Inspi historique #2

Pour discuter et stocker les sources d'inspiration
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5357
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Inspi historique #2

Message par Tybalt (le retour) »

Quand on atteint un niveau pareil, on peut aussi embrayer sur la guerre des Petits-Boutistes et des Gros-Boutistes dans les Voyages de Gulliver de Swift. Lilliput est en guerre avec Blefuscu sur la grave question d'interpréter correctement les paroles d'un texte sacré local où le prophète/messie/élu affirme qu'il faut casser ses oeufs "par le bout le plus commode", d'où conflit terrible entre ceux qui pensent qu'il s'agit du gros bout et ceux qui soutiennent qu'il s'agit du petit bout.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 10766
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: Inspi historique #2

Message par Inigin »

Les querelles byzantines, comme leur nom l'indique, étaient aussi gratinées.

A noter que le conflit sur les émeus a déjà été cité ici (cest un épisode incroyable)
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 5357
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Inspi historique #2

Message par Tybalt (le retour) »

Saviez-vous que la BNF et le Centre national des arts du cirque ont mis en place un site commun, l'Encyclopédie des arts du cirque ? Il a l'air d'être une petite mine d'inspirations. Un exemple avec un artiste injustement oublié, mais qui a marqué les années 1920 : Barbette.

Né à Breckenridge, au Texas, le 19 décembre 1899, de son vrai nom Vander Clyde Broadway, Barbette est un artiste singulier dont l’essentiel de la carrière s’est déroulé en Europe. Il débute à 14 ans à l’occasion d’un remplacement au pied levé et devient l’une des Alfaretta Sisters. Trapéziste et fildefériste, il se présente seul pour la première fois en 1919 à l’Opéra d’Harlem. Il se produit à Paris en 1923 sur la scène du Casino de Paris avant le Moulin Rouge, l’Alhambra et les Folies Bergère. Barbette exécute son numéro vêtu en femme et l’illusion est totale : il ne se dévoile qu’à l’instant du salut, provoquant inévitablement une nouvelle ovation. Parce que si l’apparence est parfaite, la prouesse l’est également et il s’agit bien de célébrer l’accomplissement d’un acte artistique exceptionnel. Bientôt considéré comme « La plus troublante énigme du siècle », il est surnommé « L’Archange du trapèze » et immortalisé par les photographies de Man Ray et les mots de Jean Cocteau. Ce dernier lui offre un rôle dans Le Sang d’un Poète en 1932 : Barbette y est habillé d’une robe du soir créée par Chanel.

La suite sur la page de l'encyclopédie des arts du cirque.

Entre autres, Barbette a servi d'inspiration à l'excellent film Victor Victoria avec Julie Andrews dans le rôle-titre.

Voici un PNJ marquant tout trouvé pour un scénario situé dans les années 1920, ou je ne m'y connais pas...
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Avatar de l’utilisateur
Ravachol
Mystique
Messages : 857
Inscription : lun. avr. 08, 2013 2:35 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Inspi historique #2

Message par Ravachol »

La tombe aux 6 crânes

: Église St Colman, à Portmahomack, en Ecosse
Quand : 13ème siècle, découvert en 1997
Quoi : une tombe avec 2 corps et 6 crânes

Un ancien monastère picte, détruit par les vikings vers l'an 800. On y construit une église à la place.
Une tombe avec deux corps et quatre crânes. Les deux corps seraient ceux de guerriers (vu les blessures) du 13ème ou 14ème siècle. Ils ont été enterré avec une génération d'écart. On a donc rouvert le cercueil pour ajouter le deuxième cadavre. Ils sont apparentés (des cousins ou peut-être oncle et neveu). Voici la tête qu'avait l'un des morts :
Spoiler:
Image

Jusqu'ici, rien d'exceptionnel. Sauf qu'on a ajouté 4 têtes dans la tombe. Sur les 4 cranes, 3 seraient aussi de la famille (le grand père, le père et la mère du deuxième corps). Ca n'est deja pas très banal à l'époque. "Durant la période médiévale, fouiller les tombes de vos parents et grands-parents pour récupérer des parties de corps et les placer dans une tombe contemporaine est à peu près aussi inhabituel que possible".

C'est surtout le quatrième crâne qui peut être source d'inspiration pour du Jdr. Il est nettement plus ancien (entre le 8ème et le 10ème siècle). Les archéologues estiment qu'ils s'agit d'une relique, le crâne d'un saint moine picte, conservé dans la famille.

Alors, un crâne enchanté qui pousse les gens à s'enterrer avec d'autres cranes ? Dans Trinités par exemple, la décapitation est l'un des rares moyen de venir à bout d'un archonte (ou d'un déva)... bref, une histoire inspirante

Article géo traitant du sujet
J'ai Diplomatie comme compétence. Ca fait combien de dommage ?

Une activité sans lien avec le jdr (sauf le patron) sur Toulouse :Un karaoké box
Avatar de l’utilisateur
Belphégor
Pape
Messages : 694
Inscription : dim. avr. 02, 2017 9:48 am
Localisation : Nouméa, Nouvelle-Calédonie

Re: Inspi historique #2

Message par Belphégor »

Alors je savais pas si je foutais çà dans crime ou dans historique, finalement j'avais mis çà dans historique. Dans le cadre de mon JDR Pulp j'avais envoyé au gars qui tiens la chaine youtube "Histony" un mail à propos de la criminalité sur les grands paquebots au début du XXe siècle vu que sa spécialité historique c'est la traite transatlantique sur cette période.

Voici sa réponse :

Concernant la criminalité sur les navires, je pourrais vous citer quelques petits exemples. Le premier qui me vient en tête est une pratique courante de l'époque : la tricherie comme activité professionnelle. Dans le fumoir d'un navire transatlantique, en première classe, on trouve des gens riches et prêts à parier gros... et des filous habiles prêts à en profiter. Sur le Titanic, on dénombre il me semble pas moins de quatre joueurs professionnels voyageant sous pseudonyme ! Les représentants de la compagnie ne pouvaient qu'avertir les passagers que les sommes colossales qu'ils perdraient au jeu relevaient de leur seule responsabilité.

George Brayton, l'un des tricheurs rescapés du naufrage, s'est pour sa part illustré lors du voyage retour du Carpathia en tentant de monter une sordide arnaque à base de paris hippiques. Je vous laisse découvrir l'histoire ici : https://titanic.pagesperso-orange.fr/page88.htm C'est assez énorme.

Autre anecdote qui me vient en tête : l'arrestation du docteur Crippen (https://fr.wikipedia.org/wiki/Hawley_Harvey_Crippen) qui avait assassiné sa femme et fui en mer. Repéré par un membre d'équipage du paquebot sur lequel il voyageait, il fut dénoncé par T.S.F., et l'inspecteur qui le traquait pu profiter de la vitesse du Laurentic pour arriver à terre avant sa cible et l'arrêter à son débarquement !

Enfin, si vous lisez l'anglais, je vous conseille cet article sur l'affaire Poderjay, un homme qui, dans les années 1930, a très probablement fait disparaître le corps de son épouse durant une traversée sur l'Olympic, même si l'affaire reste encore non élucidée. http://www.markchirnside.co.uk/pdfs/POD ... trated.pdf

On est, certes, loin du braquage du siècle, mais toutes ces histoires me semble en tout cas intéressantes !
Rosco
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2326
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: Inspi historique #2

Message par Rosco »

Belphégor a écrit : jeu. nov. 05, 2020 6:46 am Alors je savais pas si je foutais çà dans crime ou dans historique, finalement j'avais mis çà dans historique. Dans le cadre de mon JDR Pulp j'avais envoyé au gars qui tiens la chaine youtube "Histony" un mail à propos de la criminalité sur les grands paquebots au début du XXe siècle vu que sa spécialité historique c'est la traite transatlantique sur cette période.

Voici sa réponse :

Concernant la criminalité sur les navires, je pourrais vous citer quelques petits exemples. Le premier qui me vient en tête est une pratique courante de l'époque : la tricherie comme activité professionnelle. Dans le fumoir d'un navire transatlantique, en première classe, on trouve des gens riches et prêts à parier gros... et des filous habiles prêts à en profiter. Sur le Titanic, on dénombre il me semble pas moins de quatre joueurs professionnels voyageant sous pseudonyme ! Les représentants de la compagnie ne pouvaient qu'avertir les passagers que les sommes colossales qu'ils perdraient au jeu relevaient de leur seule responsabilité.

George Brayton, l'un des tricheurs rescapés du naufrage, s'est pour sa part illustré lors du voyage retour du Carpathia en tentant de monter une sordide arnaque à base de paris hippiques. Je vous laisse découvrir l'histoire ici : https://titanic.pagesperso-orange.fr/page88.htm C'est assez énorme.

Autre anecdote qui me vient en tête : l'arrestation du docteur Crippen (https://fr.wikipedia.org/wiki/Hawley_Harvey_Crippen) qui avait assassiné sa femme et fui en mer. Repéré par un membre d'équipage du paquebot sur lequel il voyageait, il fut dénoncé par T.S.F., et l'inspecteur qui le traquait pu profiter de la vitesse du Laurentic pour arriver à terre avant sa cible et l'arrêter à son débarquement !

Enfin, si vous lisez l'anglais, je vous conseille cet article sur l'affaire Poderjay, un homme qui, dans les années 1930, a très probablement fait disparaître le corps de son épouse durant une traversée sur l'Olympic, même si l'affaire reste encore non élucidée. http://www.markchirnside.co.uk/pdfs/POD ... trated.pdf

On est, certes, loin du braquage du siècle, mais toutes ces histoires me semble en tout cas intéressantes !

De memoire c'est la trame du premier arsene lupin
Répondre