Les types de PNJ sous-utilisés

Pour discuter et stocker les sources d'inspiration
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Evêque
Messages : 487
Inscription : sam. janv. 31, 2015 11:57 pm
Localisation : Isandlwana

Re: Les types de PNJ sous-utilisés

Message par Lord Foxhole » lun. févr. 27, 2017 11:27 pm

mithriel a écrit :
lun. févr. 13, 2017 9:39 am
Je crains d'avoir une spécialité de crétin.e.s. Je les fais bien. Ça m'inquiète un peu, d'ailleurs. :D
Par expérience, je sais que le gros crétin de service est le PJ idéal pour mettre des bâtons dans les roues d'un groupe de PJ trop forts...
Pour lui éviter une fin prématurée (certains PJ manquent de patience), il faut évidemment qu'il bénéficie de la protection d'un personnage redoutable, genre « Il est le fils unique de votre employeur », ou « Il est le cousin du Président de la République » ou encore « Il est l'un des neveux du parrain de la Mafia locale ». Enfin, bref, vous voyez...
Un parent, très riche et /ou très puissant, qui serait fort contrarié par sa disparition tragique au cours d'une mission (même si elle était ultra-dangereuse, voire pratiquement suicidaire).
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !

Avatar de l’utilisateur
Highlandjul
Ascendant
Messages : 1622
Inscription : lun. avr. 18, 2011 3:19 pm
Localisation : Lille

Re: Les types de PNJ sous-utilisés

Message par Highlandjul » mar. avr. 18, 2017 9:27 pm

Sinon t'as le couilon type Kaiser Sösey, ou Jar Jar Binks complotiste version sith. Genre le gars qui es con et bien inoffensif, jusqu'au moment où il se révèle etre le cerveau des operations, le grand méchant, le big boss infiltré aupres des pj qui ne se sont pas méfiés de lui.

Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Evêque
Messages : 487
Inscription : sam. janv. 31, 2015 11:57 pm
Localisation : Isandlwana

Re: Les types de PNJ sous-utilisés

Message par Lord Foxhole » lun. avr. 24, 2017 6:54 pm

Highlandjul a écrit :
mar. avr. 18, 2017 9:27 pm
Sinon t'as le couilon type Kaiser Sösey
Le cas de Keyser Söze dans The Usual Suspects (1995) de Bryan Singer est quand même pas mal ambigu...
Dans le film, à la fin, on pourrait effectivement croire que c'est un personnage insignifiant (Roger « Verbal » Kint) qui serait le grand méchant mystérieux et manipulateur. Or, ce n'est pas si clair que ça...
Déjà, à commencer que personne ne semble vraiment croire à l'existence de Keyser Söze, qui est pratiquement présenté comme une sorte de légende urbaine. L'hypothèse la plus probable (Bryan Singer n'ayant pas été plus clair sur le sujet) est qu'il y a certainement plus d'un individu qui se cache derrière ce croque-mitaine... Keyser Söze ne serait donc qu'un personnage mythique, derrière lequel se dissimulerait toute une organisation.

Ce genre d'astuce avait déjà été utilisé, en 1942, dans L'assassin habite au 21 de Henri-Georges Clouzot !
Dans ce film, un commissaire enquête sur un meurtrier en série qui signe ses crime avec des cartes de visite au nom de M. Durand. Or, la révélation finale est que " M. Durand " n'a jamais existé : il s'agit d'une identité fictive derrière laquelle se cachent trois assassins différents.
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !

Avatar de l’utilisateur
Highlandjul
Ascendant
Messages : 1622
Inscription : lun. avr. 18, 2011 3:19 pm
Localisation : Lille

Re: Les types de PNJ sous-utilisés

Message par Highlandjul » lun. avr. 24, 2017 9:55 pm

C'est vrai, mais, on peut peut être aboutir à un compromis ( en cette periode electorale :D ) en disant qu'a minima Verbal s'est servi de Kaiser Sözey pour masquer son propre forfait et pour aiguiller la police sur une autre piste en les mystifiant et en partant avec des sous pleins les fouilles en ayant massacré son équipe pour recolter le pactole. L'idée était de se servir d'un Pnj qui ne paye pas de mine, que les PJ prennent en pitié, voire méprisent pour en faire un adversaire qui les double ou qui les mystifie en partant avec le grisbi.

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 9250
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Shanghai, Chine

Re: Les types de PNJ sous-utilisés

Message par Sammael99 » mar. avr. 25, 2017 6:33 am

Dans la partie de DCC que je fais actuellement tourner (je vous encourage d'ailleurs à lire le CR si vous parlez Anglais, je m'ennuie un peu tout seul par là-bas: viewtopic.php?f=32&t=29004), les personnages ont eu affaire à la Guilde des Empailleurs. Ils ne savent pas bien ce que le chef de ladite guilde (qui a été arrêté par la milice suite à leur intervention) manigançait, mais ça avait à voir avec des peaux de serpents.

Vornheim (la ville où on joue) se prête bien à ce genre de choses puisque le bouquin nous dit que dès que les joueurs demandent si tel corps de métier, bâtiment, etc. existe, le MJ lance 2d4, c'est le nombre d'établissements / organisations de ce type qu'il existe. D'où on comprend d'ailleurs que ce n'est pas la seule Guilde des Empailleurs de Vornheim. Suite à la faiblesse actuelle de la première, il se peut bien qu'une autre essaye de reprendre la main...
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Evêque
Messages : 487
Inscription : sam. janv. 31, 2015 11:57 pm
Localisation : Isandlwana

Re: Les types de PNJ sous-utilisés

Message par Lord Foxhole » mer. avr. 26, 2017 1:08 am

Highlandjul a écrit :
lun. avr. 24, 2017 9:55 pm
C'est vrai, mais, on peut peut être aboutir à un compromis ( en cette periode electorale :D ) en disant qu'a minima Verbal s'est servi de Kaiser Sözey pour masquer son propre forfait et pour aiguiller la police sur une autre piste en les mystifiant et en partant avec des sous pleins les fouilles en ayant massacré son équipe pour recolter le pactole. L'idée était de se servir d'un Pnj qui ne paye pas de mine, que les PJ prennent en pitié, voire méprisent pour en faire un adversaire qui les double ou qui les mystifie en partant avec le grisbi.
Dans tous les cas, il était clair que Verbal était un individu avec une intelligence nettement au-dessus de la moyenne, comédien-né et capable d'inventer des tas de mensonges qui paraissent crédibles...
Les génies de la mystification ne sont pas des personnages si faciles que ça à interpréter par tous les MJ, je crois.
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !

Avatar de l’utilisateur
Highlandjul
Ascendant
Messages : 1622
Inscription : lun. avr. 18, 2011 3:19 pm
Localisation : Lille

Re: Les types de PNJ sous-utilisés

Message par Highlandjul » mer. avr. 26, 2017 9:32 am

En fait, je n'ai pas l'impression que ce soit si difficile que ça à jouer. Il suffit de la jouer presque comme deux personnages différents, le neuneu dans un premier temps ( mais quand même avec quelques indices ou indications pour les PJ, sinon c'est pas sympa) et comme un génie du crime dans un deuxième temps. Ajouter quelques traits attendrissants ( béguaiement, voix enfantine, atrophie d'un membre....) qui sont contrefaits. En vrai, je pense que c'est moins dur de le faire pour un MJ qu'en vrai :P . Plus sérieusement, prenons un exemple : les P.J . retrouvent un gars dans un casse de banque qu'ils ont réussi à éviter à temps, le mec est traumatisé, pas très malin, confus dans ses explications, il beguaie et s'est globalement bavé voire pissé dessus de peur. MAIS, il a vu quelques éléments utiles pour les PJ ( véhicule du braquage, accent des assaillants ...) qui permettent d'orienter l'enquête ou la situation ou de trancher entre deux hypothèses des P.J.
Suite à cela le gars, se prends d'affection, ou par reconnaissance pour les PJ les colle, leur amène des infos plus ou moins utiles, des croissants, le journal et tape la discute avec eux de façon indirecte pour obtenir des infos de leur part. Il a toujours un membre de sa famille tuyeau de poil ou un gars qu'il a connu en famille d'accueil ou en foyer qui a vu ou fait tel ou tel trucs.Il essaye toujours de taxer les PJ financièrement, les appelle "patron", les fait rire, met des plombes à sortir une phrase avec son baguaiement, rappelle fréquement que sa jambe le lance (c'est terrible ma bonne dame, le doliprane n'y fait même plus rien, on m'a conseillé la codéine, qu'est-ce que vous en pensez, vous qui êtes si maline?".)
Quelques indices ou pistes :
- une fois, il est amené à courrir et le fait sans problème, malgré sa jambe grievement blessée.
- C'est marrant, on l'a croisé pas loin des lieux de 3 ou 4 affaires, juste après les faits, aux 4 coins de la ville.
- C'est bizare, ils nous ont embusqués à tel endroit, on était tous seuls quand on en a parlé.... ah oui, y'avait machin aussi.
- C'est bizare, la piste qu'on attendait depuis 4 jours et qu'on a trouvée par hasard quand machin a parlé de son demi frère et de leur cousin Merle a donné sur un cul de sac mais les mecs étaient vraiment dans l'histoire et ont mystérieusement disparu.
- Une victime qui le regarde bizarement ou dont l'attitude change après l'arrivée ou la présence de machin.
Finalement, le côté Mastermind, t'es même pas obligé de le jouer en tant que MJ si les persos ne le démasquent pas. Et même s'ils le démasquent, le mieux est encore " ah vous m'avez dévoilé, je vous pensais plus con que ça, tiens!".

Avatar de l’utilisateur
Khentar
Dieu des charrettes divines
Messages : 2541
Inscription : mar. oct. 28, 2008 5:31 pm
Localisation : Paris XV

Re: Les types de PNJ sous-utilisés

Message par Khentar » mer. avr. 26, 2017 3:35 pm

Qui Revient de Loin a écrit :
sam. févr. 11, 2017 10:38 pm
Pas mal, la fleuriste, ça me donne des idées.

Sinon, il y a aussi la secrétaire d'entreprise qui peut devenir un terrible obstacle voire une vraie terreur pour les PJ qui essaient de faire de l'entrisme et du social ingeneering (vécu).
Je ne vois pas de quoi tu veux parler :mrgreen:

Dans la même veine, je crois que je peux ajouter vu qu'elle a marqué les esprits : Mme Fuchi, mère macquerelle yakusa d'un bordel dissimulé en salon de thé. 62 ans, 152cm, 39kg, un sourire constant, une politesse exquise et une absence totale de morale. Backée par ses gangers Yakusa bien sur.

Mes joueurs ne savaient pas comment obtenir des choses d'elle.

K.

Répondre