Chibi dans la quatrième dimension

Les magazines, les sorties, les financements participatifs ...
Avatar de l’utilisateur
kouplatête
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1679
Inscription : mar. févr. 10, 2009 11:39 am
Localisation : Dans le Sud bonne mère

Re: Chibi dans la quatrième dimension

Message par kouplatête » ven. oct. 13, 2017 11:56 pm

Le Grümph a écrit :
ven. oct. 13, 2017 11:47 pm
le concept est intéressant, mais j'ai de plus en plus de mal avec les systèmes hyper mécanisés. ça interfère trop avec la prise de décision libre des joueurs, je crois. Je me trompe peut-être, hein. Faudrait tester. Mais _a priori_ et juste à la lecture de ton résumé, je ne suis que partiellement convaincu. Au pire, ya des idées à récupérer :D 

Le truc c'est que si la structure globale est mécanisée les moyens d'agir et les solutions trouvées par les joueurs restent totalement libres, que ce soit au niveau des solutions trouvées pour faire monter la jauge d'objectif ou ceux employés pour faire baisser la menace. On retrouve un peu les défis de compétences de DD4 où chacun cherche à faire avancer l'objectif commun avec ses propres ressources.

Avatar de l’utilisateur
nerghull
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2205
Inscription : dim. mai 03, 2015 3:02 am

Re: Chibi dans la quatrième dimension

Message par nerghull » sam. oct. 14, 2017 5:02 am

Le Grümph a écrit :
ven. oct. 13, 2017 4:01 pm
Autre conseil : éviter que le but du combat, ça soit juste meuler du PV. Les monstres ont un objectif, les persos aussi. L'objectif n'est pas l'anéantissement de l'autre, mais tuer le chef pour faire fuir les autres, prendre un mec en otage, piquer un objet, actionner un levier, franchir un passage, fuir, casser un truc, délivrer un otage, etc. Un combat ne doit pas aller au bout des PV si on applique le moral et/ou si on donne des objectifs tactiques clairs à la fois pour les PJ et pour les adversaires.
LG

C'est pour tous les jdrs ça, non ?

Avatar de l’utilisateur
BdHN
Zelateur
Messages : 44
Inscription : jeu. juil. 21, 2016 10:56 am
Localisation : Le Havre

Re: Chibi dans la quatrième dimension

Message par BdHN » sam. oct. 14, 2017 9:47 am

Clair que le combat ne doit pas être une fin en soit.
À ma table, principalement lorsque je fais jouer dans un setting un tant soit peu héroïque (cape et d'épées, pulp...), je mets de côté tout calcul de dégâts :
Un figurant a besoin d'être touché une fois.
Un pnj plus costaud doit être blessé X fois (où X peut être son niveau).
Seuls les "boss de fin de niveau" ont droit à leurs PV et tout le reste.
Une autre fin du monde est possible.

Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Banni
Messages : 1356
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: Chibi dans la quatrième dimension

Message par Fabulo » sam. oct. 14, 2017 9:57 am

Pour ça que j'ai abandonné la notion de PV. En tant que MJ, je n'ai pas l'intention de tuer les persos vu qu'ils sont le moteur du jeu, sauf s'ils font des bourdes suicidaires délibérées (et auquel cas, entre dire "tu perds 4d12+10 PV" ou annoncer "tu tombes de la falaise, tu es mort"...quelle différence). La tension, le danger et la pression viennent du récit, des ressources qui s'amenuisent, des ennemis et embrouilles qui s'accumulent, rarement d'un nombre de PV ou d'une mort hypothétique, surtout si les PVs perdus n'ont pas d'impact sur les capacités. Autant gérer fictionnellement les blessures, c'est plus réaliste.
Et en effet, tout engagement de combat avec risques physiques, s'il n'a aucun enjeu ou objectif par rapport à l'histoire, ça revient à basculer en mode "jeu de plateau" pour s'amuser à buter du gobelins. Why not, mais c'est utiliser une tondeuse à gazon pour faire bouillir de l'eau. Autant faire un jeu vidéo ou un jeu de plateau, les règles sont plus adaptées et amusantes pour gérer cette dimension.

Avatar de l’utilisateur
Le Grümph
Dieu du foisonnement créatif
Messages : 8023
Inscription : mar. avr. 05, 2005 1:44 am
Localisation : Nord-Mayenne
Contact :

Re: Chibi dans la quatrième dimension

Message par Le Grümph » sam. oct. 14, 2017 10:11 am

L'intérêt des PV, c'est de fournir à la fois une mesure claire de la barre de santé et de laisser du temps au temps. Gérer un combat en un jet de dé ou avoir tout de suite des conséquences négatives (case de blessure à malus), ça met un frein au développement d'une pensée tactique ou d'une réflexion.
Après, moi j'ai toujours considéré qu'un combat façon D&D à tours successifs, y compris sur des trucs un peu long, ça n'était pas une parenthèse dans l'histoire et le roleplay, ou quelque chose de différent. L'histoire continue de s'écrire durant un combat, les personnages continuent de se déployer psychologiquement. Ce n'est pas un jeu de plateau dans le jeu de rôle ou une séquence autonome. Bien entendu, et comme dans les autres moments du jeu, il ne faut pas que la technique soit envahissante au point de couper le lien à l'histoire - mais c'est valable pour tous les secteurs du jeu (la raison pour laquelle, par exemple, je n'aime pas le système de SW Edge of the Empire, qui, à notre table en tout cas, rendait le moindre jet hyper lourd).
Je crois qu'il ne faut pas opposer les séquences de combat aux séquences de roleplay. C'est une seule et même chose, et on ne devrait pas "simplifier" les combats au prétexte que c'est juste du rollplay et que ça encombre le jeu. 
Petit Marteau - Mon site - Mes images - Mon Lulu
Chibi : des jeux pour faire des trucs dedans
system matters, players matter more
Jeu de rôle. n.m. On jette des dés et on dit des conneries.

Avatar de l’utilisateur
BdHN
Zelateur
Messages : 44
Inscription : jeu. juil. 21, 2016 10:56 am
Localisation : Le Havre

Re: Chibi dans la quatrième dimension

Message par BdHN » sam. oct. 14, 2017 10:20 am

Vrai pour peu que les joueurs aient une pensée tactique. Les règles de Mordiou! sont pas mal pour encourager cela, même si elles ont tendance à laisser les joueurs à court d'imagination au bout d'un moment.
Dernière modification par BdHN le sam. oct. 14, 2017 10:22 am, modifié 1 fois.
Une autre fin du monde est possible.

Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Banni
Messages : 1356
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

Re: Chibi dans la quatrième dimension

Message par Fabulo » sam. oct. 14, 2017 10:21 am

Fabulo a écrit :
sam. oct. 14, 2017 9:57 am
Et en effet, tout engagement de combat avec risques physiques, s'il n'a aucun enjeu ou objectif par rapport à l'histoire...

Les combats sont rarissimes dans mes parties et généralement se limite à un échange minimum de coups, gérés dans la narration, et se soldant assez vite par une capture, la réussite d'un objectif, un étourdissement, une vilaine blessure, une trêve négociée ou la fuite d'un des opposants. Mais je joue dans des univers / intrigues où le combat est assez secondaire.
Ce qui m'ennuie c'est le combat sorti de nulle part, qui joue un rôle nul ou dérisoire dans le récit en cours, et qui se livre sans trop savoir pourquoi et jusqu'à la mort. "Vous êtes sûrs de vouloir buter ces dix gobelins en jetant plein de dés pendant quarante minutes alors que c'est inutile, sans saveur et fastidieux ?"

Buter dix gobelins sans aucune raison, j'adore ça en jeu vidéo ou jeu de plateau. En jdr sur table, j'ai tendance à décrocher très vite.

Pour le reste, je suis bien d'accord que le combat est un épisode comme un autre, qui a du sens...si on veut bien lui en donner.
 
Dernière modification par Fabulo le sam. oct. 14, 2017 10:25 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Tholgren
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2994
Inscription : mar. janv. 09, 2007 9:15 am
Localisation : Lieusaint 77
Contact :

Re: Chibi dans la quatrième dimension

Message par Tholgren » sam. oct. 14, 2017 10:23 am

Y'a un truc que je n'ai jamais vu dans les JdR outre ceux où il y a la notion de moral peut-être, c'est le seuil de PV en deçà duquel quelqu'un va demander merci ou chercher à s'enfuir (les PnJS surtout, pour les Pjs on peut laisser ça à leur soin). On pourrait le situer vers 1 ou 2 PV. Non ?

À ma table, principalement lorsque je fais jouer dans un setting un tant soit peu héroïque (cape et d'épées, pulp...), je mets de côté tout calcul de dégâts :
Un figurant a besoin d'être touché une fois.
Un pnj plus costaud doit être blessé X fois (où X peut être son niveau).
Seuls les "boss de fin de niveau" ont droit à leurs PV et tout le reste.

Pas mal ça, pas mal du tout.
"The world is indeed comic, but the joke is on mankind." H.P. Lovecraft

Avatar de l’utilisateur
[ALT+R] Fred
Profane
Messages : 29
Inscription : mer. mars 14, 2007 3:22 pm
Localisation : Toulouse

Re: Chibi dans la quatrième dimension

Message par [ALT+R] Fred » sam. oct. 14, 2017 10:58 am

BdHN a écrit :
sam. oct. 14, 2017 9:47 am
Clair que le combat ne doit pas être une fin en soit.
À ma table, principalement lorsque je fais jouer dans un setting un tant soit peu héroïque (cape et d'épées, pulp...), je mets de côté tout calcul de dégâts :
Un figurant a besoin d'être touché une fois.
Un pnj plus costaud doit être blessé X fois (où X peut être son niveau).
Seuls les "boss de fin de niveau" ont droit à leurs PV et tout le reste.
Savage Worlds propose des "Extra", qui n'ont qu'un PV ; des "Extra" supérieurs avec 2 PV ; et les "Wild Cards" avec trois PV comme les PJ.
<< Au vent de la destruction claque l'étendard
Du Chaos final naîtront maints fols espoirs
Hagards, les flancs percés de mille darts
Rient les barbares de la désolation... >>
Le chant des barbares, in Métal Fantasy, Siroz 1989

Avatar de l’utilisateur
BdHN
Zelateur
Messages : 44
Inscription : jeu. juil. 21, 2016 10:56 am
Localisation : Le Havre

Re: Chibi dans la quatrième dimension

Message par BdHN » sam. oct. 14, 2017 12:23 pm

Le Grümph a écrit :
sam. oct. 14, 2017 10:11 am
Je crois qu'il ne faut pas opposer les séquences de combat aux séquences de roleplay. C'est une seule et même chose, et on ne devrait pas "simplifier" les combats au prétexte que c'est juste du rollplay et que ça encombre le jeu. 
Il ne faut pas se méprendre, "ma" méthode simpliste de gestion des PV des PNJs vise uniquement à me défaire d'un décompte fastidieux, sans toucher pour autant au reste du système (typiquement init-attaque-défense-dégâts).

Le joueur détermine normalement ses dégâts (dont je tiens + ou - compte en fonction de l'adversaire).

Le fait qu'un figurant n'ait besoin d'être "touché" qu'une fois ne m'empêche pas d'interpréter que ce figurant sorti du combat implore la clémence, prenne ses jambes à son cou ou soit coupé en deux, justement en fonction des dégâts réalisés par le PJ, de l'inspiration du moment et/ou du contexte. 

J'ajouterai que dans un setting où les PJs sont supérieurs à un humain lambda, cette méthode encourage justement les joueurs (en tout cas les miens) à tenter des choses différentes et à foncer tête baissée... jusqu'au moment où ils réalisent que le moindre figurant peut lui aussi faire perdre des PV. Des figurants légers à ne pas prendre à la légère.

Et désolé de polluer le topic, mes considérations auraient plus leur place dans "création et technique".
Une autre fin du monde est possible.

Avatar de l’utilisateur
Romain d'Huissier
Dieu en cours de canonisation
Messages : 4662
Inscription : lun. août 01, 2011 9:19 pm

Re: Chibi dans la quatrième dimension

Message par Romain d'Huissier » mar. oct. 17, 2017 9:10 am

J'ai cédé à la hype et commandé un Coureurs d'Orage. :)

Avatar de l’utilisateur
Tholgren
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2994
Inscription : mar. janv. 09, 2007 9:15 am
Localisation : Lieusaint 77
Contact :

Re: Chibi dans la quatrième dimension

Message par Tholgren » mar. oct. 17, 2017 10:10 am

Romain d'Huissier a écrit :
mar. oct. 17, 2017 9:10 am
J'ai cédé à la hype et commandé un Coureurs d'Orage. :)

Haaa, en voilà une bonne nouvelle !

Je t'invite si ce n'est déjà fait à lire le thread consacré à l'ouvrage : Thread CdO on y trouve plein de choses qui éclairent la façon dont le jeu a été créé, ce qu'il est et n'est pas et pas plus tard que ce matin une petite explication sur le niveau de difficulté "unique" : le 16

Islayre et LG sont bien partis pour conquérir le monde ! Et c'est bien ! :yes:
"The world is indeed comic, but the joke is on mankind." H.P. Lovecraft

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 5335
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Chibi dans la quatrième dimension

Message par Islayre d'Argolh » mar. oct. 17, 2017 3:07 pm

Romain d'Huissier a écrit :
mar. oct. 17, 2017 9:10 am
J'ai cédé à la hype et commandé un Coureurs d'Orage. :)

Compte tenu de nos nombreuses prises de bec, merci beaucoup de ta confiance :bierre:
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players.

la Cité sans Nom
Coureurs d'Orages

Avatar de l’utilisateur
killerklown
Dieu des intégristes contrariés
Messages : 5261
Inscription : mer. mai 31, 2006 4:52 pm
Localisation : Allemagne

Re: Chibi dans la quatrième dimension

Message par killerklown » mar. oct. 17, 2017 3:21 pm

J'avoue que je ne sais pas si j'attends Britania Obscura ou Coureurs d'Orage avec le plus d'impatience :-D
Flexirôliste™ à tendance jeu de rôle 90ies, Membre du groupe des VCAID6 (Vieux cons adeptes indécrottables du D6, fondé par Merlock)
http://emporio-caduto.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
Le Grümph
Dieu du foisonnement créatif
Messages : 8023
Inscription : mar. avr. 05, 2005 1:44 am
Localisation : Nord-Mayenne
Contact :

Re: Chibi dans la quatrième dimension

Message par Le Grümph » mar. oct. 17, 2017 3:24 pm

ça tombe bien. Tu pourras jouer au premier avec le second (ou l'inverse).
Petit Marteau - Mon site - Mes images - Mon Lulu
Chibi : des jeux pour faire des trucs dedans
system matters, players matter more
Jeu de rôle. n.m. On jette des dés et on dit des conneries.

Répondre