Inspi historique #2

Pour discuter et stocker les sources d'inspiration
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5751
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Inspi historique #2

Message par Tybalt (le retour) »

Quand on atteint un niveau pareil, on peut aussi embrayer sur la guerre des Petits-Boutistes et des Gros-Boutistes dans les Voyages de Gulliver de Swift. Lilliput est en guerre avec Blefuscu sur la grave question d'interpréter correctement les paroles d'un texte sacré local où le prophète/messie/élu affirme qu'il faut casser ses oeufs "par le bout le plus commode", d'où conflit terrible entre ceux qui pensent qu'il s'agit du gros bout et ceux qui soutiennent qu'il s'agit du petit bout.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 11042
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: Inspi historique #2

Message par Inigin »

Les querelles byzantines, comme leur nom l'indique, étaient aussi gratinées.

A noter que le conflit sur les émeus a déjà été cité ici (cest un épisode incroyable)
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5751
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Inspi historique #2

Message par Tybalt (le retour) »

Saviez-vous que la BNF et le Centre national des arts du cirque ont mis en place un site commun, l'Encyclopédie des arts du cirque ? Il a l'air d'être une petite mine d'inspirations. Un exemple avec un artiste injustement oublié, mais qui a marqué les années 1920 : Barbette.

Né à Breckenridge, au Texas, le 19 décembre 1899, de son vrai nom Vander Clyde Broadway, Barbette est un artiste singulier dont l’essentiel de la carrière s’est déroulé en Europe. Il débute à 14 ans à l’occasion d’un remplacement au pied levé et devient l’une des Alfaretta Sisters. Trapéziste et fildefériste, il se présente seul pour la première fois en 1919 à l’Opéra d’Harlem. Il se produit à Paris en 1923 sur la scène du Casino de Paris avant le Moulin Rouge, l’Alhambra et les Folies Bergère. Barbette exécute son numéro vêtu en femme et l’illusion est totale : il ne se dévoile qu’à l’instant du salut, provoquant inévitablement une nouvelle ovation. Parce que si l’apparence est parfaite, la prouesse l’est également et il s’agit bien de célébrer l’accomplissement d’un acte artistique exceptionnel. Bientôt considéré comme « La plus troublante énigme du siècle », il est surnommé « L’Archange du trapèze » et immortalisé par les photographies de Man Ray et les mots de Jean Cocteau. Ce dernier lui offre un rôle dans Le Sang d’un Poète en 1932 : Barbette y est habillé d’une robe du soir créée par Chanel.

La suite sur la page de l'encyclopédie des arts du cirque.

Entre autres, Barbette a servi d'inspiration à l'excellent film Victor Victoria avec Julie Andrews dans le rôle-titre.

Voici un PNJ marquant tout trouvé pour un scénario situé dans les années 1920, ou je ne m'y connais pas...
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
Avatar de l’utilisateur
Ravachol
Messie
Messages : 1086
Inscription : lun. avr. 08, 2013 2:35 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Inspi historique #2

Message par Ravachol »

La tombe aux 6 crânes

: Église St Colman, à Portmahomack, en Ecosse
Quand : 13ème siècle, découvert en 1997
Quoi : une tombe avec 2 corps et 6 crânes

Un ancien monastère picte, détruit par les vikings vers l'an 800. On y construit une église à la place.
Une tombe avec deux corps et quatre crânes. Les deux corps seraient ceux de guerriers (vu les blessures) du 13ème ou 14ème siècle. Ils ont été enterré avec une génération d'écart. On a donc rouvert le cercueil pour ajouter le deuxième cadavre. Ils sont apparentés (des cousins ou peut-être oncle et neveu). Voici la tête qu'avait l'un des morts :
Spoiler:
Image

Jusqu'ici, rien d'exceptionnel. Sauf qu'on a ajouté 4 têtes dans la tombe. Sur les 4 cranes, 3 seraient aussi de la famille (le grand père, le père et la mère du deuxième corps). Ca n'est deja pas très banal à l'époque. "Durant la période médiévale, fouiller les tombes de vos parents et grands-parents pour récupérer des parties de corps et les placer dans une tombe contemporaine est à peu près aussi inhabituel que possible".

C'est surtout le quatrième crâne qui peut être source d'inspiration pour du Jdr. Il est nettement plus ancien (entre le 8ème et le 10ème siècle). Les archéologues estiment qu'ils s'agit d'une relique, le crâne d'un saint moine picte, conservé dans la famille.

Alors, un crâne enchanté qui pousse les gens à s'enterrer avec d'autres cranes ? Dans Trinités par exemple, la décapitation est l'un des rares moyen de venir à bout d'un archonte (ou d'un déva)... bref, une histoire inspirante

Article géo traitant du sujet
J'ai Diplomatie comme compétence. Ca fait combien de dommage ?

Une activité sans lien avec le jdr (sauf le patron) sur Toulouse :Un karaoké box
Avatar de l’utilisateur
Belphégor
Mystique
Messages : 836
Inscription : dim. avr. 02, 2017 9:48 am
Localisation : Nouméa, Nouvelle-Calédonie

Re: Inspi historique #2

Message par Belphégor »

Alors je savais pas si je foutais çà dans crime ou dans historique, finalement j'avais mis çà dans historique. Dans le cadre de mon JDR Pulp j'avais envoyé au gars qui tiens la chaine youtube "Histony" un mail à propos de la criminalité sur les grands paquebots au début du XXe siècle vu que sa spécialité historique c'est la traite transatlantique sur cette période.

Voici sa réponse :

Concernant la criminalité sur les navires, je pourrais vous citer quelques petits exemples. Le premier qui me vient en tête est une pratique courante de l'époque : la tricherie comme activité professionnelle. Dans le fumoir d'un navire transatlantique, en première classe, on trouve des gens riches et prêts à parier gros... et des filous habiles prêts à en profiter. Sur le Titanic, on dénombre il me semble pas moins de quatre joueurs professionnels voyageant sous pseudonyme ! Les représentants de la compagnie ne pouvaient qu'avertir les passagers que les sommes colossales qu'ils perdraient au jeu relevaient de leur seule responsabilité.

George Brayton, l'un des tricheurs rescapés du naufrage, s'est pour sa part illustré lors du voyage retour du Carpathia en tentant de monter une sordide arnaque à base de paris hippiques. Je vous laisse découvrir l'histoire ici : https://titanic.pagesperso-orange.fr/page88.htm C'est assez énorme.

Autre anecdote qui me vient en tête : l'arrestation du docteur Crippen (https://fr.wikipedia.org/wiki/Hawley_Harvey_Crippen) qui avait assassiné sa femme et fui en mer. Repéré par un membre d'équipage du paquebot sur lequel il voyageait, il fut dénoncé par T.S.F., et l'inspecteur qui le traquait pu profiter de la vitesse du Laurentic pour arriver à terre avant sa cible et l'arrêter à son débarquement !

Enfin, si vous lisez l'anglais, je vous conseille cet article sur l'affaire Poderjay, un homme qui, dans les années 1930, a très probablement fait disparaître le corps de son épouse durant une traversée sur l'Olympic, même si l'affaire reste encore non élucidée. http://www.markchirnside.co.uk/pdfs/POD ... trated.pdf

On est, certes, loin du braquage du siècle, mais toutes ces histoires me semble en tout cas intéressantes !
Rosco
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2852
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: Inspi historique #2

Message par Rosco »

Belphégor a écrit : jeu. nov. 05, 2020 6:46 am Alors je savais pas si je foutais çà dans crime ou dans historique, finalement j'avais mis çà dans historique. Dans le cadre de mon JDR Pulp j'avais envoyé au gars qui tiens la chaine youtube "Histony" un mail à propos de la criminalité sur les grands paquebots au début du XXe siècle vu que sa spécialité historique c'est la traite transatlantique sur cette période.

Voici sa réponse :

Concernant la criminalité sur les navires, je pourrais vous citer quelques petits exemples. Le premier qui me vient en tête est une pratique courante de l'époque : la tricherie comme activité professionnelle. Dans le fumoir d'un navire transatlantique, en première classe, on trouve des gens riches et prêts à parier gros... et des filous habiles prêts à en profiter. Sur le Titanic, on dénombre il me semble pas moins de quatre joueurs professionnels voyageant sous pseudonyme ! Les représentants de la compagnie ne pouvaient qu'avertir les passagers que les sommes colossales qu'ils perdraient au jeu relevaient de leur seule responsabilité.

George Brayton, l'un des tricheurs rescapés du naufrage, s'est pour sa part illustré lors du voyage retour du Carpathia en tentant de monter une sordide arnaque à base de paris hippiques. Je vous laisse découvrir l'histoire ici : https://titanic.pagesperso-orange.fr/page88.htm C'est assez énorme.

Autre anecdote qui me vient en tête : l'arrestation du docteur Crippen (https://fr.wikipedia.org/wiki/Hawley_Harvey_Crippen) qui avait assassiné sa femme et fui en mer. Repéré par un membre d'équipage du paquebot sur lequel il voyageait, il fut dénoncé par T.S.F., et l'inspecteur qui le traquait pu profiter de la vitesse du Laurentic pour arriver à terre avant sa cible et l'arrêter à son débarquement !

Enfin, si vous lisez l'anglais, je vous conseille cet article sur l'affaire Poderjay, un homme qui, dans les années 1930, a très probablement fait disparaître le corps de son épouse durant une traversée sur l'Olympic, même si l'affaire reste encore non élucidée. http://www.markchirnside.co.uk/pdfs/POD ... trated.pdf

On est, certes, loin du braquage du siècle, mais toutes ces histoires me semble en tout cas intéressantes !

De memoire c'est la trame du premier arsene lupin
Avatar de l’utilisateur
Ravachol
Messie
Messages : 1086
Inscription : lun. avr. 08, 2013 2:35 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Inspi historique #2

Message par Ravachol »

Les "burrnesha" d'Albanie

: En Albanie (et au Kosovo)
Quand : A partir de 1400 environ (avéré depuis 1800), et jusqu'à aujourd'hui (il en reste une grosse centaine dans le nord de l'Albanie)
Quoi : les vierges sous serment, ou vierges jurées

En Albanie, à l'époque ottomane, la loi stipule ce que les hommes et les femmes ont le droit de faire... Cette loi s'applique à tous les albanais, quelle que soit leur religion. Et les hommes ont évidemment beaucoup plus de droit que les femmes. La vie d'un homme vaut même le double de la vie d'une femme (lors d'un homicide, la loi prévoit un dédommagement de moitié pour une femme)... Bref, pas top pour les femmes...
On voit donc apparaitre des "vierges jurées" (ou "Vierges sous serment", burrnesha dans la langue locale). Il s'agit de femmes de n'importe quelle âge qui jurent devant les anciens du village de rester vierge jusqu'à sa mort. Elle devient ainsi juridiquement un homme. Mais trahir son serment est puni de mort.

Elle doit changer de nom pour prendre un nom d'homme, et "il" a dorénavant tous les droits d'un homme : travailler, porter un pantalon, toucher l'héritage, posséder de la terre, jouer de la musique, parler politique... Mis à part l'interdiction de se marier, la personne est devenue un homme aux yeux de tous.
Les femmes utilisaient ce serment pour échapper aux mariages arrangés, ou lorsque une famille n'avait que des filles (l'ainée devenant une vierge sous serment pour conserver une génération de plus les terres familiales).


Je trouve que ça fait un perso intéressant pour une campagne pulp. Et si la pratique est totalement acceptée en Albanie, pas certain qu'à l'étranger, ça soit bien vu...
 
Dernière modification par Ravachol le mar. déc. 15, 2020 2:18 pm, modifié 1 fois.
J'ai Diplomatie comme compétence. Ca fait combien de dommage ?

Une activité sans lien avec le jdr (sauf le patron) sur Toulouse :Un karaoké box
Avatar de l’utilisateur
KamiSeiTo
Dieu aux ailes de papillon
Messages : 3584
Inscription : lun. août 27, 2007 7:05 pm
Localisation : Bruxelles

Re: Inspi historique #2

Message par KamiSeiTo »

Ravachol a écrit : mar. déc. 15, 2020 1:45 pm Les "burrnesha" d'Albanie

: En Albanie (et au Kosovo)
Quand : A partir de 1400 environ (avéré depuis 1800), et jusqu'à aujourd'hui (il en reste une grosse centaine dans le nord de l'Albanie)
Quoi : les vierges sous serment, ou vierges jurées

En Albanie, à l'époque ottomane, la loi stipule ce que les hommes et les femmes ont le droit de faire... Cette loi s'applique à tous les albanais, quelle que soit leur religion. Et les hommes ont évidemment beaucoup plus de droit que les femmes. La vie d'un homme vaut même le double de la vie d'une femme (lors d'un homicide, la loi prévoit un dédommagement de moitié pour une femme)... Bref, pas top pour les femmes...
On voit donc apparaitre des "vierges jurées" (ou "Vierges sous serment", burrnesha dans la langue locale). Il s'agit de femmes de n'importe quelle âge qui jurent devant les anciens du village de rester vierge jusqu'à sa mort. Elle devient ainsi juridiquement un homme.

Elle doit changer de nom pour prendre un nom d'homme, et "il" a dorénavant tous les droits d'un homme : travailler, porter un pantalon, toucher l'héritage, posséder de la terre, jouer de la musique, parler politique... Mis à part l'interdiction de se marier, la personne est devenue un homme aux yeux de tous.
Les femmes utilisaient ce serment pour échapper aux mariages arrangés, ou lorsque une famille n'avait que des filles (l'ainée devenant une vierge sous serment pour conserver une génération de plus les terres familiales).


Je trouve que ça fait un perso intéressant pour une campagne pulp. Et si la pratique est totalement acceptée en Albanie, pas certain qu'à l'étranger, ça soit bien vu...
 

C'est génial !!!!
Enfin nan, en terme de réalité c'est terrible, mais comme inspiration rôliste c'est génial ! ^^
Proposer un jeu qui soit au service d’une façon de jouer spécifique et, surtout sans tomber dans le piège de ne pas en permettre d’autre, néanmoins tout inféoder à cette dernière.
Brand.
Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 11042
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: Inspi historique #2

Message par Inigin »

Ravachol a écrit : mar. déc. 15, 2020 1:45 pm Les "burrnesha" d'Albanie

: En Albanie (et au Kosovo)
Quand : A partir de 1400 environ (avéré depuis 1800), et jusqu'à aujourd'hui (il en reste une grosse centaine dans le nord de l'Albanie)
Quoi : les vierges sous serment, ou vierges jurées

En Albanie, à l'époque ottomane, la loi stipule ce que les hommes et les femmes ont le droit de faire... Cette loi s'applique à tous les albanais, quelle que soit leur religion. Et les hommes ont évidemment beaucoup plus de droit que les femmes. La vie d'un homme vaut même le double de la vie d'une femme (lors d'un homicide, la loi prévoit un dédommagement de moitié pour une femme)... Bref, pas top pour les femmes...
On voit donc apparaitre des "vierges jurées" (ou "Vierges sous serment", burrnesha dans la langue locale). Il s'agit de femmes de n'importe quelle âge qui jurent devant les anciens du village de rester vierge jusqu'à sa mort. Elle devient ainsi juridiquement un homme. Mais trahir son serment est puni de mort.

Elle doit changer de nom pour prendre un nom d'homme, et "il" a dorénavant tous les droits d'un homme : travailler, porter un pantalon, toucher l'héritage, posséder de la terre, jouer de la musique, parler politique... Mis à part l'interdiction de se marier, la personne est devenue un homme aux yeux de tous.
Les femmes utilisaient ce serment pour échapper aux mariages arrangés, ou lorsque une famille n'avait que des filles (l'ainée devenant une vierge sous serment pour conserver une génération de plus les terres familiales).


Je trouve que ça fait un perso intéressant pour une campagne pulp. Et si la pratique est totalement acceptée en Albanie, pas certain qu'à l'étranger, ça soit bien vu...
 
Il y a un film sur le sujet sorti récemment (enfin, un ou deux ans).
Je crois que c'est surtout accepté en Albanie parce que les intéressés sont armés (on ne les emmerde pas trop) et qu'ils ne portent pas trop plainte quand ils se font violer. :neutral:
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Ravachol
Messie
Messages : 1086
Inscription : lun. avr. 08, 2013 2:35 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Inspi historique #2

Message par Ravachol »

Inigin a écrit : mer. déc. 16, 2020 9:02 pm
Ravachol a écrit : mar. déc. 15, 2020 1:45 pm Les "burrnesha" d'Albanie

: En Albanie (et au Kosovo)
Quand : A partir de 1400 environ (avéré depuis 1800), et jusqu'à aujourd'hui (il en reste une grosse centaine dans le nord de l'Albanie)
Quoi : les vier
Il y a un film sur le sujet sorti récemment (enfin, un ou deux ans).
Je crois que c'est surtout accepté en Albanie parce que les intéressés sont armés (on ne les emmerde pas trop) et qu'ils ne portent pas trop plainte quand ils se font violer. :neutral:
Ca n'est pas du tout les retours que j'ai eu sur place. Au contraire, les albanais étaient plutôt fier de cette tradition progressiste.
Après, j'ai pleinement conscience que si mon interlocuteur parle anglais, il n'est déjà plus représentatif de la majorité.

(edit : merci pour le film, "sworn virgin", de 2015, que je ne connaissais pas. Si j'ai le temps de regarder...)
re edit : j'ai cherché sur google avec des mots comme viol ou violence, je n'ai pas trouvé de référence.
 
J'ai Diplomatie comme compétence. Ca fait combien de dommage ?

Une activité sans lien avec le jdr (sauf le patron) sur Toulouse :Un karaoké box
Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 11042
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: Inspi historique #2

Message par Inigin »

c'est ce que j'avais retenu des commentaires sur le film, justement
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Nobboc theHalfGreat
Pape
Messages : 619
Inscription : jeu. avr. 06, 2017 9:24 am
Contact :

Re: Inspi historique #2

Message par Nobboc theHalfGreat »

"..Most of the areas are too large for a torch or lantern to fully illuminate, so the party will always feel exposed to the murky depths just beyond their present vision.."
Avatar de l’utilisateur
Cryoban
Dieu de la carbonite
Messages : 8385
Inscription : mar. mars 29, 2011 9:25 pm
Localisation : Angers

Re: Inspi historique #2

Message par Cryoban »

Inigin a écrit : mer. déc. 16, 2020 9:02 pm qu'ils ne portent pas trop plainte quand ils se font violer.

ben c'est la double peine s'ils portent plainte du coup, violé puis exécuté, y'a mieux comme plan pour l'avenir. :neutral:
Swooby-doo et mystères associés (un hack de Sweepers)
Vermine-Reboot hack motorisé par Le Grit
Cthulhu Invictus: Limes Obscurus. Certaines forêts sont plus sombres que d'autres
Dark Operators, un hack du BRP pour Delta Green. Du poulpe et des Forces Spéciales.
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5751
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Inspi historique #2

Message par Tybalt (le retour) »

Oubliez les histoires de vidéos maudites : voici l'histoire d'une déesse apparue pour la première fois dans un film.
Santoshi Maa est une déesse hindoue de la satisfaction. Elle a été inventée dans un film à bas budget sorti en 1975, Jai Santoshi Maa, réalisé par Vijay Sharma. Les acteurs, l'histoire, tout était assez obscur et semblait destiné à le rester... mais le film est devenu l'un des plus gros succès au box-office dans le pays. Tout simplement parce que la déesse de la satisfaction a rencontré l'adhésion immédiate du public, notamment les femmes, qui ont entrepris de vouer à Santoshi Maa un véritable culte, dans les cinémas, en lançant des fleurs et des pièces de monnaie vers l'écran et en s'inclinant à chaque apparition de la déesse.
Bon, en vrai, il semble que la divinité en question ait commencé à apparaît un peu avant, dans les années 1960, dans le nord de l'Inde, mais c'est le film qui lui a conféré un mythe étoffé et une popularité décuplée.
Source : article anglais du film sur Wikipédia.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
Avatar de l’utilisateur
Dinho
Profane
Messages : 21
Inscription : mer. juin 10, 2020 1:28 pm

Re: Inspi historique #2

Message par Dinho »

Archéologie de l'étrange
: La plupart du temps en France ! Pour les amoureux (les nostalgiques) de l'Horreur à côté de chez nous.
Quand : La plupart du temps à l'époque préhistorique, gauloise ou médiévale
Quoi :
Ravachol a écrit : sam. oct. 31, 2020 11:56 am Un ancien monastère picte, détruit par les vikings vers l'an 800. On y construit une église à la place.
Une tombe avec deux corps et quatre crânes. Les deux corps seraient ceux de guerriers (vu les blessures) du 13ème ou 14ème siècle. Ils ont été enterré avec une génération d'écart. On a donc rouvert le cercueil pour ajouter le deuxième cadavre. Ils sont apparentés (des cousins ou peut-être oncle et neveu).
J'ai découvert que l'archéologie fourmillait de ce genre de mystère funéraire pas encore tout à fait expliqué. Et justement, un vidéaste s'en est fait une spécialité : Thomas Laurent.
_Un silo à céréales gaulois rempli de corps
_Un individu enterré sans respect, à l'écart de sa communauté pendant la préhistoire
_Un squelette gaulois au sommet de crâne scié net
_La pratique de la décapitation chez les gaulois
_Un individu enterré attaché et décapité
_Un squelette gaulois dont il manque la face, sciée du reste du crâne
__"La vampire de Venise", un squelette dont la mâchoire est transpercée d'une brique dans un charnier de la peste
_Des ossements humains marqués par le feu dans un village déserté au Moyen-Âge
_Un site préhistorique cerclé de deux fossés remplis d'ossements d'animaux et d'humains montrant des marques de boucherie
_4 fosses remplies chacune d'une paire de pieds humains
_6 squelettes couverts de fractures ensevelis avec 4 bras coupés

Autant d'accroches pour des scénarios à la découverte d'un antique et sombre rituel... A moins que cela ne soit les traces du travail d'investigateurs antiques ?
J'en profite pour saluer le professionnalisme du vidéaste dont je recommande l'intégralité de la chaîne, il est l'un des seuls sur youtube à citer ses sources, non seulement car il debunk pas mal de canulars archéologiques, mais aussi par respect pour les universitaires. Une qualité que je trouve rarissime sur la plateforme, surtout dans la petite communauté des vidéaste de l'étrange et du merveilleux. C'est également une très belle leçon de méthode scientifique, si il y a des historiens sur le forum, c'est très rafraichissant.

J'en profite pour recommander en particulier le documentaire suivant, mon préféré.


Les cagots

: Sud Ouest de la France et particulièrement les Pyrénées
Quand : Fin du XIIIe siècle jusqu'à leur disparition au XIXe siècle.
Quoi : Un peuple d'hommes de petite taille à la peau sombre et aux mains et pieds palmés, dotés de pouvoirs magiques et vivant à l'écart de la communauté.
Un peuple mystérieux vivant reclus depuis des siècles dans la montagne. Tellement de scénars possibles selon ce que vous voulez en faire. Amis ? Ennemis ? Victimes ? Dangereux ? Créatures du mythe ? Fées ? Aliens ?
Répondre