Sombre

Les magazines, les sorties, les financements participatifs ...
Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1570
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » jeu. nov. 09, 2017 11:39 am

Dans un autre sujet, je lis :

Dannemoge a écrit :
jeu. nov. 09, 2017 11:01 am
(Sombre m'eut fait de l’œil mais le côté fanzine m'a freiné, malgré toute les qualités du jeu :( )
/.../
On peut en discuter sur un fil dédié si besoin.

Et ben justement, je copie-colle dans le fil dédié à Sombre. ^^

Parce que ça m'intéresse à fond ce truc : qu'est-ce qui te freine dans le côté fanzine ? Dis-moi tout, monsieur Dannemoge, dis-moi tout.
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar de l’utilisateur
Dannemoge
Messie
Messages : 1156
Inscription : jeu. juil. 25, 2013 2:36 pm
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Sombre

Message par Dannemoge » jeu. nov. 09, 2017 2:14 pm

Salut Johan,

Excellente idée que d'en discuter ici. En fait, je suis très attaché au format livre intégral + PDF.
  • PDF en particulier, car m'en sers + que les livres en dur. Je prépare l'essentiel de mes parties loin de mes ouvrages physiques. Si demain tu proposes tes fanzines en PDF à un prix abordable (5 € l'unité ?), je suis sûr que j'en achèterai.
    • Le PDF a aussi l'avantage de permettre un achat impulsif & moins coûteux "pour voir si ça plaît". C'est comme ça que j'ai acheté pas mal de produits (le Royaume des Légendes, Premier Bivouac, Planète Hurlante + bcp de jeux en VO...) que je n'aurais jamais acquis en version "dure". Ce sont de bons produits, ils ne correspondent juste pas à ma table et à ce que je souhaite mener. Dans ton cas, proposer le PDF permettrait aussi de toucher facilement les francophones hors de France.
  • Livre intégral sans doute par (de mauvaises ?) habitude(s). Même si j'utilise beaucoup les PDF, le livre est indispensable pour trouver une info rapidement pendant la partie. Et c'est plus agréable à lire. J'apprécie les produits "tout en un" contenant de nombreux scénarios (ou une campagne entière). Afin d'avoir un seul ouvrage qui me serve de référence pendant toute une série de séances, où par exemple je puisse piocher pleins d'idées pour rebondir si on dévie du scénario initial. Ou avoir pleins de scénarios à reprendre pour les jouer avec d'autres systèmes (car finir une campagne d'un jdr X par un scénario Sombre, sans avoir prévenu les joueurs, ça serait fun :D). En lisant les sommaires de tes magazines, j'ai la crainte de ne pouvoir jouer qu'une poignée de séances avec chacun. Et encore, pas avec les mêmes joueurs à chaque fois. Là où un unique ouvrage comme la Cité Sans Nom m'a fait 15 séances avec 2 groupes différents par exemple.
  • Livre aussi car avec la revue que tu proposes, j'ai la crainte d'avoir un ouvrage qui ne survive pas aux jets de boissons, pizzas et autres maltraitances. Alors qu'un simple ouvrage imprimé en POD (par Lulu par exemple) convient tout à fait.

Sombre me fait de l’œil depuis longtemps. L'idée d'un jdr qui puisse faire frissonner mes joueurs, ça me tente. Pour t'avoir brièvement rencontré à Eclipse, et avoir suivi tes interventions ici, je sais que ta démarche est très professionnelle et que tes ouvrages sont complets et bien équilibrés. Mais les points au-dessus sont malheureusement rédhibitoires pour moi. J'ai largement de quoi jouer pour des années à la maison. Donc je préfère ne pas acheter un jdr que d'en acheter un qui ne réponde pas à ces critères.

De toute façon : Même si une compilation de plusieurs Sombres en 1 seul gros bouquin "Sombre Anthologie" + PDF me ferait sans doute l'acheter, ça ne serait peut être pas une si bonne idée. Car que diraient ceux qui ont acheté les revues ? Et à moins d'avoir la visibilité boutique ou le soutien d'un éditeur, il te faudrait une sacré pub (et/ou une grosse précommande participative) pour (re)trouver ton public sur ce type d'offres. Et ça serait plus lourd à trimballer pour toi en conventions, d'autant qu'un livre + complet et + cher est sans doute moins à même de générer des achats impulsifs :P

Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1570
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » jeu. nov. 09, 2017 3:39 pm

Rhâââ, merci de cette réponse détaillée. C'est *super* intéressant. Du coup, j'y réponds.



Dannemoge a écrit :
jeu. nov. 09, 2017 2:14 pm
Si demain tu proposes tes fanzines en PDF à un prix abordable (5 € l'unité ?), je suis sûr que j'en achèterai.

Je ne l'exclus pas, mais ce n'est pas dans mes priorités. J'ai pas mal d'autres trucs plus urgents à gérer d'abord. Mais note bien que les règles de Sombre classic sont gratuitement téléchargeables au format .pdf sur la page officielle : http://bit.ly/1PXeTAa

Ça s'appelle Sombre light, c'est complet et parfaitement jouable. Beaucoup de meneurs s'en contentent.



Le PDF a aussi l'avantage de permettre un achat impulsif & moins coûteux "pour voir si ça plaît".

C'est un argument qui ne tient pas avec Sombre. Mon jeu coûte dix balles. Le premier numéro de la revue permet tout à fait de " voir si ça plaît ". C'est même pile-poil fait pour.



Dans ton cas, proposer le PDF permettrait aussi de toucher facilement les francophones hors de France.

J'ai pas mal de clients étrangers. Je vends par la Poste à des Suisses, des Belges, des Canadiens. J'ai même envoyé du Sombre en Suède, aux USA, en Allemagne. Et à des prix défiant toute concurrence : grâce au tarif Livres et brochures, le frais de port à l'international sont ridicules. C'est *vachement* moins cher d'envoyer des zines à Montréal qu'à Dijon. ôO



Livre intégral sans doute par (de mauvaises ?) habitude(s).

L'intégrale Sombre n'existe pas encore et n'existera pas avant plusieurs années, pour la simple et bonne raison que le jeu est en cours de rédaction. D'où l'intérêt de la revue : publier à mesure que j'écris.



le livre est indispensable pour trouver une info rapidement pendant la partie. Et c'est plus agréable à lire.

Tu prêches un converti, mais mon avis est que le format zine est supérieur : plus agréable à lire qu'un gros A4 (moins encombrant aux vécés, moins lourd au bout des bras quand tu bouquines au lit) et plus facile à gérer en partie (moins de pages à tourner, moins de place occupée sur la table de jeu). Ce n'est pas une vue de l'esprit, mais un retour d'expérience. Depuis que je suis passé au format zine, ma vie de rôliste a changé.



J'apprécie les produits "tout en un" contenant de nombreux scénarios (ou une campagne entière).

Je comprends, mais il faut bien voir que pour le jeu, c'est suboptimal. Quand tu mènes un scénar, c'est chiant de le faire à partir d'un bouquin épais.

Pour mener Et in Arcadia ego, le scénar du livre de base de l'édition Ludis de Kult, je l'avais photocopié parce que manipuler le gros bouquin à table était super lourd (dans tous les sens du terme). Sans compter l'insert complètement random de deux pages d'illustrations couleur au début du scénar. ôO

Si tu achètes Sombre 1 pour mener House of the rising dead, le scénario zombie apocalypse qu'il propose, et que tu retires le cahier d'aides de jeu détachables qu'il y a au milieu de la revue, tu te retrouve avec un fascicule A5 de 44 pages numérotées contenant uniquement les règles et le scénario. D'expérience, c'est le top du top du pratique pour mener.



Afin d'avoir un seul ouvrage qui me serve de référence pendant toute une série de séances, où par exemple je puisse piocher pleins d'idées pour rebondir si on dévie du scénario initial.

Cela ne vaut pas pour Sombre, qui ne propose pas d'univers dédié et dont le format de partie par défaut est le one-shot. Je ne fais pas un jeu à univers persistant et campagnes au long cours. Je fais un jeu pour jouer des films d'horreur imaginaires, et je pense que le format fanzine est très adapté à cet objectif.



finir une campagne d'un jdr X par un scénario Sombre, sans avoir prévenu les joueurs, ça serait fun :D

Je recommande plutôt l'inverse, c'est-à-dire une ouverture avec Sombre, typiquement jouer un fait divers (possiblement surnaturel) qui se conclut en TPK, puis basculer sur un autre système et d'autres PJ pour que les joueurs puissent eux-mêmes enquêter sur la mort de leurs anciens personnages. Sombre d'abord, Delta Green ensuite. Überfun.



En lisant les sommaires de tes magazines, j'ai la crainte de ne pouvoir jouer qu'une poignée de séances avec chacun. Et encore, pas avec les mêmes joueurs à chaque fois.

Mais pour dix balles, est-ce vraiment un souci ? D'autant que je connais des gens qui ont mené dix ou quinze fois certains de mes scénars longs, et jusqu'à plusieurs dizaines pour les plus courts (en conv ou en initiation, le flash est super pratique). Ça rentabilise pas mal l'investissement initial.

Par ailleurs, si les scénarios sont effectivement one-shot, ils ne constituent qu'une fraction des sommaires de la revue. Tu peux considérer qu'ils sont consommables, mais les articles le sont nettement moins. C'est le genre de textes sur lequel tu peux revenir à de nombreuses reprises à mesure que tu apprends à mieux mener le jeu.



Là où un unique ouvrage comme la Cité Sans Nom m'a fait 15 séances avec 2 groupes différents par exemple.

Ah là, y'a rien à faire. On ne peut pas rivaliser avec la CSN ! :-D



Livre aussi car avec la revue que tu proposes, j'ai la crainte d'avoir un ouvrage qui ne survive pas aux jets de boissons, pizzas et autres maltraitances.

Les couvertures dures et la quadri à toutes les pages ne valent rien contre le coca. Par contre, l'intérêt d'un zine, c'est que s'il te faut le remplacer après une catastrophe alimentaire, ça ne te coûte que dix balles.



J'ai largement de quoi jouer pour des années à la maison. Donc je préfère ne pas acheter un jdr que d'en acheter un qui ne réponde pas à ces critères.

Argument imparable. Hé, ce sont tes sous et tu les investis où bon te semble.



De toute façon : Même si une compilation de plusieurs Sombres en 1 seul gros bouquin "Sombre Anthologie" + PDF me ferait sans doute l'acheter, ça ne serait peut être pas une si bonne idée. Car que diraient ceux qui ont acheté les revues ?

Je suis coincé, alors. ^^

Il semblerait que je sois condamné à continuer de publier mes petits zines. Et ça tombe bien parce que ça m'éclate.



Et ça serait plus lourd à trimballer pour toi en conventions

Le carton des couvs dures est sans doute plus dense que le papier des zines, mais en l'état, la revue pèse déjà son poids. Je trimbale mon stock à bout de bras aux quatre coins de l'Europe francophone, et à ce stade (neuf numéros parus), la logistique est déjà un gros souci.



d'autant qu'un livre + complet et + cher est sans doute moins à même de générer des achats impulsifs

Clairement. L'achat d'impulsion est mon fonds de commerce en convention.

Dix balles, ce sera bientôt le prix d'un paquet de clopes, qui pour le coup est vachement plus consommable que tous les zines du monde. Il part littéralement en fumée ! :-D
Dernière modification par Johan Scipion le ven. nov. 10, 2017 1:21 pm, modifié 2 fois.
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar de l’utilisateur
Shahrukhan
Dieu du kazoo dans la patoche
Messages : 710
Inscription : jeu. janv. 05, 2006 6:09 pm
Localisation : Centre

Re: Sombre

Message par Shahrukhan » jeu. nov. 09, 2017 10:49 pm

Si tu achètes Sombre 1 pour mener House of the rising dead, le scénario zombie apocalypse qu'il propose, et que tu retires le cahier d'aides de jeu détachables qu'il y a au milieu de la revue, tu te retrouve avec un fascicule A5 de 44 pages numérotées contenant uniquement les règles et le scénario. D'expérience, c'est le top du top du pratique pour le mener.
A ce sujet, j'ai pris le Sombre Zéro 6 et j'aimerai pouvoir avoir en pdf les pages du milieu (celles pour le matos des scénarios)
Est-ce possible ?

Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1570
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » jeu. nov. 09, 2017 11:31 pm

Shahrukhan a écrit :
jeu. nov. 09, 2017 10:49 pm
A ce sujet, j'ai pris le Sombre Zéro 6 et j'aimerai pouvoir avoir en pdf les pages du milieu (celles pour le matos des scénarios)
Est-ce possible ?

Nan. Faut les scanner/photocopier, old school style.

Les aides de jeu génériques par contre (tuiles de personnage vierges, tuiles de création) sont téléchargeables sur la page officielle : http://bit.ly/1PXeTAa

(Le pdf des tuiles de perso est éditable, on peut même cliquer les points sur les dés. C'est fun.)
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar de l’utilisateur
Dannemoge
Messie
Messages : 1156
Inscription : jeu. juil. 25, 2013 2:36 pm
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Sombre

Message par Dannemoge » ven. nov. 10, 2017 3:26 pm

Johan Scipion a écrit :
jeu. nov. 09, 2017 3:39 pm
Rhâââ, merci de cette réponse détaillée. C'est *super* intéressant. Du coup, j'y réponds.
Merci pour ta re-réponse détaillée  :bierre:
 
Johan Scipion a écrit :
jeu. nov. 09, 2017 3:39 pm
Dannemoge a écrit :
jeu. nov. 09, 2017 2:14 pm
Si demain tu proposes tes fanzines en PDF à un prix abordable (5 € l'unité ?), je suis sûr que j'en achèterai.

Je ne l'exclus pas, mais ce n'est pas dans mes priorités. J'ai pas mal d'autres trucs plus urgents à gérer d'abord. Mais note bien que les règles de Sombre classic sont gratuitement téléchargeables au format .pdf sur la page officielle : http://bit.ly/1PXeTAa

Ça s'appelle Sombre light, c'est complet et parfaitement jouable. Beaucoup de meneurs s'en contentent.    
J'ai vu et téléchargé ! Mais quand je compare au sommaire de certains numéros du magazine, je vois trop ce que je manque en n'ayant accès qu'à Sombre Zéro ;) En particulier ce sont les scénarios qui me tentent.
 
Johan Scipion a écrit :
jeu. nov. 09, 2017 3:39 pm
Le PDF a aussi l'avantage de permettre un achat impulsif & moins coûteux "pour voir si ça plaît".
Johan Scipion a écrit :
jeu. nov. 09, 2017 3:39 pm
C'est un argument qui ne tient pas avec Sombre. Mon jeu coûte dix balles. Le premier numéro de la revue permet tout à fait de " voir si ça plaît ". C'est même pile-poil fait pour.
Je chipote mais par impulsif je voulais aussi mentionner que le PDF je l'ai tout de suite et sans frais de ports.
 
Johan Scipion a écrit :
jeu. nov. 09, 2017 3:39 pm
Dans ton cas, proposer le PDF permettrait aussi de toucher facilement les francophones hors de France.

J'ai pas mal de clients étrangers. Je vends par la Poste à des Suisses, des Belges, des Canadiens. J'ai même envoyé du Sombre en Suède, aux USA, en Allemagne. Et à des prix défiant toute concurrence : grâce au tarif Livres et brochures, le frais de port à l'international sont ridicules. C'est *vachement* moins cher d'envoyer des zines à Montréal qu'à Dijon. ôO    
Tant mieux :yes:
Johan Scipion a écrit :
jeu. nov. 09, 2017 3:39 pm
L'intégrale Sombre n'existe pas encore et n'existera pas avant plusieurs années, pour la simple et bonne raison que le jeu est en cours de rédaction. D'où l'intérêt de la revue : publier à mesure que j'écris.
Attention à ce genre de remarques, si j'étais taquin je pourrais penser que ça vaut le coup d'attendre quelques années ;)
De toute façon : Même si une compilation de plusieurs Sombres en 1 seul gros bouquin "Sombre Anthologie" + PDF me ferait sans doute l'acheter, ça ne serait peut être pas une si bonne idée. Car que diraient ceux qui ont acheté les revues ?
Je suis coincé, alors. ^^

Il semblerait que je sois condamné à continuer de publier mes petits zines. Et ça tombe bien parce que ça m'éclate.  
Ma remarque était là pour t'alerter sur un point, à côté desquels ont pu passer même de gros éditeurs. C'est que même si demain cent casusiens se plaignaient en chœur (ce que je ne te souhaite pas bien sûr ^^) qu'il n'y a pas d'anthologie Sombre, la sortie d'une anthologie Sombre ne ferait pas "100 ventes automatiques". Ca paraît évident dit comme ça, mais :
  • Quand les gens ont grogné sur la couverture de 1% et qu'une couverture alternative est sortie, elle s'est peu vendue.
  • Quand les gens ont grogné sur le prix de Laëlith et qu'un format petit budget est sorti, il s'est peu vendu aussi.
  • Récemment Tales from the Loop n'a pas fait de bon une fois qu'ils ont fourni les PDF, pourtant les gens s'en plaignaient lorsqu'ils manquaient.
Donc indépendamment de mon avis, tant mieux si tu continues sur ta lancée au format "revue" ! ;)
 
Johan Scipion a écrit :
jeu. nov. 09, 2017 3:39 pm
Beaucoup de choses intéressantes
Globalement, je suis intrigué par Sombre, mais pas pour l'usage que tu as prévu. Soit pour reprendre les scénarios avec d'autres systèmes, soit pour un format qui n'est pas celui prévu (conclure une campagne comme ça !)... Je comprends tout à fait ta réponse qui est : Sombre est très adapté tel quel, si on l'utilise by the book. C'est à dire avec la revue sur la table, le système que tu as prévu, dans le contexte prévu (des ones-shots uniquement)... Hélas je suis un irréductible Casusien qui a motorisé du Starcraft Zerg avec Coureurs d'Orage 8)7 car j'estimais que le système s'y prêtait fortement (et j'en suis toujours convaincu !).

Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1570
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » ven. nov. 10, 2017 5:34 pm

Dannemoge a écrit :
ven. nov. 10, 2017 3:26 pm
Merci pour ta re-réponse détaillée

C'est un plaisir de causer avec toi. Du coup, je continue.



quand je compare au sommaire de certains numéros du magazine, je vois trop ce que je manque en n'ayant accès qu'à Sombre Zéro ;)

Classic, pas Zéro. Sombre light présente les règles de Classic, le système de base.

Et sur le fond, c'est bien sûr fait pour : la fonction de n'importe quel kit de démo est de donner envie de plus.



Je chipote mais par impulsif je voulais aussi mentionner que le PDF je l'ai tout de suite et sans frais de ports.

Ce à quoi je répondrais que Sombre est aussi vendu en conventions et en boutiques.

On s'est croisés une fois à Eclipse, me dis-tu. Peut-être que la prochaine fois, tu claqueras le prix d'un paquet de clopes pour choper un Sombre tout de suite et sans frais de port. Ou peut-être que pas. ^^



Attention à ce genre de remarques, si j'étais taquin je pourrais penser que ça vaut le coup d'attendre quelques années ;)

Ah mais je suis bien convaincu que tu n'es pas le seul à le penser ! Tout dépend de l'envie, en fait.

Y'a des gens qui ont tellement envie de Sombre qu'ils le veulent tout de suite et s'accommodent du format revue, même s'il ne leur semble a priori pas idéal.

Y'en a d'autres qui sont nettement plus tièdes et qui, depuis le debut de la revue, attendent sans impatience la complétion du jeu. Dans l'intervalle, ils jouent à tout un tas d'autres trucs sans que Sombre leur manque le moins du monde. Ce n'est pas comme si le marché ne croulait pas sous les excellents jeux d'horreur, hein.

Et puis y'a des gens qui finissent pas craquer. Ils voulaient attendre, mais à mesure que sortent les numéros, leur envie grandit. Un jour, ils passent le pas et c'est l'engrenage. :-D



même si demain cent casusiens se plaignaient en chœur (ce que je ne te souhaite pas bien sûr ^^) qu'il n'y a pas d'anthologie Sombre, la sortie d'une anthologie Sombre ne ferait pas "100 ventes automatiques".

Tout à fait.

Pour une raison simple : râler donne de la visibilité, mais par effet de loupe. Parce qu'en réalité, les râlistes ne représentent qu'eux personnellement tous seuls. Quelques individus, même pas forcément intéressés par le produit à propos duquel ils râlent.

Que des éditeurs fassent un geste calculé pour les calmer est à mon avis une question de communication plus que de business pur. C'est pour éteindre l'incendie, pas pour faire pousser la forêt. Tuer une polémique qui enfle à un moment où elle les dessert. La mauvaise pub est certes de la pub, mais trop de mauvaise pub tue la pub et peut mettre en péril une opération commerciale, typiquement un crowd-funding.

À moyen terme, l'idée est sans doute aussi d'éviter les dommages collatéraux à l'image de marque. Ce n'est jamais très confortable pour un éditeur de passer pour un autiste qui n'écoute pas ses clients potentiels.



Donc indépendamment de mon avis, tant mieux si tu continues sur ta lancée au format "revue" ! ;)

Mais grave.

Parce que l'intérêt d'être mon propre éditeur, c'est justement que je peux passer en toute décontractitude pour un autiste qui n'écoute pas ses clients potentiels. :-D

Sérieusement, comme je suis mon propre boss, je peux prendre des décisions suboptimales tout en sachant qu'elles le sont. Et la revue est très suboptimale. Pour dire les choses comme elles sont, c'est une aberration commerciale. N'importe quel éditeur tiers aurait jeté l'éponge il y a bien longtemps.

Mais moi, je kiffe ce format. Je le kiffe vraiment. Pour tout un tas de raisons, dont celles que je t'expliquais hier, je le trouve très approprié au genre de jeu qu'est Sombre. Et comme c'est moi que je suis le patron de Terres Etranges, et ben je décide de faire passer le créatif et le ludique avant le commercial. Parce que j'ai une démarche d'auteur nom de Dieu, et que je me donne les moyens de l'assumer.

It's good to be the king, même quand dans le château, c'est toi qui fais tout.



reprendre les scénarios avec d'autres systèmes

Ce n'est pas le plus simple.

Tu le constateras d'ici quelques années (lorsque tu auras l'antho Sombre entre les mains :-D), mes scénarios sont très finement équilibrés parce qu'intensivement playtestés. Beaucoup, beaucoup, *beaucoup* plus que la majorité des produits du commerce. Certains s'y prêtent sans doute plus que d'autres, mais en moyenne, je pense qu'il n'est pas si facile de les adapter.

À partir du moment où tu recherches une expérience de jeu comparable à celle que propose le système d'origine, s'entend. Parce que si c'est pour faire le Casusien de base, s'inspirer de loin, piocher des idées et les touiller avec plein d'autres trucs récupérés ailleurs, y'a bien sûr aucun souci.
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1570
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » mar. nov. 14, 2017 12:01 am

Il y aura du Sombre aux Oll'Games ce week-end



Image


Démos non-stop les deux jours. Pas de préinscriptions, recrutement sur place.

Venez nombreux mourir à ma table, ça va être fun !


Infos :

+ https://www.facebook.com/events/1462346483799056/
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1570
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » lun. nov. 20, 2017 2:10 pm

12 démos à Oll'Games – novembre 2017 – Ollainville


Image
L'Essonne en novembre, du rêve par brouettes de douze.
photo Oll'Games


L'année dernière aux Oll'Games, j'avais cassé la baraque, cette année pareil. Douze parties il y a un an, douze parties ce week-end. Une soixantaine de joueurs dans les deux cas. Contrat rempli, même si cette édition fut un (gros) poil plus rude.

Y'avait moins de rôlistes cette fois-ci, y compris niveau orga (un Opalien et demi seulement). Du coup, recrutement plus difficile. D'un autre côté, j'étais tranquille. Le premier jour, j'ai eu das Kongelator, la salle JdR (excentrée et glaciale), pour moi tout seul durant presque toute la journée. Royal. D'un autre autre côté, vachement moins de business qu'en 2016. Le samedi, huit (bonnes) démos, une très grosse journée de taf, pour seulement deux (ouais, deux) fanzines vendus. Rhâââ dur.

Les jours creux font partie du boulot et quand le public est très familial, ils sont fréquents. Sombre n'est pas spécialement mainstream, n'est-ce pas. J'ai beau connaître la réalité économique de mon jeu, faut quand même avoir un mental d'acier pour continuer à enchaîner dans la joie et la bonne humeur. La qualité des parties a pas mal aidé, je dois dire : ce furent huit bonnes démos. J'ai pris du plaisir.

Et puis, l'ambiance était super. Plein de gens ultra sympas, un quintal de kopaings, une orga bien carrée, le tout dans une ambiance détendue qui permet de profiter un peu des gens. Mine de rien, ça aide vachement à avancer. Dimanche, trois fois moins de démos (pas grand monde le matin, fermeture à 17h) et néanmoins plus de ventes. Pas le Pérou non plus, mais quand même mieux. L'entêtement paie, même si pas des masses.

Je ne sais pas si j'ai déjà mené autant de Camlann durant une convention. Six en deux jours, la moitié de mes parties. Pour le reste, quatre Overlord seulement, plus un Dracula à titre de playtest (partie très équilibrée, il semblerait que je progresse un poil sur la question) et un Chombre pour ne pas perdre contact avec le scénar.

La prévalence de Camlann s'explique par la dominante familiale du samedi (beaucoup de gamins à ma table) et mon état général de fatigue. C'est mon scénario le plus facile à mener, ce qui fait que j'ai désormais tendance à le préférer à Overlord lorsque je suis à la ramasse.

Il y a quelques mois encore, j'étais assez réticent à le jouer avec des tables d'adultes, mais je commence à me décoincer à ce niveau. Je m'appuie de plus en plus sur lui, surtout avec les petits groupes. Avant, quand je n'avais que quatre joueurs adultes, je déroulais systématiquement un Grimmies. Ce week-end, je ne l'ai pas sorti une seule fois.

En dehors du fait qu'il est facile à mener, Camlann a l'avantage de donner une image plus accessible de Sombre. Son animation étant moins exigeante que la moyenne de mes scénarios, y compris Overlord, il renvoie moins les débutants à l'idée que la fonction de meneur est inaccessible. Je n'en suis pas au point de briser le plafond de verre rôliste, mais toute amélioration de ce côté est la bienvenue.

Il est quand même temps que cette année se termine. L'après-midi du samedi fut ultra difficile, j'avais l'impression de ramer à contre-courant. En soirée, ça allait un poil mieux. J'ai tenu jusqu'à la fermeture. Mais le dimanche, à la fin de la conv, j'étais sur les rotules. Épuisé, le petit père Johan. J'ai cinq jours pour me poser avant mon dernier event de l'année, le week-end prochain à Nancy. Un dernier coup de collier et je m'attaque sérieusement à la rédaction de Sombre 8. Un peu d'écriture ne me fera pas de mal.



Les mercis

+ Merci aux orgas et aux bénévoles pour leur gentillesse et leur efficacité.

+ Merci en particulier à Véronique et Cyrille pour la chaleur de leur accueil, le sérieux de leur organisation et leur bonne humeur durant ces deux jours.

+ Merci à Ali d'Opale pour l'aide au recrutement.



Mon body count

12 parties, 63 joueurs, 53 morts
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1570
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » mar. nov. 21, 2017 1:52 pm

Il y aura du Sombre aux Joutes du Téméraire ce week-end


Image



Je fais les deux jours. Vente de fanzines et démos flash non-stop. Pas de préinscriptions, recrutement sur place. Venez nombreux mourir à ma table. Ça va être fun, je vous assure.



Des infos ici :

+ Site : http://www.joutesdutemeraire.fr/

+ Facebook : https://www.facebook.com/events/1809584476001642/
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1570
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » mer. nov. 22, 2017 2:25 pm

Bientôt, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


Image


Mercredi 29 novembre, les mécènes de Sombre recevront leur contrepartie mensuelle. Il s'agira cette fois-ci encore d'une interview, dans laquelle je parlerai de :

+ la relation de Sombre au cinéma d'horreur
+ la fonction du meneur
+ le concept des hors-séries
+ la simplicité au service de l'horreur ludique
+ l'attitude des joueurs durant une partie de Sombre
+ les avantages et les contraintes de l'indépendance éditoriale
+ mon rapport à la communauté Sombre


Ce texte est une avant-première. Si vous souhaitez le recevoir dans votre boîte mail, inscrivez-vous avant mercredi prochain sur la page Tipeee de Sombre : http://bit.ly/2a3GHz3
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1570
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » lun. nov. 27, 2017 12:26 pm

Mercredi, une nouvelle contrepartie Sombre sur Tipeee


Image


Mercredi 29 novembre, les mécènes de Sombre recevront leur contrepartie mensuelle. Il s'agira cette fois-ci encore d'une interview, dans laquelle je parlerai de :

+ la relation de Sombre au cinéma d'horreur
+ la fonction du meneur
+ le concept des hors-séries
+ la simplicité au service de l'horreur ludique
+ l'attitude des joueurs durant une partie de Sombre
+ les avantages et les contraintes de l'indépendance éditoriale
+ mon rapport à la communauté Sombre


Ce texte est une avant-première. Si vous souhaitez le recevoir dans votre boîte mail, inscrivez-vous avant mercredi prochain sur la page Tipeee de Sombre : http://bit.ly/2a3GHz3
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar de l’utilisateur
Xandines
Profane
Messages : 26
Inscription : dim. déc. 25, 2016 5:07 pm
Localisation : Nancy
Contact :

Re: Sombre

Message par Xandines » lun. nov. 27, 2017 1:02 pm

Content pour toi que tu ai trouvé du monde pour tes démo aux joutes du téméraire, malgré le manque de public présent.
Fantastic! Absolutly Fantastic!

Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1570
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » lun. nov. 27, 2017 1:08 pm

Xandines a écrit :
lun. nov. 27, 2017 1:02 pm
Content pour toi que tu ai trouvé du monde pour tes démo aux joutes du téméraire, malgré le manque de public présent.

Ouais, ça a bien dépoté au global, malgré un dimanche matin trèèès calme.

Je publierai mon compte rendu demain, ici même.
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Avatar de l’utilisateur
Johan Scipion
Ascendant
Messages : 1570
Inscription : mer. mars 17, 2004 11:47 pm
Localisation : IdF
Contact :

Re: Sombre

Message par Johan Scipion » mar. nov. 28, 2017 6:52 am

14 démos aux P'tites Joutes – novembre 2017 – Nancy


Image
Polytech Nancy, beau comme des Lego seventies
photo Dadu Jones pour enattendantmieux.org



En 2012, il y a une éternité, on m'avait invité aux Joutes du Téméraire. À l'époque, je menais encore du White trash en convention, hallucinant ce que c'est loin ! Cinq ans plus tard, voilà qu'on me réinvite, aux P'tites Joutes cette fois, sorte de spin-off à plus petit braquet. Le lieu a changé, les orgas aussi, moi et mon jeu également. Par contre, on se pèle toujours autant. C'est pas possible, Nancy doit être au nord du cercle polaire. Je ne vois pas d'autre explication. Je suis sûr qu'en cherchant bien, on y trouverait un bout de banquise et des pingouins.

Au moins, le bâtiment dans lequel sont regroupés l'accueil, les jeux vidéo et le JdR, est correctement chauffé. Le gymnase par contre, où qu'on joue au trollball et aux jeux de société, est une glacière. J'y ai mis un orteil dimanche, juste pour voir : engelures, gangrène, amputation. Me suis vite rentré. En arrivant le samedi, je découvre qu'on m'a réservé une salle pour moi tout seul. C'est supercool, mais après avoir visité l'étage dévolu aux rôlistes, je décide de migrer car il y est prévu un espace d'initiation, dans lequel je pense que Sombre sera plus à sa place.

En arrivant dans la salle JdR, j'ai en effet eu le bonheur de découvrir, une pile bien proprette de revues Sombre sur la table de présentation du hobby. La collection d'Alexandre, achetée à la boutique locale. Ça m'a fait un peu bizarre, j'avoue. Ce n'est pas si souvent que je me pointe en conv pour découvrir que des gens que je ne connais ni d'Ève ni d'Adam ont déjà prévu d'y mener mon jeu. Ça fait vachement plaisir !

Allez, au boulot. Recrutement dans les différents étages du bâtiment + démo + promo. Et rebelote. Quatorze fois dans le week-end. Du gros taf, surtout samedi : neuf parties enchaînées, j'ai terminé à près de minuit. Le dimanche fut plus calme, cinq parties seulement, dont une à l'arrâââche juste avant de reprendre le train. Quasi personne en matinée par contre. La météo n'y était sans doute pas pour rien : à un moment, il a même grêlé. C'est dommage parce que j'avais passé une nuit très correcte (l'hôtel, c'est le Bien) et étais donc tout à fait opérationnel. Tant pis.

Du coup, j'ai un peu traîné, et pour passer le temps en attendant l'arrivée d'éventuels visiteurs, me suis mêlé aux rôlistes du cru. Verdict : Sombre n'est pas un jeu de rôle. Ah la vachouille (la vache + ouille), y'avait longtemps. D'après certain membre du club Légendes, c'est un « jeu de situation ». Parce que dans le jeu de rôle, y'a un univers imaginaire riche et ouvert, et pis on y joue en campagne.

Mémémé mais nan !

Je veux dire oui, ce que tu décris est du jeu de rôle, mais ça peut l'être aussi s'il n'y a pas tout ça. On peut parfaitement jouer un rôle dans le cadre d'une narration interactive à bien moins. Ta définition du hobby est trop restrictive, gars. Ouvre un peu tes horizons ludiques, tu vas voir comme le JdR est vaste.

Parce que si tu adaptes Massacre à la tronçonneuse en JdR, tu obtiens un one-shot horrifique dans le Texas rural de 1973. Pas d'univers imaginaire (au sens SFFF du terme), pas de campagne, et ça reste du putain de jeu de rôle. Bon sang, je me faisais l'effet d'un narrativo-vegan essayant de causer à des rôlistes tradis ! Alors qu'en fait, je suis tradi de chez tradi. L'hallu. ô0

Je contextualise l'échange. Tout part d'une discussion sur les joueurs trop cons qui font rien qu'à créer des persos de merde, genre des artisans. Ma position : ces joueurs ne sont pas trop cons de créer des artisans si le jeu le leur permet. Hors la question du cadrage de la créa collective, qui relève à mon sens de la responsabilité du meneur, y'a à la base un souci de game design.

À quoi sert de pouvoir créer des artisans si à chaque fois qu'on le fait, on s'emmerde parce qu'on ne peut pas participer à l'aventure, qui consiste à réaliser des hauts faits des doigts nus de ses mains nues ? Faut être lucide, Poterie n'est pas tip top contre une liche. Donc si le jeu consiste à poutrer des liches, et ben on se passe de compétence/profession/classe/carrière Poterie et y'a pas mort d'homme.

On me répond que c'est pour la richesse du monde et des persos. Je ne suis toujours pas d'accord : fuck la richesse du monde et des persos si c'est pour se faire chier durant les parties. S'il ne s'agit que d'étoffer un PJ, une ligne de background suffit (« Mon perso est potier le week-end, il a emballé Demi Moore un soir »). Pourquoi donner dix choix techniques à la création si trois sentent le moisi ? Autant n'en donner que sept, quitte à être moins complet, mais qu'ils soient tous bien raccord avec la proposition ludique. L'adéquation thème / système est selon moi la définition même du bon game design.

– Ouais mais l'univers, c'est supra important, faut qu'il soit riche, cohérent et tout et tout.
– Mais nan, la preuve : dans mon jeu, y'a pas d'univers dédié.
– Ouais mais ton jeu, on y a joué hier (une partie flash en Zéro avec Alexandre) et c'est pas un jeu de rôle.

Rhâââââââââ !

Ponk.

À part ça, super conv, à laquelle il n'a manqué qu'un peu de public le dimanche. Cela ne m'a pas empêché d'enchaîner un max d'Overlord et de Camlann (avec des gamins et des adultes), un Grimmies pour ne pas perdre la main, et deux Dracula bien réussis (aurais-je passé un cap d'équilibrage ? Je n'ose l'espérer). Dans la nuit de samedi, j'ai même sorti mon nouveau scénario flash. Deux parties d'affilée, première fois que je le menais en convention, si l'on excepte les crash tests au Colloque JdR en juin dernier.

Et ben ça commence à avoir de la gueule. Suis encore un peu flou sur le briefing, mais ces deux parties furent très cool, la seconde surtout. J'hésite sur le traitement d'une mécanique de rattrapage, qui réclame de plus amples playtests (plusieurs choix possibles, pas encore assez de recul pour trancher), mais le reste me semble bien solide. S'agirait maintenant de monter un peu en puissance : huit joueurs, c'est juste le tout début. Hé, j'ai assez de prétirés pour seize ! Les prochaines parties vont être intéressantes, m'est avis.



Les mercis

+ Merci aux orgas et aux bénévoles. Accueil chaleureux, orga carrée, amabilité et réactivité, le sans faute. Merci en particulier à Julien pour la gestion en amont, à Théo pour l'orga générale, et à Loïc pour la prise en charge durant le week-end. Ça fait plaisir d'être reçu de cette manière, et ça donne envie de revenir.

+ Merci à Alexandre pour l'accueil et le soutien. Ravi que Sombre te plaise, copain. J'ai particulièrement kiffé ton classeur d'aides de jeu. Toutes bien découpées et rangées, stylé !

+ Merci à Léa, qui a mené une partie longue de Classic en nuit, d'après un scénario qu'elle a écrit elle-même (une première, à ce qu'elle m'a dit). Ça non plus je n'étais pas au courant, ça aussi ça m'a fait super plaisir. D'autant plus en fait que j'avais croisé Léa au CRôC cet été. C'est là qu'elle m'a acheté ses zines. Le monde rôliste est tout rikiki.

+ Merci aux membres de Légendes pour la conversation revigorante (pour sûr que ça réveille) et l'aide au recrutement.



Mon body count

14 parties, 76 joueurs, 67 morts
+ Découvrir Sombre
+ Soutenir le jeu sur Tipeee
+ Consulter mon planning de démos
+ Commander des numéros de la revue

Répondre