[Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Pour discuter et stocker les sources d'inspiration
Doji Satori
Ascendant
Messages : 1540
Inscription : mer. oct. 29, 2003 6:18 pm
Localisation : Epinal dans les Vosges

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Doji Satori » lun. déc. 04, 2017 5:45 pm

C'est effectivement une expression que j'ai entendu jeune par mon père. Je croyais que c'était propre à lui ou de son coin (du coté de Nogent en Bassigny en Haute-Marne). :)
Enfin, pour terminer cette brève description, ajoutons que le pélican est, avec le kangourou, le seul oiseau qui possède une poche ventrale sous le bec.
Rubrique à Brac T1 - Gotlib

Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Cardinal
Messages : 582
Inscription : sam. janv. 31, 2015 11:57 pm
Localisation : Isandlwana

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Lord Foxhole » lun. déc. 04, 2017 7:39 pm

Seigneur Ombre a écrit :
lun. déc. 04, 2017 11:24 am
Concernant l'utilisation de la bicyclette en 40, il y a une expression en Alsace, plutôt du sud.

"Achtung bicyclette" qui veut à la fois tout et rien dire. En gros c'est un avertissement à la prudence ou incitant à ouvrir l’œil.

Une des cause possible de cette expression serait lors de la 1ere entrés des soldats de la Wehrmacht dans la ville de Mulhouse. Cette entrée s'est en effet faite le 18.06 1940 vers 08h00 par une compagnie d'éclaireurs cyclistes, et les habitants les voyants passer depuis leurs fenêtres auraient lancé cette expression.

Aucune idée du pourcentage de réalité de cette explication, mais c'est quelque chose de régulièrement entendu.
En tous cas, d'après l'article de Wikipedia, c'est bien des cyclistes qui auraient été les premiers Allemands à entrer dans Mulhouse en juin 1940...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_Mulhouse
Le 18 juin 1940, vers 8 heures du matin, une compagnie d'éclaireurs cyclistes allemands, forte d'une trentaine d'hommes, entre à Mulhouse déclarée ville ouverte. Le drapeau français de la mairie est remplacé par celui à croix gammée : c'est le début de l'occupation. Adolf Hitler viendra visiter, le 20 juin 1940, en gardant l'incognito, la ville reconquise aux Français.
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !

Avatar de l’utilisateur
Aran MacFiona
Banni
Messages : 1350
Inscription : mer. juil. 03, 2013 9:15 pm

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Aran MacFiona » lun. déc. 04, 2017 10:57 pm

On utilisait souvent cette expression quand j'étais gamin dans les années 70 du coté Champigny sur Marne dans le Val de Marne. Et pourtant il n'y avait pas beaucoup d'alsacos dans la cité.

Avatar de l’utilisateur
Seigneur Ombre
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2059
Inscription : mer. oct. 19, 2016 11:22 am

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Seigneur Ombre » mar. déc. 05, 2017 7:51 am

Lord Foxhole a écrit :
lun. déc. 04, 2017 7:39 pm
Seigneur Ombre a écrit :
lun. déc. 04, 2017 11:24 am
Concernant l'utilisation de la bicyclette en 40, il y a une expression en Alsace, plutôt du sud.

"Achtung bicyclette" qui veut à la fois tout et rien dire. En gros c'est un avertissement à la prudence ou incitant à ouvrir l’œil.

Une des cause possible de cette expression serait lors de la 1ere entrés des soldats de la Wehrmacht dans la ville de Mulhouse. Cette entrée s'est en effet faite le 18.06 1940 vers 08h00 par une compagnie d'éclaireurs cyclistes, et les habitants les voyants passer depuis leurs fenêtres auraient lancé cette expression.

Aucune idée du pourcentage de réalité de cette explication, mais c'est quelque chose de régulièrement entendu.
En tous cas, d'après l'article de Wikipedia, c'est bien des cyclistes qui auraient été les premiers Allemands à entrer dans Mulhouse en juin 1940...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_Mulhouse
Le 18 juin 1940, vers 8 heures du matin, une compagnie d'éclaireurs cyclistes allemands, forte d'une trentaine d'hommes, entre à Mulhouse déclarée ville ouverte. Le drapeau français de la mairie est remplacé par celui à croix gammée : c'est le début de l'occupation. Adolf Hitler viendra visiter, le 20 juin 1940, en gardant l'incognito, la ville reconquise aux Français.

Tout à fait. Ce point est indiscutable, là ou il y a peut être une part de "Mythe Urbain" c'est l'apparition de l'expression en Alsace du Sud.

Petit détail croustillant, à Mulhouse, la Rue du Sauvage s'est retrouvée nommée rue Adolf Hitler pendant l'occupation. (Et non contrairement à ce qui peut être lu ici et là, elle se nommait déjà ainsi avant l'occupation)

Doji Satori
Ascendant
Messages : 1540
Inscription : mer. oct. 29, 2003 6:18 pm
Localisation : Epinal dans les Vosges

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Doji Satori » mar. déc. 05, 2017 4:14 pm

J'ai trouvé cette explication en farfouillant sur le net (ma femme originaire de Meuse m'a confirmé qu'elle connaissait aussi l'expression) :
après guerre,

dans des conversations, j'ai pu entendre cette expression dans le sens de «Oui, mais attention!». Je pense que cela provient des affiches placardées par les nazis sur les murs de Paris pour afficher leurs décisions. Ces affiches étaient toujours libellées ainsi: Achtung, Bekannamachung, suivi du texte. Les Français connaissaient bien le sens du mot «Achtung» mais, par contre, le mot «Bekannamachung» restait intraduisible. Ainsi le titi parisien en a vite fait «bécane à machin» puis tout simplement «bécane», d'où l'expression «Achtung, bicyclette», le mot bécane ayant été transformé en bicyclette.

C. Kranner, 30 Bagnols-sur-Cèze
https://www.humanite.fr/node/60143

Aussi là
https://levelomanevintage.blogspot.fr/2 ... on_28.html
Enfin, pour terminer cette brève description, ajoutons que le pélican est, avec le kangourou, le seul oiseau qui possède une poche ventrale sous le bec.
Rubrique à Brac T1 - Gotlib

Avatar de l’utilisateur
Ravortel
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2213
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Ravortel » mar. déc. 05, 2017 4:51 pm

Image

Avatar de l’utilisateur
nerghull
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2880
Inscription : dim. mai 03, 2015 3:02 am

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par nerghull » mer. déc. 06, 2017 5:21 am

Oh ça se dit pas qu'en Alsace ! Mais bon, généralement c'est plus l'aspect absurde qui fait que c'est une expression rigolote qu'on utilise.
Spooky scary creepypasta

Ici j'ai pris du temps pour faire des trucs :
Une bafouille sur les plateaux de jeu
Un truc plus synthétique sur la déstabilisation
Un système alternatif pour Warhammer 40k (Black Crusade et Dark Heresy, surtout)
Des compte-rendus de partie d'Eclipse Phase

Avatar de l’utilisateur
Seigneur Ombre
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2059
Inscription : mer. oct. 19, 2016 11:22 am

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Seigneur Ombre » mer. déc. 06, 2017 8:47 am

nerghull a écrit :
mer. déc. 06, 2017 5:21 am
Oh ça se dit pas qu'en Alsace ! Mais bon, généralement c'est plus l'aspect absurde qui fait que c'est une expression rigolote qu'on utilise.

Je suis assez surpris en fait, je ne pensais pas que l'expression était usité hors Alsace. Je ne l'avait en tout cas jamais entendu en France de l'intérieur ;)

Et pourtant j'ai de la famille disséminée un peu partout et j'ai pas mal bourlingué sur le territoire.

Agréablement surpris je suis.

Avatar de l’utilisateur
WeirdWolf
Evêque
Messages : 475
Inscription : sam. févr. 13, 2016 9:47 pm

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par WeirdWolf » mer. déc. 20, 2017 3:26 pm

Une armure qui arrête les balles en devenant plus dure que du diamant, ça vous dit? 
 
Pour les humains, ça ne change pas grand chose: la balle ne pénètre pas votre corps, mais vos organes internes vont quand même devoir gérer une onde de choc de plusieurs centaines de Joules. Mais pour un tank qui absorbe le choc par sa masse et sa structure rigide, ça change vraiment la donne
"On est dans une super grande forêt et on cherche 2 mecs taille Sarkozy... Si nous on est discret et qu'eux ils se planquent, on est très mal partis"
Le meneur des anneaux, Les ombres de Fangorn

Avatar de l’utilisateur
Ravortel
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2213
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Ravortel » mer. déc. 20, 2017 6:03 pm

Une véritable mine d'or en matière de techniques sur les armes médiévales... Tout en anglais, mais passionnant.

ARMA

Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Cardinal
Messages : 582
Inscription : sam. janv. 31, 2015 11:57 pm
Localisation : Isandlwana

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Lord Foxhole » mer. déc. 20, 2017 7:10 pm

WeirdWolf a écrit :
mer. déc. 20, 2017 3:26 pm
Une armure qui arrête les balles en devenant plus dure que du diamant, ça vous dit? 
Sans être un grand spécialiste de la question, je rappelle que - même un diamant - ça peut se casser !
Il suffit d'un choc sec au bon endroit...
Personnellement, j'ai toujours tendance à me méfier de ces " matériaux-miracles " qui apparaissent régulièrement... Généralement, très vite, ils disparaissent et on en parle plus.
 
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !

Avatar de l’utilisateur
WeirdWolf
Evêque
Messages : 475
Inscription : sam. févr. 13, 2016 9:47 pm

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par WeirdWolf » mer. déc. 20, 2017 7:21 pm

Dans le cas présent, c'est un graphène particulier qui se durcit instantanément lors d'un choc violent. Ce n'est pas sa solidité "meilleure que le diamant" qui compte, mais le fait qu'il absorbe une partie de l'énergie cinétique d l'impact lors de son changement d'arrangement atomique. De plus, le changement de milieu change la propagation de l'énergie, donc le projectile perd en pénétration 
 
C'est déjà ce que fait le kevlar, d'une certaine manière: une couche de fibre ne peut pas arrêter un projectile lancé plus vite que le son, mais plusieurs couches de fibre peuvent diffuser son énergie sur une plus large zone et dévier à chaque couche la trajectoire de pénétration. Le problème étant que même diffusée, l'énergie est absorbée par la cible

Même si votre veste pare-balles en diamine peut arrêter net du .50 BMG, votre corps devra gérer une onde de choc énorme. Théoriquement, une balle de ce calibre à assez d'énergie pour arrêter net une voiture lancée à 30 km/h: pas sur que votre coeur et vos poumons apprécient
"On est dans une super grande forêt et on cherche 2 mecs taille Sarkozy... Si nous on est discret et qu'eux ils se planquent, on est très mal partis"
Le meneur des anneaux, Les ombres de Fangorn

Avatar de l’utilisateur
legnou
Dieu des jeunes à casquette
Messages : 4845
Inscription : lun. févr. 02, 2004 1:05 pm
Localisation : Provisoirement sur Sol III

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par legnou » mer. déc. 20, 2017 8:59 pm

Aran MacFiona a écrit :
dim. nov. 26, 2017 5:03 pm
Il y a un excellent article sur le sujet dans le dernier N° Novembre - Décembre de l'excellente revue DSI. Où l'on apprend que l'USMC a amorcé un processus visant à généraliser l'usage du silencieux sur les fusils d'assaut de tous ses fantassins.

Le prochain débarquement des Marines risque de devenir mythique..
Plop !
Plop Plop Plop!
Plop Plop Plop Plop Plop Plop Plop Plop !
Quand on ne sait pas où l'on va, il faut y aller !!!
Et le plus vite possible !

VCAID6 need you !

Avatar de l’utilisateur
Ravortel
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2213
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Ravortel » jeu. déc. 21, 2017 2:14 am

Oui, enfin, un silencieux ça fait passer un coup de feu de 130 à 70dB. Pas comme dans les films, hein...

PLOP PLOP PLOP !

Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 5461
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Deimoss » jeu. déc. 21, 2017 8:10 am

Ouais, la réduction sonore est plus que significative, mais on l'entend clairement même à plusieurs dizaines de mètres, surtout si on emploie des munitions standard. La seule solution pour avoir une arme totalement silencée est une refonte complète de l'arme avec application d'un revêtement caoutchouté sur certaines pièces pour réduire les bruits d'impact et assourdir le bruit de la mécanique et bien entendu employer un réducteur de son XXL en combinaison avec des munitions subsoniques. Là normalement tu n'entends quasiment plus rien au point de tir et rien du tout à quelques mètres. Le hic étant que l'arme devient très chiante à maintenir, est plus chère et moins performante.
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.

Répondre