Spire (traduction de The Spire)

Les magazines, les sorties, les financements participatifs ...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Herlkin
Evêque
Messages : 441
Inscription : mer. avr. 27, 2016 3:17 pm
Localisation : Paris

Spire (traduction de The Spire)

Message par Herlkin »

...je viens de voir qu'une traduction de The Spire est réalisée (ou en cours ?)...en "français"...Spire... :bravo:
J'avais entendu quelques retours sur ce jeu, qui me faisait bien envie, mais après une partie de découverte, j'avoue avoir été un peu déçu...dans le sens où je m'attendais à un jeu à l'ambiance sombre où je pensais qu'il fallait se rebeller, alors qu'il s'agissait d'un vaste fourre-tout avec beaucoup (trop) d'humour.

Néanmoins la partie fût agréable, et pleine de promesses. Si on se démenait bien, on pouvait avoir une influence (un pouvoir un brin "jeu de plateau") sur son quartier pour le faire "progresser" (dans son importance/rébellion/pouvoir) au sein de l'immense Spire/Tour.

Bref, je remercie d'avance le(s) traducteur(s). Je vais pouvoir enfin savoir, si je peux en faire un jeu (d'elfe) noir... :yin:
"Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité."
Sherlock Holmes
Avatar de l’utilisateur
Kaeln
Evêque
Messages : 407
Inscription : jeu. sept. 01, 2005 2:09 am

Re: Spire (traduction de The Spire)

Message par Kaeln »

Hello - a la lecture je n’ai pas perçu l’humour auquel tu fais référence. Parfois insolite, surprenant, décalé sans doute mais toujours avec un côté sinistre, aliénant ou désespéré. Je serais curieux de lire les exemples qui t’ont marqué ?

Il est par ailleurs paru cette semaine et dispo en boutique Philibert.
Avatar de l’utilisateur
Herlkin
Evêque
Messages : 441
Inscription : mer. avr. 27, 2016 3:17 pm
Localisation : Paris

Re: Spire (traduction de The Spire)

Message par Herlkin »

Justement, je n'ai fait qu'y jouer (et qu'une fois en plus), pas lu (mon anglais supporterait une lecture bien trop fastidieuse hélas...) ou juste quelques paragraphes en travers...d'où peut-être ma méprise...même si j'ai "lu" une récurrence avec des...chèvres :)

Tous les retours que j'ai eu néanmoins mentionnaient un certain humour (très) décalé (que je pourrais apprécier), mais je m'attendais à un jeu (très) sombre...

D'où ma joie de pouvoir le lire en français (pour m'en faire une meilleure opinion)...à tout de même 45 euros (il me semble) ;-)
"Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité."
Sherlock Holmes
Avatar de l’utilisateur
Kaeln
Evêque
Messages : 407
Inscription : jeu. sept. 01, 2005 2:09 am

Re: Spire (traduction de The Spire)

Message par Kaeln »

Effectivement il y a un gimmick avec des chèvres mais qui n'est pas forcément canon (en gros il y a appendice en fin de livre avec 9 sortes de chèvres listées sur 1 page).

L'un des auteurs voulait l'intégrer, l'autre pas - du coup le compromis a été de le reléguer dans un appendice totalement optionnel et pas intriqué dans le reste du livre - pas trop d'inquiétude à avoir.

Il faut quand même mentionner que les PJs peuvent avoir des pouvoirs puissants et dans la thématique de leur archétype - genre le Brandon peut se transformer en idée de la rébellion pour disparaître physiquement et se reformer après quelques semaines. On est pas forcément dans du Dark Fantasy classique, il y a de l'insolite, du grandiose mais ça reste assez gritty avec une forte liberté narrative pour le MJ dans la mécanique (donc le choix du MJ teintera fortement ton expérience je pense).
Avatar de l’utilisateur
Corvos
Evêque
Messages : 457
Inscription : mar. sept. 10, 2019 3:56 pm

Re: Spire (traduction de The Spire)

Message par Corvos »

On a fait une petite campagne avec 4 PJ et un MJ, on l'a pas tellement senti l'humour, même si on en a injecté dedans, il était toujours noir et grinçant. Par contre, qu'est-ce qu'on s'est rebellé vu qu'on a fini par même se rebeller contre le Ministère et ses pratiques douteuses. Aucun des personnages n'a fini la partie en rigolant.
Le Marchand (j'ai oublié le nom du concept): a repris le Ministère depuis les ombres pour satisfaire son avidité et sa cupidité.
Le Ink-Smith est devenu aigri, s'est retiré du monde et après avoir fini d'écrire ses articles sur les événements, a fini par se suicider dans son manoir.
Le Vengeur est retourné voir la sorcière de sang pour lui demander de l'emmener dans le Coeur de la ville afin de le poignarder dans l'espoir de mettre fin à la folie qu'était Spire d'un seul coup.
Le Révolutionnaire a fini par se fondre dans ses propres idéaux, devant une ombre insaisissable autant qu'une envie de révolte dans le coeur des opprimés jusqu'à finalement disparaître du monde physique.

Bref, franchement, le jeu est ce que t'en fait. Si t'as envie d'en faire un pouet-pouet RPG, ça le sera. Si t'as envie que ce soir sérieux, ça le sera. Par contre, oui, y a beaucoup de choses abordées dans le livre mais, honnêtement, faut pas tout mettre dans une partie. On a à peine exploré 3 quartiers (dont un très superficiellement) en environ 20 à 30 séances. C'est vraiment une curiosité qui, si le pitch te plait, mérite d'être explorée :)
TwoSharpBlades
Zelateur
Messages : 60
Inscription : mer. sept. 26, 2018 9:40 am
Localisation : 74

Re: Spire (traduction de The Spire)

Message par TwoSharpBlades »

Herlkin a écrit : jeu. févr. 11, 2021 11:43 pm ...je viens de voir qu'une traduction de The Spire est réalisée (ou en cours ?)...en "français"...Spire... :bravo:
J'avais entendu quelques retours sur ce jeu, qui me faisait bien envie, mais après une partie de découverte, j'avoue avoir été un peu déçu...dans le sens où je m'attendais à un jeu à l'ambiance sombre où je pensais qu'il fallait se rebeller, alors qu'il s'agissait d'un vaste fourre-tout avec beaucoup (trop) d'humour.

Franchement, à la lecture du jeu il n'y a pas d'humour... les elfes sont réduit à une sorte d'esclavage, une résistance s'organise, tout cela dans une ambiance assez glauque et mystérieuse. Je suppose que le MJ a adapté à sa sauce (ce n'est pas mal !) l'univers.
C'est comme un film ou une série sur la résistance pendant la 2nd guerre mondiale, on peut faire quelque chose de comique, mais le fond lui est tragique.
Avatar de l’utilisateur
Herlkin
Evêque
Messages : 441
Inscription : mer. avr. 27, 2016 3:17 pm
Localisation : Paris

Re: Spire (traduction de The Spire)

Message par Herlkin »

Page 2 : "Le second degré et l'humour imprègne ces pages..." :)
Pour la traduction française.
"Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité."
Sherlock Holmes
Avatar de l’utilisateur
Cryoban
Dieu de la carbonite
Messages : 7835
Inscription : mar. mars 29, 2011 9:25 pm
Localisation : Angers

Re: Spire (traduction de The Spire)

Message par Cryoban »

Les français ont toujours eu du mal avec l'humour anglo-saxon
Swooby-doo et mystères associés (un hack de Sweepers)
Vermine-Reboot hack motorisé par Le Grit
Cthulhu Invictus: Limes Obscurus. Certaines forêts sont plus sombres que d'autres
Dark Operators, un hack du BRP pour Delta Green. Du poulpe et des Forces Spéciales.
Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 12004
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Spire (traduction de The Spire)

Message par Sammael99 »

J'avoue que pour l'avoir lu une fois et demi (en VO) je n'ai pas vu le potentiel comique de la chose.

Il me semble que les thématiques lorgnent du côté du sombre, voire du très sombre, et sont mitigées par le côté fantasy / héroïque plutôt que par une légèreté humoristique.
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph
Répondre