Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Zeben
Dieu des hypoglycémistes
Messages : 7057
Inscription : jeu. sept. 06, 2007 5:10 pm
Localisation : Villeurbanne

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Zeben » ven. janv. 12, 2018 11:54 pm

Et maintenant on a une attaque de bot porno dans toutes les sections du forum ! Eh ben elle est pleine de rebondissements cette soirée sur Casus :runaway
Je crois qu’il est l’heure de se coucher ^^
Come get some !

Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 8576
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Inigin » sam. janv. 13, 2018 1:40 am

ZeroZeroStyx a écrit :
ven. janv. 12, 2018 9:43 pm
Moi moi moi, je viens de me rendre compte que les impots sont capables d'envoyer une lettre de relance 9 jours après avoir débité le pognon.

Plus grave, je viens de me rendre compte que je suis capable de payer la dite relance sans vérifier que la première somme n'a pas été débitée. C'est ça le problème des loyaux bons : trop bon, trop con ! 8|

Me too.
Avec une pénalité de retard.

Du coup sur le papier de références, j'ai mis un petit mot après avoir protesté par écrit (par la messagerie de la DGFIP). Je crois que j'ai utilisé des mots en italien.
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Jérôme l'ours
Dieu des archivistes enseignants
Messages : 2552
Inscription : mar. oct. 21, 2008 5:59 pm
Localisation : Lyon

Re: Moi,moi,moi, avec humour ... lourd.

Message par Jérôme l'ours » sam. janv. 13, 2018 10:00 am

bakemono a écrit :
ven. janv. 12, 2018 9:59 pm
vérifie bien qu'il n'ait pas rajouté 10% de pénalité de retard.

pour J l'ours, tu peux peut-être présenter une burka à ladite élève pour que les profs évitent de craquer.
Elle est majeur?

Rien de sexuel, les gens. Elle est tellement casse-c... quand elle veut, que le collègue risquait d'être dans la rubrique "faits divers" pour coup et blessures, c'est tout. Moi aussi, parfois elle me donne la vague envie de la frapper. Mais ça reste fugace, je maitrise. Pour l'instant.
C'est le savoir-vivre qui distingue l'assassin de la victime

Avatar de l’utilisateur
Uphir
Dieu des hamsters miniatures spatiaux
Messages : 18788
Inscription : sam. juin 30, 2012 2:31 pm
Localisation : RP

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Uphir » sam. janv. 13, 2018 10:12 am

Frappe... mais ne laisse pas de trace !
Gott weiß ich will kein Engel sein

Avatar de l’utilisateur
Le Grümph
Dieu du foisonnement créatif
Messages : 8544
Inscription : mar. avr. 05, 2005 1:44 am
Localisation : Nord-Mayenne
Contact :

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Le Grümph » sam. janv. 13, 2018 10:14 am

C'est un truc que j'ai du mal à piger : je veux dire, on a des adultes avec de l'expérience et en face, ce sont juste des gamins et des gamines qui font leur cinoche, mais c'est tout. Je comprends pas qu'on puisse être touché par ça. Ma fille a eu des réflexions de ses profs qui la trouvaient "hautaine" (genre "ton enseignement est tellement à la ramasse que je n'apprends rien que je connaisse déjà"*) et ça les mettait mal à l'aise. Mais je pige pas. Ils ont 50 ans, 25 ans de carrière - en quoi l'attitude d'une minette de 13/14 ans peut les atteindre ou les faire douter ??? A un moment, quand t'es un adulte face à des mômes, tu dois pouvoir poser les choses une bonne fois en terme d'attitude et d'autorité ou, au pire, tu dois pas le prendre personnellement. 
Enfin, il me semble. J'ai jamais été enseignant, mais j'ai fait quelques années d'animation en maison des jeunes et toussa. 

*C'était juste une impression qu'elle renvoyait, hein.
Dernière modification par Le Grümph le sam. janv. 13, 2018 10:15 am, modifié 1 fois.
Petit Marteau - Mon site - Mes images - Le catalogue Chibi
Chibi : des jeux pour faire des trucs dedans
JOUER ET LAISSER JOUER
system matters, players matter more
Jeu de rôle. n.m. On jette des dés et on dit des conneries.

Avatar de l’utilisateur
Le Chacal
Dieu sans vraiment y croire
Messages : 3141
Inscription : ven. sept. 28, 2007 7:55 pm

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Le Chacal » sam. janv. 13, 2018 10:14 am

Uphir a écrit :
sam. janv. 13, 2018 10:12 am
Frappe... mais ne laisse pas de trace !


Difficile avec la disparition progressive des botíns téléphoniques :mrgreen:
 
"Séquestrée et nulle en géographie, elle finit par développer un syndrôme d'Helsinki"

"It's hard to be a self-made man, unless you have a time-machine and an oedipus complex"

ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Uphir
Dieu des hamsters miniatures spatiaux
Messages : 18788
Inscription : sam. juin 30, 2012 2:31 pm
Localisation : RP

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Uphir » sam. janv. 13, 2018 10:18 am

Non... il faut juste avoir les bonnes techniques ! :twisted:
Gott weiß ich will kein Engel sein

Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Cardinal
Messages : 567
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : Sur la brèche

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Ganelon » sam. janv. 13, 2018 10:37 am

Le Grümph a écrit :
sam. janv. 13, 2018 10:14 am
C'est un truc que j'ai du mal à piger : je veux dire, on a des adultes avec de l'expérience et en face, ce sont juste des gamins et des gamines qui font leur cinoche, mais c'est tout. Je comprends pas qu'on puisse être touché par ça. Ma fille a eu des réflexions de ses profs qui la trouvaient "hautaine" (genre "ton enseignement est tellement à la ramasse que je n'apprends rien que je connaisse déjà"*) et ça les mettait mal à l'aise. Mais je pige pas. Ils ont 50 ans, 25 ans de carrière - en quoi l'attitude d'une minette de 13/14 ans peut les atteindre ou les faire douter ??? A un moment, quand t'es un adulte face à des mômes, tu dois pouvoir poser les choses une bonne fois en terme d'attitude et d'autorité ou, au pire, tu dois pas le prendre personnellement. 
Enfin, il me semble. J'ai jamais été enseignant, mais j'ai fait quelques années d'animation en maison des jeunes et toussa. 

*C'était juste une impression qu'elle renvoyait, hein.
Un enseignant peut attendre de la correction de ses élèves surtout parce que ce sont des gamins et qu'il est leur prof. Jeune Luke, les pieds pas sur la table et la moue désobligeante au vestiaire ! Je me souviens encore d'avoir souffert pour un prof de math (que je méprisais subrepticement en mon for intérieur) humilié par une camarade lui faisant remarquer ses fautes d'orthographe au tableau.
Qui est le père de Dark Vador ?
N'rhi-sal Vador

"Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes puis comparaître devant le TPI."

Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 5403
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Kandjar » sam. janv. 13, 2018 10:40 am

Le Grümph a écrit :
sam. janv. 13, 2018 10:14 am
C'est un truc que j'ai du mal à piger : je veux dire, on a des adultes avec de l'expérience et en face, ce sont juste des gamins et des gamines qui font leur cinoche, mais c'est tout. Je comprends pas qu'on puisse être touché par ça. Ma fille a eu des réflexions de ses profs qui la trouvaient "hautaine" (genre "ton enseignement est tellement à la ramasse que je n'apprends rien que je connaisse déjà"*) et ça les mettait mal à l'aise. Mais je pige pas. Ils ont 50 ans, 25 ans de carrière - en quoi l'attitude d'une minette de 13/14 ans peut les atteindre ou les faire douter ??? A un moment, quand t'es un adulte face à des mômes, tu dois pouvoir poser les choses une bonne fois en terme d'attitude et d'autorité ou, au pire, tu dois pas le prendre personnellement. 
Enfin, il me semble. J'ai jamais été enseignant, mais j'ai fait quelques années d'animation en maison des jeunes et toussa. 

*C'était juste une impression qu'elle renvoyait, hein.
Intervention salutaire.
J'ajouterais qu'un piège majeur, dans ce genre de situation, est la compassion des pairs, les "ah oui je vois de qui tu parles, moi aussi j'ai déjà eu envie de la baffer", les "ah la vache on fait quand même pas un métier facile" et toutes ces remarques qui confortent l'autre dans son malaise, le sentiment d'anormalité, d'injustice, au lieu de lui faire prendre du recul et de lui permettre de relativiser.

Cela dit, le plus compliqué à gérer dans ces situations, ce sont les ricanements. Les provocations des emmerdeurs, il n'est pas si difficile de les ignorer ou d'y réagir en adulte, mais quand à chaque vanne on a droit à l'hilarité de l'assistance, ça touche directement à la valorisation sociale, et il faut vraiment être blindé pour mettre ça de côté. Là il est nécessaire de couper court à la situation, en reprenant le cours si possible, avec une éventuelle sortie de classe de la fautive (même temporaire). Et il faut absolument qu'il y ait des suites en individuel, mêmes symboliques : 5 minutes à la fin du cours, une convocation pendant une récré... en profitant du seul à seul pour remettre en place, fermement mais calmement, la position d'autorité (et perso, j'enverrais systématiquement un petit mail au chef d'établissement quand je le fais, histoire qu'il y ait une trace écrite des dates et la preuve qu'on a essayé de discuter avant de demander des sanctions lourdes).
Et si ça ne marche pas, les parents, ça reste un quitte ou double : il y en a qui ne réagiront pas, et d'autres n'étaient juste pas au courant.

Après, je suis peut-être à côté de la plaque, et c'est l'élève seule qui agace ton collègue, Jérôme, mais dans ma "carrière", c'est clairement le côté spectacle avec public acquis d'avance, transformant le prof/pion en punching-ball, qui m'a donné les émotions les plus intenses, et que j'ai appris à désamorcer en ramenant tout à l'individuel.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2246
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Léonard » sam. janv. 13, 2018 10:52 am

Le Grümph a écrit :
sam. janv. 13, 2018 10:14 am
C'est un truc que j'ai du mal à piger : je veux dire, on a des adultes avec de l'expérience et en face, ce sont juste des gamins et des gamines qui font leur cinoche, mais c'est tout. Je comprends pas qu'on puisse être touché par ça. Ma fille a eu des réflexions de ses profs qui la trouvaient "hautaine" (genre "ton enseignement est tellement à la ramasse que je n'apprends rien que je connaisse déjà"*) et ça les mettait mal à l'aise. Mais je pige pas. Ils ont 50 ans, 25 ans de carrière - en quoi l'attitude d'une minette de 13/14 ans peut les atteindre ou les faire douter ??? A un moment, quand t'es un adulte face à des mômes, tu dois pouvoir poser les choses une bonne fois en terme d'attitude et d'autorité ou, au pire, tu dois pas le prendre personnellement. 
Enfin, il me semble. J'ai jamais été enseignant, mais j'ai fait quelques années d'animation en maison des jeunes et toussa. 

*C'était juste une impression qu'elle renvoyait, hein.



Non, je t'assure que face à certains gamins ou ados qui sont dans l'opposition permanente, quand on n'a aucun moyen de les raisonner, de leur faire accepter les règles, on doit vraiment prendre sur soi pour qu'il n'y ait pas une baffe qui parte.
Personnellement, je ne suis pas violent par nature, mais la première fois où je me suis dit qu'il fallait je fasse attention à me contrôler, c'était en stage de formation à l'IUFM, avec une classe de Petite Section. Oui, parce qu'avec un gamin de 3 ans, quand rien ne marche à part la contrainte physique, tu dois vraiment prendre sur toi pour continuer à le traiter avec douceur.

Et en CM2, quand tu es face à un gamin costaud, qui fait sa crise, à qui te dit de sortir de classe, et qui te répond non, ton autorité naturelle et ton statut ne te sauve pas. Il faut parfois le faire sortir manu militari, et tu te sens souvent à deux doigts de tourner Amok.
Surtout quand c'est une scène qui se reproduit plusieurs fois par semaine, tout au long de l'année.

Et même quand tu parviens à gérer la crise la plupart du temps, l'énergie que ça te demande, les concessions que tu dois céder pour négocier tout en restant ferme, la bienveillance que tu dois afficher quand le gamin fait preuve de bonne volonté, tout ça te mine profondément.
J'ai vécu ça deux fois ou trois fois en 12 ans de carrière, et j'ai vu pas mal de collègues le vivre aussi. Pas au point de démissionner, mais ça n'est pas anodin.

Avatar de l’utilisateur
Kyorou
Dieu de l'Executor Z
Messages : 8476
Inscription : mer. juin 27, 2012 1:09 pm
Localisation : Bruxelles

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Kyorou » sam. janv. 13, 2018 11:08 am

Inigin a écrit :
sam. janv. 13, 2018 1:40 am
ZeroZeroStyx a écrit :
ven. janv. 12, 2018 9:43 pm
Moi moi moi, je viens de me rendre compte que les impots sont capables d'envoyer une lettre de relance 9 jours après avoir débité le pognon.

Plus grave, je viens de me rendre compte que je suis capable de payer la dite relance sans vérifier que la première somme n'a pas été débitée. C'est ça le problème des loyaux bons : trop bon, trop con ! 8|

Me too.
Avec une pénalité de retard.

Du coup sur le papier de références, j'ai mis un petit mot après avoir protesté par écrit (par la messagerie de la DGFIP). Je crois que j'ai utilisé des mots en italien.

Le prélèvement à la source, c'est le Bien.

Je suis content lorsque le courrier des Finances arrive pour me dire combien ils vont me rendre.
God's in his heaven, all's right with the world

Avatar de l’utilisateur
ZeroZeroStyx
Cardinal
Messages : 559
Inscription : jeu. févr. 12, 2015 10:00 pm

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par ZeroZeroStyx » sam. janv. 13, 2018 11:39 am

Inigin a écrit :
sam. janv. 13, 2018 1:40 am
ZeroZeroStyx a écrit :
ven. janv. 12, 2018 9:43 pm
Moi moi moi, je viens de me rendre compte que les impots sont capables d'envoyer une lettre de relance 9 jours après avoir débité le pognon.

Plus grave, je viens de me rendre compte que je suis capable de payer la dite relance sans vérifier que la première somme n'a pas été débitée. C'est ça le problème des loyaux bons : trop bon, trop con ! 8|

Me too.
Avec une pénalité de retard.

Du coup sur le papier de références, j'ai mis un petit mot après avoir protesté par écrit (par la messagerie de la DGFIP). Je crois que j'ai utilisé des mots en italien. 
Il est bien évident qu'ils m'ont demandé la pénalité de retard hein ;)

J'ai je crois réussi à être civil et courtois dans le mail que je leur ai envoyé pour leur expliquer ce qui c'est passé. Je garde les noms d'oiseau en alsacien pour plus tard :P
 
"Là, faut faire un plan pour sortir. Heureusement, Raton-laveur est là, et il est superfort pour faire des plans - faire des plans, c'est jamais que minimaxer le récit. Et minimaxer, il sait faire." - Gregory Pogorzelski

Avatar de l’utilisateur
madame ridulle
Déesse des perruches
Messages : 3096
Inscription : lun. sept. 24, 2012 1:15 pm

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par madame ridulle » sam. janv. 13, 2018 11:53 am

moi moi moi si y a des franciliens qui veulent se promener aujourd'hui c'est le bon jour pour venir à versailles, y a Personne! et il fait plutôt beau...

 
Real stupidity beats artificial intelligence every time.
Hogfather

Avatar de l’utilisateur
Lotin
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1812
Inscription : jeu. août 30, 2012 9:31 pm
Localisation : Toulouse

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par Lotin » sam. janv. 13, 2018 12:03 pm

madame ridulle a écrit :
sam. janv. 13, 2018 11:53 am
moi moi moi si y a des franciliens qui veulent se promener aujourd'hui c'est le bon jour pour venir à versailles, y a Personne! et il fait plutôt beau...

 

'tain ça fait loin ! Dommage !

Avatar de l’utilisateur
rougepied
Envoyé de la Source
Messages : 3548
Inscription : mer. juil. 30, 2003 8:44 am
Localisation : Rennes

Re: Moi,moi,moi, avec hypothèque mais sans Johnny

Message par rougepied » sam. janv. 13, 2018 12:05 pm

Zeben a écrit :
ven. janv. 12, 2018 6:43 pm
Ok donc si j’ai bien compris, j’embauche Tex pour faire un lip dub à Limoges et je lui donne une dragée Fuca quelques heures plus tôt ? Merci pour vos conseils les gars, je suis sûr que ça va être génial !

Edit : oh boy, le hdp de compet.

– Je déguise un poireau et cuis un pluviomètre en case poulpe moldave.
– Kamoulox !
– Bravo Zeben, vous êtes notre nouveau champion !
Neutral good
Si je n'écris pas en vert, ce ne sont que mes opinions personnelles, rien à voir avec mon rôle de modérateur.

Modo de Schrödinger  : odieux fakiste ultraliberale mascu / féminazgûl·e de la bien-pensance.

Verrouillé