Casus Belli, niveau 3

Les magazines, les sorties, les financements participatifs ...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 5041
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Casus Belli, niveau 3

Message par Tybalt (le retour) »

Pour continuer à lire Casus ou à l'attendre.

Tybalt (le retour) a écrit :
lun. août 26, 2019 10:07 pm
Krapo a écrit :
lun. août 26, 2019 8:53 pm
Et à ton avis, Chroniques Oubliées West par rapport à Deadlands, hommage ou plagiat?

Je n'ai pas lu Deadlands, donc je ne peux pas vraiment dire. A vue de nez, il y a des différences, en particulier l'absence de zombies ou de morts-vivants - en tout cas ce n'est pas mis en avant. COW semble brasser nettement plus large : on peut faire du western uchronique avec peu ou pas de fantastique (certaines voies de personnages permettent d'émuler le cow-boy plus rapide que son ombre), ou du steampulp complètement barré avec des savants fous et des gadgets... mais la tendance principale reste au western uchronique avec une touche de fantastique qui puise tantôt dans la littérature de la fin XIXe-début XXe (les diverses voies de savants fous se réfèrent à Herbert West réanimateur, au Dr Moreau, à Dr Jekyll et Mr Hyde, du classique, donc), tantôt dans Les Mystères de l'Ouest avec ses gadgets de James Bond cow-boy.

Krapo a écrit :
mar. août 27, 2019 6:27 am
@Tybalt (le retour) Merci pour ta réponse, mais... Le western uchronique fantastique, le steampunk, les savants fous et leurs gadgets, ainsi que l'inspiration auprès d'Herbert West Réanimateur et Les Mystères de l'Ouest font partie de l'ADN de Deadlands... D'ailleurs, s'il y a réanimation, il y a morts-vivants, non?

En tous cas, ça veut dire qu'il y aura potentiellement des scénarios à reprendre pour Deadlands dans Casus.

@Dj Duclock Chroniques Oubliées est un système de jeu générique, mais la ressemblance avec GURPS s'arrête là. Et c'est en effet dérivé du système d20.

Franchement, je ne sais pas trop. Encore une fois, je suis loin de connaître assez bien l'univers de Deadlands pour en juger. Certains éléments m'ont fait penser à Castle Falkenstein, d'autres simplement à des westerns de Sergio Leone ou aux Mystères de l'Ouest, etc. Du peu que je connais de Deadlands, il m'a semblé que l'ambiance générale de COW était moins horrifique et macabre. L'uchronie proposée met beaucoup moins en avant les Amérindiens (pas d'invocation massive de Manitous). Certains savants fous peuvent créer des monstruosités du type mort-vivant ou hybrides de chair et de métal, mais c'est loin d'être la règle. Les inventions étranges, comme la magie, suscitent l'incrédulité et fonctionnent moins bien en présence de nombreux témoins, sans compter qu'on peut vite se faire arrêter et/ou lyncher si on se donne en spectacle dans le mauvais patelin. La lutte contre l'occulte est balbutiante.
J'imagine que l'univers se dessinera mieux au fil des numéros, notamment avec le prochain qui fournira les règles de magie.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
Man From Outerspace
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1817
Inscription : mar. janv. 27, 2015 12:02 pm
Localisation : Région Parisienne - Yvelines
Contact :

Re: Casus Belli, niveau 3

Message par Man From Outerspace »

Sommaire complet du Casus Belli n°30 déjà sur le Wiki de Tous les Fanzines de Jeu De Rôle Francophones
Image


Forum des Lames (du Cardinal) : https://forum-des-lames.fr/phpBB3


Image

Avatar de l’utilisateur
mithriel
Dieu du funky soul
Messages : 5496
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 9:00 am
Contact :

Re: Casus Belli, niveau 3

Message par mithriel »

Casus papier reçu hier. Encore en 2 exemplaires (??).

TomLG
Intergalactique
Intergalactique
Messages : 42
Inscription : sam. juin 15, 2019 2:55 pm

Re: Casus Belli, niveau 3

Message par TomLG »

Tu vas pouvoir faire un heureux !

Avatar de l’utilisateur
mithriel
Dieu du funky soul
Messages : 5496
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 9:00 am
Contact :

Re: Casus Belli, niveau 3

Message par mithriel »

Ouaip !

Avatar de l’utilisateur
Dox
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3813
Inscription : dim. oct. 26, 2014 10:42 am
Localisation : Dijon

Re: Casus Belli, niveau 3

Message par Dox »

mithriel a écrit :
jeu. août 29, 2019 11:39 am
Casus papier reçu hier. Encore en 2 exemplaires (??).
Toi, tu joues à Paranoïa et tu as encore un clone en activité ! ;)
Le JDR : le poids des mots, le choc des dés ! :bierre:

Avatar de l’utilisateur
mithriel
Dieu du funky soul
Messages : 5496
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 9:00 am
Contact :

Re: Casus Belli, niveau 3

Message par mithriel »

Nous en sommes très heureux.

Avatar de l’utilisateur
Krapo
Evêque
Messages : 500
Inscription : ven. août 01, 2008 10:01 am
Localisation : Strasbourg
Contact :

Re: Casus Belli, niveau 3

Message par Krapo »

Tybalt (le retour) a écrit :
mar. août 27, 2019 7:16 pm
 
Tybalt (le retour) a écrit :
lun. août 26, 2019 10:07 pm
Krapo a écrit :
lun. août 26, 2019 8:53 pm
Et à ton avis, Chroniques Oubliées West par rapport à Deadlands, hommage ou plagiat?
Je n'ai pas lu Deadlands, donc je ne peux pas vraiment dire. A vue de nez, il y a des différences, en particulier l'absence de zombies ou de morts-vivants - en tout cas ce n'est pas mis en avant. COW semble brasser nettement plus large : on peut faire du western uchronique avec peu ou pas de fantastique (certaines voies de personnages permettent d'émuler le cow-boy plus rapide que son ombre), ou du steampulp complètement barré avec des savants fous et des gadgets... mais la tendance principale reste au western uchronique avec une touche de fantastique qui puise tantôt dans la littérature de la fin XIXe-début XXe (les diverses voies de savants fous se réfèrent à Herbert West réanimateur, au Dr Moreau, à Dr Jekyll et Mr Hyde, du classique, donc), tantôt dans Les Mystères de l'Ouest avec ses gadgets de James Bond cow-boy.
 
Krapo a écrit :
mar. août 27, 2019 6:27 am
@Tybalt (le retour) Merci pour ta réponse, mais... Le western uchronique fantastique, le steampunk, les savants fous et leurs gadgets, ainsi que l'inspiration auprès d'Herbert West Réanimateur et Les Mystères de l'Ouest font partie de l'ADN de Deadlands... D'ailleurs, s'il y a réanimation, il y a morts-vivants, non?
Franchement, je ne sais pas trop. Encore une fois, je suis loin de connaître assez bien l'univers de Deadlands pour en juger. Certains éléments m'ont fait penser à Castle Falkenstein, d'autres simplement à des westerns de Sergio Leone ou aux Mystères de l'Ouest, etc. Du peu que je connais de Deadlands, il m'a semblé que l'ambiance générale de COW était moins horrifique et macabre. L'uchronie proposée met beaucoup moins en avant les Amérindiens (pas d'invocation massive de Manitous). Certains savants fous peuvent créer des monstruosités du type mort-vivant ou hybrides de chair et de métal, mais c'est loin d'être la règle. Les inventions étranges, comme la magie, suscitent l'incrédulité et fonctionnent moins bien en présence de nombreux témoins, sans compter qu'on peut vite se faire arrêter et/ou lyncher si on se donne en spectacle dans le mauvais patelin. La lutte contre l'occulte est balbutiante.
J'imagine que l'univers se dessinera mieux au fil des numéros, notamment avec le prochain qui fournira les règles de magie.
J'ai pu lire à mon tour Chroniques Oubliées West. Si j'ai l'impression que ce jeu n'aurait jamais vu le jour sans la publication de Deadlands, on est quand même loin d'une pâle copie. Il s'agit, au même titre que Deadlands d'un western steampunk uchronique fantastique prenant place dans le cours d'une guerre de sécession qui perdure. L'auteur invite les MJ à ajuster les curseurs dramatique/fantaisiste et réaliste/fantastique, mais c'est une proposition faite rapidement en début d'ouvrage. A ce propos, si ce type de recommandation n'existe pas dans Deadlands, autours des tables, j'ai toujours vu des Marshals (les MJ) de Deadlands placer ces curseurs à des niveaux différents à leurs tables de jeu.

Là où le jeu se distingue, c'est dans la description du contexte de guerre civile qui occupe 15 pages, auxquelles ont peut ajouter les 5 pages sur les organisations secrètes. J'aime beaucoup les explications politiques sur l'enlisement de la guerre de sécession. Évidement quelque peu fantaisistes, elles s'appuient cependant sur une réelle connaissance du contexte historique. De plus, le texte est inspirant, donnant plusieurs idées d'aventures prenant appui sur le contexte de la guerre et le sujet de l'espionnage. C'est ce que l'auteur appelle les scénarios de type "War COW" au début de son texte. Et il s'agit justement d'un aspect qui a été très rarement exploité dans Deadlands. Certes, dans la gamme classique, il y a quand même eu Back East : The North, Back East : The South, The Agency : Men in Black Dusters et Lone Stars : the Texas Rangers qui ont abordé un tantinet le sujet, mais sans trop donner de matière à créer de bonnes aventures, à mon avis. Avec le contexte rédigé pour COW, il y a de quoi faire et ça m'a donné envie de m'investir dans ce type d'aventures. L'auteur a été très inspiré de prendre cet angle d'attaque peu présent dans Deadlands, faisant ainsi de son texte aussi bien un contexte auto-suffisant qu'une excellente aide de jeu pour Deadlands.

Bref, je suis très enthousiasmé par ma lecture du contexte de jeu et j'attends avec impatience les scénarios et le développement du setting dans les prochains numéros de Casus Belli.

Ça a été d'autant plus une bonne surprise que j'avais été sérieusement énervé par le "portrait de famille" de la gamme Deadlands Reloaded qui apparait dans les pages du magazine et avec lequel je suis en total désaccord, tant sur le fond que sur le choix de publier un article avec cet angle d'attaque dans la période.

Par ailleurs, il y a quelques règles additionnelles pour intégrer des pistoleros, des savants fous et leur science étranges au système de jeu de Chroniques Oubliées Contemporain. J'ai peu de choses à dire, n'ayant pas été convaincu par ce système au point de l'acheter. Ma version Multisim de Deadlands Classic n'a donc pas fini de servir.
"Tu vois, le monde se divise en deux catégories: ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses."

Avatar de l’utilisateur
sveinethel
Pratiquant
Messages : 288
Inscription : ven. janv. 15, 2010 10:43 pm

Re: Casus Belli, niveau 3

Message par sveinethel »

Un truc que j'ai apprécié dans Bâtisses & Artifices de ce numéro c'est la sélection des scénarios adaptables et adaptés par l'auteur (Jean Paul Combet) pour exploiter son setting avec des intrigues pertinentes. Une très bonne idée ! Perso je pense que je vais utiliser la Station Oppara pour du Métabarons avec quelques ajustements mais ça me parait complètement faisable.

Avatar de l’utilisateur
wyatt
Evêque
Messages : 482
Inscription : mar. déc. 01, 2015 1:40 pm
Localisation : Bordeaux

Re: Casus Belli, niveau 3

Message par wyatt »

J'ai lu mon CB n°30 ce WE et j'ai beaucoup apprécié le contexte "COW" : de quoi jouer du Western un peu Weird, mais pas à la sauce Deadlands. La fin du scénario Rêve de Dragon était aussi sympa.

Un truc par ailleurs m'a surpris puis gêné, dans la section consacrée aux critiques des "nouveautés", c'est la très faible diversité d'éditeurs couverts dans ce numéro:
- BBE se taille la part du lion, avec 11 produits critiqués sur les 21 présentés dans ce numéro et plus d'une vingtaine de pages du mag,
- Arkhane Asylum arrive 2ème avec 7 produits critiqués et une dizaine de pages,
- les produits de tous les autres éditeurs se partagent moins de 5 pages.
8O

Je précise que je n'ai rien ni contre BBE, ni contre Arkhane et que la lecture des critiques était intéressante, mais le manque de diversité dans les produits couverts parait étonnant sur ce bimestre-ci. La production française ne se résume pas à ces deux éditeurs, non ?

En reprenant mes 3/4 derniers numéros, j'ai aussi noté que les gammes de BBE financées par PP avaient aussi depuis le début de l'année une couverture très détaillée de chacune de leur sortie produit, au minimum une page de présentation par produit mais souvent 2 ou 4 pages, une visibilité bien supérieure à celle des éditeurs concurrents.

Depuis le numéro 27, la gamme H&D a ainsi eu droit à une quinzaine de pages de présentation de ses différents produits, à raison de deux pages minimum pour chaque ouvrage de la PP ; la gamme COC n'est pas en reste avec déjà 12 pages de présentation entre les numéros 29 et 30. 

J'attends de voir si des produits d'autres éditeurs, comme Nephilim Légende chez Mnémos, auront droit à une couverture aussi détaillée dans le prochain numéro  :lol:

Enfin, il n'y a encore eu aucune critique publiée sur les deux dernières campagnes de l'AdC éditées par SD, le Jour de la Bête et la nvle édition des Masques ? est-ce pour le numéro 31 ?

Avatar de l’utilisateur
Calisto
Dieu des audacieux
Messages : 4547
Inscription : mer. août 13, 2003 7:26 pm
Localisation : Houdan (78)

Re: Casus Belli, niveau 3

Message par Calisto »

Très content de découvrir des règles pour Chroniques Oubliées Mini ! D'ailleurs quelqu'un sait s'il existe des scénarios pour ?
“Omnes stulti, et deliberatione non utentes, omnia tentant”

Avatar de l’utilisateur
Thom'
Dieu des gastronomes en culottes courtes
Messages : 2354
Inscription : jeu. nov. 27, 2003 12:47 pm
Localisation : Montréal, QC
Contact :

Re: Casus Belli, niveau 3

Message par Thom' »

wyatt a écrit :
lun. sept. 02, 2019 3:08 pm
J'attends de voir si des produits d'autres éditeurs, comme Nephilim Légende chez Mnémos, auront droit à une couverture aussi détaillée dans le prochain numéro  :lol:

Sauf erreur de ma part, il y a 8 pages prévues pour Nephilim, et 4 pour Oreste dans le 31.

wyatt a écrit :
lun. sept. 02, 2019 3:08 pm
Enfin, il n'y a encore eu aucune critique publiée sur les deux dernières campagnes de l'AdC éditées par SD, le Jour de la Bête et la nvle édition des Masques ? est-ce pour le numéro 31 ?

4 pages pour chaque dans le 31, à ma connaissance (et en attendant le bouclage effectif, pendant lequel il faut parfois faire des choix déchirants).
May have been the losing side. Still not convinced it was the wrong one. - Captain Reynolds

kobbold
Dieu du Cor, le soir, au fond des bois
Messages : 11494
Inscription : sam. oct. 02, 2004 12:43 am
Localisation : lyon

Re: Casus Belli, niveau 3

Message par kobbold »

wyatt a écrit :
lun. sept. 02, 2019 3:08 pm
Je précise que je n'ai rien ni contre BBE, ni contre Arkhane et que la lecture des critiques était intéressante, mais le manque de diversité dans les produits couverts parait étonnant sur ce bimestre-ci. La production française ne se résume pas à ces deux éditeurs, non ?

Il y a quand même un truc (ou deux) qu'il faut retenir dans l'histoire. D'abord, on couvre ce qu'on nous envoie. Certains utilisent leurs exemplaires personnels mais en général, on couvre ce qu'on nous envoie. Et comme on nous envoie souvent les livres en même temps que les livraisons souscripteurs, il faut le temps de les lire. Du coup, on traite ce qu'on nous donne aussi à traiter. Et avouons qu'il est forcément plus simple d'avoir un produit BBE dans ce cadre. (et je pense qu'en termes de volumes de sorties annuelles, surtout ces dernières années, BBE est quand même dans le haut du panier en France)

Et qu'on ne s'y trompe pas, on a des éditeurs (que je ne nommerai pas) qui ne nous envoient pas de service presse... ou de manière un peu aléatoire. J'ai même déjà entendu un éditeur me dire ouvertement que pour lui être dans Casus n'avait aucun importance et que du coup bon, les services presse, c'est pas une priorité.


J'attends de voir si des produits d'autres éditeurs, comme Nephilim Légende chez Mnémos, auront droit à une couverture aussi détaillée dans le prochain numéro  :lol:

Après, il y a aussi l'avis du critique dans le nombre de pages. Je me suis occupé de la critique de The Witcher, par exemple. Ca aurait pu être une 4 pages. Mais je l'avoue, à la lecture, je ne voyais pas comment en faire 4 pages, en toute sincérité, et j'avais l'impression d'avoir tout dit en 2 pages.

Pour le coup, on ne nous force pas un format. Les livres de base c'est en général de 2 à 4 pages, les suppléments d'une colonne à 2 pages. Le rédac chef propose une pagination, puis, soit le critique s'y plie, soit il propose de revoir la pagination en fonction de ce qu'il pense être juste.

Enfin, il n'y a encore eu aucune critique publiée sur les deux dernières campagnes de l'AdC éditées par SD, le Jour de la Bête et la nvle édition des Masques ? est-ce pour le numéro 31 ?
Oui, je crois. Encore un ouvrage qu'on a reçu un peu tard pour ce numéro. Mais on est déjà sur le suivant.

Avatar de l’utilisateur
Dr Adder
Zelateur
Messages : 97
Inscription : ven. juil. 21, 2017 2:31 pm
Localisation : Paris

Re: Casus Belli, niveau 3

Message par Dr Adder »

Je suis très surpris qu'il y ait des éditeurs qui ne voit pas l'intérêt d'envoyer un service de presse à Casus, qui me paraît le principal prescripteur en matière de JdR et ce depuis le début (avec quelques autres mag défunts, et peut être JdR mag ?).
Même les paranoiaques ont des ennemis ...  :yin: 

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 10086
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Casus Belli, niveau 3

Message par Mugen »

Dr Adder a écrit :
lun. sept. 02, 2019 6:00 pm
Je suis très surpris qu'il y ait des éditeurs qui ne voit pas l'intérêt d'envoyer un service de presse à Casus, qui me paraît le principal prescripteur en matière de JdR et ce depuis le début (avec quelques autres mag défunts, et peut être JdR mag ?).

Ce n'est pas mon sentiment.
Si dans 80s et les 90s, un avis (dé)favorable de Casus était synonyme d(e/') (in)succès, je pense qu'aujourd'hui un forum comme Casusno a beaucoup plus de poids.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Répondre