[CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 4314
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Vorghyrn » jeu. févr. 22, 2018 9:25 pm

MrHIver a écrit :
mer. févr. 21, 2018 9:18 am
Mais du coup, si je reprend les éléments du bouquin de The Sprawl sur le rôle du MJ et la préparation (mais j'ai peut-être oublié des trucs), ce que tu fais va quand même plus loin que le descriptif de quelques horloges de copro et de menaces. Tu as aussi une trame globale, un réservoir de thèmes / idées / intrigues secondaires... et une anticipation des objectifs de certains protagonistes à moyen / long terme.
Je ne dirai pas que The Sprawl est jouable avec juste des horloges d'investigation, de mission, de corpo et de menace. A mon avis, il faut une trame de base (très lâche et très adaptable) et des entités (corpos, PNJ) qui ont un background et des objectifs (qui peuvent totalement évoluer avec la campagne).

Il y a un truc que j'ai trouvé génial et qui n'est pas dans les livres de base, peut être à ajouter aux "boites à outil" de la VF (invocation @Khelren c'est ce que décrivait @Macbesse ici  à savoir la création collective du setting (ou des thèmes de campagne quand les super setting de la VF seront arrivés). Pour moi, c'est un mine d'inspiration en terme de possibilité de scénar, de truc à évoquer pour chromer le monde, de PNJ... Je n'utilise clairement pas tout, mais quand je peux, je case un élément (par exemple, la classe des hôtels de luxe qui dépend du nombre d'étage) et je trouve que ça apporte un plus indéniable.
 

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 4314
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Vorghyrn » sam. sept. 15, 2018 5:38 pm

reservé pour futur CR 1

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 4314
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Vorghyrn » sam. sept. 15, 2018 5:38 pm

réservé pour de futurs CR 2

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 4314
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Vorghyrn » sam. sept. 15, 2018 5:39 pm

reservé pour de futur CR 3

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 4314
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Vorghyrn » sam. sept. 15, 2018 5:39 pm

reservé pour de futur CR 4

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 4314
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Vorghyrn » sam. sept. 15, 2018 5:39 pm

reservé pour de futur CR 5

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 4314
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Vorghyrn » sam. sept. 15, 2018 5:46 pm

Pour info : on a fini la campagne mais notre IA scribe @Macbesse doit avoir du pain sur la planche pour cette rentrée. Les CR arriveront... quand ils arriveront.

Sans spoiler la fin, je pense que tout le monde s'est bien amusé et on a même contribué à quelques éléments pour le chapitre "la cité des perles" du supplément Métapole :charmeur Pour ma part, j'ai lu le supplément et je l'ai trouvé excellent. Si j'avais a rejoué dans notre conurb', je prendrai la cité des perles comme une continuité de notre campagne. En fait, j'ai même ajuster la fin pour que ce soit la cas (puisque le supplément a été disponible pour les contributeurs juste avant la fin de ma campagne). Juste retour des chose pour les quelques idées qu'on a insufflés aux autres ;)

Par ailleurs, j'ai commencé à écrire des petites nouvelles, une par personnages, mettant en scène les protagonistes de la campagne, après celle-ci. Une sorte d'hommage. Il faut avoir suivi la campagne pour reconnaitre certains éléments spécifiques à certains perso (le drone-canon de Durian par exemple) et certaines références vous manqueront (par exemple, dans la première nouvelle, le royaume du Kaga-Rwanda mentionné a été le théâtre d'une opération de l'équipe qui n'est pas encore dans les CR et Durian avait été très intéressé par la possibilité de détourner des fonds que l'équipe devait empêcher d'arriver avec un timing précis). Mais je pense que ça reste lisible même sans les références de la table

Je n'ai aucune prétention littéraire mais j'espère que ça vous plaira.
Dernière modification par Vorghyrn le sam. sept. 15, 2018 5:53 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 4314
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Vorghyrn » sam. sept. 15, 2018 5:47 pm

Durian
« Dr Durian, vous allez être appréhendé par l’unité F-485639 accréditée par Black Fang, rendez-vous sans résistance, dans le cas contraire, nous appliquerons les mesures appropriées en vertu de l’article 56-b du CCCC »

 L’article 56-b du Code de Conduite Citoyen de la Cité des Perle… une énième variation de la même loi que Harmonie Céleste a fait passer au Directorat et qui dit en gros que cette putain de corpo à tous les droits en matière de sécurité tant que ça ne touche pas l’intérêt d’une autre corpo. Durian soupire. Il va falloir les enfumer, mais ça, c’est son truc, c’est comme ça qu’il a bâtit, cred après cred, sa clinique privée et sa confortable réputation. Il lève donc les mains de façon bien visible pour montrer qu’il n’a pas d’arme et fait face à celle qui semble diriger l’unité F-machin-truc... En même temps, quel intérêt d’avoir une arme quand on a un drone à canon Armstrong-XG-444 avec une porté utile de 3,234 km, qui vient d’ailleurs de verrouiller l’équipe F-machin-truc ? Son exosquelette modèle Achille-heelness, amoureusement optimisé, lui indique déjà que trois armes automatiques sont verrouillés sur le genoux droit, son coeur et entre les yeux. Les absorbeurs d’impacts se sont bien sûr reconfigurés en conséquence, si un coup part, ça fera un mal de chien, mais il aura une seconde chance, pas les gars de Black Fang... 

La responsable d’unité s’avance vers lui, prête a lui enfiler un collier cerbère suppresseur de réaction avant de lui lire ses droits « vous êtes accusé de collusion avec un groupe de wired Wuxia ayant menacé l’intégrité du centre de réhabilitation V0id, tout ce que vous direz... »
C’est le moment. Durian se lance dans sa tirade préférée en chinois avec un accent étranger volontairement marqué :
«  Officière, je fort marri, d’avoir été assimilé à ce groupe de dangereux activistes avec lequel je n’ai jamais eu aucun lien. Cela porte atteinte à mon honneur et à ma probité en laissant entendre que j’aurais participé à la commission d'infractions réelles ou supposées.
j’exerce l'honorable profession de pêcheur et je suis rattaché pour l'exercice de ces activités au syndicat intitulé Guilde Industrielle et Commerciale pour la Justice et pour la Paix ... » Durian, marque une pause. Il vient de se désigner comme « intérêt appartenant à une autre corpo », même si cette dernière est un tout petit peu illégale. Il imagine déjà où elle peut se mettre son article 56-b, mais poursuit « Ces élucubrations sont de nature à menacer mon activité économique, c’est pourquoi mon IA légale va devoir effectuer un dépôt de plainte automatique au motif, d'élucubrations à caractère sectaire, présomption de piratage matriciel, présomption de non dénonciation de crime contre le genre humain (au sens de l'article 40 du code ibid), présomption de participation à un mouvement classé comme terroriste le CCCC, et enfin pour diffamation » 

Ca ne veut à peu près rien dire et ça n’a aucune chance de tenir face à une corpo mais son petit discours, l’hésitation de la responsable d’unité et le flottement au sein de l’unité lui a fait gagner les précieuses secondes dont il avait besoin. Chaque membre de l’unité F-machin-truc a été scanné par ses multiple drones senseurs. Il connaît maintenant leur équipement mieux qu’eux-même et ceux qui les ont conçus. Il a également repéré les quatre autres membres de l’unité qui sont près à intervenir à l’extérieur. Le collier cerbère a été neutralisé, son exosquelette a fini de s’adapter aux différents verrouillage d’armes des Black Fang et surtout… 

La responsable s’écroule, parcouru de convulsions. Une saturation de processeur tactique, ça pique un peu. Une nano-seconde plus tard les trois Black Fang subissent un tir de précision à 852m de distance. Un projectile a impulsion électromagnétique traverse leur casque et disjoncte leurs neurones en plus de détruire lobe occipital gauche. Le troisième Black Fang, celui qui avait des nerfs synthétiques de dernière génération à tout de fois le temps de déclencher son arme câblée. Une rafale de projectile perforant frappe Durian au coeur. Son ventricule droit aurait dû exploser mais le Achile-Heelness s’était parfaitement ajusté et Durian en sera quitte pour une grosse douleur sur le côté supérieur gauche pendant quelques jours. Il faudra quand même penser à programmer le Armstrong pour un tir plus rapide et différé... Tant mieux, l’atelier lui avait manqué ces dernier temps. Bon, les autres Black Fang devraient être bientôt neutralisés et lui à du pain sur la planche. Durian envois une commande a son brouilleur de signaux. Ce qui va se passer ici restera entre lui et ses drônes… 

Le premier wired Wuxia rentre dans l’entrepôt. Jeune, bardé de cyberware et de symboles ésotériques et chinois, bien sûr. Il est suivis par ses six compères, des hommes et des femmes de profiles similaires : de jeune idéalistes prêt à sacrifier leur vie pour abattre les corpos. Les 8 Disciples du Chemin d’Argent. La huitième, la hackeuse, traine dans le coin via la matrice. L’opération s’est bien passé également de leur côté : 4 black Fang à terre et un blessé léger du côté du Chemin d’Argent. En même temps, Durian leur a fournis toutes les infos, infos utiles en tout cas, pour réussir cette embuscade. Le Premier Disciple ne perd pas de temps et interpelle Durian avec un mépris à peine dissimulé pour le gweilo.
« vous avez pu dupliquer leur signaux d’identification ? »
Durian préfère la façon dont Zu Chen raisonnait. Lui aussi servait une cause mais il avait un fond de pragmatisme : Chacun était libre d’agir selon ses motivations et ont verrait bien à la fin qui avait raison. Accessoirement, la meilleure chance d’obtenir la coopération des non-adeptes est souvent de leur demander poliment voire de faire miroiter leur intérêt.Mais Durian peut passer au dessus du mépris du Premier Disciple. Il sait très bien ce qu’il a à gagner.
« ça a bien sûr été un beau défis de répliquer ces signaux en si peu de temps, mais c’est fait, les transmetteurs sont incorporés à leur matériel, vous n’avez qu’a vous en équiper et vous devriez pouvoir passer les premiers point de contrôles facilement… pendant les deux prochaines heures, ensuite, leur procédure de réinitialisation bloquera les accès ».
« pfff je le sais ça ! Aucune importance pour ce que nous nous apprêtons à faire »
Sans un mots, les 7 disciples s’équipent et s’apprêtent à partir. Durian sait qu’ils ne les reverra pas. Ah ! Ces gens qui ont une cause…
il ajoute quand même avec un faux sourire gêné
«  et... pour le... paiement ? »
Le premier disciple renifle bruyamment avant de lui lâcher :« C’est déjà un honneur de travailler à la libération de Cai Shen, mais puisque ça ne semble pas vous suffire, voici ce qui était convenu »
Durian constate que sa bibliothèque virtuelle sécurisée s’est enrichis d’un petit programme bancaire. Il va pouvoir enfin rapatrier ces crédits oubliés de tous au « ex-Royaume de Kaga-Rwanda »… 

Après leur départ, il a une pensée, presque un regret, pour ces jeunes qui partent pour une mission suicide dans des combinaison tactiques d’avant-dernière génération… Mais ça faisait vraiment trop longtemps qu’il lorgnait sur les combi « black knight VX6000 » de Black Fang. Il était vraiment curieux de savoir comment ils gèrent les synchronisations des différents modes de vision que le modèle VX4000 n’avait pas. Bon, d’accord, c’était moyennement fair-play de refourguer à ces Disciples investis d’une mission « divine » des VX4000 à la place des VX6000 que portaient les Black Fang. D’un autre côté, Durian ne s’était plus impliqué personnellement dans une opération depuis la séparation de l’équipe HK-Macau-Shenzen, il est au dessus de ça maintenant. Du coup, il faut bien que ça se justifie... Et puis, ils n’ont pas besoin de combiner vision thermo-optique et sonar pour faire sauter une prison matricielle pour divinité numérique, si ?

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 4314
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Vorghyrn » sam. sept. 15, 2018 5:54 pm

Faust
La journée avait bien commencé pour Josh Chen. Ses hommes venaient de faire le ménage chez un petit gang de bikers et il avait prit possession des « trois Ecoliers de Jade », un restaurant traditionnel de luxe d’où il dirigerait son organisation. Il se voyait déjà 438 -le Gardien- de ce quartier, comme sa mère, madame Chen, le lui avait demandé. Un premier pas vers sa conquête du titre de 489 - Tête du Dragon- à la place de sa génitrice. Après tout, Madame Chen méritait bien de se reposer – elle en était déjà à son quatrième remplacement d’organes.Bref, c’était un bon jour pour Josh… jusqu’à cette attaque surprise venue de nulle part.
Ca avait commencé par une bête rixe entre deux cuisiniers. Un 49 – soldat – s’était interposé et les deux cuisiniers l’avait mis en pièce. La suite était allé très vite : commerçants et des passants attaquèrent les 49 autour du restaurant. Armés de couteaux, des objets contondants ou de petites armes de poings, des individus anonymes frappaient les soldats de la Guilde avant de prendre la fuite. Josh était en rage. Comment ces misérables chiens osaient-ils attaquer ses 49 ? et pire encore, comment avaient-ils pu faire autant de dégâts ? Une partie de ces 49 pourchassaient les derniers bikers en fuite, d’autres avaient en charges différentes missions dans le quartier, entre autre faire « adhérer » les commerçants à la Guilde. Sur ceux qui étaient resté aux alentour des « trois Ecoliers » , près de la moitié était hors-combat. Puis avait débarqué des adepte d’un petit club de MMA du quartier. Armé de plus gros calibres et équipés de cyber pour certains, Ils avaient pris le restaurant d’assaut et progressaient petits à petits. Ses 49 étaient dans incapables ! Quand l’attaque serait repoussée, des têtes tomberaient !
Josh rappela ses hommes dans le quartier et envoya des drones faire un point de situation. L’un d’eux avisa un groupe d’ennemis s’apprêtant à entrer dans la bataille. Au premier plan, une femme, pas spécialement belle mais bien bâtie, le crane en partie rasé, un œil différent de l’autre et un cyber neuronal formant un élégant tatouage de scorpion. Faust ! Josh aurait dû se douter que cette grosse teigne était derrière tout ça. Elle était la suivante sur sa liste et bien tant mieux, la voilà qui vient à lui !
A cet instant, Faust se retourna vers le drone, leva son majeur de manière visible avec un sourire carnassier. Puis l’écran de Josh afficha un message de connection perdue avec le drone.  

Tout se passait comme prévu. Faust envoyait ses instructions à chaque groupe pour des attaques coordonnées. Pas de prise de risque inutile, du « hit & run » à l’ancienne pour les volontaires du quartier, afin de minimiser les pertes, puis une attaque brutale de la part de ses meufs et ses gars sur le resto afin de défoncer la garde personnelle de Josh. C’est dans cette phase que Faust allait faire son entrée. Faust aimait la baston à l’ancienne, bien violente, où tu fini toi-même par aller péter les dents de l’autre, parce que oui, Faust allait déloger elle-même ce petit con de Josh et lui expliquer la vie. Elle en savait assez pour se permettre ce genre d’action. Elle connaissait les effectifs, les moyens et les méthodes de Josh. Elle savait aussi pourquoi il était là, y compris ce que Josh lui-même ignorait. Parce que oui, ce petit con arrogant pensait que sa daronne avait accédé à sa requête en lui permettant de prendre ce territoire. Quel imbécile ! Faust savait depuis longtemps que Josh espérait se faire les dents sur SON quartier. Tout avait basculé il y a quelques semaines quand Josh et ses lieutenant s’étaient offerts une soirée « détente » et commandé de la came produite par les ateliers de Faust. La livreuse était arrivée avec la marchandise et les avait trouvé déjà à moitié défoncés (avec de la came de merde en plus!). Ils l’avaient séquestrée et s’était « amusés » avec elle et la marchandise, qu’ils n’avaient pas payé en plus. Faust aurait pu trouver un moyen de se faire payer, c’était une chef d’entreprise raisonnable et la Guilde aime les gens raisonnables, mais qu’ils aient touché à une de ses livreuses, ça, elle ne le laisserait pas passer. Il se trouve que ce demeuré avait fait en plus deux erreurs : un – sous l’emprise de la came, il avait parlé de ses projets de prendre la place de Madame Chen, deux – il avait laissé la livreuse en vie. Faust n’avait pas eu de mal a recouper d’autres sources pour monter un petit dossier sur Josh. Puis, elle était allé voir Madame Chen…  

Il ne restait qu’une demi-douzaine de 49, qui tomberait d’un moment à l’autre, mais Josh n’avait pas abattu tous son jeu… I était calmement assis dans son fauteuil en cuir authentique de modèle « Nirvana » en position semi-allongé avec ajusteur lombaire. Faust défonça la porte d’un bon coup de pied, deux meufs et un gars sur ses talons.
« Alors Josh ? Bien calé ? Faut pas t’y habituer, gros ! Parce que je vais te renvoyer chez toi à grand coup d’pied dans l’dersh »
« Ne t’inquiète pas pour mon cul, connasse et occupe-toi plutôt du tien. Shu, va-y ! »
A cet instant la fenêtre derrière Josh se brisa et un asiatique en tenu sombre et lunette de soleil teintées en violet en surgi d’un double saut périlleux. Shu était le cyber-426 -le baton rouge – de Josh, il était formé au combat par les meilleurs logiciels d’entrainement et surtout, Josh venait d’acquérir à prix d’or une série de booster génétiques dérivés de ceux qui avait servis à designer un des plus terrible tueurs de HK-Shenzen-Macau : Feng, un des agents du mouvement dissident Aube Nouvelle.
Josh se cala dans son fauteuil et se prépara à profiter du spectacle.

  Shu sortit deux poings américains sertis de pointes en fibre de titanium astéroridique – plus résistant que du diamant. Comprenant que son boss voulait y mettre les formes, il tourna autour de Faust enchainant les mouvements d’art martiaux avec une fluidité et une vitesse déroutante, puis au moment le plus inattendu, il frappa la fixeuse en plein visage. Faust ne vacilla même pas…
Faust avait acquis quelques cyber et elle ne manquait pas de passer à la salle pour un bon vieux combat bien physique de MMA, mais la meilleure arme d’une fixeuse restait toujours l’information et ses réseaux. Quand elle apprit que Josh voulait acheter du booster génétique pour son cyber-426, Faust ne manqua pas l’occasion d’enfler le mafieux et de se faire de la thune sur son dos. Quelques coup de fils, 2-3 instructions à son labo et Josh croyait acheter des gène de Feng… quel con !
La surprise passé, Faust passa à l’action. Pas de fioriture ou de connerie de posture de combat. Elle le chopa par le crâne, lui envoya un coup de boule pour lui défoncer le dentier, un coup de genou bien placé pour s’assurer qu’il n’avait pas aussi changé ses couilles (vu le cri, non) puis elle l’envoya valser contre le mur. Shu s’écroula, rapidement mis en respect par les séïdes de Faust.
 La fixeuse se tourna vers un Josh tétanisé. « bon, tu disais quoi pour mon cul ? »
Josh n’avait plus rien a espérer du côté de la force brute, il le savait. Maintenant, il fallait qu’il sauve ses miches. Son joker, c’était son statut. Jamais, une fixeuse de la rue ne pourrait se permettre d’insulter la Guilde, or ici, la Guilde c’était lui ! Il se leva, reprit un peu de constance et répondu avec un calme seulement apparent.
« Ok Faust, t’es forte..., t’es très forte même, mais c’est la Guilde qui m’envoie et toi t’es qu’un déchet, un grain de poussière pour la Guilde alors à ta place j’arrêterais de la ramener et je... »
Josh n’avait pas vu le coup venir. Il était plié en deux. Faust l’attrapa par les parties et colla son visage contre celui de Josh.
« écoute-moi bien, petit merdeux. Guilde ou pas Guilde, tu va payé pour ce que t’as fait à Lina. »
elle se tourna vers son groupe « allez, les meufs, emportez-moi ce porc et faite ce qui était prévu. Que ça dure longtemps. Et filmez tout, on le revendra à Phénix ». Elle piocha dans le bol de bonbons au gingembre sur le bureau, pendant que trois femmes baraquées et harnachées de cuir emmenaient Josh qui s’égosillait comme un animal allant à l’abattoir.

Faust s’était offert un bonus en transformant Josh en acteur de film SM d’un soir. Pour ça, et pour les pertes causées à la Guilde, Faust allait devoir présenter des excuses officielles à Mme Chen et se fendre d’un présent. Mais dans les coulisses, elle avait remplit le contrat : donner une leçon à son fils un peu trop ambitieux. Mme Chen lui était redevable et ça, c’était vraiment bon pour les affaire de Faust. En plus, son petit cinéma avec Josh allait rapporter. Monétairement, avec les vues sur une petite chaine privé de Phénix et en terme de réputation. Les autres petits cons de son genre hésiteraient à deux fois avant de venir la faire chier. La Guilde aime les gens raisonnables, mais elle respecte les gens qui ont des couilles. Enfin, et c’était peut être le plus important pour Faust, Josh allait payer pendant encore longtemps ce qu’il avait fait à Lina. Lina, comme tous les gens du quartier, c’est la famille de Faust et personne ne touche à la famille de Faust !

Avatar de l’utilisateur
Elijah Shingern
Dieu de la poésie centriste
Messages : 3040
Inscription : jeu. juil. 08, 2004 10:55 am
Localisation : Paris

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Elijah Shingern » sam. sept. 15, 2018 10:28 pm

C'est absolument excellent :D
Vous nous voyez parmi les nations
Nous battrons-nous toujours pour la terre charnelle
Ne déposerons-nous sur la table éternelle
Que des cœurs pleins de guerre et de séditions

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 4314
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Vorghyrn » dim. sept. 16, 2018 11:55 am

ton perso est le prochain ;)

Avatar de l’utilisateur
Elijah Shingern
Dieu de la poésie centriste
Messages : 3040
Inscription : jeu. juil. 08, 2004 10:55 am
Localisation : Paris

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Elijah Shingern » dim. sept. 16, 2018 6:03 pm

Vorghyrn a écrit :
dim. sept. 16, 2018 11:55 am
ton perso est le prochain ;)

Je tremble d'impatience :P
Vous nous voyez parmi les nations
Nous battrons-nous toujours pour la terre charnelle
Ne déposerons-nous sur la table éternelle
Que des cœurs pleins de guerre et de séditions

Avatar de l’utilisateur
Mickey-bis
Zelateur
Messages : 86
Inscription : mar. oct. 24, 2017 12:04 pm

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Mickey-bis » lun. sept. 17, 2018 10:35 am

Elijah Shingern a écrit :
sam. sept. 15, 2018 10:28 pm
C'est absolument excellent :D

Je plussoie.
Très bonne écriture

Avatar de l’utilisateur
Arkham
Initié
Messages : 121
Inscription : mar. févr. 18, 2014 10:48 pm

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par Arkham » mer. sept. 19, 2018 8:19 am

Ouah, j'adore! :bravo:

Avatar de l’utilisateur
3DO
Zelateur
Messages : 100
Inscription : lun. sept. 30, 2013 9:07 am

Re: [CR] The Sprawl : L'enfer du cyberjeu - la Conurb' Shenzhen-HK-Macao

Message par 3DO » jeu. sept. 20, 2018 4:09 pm

Je tiens à dire, et je demande qu'il en soit fait mention au procès verbal, que je ne reconnais rien de ce qui est édicté ici !
"Comment se passe la bataille ?" / "Je n'en sais rien..."
"Qu'est ce qu'on fait alors ?" / "On charge !"
"..." / "Quand je ne comprend pas dans le doute, je charge !"
- Marc-Antoine, Rome.

Répondre