[CR][D&D5] Sortis des Abysses (Out of the Abyss)

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Répondre
le_gaillard
Profane
Messages : 24
Inscription : sam. févr. 06, 2016 11:56 pm
Localisation : Napierville, Quebec
Contact :

[CR][D&D5] Sortis des Abysses (Out of the Abyss)

Message par le_gaillard »

Avis à mes joueurs, si vous tombez sur ce forum, je vous invite à ne pas lire les spoilers avant que notre campagne ne soit terminée.

 J’ai finalement décidé de faire un CR sur la campagne que je roule actuellement, Sortis des Abysses (Out of the Abyss). J’ai bien aimé les autres CR sur cette campagne ici sur le forum et je m’en suis servi comme inspiration. Afin de rendre la pareille, je vais essayer de mettre des liens vers les ressources que j’ai utilisé en plus du livre de la campagne. Je triche un peu, la campagne a débuté il y a plusieurs mois, je me sers de mes notes pour résumer les anciennes sessions. Notez qu’avant chaque session, je publie un rappel pour les parties sur notre groupe facebook et je vais les inclure dans ce CR. Nous jouons généralement des sessions d’une durée de 2 heures à chaque deux semaine, donc le rythme est probablement plus lent que bien des parties.

Intermède publié sur Facebook

 «Jamais aucune étoile n’embellit de son mystérieux scintillement poétique cet univers, et les chauds rayons porteurs de vie du soleil n’y parviennent pas davantage. Nous sommes en Outreterre (Underdark), le domaine secret situé sous la surface grouillante des Royaumes Oubliés. Ici un plafond de pierre froide tient lieu de ciel et les torches des malheureux égarés venus de la surface n’éclairent que des parois où s’étale le vide gris de la mort. Ce n’est pas leur monde, le monde de la lumière. Rares sont ceux qui, entrés en ce lieu sans invitation, en reviennent un jour !

 Et ceux qui parviennent à s’échapper pour retrouver la sécurité de leur demeure ne sont plus les mêmes. Leurs yeux ont contemplé les ombres et la noirceur, le destin sinistre d’Outreterre.

 De sombres couloirs tortueux s’entrecroisent dans ce royaume de ténèbres et relient des cavernes de toutes tailles, hautes ou basses. Des concrétions de pierre aussi acérées que les crocs d’un dragon endormi pointent depuis les voûtes en une menace silencieuse ou se dressent en travers du chemin des intrus.

 Le silence règne, profond, sévère, semblable au calme immobile d’un prédateur en chasse. Souvent l’unique son assurant le voyageur qu’il n’a pas perdu l’ouïe provient des gouttelettes d’eau glissant le long des parois pour s’écouler au loin dans les profonds étangs glacés d’Outreterre, où elles éveillent des échos évoquant les battements de cœur d’une bête. Personne ne sait ce qui peut évoluer sous la surface étale et noire comme l’onyx de ces étangs. Quels secrets attendent le vaillant, quelles horreurs l’insensé ? L’imagination seule en donne une idée – du moins jusqu’à ce que quelque chose perturbe cette tranquillité.

 Telle est l’Outreterre.»

Extrait de R.A. Salvatore - Terre Natale

Session Zéro - 5 août 2020

 Pour le contexte, on vient de terminer Lost Mine of Phandelver, première «campagne» jouée par le groupe et première pour moi également. Petit changement pour la prochaine campagne, on passe de Roll20 vers Fantasy Grounds + Discord.
 La raison du changement ? Le prix. Si on achète des modules sur roll20, on se rend compte que ça coûte plus cher que sur Fantasy Grounds même si sur FG, il faut payer une licence pour utiliser l’outil. À long terme, ça semble plutôt rentable quand on a l’intention d’acheter plusieurs livres officiels sur la plateforme.

 Donc session zéro, on parle de la prochaine campagne, des attentes des joueurs, des attentes du MJ. On finalise la création des personnages mais surtout, on teste Fantasy Grounds pour la première fois. Je dois avouer que ce n’est vraiment pas facile d’approche. Il y a plusieurs ajustements à faire côté technique. J’espère vraiment que ça va se placer rapidement.
 Voici les cinq vedettes de cette campagne, tous niveau 1 :
  • Garran, un demi-elfe, clerc du domaine de la Guerre
  • Mulch, un svirfneblin (gnome des profondeurs), roublard mais qui projette rapidement se multiclasser en magicien chantelame
  • Deathblow, un halfelin moine «à la batman» qui suivra la voie de l’Ombre
  • Les twins turtles, Puddles et Bubbles, des Tortles ensorceleurs de lignées divines, le premier spécialisé dans le feu et l’autre, le froid.
 À l’exception de Puddles et Bubbles, aucun ne se connaissent. Chacun des backstory se terminaient comme quoi ils ont été fait prisonnier par des drows et qu’ils ont perdu conscience.
 
Intermède publié sur Facebook

 J’ai fait un petit video présentant les personnages qui se veut un espèce de générique de début. Je l’ai partagé au groupe en teaser sur facebook afin de mettre l’eau à la bouche pour la suite.

 
Spoiler:
La musique utilisée est le thème d’Alice au pays des merveilles composé par Danny Elfman. C’est clairement indiqué dans la préface de la campagne que cette œuvre a servi d’inspiration et je trouvait que ça mettait bien l’ambiance voulu.
 
Session 19 août 2020

 
Le groupe est en fuite. Ils ont enfin réussi à fuir ces satanés elfes noirs. Ils ont une carte en main qui indique qu’ils approchent de l’endroit où ils pourront s'évader de l’Outreterre. Ils cherchent, sans trouver la sortie. Pourtant, la carte semble claire, c’est le bon endroit. Les joueurs commencent à poser des questions: «Est-ce que nos personnages se connaissent? Que s’est-il passé avant notre fuite?». Pas le temps de répondre, des drows apparaissent, le combat commence. La prêtresse Ilvarra, qu’ils reconnaissent comme leur geôlière, cri : «Attrapez-les! Je les veux vivant!». Un quaggoth fonce sur le groupe puis deux drows tirent des carreaux empoisonnés à distance.

 Pendant ce temps, un peu plus loin, le groupe remarque un flagelleur mental qui semble effectuer un rituel. Pas le temps de s’en occuper pour le moment.  Le quaggoth encaisse beaucoup mais il tient le coup. Il finit même par faire perdre conscience à Garran. Le vent tourne, et le reste du groupe se débarrasse d’un des drows et du quaggoth. Ilvarra envoie ses guerriers drows élites. Un autre personnage tombe au combat. Le groupe se rend rapidement et jette les armes. À ce moment, un autre revirement de situation, un portail s’ouvre près du flagelleur mental et un énorme démon, Orcus lui-même en sort. Chacun des personnages encore debout devient fou à sa vue, l’un creuse la terre afin d’y trouver des vers pour les manger, un autre tente d’enlever un masque qu’il ne porte pas et s’arrache la peau du visage.

 Le groupe se réveille, chaînes aux poignets et aux chevilles. Tout ceci n’était qu’un rêve, chacun ouvre les yeux et remarque ces étrangers avec qui ils ont combattu, qui sont prisonniers à leurs côtés. Fin de la session.
  
Spoiler:
Cette scène est en fait celle que je prévois faire jouer au chapitre 7. Mon objectif était de montrer la puissance de leurs geôliers afin d'éviter un affrontement direct qui aurait été probablement le premier réflexe des joueurs dans le chapitre 1. Ils vont y repenser à deux reprises avant d’affronter les drows sans leur équipement.

 Les cauchemars font également partie de l’aventure et je me demande si je vais parfois mettre certains rêves prémonitoires. Je planifie utiliser l’option de faire apparaître Orcus au chapitre 7 (voir le guide d’Elven Tower ) et je suis bien curieux de savoir si le groupe va réagir autrement lorsqu’ils verront le flagelleur mental faire son rituel maintenant qu’ils ont «déjà vécu» ces événements. En même temps, j’ai le temps de revoir mes plans d’ici là.

 Sinon, je pense que ce fût une bonne idée d’avoir ce combat qui ne compte pas vraiment. Notre manque d’habitude avec Fantasy Grounds a causé quelques difficultés techniques et provoqué plusieurs questions auxquelles j’aurai le temps de répondre d’ici la prochaine session.

 
Dernière modification par le_gaillard le mar. févr. 02, 2021 10:27 pm, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
dreamofrlyeh
Initié
Messages : 159
Inscription : mar. août 29, 2017 10:20 am
Localisation : Lyon 7
Contact :

Re: [CR][D&D5] Sortis des Abysses (Out of the Abyss)

Message par dreamofrlyeh »

Ah, excellent, on avait échangé sur le groupe FB, je me sers aussi de ton générique pour commencer mes parties !

Je n'ai pas fait de CR mais je parle un peu de ma façon de mener sur mon blog (https://icisontdesdragons.blogspot.com/). Je ne sais pas si ça te servira beaucoup (vous avez a priori plus avancé que nous) mais si tu veux échanger dessus, avec plaisir.

 
Retrouvez-moi aussi sur https://dreamofrlyeh.itch.io/
J'ai aussi un blog par là : https://icisontdesdragons.blogspot.com/
Et sur Twitter : https://twitter.com/icidesdragons
le_gaillard
Profane
Messages : 24
Inscription : sam. févr. 06, 2016 11:56 pm
Localisation : Napierville, Quebec
Contact :

Re: [CR][D&D5] Sortis des Abysses (Out of the Abyss)

Message par le_gaillard »

Ah, je me souviens avoir discuté avec un francophone sur le groupe, le monde est petit ! Content de voir que le générique sert à d'autres ! J'ai suivi ton blogue, je ne me souviens plus si tu me l'avais partagé à l'époque ou si je suis tombé dessus par hasard. J'apprécie beaucoup les réflexions du MJ face aux différentes situations !
Je crois que nous en sommes à peu près au même point. Notre groupe est actuellement sur le Darklake entre Sloobludop et Gracklstugh. J'ai fort à faire pour rattraper le retard dans ce CR ! 😳
Dans tout les cas, j'espère que votre groupe a pu continuer de jouer malgré le confinement, j’attends la suite avec impatience !
Avatar de l’utilisateur
dreamofrlyeh
Initié
Messages : 159
Inscription : mar. août 29, 2017 10:20 am
Localisation : Lyon 7
Contact :

Re: [CR][D&D5] Sortis des Abysses (Out of the Abyss)

Message par dreamofrlyeh »

On a pu faire une partie y'a 3 semaines (on joue en présentiel pour l'ambiance lumineuse et tout ça).

Juste après avoir quitté Sloobludop, ils sont tombés sur une île avec un temple kuo-toa. Là, ils ont rencontré la Mère de la Mer (en réalité, la guenaude qui s'est aussitôt changée en elfe séduisante pour les inviter à dîner). La guenaude ne les as pas mangé puisque 3 membres de la Société de Brillance sont arrivés (Blurg, Sloopidoop et Y) pour les interroger sur les évènements de Sloobludop, avant de repartir aussi sec (sans donner d'explications).

En échange des infos, la guenaude leur a offert l'hospitalité pour la nuit, leur a concocté un charme qui pointe dans la direction de Gracklstugh (en échange d'un souvenir précieux du PJ) et maintenant ils voguent vers Grack. Je compte leur faire traverser les Silken Path lors de la prochaine séance! 
Retrouvez-moi aussi sur https://dreamofrlyeh.itch.io/
J'ai aussi un blog par là : https://icisontdesdragons.blogspot.com/
Et sur Twitter : https://twitter.com/icidesdragons
le_gaillard
Profane
Messages : 24
Inscription : sam. févr. 06, 2016 11:56 pm
Localisation : Napierville, Quebec
Contact :

Re: [CR][D&D5] Sortis des Abysses (Out of the Abyss)

Message par le_gaillard »

Intermède publié sur facebook

 C’est à ce moment que vous vous réveillez tout en sueur, enfermés dans une grotte sombre, la lourdeur et le froid du métal serré autour de votre gorge et vos poignets. Un grondement de chute d’eau se fait entendre. Le cauchemar que vous venez de faire semblait si réaliste ! Encore plus étrange, les autres prisonniers étendus à vos côtés ressemblent étonnamment à ces étrangers avec qui vous avez combattu vaillamment dans ce rêve. Est-ce seulement possible?

 Session 2 juillet 2020

 Les personnages se  réveillent, sans leur équipement, et se présentent l’un à l’autre rapidement jusqu’à ce qu’ils se rendent compte qu’ils ne sont pas seuls dans cette prison. Ils entendent une voix nasarde : «Je paris 10 pièces d’or que que vous venez de la surface! Sauf peut-être le svirfneblin là!». Un svirfneblin est devant eux. «Moi c’est Jimjar ! Vous êtes?». Jimjar se présente lui-même et ensuite présente chacun des autres prisonniers:

 Jimjar :  un svirfneblin loquace qui semble aimé faire des paris
 Stool : une jeune pousse myconide plutôt timide et craintive
 Shuushar l’éveillé : un kuo-toa qui fait de la méditation. Il n’aime pas la violence et il semble moins fou que les gens de son peuple en général.
 Ront : un orque provenant de la surface. Il semble bête et surtout violent.
 Sarith : un elfe noir discret. Il faisait parti des gardiens de l’endroit avant d’être prisonnier
 Eldeth : une naine provenant de Gauntlgrym à la surface. Elle semble fier et fort sympathique face au groupe
 Prince Derendil : un quaggoth bien différent des autres. Il prétend être un prince elfe de la surface qui a subi une malédiction.
 Buppido : un derro. Son sourire édenté constant le rend suspicieux face au groupe. Pourtant, il s’efforce d’être des plus sympathiques envers eux.
 Topsy et Turvy : Une femelle et un mâle pré-ado svirfnebelins, des jumeaux. Ils sont très timides et se méfient des autres. 

 Après avoir pris le temps de discuter avec quelques-uns des prisonniers, Maîtresse Ilvarra, la drow qui dirige les lieux, arrive à la porte de la cellule. Ils la reconnaissent, elle et les deux drows qui l'accompagnent, ils étaient dans le rêve. Ilvarra prend la parole avec en main le grimoire de Chantelame appartenant à Mulch, un livre que son père lui a légué : «Bienvenue à Velkynvelve, esclaves. Je suis votre maîtresse, Ilvarra de la maison Mizzrym. L’un de vous nous a apporté une belle surprise. Cela fera une belle lecture de chevet. Apprenez à obéir, acceptez votre sort et vous survivrez... peut-être. » 

 Chacun des membres du groupe est ensuite assigné à des corvées accompagné par des PNJ. 

 Bubbles est le premier à quitter, accompagné de Stool et de Buppido. Ils sont amenés dans les cuisines et ils doivent préparer le repas pour les drows. Rapidement, Bubbles se rend compte que Stool est fort utile, il peut émettre des spores qui permettent de communiquer par télépathie, faisant même tomber la barrière de la langue car Buppido ne parle que le commun des profondeur. Le derro indique qu’il est possible d’apprêter un des champignons présent en cuisine de façon à rendre malade les drows. Après quelques jets de compétences (la préparation, convaincre les drow de manger, etc.), le défi est réussi et les drows mangeront de ce repas. Il est fort probable que dans quelques heures, plusieurs drows soient hors de combat.

 Deathblow, Ront, Tupsy et Turvy vont quant à eux s'occuper de déplacer des vivres et des rochers dans un monte-charge. Au moment où Deathblow et Ront sont au contrôle du monte-charge, les jumeaux svirfneblin embarquent subtilement sur la plateforme et font signe aux deux autres de tourner la manivelle. Grâce à Deathblow, les gnomes s’évadent mais les drows s’en rendent compte et semblent autant fâchés contre Ront et Deathblow que terrifié par la possible réaction de leur maîtresse.

 Garran est accompagné de Derendil et de Shuushar dans le repère des quaggoth où ils doivent nettoyer la litière. Garran glanent un peu d’information sur les lieux, le nombre de drows et de quaggoths. Il apprend qu’un des drows élite d’Ilvarra à perdu les faveurs de la prêtresse tout récemment, Jorlan, celui qui a une cicatrice sur le visage. Il trouve également un bout d’ossement pointu qu’il a pu cacher près d’une chute d’eau lors d’un ravitaillement. 

 Puddles est accompagné de Jimjar jusqu’aux appartements personnels de Maîtresse Ilvarra. La prêtresse drow demande aux deux prisonniers de la distraire avec des chansons et des danses. Puddles remarque que son didgeridoo est derrière le lit d’Ilvarra, tout prêt d’un coffre et il déduit que leur équipement est caché à cet endroit. Après une performance de breakdance époustouflante en tournant entre autre sur sa carapace (il a lancer un 20 sur son jet de performance), Ilvarra semble très impressionné et le laisse même garder une pièce d’or qu’il a trouvé au sol et elle lui remet son instrument de musique le temps d’un morceau.

 Mulch, Sarith et et Eldeth doivent aller nettoyer une statue d’araignée géante. Mulch surprend une jeune prêtresse drow s'acoquiner avec un des gardes. Il en profite pour voler un carreau d’arbalète enduit de poison et le cacher sous un tapis où il pourrait le récupérer plus tard.

 Une fois tout le groupe ramené dans leur cellule, Ilvarra vient les voir de très mauvaise humeur. Elle est extrêmement contrariée que deux prisonniers se soient échappés (Topsy et Turvy) et elle demande à Ront et Deathblow de sortir. Elle hésite un moment puis elle pousse Ront dans les toiles d’araignées se trouvant sous l’avant poste. Des araignées géantes sortent et enroulent l’orque dans leurs filets sans qu’il puisse faire quoi que ce soit. Deathblow tente d’en profiter pour pousser Ilvarra dans les toiles. Il réussit l’épreuve de force et semble bien content de son coup, jusqu’à ce qu’il voit la prêtresse usé d’un sort de lévitation. Il reçoit des coups de fouet jusqu’à en perdre connaissance et il est remis dans la cellule. Ilvarra précise: «Ceci est un avertissement, et la dernière chance pour chacun d’entre vous de m’obéir !».

 Quelques minutes plus tard, un des drows élites d’Ilvarra vient voir le groupe. Il a une cicatrice au visage et dit s’appeler Jorlan. Il dit que lors de la cérémonie, il devrait y avoir un changement de garde. Il en profitera pour venir ouvrir la porte de la cellule et donner une chance au groupe de s’évader. Il est vague quant à ses raisons mais chacun semble penser que c’est une occasion en or.

Spoiler:

 Dans le livre de la campagne, en théorie, il faut rouler le dé pour savoir depuis combien de temps chaque personnage est présent et quels sont les objets récupérés. Je trouvais que d’assumer que tous les joueurs connaissait déjà ce grand nombre de PNJ rendait cette session assez lourde et je préférais leur faire vivre les tâches de prisonniers un petit peu avant l’évasion.

 
Mes objectifs pour la session était de laisser la chance au groupe d’apprendre à connaître les nombreux PNJ. Je voulais également donner l’occasion à chacun des PJ de soit trouver de l’information, trouver des objets utiles et/ou bien se donner des opportunités pour élaborer un plan d’évasion. 

 Ensuite, je pensais les laisser mijoter un peu sur un plan d’évasion. J’ai hésité à faire apparaître Jorlan à la fin mais j’ai senti dans leur discussion qu’il leur manquait un petit quelque chose pour être convaincu de la marche à suivre.
 
le_gaillard
Profane
Messages : 24
Inscription : sam. févr. 06, 2016 11:56 pm
Localisation : Napierville, Quebec
Contact :

Re: [CR][D&D5] Sortis des Abysses (Out of the Abyss)

Message par le_gaillard »

Intermède publié sur Facebook

 Ne manquer pas la grande évasion!

Session 16 septembre 2020

 Deathblow reprend conscience. Le groupe discute un moment afin de préparer l’évasion. Je propose aux joueurs de lancer un dé de charisme. En commençant par le joueur ayant eu le résultat le plus élevé, je demande de choisir un des prisonniers PNJ qu’il pourra contrôler durant les combats, Stool et Shuushar étant exclus des choix.

 Après un moment, Jorlan vient à la porte et leur dit qu’ils n’ont pas beaucoup de temps. Il ouvre la porte et quitte rapidement. Le groupe se met en marche. Il vont tout d’abord vers la tour de garde juste en face de leur cellule où ils avaient vu des armes entreposées. Il s’y arrête pour récupérer quelques affaires, un peu trop longtemps car des gardes arrivent et leurs tirent des carreaux pour ensuite se sauver, probablement pour lancer l’alarme. Le groupe parvient de justesse à les rattraper et les éliminer avant que d’autres ne soient averti.

 Puisque leur geôlière est censée être occupée à fouetter un des drows sur la grande place, ils décident de se rendre jusqu’à la chambre d’Ilvarra, où Puddles avait vu leur équipement. La plupart reste à l’étage pour faire le guet. Mulch et les tortues réussissent à convaincre Jimjar d’ouvrir le coffre et il tombe inconscient après avoir subi les effets d’un piège. Tout le monde récupère son équipement mais à ce moment, le son d’un cor est entendu, l’alarme est donnée. Le groupe est persuadé qu’ils en sont la cause, mais étonnamment, ce n’est pas le cas. Deux démons ailés, des vrocks semblent attaquer l’avant-poste. Le groupe revient sur un des ponts en corde et voit des quaggoths qui viennent vers eux d’un côté, et de l’autre, ils savent que les drows y sont pour la cérémonie. Vis-à-vis la chute d’eau est le seul endroit où il n’y a pas de toiles d’araignées sous le pont. Le groupe décide de se lancer. Bubbles, malgré une grande hésitation, décide de porter sur lui Jimjar, toujours inconscient. Deathblow se rappelle d’un élément que Garran avait découvert: il y aurait une vase grise qui se nourrirait des déchets jetés dans la chute d’eau. Il prend le cadavre d’un des drows tué plus tôt et saute à l’eau dans l’intention de laisser le cadavre au monstre si le groupe le croise.

 Une fois tout le monde à l’eau, ils nagent vers la terre ferme mais ceux qui ont une vision dans le noir remarque qu’un quaggoth a sauté également pour les rattraper. La session se termine quand la vase grise apparaît devant Deathblow.  

 
Spoiler:

 J’aurais voulu utiliser le companion system pour la gestion des PNJ alliés. Par contre, ça allait être difficile à gérer techniquement sur Fantasy Grounds. Il a été beaucoup plus facile de donner le contrôle directement des PNJ aux joueurs. Puisqu’il y a beaucoup d’automatisation dans les combats dans FG, ce n’est finalement pas si pire.
 
le_gaillard
Profane
Messages : 24
Inscription : sam. févr. 06, 2016 11:56 pm
Localisation : Napierville, Quebec
Contact :

Re: [CR][D&D5] Sortis des Abysses (Out of the Abyss)

Message par le_gaillard »

Intermède publié sur Facebook

 Nos héros sont peut-être sortis de leur prison, mais ils ne sont pas sortis du pétrin pour autant.
  
 Session 30 septembre 2020

 La vase grise s’approche, et Deatblow lui lance le corps du drow. L'appât semble fonctionner, un des ennemis est contrôlé. Reste le quaggoth qui nage jusqu’au groupe, non sans prendre plusieurs coups d’armes à distance. Une fois sur le rivage, il ne tient pas longtemps. Maintenant qu’ils ont le champ libre, il semble y avoir trois choix de tunnels par où les évadés peuvent s’aventurer. Ils écoutent ce que chacun des PNJ ont à dire et le groupe décide d’aller vers le Lac Sombre (Darklake). Mais juste avant de partir, un des vrock qui attaquait Velkynvelve, déjà blessé, s’arrête devant eux. Deathblow prend la fuite, lui qui est dans un sale état. Finalement, les joueurs semblent vouloir utiliser les PNJ qu’ils contrôlent pour se débarrasser du vrock à la place de les affronter avec leur propres personnages. Cela fonctionne, même si le groupe est passé très près de perdre Eldeth, la naine. Le groupe prend ensuite la fuite dans le tunnel qui devrait les mener au Lac Sombre. Ils entendent Ilvarra en furie qui crie qu’elle aura sa vengeance.

 Les PJ cours un bon moment, jusqu’à ce qu’ils croient avoir semé des potentiels poursuivant. Ils tentent de faire un repos long mais ils font des cauchemars atroces, ce qui les empêche de bénéficier des avantages de ce dernier. 

 Ils se rendent rapidement compte que la faim les gagnent et qu’ils n’ont ni eau, ni nourriture. Les différents membres du groupe se donnent des tâches spécifiques durant le voyage. L’un tente de s’orienter, un autre cherche de la nourriture et de l’eau, le troisième est attentifs à tout danger potentiel et le quatrième s’occupe d’effacer les traces qu’ils laissent. Le cinquième joueur aide l’un des autres, selon les priorités du moment. Ils finissent par trouver eau et champignons et ils évitent de prendre un niveau de fatigue.

 Le voyage est très long et le groupe se trouve continuellement dans des tunnels. Aucun endroit ne semble convenable pour dormir un peu. Ils se retrouvent enfin dans une grotte un peu plus spacieuse, mais cette dernière est remplie d’ossements de toutes sortes de bêtes étranges. Une fois à l'intérieur, des gobelins semblaient les attendre. Le fait que les gobelins soient cachés derrière des stalagmites et que la source de lumière projetée par Puddles ne se rend pas jusqu’à eux rend le début du combat plutôt difficile. Garran et Deatblow se retrouvent rapidement avec peu de points de vie. Le temps passe et nous devons interrompre la session, la fin du combat aura lieu lors de la prochaine session.

Spoiler:

 J’ai eu un peu peur quand j’ai vu les joueurs utiliser les PNJ comme chair à canon. En même temps, si c'est leurs stratégies, ils ne bénéficieront pas de leur aide longtemps.

 Pour le côté technique, je demande aux joueurs de faire un jet de sauvegarde de charisme à chaque fois qu'ils tentent de faire un repos long. Sur un échec, ils ne gagnent ni point de vie, ni emplacement de sort, le repos est considéré comme un repos court. Je décris un cauchemar qui inclut les PJ ayant raté le jet de sauvegarde. Ils se réveillent en sueurs, incapable de prendre un vrai repos. J’espère avoir de l’inspiration pour les cauchemars pendant un bout.
 
Répondre