[LES LIVRES DE L'OURS] GAZETTE DE VICEREZZO N°2 (p.29)

Les magazines, les sorties, les financements participatifs ...
Avatar de l’utilisateur
Czevak
Prêtre
Messages : 343
Inscription : sam. août 27, 2011 7:25 pm

Re: [LES LIVRES DE L'OURS] GAZETTE DE VICEREZZO N°2 (p.29)

Message par Czevak » mer. nov. 28, 2018 1:25 pm

comme bonne inspi. pour Striscia, il y a aussi la trilogie de Mattias Tannhauser dont les premiers tomes sont parus : la religion (siège de Malte) et les 12 enfants de Paris (Saint Barthélemy).
Ce sont de gros romans mais je les ai vraiment appréciés.

Avatar de l’utilisateur
nessir
Cardinal
Messages : 588
Inscription : mar. juin 28, 2016 12:03 am
Localisation : Verfeil (31)

Re: [LES LIVRES DE L'OURS] GAZETTE DE VICEREZZO N°2 (p.29)

Message par nessir » mer. nov. 28, 2018 1:56 pm

Ah? J'ai lu la Religion mais je ne savais pas qu'il s'agissait d'une trilogie. Merci pour l'information.

En effet l'ambiance correspond assez. Le siège de Malte, décrit avec les règles d'Hexenberg, le roman fournit un bon terreau d'inspiration!
En ce moment : "Sur la route de la soie" et "Rêves de Gloire" avec Brigandyne.

Avatar de l’utilisateur
Kobayashi
Dieu des cochons d'Inde samouraï
Messages : 2975
Inscription : sam. mai 20, 2006 10:35 pm

Re: [LES LIVRES DE L'OURS] GAZETTE DE VICEREZZO N°2 (p.29)

Message par Kobayashi » mer. nov. 28, 2018 2:54 pm

Merci pour le retour de partie et à tout le monde pour les nouvelles sources d'inspi. Je bosse sur Mémoires d'un Spadassin (description approfondie de Vicerezzo + 5 aventures) et les choses ses sont enfin débloquées, donc ce sera bientôt terminé !
Les Livres de l'Ours : jeux de rôles indépendants ou presque

La Boutique des Livres de l'Ours

"Role-playing isn’t storytelling. If the dungeon master is directing it, it’s not a game." Gary Gygax

Avatar de l’utilisateur
kouplatête
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1786
Inscription : mar. févr. 10, 2009 11:39 am
Localisation : Dans le Sud bonne mère

Re: [LES LIVRES DE L'OURS] GAZETTE DE VICEREZZO N°2 (p.29)

Message par kouplatête » mer. nov. 28, 2018 3:19 pm

Kobayashi a écrit :
mer. nov. 28, 2018 2:54 pm
Merci pour le retour de partie et à tout le monde pour les nouvelles sources d'inspi. Je bosse sur Mémoires d'un Spadassin (description approfondie de Vicerezzo + 5 aventures) et les choses ses sont enfin débloquées, donc ce sera bientôt terminé !

5 aventures  :rock :runaway :runaway :runaway

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 6582
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Localisation : Quimper (29)
Contact :

Re: [LES LIVRES DE L'OURS] GAZETTE DE VICEREZZO N°2 (p.29)

Message par Solaris » mer. nov. 28, 2018 8:04 pm

Bonne nouvelle ça je l'attends le pied ferme :)
Les Chroniques de Solaris, site de Jdr

Association JDR In Nomine Ludis de Quimper (29)

"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir".
Jean de la Fontaine, 17è sièc... 2018.

Avatar de l’utilisateur
Arisker
Zelateur
Messages : 100
Inscription : mer. sept. 16, 2015 8:18 am
Localisation : 56

Re: [LES LIVRES DE L'OURS] GAZETTE DE VICEREZZO N°2 (p.29)

Message par Arisker » mer. nov. 28, 2018 8:20 pm

Oui !!!!! C'est cool ça !  Surtout les 5 aventures, après c'est marrant quand on donne le plan d'un manoir où à lieu une réception et qu'il y a un objet que les PJs doivent voler, en tant que MJ on a généralement entre 20 min et 1h où on peut faire un café, bosser la suite du scénar, tout ça tout ça le temps que les PJs se mettent d'accord sur un plan ^^

D'ailleurs Kobayashi tu as un schéma narratif pour construire tes aventures en général ou plus particulièrement celles de Striscia ? 

En tout cas le truc des Vocations/ Réputations je vais approfondir mais c'est vraiment chouette pour typer des persos à la volée

Avatar de l’utilisateur
tristesire
Pratiquant
Messages : 261
Inscription : sam. nov. 08, 2008 2:00 pm
Localisation : Ludon-Médoc (33)

Re: [LES LIVRES DE L'OURS] GAZETTE DE VICEREZZO N°2 (p.29)

Message par tristesire » mer. nov. 28, 2018 9:52 pm

Kobayashi a écrit :
mer. nov. 28, 2018 2:54 pm
Merci pour le retour de partie et à tout le monde pour les nouvelles sources d'inspi. Je bosse sur Mémoires d'un Spadassin (description approfondie de Vicerezzo + 5 aventures) et les choses ses sont enfin débloquées, donc ce sera bientôt terminé !

:ange:
On ne touche pas aux lapins !

Avatar de l’utilisateur
Kobayashi
Dieu des cochons d'Inde samouraï
Messages : 2975
Inscription : sam. mai 20, 2006 10:35 pm

Re: [LES LIVRES DE L'OURS] GAZETTE DE VICEREZZO N°2 (p.29)

Message par Kobayashi » mer. nov. 28, 2018 11:33 pm

Arisker a écrit :
mer. nov. 28, 2018 8:20 pm
D'ailleurs Kobayashi tu as un schéma narratif pour construire tes aventures en général ou plus particulièrement celles de Striscia ? 
 

Pas vraiment, j'ai en fait une situation de départ et des PNJ avec des objectifs et les personnages des joueurs qui déboulent là-dedans. En termes de présentation j'essaye de laisser un maximum de liberté aux personnages tout en filant des conseils au Capitaine pour gérer tout ça.
Les Livres de l'Ours : jeux de rôles indépendants ou presque

La Boutique des Livres de l'Ours

"Role-playing isn’t storytelling. If the dungeon master is directing it, it’s not a game." Gary Gygax

Avatar de l’utilisateur
Arisker
Zelateur
Messages : 100
Inscription : mer. sept. 16, 2015 8:18 am
Localisation : 56

Re: [LES LIVRES DE L'OURS] GAZETTE DE VICEREZZO N°2 (p.29)

Message par Arisker » jeu. nov. 29, 2018 3:15 pm

Ok merci pour la précision. 

Sinon Striscia ayant eu l'effet d'une bombe chez moi, je suis entrain de retravailler le système pour mon univers de JDR perso. Je suis entrain de rebricoler le système de points de vie avec des règles de BoL donc voilà ce que ça donne au niveau de la réflexion : 

Blessé
Quand un personnage arrive à 6 points de vie OU la moitié de ses points de vie (j'ai pas encore décidé), il est blessé. Toutes ses actions sont difficiles ou alors il a un désavantage 3D6 et on prend les 2 moins bons comme à BoL. 

Récupération des points de souffles : 

Les points de souffle représentant à la fois la vitalité mais aussi l’endurance et la volonté de vivre du personnage, si celui-ci à l’occasion de se reposer pendant une petite heure, il récupère la moitié de ses points de vie (arrondi au supérieur).
Ensuite le personnage récupère 1 PS par jour via sa régénération naturelle s’il ne se fatigue pas trop (pas de combat, marche forcée, beuverie, et autre course-poursuite). Un personnage peut être soigné via un jet d’Esprit ou d’Instinct dans ce cas il récupère 2 PS immédiatement et sa récupération naturelle est doublée pour la journée (un seul soin réussi par jour). S’il produit un effort physique sa régénération naturelle sera alors normale (généralement 1 PS).

PS : Les fractures et autres sales blessures ne disparaissent pas comme ça, il faut généralement consulter un expert (voir le chapitre sur l’évolution des personnage).

L'idée c'est d'avoir des personnages qui pourront à la fois être un peu blessé/handicapé mais pourront tout de même assez vite repartir à l'aventure sans forcément y retourner avec la totalité de leurs points de vie. J'avoue être assez fan des dés de désavantages pour simuler les blessures et autres handicaps physiques, ça permet d'éviter de penser aux malus et ça fait un calcul en moins. Après ça rajoute peut-être une couche en plus, je sais pas.

Avatar de l’utilisateur
Spassinando
Pratiquant
Messages : 210
Inscription : jeu. mai 22, 2014 9:56 am
Localisation : Nantes

Re: [LES LIVRES DE L'OURS] GAZETTE DE VICEREZZO N°2 (p.29)

Message par Spassinando » jeu. nov. 29, 2018 5:45 pm

Le soucis des blessures qui te collent des désavantages et/ou des pénalités, c'est que tu te retrouves rapidement, en tant que joueur, à rater tous tes jets. Alors, c'est pas trop grave si tu ne jettes pas les dés (tu fais beaucoup de roleplay ou tu joues à l'ancienne) mais, dans le cas contraire, tu fais vite de la figuration.
De mon point de vue, la gestion de l'attrition, c'est déjà les points de vie. Le choix, quand il te reste peu de PV, s'est déjà continuer ou mourir. Le désavantage, c'est double peine ! Et rien n'est plus pénible qu'un round où tout le monde rate son jet de dé.

Avatar de l’utilisateur
Arisker
Zelateur
Messages : 100
Inscription : mer. sept. 16, 2015 8:18 am
Localisation : 56

Re: [LES LIVRES DE L'OURS] GAZETTE DE VICEREZZO N°2 (p.29)

Message par Arisker » jeu. nov. 29, 2018 7:39 pm

Merci pour cette réflexion intéressante, effectivement la peine des séquelles est déjà suffisante, surtout que j'ai des trucs qui sont parfois un poil plus violent que Kobayashi.

Je garde juste l'idée de la récupération partielles des PVs vu que c'est effectivement la jauge d'attrition

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 6582
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Localisation : Quimper (29)
Contact :

Re: [LES LIVRES DE L'OURS] GAZETTE DE VICEREZZO N°2 (p.29)

Message par Solaris » mar. déc. 04, 2018 6:45 pm

C'est mal nous connaître que de croire que doubler la garde nous empêchera d'afficher dans Vicerezzo notre nouveau numéro d'il foglio !
Et nos hommages au doge qui a cette heure n'a toujours pas su capturer un seul d'entre-nous !
Bonne lecture peuple de Vicerezzo ! :)


Voici le 12è numéro :
 http://solarisblog.canalblog.com/archiv ... 18417.html  


 
Les Chroniques de Solaris, site de Jdr

Association JDR In Nomine Ludis de Quimper (29)

"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir".
Jean de la Fontaine, 17è sièc... 2018.

Avatar de l’utilisateur
Arisker
Zelateur
Messages : 100
Inscription : mer. sept. 16, 2015 8:18 am
Localisation : 56

Re: [LES LIVRES DE L'OURS] GAZETTE DE VICEREZZO N°2 (p.29)

Message par Arisker » mer. déc. 05, 2018 12:20 pm

Bon j'ai fini mon scénario de Striscia à Vicerezzo avec mes lycéens d'internat donc en tout ça m'aura pris je pense au grand 2 fois 1H30 donc 3h, j'aurais pu aller plus loin, voir ouvrir sur une campagne mais j'ai vraiment envie de faire jouer Hexenberg avant donc je verrai. 

Donc dans les pré-tirés :
- Une
flûtiste noble et assez réputé pour ses concertos en solo à Vicerezzo
- une scientifique 
disgraciée pour ses idées sur l'anatomie, les dissections, etc..Fin du XVI siècle et XVII siècle on trouve encore beaucoup de "médecin" qui étudie de le corps à l'aide d'assistants qui s'occupent des dissections et autres basses besognes dans les chairs de médecine "Montpellier, Paris, etc."
- Une espionne discrète qui sur idée de la joueuse pouvait se travestir en jeune homme si le besoin s'en faisait sentir. 
- Un carabin ayant sauvé le père de la flûtiste à la guerre et qui est devenu un peu le médecin de famille mais qui reste hanté par les horreurs de la guerre
- Une spadassin venant des bas-fonds un peu pouilleuse (sulfureux) mais plutôt efficace que le père a recruté pour protéger sa fille
- Enfin c'était rajouté un fils du bûché brûlé pour ses idées astronomiques allant bien au-delà de ce que proposait Copernic
 
Pitch de départ : Bien qu'ils aient emprunté des trajectoires bien différentes, tous ont reçu l'enseignement de maître Verra et cette bande hétéroclite a fini par gravité autour de la flûtiste et de sa famille. Ils sont tous liés à maître Verra qu'ils respectent surtout quand celui-ci proposent des contrats juteux, même la noble de ne crache jamais sur quelqu'un florins en plus. Maître Verra les réunis suite à la demande d'un mystérieux commanditaire qui leur demande de voler une  petite sculpture, la madone aux larmes d'argent d'un sculpteur qui est devenu une étoile montante de Vicerezzo. Pour ce faire, il leur propose de commettre le forfait dans le manoir de Vicciani un riche noble amateur d'art qui organise une soirée mondaine où il expose dans deux galeries peintures d'un coté et sculptures de l'autre. Le monsieur possède un Vinci, du Brunelleschi, du Boticelli, etc...plutôt des artistes des siècles précédents sauf pour l'étoile montante. 

Ensuite il vous suffit de dessiner/ récupérer un plan de manoir avec quelques pièces : les 2 galeries, librairie, salle de jeux (le billard est déjà connu au XVIe), petit salon, grand salon, cuisine, réserve, écuries, etc...les appartements privés à l'étage. 

Quelques PNJs pour la soirée : 
- Le cardinal de Vicerezzo ou un autre homme d'Eglise qui est un homme corrompu et corruptible par le pouvoir et l'argent 
- Un garde du corps inquisiteur très dévot, et très droit, qui pourrait se retourner contre le cardinal s'il découvrait sa véritable nature
- L'hôte de maison, Vicciani amateur d'art, et noble s'étant illustré dans quelques batailles et également dévot et proche du cardinal

- La maîtresse de maison marié au noble pour avoir le titre. Le père de la maîtresse de maison est un riche négociant dans la marine, ce qui a permis à l'hôte de renflouer les caisses familles. Le petit hic qu'ignore le collectionneur d'art, c'est que sa femme le trompe avec une scientifique anatomiste plutôt borderline.
- La scientifique anatomiste a des idées qui ne plaisent pas à l'Eglise mais elle ne franchit jamais vraiment la limite, l'Eglise attend un gros dérapage pour la condamner, certains sont peut-être au courant de sa relation avec la maîtresse de maison, mais ils attendent le moment propice pour le révéler à Vicciani
- Le médecin Paulo Cagliostro est un ami de 2 Pjs : la scientifique disgracié et du carabin, j'ai mis la conquête contact pour eux pour le scénario
- L'étoile montante de Vicerezzo qui a un talent de génie proportionnel à son ego et sa capacité de nuisance, il est insupportable
- Il y a environ entre 8 et 10 gardes qui surveillent les pièces du manoir, notamment le grand salon, les galeries, qui empêchent les intrus de montrer dans les appartements privés et un ou deux qui circulent dehors avec au moins un gros chien type cane corso ou autre. 
- Les PJs ne semblent pas être les seuls à vouloir voler la statue et il y a au moins 2-3 types qui auront un comportement bizarre dans la soirée (des mercenaires) et un mage d'une autre faction (avec les sorts mélodie infernale et molosse des enfers). 
- Enfin il y a des groupes assez hétéroclites qui ont été invité : - scientifiques, religieux, nobles, négociants fortunés et quelques artistes pour animer la soirée notamment 2 chanteurs et 2 violonistes ainsi que la flûtiste PJ. 

Déroulement du scénario : Les PJs doivent trouver un moyen de voler la statuette à la barbe de tous, en créant une diversion par exemple, en remplaçant la statue, ils doivent avant la soirée se concerter avec maître Verra sur le plan à suivre. Puis appliqué le plan pendant le scénario. Peut-être l'autre faction volera la statue avant ou alors peut-être surprendront-ils les autres PJs qui ne sont pas au courant de cette autre faction et essaieront-ils de les arrêter. Quoi qu'il en soit une fois la statue entre les mains des PJs ceux-ci iront se réfugier quelque part, dans l'idéal une auberge ou la demeure de la flûtiste (dans les 2 cas présence d'un chien). S'il décide d'aller voir maître Verra, celui-ci n'est pas là et reviendra seulement le lendemain dans la matinée

Deux cas de figures : 
1) Les gardes de Vicciani et/ou les PJs n'ont pas éliminé tous les opposants de la faction, s'il en reste au moins un, celui-ci fera appelle à quelques assassins pour tenter de récupérer la statue, si le mage est toujours en vie car ils lancent des sorts mais restent discret, il pourra à nouveau lancer un molosse des enfers sur le chien de l'auberge ou de la flûtiste. 

2) Tous les PNJs de la faction opposés sont morts, dans ce cas là c'est le commanditaire qui enverra des assassins pour récupérer la statuette afin d'éviter à avoir à payer les PJs et surtout pour éviter qu'ils ne découvrent le secret de la madone aux larmes d'argent. 

L'envers du décor : Le commanditaire est en fait le cardinal qui a appris que l'étoile montante était capable d'insuffler une énergie mystique dans ses œuvres grâce à un mage qu'il gardait sous le coude. La madone étant son oeuvre la plus réussie et puissante, mais l'artiste lui-même n'est pas au courant de son talent car ne sait pas que la magie existe. Le cardinal est tellement corrompu qu'il cherche un moyen d'avoir la vie éternel en accomplissant un rituel sombre à l'aide de son mage et que la statuette est un des éléments nécessaires. 

L'autre faction est une secte qui fut catholique dans ses origines ayant pour but de supprimer les mages, avant de changer en combattant le mal par le mal et employant également des mages dans ses rangs, ce qui créa une division au sein de groupe et des querelles internes. La secte souhaite empêcher le cardinal de réussir son rituel et le confondre. Mais en réalité le chef de la secte souhaite accomplir le rituel du cardinal mais pour lui. 

La partie : J'ai pas pu aller aussi loin avec mes PJs donc je me suis contenté de l'option 1 dans les cas de figures, la première séance c'est déroulé avec l'établissement d'un plan et sans combat c'était cool. Ils ont réussi à voler la statuette grâce à une diversion de la flûtiste qui a piqué sa crise dans le grand salon. Mais j'avais envie de voir ce que ça donnait à Striscia donc j'ai mis un peu d'action mais les PJs ont été malins et ont souvent demandé de l'aide aux gardes du Vicciani contre la faction opposée. La spadassin a reçu le sort de mélodie infernale, le médecin qui avait déjà vu ça suspectait de la sorcellerie, mais les autres le prenait pour un fou du style "non mais ça arrive à tout le monde d'avoir un air dans la tête". La spadassin était pas hyper sereine, elle en avait pris pour 4 heures mais ne le savait pas. Finalement ils ont commencé à flipper et douter un peu quand ils ont entraperçu un chien plus gros que la normal sortir un garde de Vicciani par la fenêtre  de la librairie en le tirant par le bras, tandis que celui-ci hurlait de douleur. Ils n'ont pas demandé leur reste et au vu du grabuge ont suivi le mouvement de la foule paniquée vers la sortie. 

Idem une fois réfugiés chez la flûtiste, lorsque les assassins se sont pointés avec le mage, Les Pjs se sont surtout cachés ou ont demandé aux gardes de les protéger, notamment l'espionne et la noble alors que la spadassin est allée un peu plus au contact. J'ai beaucoup aimé le combat contre un assassin novice un peu empêtré dans les ronces  du jardin foirant son attaque, la spadassin je lui demande, tu fais quoi tu l'attaques ? : non je me fou de sa gueule, je lui ris au nez. L'autre lui met un méchant coup dans le bras, elle riposte violemment et finalement l'embroche. Malheureusement le mage était encore entrain de faire des siennes et a transformé le cavalier king charles familial en molosse des enfers qui a mis cher à la spadassin qui s'est barré en courant dès qu'elle a pu, le carabin a profité de la diversion pour achever le molosse qu'il avait déjà blessé une fois. J'ai bien fait flippé les PJs et leur ait mis le gros doute sur l'identité du mage comme quoi potentiellement ça pouvait être Pietro le majordome de la famille, qui est en fait membre de base de la secte mais qui ne fera point de mal aux PJs, après c'est pas un combattant donc il n'ira pas les défendre non plus. Finalement les PJs ont retrouvés maître Verra et lui ont refilé la statue puis quelques jours après ont reçu leur récompense en florins. La statue est désormais entre les mains du cardinal mais ça ils ne le savent pas, tout ce qu'ils savent c'est qu'on a arrêté d'en vouloir à leur vie maintenant que la mission est accomplie. 

Conclusion : Une chouette partie, avec des créations de pré-tirés et des stats blocks de PNJs qui permettent d'aller vite et ça c'est cool. Franchement le système simple voir que je jouais parfois un peu à coté de la plaque, je faisais relancer 1D6 pour le regain de PVs par exemple pour voir/tester ce que ça donnait. Mais vraiment le fait d'avoir des règles simples me permet de me concentrer sur l'histoire. Bon l’initiative, je la faisais vraiment au jugé suivant les réactions des PJs et PNJs. 

Finalement j'ai eu qu'un PJ de blessé qui est descendu à 3 points de vie, les autres s'en sont bien sortis mais niveau PNJs ça a été un peu le carnage. Bon ça, même si je suis pas un expert en tant que MJ j'ai un peu de bouteille du coup je pouvais continuer à raconter l'histoire tout en faisant mes jets de dés pour les PNJs. J'aime bien me laisser guider par les dés de temps en temps pour que l'histoire me surprennent mais pour éviter trop de jets inutiles je pense prendre 2D6 de couleur différentes pour savoir qui remporte une opposition de manière rapide entre 2 PNjs ou groupe de PNJs. 

Sinon, les PJs avec 7 en seuil réussissent assez facilement leur action, c'est d'ailleurs parfois un peu violent pour les sorts, mon mage PNJ s'est jamais loupé, bon il a du avoir du bol. L’initiative faut que j'essaye le 1 groupe puis l'autre mais comme attaquer en premier c'est fort je me demande si je vais pas faire celui qui a l'init attaque puis il doit passer la "parole" à un ennemi et puis le MJ passe la parole à un PJ, etc...même si c'est un poil plus long, je pense que ça permet aux joueurs de faire des choix tactiques et de rester concentrer. 

Idem pour la défense passive que je trouve plutôt cool, surtout pour introduire des bestioles surnaturelles bien sales, d'un autre côté je me dis qu'au corps à corps un système à la Brygandine de celui qui fait le plus gros infligent des dégâts qui donnent cette impression de c'est moi ou lui, c'est pas mal.

Bon dans ma version bricolée qui s'inspire de Striscia au début je voulais mettre des malus pour les manœuvres (style aveuglé, etc...) mais en fait je me dis que comme sur TT2 mieux vaut encourager par un bonus ce genre d'initiative pour que les combats justement ne soit pas juste une suite d'attaque mais qu'ils deviennent plus tactiques et variés. Les coups peuvent être assez violent mais ça reste correcte je trouve mais avoir des tactiques variées peut toutefois sauver la vie d'un personnage. 

Fin du CR, désolé pour le pavé

Avatar de l’utilisateur
Kobayashi
Dieu des cochons d'Inde samouraï
Messages : 2975
Inscription : sam. mai 20, 2006 10:35 pm

Re: [LES LIVRES DE L'OURS] GAZETTE DE VICEREZZO N°2 (p.29)

Message par Kobayashi » mer. déc. 05, 2018 12:45 pm

Au contraire j'aime les CR pavés, surtout avec retours techniques en prime, c'est ce qui me permet d'améliorer le jeu (ou les suivants :mrgreen: ).

Donc merci d'avoir pris le temps d'écrire tout ça, c'est le genre de retour de partie dont je ne me lasse pas :bierre:
Les Livres de l'Ours : jeux de rôles indépendants ou presque

La Boutique des Livres de l'Ours

"Role-playing isn’t storytelling. If the dungeon master is directing it, it’s not a game." Gary Gygax

Avatar de l’utilisateur
dreamofrlyeh
Intergalactique
Intergalactique
Messages : 42
Inscription : mar. août 29, 2017 10:20 am

Re: [LES LIVRES DE L'OURS] GAZETTE DE VICEREZZO N°2 (p.29)

Message par dreamofrlyeh » sam. déc. 08, 2018 1:24 pm

J'ai reçu Striscia et  A la Conquête d'Hexenberg ce matin, je les ai dévorés dans la foulée.

C'est vraiment aussi excellent que je l'ai lu sur le forum (ce qui m'a persuadé d'acheter le jeu), encore bravo Kobayashi.

J'ai hâte de le faire jouer.

Répondre