Tales from the loop | Things from the flood

Les magazines, les sorties, les financements participatifs ...
Avatar de l’utilisateur
Talisker
Zelateur
Messages : 59
Inscription : lun. avr. 01, 2019 2:29 pm
Localisation : Cité des Ducs

Re: Tales from the loop | Things from the flood

Message par Talisker » ven. juil. 05, 2019 9:58 am

Nous avons nous aussi joué la campagne du livre de base. Je rejoins l'avis ci-dessus sur le premier scénario qui est très bien pour se lancer : assez détaillé pour être rassurant, assez souple pour laisser une belle part à l'impro. Les joueur sont beaucoup aimé le second, qui leur a permis de bien développer les relations des adultes qu'ils connaissent.

Tous les personnages habitent Stenhamra ou les alentours : l'une dans une petit pavillon assez pauvre (mais ça va changer puisque sa mère a quitté son père en l'emmenant avec elle), l'autre est une pure fille de fermier qui habite en rase campagne, et le dernier habite un ancien manoir entre les deux. Tout le monde va au collège à Stenhamra. De toute façon, l'île étant petite, on met au pire une demi-journée à tout traverser en vélo.

Étonnamment, j'ai bien réussi à faire passer le concept du Loop, qui est là, mais qui ne fait que partie du paysage et n'a rien de mystérieux. C'est un gros centre de recherches, un ou tes deux parents y travaillent probablement, et on y fait des expériences, mais ce n'est pas étrange. C’est comme habiter à côté d'un CERN ou d'un CEA.

Le thème qui semble le plus plaire à table, ce n'est pas le fantastique, c'est la nostalgie de la pré-adolescence. Les relations avec les parents ou même la famille souvent conflictuelles, les changements dans le monde (la fin de la guerre froide s'amorce), dans les cercles familiaux (séparation des parents, un oncle prodigue revient chez Grand-mère Olga en annonçant sa séropositivité, découverte de l'adultère d'une mère...) et dans le corps et l'esprit des enfants. Ça parle à mes joueurs, et on a des sessions 50/50, où la moitié du temps est consacrée aux mystères, l'autre moitié aux scènes de la vie quotidienne. Je ne peux donc que conseiller de blinder les relations des PJ, de créer une relation map, et de surtout, faire évoluer les situations des uns et des autres.

Le côté décalé de la "mad science" plait bien, aussi : les thèmes des deux premiers scénarios sont assez bizarres pour être marrants mais plus le scénario avance, plus on les trouve inquiétants.
Spoiler:
Avec les pigeons qui parlent et les adultes qui deviennent des hommes des cavernes
Le troisième scénario est plus "classique" dans son thème.

Je planifie de faire jouer les scénarios de Out of Time, le supplément lié à Things from the flood. Non seulement il permet de faire la transition entre les deux "jeux", mais je trouve la trame de cette campagne très bien construite, et pourtant je me méfie d'habitude des histoires de
Spoiler:
voyage dans le temps.
 
Il en va des librairies comme du whisky: ce sont des passions auxquelles il vaut mieux s'adonner seul. Pendant qu'on boit un single malt de quarante ans d'âge, ce serait dommage de se déconcentrer en bavardant avec quelqu'un. - François Weyergans

Avatar de l’utilisateur
Yusei
Dieu en cavale
Messages : 6955
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 9:47 am
Localisation : Paris / Cachan
Contact :

Re: Tales from the loop | Things from the flood

Message par Yusei » ven. juil. 05, 2019 10:31 am

J'ai bien aimé cette campagne et le fait qu'elle ne tourne pas autour du Loop. Ça la rend plus personnelle et c'est bien dans le thème. Ça laisse aussi le potentiel de continuer longtemps dans le même cadre, puisqu'on apprend peu de choses sur le Loop.

Le scénario que j'ai le moins aimé est le second, j'ai trouvé la motivation floue, la présence de certains objets assez inexplicable, et puis c'était difficile de cacher la motivation du "grand méchant" sachant que le scénario fournit aux PJ un témoin à interroger. Ce scénar est par contre très bien pour rendre les PNJ plus vivants, donc au moins pour ça, ça a marché.

Avatar de l’utilisateur
McLovin'
Messie
Messages : 1177
Inscription : mar. mai 17, 2005 4:45 pm

Re: Tales from the loop | Things from the flood

Message par McLovin' » ven. juil. 05, 2019 1:34 pm

Attention, mes joueurs, vous risquez de vous faire spoiler sur la suite si vous lisez ça. Et d'ailleurs potentiellement n'importe quel joueur.

On  en est a 2 parties et on a fini le premier scénario du livre de base. Les joueurs ont très bien intégré le fait qu'il y a des gros bateaux volants, des robots pas rares et le Loop, mais que ça fait partie de leur quotidien. Et ce qu'on a tous préféré, ce sont les scènes quotidiennes (au point que j'ai eu droit à un "au fait, y avais pas des oiseaux qui parlent?" au bout d'1h30 de la 2ème session, on était tous à fond dans ce qui se passait avec les parents). Je n'utiliserais pas le 2ème scénario du livre de base car  sa thématique ne va pas trop avec les persos et les relations qu'ils ont avec leurs parents, j'ai d'ailleurs utilisé un perso qui aurait du être rencontré dans le 2ème scénar dans le premier car il me semble que c'est un personnage récurrent (
Spoiler:
je parle d'Isaac, qui dans ma version apportait de la nourriture à l'oncle prisonnier, il avait reçu l'ordre de ne pas le libérer, mais ne pouvait se résoudre à le laisser mourir de faim
). Je crois que je vais partir plus sur des scénarios basés sur les mystères proposés dans le livre de base ou "nos amis les machines". Le 2ème scénario sera le 2ème du suppléments (
Spoiler:
avec la société idéale, ça colle bien avec le perso dont les parents ont décidé de lui serrer la vis et de le contrôler un peu plus
). Après, dans le désordre, il y aura:

Spoiler:
-le mystère avec le mec qui rentre dans les rêves et les controle. (base)
-Thriller (NALM)
-Le dernier du livre de base (pas sur, je l'ai juste survolé)
-celui avec le vol de conscience (NALM)
-J'aimerais bien en faire un qui se passerait entièrement à l'école, que ce soit celui avec le concierge (base) ou les 2 nouveaux (NALM)
-Et étalé sur l'ensemble, un mix entre un des mystère du livre de base et un de la france des années 80, très basé sur l'historique d'un des persos.

Par contre, le manque d'infos sur la Suede dans le livre de base m'a poussé à faire quelques recherches, en particulier sur le système scolaire, et ça change un peu la donne. Avant l'équivalent du lycée, il n'y a ni notes, ni devoirs. Donc les persos ont du temps libre après les cours.

Je me remet à bosser sur tout ça la semaine prochaine, y a une grosse attente de la part des joueurs, je n'ai pas droit à l'erreur (mais en gros, c'est pas tant le mystère que la vie de tous les jours qui les intéressera, donc c'est sur ça qu'il faut que je bosse, que jee mette des pistes pour la suite, etc...)

 
"C'est à la sueur de notre front, que les salauds gagnent leur pognon, et ils nous jettent pour faire ripaille, les copeaux de notre travail.
Mais un jour, on sera fort, et dans les villes et dans les ports, les hommes lèveront leurs poings pour foutre sur la gueule des rupins. "

Avatar de l’utilisateur
Sholari Stef
Initié
Messages : 204
Inscription : mar. mai 27, 2008 1:00 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Tales from the loop | Things from the flood

Message par Sholari Stef » sam. juil. 06, 2019 2:22 pm

J'ai pu faire deux parties test du jeu, une fois comme joueur et une fois comme MJ. J'en fais un petit retour sur mon blog.

J'ai essayé notamment de répondre à des questions que je m'étais posées ou que l'on m'a posé concernant le jeu :
- jouer un enfant : est-ce intéressant ?
- les années 80 : un bon cadre de jeu ?
- faut-il être quarantenaire pour jouer à ce jeu ?
- Suède, USA ou France ?
- quel type de fantastique ?

 
Sholari Stef
---
Mon blog

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 7459
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Localisation : Quimper (29)
Contact :

Re: Tales from the loop | Things from the flood

Message par Solaris » dim. juil. 07, 2019 10:43 am

Merci pour ton retour, car plus ça va, plus Tales From the Loop et son spin off Things from the flood" me tentent.
Les Chroniques de Solaris, site de Jdr

Mes créations sur Lulu.com

"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir".
Jean de la Fontaine, 17è sièc... 2019.

Avatar de l’utilisateur
Numéro7
Pratiquant
Messages : 209
Inscription : mar. mars 02, 2010 11:24 am

Re: Tales from the loop | Things from the flood

Message par Numéro7 » mar. juil. 09, 2019 9:48 am

Merci pour vos retour, j'en prends bonne note 😉.
Si j'ai bien compris, en substance, il faut dans un premier temps privilégier le relationnel des Enfants, puis les plonger dans le Mystère de façon subtile, l'air de rien, surgissant de leur quotidien pas si banal que ça (véhicules à Magnétrine, les vestiges du Loop, les robots,etc...). je pense que cet aspect plaira à mes joueurs qui aiment vraiment être impliqués personnellement dans une aventure et les aspects rp (nous sommes tous des quarantenaires autour de la table).

Par contre, si je trouve les scénarios sympathiques (dans le Livre de Base et Nos amis les Machines), je trouve qu'ils manquent de "dimension" (sans jeu de mot) et s'éloignent de l'idée de base qu'est ce potentiel génial du jeu : le Loop avec des thématiques dramatiques qui pourrait être très intéressant, mais peut être que c'est en lecture brut que j'ai cette impression. C'est vraiment au MJ de créer l'atmosphère et de poser l'ambiance particulière de "ces années 80 qui n'ont jamais existé".

Pourtant, j'aimerais vraiment faire des scénarios tournant autour du Loop et pourquoi pas les lier aux Mystères (les scénarios) qui s'y déroulent. En effet, par exemple, il est dit que l'influence du Loop agit sur la stabilité mentale des scientifiques (jusqu'à les rendre fous) et pourrait même peut être agir sur les machines ? Le Loop semble aussi ouvrir des portes temporelles mais il pourrait aussi ouvrir des portes dimensionnelles (ce qui est évoqué dans La France des Années 80 d'ailleurs). J'aime aussi que ça se passe durant la fin de la guerre froide avec d'éventuelles aventures d'espionnages en culotte courte (quoi ? le professeur de chimie est un espion russe? ces officiers américains venant faire des visites secrètes, etc...).

Il semble aussi que Things From the Flood soit lié avec le BG de Tales... et qu'il se passe quelque chose durant cette transition, j'ai hâte de recevoir ma souscription pour découvrir ce mystère.

Avatar de l’utilisateur
Talisker
Zelateur
Messages : 59
Inscription : lun. avr. 01, 2019 2:29 pm
Localisation : Cité des Ducs

Re: Tales from the loop | Things from the flood

Message par Talisker » mar. juil. 09, 2019 10:18 am

En effet, tout ce qui se passe dans Things from the flood est lié au Loop et aux expériences qu'on y mène. Dans les années 90 (en 1994, je crois), une inondation de boue collante et noirâtre commence à remplir les tunnels du Loop et finit par déborder, changeant le paysage du nord des îles et affectant les machines qui entrent en contact avec : ces machines développent des caractéristiques organiques, presque vivantes.

C'est facile de lier à peu près tous les mystères au Loop, mais j'aurais tendance à suggérer de ne pas le faire systématiquement, pour éviter que les joueurs ne développent le réflexe d'aller enquêter dans le Loop que dès qu'il se passe quelque chose d'inhabituel. J'aime bien justement cet aspect dans les scénarios officiels : la plupart des mystères sont liés au Loop, mais seulement indirectement (scientifique licencié, objets construits grâce à la technologie développée dans le Loop mais pas directement construit dedans, personnes qui vivent et travaillent dans la zone et qui ont un grain).

 
Il en va des librairies comme du whisky: ce sont des passions auxquelles il vaut mieux s'adonner seul. Pendant qu'on boit un single malt de quarante ans d'âge, ce serait dommage de se déconcentrer en bavardant avec quelqu'un. - François Weyergans

Moriath
Profane
Messages : 9
Inscription : dim. sept. 16, 2018 2:52 pm

Re: Tales from the loop | Things from the flood

Message par Moriath » mer. juil. 10, 2019 1:42 am

Bonjour tout le monde !

Avec mon groupe nous en sommes à notre deuxième partie de Tales From the Loop (jeu que j'ai lu la semaine dernière), une hier et une aujourd'hui. Nous avons fini le 1er scénario du Livre de Base et c'était vraiment sympathique ! Sachez que je vais Spoiler certaines choses donc joueurs, fuyez.

Nous sommes des jeunes joueurs (la vingtaine) mais nous apprécions pour la plupart les œuvres des années 80 et celles qui y font références, mais nous avons moins ce côté nostalgique malgré tout.

Déjà, la création de groupe et des personnages est, je trouve, une des meilleure que j'ai pu lire depuis des années. Les joueurs se sont tout de suite trouvé des backgrounds étoffés et ont dessiné seuls, au sens figure, leur relation map qui est intéressante. C'était gratifiant pour tout le monde et j'ai senti que ça leur faisait du bien de décider de leur vie quotidienne, des lieux etc (ils vivent à Kunsberga, au nord de Faringso, si je me souviens bien des noms). Vraiment top !

Contrairement à ce que j'ai pu lire chez d'autres, chez nous c'était vraiment le mystère qui était central et j'ai même pu placer une scène bien flippant liée à la bibliothèque scolaire. C'est sans doute le seul moment où ils sont véritablement sortis du script (en dehors des scènes de vie quotidienne mais j'y reviendrai) et c'était une vraie scène marquante. J'ai décidé de créer bcp + de cyborgs du Péteur, qui ont entouré les PJs jusqu'à ce que ces derniers s'en sortent (un peu par DEUS EX Machina) grâce à un clone qui leur semble bienfaisant mais qui ne leur a à pas donné bcp de réponses. Je ne sais pas encore comment je vais faire de tout ça un Mystère complet mais nous verrons.

Pour le reste, ils sont relativement restés dans les clous et s'intéressant de prêt au Mystère. J'avais peur qu'ils trouvent le Mystère un peu ridicule avec les pigeons qui parle mais ça a bien fonctionné.

Pour les quelques soucis cependant :

Bon déjà, j'avais pas bcp de temps pour préparer aussi dans mon interprétation des pnjs c'était pas toujours ça mais soit.

En revanche, les scènes de vie quotidienne, même ils elles étaient présentes, ne duraient jamais très longtemps et n'était clairement pas l'objet principal des joueurs, plutôt une contrainte dans le sens où les parents les empêchaient un peu d'enquêter comme ils voulaient. Je ne sais pas trop comment contourner ce fait, et je suis vraiment en manque d'imagination pour des idées de scènes quotidiennes... Quels genres d'événements peuvent leur arriver ? Vous avez des listes d'idées un peu random ou de concepts abstraits ? Parce que en jeu, pour eux comme pour moi, ça cassait jamais des briques.

En revanche ils ont bien utilisés leurs personnalité et backgrounds respectifs durant l'enquête qui était vraiment le centre de l'attention. J'ai du cependant parfois pousser un peu à causes de jets cruciaux ratés, qui étaient demandés dans le scenar mais je n'aurai pas du en tenir compte.

Enfin, je n'ai pas bien compris (pour ne pas dire pas DU TOUT) comment gérer une difficulté etendue. A tel point que j'ai fait jouer le final normalement, pas au tour par tour mais presque, de maniere fluide, sans plans à l' avance ou de difficultés étendues. Quelqu'un peut m'expliquer comment ça fonctionne ?

Parce que ça me semble très rigide, par exemple si un des enfants rate une action cruciale, comment les autres enfants peuvent s'adapter si ils doivent juste suivre le plan ? Ça me paraît étrange ce concept d'accumulation de réussites. Si l'un des perso échoué totalement à une étape mais que les autres ont tellement de chance qu'ils atteignent le degré de réussite, ça fait quoi ? Tout réussi ? Non vraiment je pige pas..


Enfin voilà, si j'ai d'autres remarques ou questions je reviendrai vers vous. Désolé pour le pavé et Marci d'avance pour vos réponses.

A bientôt !
Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
Talisker
Zelateur
Messages : 59
Inscription : lun. avr. 01, 2019 2:29 pm
Localisation : Cité des Ducs

Re: Tales from the loop | Things from the flood

Message par Talisker » mer. juil. 10, 2019 9:15 am

Moriath a écrit :
mer. juil. 10, 2019 1:42 am

Enfin, je n'ai pas bien compris (pour ne pas dire pas DU TOUT) comment gérer une difficulté etendue. A tel point que j'ai fait jouer le final normalement, pas au tour par tour mais presque, de maniere fluide, sans plans à l' avance ou de difficultés étendues. Quelqu'un peut m'expliquer comment ça fonctionne ?

Parce que ça me semble très rigide, par exemple si un des enfants rate une action cruciale, comment les autres enfants peuvent s'adapter si ils doivent juste suivre le plan ? Ça me paraît étrange ce concept d'accumulation de réussites. Si l'un des perso échoué totalement à une étape mais que les autres ont tellement de chance qu'ils atteignent le degré de réussite, ça fait quoi ? Tout réussi ? Non vraiment je pige pas..

En fait c'est assez simple : 
1/ Tu assignes une difficulté à la tâche, égale à deux, trois ou quatre  fois le nombre d'enfants. Mettons que tes quatre enfants doivent affronter un robot dans un tunnel sombre. C’est difficile, donc trois fois le nombre d'enfants : il faudra donc 12 succès.

2/ Les enfants planifient leurs actions, et décident des jets à faire, dans les limites du raisonnable. Dans notre exemple, l'enfant 1 décide d'envoyer des cailloux pour distraire le robot, pendant que les enfants 2 et 3 essaient de passer derrière lui pour le faire tomber. L'enfant 4 armé de son couteau suisse fétiche en profitera alors pour essayer de couper les  câbles qui relient la tête du robot à son corps. L'enfant 1 fera donc un jet de Dextérité, les enfants 2 et 3 de Discrétion et l'enfant 4 un jet de Bricolage (avec le bonus de son objet).

3/ Chacun fait son jet, et on totalise le nombre de succès. Par exemple, l'enfant 1 obtient 3 succès, l'enfant 2 en obtient 1 seul, l'enfant 3 a 2 succès et l'enfant 4 en obtient 4, soit un total de 10 succès en tout.

4/ a/ Si les enfants ont obtenu moins de la moitié des succès nécessaires, ils ont échoué, à eux de décrire pourquoi. 
     b/ Si les enfants ont obtenu entre la moitié et le nombre requis de succès, ils peuvent cocher des conditions pour ajouter un succès par condition. S'ils réussissent ainsi, ils réussissent la tâche, mais partiellement. Là, le MJ décide de la complication (en gros, c’est un "Oui, mais...")
     c/ Enfin, si les enfants obtiennent au moins autant de succès que la difficulté, ils réussissent.

Dans notre exemple, il leur manque deux succès. Les enfants 2 et 3 décident chacun de prendre une condition "Effrayé" pour arriver à 12. Le MJ décide que leur plan pour faire tomber le robot n'a pas fonctionné, et que ce dernier, au lieu de suivre le lanceur de cailloux, s'est retourné pour les acculer dans un coin en les menaçant de son bras mécanique (d'où le fait qu'ils soient maintenant effrayés), tout en activant son alarme intégrée. L'enfant 4 profite qu'il ait le dos tourné pour couper les câbles : le robot est désactivé, mais ils entendent des cliquètements métalliques dans un couloir proche : d'autres robots arrivent...


 
Il en va des librairies comme du whisky: ce sont des passions auxquelles il vaut mieux s'adonner seul. Pendant qu'on boit un single malt de quarante ans d'âge, ce serait dommage de se déconcentrer en bavardant avec quelqu'un. - François Weyergans

Avatar de l’utilisateur
Sholari Stef
Initié
Messages : 204
Inscription : mar. mai 27, 2008 1:00 pm
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Tales from the loop | Things from the flood

Message par Sholari Stef » mer. juil. 10, 2019 9:35 am

Moriath a écrit :
mer. juil. 10, 2019 1:42 am
En revanche, les scènes de vie quotidienne, même ils elles étaient présentes, ne duraient jamais très longtemps et n'était clairement pas l'objet principal des joueurs, plutôt une contrainte dans le sens où les parents les empêchaient un peu d'enquêter comme ils voulaient. Je ne sais pas trop comment contourner ce fait, et je suis vraiment en manque d'imagination pour des idées de scènes quotidiennes... Quels genres d'événements peuvent leur arriver ? Vous avez des listes d'idées un peu random ou de concepts abstraits ? Parce que en jeu, pour eux comme pour moi, ça cassait jamais des briques.


Enfin, je n'ai pas bien compris (pour ne pas dire pas DU TOUT) comment gérer une difficulté etendue. A tel point que j'ai fait jouer le final normalement, pas au tour par tour mais presque, de maniere fluide, sans plans à l' avance ou de difficultés étendues. Quelqu'un peut m'expliquer comment ça fonctionne ?

Parce que ça me semble très rigide, par exemple si un des enfants rate une action cruciale, comment les autres enfants peuvent s'adapter si ils doivent juste suivre le plan ? Ça me paraît étrange ce concept d'accumulation de réussites. Si l'un des perso échoué totalement à une étape mais que les autres ont tellement de chance qu'ils atteignent le degré de réussite, ça fait quoi ? Tout réussi ? Non vraiment je pige pas..




Pour les scènes de vie quotidienne, c'est justement la contrainte de devoir gérer à côté des "mystères" la vie quotidienne et les limitations liées à la vie de jeune adolescent qui font la spécificité du jeu et qui en font le sel. Cette contrainte est à doser avec la justesse nécessaire pour stimuler la créativité des joueurs et non l'inhiber. Si les parents sont durs et empêchent l'enfant de sortir rejoindre ses copains (pour explorer cette caverne d'où sortent d'étranges robots), c'est pour savoir comment il va réussir à tromper leur vigilance et non pour empêcher le personnage de participer à l'exploration.

Pour les jets avec difficulté étendue, j'ai compris que, pour parvenir à l'objectif, il faut atteindre collectivement le nombre de réussites prévu. Tant que le groupe n'a pas cumulé un nombre de réussite suffisant, l'adversité continue et les enfants peuvent subir les effets. Pour maîtriser le clone sadique de la prof de français, les enfants doivent cumuler 4 réussite en Force, tant que ce nombre n'est pas réussi le clone se bat et peut leur infliger des états.
 
Sholari Stef
---
Mon blog

Avatar de l’utilisateur
Yusei
Dieu en cavale
Messages : 6955
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 9:47 am
Localisation : Paris / Cachan
Contact :

Re: Tales from the loop | Things from the flood

Message par Yusei » mer. juil. 10, 2019 9:47 am

Moriath a écrit :
mer. juil. 10, 2019 1:42 am
En revanche, les scènes de vie quotidienne, même ils elles étaient présentes, ne duraient jamais très longtemps et n'était clairement pas l'objet principal des joueurs, plutôt une contrainte dans le sens où les parents les empêchaient un peu d'enquêter comme ils voulaient. Je ne sais pas trop comment contourner ce fait
Dans la plupart des séries/films dont TOTL s'inspire, les parents sont au final assez peu regardants sur les déplacements des enfants, ou alors il est facile de s'échapper par la fenêtre. Je ne jouais des parents pénibles que quand c'était pertinent pour le rythme de l'histoire (empêcher les enfants de faire trop de choses dans la journée, les séparer, les contraindre à être au bon endroit au bon moment).

Niveau contenu des scènes quotidiennes, j'aime bien que les enfants soient témoins de scènes pour lesquelles ils ne comprennent pas tout. J'ai repris des exemples du livre, comme un oncle qui vient passer "quelques jours" à la maison: c'est cool pour le gamin, mais en fait l'oncle est au chômage, à la rue, et squatte dans la famille. Comme c'est le tonton cool, il passe tout à son gamin, lui fait boire un verre de whisky... C'est assez fun pour les joueurs de jouer ce décalage entre le gamin qui trouve ça génial et le joueur adulte qui comprend ce qui se passe derrière d'assez triste.

J'ai aussi eu une maman qui a du mal à gérer la mort de son mari, qui est à deux doigts de sombrer dans l'alcoolisme, qui retrouve l'amour auprès d'un des profs des gamins. Les gamins essayent de saboter l'idylle parce que c'est un prof, tout en se rendant bien compte que c'est positif pour la mère.

Moriath
Profane
Messages : 9
Inscription : dim. sept. 16, 2018 2:52 pm

Re: Tales from the loop | Things from the flood

Message par Moriath » mer. juil. 10, 2019 12:37 pm

Merci beaucoup pour vos réponses et retours ! Ça m'inspire. Je vais voir pour écrire des scènes de vie quotidienne pertinentes et ludiques à l'avance, ou du moins des ébauches.

Pour ce qui est de la difficulté étendue, j'ai un peu mieux compris. Au final les actions sont simultanées donc les Enfants n'ont pas à s'adapter face aux autres, et je dois adapter ma narration aux échecs et réussites des différents jets tout en gardant en tête le résultat "Final". Je verrai comment cela fonctionne sur et avec mes joueurs.

Merci encore pour vos réponses !

Avatar de l’utilisateur
Yusei
Dieu en cavale
Messages : 6955
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 9:47 am
Localisation : Paris / Cachan
Contact :

Re: Tales from the loop | Things from the flood

Message par Yusei » mer. juil. 10, 2019 12:53 pm

Pour la difficulté étendue, j'ai vraiment du mal à jouer le showdown (scène finale ? Je ne sais pas comment c'est traduit) de manière fluide. Tel que je le comprends à un moment je dois énoncer le nombre de succès à obtenir, les joueurs doivent faire un plan, et ensuite on joue le plan. Mais c'est souvent artificiel de dire "maintenant c'est le showdown", et ça indique aux joueurs que là c'est la scène finale. Vous y arrivez vous ?

Avatar de l’utilisateur
Jipibur
Messie
Messages : 1067
Inscription : lun. nov. 23, 2015 12:50 pm
Contact :

Re: Tales from the loop | Things from the flood

Message par Jipibur » mer. juil. 10, 2019 2:42 pm

Yusei a écrit :
mer. juil. 10, 2019 12:53 pm
Pour la difficulté étendue, j'ai vraiment du mal à jouer le showdown (scène finale ? Je ne sais pas comment c'est traduit) de manière fluide. Tel que je le comprends à un moment je dois énoncer le nombre de succès à obtenir, les joueurs doivent faire un plan, et ensuite on joue le plan. Mais c'est souvent artificiel de dire "maintenant c'est le showdown", et ça indique aux joueurs que là c'est la scène finale. Vous y arrivez vous ?

J'ai eu exactement les mêmes soucis que toi. La première fois, j'ai complétement loupé le truc, et au final j'ai joué "normalement".
Ensuite, dans une scène complexe comme ca, j'ai fini par dire "ok donc maintenant, expliquez moi votre plan, et ce que vous comptez faire", en fonction de ca, ils jètent les dés et je leur dis ca marche ou pas, et en narrant moi-même le déroulé

Mais c'est la partie des règles le plus flou.

Répondre