[Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Pour discuter et stocker les sources d'inspiration
Avatar de l’utilisateur
Seigneur Ombre
Banni
Messages : 1478
Inscription : mer. oct. 19, 2016 11:22 am

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Seigneur Ombre » ven. nov. 24, 2017 1:03 pm

Deimoss a écrit :
ven. nov. 24, 2017 10:56 am
Bah quand on a commencé à voir le fond de la caisse à munitions, on s'est tourné vers des fournisseurs tiers avec plus ou moins de bonheur. Et surtout y a eu des conneries, mais juste pas croyables. Les F5 on les acheté parce qu'on allait recanonner les FAMAS... sauf qu'on a acheté les muns AVANT de faire le recanonnage  8| Mais genre bien avant, donc des FAMAS F1 classiques ont bouffé de la M855... et ils ont pas aimé. Rajoute à ça un fournisseur pas terrible et tu as des étuis en laiton qui ont traversé des garde-joue.

En fait on devrait renommer ce smiley  8|  armée française parce qu'il y a tellement de trucs aberrants dans leur gestion qu'il en devient un signe de ponctuation.

Ben il y en a plein des comme ça. Matériel militaire conçu par des civils, ou matériel trop cher donc downgradé.

Les VABs à trois essieux modifié pour fonctionner avec deux et en franchissement le pallier qui relie des deux demi arbres qui se pète parce que le véhicule se "pose" sur la bosse et que l'arceau n'est pas assez solide...

L'huile de convertisseur qui à une plage de fonctionnement entre 85 et 115°, donc obligation de faire tourner le véhicule 30 min sans bouger pour que l’huile soit à température, pratique en opération et surtout pas du tout dangereux...

Ou bien encore les robinets de vidange du carter moteur qui empêche de sortir le bocal contenant le filtre à huile. Bocal qui, soit dit en passant ne pouvait pas être purgé totalement avant vidange et qui te déversait 2l d'huile chaude jusque sous les aisselles lorsque tu l'enlevais...

Que du bonheur quoi... et en effet, il faudrait un 8| avec le smiley couleur drap moutarde :mrgreen:
Dernière modification par Seigneur Ombre le ven. nov. 24, 2017 1:24 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
WeirdWolf
Prêtre
Messages : 372
Inscription : sam. févr. 13, 2016 9:47 pm

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par WeirdWolf » ven. nov. 24, 2017 1:23 pm

Au vue des posts précédents, est-ce que cette arme à sa place ici? 
 
- "Quel est le con qui m'a mis une bouche d'aération grande comme le canal de Panama débouchant directement sur le réacteur principal?!" 
- "C'était la solution la plus efficace monsieur Vader, et c'est vous qui l'avez validé" 
- "Oh. Il me vient soudain un doute; c'est vous qui avez fait modifier le contrat de livraison des blasters pour mes Stormtroopers? Des blasters qui loupent un wookie à 10 mètres dans un couloir?" 
- "l'analyse des rapports de terrain montrent que les blasters sont majoritairement utilisés à moins de 5 mètres sur des civils non-entrainés; en supprimant le focaliseur on divise par deux le prix de l'arme..." 
- "Et on a 1 arme sur 100 qui tue son utilisateur, voire son camarade le plus proche. Dites-moi, j'ai aussi validé votre nomination à ce poste?" 
- "Non, je suis issu de l'Ecole Impériale d'Astro-administration et mon diplôme m'a été remis par l'Empereur en personne" 
- "NOOOOOOOONNN!"
"On est dans une super grande forêt et on cherche 2 mecs taille Sarkozy... Si nous on est discret et qu'eux ils se planquent, on est très mal partis"
Le meneur des anneaux, Les ombres de Fangorn

Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Evêque
Messages : 490
Inscription : sam. janv. 31, 2015 11:57 pm
Localisation : Isandlwana

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Lord Foxhole » dim. nov. 26, 2017 4:28 pm

Pas une arme mais plutôt un accessoire souvent bien utile quand on veut être discret : le bon vieux silencieux (ou suppressor en VO)...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Silencieux_(armement)
https://en.wikipedia.org/wiki/Suppressor

Image

Historiquement parlant, on attribue son invention au célèbre Hiram Percy Maxim, le père de la mitrailleuse auto-alimentée capable de  tirer de manière ininterrompue... La machine à tuer la plus affreusement efficace jamais conçue jusqu'alors.
Les premiers modèles de silencieux seraient apparus sur le marché dès l'aube du 20e siècle...
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !

Avatar de l’utilisateur
Aran MacFiona
Prophète
Messages : 964
Inscription : mer. juil. 03, 2013 9:15 pm

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Aran MacFiona » dim. nov. 26, 2017 5:03 pm

Il y a un excellent article sur le sujet dans le dernier N° Novembre - Décembre de l'excellente revue DSI. Où l'on apprend que l'USMC a amorcé un processus visant à généraliser l'usage du silencieux sur les fusils d'assaut de tous ses fantassins.

Avatar de l’utilisateur
Rascal
Pratiquant
Messages : 227
Inscription : mar. nov. 12, 2013 5:01 am

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Rascal » dim. nov. 26, 2017 5:24 pm

Et puis sans cet accessoire nous n'aurions jamais eu cette scène de fusillade monumentale pour le film "les tontons flingueurs".
 
Rascal mais gentil... mais faut pas pousser !

(origine du dessin de mon avatar : Texminos . Un dessinateur plein de talent ! )

Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 4528
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Deimoss » dim. nov. 26, 2017 6:37 pm

Appelé aussi réducteur/atténuateur/modérateur de son parce que le bousin ne rend absolument PAS silencieux dont les principaux atout sont de rendre le bruit du tir moins facile à localiser (le son est vraiment différent et il n'y a plus de flamme) et bien entendu à réduire la puissance de la détonation, mais de façon générale, sans l'emploi d'une d'une munition subsonique (ou un procédé visant à rendre la munition classique subsonique comme pour le MP5SD et son canon perforé) auquel cas on peut avoir de véritables silencieux (on entend plus que le bruit de la mécanique, c'est assez bluffant avec les armes en .22LR) on garde une arme (très) bruyante.

Avoir des réducteurs sur des armes courtes comme leurs M4 ça peut faire une différence, non seulement le niveau sonore est réduit au point de pouvoir se passer de protection auditives, mais en plus on rajoute de la longueur canon ce qui va améliorer les performances balistiques de la munition. Bon, ce sera pas fifou hein, mais ça va apporter quelques mm de plus dans un environnement favorable à la prise de vitesse. En plus ça neutralise la flamme du départ de feu et réduit le blast de départ qui peut soulever de la poussière.
près je sais pas si c'est vraiment réalisable à l'échelle d'un corps d'armée entier.

Cette volonté de certains à l'USMC me rappelle une intervention d'un gars sur un forum de tir qui avait pondu un message précis et détaillé des avantages d'une dotation en réducteur de son.
Généralités sur l’emploi des silencieux 
Préambule : 
Un jour viendra ou le silencieux sera le prolongement logique et normal de toute arme longue et il semblera aberrant que l’on ai pu s’en passer pendant si longtemps. Qui actuellement voudrait se déplacer avec une voiture en échappement libre ? sans pot ?le parallèle est pertinent. 

Un silencieux réduit considérablement le niveau sonore d’un coup de feu. Les dommages auditifs commencent à un niveau sonore d’environ 90 décibels (dB). Le niveau sonore d’une munition de 5.56 mm tirée dans un fusil d’assaut fait environ 150 dB. Un silencieux performant permet de gagner de 25 à 35 dB. Une progression de 3 dB correspond à peu prés pour l’oreille humaine à un doublement du niveau sonore. Un silencieux n’interfère pas sur le « bang » supersonique, mais il annule l’onde de bouche. 

.Au stand de tir nous utilisons des bouchons anti-bruit, ou des casques de tir, voire les deux. Et sur le terrain ? Qui a déjà vu des combattant porter un casque de tir ? 
Des avantages évidents 
Avantage No. 1 Maîtrise de l’arme: Un silencieux performant réduit le recul. L’efficacité des compensateurs dans la réduction du relèvement de l’arme et de ses conséquences logiques sur la précision du tir n’est plus à faire. Les Compensateurs et autres caches flammes re-dirigent les gaz vers l’extérieur, rendent ces armes plus bruyantes. 
Les silencieux sont les plus efficaces des compensateurs, la différence est que les gaz restent a l’intérieur pour ne sortir que complètements détendus, ce qui réduit simultanément son et recul. Une arme équipée silencieux relève moins et recule moins que la même arme son silencée, ceci rends le tir plus efficace et plus facile a contrôler, donc plus précis. 
Avantage No. 2 Formation et entraînement: Il deviens plus facile de tirer et d’enseigner le tir avec une arme a silencieux. Le principal obstacle lors de l’apprentissage des armes est l’appréhension du départ. Cette peur est causée par l’anticipation du recul, du bruit et du flash de bouche. Moins de recul, moins de bruit facilite l’apprentissage et permet une progression plus rapide et un tir plus précis, cela signifie aussi sur le terrain une meilleure maîtrise des armes pour un coût moindre. 
Avantage No. 3 Communication et écoute: Moins de bruit, c’est une communication plus aisée et plus performante. Cela semble évident a dire mais au bout de quelques dizaines de cartouches sans protections auditive, les combattants sont obligés de hurler pour s’entendre, cela a aussi une influence notable sur leur vigilance et leur performances de combattant, outre la communication, il n’est pas inutile d’entendre et d’écouter l’ennemi. 

Avantage No. 4 combat localité et espaces confinés: les armes silencée sont particulièrement intéressantes pour le tir en espace clos et autres combat localité. Un espace réduit augmente le niveau sonore et les traumatismes induits. Il suffit d’avoir tire une seule fois une rafale de Fusil d’assaut dans une pièce pour savoir ce dont nous parlons, on reste assourdi, désorienté et nos capacités de réaction réduites a leur plus simple expression (si jamais vous en doutez essayez). Hormis ce trauma sonore il existe un phénomène bien connu d’accumulation de la pression, même en munissant un individu de bouchons anti-bruit et d’un casque de tir performant, le tir occasionne une pression a chaque départ d’un coup de feu, cette pression s’additionne en zone O.R.L (nez, gorge, oreilles) pour créer un traumatisme amplifié par le confinement. Les conséquences sont nombreuses, fatigue, stress, surdité temporaire et définitive, pas seulement pour le tireur mais aussi pour son entourage immédiat, moniteur de tir par exemple. 
Un avantage non négligeable est l’absence quasi-totale de flamme à la bouche du silencieux 
, ce qui réduit les risque d’inflammation en cas d’emploi dans des zones polluées par du carburant ou des substances inflammables, station service, laboratoire de raffinement de drogue par exemple. 
Avantage No. 5 localisation du combattant : Un silencieux ne rends pas un combattant silencieux, il le rends invisible. Un combattant équipé d’une arme a silencieux est très difficile a localiser, pas de départ du coup, pas de flash dans la nuit, de nuage de sable dans le désert. 
Un silencieux ou modérateur de son ne rends pas une arme complètement silencieuse on ne peut pas supprimer le « bang » supersonique, mais la distance a la quelle on entends le départ du coup est réduite. Une section de combat qui accroche de toutes ses armes s’entend et se localise au seul bruit à plusieurs kilomètres, la même section équipée d’armes silencée se localise difficilement à quelques centaines de mètres. 
Les silencieux n’ont pas que des avantages, ils allongent les armes et en modifient l’équilibre, 500 grammes et + 10 cm pour un BR sur un FAMAS par exemple. Certains silencieux de conception ou de fabrication ancienne peuvent par exemple altérer la précision, d’autres demandent un entretient équivalent a celui de l’arme pour une faible longévité ? Il en est des silencieux comme de tout, il y en a de bons et de mauvais et tous ne se valent pas. 




Les silencieux BR et Ase Utra sont tout les deux fabriqués en Finlande par la société ASE UTRA, deux concepts différents pour des produits d’une fiabilité et d’une longévité exceptionnelle. 
Les silencieux BR sont télescopiques, il « habillent le canon d’une arme sur la longueur disponible afin d’être le plus compact possible en réduisant l’allongement de l’arme, ils sont bien équilibrés et se fixent principalement sur le filetage des armes, sauf pour le modèle spécifique destiné au FAMAS. 
Les silencieux Ase Utra sont extrêmement compacts, d’un volume très réduit ils sont idéaux pour fusils d’assaut et se montent sans aucune modification sur le cache flammes des armes réglementaires, leur solidité leur permet de supporter de longues rafales, ils sont conçu pour les armes automatiques, et permettent d’équiper des mitrailleuses, calibre 5,56 ou 7,62mm. 
Les silencieux BR et AU ont été adoptés par de nombreuses armées européennes, ils sont garantis pour 5000 coups et ont été testés sans variation d’efficacité ni de précision sur environ 30 000 coups pour un silencieux par l’armée française. (la longévité d’un canon de fusil d’assaut peut s’évaluer entre 12 000 et 15 000 coups). 
Loin des images d’Epinal et des films d’Hollywood, le silencieux n’est pas un outil d’espions et d’agents secrets, le silencieux est le prolongement logique d’une arme longue. Même si ils ont un prix, ils peuvent permettre de sauvegarder votre ouïe et dans certaines situations ils peuvent même sauver la vie de leur utilisateur. 
Un silencieux coûte moins cher qu’un sonotone, dure plus longtemps et est largement moins désagréable d’emploi. Son emploi préalable peut permettre d’éviter un lourd handicap.Quelle entreprise privée pourrait se permettre de dire a ses employés : « il y a bien une solution pour que vous ne deveniez pas sourd au travail et que vous soyez plus performant mais on préfère que la sécu prenne en charge votre handicap »
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.

Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Evêque
Messages : 490
Inscription : sam. janv. 31, 2015 11:57 pm
Localisation : Isandlwana

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Lord Foxhole » lun. nov. 27, 2017 12:16 am

Cette chose qui évoque à la fois la matraque et le pistolet de compétition est le Welrod, conçu par les Britanniques durant la Seconde Guerre mondiale. Arme particulièrement silencieuse, paraît-il, elle avait été spécialement conçue pour être utilisée par les forces spéciales alliées et certains mouvement de la Résistance sur le continent européen.
On en fabriqua relativement peu (2800 exemplaires au total) mais il semble qu'ils furent utilisés par les Britanniques, bien longtemps après 1945... On en aurait utilisé durant la guerre des Malouines (1982) et même durant l'opération Tempête du désert (1991).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Welrod
https://en.wikipedia.org/wiki/Welrod

Image
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !

Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 4528
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Deimoss » lun. nov. 27, 2017 5:17 pm

dans les armes à silencieux particulières tu as aussi le revolver Nagant M1895, le seul à pouvoir employer un modérateur de son grâce à son barillet auto obturateur, le barillet avançant au moment du tir pour se coller au canon. 
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.

Avatar de l’utilisateur
WeirdWolf
Prêtre
Messages : 372
Inscription : sam. févr. 13, 2016 9:47 pm

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par WeirdWolf » lun. nov. 27, 2017 5:30 pm

Et même une carabine silencieuse. Anglaise, forcément
"On est dans une super grande forêt et on cherche 2 mecs taille Sarkozy... Si nous on est discret et qu'eux ils se planquent, on est très mal partis"
Le meneur des anneaux, Les ombres de Fangorn

Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 4528
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Deimoss » lun. nov. 27, 2017 6:10 pm

Si tu aimes bien les armes spéciales silencées, tu as toute la gamme russe pour forces spéciales avec les AS VAL/VSS Vintorez, VKs/VSSK Vykhlop, ce dernier étant mon petit chouchou, imagine un fusil silencieux tirant des bastos de 12.7mm perce blindage :charmeur (bon, ok c'est de la 12.7x55 et pas 108.
D'ailleurs autour de cette munition la STs-130PT ils ont fait un fusil d'assaut et... un revolver.  :runaway
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.

Avatar de l’utilisateur
Ravortel
Banni
Messages : 1294
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Ravortel » lun. nov. 27, 2017 6:13 pm

Image

Image

Bah, mignon comme tout ?

En arme secondaire. En plus, seulement 5 coups.

Avatar de l’utilisateur
WeirdWolf
Prêtre
Messages : 372
Inscription : sam. févr. 13, 2016 9:47 pm

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par WeirdWolf » lun. nov. 27, 2017 6:19 pm

On a pas encore de mecha mais on a déjà des armes de poing pour les abattre 
 
Et après, les gens disent que Cyberpunk c'était vraiment n'importe quoi niveau armes :mrgreen:
"On est dans une super grande forêt et on cherche 2 mecs taille Sarkozy... Si nous on est discret et qu'eux ils se planquent, on est très mal partis"
Le meneur des anneaux, Les ombres de Fangorn

Avatar de l’utilisateur
Ravortel
Banni
Messages : 1294
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Ravortel » lun. nov. 27, 2017 6:35 pm

Image

Image

Calibre .577, soit 14.7mm.

"Manstopper", tu parles...

Avatar de l’utilisateur
WeirdWolf
Prêtre
Messages : 372
Inscription : sam. févr. 13, 2016 9:47 pm

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par WeirdWolf » lun. nov. 27, 2017 6:55 pm

"On est dans une super grande forêt et on cherche 2 mecs taille Sarkozy... Si nous on est discret et qu'eux ils se planquent, on est très mal partis"
Le meneur des anneaux, Les ombres de Fangorn

Avatar de l’utilisateur
Deimoss
Dieu des spaces marines
Messages : 4528
Inscription : mar. sept. 18, 2007 9:27 am

Re: [Histoire] Machines de guerre & autres joyeux engins de mort

Message par Deimoss » lun. nov. 27, 2017 7:25 pm

Oui il est connu, mais pas du tout utilisable par contre y a d'autres flingues faits pour tirer de la 600 Nitro, et si certains un coup sont utilisables debout, tu vois le gars dégager comme si c'était lui qui prend la bastos  :lol:
Dans le genre burné tu as aussi des revolvers tirant des cartouches de calibre 10, ça dégage les sinus. 
La mort, c'est quand t'as plus de pièces de rechange.

Répondre