Consentement et JdR

Pour discuter sereinement de l'actualité
Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 9532
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Consentement et JdR

Message par Cédric Ferrand »

cdang a écrit : lun. juin 07, 2021 10:58 am Et au travail, @Cédric Ferrand expliquait qu'au Québec, ils étaient beaucoup plus attentifs aux microagressions et qu'une parole un peu brusque sous l'effet du stress qui est considérée comme normale en France (genre « pousse-toi s'te plaît ») passait très mal là-bas. Bref, la perception qu'on a de ça est aussi culturelle.

Non, j'ai jamais dit ça.
Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 8537
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: Consentement

Message par Kandjar »

Inigin a écrit : dim. juin 06, 2021 10:36 am
Est-ce qu'on ne peut plus incarner un personnage raciste? Un sale con sexiste-homophobe?
En quoi c'est fun d'incarner un sale con ? De rappeler aux joueuses qu'elles se coltinent ce genre d'individus à longueur de journée en vrai ?
Je ne sais pas si c'est fun, mais en tant que MJ, si je dois m'interdire d'incarner des "méchants", on va singulièrement réduire les intrigues disponibles.
Dieu des mecs un peu trop naïfs
dK synergique for ever
ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
cdang
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2437
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: Consentement et JdR

Message par cdang »

@Cédric Ferrand : mes excuses. Un autre Français émigré au Québec alors.
--
Vous êtes mort
Avatar de l’utilisateur
Der Schwarz Doktor
Pratiquant
Messages : 241
Inscription : mar. mai 19, 2020 9:28 am

Re: Consentement et JdR

Message par Der Schwarz Doktor »

J'ai eu le même affolement devant l'article de Casus Belli.
Comme toi, je joue avec des amis de longues dates, que je connais bien. Et que peu de choses choquent.

Et autant, le fait de ne pas parler de certains thèmes (sous prétexte que cela pourrait blesser) me hérisse le poil, autant certaines scènes sont à réaliser avec précautions. Insister sur une phobie ou certaines atteintes aux PJ sont à prendre, au mieux, avec des pincettes, voire à éluder simplement.
Pour reprendre l'idée de la scène de viol: est-ce vraiment nécessaire pour l'histoire? Est ce qu'une "petite" séance de torture (fouet ou fer rouge) peut avoir le même effet (pour faire comprendre que les méchants sont méchants)? Ne serait-ce que peu de gens ont été torturés en France et il semblerait que la violence sexuelle est plus répandue (donc tu serais plus à risque de commettre un impair)? Et encore, je n'irai pas faire jouer une scène de torture à un immigré chilien ou syrien...
A défaut de carte x, qui est nécessaire quand on ne connait pas son public, demander à tes joueurs jusqu'où ils sont prêts à aller avec leur PJ AVANT le scénario me semble plus sécurisant.
"Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer" (Beaumarchais)
Avatar de l’utilisateur
Macbesse
Dieu en cyrillique
Messages : 5634
Inscription : jeu. sept. 07, 2006 8:48 pm
Localisation : Paris-Tachkent

Re: Consentement et JdR

Message par Macbesse »

Der Schwarz Doktor a écrit : lun. juin 07, 2021 3:39 pm A défaut de carte x, qui est nécessaire quand on ne connait pas son public, demander à tes joueurs jusqu'où ils sont prêts à aller avec leur PJ AVANT le scénario me semble plus sécurisant.

L'un n'empêche pas l'autre. Parfois, un joueur était partant pour aller très loin, hurt me plenty, et puis finalement, la scène le met mal à l'aise. Les deux outils sont donc utiles, le premier pour cadrer, le second en filet de sécurité.
Avatar de l’utilisateur
Elijah Shingern
Dieu de la poésie centriste
Messages : 3501
Inscription : jeu. juil. 08, 2004 10:55 am
Localisation : Paris

Re: Consentement et JdR

Message par Elijah Shingern »

Macbesse a écrit : lun. juin 07, 2021 5:45 pm
Der Schwarz Doktor a écrit : lun. juin 07, 2021 3:39 pm A défaut de carte x, qui est nécessaire quand on ne connait pas son public, demander à tes joueurs jusqu'où ils sont prêts à aller avec leur PJ AVANT le scénario me semble plus sécurisant.

L'un n'empêche pas l'autre. Parfois, un joueur était partant pour aller très loin, hurt me plenty, et puis finalement, la scène le met mal à l'aise. Les deux outils sont donc utiles, le premier pour cadrer, le second en filet de sécurité.

En y réfléchissant bien, je me dis que vos parties ont peut-être un côté SM-bondage que les miennes n'ont pas - mon côté catho-missionnaire ?
Vous nous voyez parmi les nations
Nous battrons-nous toujours pour la terre charnelle
Ne déposerons-nous sur la table éternelle
Que des cœurs pleins de guerre et de séditions
Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 7067
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Consentement et JdR

Message par Vorghyrn »

kolas a écrit : dim. juin 06, 2021 7:59 am Je n'arrive pas à me faire une opinion sur ce "consentement", et je me suis dit que d'autres avis seraient les bienvenus. Suite à la lecture du dossier sur le sujet dans le CB 35, je suis encore plus partagé.
je n'ai pas la prétention de te dire quoi faire mais je peux te faire un petit retour d'expérience.

background : Comme beaucoup, j'ai commencé sans outils de sécurité émotionnels, avec des potes. On a eu des petits moments difficiles dus à des thèmes maladroitement exploités, mais c'est pas grave on était des potes, on étaient jeunes et ça marchait à peu près.
Puis je me suis mis à jouer avec des gens que je ne connaissaient pas depuis au moins 10 ans et même avec des gens d'autres cultures. Je ne me rappelle pas de drames énormes dû à des thèmes mal gérés mais des moments où eu personne n'a pas été à l'aise et où je me suis rendu compte que on (moi ou un autre) avons manqué de vigilance. Et que ce soit pour la personne ou même pour le reste du groupe, la partie à forcément été moins bonne.

Quand j'ai commencé à entendre parler de sécurité émotionnelle, je me suis dit que ça valait le coup de tester. Je ne vais pas te dire que ça a révolutionné mes parties parce qu'en fait ça a juste changé un truc : mon briefing d'avant partie :
"on est tous là pour s'amuser alors essayons d'éviter des thèmes trop rudes ou alors avec tacts. N'hésitez pas à demander aux autres si c'est ok d'introduire une thématique "particulière" et n'hésitez pas à dire si une thématique vous met mal à l'aise, quoi que ce soit. On en discute et on trouve un moyen de faire que tout le monde s'amuse".
Ca plus un signal d'urgence (bras en X) pour les cas de panique genre que je sors une fig d'araignée géante devant un PJ arachnophobe et éventuellement quelques lignes et voiles quand je sais qu'il y a des thème "statistiquement difficiles". Et c'est tout. L'impression que j'en ai, c'est que les gens jouent plus en confiance. Je n'ai jamais eu personne qui ait "bloqué" une partie avec ça. Quelque discussions pré-partie sur des thèmes potentiellement gênants et comment on allait les aborder (souvent via des "lignes et voiles", plus souvent des voiles que lignes d'ailleurs) et une fois ou deux une demande d'être moins explicite sur des thèmes. Ca fait maintenant quelques années sans avoir vu de partie moins bonne pour cause de joueur (MJ inclu) mal à l'aise. Encore une fois, l'écart factuel n'est pas forcément énorme mais j'ai l'impression que l'ambiance (relation entre les joueurs) de mes parties est globalement un peu meilleure. Je dirais d'ailleurs que plus que la partie sur les thématiques, c'est l'affirmation explicite "on est là pour tous passer un bon moment" qui détend. Ca va sans dire mais ça va mieux en le disant.

Donc, pour ma part, la sécurité émotionnelle, c'est une base. Ca ne coute pas grand chose et ça peut éviter des situations vraiment difficiles. J'achète !

J'espère que ça aide
Mon blog JDR : De l'autre Côté de l'écran. critiques de JDR et techniques de jeu, surtout en solo

Mon site d'écriture : Imaginaires lointains. Récits cyberpunks, CR littéraires de solo medfan et un projet d'univers sous forme de wiki
 
Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 8537
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: Consentement et JdR

Message par Kandjar »

Elijah Shingern a écrit : lun. juin 07, 2021 5:47 pm
Macbesse a écrit : lun. juin 07, 2021 5:45 pm
Der Schwarz Doktor a écrit : lun. juin 07, 2021 3:39 pm A défaut de carte x, qui est nécessaire quand on ne connait pas son public, demander à tes joueurs jusqu'où ils sont prêts à aller avec leur PJ AVANT le scénario me semble plus sécurisant.

L'un n'empêche pas l'autre. Parfois, un joueur était partant pour aller très loin, hurt me plenty, et puis finalement, la scène le met mal à l'aise. Les deux outils sont donc utiles, le premier pour cadrer, le second en filet de sécurité.

En y réfléchissant bien, je me dis que vos parties ont peut-être un côté SM-bondage que les miennes n'ont pas - mon côté catho-missionnaire ?

Nope, pas besoin de se faire des films, mais le simple fait d'avoir acté en commun qu'on fait gaffe aux autres et que c'est pas grave d'être gêné, on se lâche plus facilement. Pas uniquement sur le gore ou le sexe, mais aussi sur des sentiments simples, la tristesse, la séduction...
On peut se permettre de baisser la garde, je ne crois pas que j'aurais pu le faire à ce point avant.
Dieu des mecs un peu trop naïfs
dK synergique for ever
ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 7521
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: Consentement et JdR

Message par sherinford »

Elijah Shingern a écrit : lun. juin 07, 2021 5:47 pmEn y réfléchissant bien, je me dis que vos parties ont peut-être un côté SM-bondage que les miennes n'ont pas - mon côté catho-missionnaire ?

Que vas-tu donc imaginer ? :mrgreen:

Spoiler:
Image

Plus sérieusement, j'ai innocemment maîtrisé une mini-campagne de Monsterhearts sans penser à mettre une carte X dès le départ...

Je ne le ferai plus.

Il y a des jeux, ainsi, où le potentiel de trash est littéralement astronomique.
ImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Elijah Shingern
Dieu de la poésie centriste
Messages : 3501
Inscription : jeu. juil. 08, 2004 10:55 am
Localisation : Paris

Re: Consentement et JdR

Message par Elijah Shingern »

S’il y a besoin d’un safeword... :mrgreen:
Vous nous voyez parmi les nations
Nous battrons-nous toujours pour la terre charnelle
Ne déposerons-nous sur la table éternelle
Que des cœurs pleins de guerre et de séditions
Avatar de l’utilisateur
Kardwill
Dieu des strates galactiques
Messages : 8112
Inscription : mar. déc. 11, 2007 3:19 pm

Re: Consentement et JdR

Message par Kardwill »

sherinford a écrit : lun. juin 07, 2021 9:05 pm Plus sérieusement, j'ai innocemment maîtrisé une mini-campagne de Monsterhearts sans penser à mettre une carte X dès le départ...

Monsterheart, c'est un jeu qui me tente fortement, mais qui m'intimide justement à cause de ça.
De base, je suis pas à l'aise avec la sexualité et l'intimité en JdR (ou dans les conversations en général), et Monsterhearts aborde ces thèmes de façon centrale, donc je sortirais clairement de ma zone de confort. En ajoutant en plus le potentiel de trucs bien glauques qui apparaitraient spontanément au fil du jeu (ne serait-ce qu'avec les "cotés obscurs" bien méchants des PJs), il y a une chance non négligeable que la gêne se transforme en vrai malaise. Donc, la sécurité émotionnelle serait une vraie problématique à aborder si je me lançais. Ne serait-ce que pour reconnaitre et accepter la gêne qu'il y a de jouer l'intimité avec mes vieux potes, et s'assurer qu'on est tous sur la même longueur d'ondes et qu'on peut décider ce que l'on a envie de jouer ou pas à l'instant T.

Mais il n'y a pas besoin de faire du MonsterHearts pour avoir des moments de malaise, voire de détresse.
La plupart du temps, je maitrise en "PG13". Ma zone de confort, c'est l'aventure pulp, l'héroisme, matiné d'un peu de drama, mais rien qui poserait problème pour une série diffusée à une heure de grande écoute à la TV. Combiné au fait que la plupart de mes joueurs et joueuse sont de très bons amis, c'est vraiment un environnement safe et contrôlé.
Jusqu'au moment où, en plein dans une partie de "SF héroique et badass", un de mes joueurs a commencé à décrire de façon "graphique" l'interrogatoire d'un pirate de l'espace mené par son PJ médecin de bord, à base de découpage de paupières au scalpel... J'étais le MJ, avec donc bien plus de capacités que le joueur lambda pour interrompre la scène (élipse, demander un simple jet de compétence, faire débarquer les ninjas, simplement dire non, jouer sur les conséquences de ce "franchissement de ligne rouge"...), mais je n'y ai pas pensé parce que j'étais en panique (et parce qu'un MJ est censé assurer et ne pas se "dégonfler" devant ses joueurs. Règle tacite de merde).
Je me suis retrouvé "coincé" dans une scène où je devais interpréter une victime de torture qui se faisait charcuter les yeux. SUPER mauvais souvenir de JdR, qui a tué la campagne : Je n'arrivais plus à être "Fan des persos de mes joueurs"

Et des malaises qui plantent une campagne, j'en ai vu d'autres. Un joueur qui vit très mal la perte de controle sur son perso lors d'une domination mentale et qui décide de quitter la campagne à cause de ça, mais sans dire pourquoi au MJ parce qu'il ne voulait pas le froisser. Un autre qui doit subir des micro-aggressions permanentes sur son perso marginal et qui accepte sans broncher (parce que, refrain connu "tout le monde s'amuse alors je vais pas mettre la merde") jusqu'à ce qu'il craque et que la campagne (et une amitié) s'achèvent sur une monstruseuse engueulade. Ou le classique, le PVP qui tourne mal parce qu'un joueur s'estime en être la victime, mais plutôt que de dire franchement que c'est lourd, on tente de résoudre la situation en jeu (spoiler : ça marche pas).

Ou l'exemple tout con : depuis une dizaine d'années, la maladie d'Alzeimer détruit mon père sous mes yeux. C'est une situation dure à vivre au quotidien (un putain de cauchemar éveillé, en fait.) Du coup, avoir en JdR un PNJ sénile en situation de détresse va me perturber bien plus que n'importe quel génocide de bébés morts transformés en zombies, et je vivrai mal cette partie. Surtout si le sujet est abordé sur le ton de la rigolade. Mais ça, tous les MJs ne sont pas forcés de connaitre cette vulnérabilité de ma part. Ou d'y penser au moment où ils doivent improviser un PNJ sur le pouce en plein scénario.

Quelquefois, faire une pause dans le jeu pour une courte discussion HRP, ne serait-ce que pour s'assurer que tout le monde est à l'aise avec ce qui se passe, c'est bien. On hésite à le faire naturellement parce que ça casse un peu l'immersion et le flux de la partie. Mais c'est un prix assez minime à payer pour préserver le fun des autres participants et le mien, je trouve.

 
MJ actuellement sur : Dresden Files (Fate), Star Trek (Fate), Ravenloft (D&D)
Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 7067
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: Consentement et JdR

Message par Vorghyrn »

Kardwill a écrit : lun. juin 07, 2021 11:50 pm Ou le classique, le PVP qui tourne mal parce qu'un joueur s'estime en être la victime, mais plutôt que de dire franchement que c'est lourd, on tente de résoudre la situation en jeu (spoiler : ça marche pas).
ça c'est clair, ça ne marche pas. Les trois fois où j'ai vu ça, toutes en PJ et dont une où j'ai été impliqué, n'était d'ailleurs que des problèmes HRP mais lié au jeu (le ou les joueurs n'avaient pas ce qu'ils voulaient, n'en ont rien dit et ils ont commencé à faire "dérailler" la partie). C'est d'ailleurs intéressant parce que je pense que la sécurité émotionnelle aurait permis qu'ils expriment leur déception et qu'on cherche une solution ensemble plutôt qu'ils fassent "comme si" avant de faire n'importe quoi en jeu.
Mon blog JDR : De l'autre Côté de l'écran. critiques de JDR et techniques de jeu, surtout en solo

Mon site d'écriture : Imaginaires lointains. Récits cyberpunks, CR littéraires de solo medfan et un projet d'univers sous forme de wiki
 
Avatar de l’utilisateur
7Tigers
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3928
Inscription : lun. août 10, 2015 9:36 pm

Re: Consentement

Message par 7Tigers »

Inigin a écrit : dim. juin 06, 2021 10:36 am Je pense que les scènes de viol n'apportent pas grand-chose.
+1. Idem pour la torture et autres scènes extrêmes.
De mon côté, dans JdR, il y a principalement jeu, et pareil que dans un livre ou un film, détailler ce genre de scènes ne m'intéresse absolument pas.
Pas de phobie envers ces thèmes, juste que je ne trouve pas que cela apporte quoi que ce soit et il n'y a déjà généralement pas assez de temps pour jouer en avançant dans les intrigues!
Et donc zéro outil de sécurité émotionnelle de mon côté (autre que la prise de parole) car tout le monde est supposé rester dans une ambiance ludique et pas dans une séance thérapeutique pour gérer tendances sadiques / traumatismes / psychoses éventuelles des différents participants.
Pas d'exception. Même si cela flingue un groupe de jeu.
Les personnes désirant "d'avantage" ou froissées par un éventuel recadrage sont donc invitées à jouer / faire jouer ailleurs qu'en ma compagnie!
Idem de l'autre côté, je n'ai jamais eu de problème à décliner une soirée à l'ambiance plus extrême.

Mais effectivement, lorsque l'on écoute certains témoignages, on peut tout à fait comprendre que le sujet mérite discussion.
Forum officiel pour la VF de RuneQuest: Roleplaying in Glorantha
Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 8537
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: Consentement

Message par Kandjar »

7Tigers a écrit : mar. juin 08, 2021 4:26 pm Les personnes désirant "d'avantage" ou froissées par un éventuel recadrage sont donc invitées à jouer / faire jouer ailleurs qu'en ma compagnie!

C'est un autre intérêt de ces outils : le simple fait de les proposer ou non, de les accepter ou pas, permet parfois de faire une pré-sélection de compatibilité.
Dieu des mecs un peu trop naïfs
dK synergique for ever
ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
cdang
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2437
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: Consentement

Message par cdang »

7Tigers a écrit : mar. juin 08, 2021 4:26 pm
Inigin a écrit : dim. juin 06, 2021 10:36 am Je pense que les scènes de viol n'apportent pas grand-chose.
+1. Idem pour la torture et autres scènes extrêmes.
Personnellement je pense que si, ça peut apporter quelque chose, mais pas forcément quelque chose qu'on veut recevoir ou qu'on est prêt à recevoir. C'est comme pour les films. La différence c'est que contrairement à un film, l'histoire n'est pas encore écrite au moment où tu poses tes fesses donc tu n'as pas un résumé ou un classement par une commission pour savoir si la séance est faite pour toi.
Dernière modification par cdang le mer. juin 09, 2021 8:25 am, modifié 1 fois.
--
Vous êtes mort
Répondre