Sombre

Les magazines, les sorties, les financements participatifs ...
Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1571
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » lun. juin 25, 2018 1:17 pm

Ravortel a écrit :
lun. juin 25, 2018 1:15 pm
Body count : Clients déçus 5, morts 8 (chiens inclus).

Cryptique. 8O
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1571
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » lun. juin 25, 2018 1:47 pm

12 démos à Paris est Ludique – juin 2018 – Paname


Image
Tu vas mooouuurrriiirrr !
photo Pierre pour Antre


Dernière date de ma tournée Sombre, et je suis un poil à la ramasse. Ma crève s'accroche (la morve, rien que du bonheur qui n'en finit jamais) et la fatigue accumulée durant cette looongue saison pèse lourd sur mes épaules. Il est temps que cela se termine, j'ai besoin d'une pause.

Heureusement, la dernière conv de la saison est un festoche übercool. Deux jours de jeu non-stop sur la pelouse, pardon les graviers, de Reuilly. J'ai découvert l'année dernière et suis revenu avec plaisir cette année. Ce festival ludique est grâââve sympa. Et puis cette fois, il ne fait même pas trop chaud. Du soleil sans excès, un peu de vent qui fait voler mes petites tuiles, mais au global des conditions de jeu assez confortables pour de l'outdoor. La tente du pôle rôliste est bruyante bien sûr, mais c'est un signe de santé : ses tables n'ont pas désempli du week-end.

Dans l'état où j'étais, je n'ai pas fait le forcing. Alternance de Camlann et d'Overlord, douze fois en deux jours. Sportif. Des tables hyper variées, du hardcore rôliste au total noob. Le public était super agréable, comme l'année passée. Du bon esprit, de la franche rigoladeuh, des chevaliers et des soldats qui ont pris cher. On s'est marrés !

Mais il y a plus et mieux. Je n'étais pas seul à mener Sombre. Plein de kopaings de Terres Etranges étaient venus en renfort. À nous tous, ce ne sont pas moins de cinq tables qui ont tourné ce week-end. J'ai fait les deux jours, DeathAmbre le samedi (du DSG et de l'AnteDivine, un scénario de sa main), Saint-Epondyle et Polo (Cthulhu DDR for ze win) le dimanche. Un peu plus loin, sur un autre stand, Meroub de la Boîte à Chimère a enchaîné trois Camlann dominicaux.

Ce fut absolument e.x.c.e.l.l.e.n.t.

We'll be back.



Les mercis

+ Merci aux meneurs qui m'ont fait l'extrême plaisir d'animer mon jeu à leur table durant ce week-end. Vous avez assuré, les gars.

+ Merci aux bénévoles qui donné de leur temps et de leur énergie pour faire vivre le stand jeux de rôle. Accueil chaleureux et bonne humeur, que du bonheur.

+ Merci à Camille pour son invitation, la rigueur de son orga et ses qualités de recruteuse. Bon sang, c'est comme ça que tous les stands de démos rôlistes devraient tourner !



Le body count de Terres Etranges

DeathAmbre : 10 parties, 53 joueurs, 46 morts
Meroub : 3 parties, 13 joueurs, 11 morts
Polo : 4 parties, 19 joueurs, 16 morts
Saint-Epondyle : 2 parties, 12 joueurs, 11 morts
Johan Scipion : 12 parties, 63 joueurs, 54 morts

Total : 31 parties, 160 joueurs, 138 morts
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar de l’utilisateur
Meuh
Ascendant
Messages : 1569
Inscription : mer. juil. 02, 2014 10:34 am

Re: Sombre

Message par Meuh » lun. juin 25, 2018 2:40 pm

Johan Scipion a écrit :
lun. juin 25, 2018 1:06 pm
Plus de détails, s'il te plize.

Ton ressenti m'intéresse à fond !

Okay : mon principal souci est que je n'ai pas vraiment saisi les enjeux de la partie. On joue des victimes de film d'horreur, donc globalement on sait qu'on va mourir. Inutile d'essayer de survivre, c'est non seulement extrêmement peu probable, mais surtout totalement hors de notre contrôle : à peu près à tout moment le MJ peut te balancer "un monstre (ou autre) surgit et t'attaque, j'ai fait 3 sur le dé, t'es mort" (c'est d'ailleurs ce qu'il m'est arrivé) - si survivant il y aura à la fin du jeu, ça sera sur le choix arbitraire du meneur qui aura décidé de t'épargner, ou par chance miraculeuse des dés. À partir de là, la seule chose qu'il nous reste c'est de courir dans tous les sens en hurlant tel un poulet décapité en plus bruyant, en attendant que ça soit notre tour d'y passer. Alors pour le coup l'expérience est complètement raccord avec la promesse : une victime de film d'horreur ne fait que subir, elle peut mourir à tout moment et n'a pas beaucoup de marge de manœuvre.
Et c'est là que je me dis que le jeu est sûrement pas pour moi, parce que perso, courir dans tous les sens en attendant de mourir, bah je trouve ça franchement limité, et pas très palpitant.
Quels sont les enjeux d'une partie de Sombre côté PJs ?

Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1571
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » lun. juin 25, 2018 2:42 pm

Merci pour les précisions, c'est plus clair.


Meuh a écrit :
lun. juin 25, 2018 2:40 pm
Quels sont les enjeux d'une partie de Sombre côté PJs ?

Je vais te répondre, mais pour ça, j'ai besoin d'un peu de contexte.

De quoi parlait la partie que tu as jouée ? Et qui était ton perso ?
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar de l’utilisateur
Meuh
Ascendant
Messages : 1569
Inscription : mer. juil. 02, 2014 10:34 am

Re: Sombre

Message par Meuh » lun. juin 25, 2018 2:44 pm

Johan Scipion a écrit :
lun. juin 25, 2018 2:42 pm
Je vais te répondre, mais pour ça, j'ai besoin d'un peu de contexte.

De quoi parlait la partie que tu as jouée ? Et qui était ton perso ?

Le scénario était Cinéma Paradisio, mais idéalement je préférerais une réponse générale :)

Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1571
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » lun. juin 25, 2018 4:21 pm

Meuh a écrit :
lun. juin 25, 2018 2:44 pm
idéalement je préférerais une réponse générale

La voici, mais notre dialogue va être difficile. De mon côté, je ne connais pas le scénario que tu as joué, qui n'est pas officiel (il n'est pas de ma main, et je ne l'ai pas lu). Du tien, je pressens fortement que tu auras du mal à te distancier de ton ressenti de jeu. Ce qui est parfaitement naturel.

Que cela ne nous empêche d'essayer de causer, hein. Après tout, les forums rôlistes sont pile-poil faits pour se parler sans se comprendre. ^^


Or donc :

Le scénario type de Sombre est un survival horrifique, dans lequel les joueurs incarnent les victimes. Le but du jeu est évidemment la survie. Dans les survivals que j'écris, c'est (sauf twist final particulier) toujours possible. Sinon, le scénario est mauvais.

Un survival auquel on n'a aucune chance de survivre n'a pas d'enjeu véritable. Perso, ça me bourre. C'est de l'illusionnisme et c'est chiant comme la pluie à jouer et à mener. Avant de commencer la partie, tu en connais déjà la fin. Pénible.

Donc dans mes survivals, la survie est toujours possible. Et toujours ultra dure. Si elle était facile, les PJ ne seraient pas des victimes, mais des héros. Les protagonistes de Sombre en chient *grave* parce que c'est cela qui constitue leur condition de victime horrifique.

C'est une expérience rôliste autre, dont je ne prétends pas qu'elle puisse plaire à tout le monde. Y'a pas mal de gens qui n'accrochent pas, c'est dans l'ordre des choses.


Ceci posé, la gamme officielle ne propose pas que des survivals horrifiques. Il y a pas exemple :

+ Du jeu à mission. Sauver un petit garçon de quatre ans attaqué par les monstres sortis de son placard. Ou délivrer Guenièvre, l'épouse du roi Arthur.

+ Du mélodrame horrifique. Je t'aime moi non plus, version dââârk. Sentiments, coucheries et sombres secrets.

+ Du slasher. Des PJ qui tombent en quantité industrielle, l'objectif et le plaisir des joueurs consistant à lier leurs backgrounds par le jeu.

+ Du survival, mais en PvP. Pour s'en sortir, tuer tous les autres PJ, à la Battle Royale.


Enfin, pour répondre plus précisément à ton précédent post :

on joue des victimes de film d'horreur, donc globalement on sait qu'on va mourir.

Oui et non.

On sait qu'on a de grandes chances de mourir, mais ce n'est pas écrit. Dans les survivals horrifiques de cinéma, le TPK n'est pas systématique. Il ne l'est donc pas non plus dans les parties jouées d'après les scénarios officiels de Sombre.


Inutile d'essayer de survivre, c'est non seulement extrêmement peu probable, mais surtout totalement hors de notre contrôle

Non. Les joueurs font la différence.

J'ai mené treize fois House of the rising dead, le survival horrifique type de Sombre. Une soixantaine de PJ, trois survivants. Et qui tous l'ont mérité : ils se sont démenés pour s'en sortir. D'autres l'ont fait aussi bien sûr, mais n'y sont pas parvenus. La barre est haute, et souvent shit happens. Mais c'est ça être une victime horrifique.


une victime de film d'horreur ne fait que subir

Non. Elle se sort les doigts, les neurones et les tripes pour essayer de survivre. C'est ce qui fait son intérêt.


elle peut mourir à tout moment

Non, pas dans un scénario officiel en tout cas. Cela poserait de trop gros soucis narratifs et ludiques. J'écris mes scénarios selon une courbe de létalité croissante, une technique classique de l'horreur ludique.
Dernière modification par Johan Scipion le mar. juin 26, 2018 6:10 am, modifié 1 fois.
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar de l’utilisateur
Meuh
Ascendant
Messages : 1569
Inscription : mer. juil. 02, 2014 10:34 am

Re: Sombre

Message par Meuh » lun. juin 25, 2018 4:44 pm

Okay, semblerait que mon expérience aie été biaisée par rapport à l'intention originelle du jeu. Ça me donnera au moins envie de tester à nouveau dans d'autres circonstances.

Il y a quand même un point sur lequel je m'interroge : dans quelle mesure la survie des PJs est-elle vraiment dans leurs mains et pas dans celles du MJ ?
Prenons l'archétype du survival horror : l'attaque de zombies (le scénario que j'ai fait n'étant pas, dans le fond, bien différent). Tant que le MJ décide qu'il y a un zombie au prochain tournant, devant la porte, dans le placard, derrière toi... ça fait de nouvelles chances d'y rester - et par ailleurs, les seules chances d'y rester se trouvent là. Du coup Sombre propose t'il des outils pour niveler l'adversité posée par le MJ, ou bien a t'il toute latitude sur son ampleur ? (auquel cas la survie des PJs ne sera il me semble moins due à leur inventivité qu'à la lassitude du MJ à rajouter un nouveau zombie derrière la porte)
Par ailleurs, le MJ avec lequel j'ai joué avait tendance à faire apparaître des monstres et les faire attaquer dans la foulée, ce qui en d'autres termes signifie "t'as une chance sur deux de te prendre une blessure sans avoir eu le temps de faire quoique ce soit", est ce que c'est une interprétation normale des règles ?

Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1571
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » lun. juin 25, 2018 5:45 pm

Meuh a écrit :Du coup Sombre propose t'il des outils pour niveler l'adversité posée par le MJ, ou bien a t'il toute latitude sur son ampleur ?

Chaque scénario officiel s'accompagne d'un roster d'antagos. Souvent, il est organisé en deux sections, les titulaires (qui apparaissent dans toutes les parties) et les remplaçants (que j'appelle des jokers, et qu'on ne voit de dans les parties dans lesquelles le meneur est un peu, voire beaucoup, à la rue).


Le raisonnement est le suivant :

+ Dans un survival horrifique, l'objectif du meneur est de mettre la pression sur les PJ jusqu'à faire entrer la partie dans la Final Girl Zone, ce moment où une fin à un survivant devient probable.

+ S'il y parvient, il obtient effectivement une fin entre 0 et 2 survivants. Le standard cinématographique que cherche à émuler Sombre.

+ La difficulté est que la partie est remplie d'impondérables. C'est la glorieuse incertitude du JdR. D'une, les joueurs font tout et n'importe quoi dans tous le sens. De deux, le système de Sombre est (à dessein, c'est fun et horrifique) linéaire donc très aléatoire. Ce d'autant que je préconise de le mener sans tricherie ni écran.

+ Avec les mêmes personnages (protagos et antagos), la partie peut donc évoluer de tout un tas de manières différentes. Certaines fois, le meneur poutre. D'autres fois, il se fait poutrer. D'autres fois encore, c'est tendu, PJ et PNJ se tirant la bourre.

+ La fonction du scénario est de donner suffisamment de matériel au meneur pour maintenir la pression horrifique dans chaque cas de figure. Et aussi bien sûr des préconisations quant à l'exploitation optimale de ce matériel durant la partie. En clair, des conseils (appuyés sur les playtests de l'auteur) pour savoir quand mettre (ou pas) en jeu tel ou tel antago de réserve.



Pour parler pratico-pratique, un exemple : j'ai mené ce week-end six parties d'Overlord à Paris est Ludique. Il s'agit de mon survival horrifique d'initiation à Sombre zéro, publié dans S2 et sur lequel je suis revenu dans HS2. Mon body count détaillé est le suivant :

+ Partie 1 : 6 joueurs, 1 survivant
+ Partie 2 : 5 joueurs, TPK
+ Partie 3 : 6 joueurs, 1 survivant
+ Partie 4 : 6 joueurs, TPK
+ Partie 5 : 6 joueurs, TPK
+ Partie 6 : 6 joueurs, 2 survivants



Par ailleurs, le MJ avec lequel j'ai joué avait tendance à faire apparaître des monstres et les faire attaquer dans la foulée, ce qui en d'autres termes signifie "t'as une chance sur deux de te prendre une blessure sans avoir eu le temps de faire quoique ce soit", est ce que c'est une interprétation normale des règles ?

Il existe une procédure d'attaque surprise, dont l'usage est encadré par les règles.

Lis donc le kit de démo de Sombre, il est court et te donnera une vision plus nette du jeu, de ses objectifs et de ses enjeux.

Gratuitement téléchargeable ici : http://bit.ly/1PXeTAa
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar de l’utilisateur
Meuh
Ascendant
Messages : 1569
Inscription : mer. juil. 02, 2014 10:34 am

Re: Sombre

Message par Meuh » lun. juin 25, 2018 6:43 pm

Si je comprends bien, l'équilibrage et les enjeux tiennent dans les scénarios, et mon expérience mitigée semble être due au moins en partie à un scénario bancal. Mais le côté un peu roulette russe du système est aussi tout à fait assumé*.

Merci d'avoir pris le temps de me répondre !

* Digression : dans mes goûts tout à fait personnels, un système très aléatoire utilisé en continu a l'effet exactement inverse de me créer de la pression ; il m'en déleste. Parce que c'est plus moi qui est responsable de mon destin, ce sont les dés. J'ai une chance sur 6 de one-shoter le zombie, pareil pour lui, et c'est lui qui l'a eu ? Bon bah je suis mort à cause de pas de chance, c'est ballot. Ce qui me crée la pression, c'est de faire un mauvais choix, et de mourir par ma propre faute. En vrai je n'ai jamais eu si peur qu'avec l'impitoyabilité du diceless. Ou sinon avec Dread, parce que j'avais bien vu que la tour était bancale, et c'est ma faute si j'ai choisi de tenter le coup. Mais tirer mon destin à pile ou face, à plus forte raison quand c'est fait en continu, ça me déresponsabilise complètement, et sans responsabilité, pas de pression.

Avatar de l’utilisateur
Jicey
Transcendé
Messages : 804
Inscription : mer. janv. 09, 2013 5:02 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Sombre

Message par Jicey » lun. juin 25, 2018 7:14 pm

Meuh a écrit :
lun. juin 25, 2018 6:43 pm
* Digression : dans mes goûts tout à fait personnels, un système très aléatoire utilisé en continu a l'effet exactement inverse de me créer de la pression ; il m'en déleste. Parce que c'est plus moi qui est responsable de mon destin, ce sont les dés...
Le coté "3, t'es mort" peut être un peu déstabilisant au premier abord.
Mais sachant le coté potentiellement mortel du système, aux joueurs de se débrouiller pour éviter au max tout combat ou de se mettre en situation d'avoir un avantage tactique (tir à distance par exemple).
Le seul truc qu'on peut éventuellement reprocher à Sombre c'est que souvent la différence entre un bon et un mauvais choix est assez aléatoire/arbitraire (genre, si tu prends le couloir de gauche tu tombes sur le monstre, alors qu'à droite ça passe, et aucun indice). Mais ça émule assez bien les films d'horreurs, et c'est même assez fun de découvrir un twist mortel sur un choix qui semblait bon au départ (comme dans les films: un personnage aperçoit le bout du tunnel ... et meurt à la dernère seconde sur un piège vicieux imprévisible).
Personnellement, quand je masterise à Sombre Zéro, j'essaie de diminuer au max ce genre d'arbitraire, en laissant un indice (même s'il est très discret).

Spoiler:
Par exemple, dans Deep Space Gore, je mentionne que le règlement interdit les armes à feu à cause du risque qu'un astronaute soit victime du mal de l'espace. Je dis ça de façon à ce qu'un joueur particulièrement malin/attentif puisse se douter qu'il y a d'autres sécurités de ce genre. Le mec qui tente de se barrer seul ne pourra pas dire qu'il n'a pas pu voir venir le twist de la capsule de sauvetage.

Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1571
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » lun. juin 25, 2018 7:25 pm

Meuh a écrit :
lun. juin 25, 2018 6:43 pm
un scénario bancal

Bancal, je n'en sais rien. Comme je le disais, je ne l'ai pas lu. Et pour une simple raison : il est en cours de développement par son auteur. Si j'ai bien tout compris, la partie que tu as jouée était un playtest.


Mais le côté un peu roulette russe du système est aussi tout à fait assumé.

Plus qu'assumé, prémédité. C'est un choix raisonné, conforté par des milliers de parties.


Merci d'avoir pris le temps de me répondre !

De nada, ce fut un plaisir.


un système très aléatoire utilisé en continu

Comme tu le liras dans le kit de démo, le système de Sombre, du moins sa mécanique de résolution, n'a pas vocation à être utilisé en continu. On ne sort les dés qu'en situation de stress extrême, généralement en combat. Tout le reste est diceless.


Parce que c'est plus moi qui est responsable de mon destin, ce sont les dés. J'ai une chance sur 6 de one-shoter le zombie, pareil pour lui, et c'est lui qui l'a eu ? Bon bah je suis mort à cause de pas de chance, c'est ballot.

La condition de victime horrifique est inconfortable, n'est-ce pas ? ^^

Mais c'est justement là, pour en revenir à un point que nous évoquions dans nos précédents posts (et que souligne à juste titre Jicey), que le joueur fait la différence. Pour éviter de se retrouver dans une situation telle que tu la décris, faut se bouger le cul et les neurones. Pour limiter le facteur chance, user d'intelligence, être proactif, s'organiser avec les autres joueurs (ou les backstaber comme un gros bâtard, des fois ça marche aussi ^^).

Sachant qu'in fine, il faudra sans doute quand même un peu de chance pour s'en sortir.
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1571
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » mar. juin 26, 2018 12:54 pm

Jeudi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


Image


« Peggy Sue et Brenda ont eu un accident. Elles ont renversé le chien de Snake, le dealer de meth du coin. Et au bout de sa laisse, y'avait sa mère (à Snake, pas au chien). Snake a trop les glandes : son chien, putain, son chiiiien ! Ça. Va. Chier. »


Jeudi 28 juin, les mécènes de Sombre recevront leur contrepartie mensuelle. Il s'agira de deux comptes rendus de parties improvisées dans ma cuisine. Un quickshot court d'horreur naturelle en Zéro, avec le casting minute, une aide de jeu publiée dans Sombre HS2. Et un quickshot flash en Max version Sludge (spéciale dédicace à Thomas Munier ;-)), une sous-variante pour faire des actioners horrifiques ultra speed. Exploitée en l'occurrence avec des chibis. Parce que les chibis, c'est fun.

Pour recevoir vous aussi ce texte dans votre boîte mail, abonnez-vous : http://bit.ly/2a3GHz3
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1571
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » ven. juin 29, 2018 1:09 am

Les mécènes de Sombre ont reçu leur contrepartie de juin


Image


Chaleureux remerciements à Glayroc, Benoît Chérel, Alias, Steve J, Batro, leiatortoise, Corrigans, Tholgren, furst77, Dorothée, Valentin T., pseudo, kF, Vincent, Peggy, Etienne Bar, Barth Barth, Eliador, Nefal, Sevoth, Nicolas, Olivier, Sandra, Abyss Andromalius, Esteren, Orlov, Passelune, Tolkraft, Hunter_Chameleon, Harmelin Nicolas, antoahn, eugenie, boucher allan, Das, Grégory, Clément, Raccoon, Juan et Jicey.


Bonne lecture et à dans un mois pour une nouvelle contrepartie.
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1571
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » mar. juil. 03, 2018 2:52 pm

Il y aura du Sombre au prochain Meetup Paris Timidité


Image
La première règle du Fight Club, on ne parle pas du Fight Club



Samedi 7 juillet de 15h à 17h30 au Falstaff café, des démos de Sombre par son auteur.

Si vous êtes timiiiide, viendez. Si vous n'êtes pas timiiiide, viendez quand même. On travaillera particulièrement le « fun », comme c'est écrit dans la présentation de l'event. :-D

Et j'aurai aussi un peu de stock de zines avec moi, pour ceux qui n'en voudraient.


Infos :

+ Inscriptions : https://www.meetup.com/fr-FR/Paris-Timi ... 251378777/

+ Le lieu : 10-12 Place de la Bastille

+ Facebook : https://www.facebook.com/CoachingTimidite/
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1571
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » jeu. juil. 19, 2018 4:53 pm

Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


Image


« C'est le moment que choisit François pour surgir de derrière la porte, son épluche patate à la main. Mais il merdoie dans ses jets, se prend un méchant coup de tournevis et perd la confiance. Il fuit par l'arrière de la maison à travers la fenêtre façon vitrail. Ruisselant de sang, le voilà qui atterrit dans un enclos à chèvres. »


Jeudi 26 juillet, les mécènes de Sombre recevront leur contrepartie mensuelle. Il s'agira du compte rendu d'une partie jouée avec le mini deck à l'époque où cette aide de jeu, publiée depuis dans Sombre HS2, était encore en playtest.

Pour recevoir ce texte dans votre boîte mail, abonnez-vous : http://bit.ly/2a3GHz3
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Répondre