recherche avancée sur l’ordre des nonnes les amènent à penser que l’ordre, dédié au saint patron des acteurs, est forcément basé sur des bases illégales, voire carrément maléfiques.

 “C’est un coup des nonnes tueuses.”

 Après plus d’une heure de débat, le crucible se coupe en deux équipes de trois : trois sleepers partent hors de leur corps pour rejoindre le quartier de la Mission tandis que les trois skimmers y vont en chair et en os. L’endroit ressemble peu ou prou aux photos de Blake : condamné et sinistre. Par simplicité, le crucible décide de fouiller la chapelle avant de s’attaquer au bâtiment principal. L’endroit n’est plus utilisé de plus longtemps et son état de déliquescence est encore pire que le centre culturel. L’équipe est tout de suite interpellée par les travaux réalisés dans la nef. Des ouvriers sont passés faire des relevés topographiques dans l’édifice religieux et une partie des pavés formant le sol de la nef ont été enlevés. Notre ancien officier de police passe les mottes de terre relevées au peigne fin et réalise que les morceaux d’une petite urne funéraire y sont présents. Un nom : Patricia Tanner

 L’hypothèse suivante est exposée par l’équipe : Miss Tanner devait être très attachée à son centre culturel et a demandé à Martin de déposer ses cendres à cet endroit. Il reste beaucoup de zones d’ombre et l’équipe se dit que, la prochaine fois, ils iront d’ABORD interroger les témoins encore vivants avant de foncer tête baissée. (:D)
 Conscient que la règle des trois ans (“Orpheus estime qu’il n’existe pas de fantôme depuis plus de trois ans pour une raison inconnue”) n’est pas immuable, le haunter suppose qu’une PLE de même lament (de même “race” White Wolf) peut se glisser dans un objet et y rester ad vitam eternam.

 Ils retournent dans le bâtiment principal en direction de l’auditorium. Sur la scène, le fantôme de Tanner, difficilement reconnaissable au nombre de souillures présentes sur son ectoplasme, rejoue à elle seule le rôle de Lady Hamlet mais reste bloquée à la fin de sa tirade, puis recommence, encore et encore.

 Parmi les sièges en lambeaux, trois silhouettes se dégagent. Deux hommes afro-américains et une femme caucasienne, les agents Cotton, Hayes et Harper. Les trois agents ne gardent leur enveloppe corporelle qu’avec grande difficulté. Ils n’ont plus un pet de Vitalité et Tanner veille à ce que ça reste ainsi. Shawn monte sur la scène et utilise son horreur de Wisp, Unearthly Repose qui attire l’attention de la P.L.E mais euh… ne fait que ça en fait. Il réussit un superbe jet d’expression pour donner la réplique à l’artiste frustrée tandis que Thad, Tyler et Daniel transmettent de la vitalité aux captifs et les aident à filer fissa. Pour briser l’ancre qui retenait la P.L.E une bonne fois pour toute, Adam simule un enthousiasme incroyable pour la performance du fantôme. Miss Tanner est comblée et son fantôme disparaît à jamais du centre culturel. L'entrepreneur pourra détruire la ruine et faire construire un immense complexe pour une GAFA, Orpheus retrouve ses agents (même Annie Harper en tant que fantôme) et tout le monde est content.

 Tout le monde sauf le crucible qui finit avec un bonus sur sa fiche de salaire mais aussi avec beaucoup de questions en suspens : qu’est-il arrivé à l’actrice ? Et surtout pourquoi les nonnes avaient baptisé l’école au nom de Saint Génésius.
Dernière modification par Coulis le jeu. oct. 22, 2020 3:02 pm, modifié 1 fois.
radaxes
Profane
Messages : 21
Inscription : ven. mai 04, 2018 3:01 pm
Localisation : Ajaccio 20000

Re: [CR]Orpheus

Message par radaxes »

Une sacrée campagne!!
Avatar de l’utilisateur
Coulis
Profane
Messages : 10
Inscription : ven. avr. 17, 2020 12:45 pm

MISSION #0783

Message par Coulis »

DÉBUT DU BRIEFING
  •  Briefing de mission pour consultants d’accréditation D
  •  Agent senior traitant : John « Blink » Carruthers
TYPE DE MISSION : Enquête
SITE DE MISSION : Sun Ridge Valley, Atlas, Napa Valley, Californie

CONTEXTE
  • Sun Ridge est une petite ferme familiale située à 150 kilomètres de San Francisco, au cœur de la Napa Valley. Les locaux sont principalement des fermiers qui maintiennent un microcosme d'institutions conservatrices : multiples églises et associations. Le taux de criminalité du comté de Napa est l'un des plus bas de tout l'état. La ferme elle-même abrite une famille de quatre personnes : John et Sarah Smith, 40 et 37 ans, ainsi que leurs deux enfants : Michael 15 ans et Kenneth 10 ans. Des cadres de la Silicon Valley ayant eu la bonne idée de se reconvertir en tant que « néo-ruraux » il y a de cela cinq ans.
  • Les Smiths ont récemment découvert les restes déchiquetés de leur fille, Susan Smith, 6 ans, sur la propriété. Les enquêteurs ont trouvé l'arme du crime, une faux, pas loin de là. La famille affirme l'avoir vue en vie pour la dernière fois dans son lit au premier étage. Les enquêteurs sont repartis bredouille. John Smith demeure le principal suspect, même si la police n'exclut pas la possibilité d'un vagabond, Adrian Miller, 19 ans, qui a un casier judiciaire. Le légiste n'a trouvé aucune trace d'agression sexuelle lors de son examen. Le plus jeune de ses frères, Kenneth, maintient que c'est l'épouvantail qui l'a assassiné.
  • Depuis la mort de Susan, la famille a rapporté des évènements surnaturels. Ils affirment avoir entendu la petite fille pleurer dans la chambre de ses parents la nuit tombée. Des lumières apparaissent dans les champs de maïs et des outils de labeur sont retrouvés, éparpillés, dans la cour de la ferme. La ferme elle-même se compose d'un petit ranch, d’une large grange, d’un hangar et d’une étable à l'abandon. La grange abrite du bétail et un tracteur. L'entrepôt abrite les outils ainsi que les pesticides. Des champs de maïs recouvrent le reste de la propriété.
PARAMÈTRES DE MISSION
  • Les Smiths ont engagé Orpheus afin d'enquêter sur la mort de leur fille et offrir le repos à son âme. Les agents devraient s'attendre à rencontrer une P.L.E classe « Blip » ou « Echo », potentiellement dévorée par des émotions négatives. Ils doivent l'interroger pour déterminer qui l'a assassiné. La mission peut engendrer de multiples ramifications mais si Orpheus réussit à résoudre un crime non-élucidé, cela pourrait ouvrir bien des opportunités à l'avenir.
INTEL
  • Peu de choses sont connues de l'affaire à cette heure. Malgré l'insistance du petit frère, nous ne pensons pas qu'une P.L.E manipulant l'épouvantail a commis le meurtre. Il est plus probable que le vagabond soit responsable. Des agents empathiques devraient interroger la petite fille assassinée et découvrir la vérité.

NIVEAU DE MENACE : CLASSE BLIP.VERTE OU ECHO.VERTE

FIN DU BRIEFING

***

Après le briefing organisé par John "Blink" Carruthers, notre fine équipe conduit son van vers la charmante bourgade menant à Sun Ridge. Nos skimmers (Daniel, Jason et Adam) y vont en chair et en os tandis que les trois sleepers (Thad, Shawn et Tyler) sont incorporels, sur la banquette arrière ; leurs corps sont gentiment congelés au QG d'Orpheus. Daniel, fin limier devant l'éternel, a découvert que les statistiques impeccables de la police ont omis la présence d'un serial killer rodant dans le coin à la fin des années 90. L'homme, auteur de cinq meurtres, a commencé sa sanglante moisson dans le Nevada avant de se faire arrêter dans la Nappa Valley. Il a fini sur la chaise depuis.

-Bon, c'était il y a près de 20 ans mais après la folle de Hamlet, on sait jamais.
-Et les fantômes sont attirés par les lieux pleins d'émotion négative, répond Shawn.
-Non, pas les fantômes, les spectres, coupe Daniel.

Les spectres, parlons-en. Le crucible n'a eu que peu d'informations sur ces PLE hostiles. D'après Blink, Chet et Kate, il existerait des fantômes inhumains, déterminés à faire souffrir mortels et fantômes sans distinction. Leur aspect ectoplasmique serait repoussant et leur "peau"  recouverte de dizaines de souillures. Bien sûr, personne n'a "vu" ces soi-disant "spectres" et les formateurs ont préconisé la fuite en cas de rencontre.
-Bon, on est arrivé. Essayez d'être compatissant avec Madame Smith.

Les champs de maïs se dévoilent devant leurs yeux à perte de vue. Steve lance une obscure boutade sur un Stephen King foireux où des gamins avec des faucilles découpent les gens pour un dieu impie.
-Allez, un peu de sérieux, les gars, vous êtes payés pour ça.
L'endroit est calme mais à côté du SUV des Smiths, il y a un autre véhicule, bien plus propre, banalisé et pourtant visible comme le nez au milieu de la figure.
En frappant à la porte du ranch, le crucible s'aperçoit que Madame Smith a déjà du monde dans son salon. La maîtresse de maison a subi un destin pire que la mort et son visage peine à cacher la douleur qui la traverse.

-Bonjour Messieurs, vous êtes aussi du FBI ?
-Meeeeeeerde, dit Shawn.
-Dis-lui qu'on est du FBI, murmure en plaisantant Thad à Daniel.
-Bonjour Madame, tout d'abord permettez-moi de vous présenter mes condoléances les plus sincères. Pour répondre à votre question, non, nous sommes du groupe Orpheus. Votre mari nous a recruté pour prouver son innocence.
-Merci, je… venez dans le salon, je vous aiderai comme je peux. L'agent Matthews sera ravi de recevoir votre aide.
-Comment ça il sera "ravi de recevoir notre aide" ??
-La ferme.

L'agent Matthews est un homme fringant d'une quarantaine d'années, très intéressé par l'assassinat de la petite Susan Smith. Comme Orpheus, il semble convaincu que l'affaire possède un lien avec l'affaire du serial killer. Pire encore, il se pourrait que l'homme exécuté ait été le mauvais coupable et donc que le tueur soit toujours en fuite. Pour Daniel, son raisonnement est au mieux circonstanciel, au pire, bidon. Tyler, notre pilote de NASCAR et haunter de choc décide de posséder la  voiture de Matthews pour la déverrouiller et jette un coup d'œil à la paperasse qui traine sur le siège passager.
Tout ce foutoir confirme les craintes des skimmers : Matthews n'est pas agent spécial mais sous-directeur. Il travaille sur un projet visant à légiférer sur les entreprises de projection : Orpheus, Terrel & Squib et… NextWorld ?
-NextWorld, c'est quoi ça ?

Tyler se souvient d'être tombé sur une pub ciblée sur Gogol lui proposant de se débarrasser sa maison de fantômes ou de le protéger contre des hantises poussives. Le site était clean, immatriculé aux USA, bref, encore une entreprise qui marchait sur les platebandes d'Orpheus. Il fit une note mentale pour pousser les recherches au QG sur eux.
Le FBI voulait leur business, il le voulait bien carré, estampillé "officiel" et surtout encadré par les fédéraux à chaque étape de la piqure initiale jusqu'à la fumigation. Pouvait-on vraiment leur en vouloir ? On revenait toujours à la question : et si un skinrider possédait le président Trump "juste pour rire" et appuyait sur le bouton nucléaire ? Passer à travers les murs offrait des possibilités infinies et pas uniquement pour se remplir les poches et J Edgar Hoover n'aurait pas aimé ça du tout.

 -Bien, Madame, pourriez-vous retracer vos souvenirs de cette nuit, aussi douloureuse soit-elle. Chaque élément pourrait nous aider à innocenter votre mari.
Miss Smith parle et Matthews écrit chaque détail, notant les réactions du crucible.
Comme dans le briefing, les enfants se sont couchés à 21h et les deux époux n'ont plus entendu de bruit après ça. Par contre, il y a une erreur et les lumières dans les champs ont commencé plusieurs mois auparavant. Les pleurs se font eux entendre dans leur maison, la nuit, depuis la mort de l'enfant.
Il est midi, il y a encore un peu de temps avant les évènements nocturnes. Le crucible décide de se séparer pour fouiller les lieux tant qu'il fait jour. C'est une grande ferme, il y a beaucoup de terrain à couvrir.
Décidé à en savoir plus sur la nature de ces pleurs, Shawn foire son jet d'empathie et envoie Madame Smith pleurer dans la cuisine !
Grand silence dans le salon.
-Avec un peu de chance, le FBI va nous lâcher vu notre niveau de professionnalisme.

Shawn en profite pour monter dans la chambre tandis que Thad se dirige vers la grange de l'autre côté du champ de maïs.
La chambre est inchangée depuis la disparition de l'enfant et le passage de la police locale n'a été que fugace. Notre chanteur fouille toute la pièce dans l'espoir de trouver quelque chose et son regard se porte sur la fenêtre, qui donne sur les champs de maïs et l'épouvantail au milieu. Diverses photos sont accrochées au mur dont une de la petite fille de cinq ans avec un gros beagle, prénommé Popeye.
-J'ai pas vu de chien, en arrivant mais je vois une grosse croix près des champs.
Certaines ardoises semblaient affectées, légèrement voutées comme si quelqu'un était passé dessus. Un gros tas de foin attendait en contrebas, pas de risque de se casser une jambe.
-Habile la gamine. La police locale, beaucoup, beaucoup moins.
Pendant ce temps, Thad arrive dans la grange. Il n'a même pas le temps d'inspecter le bâtiment en ruine qu'il se fait agresser par une petite forme poilue. Le chien PLE lui mord violemment le bras et arrache un gros bout d'ectoplasme au passage. Quelque se brise en Thaddeus et sa gaze se pare de multiples piques. Inconsciemment, il puise dans sa rancœur pour alimenter sa Vitalité.
 
*Système : En pariant des points de rancœur, un personnage peut récupérer de la Vitalité. (1 rancœur = 3 vitalité) le problème est qu'il faut faire un test pour chaque point de rancœur et l'échec indique que la rancœur augmente, ce qui n'est jamais bon signe.*
 
Thad encaisse 3 points de rancœur et augmente temporairement sa vitalité à 10 points. Il brille, comme un phare dans le monde des morts. Tous les membres du crucible le voient depuis l'autre bout de la ferme. Shawn et Tyler décident d'aller voir ce qui se passe dans la grange. Thad repousse le chien et parvient à contrôler ses instincts meurtriers. Notre ami des bêtes finit par essayer de communiquer avec le chien fantôme.

-Thaddeus, c'est pas Lassie, il ne va pas te guider jusqu'au scout coincé dans la mine abandonnée du vieil hollandais.
-Oui, mais c'est un poltergeist, observe.

Des clous, des morceaux de bois s'agitent et dansent autour du chien, racontant une triste histoire. Très attaché à la petite, il veut aider le crucible. Il sait que quelque chose cloche et que sa maitresse a vécu une mort terrible et il n'a pas pu la protéger. Sa maîtresse est attirée par sa lumière projetée chaque nuit depuis sa mort, écrasé par un chauffard, et cette nuit, la lumière est particulièrement violente, attirante et Susan s'apprête à retrouver son toutou dont elle ne peut comprendre la mort du haut de ses cinq ans. Mais cette fois, c'est un autre qui envoie un message, plus violent et plus cruel. Le chien ne répond que trop tard à l'appel des cris de l'enfant et usant de ses pouvoirs, projette l'épouvantail contre la faux et mord l'intrus mais ce n'est pas suffisant pour protéger l'enfant et l'assassin, un jeune homme au seuil de l'âge adulte assène un grand coup au chien qui s'est manifesté.
Le chien est impuissant face à la mort de sa maitresse. L'assassin replante l'épouvantail et s'en va. Il cache le morceau de manteau qu'il a arraché durant la bagarre et le transmet au crucible.

-C'était bien le vagabond, qui aurait crû ?
-Tu peux dire merci à Popeye plutôt. Allons chercher les autres avant d'aller l'interroger au poste de police.
-Non, attends, je crois que le chien doit voir quelqu'un une dernière fois.

Thad guide le chien sur le seuil de la ferme, la bête hésite car ses maîtres lui ont toujours interdit de rentrer dans cette partie de la maison. Finalement, Popeye rentre dans la maison à la suite de Thad. Le crucible projeté se dirige vers la chambre des parents, attendant patiemment que l'apparition de la petite Susan se manifeste. Les trois hommes restent avec la mère, lui prodiguant de passer la soirée avec elle tandis que l'homme du FBI rejoint la ville, comprenant qu'il ne pourra rien tirer d'eux.

22h - Une petite PLE se manifeste au dessus du lit de ses parents, elle est recouverte de souillures et son corps démembré se tortille comme une marionnette. Ses petits sanglots disparaissent au moment où elle aperçoit son fidèle compagnon canin. Un bref soupir s'entend et l'enfant, ainsi que l'animal, disparaissent tout vers… vers où précisément ? Nul ne le sait. Les sleepers lâchent un soupir de soulagement. Ils n'ont pas pu interroger l'enfant mais ils possèdent toutes les preuves nécessaires pour écrouer le vagabond. Orpheus pourra établir un précédent dans les affaires criminelles et ensuite the sky is the limit.
Et pourtant, un doute demeure dans l'esprit de Daniel.
23h - Tyler contrôle la caméra d'interrogation, Shawn détourne l'attention des gardes et Thad s'occupe de déverrouiller la porte de la cellule. Jason et Daniel rentrent dans la salle d'interrogatoire du jeune Miller, prêts à tirer cette histoire au clair.

Le gamin possède des absences, de multiples absences, des épisodes. Quand ces derniers ont-ils commencé ? Lors d'un passage à la San Francisco County Jail, l'endroit même où le serial killer a été exécuté il y a 10 ans. Il ne se souvient de pas grand-chose à part d'un poème gravé dans le mur de sa cellule. Un beau poème de Blake qu'il avait étudié enfant.
 
Tigre ! Tigre ! feu et flamme
Dans les forêts de la nuit,
Quelle main ou quel œil immortel,
Put façonner ta formidable symétrie ?

 
L'esprit du gamin est innocent mais son corps est coupable. Il s'agit clairement d'un cas de possession et le coupable lui n'est plus dans le corps depuis longtemps. Au mieux, Adrian Miller pourra plaider la folie et peut être finir ses jours dans un asile haute sécurité, au pire, ses jours sont comptés car même les assassins haïssent les tueurs d'enfant.  Las, le crucible se regroupe à Pacifica pour partager ses recherches au QG. Kate arrête de taper sur son ordinateur pendant le debriefing pour leur parler des "Jasons", le cruel résultat d'un corps possédé par une PLE hostile, voire un spectre. Le résultat finit toujours dans les journaux, sous la catégorie "faits divers".
Mr. Smith est acquitté mais Adams ne survivra pas à son vingtième anniversaire.

Chaque membre du crucible obtient une prime pour " résultats exemplaires".

FIN DE LA MISSION

 
 
 
Dernière modification par Coulis le jeu. oct. 22, 2020 3:03 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Coulis
Profane
Messages : 10
Inscription : ven. avr. 17, 2020 12:45 pm

Re: [CR]Orpheus

Message par Coulis »

radaxes a écrit : dim. oct. 18, 2020 2:45 pm Une sacrée campagne!!

Oui, je prends un peu de temps pour bien poser les choses avec 7 missions avant d'entamer le train (fantôme) plein d'émotions fortes et de cliffhangers. :runaway
Répondre