[CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
Tholgren
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4638
Inscription : mar. janv. 09, 2007 9:15 am
Localisation : Lieusaint 77

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Tholgren »

Arma a écrit :
ven. déc. 14, 2018 7:49 am
Je n'ai que deux jeux qui m'ont vraiment marqué en 2018 : Cdo et Striscia.

Dans mes bras !

Faut vraiment que je vienne m'installer à Lyon, les gens ont l'air d'y avoir très bon goût (miam !) :P

Bon ceci-dit j'aurais été curieux de jeter un œil sur le comptoir des légendes ne serait-ce que parce que j'aime (faire) jouer à haut niveau. :bierre:
"La cupidité est la métropole de tous les maux." Diogène de Sinope

"Tant qu'un homme pourra mourir de faim à la porte d'un palais où tout regorge, il n'y aura rien de stable dans les institutions humaines" Eugène Varlin - Ouvrier imprimeur, membre de la Commune de Paris - 1871

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 8244
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Islayre d'Argolh »

Tholgren a écrit :
ven. déc. 14, 2018 8:13 am
Bon ceci-dit j'aurais été curieux de jeter un œil sur le comptoir des légendes ne serait-ce que parce que j'aime (faire) jouer à haut niveau. :bierre: 

La problématique du CdL est double : il y a d'un coté les règles supplémentaires/épiques et de l'autre les modules haut-niveau.

Je renonce aux règles parce qu'en fait je me rends compte que je n'aurais pas l'occasion de les playtester moi-même (a 85% elles ne m’intéressent pas vraiment*, c'est un travail de design que j'ai fait pour la "clientèle") et que si je compte sur les retours du public au cours d'un playtest ouvert je vais me retrouver avec peau de balle ce qui va vraiment me rendre dingue.

Les modules par contre (uniquement sous la forme de prise de note dans mon carnet a l'heure actuelle) c'est quelque chose qui risque de resurgir a un moment ou un autre si je décide (et trouve l'occasion) de continuer à écrire du jdr pour la gamme parce qu'il y a beaucoup d'idées dont je suis très content. Il faut juste que je retrouve l'envie et que je reconstitue mes réserves d'endurance parce que ce sont des projets très ambitieux qui vont demander énormément de travail.
L’accueil qui sera réservé a la version print de la Mort Bleue va beaucoup jouer, ne nous mentons pas**.

:bierre:

*les 15% restants trouveront leur place dans une hypothétique deuxième édition du jeu
** oui là je vous met un peu la pression l'air de rien
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Schrödinger du Podcast Anonyme.

Avatar de l’utilisateur
Tholgren
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4638
Inscription : mar. janv. 09, 2007 9:15 am
Localisation : Lieusaint 77

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Tholgren »

Prions les dieux du JDR pour que "La Mort Bleue" version print soit un succès ! :pri Bon, moi perso, je l'adore de toute façon ! :wub:

Et j'espère donc qu'on aura ces fabuleux modules ! :bierre:
"La cupidité est la métropole de tous les maux." Diogène de Sinope

"Tant qu'un homme pourra mourir de faim à la porte d'un palais où tout regorge, il n'y aura rien de stable dans les institutions humaines" Eugène Varlin - Ouvrier imprimeur, membre de la Commune de Paris - 1871

Alban
Prophète
Messages : 1001
Inscription : mar. mars 04, 2014 5:27 pm

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Alban »

Si je peux me permettre, attention de ne pas être aussi exigent avec ton public qu'avec toi même ;)

A force de nous mettre sous pression, nous risquons comme toi de faire une overdose et se détourner de CdO (c'est dit avec toute la gentillesse du monde et tout le bien que je pense de la gamme CdO) :bierre:

Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 8651
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Blakkrall »

Tu peux expliquer en quoi Islayre est exigeant avec son public stp ? C'est une vraie question posée sans animosité.
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 8244
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Islayre d'Argolh »

Alban a écrit :
ven. déc. 14, 2018 12:34 pm
Si je peux me permettre, attention de ne pas être aussi exigent avec ton public qu'avec toi même ;)

A force de nous mettre sous pression, nous risquons comme toi de faire une overdose et se détourner de CdO (c'est dit avec toute la gentillesse du monde et tout le bien que je pense de la gamme CdO) :bierre:

J'ai bien conscience d'être casse-couilles avec mes demandes répétées de critiques/compte-rendus de parties/notations et avec mes rappels constants du fait qu'il faut des ventes satisfaisantes pour qu'une gamme continue.

Malheureusement ce coté "Mr Relou" m'apparait encore aujourd'hui comme nécessaire : c'est la casquette "attaché de presse" du métier d'auto-éditeur en réalité. Comme nous ne sommes pas présents en boutique, il nous faut le maximum de visibilité autrement.

Soit certain que je préférerais éviter de faire de la retape tout-le-temps : ce n'est pas tip-top au niveau de l'estime de soi.
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Schrödinger du Podcast Anonyme.

Avatar de l’utilisateur
Berzerk
Cardinal
Messages : 535
Inscription : mar. sept. 07, 2010 10:50 am
Contact :

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Berzerk »

Islayre d'Argolh a écrit :
ven. déc. 14, 2018 11:50 am
Tholgren a écrit :
ven. déc. 14, 2018 8:13 am
Bon ceci-dit j'aurais été curieux de jeter un œil sur le comptoir des légendes ne serait-ce que parce que j'aime (faire) jouer à haut niveau. :bierre: 

La problématique du CdL est double : il y a d'un coté les règles supplémentaires/épiques et de l'autre les modules haut-niveau.

Je renonce aux règles parce qu'en fait je me rends compte que je n'aurais pas l'occasion de les playtester moi-même (a 85% elles ne m’intéressent pas vraiment*, c'est un travail de design que j'ai fait pour la "clientèle") et que si je compte sur les retours du public au cours d'un playtest ouvert je vais me retrouver avec peau de balle ce qui va vraiment me rendre dingue.

Les modules par contre (uniquement sous la forme de prise de note dans mon carnet a l'heure actuelle) c'est quelque chose qui risque de resurgir a un moment ou un autre si je décide (et trouve l'occasion) de continuer à écrire du jdr pour la gamme parce qu'il y a beaucoup d'idées dont je suis très content. Il faut juste que je retrouve l'envie et que je reconstitue mes réserves d'endurance parce que ce sont des projets très ambitieux qui vont demander énormément de travail.
L’accueil qui sera réservé a la version print de la Mort Bleue va beaucoup jouer, ne nous mentons pas**.

:bierre:

*les 15% restants trouveront leur place dans une hypothétique deuxième édition du jeu
** oui là je vous met un peu la pression l'air de rien   
Je suis toujours ce fil avec intérêt et du coup, j'ai raté un quelque chose avec la mort bleue version papier.... C'est une version retravaillée du pdf ? (si vous avez le lien du poste, je suis preneur (flemme quand tu nous tiens !?)

Et juste pour partager mon intérêt pour ce jeu : 

- Je continue toujours ma campagne dans les marches étranges, les joueurs.euses adorent (première morte aussi, cela faisait longtemps dans une partie que je maîtrise..) et la simplicité de création de perso sur le pouce est un réel plus !  :yes:

- La seule chose que j'utiliserai si nécessaire, c'est l'excellente option de magie de @Fred_Deux pour ceux qui le veulent (mais je n'en parle pas au chat sinon, il fait le dos rond !  :P )

Tout ça pour dire, qu'un supplément de règles m'intéresse peu en fait (les hauts niveaux bof ! Question de goût ! ;) ) mais je l'aurai surement pris pour voir comment la magie et ses options sont amenés ! ;)  

Par contre, les modules, je dis doublement oui (personnellement) et éveille de suite l'envie d'aventure tant ils sont bien fait et remplis de bonnes idées !  :runaway

Bon continuation @Islayre d'Argolh et cie, bon courage ! (et bonnes fêtes à venir à tous  ;) ​​​​​​​)    
Le narratif, c'est fantastique ! :D

Mon blog sur le jdr en solo : https://herossolitaire.blogspot.com/

Alban
Prophète
Messages : 1001
Inscription : mar. mars 04, 2014 5:27 pm

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Alban »

Pour le chat, parfois relou mais qu'on aime quand même ;) voici le compte rendu de ma deuxième partie du Val du Corbeau.

Je suis déjà désolé pour les fautes par manque de relecture, j'avoue que j'espérais que mes joueurs allaient corriger le texte, mais personne ne bouge. Je le mets brute et je m'en excuse platement. Si ça pique trop les yeux, vous pouvez passer votre chemin...

Spoiler:
EPISODE 2: FEU, SANG et REDEMPTION
05/11/2018 - avec Feuille, Titus, Bambou, Blagus
Au milieu de la nuit, dans sa roulotte Monsieur laisse tomber sa jambe sur la couche du dessous. Blagus se réveille en sursaut. Il aperçoit, caché entre le matela et la latte du lit de Monsieur, les épées naines qu’il à dérobé la veille. En regardant par les volet mi-clos, il aperçoit la lueur d’une torche. Sa curiosité piqué au vif, il attrape une épée volée et se précipite dehors avec uniquement un drap sur les épaules. Il constate avec effarement que deux individus se sont introduit dans le camp Vistani et on mit feu au chapiteau principale. Malheureusement, le circassien a fait trop de bruit en sortant de sa couche, il est repéré. Il se glisse sous la roulotte de feuille et tape à ces volets. Cette dernière se réveille et prend son arc (a-t-elle peur d’un intru? Ou veut-elle simplement écarter encore un amant à sa fenêtre?).
L’homme à la torche se retourne vers la roulotte de monsieur et pour jeter sa torche dessus. Son compagnon se précipite en direction de la cachette de Blagus.
Feuille, armé de son arc, décide de laisser la roulotte de Monsieur brûler étant donné leur différents et en profite pour abattre un troisième comparse d’une flèche bien ajusté.
De son côté, Bambou se réveille entre les animaux herbivors du cirque (il n’a pas tenté de dormir avec le vieux lion qui semble prendre goût à la viande). Il plonge la tête dans un abreuvoir pour tenter de reprendre le contrôle sur son corps (les drogues de la veille ont laissé de belle trace). Titus qui a son habitude dormait sur le toit du chapiteau est réveillé par les flammes qui brûle son pantalon. Il se lève en sursaut et saute du toit.
Blagus attrape les jambes d’un des agresseurs et le fait chuter au sol. Ce dernier donne un coup de botte dans la lèvre inférieur du Vistani qui en retour lui échappe. Feuille l’abat d’une autre flèche. Titus attrape le gourdin d’un des malfrat et l’écrase sur la tête du dernier brigand debout.
Blagus demande à Monsieur de sortir de sa roulotte. Ce dernier refuse.
Bambou et Titus fond les poches de leurs agresseurs. Il constate la présence d’un médaillon à l'effigie d’un dieu mineur presque oublié: le Rédempteur, le combattant des forces obscures.
Bambou mouille une grande couverture et étouffe le feu de la roulotte qui avait du mal à prendre. Une grande chaîne s’organise afin d’éteindre l’incendie, chacun prend sa place.

Au petit matin, les dégâts sont considérables. La majeur partie du chapiteau a brûlé. Une partie des gradins et de la structure principale. Les circassiens déblaient les débris. Un léger brouillard s’est installé sur le cirque comme une chape de plomb. Le moral est bas.

Une petite partie des Vistani, dont l’homme fort, se prépare à une expédition dans les bois pour restaurer la structure du chapiteau. Une deuxième partie s’occupe de la grande toile du chapiteau dont il ne reste qu’une petite partie. Et enfin, un groupe composé de Feuille, Titus, Blagus et Bambou se dirige vers la ville de Najac afin de trouver les responsables de ce désastre.

En ville, l’atmosphère semble tout aussi froide qu’au cirque. Rare sont les volets ouvert. Près du puits, ils rencontrent le forgeron qui semble simple d’esprit. Ce dernier se plaint du manque de travail. Bambou lui propose de venir travailler au cirque. Celui-ci refuse poliment l’invitation. Il n’hésite pas à mettre en garde le cirque contre les danger de la bête qui rôde. Un certain Andoin aurait disparu. Il s’agit du pompe funèbre de la ville. Le forgeron indique la maison qui lui appartient.
Le forgeron leur apprend que Berrin et Loris (probablement deux des trois cultistes du Rédempteur) se retrouve souvent à la taverne du Cheval Blanc. Berrin a pour réputation d’être un homme bon et apprécié dans le village bien qu’une sacré tête de mule.

Le petit groupe se rend au domicile d’Andoin. Titus fait sauté le verrou du volet au première étage et se glisse à l’intérieur avec Bambou. Blagus n’arrive pas à atteindre la petite fenêtre et Feuille fait le guet caché dans un vieux tonneau de vin.

Cette dernière aperçoit deux nains visiblement furieux de quelques choses. Elle décide d’épier leur conversation. Elle fait basculer le tonneau sur son flanc et le fait roulé pour rester à porté de voix. Malheureusement, elle n’a pas anticipé la pente naturel de la route, le tonneau prend de la vitesse et heurte les nains de plein fouet. Ceux-ci redressent le tonneau et marquent leurs étonnement de trouver une femme caché dedans. Celle-ci baragouine une excuse qui semble satisfaire les deux ronchons qui continuent leurs chemin.

A l’intérieur, Titus et Bambou en trouve rien de significatif, se n’est une main planté par une dague sur la porte d’entrée.

Le petit manchot, un Vistani, arrive de manière précipité dans le village et court vers Bambou. Visiblement, l’homme fort et ces camarades se sont fait attaqué par un arbre qui bouge! Bambou donne la main trouvé sur la porte au manchot qui la refuse. Titus décide d’accompagner le Manchot et Bambou jusqu'au crique.

Pendant ce temps, Blagus et Feuille vont prendre une soupe au potiron au Chevreau Rampant en attendant l’ouverture de la taverne.

Le Cheval Blanc fini par ouvrir ces portes. Le tavernier ne semble pas très commode. Il leur serre une cervoise infecte. En effet, cette dernière à été coupé à l’urine. Le tavernier signifie clairement aux circassiens qu’ils ne sont pas les bienvenues à Najac. A ce moment, Feuille aperçoit un médaillon autour de son coup. N’écoutant que leurs courage, les deux compères sautent par dessus le contoire, ligotent l’aubergiste et le glissent dans un tonneau vide de sa réserve. Ils poussent le tonneau jusqu’au cirque.

Pendant ce temps, Bambou panse les plaies des circassiens blessé. Visiblement, il aurait été attaqué par des archers. L’un des agressés, jurerait avoir vu bougé un arbre, mais rien de plus précis.

Titus, Bambou, Blagus et Feuille, amènent l’aubergiste dans la roulotte de Feuille afin de l’interrogé. Complètement groggy après la longue balade en tonneau, il prend un certain temps à reprendre ces esprits. Celui-ci semble complètement allumé, il parle du Rédempteur comme de son sauveur! Il voit dans le cirque le Malin et les accuses d’avoir pillé les tombent du cimetière. Bambou le menace de le brûler pour voir si ce n’est pas plutôt lui qui est corrompu. L’aubergiste se met à prier son dieu et accepte de passer sur le bûcher. Les Vistani étonnés de cette proposition, vont chercher une torche et brûle la jambe du fanatique. Celle-ci par miracle ne brûle pas! Les circassiens en restent sans voix et Feuille désire se convertir à la fois du Rédempteur.

Bambou propose d’invoquer les esprits pour voir l’avenir. Avec l’accord de ces camarades, il rentre en trans et aperçoit que l’aubergiste est protégé par la lumière de son dieu. Il voit également la bête, un humain, accroupi sur un cadavre occupé à le dévorer. Les quatre Vistani décident de préparer un piège à la bête. De se cacher dans le cimetière et d’attendre sa venue.

Le fanatique du Rédempteur est accroché à la tombe de la vision de Bambou. Feuille et Titus se cachent dans les arbres, de leurs côté Blagus et Bambou prennent place derrière des mausolées en pierre.
Au milieu de la nuit arrive, un groupe de 6 hommes. 5 sont habillé de noir. Le dernier a des yeux rouges qui lui dans la nuit. Celui-ci s'approche de la tombe et dévore le coup de l’aubergiste sans aucune hésitation. Feuille et Titus font pleuvoir une pluie de flèches. Rapidement 3 d’entre eux se retrouve au sol. Bambou se précipite pour tuer de ses mains un homme en noir. De son côté Blagus se glisse dans le dos du chef qui se fait appelé Chevalie Orfraie. Malgré un beau coup dans le dos, la créature semble fort résistante. Elle se retourne sur l’assassin en herbe et commence à le ruer de coup. Le combat est d’une violence rare. Le chevalier est enragé. Blagus est blessé à plusieurs reprises, heureusement Bambou lit son parchemin de soins des blessures légères avant qu’il ne tombe au combat. Titus, prend sa hache et saute dans le dos de la créature et abat son arme sur la tête. Celui-ci s’écroule au sol. Ensuite, les circassiens prennent des croix en bois et transperce la créature. Feuille cours chercher le curé de l’église du village de Najac afin de prouver leurs innocences.

Il arrive accompagné de 5 hommes du village. Dans un premier temps, ceux-ci comprennent tout de travers et accusent les Vistani d’avoir tué le Chevalier, mais les traces de sang dans la bouche de celui-ci ne trompe pas bien longtemps les villageois. Sur le Chevalier, on retrouve une fiole contenant un liquide bleu. Bambou la garde.

Les corps sont tous empilé et brûlé dans le cimetière.

Avatar de l’utilisateur
polki
Messie
Messages : 1137
Inscription : lun. févr. 01, 2010 10:41 pm

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par polki »

Blakkrall a écrit :
ven. déc. 14, 2018 12:39 pm
Tu peux expliquer en quoi Islayre est exigeant avec son public stp ? C'est une vraie question posée sans animosité.

a force de lier le futur ou la reconnaissance avec un but difficilement atteignable, on a plus de chance d avoir une resultat négatif.

et je suis pas d accord avec toi le chat sur le role d'attaché de presse qui met la pression sur le nombre de ventes.

sur le fait qu il faut laisser un avis, ok :yes:

 
"Le plus important c'est le voyage, pas la destination." Ego'
.
.
:bierre:

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 8244
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Islayre d'Argolh »

Berzerk a écrit :
ven. déc. 14, 2018 1:31 pm
Je suis toujours ce fil avec intérêt et du coup, j'ai raté un quelque chose avec la mort bleue version papier.... C'est une version retravaillée du pdf ? (si vous avez le lien du poste, je suis preneur (flemme quand tu nous tiens !?) 

Nous allons proposer un nouveau pdf gratuit, Esquisse des marches de l'Ouest, qui propose un survol rapide du contexte : tout ce qu'il y a "autour" de la Nouvelle Salem (les autres villes, les factions, les figures, des pistes de scénarios, etc.).

La version print de la Mort Bleue compilera le module d'origine et l'esquisse. :)
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Schrödinger du Podcast Anonyme.

Avatar de l’utilisateur
killerklown
Dieu des intégristes contrariés
Messages : 6944
Inscription : mer. mai 31, 2006 4:52 pm
Localisation : Allemagne

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par killerklown »

Alban a écrit :
ven. déc. 14, 2018 2:28 pm
Pour le chat, parfois relou mais qu'on aime quand même ;)


Pour moi un chat lourd c'est ca:
Image

Pas ca ;)

Image
Créateur de blogs rôlistes

http://emporio-caduto.blogspot.com
https://intolondon1814.blogspot.com/2018/08/presentation.html
https://osrdread.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
Berzerk
Cardinal
Messages : 535
Inscription : mar. sept. 07, 2010 10:50 am
Contact :

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Berzerk »

Islayre d'Argolh a écrit :
ven. déc. 14, 2018 3:07 pm
Berzerk a écrit :
ven. déc. 14, 2018 1:31 pm
Je suis toujours ce fil avec intérêt et du coup, j'ai raté un quelque chose avec la mort bleue version papier.... C'est une version retravaillée du pdf ? (si vous avez le lien du poste, je suis preneur (flemme quand tu nous tiens !?) 

Nous allons proposer un nouveau pdf gratuit, Esquisse des marches de l'Ouest, qui propose un survol rapide du contexte : tout ce qu'il y a "autour" de la Nouvelle Salem (les autres villes, les factions, les figures, des pistes de scénarios, etc.).

La version print de la Mort Bleue compilera le module d'origine et l'esquisse. :) 
Merci pour cette précision  ;)
Le narratif, c'est fantastique ! :D

Mon blog sur le jdr en solo : https://herossolitaire.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
beret
Evêque
Messages : 455
Inscription : lun. oct. 11, 2010 10:11 pm

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par beret »

Hop, futur setting de 2019, où l'on va sans doute commencer niveau 6 avec la dernière itération du Runelame.

Spoiler:
Depuis des temps anciens, les hommes vivent en harmonie avec les êtres du lointain. Esprit des vents et des fumées, géant des forêts et des monts, les créatures fabuleuses ont toujours su rester à la bordure de notre monde, s’en détournant sans toutefois complètement l’abandonner. On nomme les peuples de ce monde féérique les Alda.

Par la houe, la pierre et l’acier, les humains règnent aujourd’hui sur le monde matériel. Les Astre-Rois les observent, immuables dans leur course éternelle. Le Voile Invisible est bien ténu cependant, et de nombreux mystères assaillent encore les hommes du Varakhim, le Royaume terrestre. Et il y a les Darsh, les Monstres du Dieu sous la Montagne, toujours prompt à salir, à dévaster, à souiller les œuvres des hommes et des célestes. Pour tout cela, on en appel aux Suarhim, ceux qui courent l’Orage. Eux-seuls ont le courage d’affronter les hommes mauvais, les monstres, les Alda et les mystères du monde caché.

Une équipe de Suarhim se compose au moins d’un Orhim (Celui qui prie) et de Luadarhim (celui qui a promis).

Le Orhim est inité aux Secrets des Astres et est en mesure de dessiner les Suarmabra, les tatouages sacrés qui offrent pouvoir aux hommes. Lui-même possède un éclat de pouvoir lié à l’un des trois Pères des Cieux. Ce fragment d’étoile est contenu dans ses lames, à la fois fétiches religieux et arme de guerre.

Le Luadarhim est un guerrier qui a prêté serment. Qu’il soit adepte de l’arc ou du bâton, en passant par le Kilij, l’épée courbe des seigneurs Varakhimtri, c’est un combattant entraîné qui a abandonné son passé pour servir et affronter les mystères qui tourmentent les hommes.
Le jour où “intello” est devenu une insulte, on aurait déjà dû s’inquiéter.

Avatar de l’utilisateur
Tholgren
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4638
Inscription : mar. janv. 09, 2007 9:15 am
Localisation : Lieusaint 77

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Tholgren »

beret a écrit :
ven. déc. 14, 2018 4:15 pm
Hop, futur setting de 2019, où l'on va sans doute commencer niveau 6 avec la dernière itération du Runelame.

Spoiler:
Depuis des temps anciens, les hommes vivent en harmonie avec les êtres du lointain. Esprit des vents et des fumées, géant des forêts et des monts, les créatures fabuleuses ont toujours su rester à la bordure de notre monde, s’en détournant sans toutefois complètement l’abandonner. On nomme les peuples de ce monde féérique les Alda.

Par la houe, la pierre et l’acier, les humains règnent aujourd’hui sur le monde matériel. Les Astre-Rois les observent, immuables dans leur course éternelle. Le Voile Invisible est bien ténu cependant, et de nombreux mystères assaillent encore les hommes du Varakhim, le Royaume terrestre. Et il y a les Darsh, les Monstres du Dieu sous la Montagne, toujours prompt à salir, à dévaster, à souiller les œuvres des hommes et des célestes. Pour tout cela, on en appel aux Suarhim, ceux qui courent l’Orage. Eux-seuls ont le courage d’affronter les hommes mauvais, les monstres, les Alda et les mystères du monde caché.

Une équipe de Suarhim se compose au moins d’un Orhim (Celui qui prie) et de Luadarhim (celui qui a promis).

Le Orhim est inité aux Secrets des Astres et est en mesure de dessiner les Suarmabra, les tatouages sacrés qui offrent pouvoir aux hommes. Lui-même possède un éclat de pouvoir lié à l’un des trois Pères des Cieux. Ce fragment d’étoile est contenu dans ses lames, à la fois fétiches religieux et arme de guerre.

Le Luadarhim est un guerrier qui a prêté serment. Qu’il soit adepte de l’arc ou du bâton, en passant par le Kilij, l’épée courbe des seigneurs Varakhimtri, c’est un combattant entraîné qui a abandonné son passé pour servir et affronter les mystères qui tourmentent les hommes.

Pas mal, ça fait un peu penser au Sentier des Astres (excellent cycle) de Stefan Platteau. :bierre:
"La cupidité est la métropole de tous les maux." Diogène de Sinope

"Tant qu'un homme pourra mourir de faim à la porte d'un palais où tout regorge, il n'y aura rien de stable dans les institutions humaines" Eugène Varlin - Ouvrier imprimeur, membre de la Commune de Paris - 1871

Avatar de l’utilisateur
Fred_Deux
Cardinal
Messages : 546
Inscription : lun. mai 02, 2005 2:39 pm
Localisation : Proche Toulouse

Re: [CdO] Coureurs d'Orages - deuxième tournée !

Message par Fred_Deux »

Tholgren a écrit :
ven. déc. 14, 2018 4:21 pm
beret a écrit :
ven. déc. 14, 2018 4:15 pm
Hop, futur setting de 2019, où l'on va sans doute commencer niveau 6 avec la dernière itération du Runelame.

Spoiler:
Depuis des temps anciens, les hommes vivent en harmonie avec les êtres du lointain. Esprit des vents et des fumées, géant des forêts et des monts, les créatures fabuleuses ont toujours su rester à la bordure de notre monde, s’en détournant sans toutefois complètement l’abandonner. On nomme les peuples de ce monde féérique les Alda.Par la houe, la pierre et l’acier, les humains règnent aujourd’hui sur le monde matériel. Les Astre-Rois les observent, immuables dans leur course éternelle. Le Voile Invisible est bien ténu cependant, et de nombreux mystères assaillent encore les hommes du Varakhim, le Royaume terrestre. Et il y a les Darsh, les Monstres du Dieu sous la Montagne, toujours prompt à salir, à dévaster, à souiller les œuvres des hommes et des célestes. Pour tout cela, on en appel aux Suarhim, ceux qui courent l’Orage. Eux-seuls ont le courage d’affronter les hommes mauvais, les monstres, les Alda et les mystères du monde caché.Une équipe de Suarhim se compose au moins d’un Orhim (Celui qui prie) et de Luadarhim (celui qui a promis).Le Orhim est inité aux Secrets des Astres et est en mesure de dessiner les Suarmabra, les tatouages sacrés qui offrent pouvoir aux hommes. Lui-même possède un éclat de pouvoir lié à l’un des trois Pères des Cieux. Ce fragment d’étoile est contenu dans ses lames, à la fois fétiches religieux et arme de guerre.Le Luadarhim est un guerrier qui a prêté serment. Qu’il soit adepte de l’arc ou du bâton, en passant par le Kilij, l’épée courbe des seigneurs Varakhimtri, c’est un combattant entraîné qui a abandonné son passé pour servir et affronter les mystères qui tourmentent les hommes.

Pas mal, ça fait un peu penser au Sentier des Astres (excellent cycle) de Stefan Platteau. :bierre: 


Sympa ce pitch oui! Si tu développes un peu par la suite je suis preneur. ;)

(C'est vrai que ça fait penser aux Sentiers des Astres. Je viens de terminer le Tome 1: ça faisait longtemps que j'avais pas lu de la fantasy francophone de cette trempe. Envoûtant, plein de poésie, de mythes, très belle plume... coup de coeur de l'année, paf. :wub: ... et ça pourrait faire une formidable adaptation en jdr - Stefan Platteau ayant en plus quelques gênes rôlistes apparemment)
Ancien pseudo: Oniromancien (schizophréne inside)
"The secret we should never let the gamemasters know is that they don't need any rules." G. Gygax.

Verrouillé