De Architecturart: Adventures in Austerion

Les magazines, les sorties, les financements participatifs ...
Avatar de l’utilisateur
Luceid
Pratiquant
Messages : 288
Inscription : ven. août 28, 2009 7:59 pm

Re: De Architecturart: Adventures in Austerion

Message par Luceid »

Je regrette de pas avoir pu pledger... :(
Avatar de l’utilisateur
sunao
Banni
Messages : 1443
Inscription : jeu. déc. 06, 2007 6:51 am
Localisation : Beaune

Re: De Architecturart: Adventures in Austerion

Message par sunao »

Luceid a écrit : dim. sept. 27, 2020 1:38 pm Je regrette de pas avoir pu pledger... :(

Tu pourras toujours te rattraper en l'achetant en boutique. ;)
Kyorou a écrit :…faudrait quand-même que certains comprennent qu'insérer leur perso fétiche (fétiche à plus d'un titre, d'ailleurs) à tout bout de champ dans leur jdr n'est pas une bonne idée.
Yrion Celak
Profane
Messages : 16
Inscription : mar. sept. 25, 2018 10:18 pm

Re: De Architecturart: Adventures in Austerion

Message par Yrion Celak »

Première soirée de jeu sur Adventures in Austerion (AiA), à cinq joueurs, tous rôlistes blanchis sous le harnais, et en mode Plateau. Les cinq Ribauds ont tous été tirés (trois personnages tirés en avance, les deux derniers juste avant de commencer la partie). Deux raisons ont fait que nous avons préféré tirer des Ribauds plutôt que d'utiliser les prétirés. Premièrement, la création d'un Ribaud peut être rapide (environ une demi-heure pour un joueur auquel il faut expliquer les règles) ; ce qui n'empêche pas que la création peut être plus longue si le joueur veut fignoler son personnage. Deuxièmement, les Ribauds prétirés (5 différents) ne permettent de disposer que d'un personnage capable de lancer des sorts et cet unique lanceur de sorts (Rokia) semble très fragile (seulement 2 PR).

Nous avons commencé par le scénario 1 - Pour l'éternité (soyons logique) [en mode Plateau]. La partie se passe sans grande difficulté. Les règles sont suffisamment simples pour être maîtrisées rapidement (j'étais le seul à les avoir lues). Et lorsque nous sommes tombés sur quelques problèmes de règles, nous n'avons pas tergiversé très longtemps avant de trouver un moyen de les contourner ou d'improviser.
Petit inconvénient (qui n'est pas lié au jeu, mais à la façon dont nous l'avons abordé) : étant le seul à avoir lu les règles, je ne voulais pas être celui qui lisait les textes de présentation et de résolution de chaque tuile, cela m'aurait fait assurer la fonction de quasi-MJ (ce qui n'était pas notre objectif). Par conséquence, les quatre autres joueurs se répartissaient la lecture de chaque tuile à tour de rôle ; mais, comme ils ne connaissaient pas les règles en détail, cela a occasionné quelques petits ratés (principalement au niveau des mécanismes de résolution des Challenges). Encore une fois, ces problèmes ne sont pas induits par les règles et doivent disparaître une fois que tous les joueurs ont acquis les mécanismes de base.
Lorsque nous avons résolu les actions de la dernière tuile et que nous avons réalisé que nous avions accompli notre mission de Ribauds et terminé le scénario, nous avons ressenti une sorte de frustration. Cette sensation n'avait rien à voir avec d'éventuels manques dans le jeu ou dans le scénario ; mais après les hésitations sur les premières tuiles, nous étions dans la dynamique du jeu et de l'aventure et sa fin nous a coupé dans notre élan, alors que nous étions prêts et désireux d'affronter encore quelques tuiles. D'ailleurs cela était affiché : la durée prévue pour le premier scénario est de 60 minutes et nous avons dû passer entre 1h30 et 2h pour en triompher.

Ayant été mis en appétit par cette première aventure, nous avons presque immédiatement (et unanimement) embrayé avec le scénario 2 (après avoir fait évoluer nos Ribauds grâce aux récompenses octroyées par le scénario 1). Le scénario 2 s'est déroulé quasiment dans les mêmes conditions, même plaisir de jouer et mêmes petits arrangements avec les règles, bien que la seconde aventure ait une couleur un peu différente.

Notre objectif, en nous lançant dans AiA en mode Plateau, est de disposer d'une alternative à nos soirées jeu de rôle classique. À savoir, être en mesure de pratiquer un jeu ayant le goût du JdR sans avoir besoin d'un MJ et sans devoir préparer un scénario. Pouvoir également jouer même si l'effectif habituel de joueurs n'est pas présent.
Dans cette optique, AIA a parfaitement rempli son rôle, les deux scénarios joués nous ont donné envie de jouer les autres (mais en parallèle de nos soirées JdR classiques). Le matériel et les mécanismes simples en font un jeu agréable. Et certaines règles originales (carte bazar, bouchon à empiler) enrichissent efficacement le jeu avec une bonne dose d'incertitude et de surprise.
Plusieurs joueurs ont également remarqué que l'accent des aventures n'était pas mis sur les solutions brutales.
En conclusion, AiA a été adopté avec plaisir et la boîte et son magnifique matériel seront très probablement redéployés pour de nouvelles séances à notre table de jeu (avec l'inquiétude d'avoir épuisé trop tôt les scénarios de la boîte de base).

Deux petites remarques
1) À l'inverse de ce qui a été évoqué sur le forum de chez David-et-Damien-d'en-face, nous n'avons pas du tout pris en compte les contraintes de déplacement (nous n'utilisons quasiment jamais de surfaces de jeu quadrillées dans nos partie de JdR). Lorsqu'un combat se produisait sur une tuile, les combattants de contact se trouvaient presque instantanément au corps à corps, les autres (tireurs, lanceurs de sort...) restant à distance. Et lorsqu'une tuile n'impliquait pas de combat, nous résolvions les Challenges sans déplacer les pions sur la tuile, sauf pour se mettre en place à l'entrée de la tuile suivante lorsque nous pouvions enfin y accéder.
2) Nous avons été confrontés à quelques soucis avec les règles, problèmes que nous avons toujours su régler (en les contournant ou en improvisant une règle). Je vais remonter ces difficultés par MP à Géraud, qui pourra diffuser celles qu'il juge pertinentes et justifiées.

Bravo et merci à Guillaume et Géraud pour ce jeu abordable et captivant et son matériel splendide et de qualité.
Avatar de l’utilisateur
mornelarme
Dieu du passé
Messages : 3768
Inscription : lun. févr. 21, 2005 4:17 am
Localisation : Cité des papes
Contact :

Re: De Architecturart: Adventures in Austerion

Message par mornelarme »

Merci pour ton retour (bon, je l'avais lu sur un autre forum :)).
Si tu veux discuter des points de règles, n'hésite pas à faire un fil pour dans la partie Discussion et à poser tes questions ou apporter tes précisions :) j'essaierai d'y répondre au mieux.
Les Brumes: méga dungeon en Austerion, à explorer en solo ou en mode JdR sur Game On.

Rêves d'Ailleurs la bibliothèque francophone de jdr de l'âge d'or. Téléchargements gratuits et légaux.
Avatar de l’utilisateur
Berzerk
Pape
Messages : 637
Inscription : mar. sept. 07, 2010 10:50 am
Contact :

Re: De Architecturart: Adventures in Austerion

Message par Berzerk »

mornelarme a écrit : sam. sept. 26, 2020 1:31 pm Super! N'hésite pas à faire un retour :)
Sur le forum d'en face, j'ai précisé des points de règles. Si ça peut aider.
Berzerk a écrit : mer. sept. 23, 2020 8:43 pm Quelqu'un sait quand (à peu près ;)  ) et si les Brumes, le méga-donjon en solo va sortir en boutique (ou seulement en ligne ?)

Merci ;)

Oui, normalement dispo en boutique :)
Super, merci pour l'info ;)

J'attends sa disponibilité et je le commande dans ma boutique  :yes:.
 
Le narratif, c'est fantastique ! :D

Mon blog sur le jdr en solo : https://herossolitaire.blogspot.com/
Avatar de l’utilisateur
wyatt
Cardinal
Messages : 506
Inscription : mar. déc. 01, 2015 1:40 pm
Localisation : Bordeaux

Re: De Architecturart: Adventures in Austerion

Message par wyatt »

Article de présentation lu sur Ludovox: https://ludovox.fr/du-jdr-au-j2s-avec-a ... u-royaume/

Rappel bienvenu du fait qu'Austerion est avant tout un JDR, qui reprend certes certains mécanismes des jeux de plateaux (tuiles, tirages de cartes, ...), mais qui n'est pour autant pas un jeu de plateau au sein "dungeon crawl" classique, jouable sans aucun DM.
Avatar de l’utilisateur
kouplatête
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2036
Inscription : mar. févr. 10, 2009 11:39 am
Localisation : Dans le Sud bonne mère

Re: De Architecturart: Adventures in Austerion

Message par kouplatête »

Oui c'est clairement un JDR avec une ergonomie de jeu de plateau et c'est clairement du bon boulot  :wub:
Avatar de l’utilisateur
Mickey-bis
Evêque
Messages : 465
Inscription : mar. oct. 24, 2017 12:04 pm

Re: De Architecturart: Adventures in Austerion

Message par Mickey-bis »

Eh ben moi justement, après avoir testé le 1er scénar ce week end, je suis un peu déçu de cet aspect JdR justement.

Petite explication.

Le projet Austerion est tombé pile au moment où ma femme confirmait que le JdR, c'était pas pour elle, mais que par contre, les dungeon crawler plateaux testés en festoch', ca la bottait bien!
Du coup, Austerion avec son positionnement "JdP pouvant servir à l'initiation JdR" était séduisant (en plus de la patte graphique et narrative bien connue - je suis backer des autres projets De Achitectura).
Mais lors de la partie, avec un couple d'ami plateauistes ET rôlistes, ca a été un peu la douche froide en mode plateau. Les règles semblent un poil confuses et légères pour créer un challenge intellectuel satisfaisant, et la présentation du texte est vraiment confusante, car à priori faite pour qu'il y ait quelqu'un qui ait déjà lu/digérés l'ensemble en amont.

Ca semble dur, dit comme ca, mais c'est surtout moi qui ait été déçu, car j'avais placé pas mal d'espoir dans ce jeu où je pourrai partager ma passion avec ma femme. Les autres ont finalement bien aimés... sans en redemander plus non plus :(
Avatar de l’utilisateur
GuiHatt
Messie
Messages : 1200
Inscription : jeu. juin 30, 2016 3:41 pm
Localisation : Strasbourg

Re: De Architecturart: Adventures in Austerion

Message par GuiHatt »

Aie, oui dommage quand les attentes ne sont pas comblée. J'ai compris dès le début qu'il valait mieux avoir un "MJ" tout de même, qui connait les règles etc.
Collectionneur de Jeux de Rôles depuis 1980
Le Don des Dragons : la convention de Jeux en faveur du Téléthon
Mon Profil GroG
Ma Campagne Degenesis
Avatar de l’utilisateur
mornelarme
Dieu du passé
Messages : 3768
Inscription : lun. févr. 21, 2005 4:17 am
Localisation : Cité des papes
Contact :

Re: De Architecturart: Adventures in Austerion

Message par mornelarme »

Oui c'est vrai que c'est décevant quand on ne retrouve pas nos attentes. Par contre, ça me semble évident que comme pour tout jeu, il faut avoir lu les règles... et l'idéal, que tout le monde les ai lues ou que la personne qui les a lues les explique à tous. Sinon, le système de challenge et le mode de présentation des scénarios changeant radicalement de l'habitude, je comprends que tu aies été confus devant.
Par contre, si tu as lu les règles et que ça reste confus, je veux bien un retour sur les points qui te semblent moins clairs, comme ça on les ajoutera à la FAQ que l'on va mettre en ligne d'ici peu :) On a déjà eu des retours pour des précisions, donc j'espère que ça éclaircira certains points de règles.

wyatt a écrit : mer. oct. 14, 2020 12:00 pm Article de présentation lu sur Ludovox: https://ludovox.fr/du-jdr-au-j2s-avec-a ... u-royaume/

Rappel bienvenu du fait qu'Austerion est avant tout un JDR, qui reprend certes certains mécanismes des jeux de plateaux (tuiles, tirages de cartes, ...), mais qui n'est pour autant pas un jeu de plateau au sein "dungeon crawl" classique, jouable sans aucun DM.

En effet, on voit de temps à autres des comparaisons avec des purs jdp de dungeon crawling, comme Gloomhaven ou Descent. La comparaison est inévitablement défavorable :) nous ne cherchons pas à rivaliser avec un DC, surtout des vrais DC complets et très bien fichus comme Gloomhaven. Austerion n'est pas un jdp, mais un jdr. Le mode plateau est un mode en plus, pour aider à la maitrise ou si vraiment il n'y a pas de MJ motivé pour du jdr ou si l'on se retrouve seul pour le mode Solo. Et les mécaniques de plateau sont là pour accrocher les débutants ou rendre le jeu plus "ludique" pour les non-rôlistes.
Les Brumes: méga dungeon en Austerion, à explorer en solo ou en mode JdR sur Game On.

Rêves d'Ailleurs la bibliothèque francophone de jdr de l'âge d'or. Téléchargements gratuits et légaux.
Avatar de l’utilisateur
kouplatête
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2036
Inscription : mar. févr. 10, 2009 11:39 am
Localisation : Dans le Sud bonne mère

Re: De Architecturart: Adventures in Austerion

Message par kouplatête »

Je l'ai joué comme un JDR , d'ailleurs j'étais le MJ , et quand je parlais d'ergonomie je voulais parler de la présentation et du matériel.
Avatar de l’utilisateur
mornelarme
Dieu du passé
Messages : 3768
Inscription : lun. févr. 21, 2005 4:17 am
Localisation : Cité des papes
Contact :

Re: De Architecturart: Adventures in Austerion

Message par mornelarme »

kouplatête a écrit : ven. oct. 16, 2020 5:45 pm Je l'ai joué comme un JDR , d'ailleurs j'étais le MJ , et quand je parlais d'ergonomie je voulais parler de la présentation et du matériel.

Oui ça c'est clairement le but :)
On voulait que les platistes ne se sentent pas trop dépaysés.
Les Brumes: méga dungeon en Austerion, à explorer en solo ou en mode JdR sur Game On.

Rêves d'Ailleurs la bibliothèque francophone de jdr de l'âge d'or. Téléchargements gratuits et légaux.
Avatar de l’utilisateur
kouplatête
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2036
Inscription : mar. févr. 10, 2009 11:39 am
Localisation : Dans le Sud bonne mère

Re: De Architecturart: Adventures in Austerion

Message par kouplatête »

Petite partie ce week end avec mon gendre en joueur solo qui avait deux personnages (un des prétirés et un créé pour lui sur mesure).
J'ai fait jouer un de mes scénars maison sans même utiliser de tuile car c'était essentiellement une enquête .

On s'est régalé , j'adore l'ambiance dégagée par les visuels du jeu , par les mots imagés choisis pour désigner les compétences .
Le système au travers de ses mécaniques toutes simples mais bien choisies permet de bien accompagner le récit avec des jets sociaux qui comptent car aussi efficaces que les autres pour vaincre l'adversité. Le scénario a commencé et fini par deux épreuves qui faisaient intervenir les compétences beau discours , amour et haine , premier rôle et ça c'est super bien.

Donc adventures in Austérion c'est un vrai et beau JDR qui a une ambiance et une identité visuelle forte comme rêve de dragon par exemple mais avec des mécaniques toutes douces et modernes. Ne pensez pas qu'il se limite aux donjons ce serait dommage et j'espère que le suivi du jeu montrera qu'on peut faire bien des choses avec cette jolie boîte.
Itomi
Profane
Messages : 37
Inscription : lun. mai 25, 2020 5:35 pm
Localisation : Madrid

Re: De Architecturart: Adventures in Austerion

Message par Itomi »

Ce serait bien de partager ton scenar si il est sous format electronique :)
Avatar de l’utilisateur
kouplatête
Dieu d'après le panthéon
Messages : 2036
Inscription : mar. févr. 10, 2009 11:39 am
Localisation : Dans le Sud bonne mère

Re: De Architecturart: Adventures in Austerion

Message par kouplatête »

Désolé , il est écrit à la main sur le magnifique carnet imitation manuscrit du moyen âge que m'ont offert mes enfants  :wub:

Cependant il n'est pas impossible que je le propose à casus belli le mag un de ces jours car j'ai pu le faire jouer plusieurs fois avec différents systèmes et il tourne bien je trouve. 
Répondre