AQUABLUE : les iles de la tentation

Les magazines, les sorties, les financements participatifs ...
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4651
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: AQUABLUE : les iles de la tentation

Message par Tybalt (le retour) »

Je trouve moi aussi qu'un système simple est une bonne idée pour un jeu Aquablue potentiellement grand public. Parce que même si intéresser des gens à notre loisir grâce à une adaptation de BD n'avait encore jamais marché (ce qui reste à prouver avec des chiffres plus précis), ça vaudrait quand même le coup de réessayer !
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
mithriel
Dieu du funky soul
Messages : 5267
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 9:00 am
Contact :

Re: AQUABLUE : les iles de la tentation

Message par mithriel »

Cryoban a écrit :
mar. févr. 25, 2020 3:42 pm
Je suis un fan du jdr Blue Planet qui va ressortir prochainement dans une nouvelle édition. Mais Aquablue étant une ancienne création française sur le même thème, je suis vraiment très curieux au point de suspendre toute velléités pour Blue Planet en attendant de voir ce qui sortira ;)

Grillé, je suis. +1 pour un système simple. Ceci était un message très intéressant. Désolé.

Avatar de l’utilisateur
trickytophe
Pratiquant
Messages : 207
Inscription : ven. sept. 18, 2015 8:52 am
Localisation : Cannes

Re: AQUABLUE : les iles de la tentation

Message par trickytophe »

Salut,

Alors oui, le système de jeu d'Aquablue est volontairement simple. Nous voulions une mécanique accessible et facile à prendre en main. Pour nous, cela allait de paire avec le souffle de l'Aventure. Nous voulions aussi un système qui match autant avec un MJ averti qu'avec un amateur de BD qui veut se lancer.
Qui plus est, de notre point de vue, c'est justement avec un système léger mais polyvalent qu'il est plus facile de gérer toute la richesse de l'univers futuriste d'Aquablue. A mon sens, plus il y a de données ludiques techniques et plus il est difficile d'y faire rentrer toute la potentialité SF.
Cependant, ce système est simple mais pas simpliste. Il est avant tout solide et flexible, ce qui permet au MJ de s'adapter et de répondre aux situations en jeu. De plus, grâce par exemple aux dés de différentes couleurs liés aux trois éléments primordiaux de la planète (air, eau terre), ce système gère avec fluidité les aspects subtils comme le chamanisme local.
Notre but affiché est d'offrir un cadre cohérent (ce système ne laisse pas le MJ dans le vague ou sans soutien). Après, effectivement et en toute honnêteté, pour ceux qui recherchent un système pointilleux et orienté hard-science avec diagrammes, tableaux d'équipement ultra fournis..., ils ne se reconnaîtront pas dans celui-ci.
J'espère vous avoir éclairé.
Dicepower !!!

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 6589
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: AQUABLUE : les iles de la tentation

Message par Qui Revient de Loin »

Je suis mitigé sur ce jeu.

Si l'objecfif est d'attirer les fans de BD vers le JDR, OK, mais moi je ne m'y retrouverai pas.

J'adore le planet opera (et la BD) : Dune, Aldebaraan, Aquablue, le cycle de Cyann, l'idée initiale de joue à Polaris, Shaan et Blue Planet, mais... je heurte toujours sur la façon de "comment y jouer ?".

C'est pour cela que j'aurais aimé un "système qui compte", pas un système simple quasi générique, ou alors une grosse section de conseils de jeux dédiée au panet opera.
Mais j'ai l'impression que ce n'est pas le cas : la promesse est "actions héroïques et aquatiques" dans l'univers de la BD, ce qui fait que je ne vois pas trop la différence avec un star wars et mes BD d'aquablue comme inpi.

La liste d'idée d'aventures fournies ci-dessous par Cryoban batronoban est très bien, dans le ton du planet opera écologiste, mais elle ne répond pas à ma question : comment fait-on ? on y trouve de l'infiltration, comme je mène ça ? De l'agitation, comment je mène ça ? De la chasse/traque, comment je mène ça ? De l'enquête, comment je mène ça ? De la politique/lobbying, comment je mène ça ?

Bref, je ne vois pas -pour moi-  la plue-value, hormis l'encyclopédie pour ceux qui n'ont pas les BD. Je ne dois pas être la cible de ce jeu, même si j'aurais aimé l'être.
batronoban a écrit :
lun. févr. 24, 2020 10:27 pm

Voici quelques intrigues possibles :

Un groupe de la Fondation explore une ville sous-marine oubliée, ou des ruines de la guerre, affronte un mammifère marin géant et découvre une richesse naturelle ou tribale d’Aquablue. Ce qui a des répercussions politiques et religieuses imprévues… à eux de gérer ce nœud de vipères !

Un groupe de la Fondation enquête puis tente de stopper l’arrivée d’une entreprise terrienne qui exploite une ressource naturelle ou un lieu sacré d’Aquablue. Il faudra bien plus que des harpons pour cela : il faut aller carrément au siège de la corporation sur Terre, protégée par une armée d’avocats !

Un meurtre a été commis au sein de la Fondation, d’une tribu ou d’une colonie. La tension entre les communautés éclate. Les héros enquêtent sur ce meurtre avant que les autorisés terriennes ne mettent leur nez dedans et avant que l’escalade de la violence emporte tout sur son passage…

Une plante originaire uniquement des profondeurs d’Aquablue, après un procédé connu de certains shamans, devient une drogue capable d’étendre la longévité humaine (mais pas mëume) et de guérir rapidement du cancer. Aquablue devient la source de toutes les convoitises, encore plus qu’auparavant.

Un animal marin soi-disant disparu (ou inconnu) a été aperçu. La Fondation missionne les héros pour le trouver, l’étudier et le protéger de braconniers terriens. Une variante peut être imaginée avec une plante servant à faire des médicaments à la place d’un animal, par exemple.

Sur Terre, une secte fait du lobbying pour couper des subventions à la Fondation (ou autre organisation protégeant Aquablue). Il faut infiltrer la secte et trouver les preuves pour dénoncer son action.

Un virus originaire d’Aquablue se répand dans un astroport, puis bientôt c’est l’épidémie dans une mégapole. Les héros sont missionnés pour trouver un remède sur la planète-océan.

Un légionnaire perdu demande l’asile à une tribu, et dit être poursuivi par une créature extraterrestre elle aussi échouée sur Aquablue. Est-ce un piège ?

Un prédateur marin (peut être un requin géant génétiquement amélioré largué sur Aquablue par des terriens) dévore des touristes terriens et des pêcheurs mëumes sur les côtes : il faut traquer la bête et calmer les deux communautés qui se renvoient la responsabilité des disparitions.

Une délégation mëume arrive sur Terre pour expliquer le danger que court Aquablue et fait une tournée dans les écoles et les médias. Les PJ doivent protéger la délégation et préparer son parcours. Parallèlement, des terriens écologistes tentent de négocier une alliance politique avec la délégation.

La Fondation équipe le sous-marin Barracuda pour faire le tour des océans d’Aquablue durant plusieurs mois, et analyser de nombreuses zones inconnues des abysses. Malheureusement, il y a un traître à bord. Mais qui ?

Le voyage vers Aquablue coûte très cher. Une compagnie offre un voyage exceptionnel à bas coût et la Fondation est appelée à la rescousse car les candidats au voyage se bousculent. Durant la traversée, des tensions idéologiques entre terriens menacent d'éclater à l’arrivée. Que faire ?

Un responsable de la Fondation disparaît sur Terre. Il faut enquêter discrètement auprès de sa famille, liée à d’ex mercenaires. Est-ce d’anciennes rivalités datant de la guerre qui ressurgissent ou une sombre affaire de mœurs ?

Un rite de passage ouvert aux membres de la Fondation est organisé. Les PJ doivent affronter les épreuves de survie et de sagesse que Urukthapel leur impose... au même moment, un Uruk-Uru (une raie manta géante et sacrée) devient fou et croise leur chemin.

La découverte d'un archipel riche en espèces étonnantes, loin d’Ouvéa, l'archipel majeur, pousse la Fondation à missionner les héros pour l’explorer. Au même moment, une société de safari terrienne débarque...

La Fondation a besoin d’un nouveau sous-marin léger et écologique. Le Barracuda ne convient évidemment pas aux recherches scientifiques. Nao y met le prix et l’équipe doit tester le prototype sur Terre, dans l’océan Atlantique, là où il est construit, puis doit l’amener sur Aquablue.

La Terre a trop de déchets. Elle exporte donc ses poubelles sur d’autres planètes. Lorsqu’une décharge sauvage est découverte sur une île isolée, la Fondation enquête sur son origine et doit trouver un moyen pour purifier rapidement l’endroit... car la pollution a déjà abîmé la faune et la flore.

 
Dernière modification par Qui Revient de Loin le mer. févr. 26, 2020 1:20 pm, modifié 1 fois.
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog

Avatar de l’utilisateur
Cryoban
Dieu de la carbonite
Messages : 6403
Inscription : mar. mars 29, 2011 9:25 pm
Localisation : Angers

Re: AQUABLUE : les iles de la tentation

Message par Cryoban »

Qui Revient de Loin a écrit :
mer. févr. 26, 2020 11:56 am
Si l'objecfif est d'attirer les fans de BD vers le JDR, OK, mais moi je ne m'y retrouverai pas.

J'adore le planet opera (et la BD) : Dune, Aldebaraan, Aquablue, le cycle de Cyann, l'idée initiale de joue à Polaris, Shaan et Blue Planet, mais... je heurte toujours sur la façon de "comment y jouer ?".

C'est pour cela que j'aurais aimé un "système qui compte", pas un système simple quasi générique, ou alors une grosse section de conseils de jeux dédiée au panet opera.
 

On a encore rien vu, donc on ne sait pas. Par contre je porte à ton attention deux éléments cités qui laisse bien espérer que le système a été pensé pour jouer, non pas à du Planet opera comme tu appelles ça, mais au moins à Aquablue:

1- Utilisation de dés avec 3 couleurs représentants les éléments primordiaux de la planète et ayant un lien avec le chamanisme. On peut donc penser que le système met en lien les personnages et leur lien à la planète
2- La mort n'est pas possible, sauf si la joueuse du personnage le décide

Ce que j'espère également c'est que le système met en avant la non-violence, un peu comme c'est fait assez intelligemment dans Dr Who RPG avec leur "Talkers, Runners, Doers, Fighters". Ca n'empêche pas la violence mais ça la défavorise.
Il n'y a pas de formulation adéquate pour un événement qui entend à bousculer la normativité du monde (Selene 5/09/17)

Swooby-doo et mystères associés (un hack de Sweepers)
Vermine-Reboot hack motorisé par Le Grit
Cthulhu Invictus: Limes Obscurus. Certaines forêts sont plus sombres que d'autres

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 6589
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: AQUABLUE : les iles de la tentation

Message par Qui Revient de Loin »

OK.
Jouer dans l'univers d'Aquablue ne m'intéresse pas spécifiquement, donc je passe mon tour.

Par contre je suis aussi intéressé par des mécaniques non-violentes, donc je suivrais ça pour éventuellement m'en inspirer pour mon hypothétique jeu perso de planet opera écolo.

Sinon, je le répète, je trouve la liste d'intrigues proposées par batronoban très bien trouvée.
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/

Mémoire de rôlistes : le patrimoine du jeu de rôle se construit aujourd'hui

Contributeur au Grog

Avatar de l’utilisateur
chamochin
Pratiquant
Messages : 291
Inscription : lun. janv. 18, 2016 12:45 am

Re: AQUABLUE : les iles de la tentation

Message par chamochin »

Premier recueil des 5 premiers tomes acheté! J'attendais le jdr pour me mettre à la BD 😄

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4651
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: AQUABLUE : les iles de la tentation

Message par Tybalt (le retour) »

Qui Revient de Loin a écrit :
mer. févr. 26, 2020 11:56 am
Je suis mitigé sur ce jeu.

Si l'objecfif est d'attirer les fans de BD vers le JDR, OK, mais moi je ne m'y retrouverai pas.

J'adore le planet opera (et la BD) : Dune, Aldebaraan, Aquablue, le cycle de Cyann, l'idée initiale de joue à Polaris, Shaan et Blue Planet, mais... je heurte toujours sur la façon de "comment y jouer ?".

C'est pour cela que j'aurais aimé un "système qui compte", pas un système simple quasi générique, ou alors une grosse section de conseils de jeux dédiée au panet opera.
Mais j'ai l'impression que ce n'est pas le cas : la promesse est "actions héroïques et aquatiques" dans l'univers de la BD, ce qui fait que je ne vois pas trop la différence avec un star wars et mes BD d'aquablue comme inpi.

J'ai l'impression que le problème vient en partie du fait que tu es habitué à bricoler tes propres parties avec des inspis. Ce que des MJ débutants auraient beaucoup plus de mal à faire. Le jeu s'adresse davantage à eux, du coup :)

De mon côté, je n'ai encore jamais lu les BD : l'annonce du jeu me donne surtout envie de les découvrir enfin, après en avoir beaucoup entendu parler... dans les vieux Casus !
 
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
Erispoe
Initié
Messages : 127
Inscription : mer. févr. 06, 2008 8:15 pm

Re: AQUABLUE : les iles de la tentation

Message par Erispoe »

Je profite de ce sujet pour demander aux connaisseurs de la BD s'il y a des cycles à privilégier (à part les 5 premiers tomes dont j'ai déjà l'intégrale depuis quelques années).

J'avais lu les tomes 6 & 7 à leur sortie (je crois me souvenir qu'il s'agissait d'un diptyque autour d'une secte religieuse, mais c'est flou).
Quels sont les autres tomes intéressants ?
Il y en a avec des dinosaures (???) qui ne m'ont pas forcément l'air intéressants, mais je peux me tromper...

Avatar de l’utilisateur
batronoban
Dieu des voyelles érronnées
Messages : 3934
Inscription : jeu. mars 29, 2007 2:50 pm

Re: AQUABLUE : les iles de la tentation

Message par batronoban »

Je vais essayer de répondre aux questions.

Le système : je connais bien Blue Planet, Polaris, Eclipse Phase, Star Wars, et une flopée d’autres jeux SF. J’y ai joué, masteurisé, etc. Beaucoup ont des systèmes très lourds qui font fuir une partie du public ou qu’on veut juste oublier car on a pas envie de sortir la calculatrice et passer trois heures pour un combat.
Et c’est dommage car leurs univers sont top...
Le parti pris est donc un système simple, rapide, avec des éléments spécifiques sur la plongée sous-marine ou le chamanisme.
Enfin Star Wars n’a rien avoir en terme d’enjeux et d’ambiance avec Aquablue.
C’est Avatar, avec de l’eau.
Aquablue n’est pas de la Hard SF avec des tas de détails sur le taux d’oxygène dans l’air. C’est un jeu d’action, d’héroïsme et non pas d’études pseudo-scientifiques. C’est d’ailleurs sa principale différence avec Blue Planet, au-delà de la plus grande diversité d’histoires possibles avec Aquablue.
Face à un animal ou une plante, on se demande : en quoi est-elle source d’histoires? Et non pas : c’est quoi sa composition en omega-3  :ange:
Le livre est écrit pour inspirer les MJ et les joueurs, pas façon manuel de biologie. Même si on a consulté des spécialistes pour la cohérence.


La violence : l’employeur des PJ, la Fondation, interdit de tuer et décourage la violence. Mais Aquablue est un jeu d’action, dans lequel la violence existe. Racisme, combats tribaux, assassinats, piraterie, monstres marins, sectes, massacres ethniques... les exemples ne manquent pas dans la BD et c’est pareil dans le jeu. L’intérêt dramatique, c’est que les PJ seront attirés vers la violence alors que leur organisation leur interdit.

La mise en scène : le livre de base propose une section de conseils (dont les synopsis que j’ai fourni font partie) de mise en scène pour capter l’ambiance unique de cette saga et pouvoir y jouer sans l’avoir lue.
Les sortilèges chamaniques sont aussi dans l’esprit, très discrets et beaucoup sont explicables de manière naturelle.
Ces conseils font figure de « règles » pour coller à l’univers et à son style.

Les tomes à lire : 1-5 est l’essentiel, puis le cycle qui démarre avec Retour aux sources (en gros le tandem Reno et Hautière), que nous utilisons. Nous mettons en sourdine l’exploration d’autres planètes présentés dans les cycles intermédiaires.
 

Avatar de l’utilisateur
tauther
Dieu des animaux qui bavent
Messages : 4014
Inscription : jeu. janv. 18, 2007 11:31 am
Localisation : Ardoth

Re: AQUABLUE : les iles de la tentation

Message par tauther »

@batronoban
Quelle est l'estimation du nombre pages du livre de base?

Avatar de l’utilisateur
batronoban
Dieu des voyelles érronnées
Messages : 3934
Inscription : jeu. mars 29, 2007 2:50 pm

Re: AQUABLUE : les iles de la tentation

Message par batronoban »

240 pages environ !

L’essentiel c’est background et scénarios.

Avatar de l’utilisateur
trickytophe
Pratiquant
Messages : 207
Inscription : ven. sept. 18, 2015 8:52 am
Localisation : Cannes

Re: AQUABLUE : les iles de la tentation

Message par trickytophe »

Oui, nous avons axé le jeu sur sa jouabilité/accessibilité en fournissant des informations claires sur l'univers afin de permettre la conception aisée de scénarios et nous fournissons aussi des scénarios clé en main.

Un premier palier de franchi ! La carte de la planète est offerte ! Merci à tous et à toutes pour votre soutien ;)
Dicepower !!!

Avatar de l’utilisateur
Mathuin Serba
Initié
Messages : 154
Inscription : mar. janv. 22, 2013 9:44 pm

Re: AQUABLUE : les iles de la tentation

Message par Mathuin Serba »

🔺 Plus que quelques heures pour profiter des EarlyBird !

➡️ https://www.gameontabletop.com/cf290/aq ... tures.html

👉 Etui offert pour l'offre complet.
✍️ PDF du scénario écrit par Philippe Auribeau offert à tous les souscripteurs !

Image

Avatar de l’utilisateur
trickytophe
Pratiquant
Messages : 207
Inscription : ven. sept. 18, 2015 8:52 am
Localisation : Cannes

Re: AQUABLUE : les iles de la tentation

Message par trickytophe »

Merci à tous et à toutes pour ce nouveau palier franchi ! Vous êtes formidables !
Je vous promet un livret d'écran encore plus riche avec une toute nouvelle île à explorer. Vohanu, l'île aux oiseaux, sera pleine de surprises et de mystères.
Dicepower !!!

Répondre