Immersion dans un univers peu connu

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
Zoltan83
Messie
Messages : 1191
Inscription : dim. févr. 28, 2016 8:02 pm

Immersion dans un univers peu connu

Message par Zoltan83 » ven. juil. 13, 2018 9:59 am

Il y a un point que je voulais voir avec les gens de ce forum et avoir leur avis.

Aujourd'hui, on retrouve une multitude d'univers qui ont été créés allant du plus classique au plus étrange. Et bon nombre d'entre eux présentent un intérêt à être découvert.

D'un autre côté, quand je discute avec mes joueurs, on reste souvent sur un univers connu.

Je prends l'exemple des Royaumes Oubliés. J'avais proposé à mon groupe de créer mon propre monde plutôt que d'utiliser les Royaumes Oubliés et ils ont préféré que je garde les RO. Même s'ils n'ont aucune objection à ce que je le modifie fortement.

La raison étant que c'est un univers qu'ils connaissent. Beaucoup ont joué d'autres campagnes au sein des RO, ils ont lu certains des romans (même si cela remonte à une dizaine d'années) se passant là, ont joué aux différents jeux vidéos,...
Du coup, ils ont plus de facilité à s'imaginer le monde.

Et la situation est encore "pire" avec le genre futuriste. Car j'aimerais bien proposer un jour un jeu futuriste mais je me demande comment les joueurs vont pouvoir se l'approprier et s'immerger dedans. Car les références de mes joueurs s'arrêtent à Star Wars et Warhammer 40 000.

Surtout que mes joueurs ne regardent pas énormément de séries. Donc sortir des références comme Altered Carbon, The Expanse, Westworld,... ne sera pas d'une grande utilité.

Comment vous faites pour aider l'imagination des joueurs si vous maîtrisez dans un univers dans lequel ils ont peu de référence?

Avatar de l’utilisateur
FakirTanezu
Profane
Messages : 37
Inscription : mer. août 26, 2015 3:55 pm

Re: Immersion dans un univers peu connu

Message par FakirTanezu » ven. juil. 13, 2018 10:21 am

C'est vrai que les joueurs ont souvent besoin de repères pour imaginer l'action, leurs personnages, leurs rencontres. Du coup les choses trop exotiques les perdent facilement, ou alors il faut un sacré talent oratoire pour leur décrire les choses.

Je me suis vraiment heurté à ce problème lors d'une première partie de Tribe 8. J'avais tenté de décrire les ruines de la ville, et les vestiges (vieux bus, caravanes...) en adoptant le point de vue des personnages, qui ignorent la fonction de ces objets en ruine, et ont toujours vécu avec, donc je les décrivais visuellement et physiquement, sans révéler ce qu'ils étaient pour quelqu'un du XX°siècle (un peu dans l'esprit d'une vieille chanson de Gogol 1er sur une machine à écrire).

Ca m'avait paru une bonne idée sur le coup, mais en fait ça les a complètement perdu, ils ont été bien plus à  l'aise lorsque je leur ai enfin expliqué que leur abri était un vieux bus, renversé et en ruine, sans chaises, et que la maison du chef était une caravane assez vaste et plutôt bien conservée. Là, d'un seul coup, les visuels post-apocalyptiques leur sont venu en tête, ils savaient à peu près dans quel paysage évoluaient leurs personnages.

En général, depuis cette expérience, je prends beaucoup plus au sérieux qu'auparavant les aides visuelles, les images que je glane (soit dans le jeu, soit sur le net) et qui peuvent donner un support à l'imagination des joueurs. Je pense que si tu les emmènes dans des univers qu'ils ne connaissent pas, de bons supports visuels t'aideront certainement à leur permettre d'appréhender ce monde sur lequel ils n'ont pas encore de repères.

Avatar de l’utilisateur
Gulix
Banni
Messages : 1231
Inscription : mer. déc. 02, 2009 10:12 am
Localisation : Nantes (Vallet, dans le Vignoble)
Contact :

Re: Immersion dans un univers peu connu

Message par Gulix » ven. juil. 13, 2018 10:24 am

J'aime bien la proposition de Thomas Munier, qui consiste à présenter son univers de Millevaux sous 6 ou 7 "axiomes". Cela consiste aux points majeurs de l'univers, de l'ambiance souhaitée. Le reste sera oublié par les joueurs, émergent à table, ou ressorti si besoin est.

En résumant un univers à un petit nombre de points, évocateurs et forts, on peut s'assurer de l'attention des joueurs et qu'ils mémorisent ces points. Contrairement à un exposé d'une heure traitant de la généalogie du souverain qu'ils ne rencontreront jamais.
Mon blog (figurines, JDR, développement) - Geckos, éditeur de cartes en ligne
Joueur dans le sud de Nantes
Les jeux Protocol en français - Les Orphelins du RadX - Quelques Mystères pour Monster of the Week

Avatar de l’utilisateur
Uphir
Dieu des hamsters miniatures spatiaux
Messages : 19061
Inscription : sam. juin 30, 2012 2:31 pm
Localisation : RP

Re: Immersion dans un univers peu connu

Message par Uphir » ven. juil. 13, 2018 10:36 am

Je passe beaucoup par l'écrit, quitte à recopier des passages de livres contenant des informations susceptibles d'être connues par le personnage du joueur. Typiquement, tu parlais de 40k, mais si un joueur décide, par exemple, de créer un Space Marine du chapitre des Ultramarines, je vais essayer de lui faire parvenir dans les jours qui précèdent la partie un petit laïus sur l'histoire du chapitre, comment se comporte un Space Marine de se chapitre, et ce qu'il pense des autres chapitres et autres institutions de l'univers. Si possible, j'intègre à un ou deux visuels dans mon texte (le net regorge de ressources sur tous les sujets) pour joindre l'image au texte.

Cela implique bien sûr deux choses; du temps pour écrire et du temps (pour le joueur) pour lire. J'essaie souvent de me constituer une "bibliothèque" d'aides de jeu au fil de ma lecture des bouquins sur un univers particulier afin de pouvoir facilement ressortir une petite explication sur tel ou tel aspect. Par exemple, à L5R, j'avais un texte de présentation par clan si bien que dès qu'un joueur me disait "je veux créer un samouraï de tel clan", je n'avais qu'à aller chercher la fiche que j'avais préalablement rédigé et lui communiquer.

Une autre méthode qui peut fonctionner, notamment sur un univers que tu créés de toute pièce, c'est d'amener les éléments au fil de la narration. Tu peux donner quelques explications de base "c'est un univers médiéval fantastique centré autour d'un royaume extrêmement puissant et belliqueux, qui est en guerre avec la plupart de ses voisins", puis affiner les descriptions au fur et à mesure de la partie. "Votre aventure commence en Belsanie, une cité-état située au sud du royaume précédemment décrit: par crainte d'une invasion, cette cité est une véritable forteresse, et etc.).

Cette méthode est particulièrement utile dans les jeux à secrets où au final, les joueurs n'ont que peu d'éléments sur le monde en lui même. Je me souviens ainsi d'avoir commencé en tant que joueur une partie en tant que mortel sur le nouveau World of Darkness, qui s'est ensuite transformé en Vampire: The Requiem. Nos personnages étaient aussi ignorants que nous, les joueurs, sur les intrigues du monde vampirique et nous avons découvert au fil du jeu ce qu'il y avait à savoir...
Gott weiß ich will kein Engel sein

Avatar de l’utilisateur
Nolendur
Dieu matters
Messages : 2909
Inscription : mar. mai 20, 2008 3:51 pm
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Immersion dans un univers peu connu

Message par Nolendur » ven. juil. 13, 2018 10:45 am

Zoltan83 a écrit :
ven. juil. 13, 2018 9:59 am
Et la situation est encore "pire" avec le genre futuriste. Car j'aimerais bien proposer un jour un jeu futuriste mais je me demande comment les joueurs vont pouvoir se l'approprier et s'immerger dedans. Car les références de mes joueurs s'arrêtent à Star Wars et Warhammer 40 000.

Surtout que mes joueurs ne regardent pas énormément de séries. Donc sortir des références comme Altered Carbon, The Expanse, Westworld,... ne sera pas d'une grande utilité.

Comment vous faites pour aider l'imagination des joueurs si vous maîtrisez dans un univers dans lequel ils ont peu de référence?

Je me suis déjà heurté à ce même problème. Je n'ai pas de solution miracle, mais un ensemble de "réflexes de base" qui peuvent améliorer les choses :

- Ne jamais décrire/présenter l'univers au préalable, même s'il est spécial, bizarre, exotique, non conventionnel ou trop génial, même si les personnages sont sensés le connaître.
- A la place, opter pour une découverte centrifuge, au fur et à mesure des besoins de la narration (comme dans un roman qui amène à la découverte d'un univers exotique par petites touches en suivant le héros principal). Se concentrer d'abord sur ce qui concerne la scène en cours et les préoccupations immédiates des personnages.
- Remplacer la description/présentation de l'univers par un scénario d'introduction bien préparé au cours duquel chaque scène permet aux joueurs de se confronter directement ou indirectement à 1 ou 2 des concepts-clefs de l'univers.
- Aborder les détails incontournables de l'univers, que l'on veut absolument confier aux joueurs, lors du débrief de la première partie (ou des suivantes, au besoin).

Et sinon :
- Pour ventre l'univers "trop génial" à ses joueurs, préférer les discussions informelles en dehors de la partie / de la séance de jeu (informelles est le mot important de la phrase, les pavés de présentation par e-mail ou par forum seront rarement lus ou compris).
Pour ceux qui cherchent Minidonjon, c'est ici : jeux de rôle perso.
_________________
- [...] il s'passe des tas de trucs dont on est pas au parfum [...]
- Comme quoi, exactement ? répliqua Côlon. cite-moi un seul truc qui s'passe dont t'es pas au courant.
Terry Pratchett

sigybé
Initié
Messages : 121
Inscription : jeu. déc. 01, 2016 2:14 pm

Re: Immersion dans un univers peu connu

Message par sigybé » sam. juil. 14, 2018 7:12 am

Je mise pour ma part sur les illustrations qui font office de présentation d'univers. Bien choisies, elles donnent le ton et sont de gros moteurs de l'imaginaire. Cela ne demande en plus aucun effort de part et d'autre à ce stade.
Une image vaut mille discours, pourquoi s'en priver ?
 
"L’existence de convictions chez l’homme est un signe de sous-développement intellectuel."
Alexandre Zinoviev

Avatar de l’utilisateur
Luven
Profane
Messages : 36
Inscription : dim. juil. 23, 2017 3:46 pm

Re: Immersion dans un univers peu connu

Message par Luven » sam. juil. 14, 2018 11:16 am

Plein de bon conseils ici. Personnellement j'utiliserais des images pour évoquer le monde et inspirer les joueurs.
Point important je pense, je partirais aussi du principe que le monde va être construit conjointement avec les joueurs, et donc je me servirais de ces images uniquement comme un mood board ! Pas comme une référence absolue. Si les joueurs ne peuvent pas s'en servir comme tremplin pour s'investir et apporter leur propre création à l'univers, je ne pense pas qu'ils pourront y accrocher.
Et pour trouver les images je conseille bien entendu pinterest ou Artstation :)

supertimor91
Zelateur
Messages : 84
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: Immersion dans un univers peu connu

Message par supertimor91 » sam. juil. 14, 2018 3:38 pm

C'est un sujet que je vais suivre avec attention. J'ai prévu de faire jouer Degenesis à mon Club samedi prochain et je me suis heurté à cette question. J'ai pris le pari de fournir en amont un petit livret fait par la communauté FB afin de résumer l'univers, les clans, les cultes, ... J'ai prévu de faire jouer 3-4 scénarios avant d'attaquer la première campagne. Chaque scénarios s'attardera sur un aspect de l'univers. (Le premier les relations entre 3 cultes, le second la menace que représente l'Homo degenesis, ...)

Les illustrations sont nombreuses et magnifiques, j'ai l'intention de m'en servir autant que possible !

Autrement, je fais pas mal jouer des jeux "pbta", tel que Dungeon World et Monster of the Week. Là c'est de l'univers émergeant, je rebondi au maximum sur ce qu'apportent mes joueurs, du coup, c'est aussi à moi de m'immerger. J'ai tendance à impliquer mes joueurs via la première session de création de perso / cadre d'aventure. Pour Motw, j'ai demandé à chaque participants d'imaginer un ou plusieurs lieux emblématiques de la ville et quelques PNJ (familles, amis, ...). Ce système a marché du tonnerre, aussi bien à mon Club qu'au travail. (Je suis infirmier dans une clinique de psychothérapie institutionnelle qui accueille à 50% des ados)

Avatar de l’utilisateur
Zoltan83
Messie
Messages : 1191
Inscription : dim. févr. 28, 2016 8:02 pm

Re: Immersion dans un univers peu connu

Message par Zoltan83 » lun. juil. 16, 2018 10:46 pm

Les images sont toujours une aide appréciable mais certains concepts me semblent durs à trouver des images.
Comme par exemple expliquer la notion de morph, ego, fork pour Eclipse Phase.

Avatar de l’utilisateur
Aran MacFiona
Banni
Messages : 1350
Inscription : mer. juil. 03, 2013 9:15 pm

Re: Immersion dans un univers peu connu

Message par Aran MacFiona » lun. juil. 16, 2018 11:31 pm

Zoltan83 a écrit :
lun. juil. 16, 2018 10:46 pm
Les images sont toujours une aide appréciable mais certains concepts me semblent durs à trouver des images.
Comme par exemple expliquer la notion de morph, ego, fork pour Eclipse Phase.

Je ne vois pas bien comment des images peuvent aider à expliquer ces concept dans EP ?

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 5680
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Immersion dans un univers peu connu

Message par Qui Revient de Loin » mar. juil. 17, 2018 7:37 am

Des schéma explicatifs, peut-être ?
Par exemple pour la démographie: Image
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/
Mes campagnes:
Mémoires de Mérovär (Star wars D6)
Anno 1633 - Chronique des Mousquetaires noirs
Le Dit d'Imagawa (L5R)

Contributeur au Grog

Avatar de l’utilisateur
Aran MacFiona
Banni
Messages : 1350
Inscription : mer. juil. 03, 2013 9:15 pm

Re: Immersion dans un univers peu connu

Message par Aran MacFiona » mer. juil. 18, 2018 1:45 am

Très bien ce schéma pour montrer les factions d'EP. Mais il n'explique rien du tout sur les morph, ego, fork. Hors ma question était uniquement la dessus et pas sur les concept d'EP en général.

Avatar de l’utilisateur
Julian_Manson
Banni
Messages : 1246
Inscription : jeu. nov. 23, 2017 4:05 am

Re: Immersion dans un univers peu connu

Message par Julian_Manson » mer. juil. 18, 2018 2:27 am

Nolendur a écrit :
ven. juil. 13, 2018 10:45 am
Zoltan83 a écrit :
ven. juil. 13, 2018 9:59 am
Et la situation est encore "pire" avec le genre futuriste. Car j'aimerais bien proposer un jour un jeu futuriste mais je me demande comment les joueurs vont pouvoir se l'approprier et s'immerger dedans. Car les références de mes joueurs s'arrêtent à Star Wars et Warhammer 40 000.

Surtout que mes joueurs ne regardent pas énormément de séries. Donc sortir des références comme Altered Carbon, The Expanse, Westworld,... ne sera pas d'une grande utilité.

Comment vous faites pour aider l'imagination des joueurs si vous maîtrisez dans un univers dans lequel ils ont peu de référence?

Je me suis déjà heurté à ce même problème. Je n'ai pas de solution miracle, mais un ensemble de "réflexes de base" qui peuvent améliorer les choses :

- Ne jamais décrire/présenter l'univers au préalable, même s'il est spécial, bizarre, exotique, non conventionnel ou trop génial, même si les personnages sont sensés le connaître.
- A la place, opter pour une découverte centrifuge, au fur et à mesure des besoins de la narration (comme dans un roman qui amène à la découverte d'un univers exotique par petites touches en suivant le héros principal). Se concentrer d'abord sur ce qui concerne la scène en cours et les préoccupations immédiates des personnages.
- Remplacer la description/présentation de l'univers par un scénario d'introduction bien préparé au cours duquel chaque scène permet aux joueurs de se confronter directement ou indirectement à 1 ou 2 des concepts-clefs de l'univers.
- Aborder les détails incontournables de l'univers, que l'on veut absolument confier aux joueurs, lors du débrief de la première partie (ou des suivantes, au besoin).

Et sinon :
- Pour ventre l'univers "trop génial" à ses joueurs, préférer les discussions informelles en dehors de la partie / de la séance de jeu (informelles est le mot important de la phrase, les pavés de présentation par e-mail ou par forum seront rarement lus ou compris). 
Je me vois mal faire ça pour des univers un peu barré comme Numénéra ou The Strange
 

Avatar de l’utilisateur
Qui Revient de Loin
Dieu qui a failli y rester
Messages : 5680
Inscription : sam. mars 02, 2013 1:20 pm
Localisation : Nothing Gulch
Contact :

Re: Immersion dans un univers peu connu

Message par Qui Revient de Loin » mer. juil. 18, 2018 7:50 am

Aran MacFiona a écrit :
mer. juil. 18, 2018 1:45 am
Très bien ce schéma pour montrer les factions d'EP. Mais il n'explique rien du tout sur les morph, ego, fork. Hors ma question était uniquement la dessus et pas sur les concept d'EP en général.

C'était pour illustrer un exemple.
Pour tes concepts plus particulièrement, soi tu fais toi-même un schéma (qui peut être très simple, comme des ronds pour les populations des planètes), soit tu détournes un autre schéma en faisant une analogie, par exemple des méchas dans le cas des morph.
Image
Le blog de mes voyages imaginaires: http://qui.revient.de.loin.blog.free.fr/
Mes campagnes:
Mémoires de Mérovär (Star wars D6)
Anno 1633 - Chronique des Mousquetaires noirs
Le Dit d'Imagawa (L5R)

Contributeur au Grog

Avatar de l’utilisateur
Nolendur
Dieu matters
Messages : 2909
Inscription : mar. mai 20, 2008 3:51 pm
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Immersion dans un univers peu connu

Message par Nolendur » mer. juil. 18, 2018 9:26 am

Julian_Manson a écrit :
mer. juil. 18, 2018 2:27 am
Je me vois mal faire ça pour des univers un peu barré comme Numénéra ou The Strange
Et pourtant.

Perdus dans nos mondes merveilleux et nos intrigues subtiles, on oublie trop souvent que ce qui est important dans une partie de JdR, c'est ce qui se passe autour de la table, pendant le jeu.

Combien de témoignages de MJ terriblement déçus d'avoir eu entre les mains un univers ou un scénario tellement génial et de n'avoir réussi à produire qu'une séance de jeu médiocre. On n'est pas des romanciers, pas même des conteurs, on est des joueurs de JdR. Même ceux d'entre nous qui ont des compétences de romancier ou de conteur devraient avoir la sagesse de laisser leurs réflexes aux vestiaires. Pour le meilleur plaisir de tous. Car ce n'est pas la même activité : pas les mêmes objectifs, pas les mêmes méthodes.

On se prive en plus d'un immense plaisir et d'une très bonne matière : jouer ce qui est génial dans l'univers en question, plutôt que de le raconter ou de se le faire raconter. Tu as des trucs que tu trouves non seulement superbes, mais aussi fondamentaux dans un univers comme Numénéra ou The Strange, profite en pour les faire découvrir aux joueurs via un scénario. Ce scénario là sera probablement bien plus mémorable que la bête mission McGuffin que tu avais prévue de faire suivre après une laborieuse présentation des tenants et des aboutissants du monde.

Corolaire : si un élément de compréhension du monde est indispensable à la bonne marche du scénario en cours, alors c'est très probablement qu'on peut le transmettre aux joueurs dans le scénario (au pire via une conversation avec un PNJ, un flashback, une digression, un court aparté, etc.). S'il n'est pas indispensable à la bonne marche du scénario, il peut attendre pour plus tard, les joueurs ont déjà probablement suffisamment de choses à gérer et à se rappeler.

Raconter un décors de campagne est un plaisir d'écrivain, et un plaisir pour les fanboys que sont les MJ quand ils anticipent avec enthousiasme et optimisme ce que pourrait être la séance de jeu à venir. Rarement un plaisir de joueur qui attend avec impatience le moment ou son personnage va enfin pouvoir faire quelque chose.

Précaution oratoire : ce n'est que mon opinion, vous pouvez préférer jouer autrement et rien ne pourrait être plus légitime. Mais j'ai raison. :mrgreen:
Pour ceux qui cherchent Minidonjon, c'est ici : jeux de rôle perso.
_________________
- [...] il s'passe des tas de trucs dont on est pas au parfum [...]
- Comme quoi, exactement ? répliqua Côlon. cite-moi un seul truc qui s'passe dont t'es pas au courant.
Terry Pratchett

Répondre