Inspi historique #2

Pour discuter et stocker les sources d'inspiration
Avatar de l’utilisateur
Calisto
Dieu des audacieux
Messages : 3779
Inscription : mer. août 13, 2003 7:26 pm
Localisation : Houdan (78)

Re: Inspi historique #2

Message par Calisto » mar. sept. 25, 2018 4:02 pm

Rosco a écrit :
mar. sept. 25, 2018 2:20 pm
https://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_S ... nri_Sanson
La famille Sanson, bourreau de père en fils sur 6 générations
le plus celèbre étant
https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles-Henri_Sanson
Comment peut il garder la charge pendant si longtemps et avec une periode de regence?
 

Si le sujet t'intéresse il y a ce bouquin de Folco qui est très sympa sur le sujet, la série est encore mieux que le bouquin seul d'ailleurs et vraiment bien documenté sur le monde des bourreaux.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dieu_et_n ... ls_pouvons
“Omnes stulti, et deliberatione non utentes, omnia tentant”

Avatar de l’utilisateur
Thibor
Mystique
Messages : 840
Inscription : lun. oct. 19, 2015 10:51 am

Re: Inspi historique #2

Message par Thibor » mer. sept. 26, 2018 11:01 am

https://fr.wikipedia.org/wiki/Poveglia

L'île de Poveglia au large de Venise:
-lieu de villégiature des riches vénitiens puis pendant un temps république autonome
-contrebande avec Venise, paradis fiscal avant l'heure
-lazaret au XVIe siècle, des dizaines de milliers de pestiférés y seraient morts
-au XXe siècle un hôpital psychiatrique y fait son apparition avec son lot de légendes de patients victimes des fantômes des pestiférés morts sur place. Lobotomies et expériences médicales des médecins du cru.
-aujourd'hui l'île est aux enchères pour renflouer les caisses de l’État italien.

Il y a moyen de faire une campagne sympa sur quelques siècles!
Une campagne d'Ars Magica au long cours: http://nouvelle-calebais.blogspot.fr
Mon fil de vente sur le forum: viewtopic.php?f=25&t=33193

Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Cardinal
Messages : 569
Inscription : sam. janv. 31, 2015 11:57 pm
Localisation : Isandlwana

Re: Inspi historique #2

Message par Lord Foxhole » dim. sept. 30, 2018 12:02 am

Il y a des gens qui ont ( volontairement ou pas ) influencé le sens de l'Histoire et dont, pourtant, le nom est  pratiquement inconnu du grand public. Tenez, prenons un exemple : Raoul Villain.
Tout bon Français sait que Jean Jaurès fut assassiné en 1914, pratiquement la veille du déclenchement de la Première Guerre Mondiale.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Jaur%C3%A8s

Mais qui sait que le tueur était un obscur raté, répondant au nom de Raoul Villain ? Globalement, le bonhomme est généralement décrit comme fragile, aussi bien physiquement que mentalement. Pas vraiment fou mais « bizarre », instable, et atteint de mysticisme religieux.
A l'époque, Jean Jaurès, socialiste et pacifiste convaincu, est présenté par une certaine presse comme un traître, à la solde du Kaiser Guillaume II. La presse française de l'époque ne connaît guère la retenue des médias du 21e siècle : on insulte et on incite à la haine voire au meurtre !

Raoul Villain gobe toutes les couleuvres, et son ardent patriotisme le pousse à vouloir sauver son pays. Donc, Jean Jaurès doit mourir !
Après s'être procuré un révolver, il parvient à découvrir certaines habitude de sa future victime...  Le soir du vendredi 31 juillet 1914, il retrouve Jean Jaurès au Café du Croissant, au 146 rue Montmartre à Paris. Il lui tire deux fois dans le dos... Jaurès meurt peu après, et Raoul Villain est presque immédiatement capturé.
Il pense qu'on le relâchera très vite, et qu'il participera à la défense de la France. En fait, dans l'attente de son procès, il reste incarcéré durant toute la Première Guerre mondiale ! Le procès ne s'ouvre qu'en mars 1919... Et, dans le climat euphorique de l'époque, la Justice française se montre incroyablement magnanime : Raoul Villain est tout simplement acquitté !

Toutefois, le bonhomme restera évidemment toujours poursuivis par des socialistes revanchards... Il trempe dans des affaires louches, tente de se suicider, puis s'expatrie. Son errance se termine en 1932, dans l’île d’Ibiza ( aux Baléares ) au large de l’Espagne. Il s'installe dans une baraque bizarre, au bord de l'eau, où les habitants du coin le surnomment « el boig del port » (le fou du port).
Puis, la guerre civile éclate et, en 1936, une troupe d'anarchistes débarque dans l'île. Certainement reconnu pour ce qu'il est, Raoul Villain se fait massacrer dans des circonstances pas très claires... Aujourd'hui encore, ses restes sont enterrés dans le cimetière local.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Raoul_Villain

Image

Officiellement, Raoul Villain était ce que l'on appellerait aujourd'hui un « loup solitaire » : personne ne l'aurait aidé à tuer Jaurès, personne n'aurait téléguidé ses actes... Reste que l'enquête à son sujet semble avoir été plutôt bâclée.
Jean Jaurès était entouré d'ennemis, et son entourage était relativement prudents en ce qui concerne sa protection. On se demande comment Villain, un individu aussi brouillon et aussi peu futé, soit parvenu à obtenir un tas d'informations utiles concernant sa future victime... Et tout cela, apparemment, sans attirer l'attention.
Bref, les « théoriciens du complot » peuvent imaginer beaucoup de choses sur le sujet...
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !

Avatar de l’utilisateur
madame ridulle
Déesse des perruches
Messages : 3257
Inscription : lun. sept. 24, 2012 1:15 pm

Re: Inspi historique #2

Message par madame ridulle » mer. oct. 03, 2018 5:17 pm

Thibor a écrit :
mer. sept. 26, 2018 11:01 am
https://fr.wikipedia.org/wiki/Poveglia

L'île de Poveglia au large de Venise:
-lieu de villégiature des riches vénitiens puis pendant un temps république autonome
-contrebande avec Venise, paradis fiscal avant l'heure
-lazaret au XVIe siècle, des dizaines de milliers de pestiférés y seraient morts
-au XXe siècle un hôpital psychiatrique y fait son apparition avec son lot de légendes de patients victimes des fantômes des pestiférés morts sur place. Lobotomies et expériences médicales des médecins du cru.
-aujourd'hui l'île est aux enchères pour renflouer les caisses de l’État italien.

Il y a moyen de faire une campagne sympa sur quelques siècles!
En fait il existe déjà un roman fantastique chez présence du futur sur ce thème et cette île.
Real stupidity beats artificial intelligence every time.
Hogfather

Avatar de l’utilisateur
madame ridulle
Déesse des perruches
Messages : 3257
Inscription : lun. sept. 24, 2012 1:15 pm

Re: Inspi historique #2

Message par madame ridulle » jeu. oct. 04, 2018 11:24 am

Aujourd'hui c'est le centenaire du vol héroïque de CherAmi au dessus de lignes allemandes lors de l'offensive de Meuse-Argonne.

C'est l'occasion de parler des animaux qui ont été enrôlés pendant cette guerre... Ainsi que toutes les autres d'ailleurs...

Avez vous une idée du prix que les non-humains ont payé ( et je ne parle pas de ceux qui ont servi à nourrir les soldats einh) ?

Combien d'espèces différentes ont été utilisées à l'effort de guerre?

Parlons aussi des animaux mascottes des bataillons et autres escadrilles qui parfois, plus souvent qu'on ne croit même, ont reçu des médailles et les honneurs militaires pour de vraies actions heroïques.

Quelle espèce a payé le plus lourd tribut (celle là vous pouvez pas deviner si vous n'avez pas lu l'histoire...)?
Real stupidity beats artificial intelligence every time.
Hogfather

Avatar de l’utilisateur
scorpinou
Prophète
Messages : 905
Inscription : jeu. août 04, 2005 6:12 pm
Localisation : Perigord

Re: Inspi historique #2

Message par scorpinou » jeu. oct. 04, 2018 1:32 pm

les puces ?

🏃

Avatar de l’utilisateur
Nébal
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1910
Inscription : jeu. avr. 04, 2013 10:04 am
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Inspi historique #2

Message par Nébal » jeu. oct. 04, 2018 1:44 pm

Ça a peut-être plus sa place ici que dans le fil des lectures, alors...

Image

Lu Le Puissant Royaume du Japon, recueil (abondamment commenté et illustré) de trois documents écrits par le marchand néerlandais huguenot François Caron (1600-1673), sur son expérience de vingt ans au Japon, au service de la Compagnie néerlandaise des Indes Orientales (VOC), puis à l'origine de la Compagnie Française des Indes Orientales, à la requête de Colbert himself. Caron était un observateur très pertinent, il connaissait très bien la culture et la langue japonaises - ces documents essentiellement pratiques, pas destinés à la publication à l'origine (mais ils ont rapidement été publiés, traduits, etc.), figureraient longtemps par les plus fiables études européennes du Japon pré-Meiji.

Je crois que ça peut servir d'inspi à plusieurs titres. Caron est un marchand et un diplomate subtil et compétent, et ces "documents internes" illustrent bien sa pratique, c'est très intéressant - et au-delà du seul cas japonais, même si le Japon d'Edo est donc très bien décrit (au passage, on trouve pas mal de pages sur les persécutions antichrétiennes à cette époque, ou encore sur les mortiers et autres armes à feu), car c'est tout le commerce des Indes Orientales au XVIIe siècle qui est envisagé. C'est aussi un aventurier, qui a eu une vie assez dingue, partant de rien pour occuper les postes les plus importants, un peu partout dans la région - et le commerce là-bas avait des implications militaires, il a pris part à ces dernières également.

Le bonhomme est assez charismatique, une sorte de modèle du marchand - je trouve amusant aussi, dans une perspective éventuellement rôlistique, qu'il ait été, à plusieurs reprises au cours de sa vie, la victime de rumeurs totalement infondées (sur son rôle éventuel dans la persécution des Portugais, sur sa débauche à Batavia, sur des malversations qui auraient nui à la VOC...), qui lui coûteraient cher. Jusqu'à ce qu'il commette bel et bien une trahison, en abandonnant la VOC pour le service du roi de France, y gagnant une (fausse) ascendance aristocratique au passage. J'aime bien l'idée qu'il ait ainsi "trahi" pour avoir une ultime occasion, alors qu'il était déjà vieil homme, de retourner dans les Indes Orientales...

Un très beau bouquin, avec un appareil scientifique conséquent et passionnant - et, cerise sur le gâteau, d'assez nombreuses illustrations d'époques, dont des cartes, souvent en couleur. C'est le troisième bouquin de Chandeigne que je lis en gros sur ce sujet, et c'est un régal à chaque fois.

Hop : François CARON, Le Puissant Royaume du Japon

Avatar de l’utilisateur
Fabien_Lyraud
Dieu, sérieux les gars.
Messages : 4689
Inscription : ven. mai 05, 2006 2:09 pm
Contact :

Re: Inspi historique #2

Message par Fabien_Lyraud » jeu. oct. 04, 2018 2:46 pm

Quelle espèce a payé le plus lourd tribut (celle là vous pouvez pas deviner si vous n'avez pas lu l'histoire...)?
Les pigeons. Les animaux les plus utilisés pour faire passer des messages. Si bien que les Allemands avaient dressés des faucons pour chasser les pigeons qui passaient au dessus de leurs lignes. Ils devaient traverser les lignes de front. Il ne devait pas être rares qu'ils figurent au nombre des dommages collatéraux.
 

Avatar de l’utilisateur
madame ridulle
Déesse des perruches
Messages : 3257
Inscription : lun. sept. 24, 2012 1:15 pm

Re: Inspi historique #2

Message par madame ridulle » jeu. oct. 04, 2018 3:56 pm

Raté. C'est pas les pigeons.
Real stupidity beats artificial intelligence every time.
Hogfather

Avatar de l’utilisateur
madame ridulle
Déesse des perruches
Messages : 3257
Inscription : lun. sept. 24, 2012 1:15 pm

Re: Inspi historique #2

Message par madame ridulle » jeu. oct. 04, 2018 3:58 pm

Cela dit scorpinou chauffe un peu plus. ..
Real stupidity beats artificial intelligence every time.
Hogfather

Avatar de l’utilisateur
Ravortel
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2336
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: Inspi historique #2

Message par Ravortel » jeu. oct. 04, 2018 4:51 pm

La notion de "plus lourd tribut" étant très floue à la base, on va pouvoir en défiler, des bestioles de 4 à 8 pattes.

De mon point de vue, j'aurais vu le cheval, parce que c'était l'un des rares animaux présents en ligne de front et donc soumis à mortalité directe. Et donc les puces du cheval, par là même, paient "un lourd tribut" à chaque fois que leur source de nourriture est abattue.

Avatar de l’utilisateur
scorpinou
Prophète
Messages : 905
Inscription : jeu. août 04, 2005 6:12 pm
Localisation : Perigord

Re: Inspi historique #2

Message par scorpinou » jeu. oct. 04, 2018 5:06 pm

les rats ?

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7376
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: Inspi historique #2

Message par Paiji » jeu. oct. 04, 2018 5:18 pm

Le cheval, j'ai lu ça dans le bouquin de John Keegan sur la première guerre mondiale, je n'ai plus le chiffre en tête mais c'est de l'ordre de la dizaine de millions.
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
madame ridulle
Déesse des perruches
Messages : 3257
Inscription : lun. sept. 24, 2012 1:15 pm

Re: Inspi historique #2

Message par madame ridulle » jeu. oct. 04, 2018 5:50 pm

il s'agit en fait des...

...

limaces.

eh oui elles ont été utilisées massivement pour servir de détecteur à gaz moutarde contre lequel elles sont extrêmement sensibles. Je sais que c'est "que" des limaces, mais ça reste des êtres vivants qu'on a fait se reproduire par tonnes dans un but unique de mourir dans ce qui on peut quand même le supposer (vu ce que ça fait aux animaux supérieurs) d'atroces souffrances, parce que les gastéropodes sont suffisamment évolués physiologiquement pour ressentir la douleur.


Évidemment en "poids" d'animaux morts, les chevaux sont loin devant avec entre 9 et 10 millions de bêtes sacrifiées durant cette boucherie "poils et plumes".

Les pigeons non seulement ont servi à l'effort de guerre proprement dit mais dans les zones occupées ils ont bien souffert aussi. Le Nord a toujours été une zone de colombophilie et les allemands interdisent aux civils de ces zones de lâchers des pigeons voyageurs, ça rigole pas, c'est la peine de mort direct einh... Donc souvent les propriétaires de pigeons durent se résoudre à tuer leurs bêtes (et croyez-moi un pigeon c'est vite attachant)... Ah oui et si vous en trouviez un, même mort, fallait fissa le rapporter aux militaires allemands sinon vous étiez jugé comme espion.

Il y a bien évidemment bœufs, ânes, qui avant de passer à la casserole des soldats affamés (et souvent ils ne le faisaient qu'à contrecœur; j'ai lu quelque part que une proportion non-négligeable de survivants étaient devenus végétariens à la fin du conflit), participent à l'acheminement du matériel sur les lignes de front; mais plus étonnant, on utilisa aussi des éléphants et des chameaux-dromadaires de zoos!

Et puis il y a les "mascottes", chiens, chats, cochons, coqs, singes, lionceaux, perroquets... toute une ménagerie qui a souvent partagé la fin tragique des humains auxquels ils étaient censés porter chance. Pour certains, très rares, peut-être la satisfaction que leur descendance aura été mieux traitée que beaucoup d'autres, pour certains le martyr qui conduit à la postérité, mais sans doute pour la plupart le même anonymat et la même mort inutile et barbare que leurs humains...
Real stupidity beats artificial intelligence every time.
Hogfather

Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2437
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Inspi historique #2

Message par Léonard » jeu. oct. 04, 2018 6:34 pm

madame ridulle a écrit :
jeu. oct. 04, 2018 5:50 pm
il s'agit en fait des...

...

limaces.

eh oui elles ont été utilisées massivement pour servir de détecteur à gaz moutarde contre lequel elles sont extrêmement sensibles. Je sais que c'est "que" des limaces, mais ça reste des êtres vivants qu'on a fait se reproduire par tonnes dans un but unique de mourir dans ce qui on peut quand même le supposer (vu ce que ça fait aux animaux supérieurs) d'atroces souffrances, parce que les gastéropodes sont suffisamment évolués physiologiquement pour ressentir la douleur.
 
Ah ben voilà, ça donne tout de suite une idée de scénario pour Cthulhu : des limaces qui veulent venger leurs consœurs, et délivrer celles enfermées dans des bocaux, et se mettent à attaquer en masse de pauvres Poilus au fond de leur tranchée boueuse.
:runaway

Répondre