Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 10408
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Sammael99 » lun. févr. 04, 2019 12:07 am

Cédric Ferrand a écrit :
dim. févr. 03, 2019 7:37 pm
C'est fou, le visionnage de Bohemian Rhapsody provoque une furieuse envie d'aller sur Wikipédia pour vérifier les faits, et on constate alors que les libertés que le scénario prend sont quand même par moment très manipulatrices. Le "méchant" de l'histoire est mort, ce qui est bien pratique pour le charger comme une mule.

Heureusement, il reste la musique pour faire passer la pilule.

https://www.rollingstone.com/music/musi ... ck-746195/
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6450
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Cédric Ferrand » lun. févr. 04, 2019 12:39 am

Sammael99 a écrit :
lun. févr. 04, 2019 12:07 am
https://www.rollingstone.com/music/musi ... ck-746195/

Merci, c'est très instructif.

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3620
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Tybalt (le retour) » lun. févr. 04, 2019 2:18 pm

Sammael99 a écrit :
lun. févr. 04, 2019 12:07 am
https://www.rollingstone.com/music/musi ... ck-746195/

Pareil que Cédric. C'est dommage, ça fait quand même beaucoup de concessions au schéma dramatique amitié/trahison/réunion. C'était pas la peine de s'inspirer de la vie de vrais gens si c'était pour refaire Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout ou Shaun le mouton, le film. Mais bon, il reste la musique.
Du coup, je regarde la vidéo du vrai Live Aid dont le lien figure dans l'article. Cette bombe d'énergie !
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
rogre
RDieu
Messages : 3342
Inscription : jeu. déc. 06, 2007 12:53 pm
Localisation : Lyon 6è

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par rogre » jeu. févr. 07, 2019 8:54 pm

Tout le monde (moi je le découvre via "les Inrocks") s'indigne: car, ne sort pas en salles en France (après un gros succès aux USA), mais direct to DVD (wtf?), le film "Mandy" qui semble être un TRÈS GRAND NICOLAS CAGE!

En tout cas il semble y avoir TOUT ce qu'il faut dedans! Vite, une pétition, pour demander "Mandy" en salles! En 3D!

https://www.youtube.com/watch?time_cont ... I054ow6KJk

https://www.lesinrocks.com/cinema/films ... che/mandy/
Alors tu réfléchis longuement, tu consultes le saint ermite et les autres sommités des religions constituées, tu fais le vide en toi, tu prends du recul et de la hauteur, et tu en conclus sagement que la vengeance la plus implacable est la seule solution. (Eric Chevillard)

Avatar de l’utilisateur
Meuh
Ascendant
Messages : 1589
Inscription : mer. juil. 02, 2014 10:34 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Meuh » ven. févr. 08, 2019 1:06 pm

Green Book :
Sur le papier j'étais sceptique. Les films qui disent "le racisme c'est pas bien", il en faut certes, mais en ce qui me concerne je suis déjà largement convaincu donc ça finit souvent par m'ennuyer poliment. Si on ajoute à ça un réalisateur s'étant essentiellement distingué dans l'humour scatologique, ça partait pas terrible. Sauf qu'il serait bien réducteur de limiter le film à un statut de gentille comédie politiquement correcte : c'est surtout un road movie habilement narré et incroyablement interprété qui mélange les codes pour y servir un humanisme digéré ainsi qu'une ode à la puissance universelle de l'art.

La Mule :
Du Clint Eastwood tout craché : des personnages tous aussi épais que du papier à cigarette, lui même invariablement en têtu en attente du choc qui le fera changer d'avis, une morale simpliste délivrée à la finesse d'un marteau piqueur pilonnant un dimanche soir, un scénario où tout semble artificiellement créé pour faire monter une tension à laquelle on ne croit pas un instant.

Avatar de l’utilisateur
Julian_Manson
Ascendant
Messages : 1547
Inscription : jeu. nov. 23, 2017 4:05 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Julian_Manson » ven. févr. 08, 2019 1:26 pm

Je suis vraiment content, l'adaptation de City Hunter / Nicky Larson est vraiment pas mal, voire très  bien quand on sait que c'est fait par un français.

La trilogie de films live de Kenshin était très réussie aussi :)

J'ai du bol là dessus.

pseudo
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2354
Inscription : jeu. sept. 01, 2011 9:42 pm
Localisation : Geneve

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par pseudo » ven. févr. 08, 2019 2:16 pm

J'ai bien envie de le voir ce city hunter. C'est vrai que l'adaptation de Kenshin etait pas mal non plus.
Je n'ai pas lu le manga, mais j'ai trouvé que la trilogie de films live de 20th century boy vraiment pas mal. Idem pour les adaptation de Yakuza (le jeu video), Crows Zeros et Yatterman de Takashi Miike.

J'ai vu "Dredd" la semaine dernière (le film de 2012 pas le "judge dredd" de Stallone), bonne surprise aussi (et pourtant je ne supporte plus les fusillades dans les films).
Apparently you can take the boy out of the dungeon, but you can't take the dungeon out of the boy
(knights of the dinner table #73)

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 8021
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Mugen » ven. févr. 08, 2019 2:27 pm

pseudo a écrit :
ven. févr. 08, 2019 2:16 pm
J'ai bien envie de le voir ce city hunter. C'est vrai que l'adaptation de Kenshin etait pas mal non plus.
Je n'ai pas lu le manga, mais j'ai trouvé que la trilogie de films live de 20th century boy vraiment pas mal. Idem pour les adaptation de Yakuza (le jeu video), Crows Zeros et Yatterman de Takashi Miike.

J'ai vu "Dredd" la semaine dernière (le film de 2012 pas le "judge dredd" de Stallone), bonne surprise aussi (et pourtant je ne supporte plus les fusillades dans les films).

Celle de Bleach, sur Netflix, était regardable aussi.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Islayre d'Argolh
Dieu des coiffeurs zélés
Messages : 6875
Inscription : ven. août 17, 2007 5:11 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Islayre d'Argolh » ven. févr. 08, 2019 2:49 pm

pseudo a écrit :
ven. févr. 08, 2019 2:16 pm
Je n'ai pas lu le manga, mais j'ai trouvé que la trilogie de films live de 20th century boy vraiment pas mal. Idem pour les adaptation de Yakuza (le jeu video), Crows Zeros et Yatterman de Takashi Miike.

En tant que fan hardcore de la saga Crows/Worst depuis plus de 15 ans je te confirme que l'adaptation ciné par Miike (Crows 0 et Crows 0 / 2) est très bien. Des que Miike quitte le navire (Crows explode) c'est poubelle (j'ai tenu 20 minutes).

Le seul reproche que l'on peut formuler a l'égard de cette adaptation est d'avoir un casting très orienté beaux gosses / mannequins qui casse un peu la suspension d'incrédulité.

Sinon pour l'anecdote :
- l'auteur des mangas fait un caméo "a la Stan Lee" dans les deux films
- les films live sont considérés "canons" et sont injectés dans la généalogie de la saga papier en mode rétro-ingénierie (= a partir du moment ou les films sont sortis, les personnages de Worst ont commencé a faire mention des héros des films en évoquant le passé de Suzuran).
You are the rulebook. There is no other rulebook.
Make it fast, make it colorful and make it full of decisions for the players. 

Boutique LuLu : la Cité sans Nom, Coureurs d'Orages et autres bêtises au d20.
Schrödinger du Podcast Anonyme.

Avatar de l’utilisateur
Uphir
Dieu des hamsters miniatures spatiaux
Messages : 19284
Inscription : sam. juin 30, 2012 2:31 pm
Localisation : RP

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Uphir » ven. févr. 08, 2019 5:22 pm

Julian_Manson a écrit :
ven. févr. 08, 2019 1:26 pm
Je suis vraiment content, l'adaptation de City Hunter / Nicky Larson est vraiment pas mal, voire très  bien quand on sait que c'est fait par un français.

Je suis surpris mais oui, j'arrête pas de lire / entendre de bons retours. Je vais finir par avoir envie de le voir.
Gott weiß ich will kein Engel sein

Avatar de l’utilisateur
Yusei
Dieu en cavale
Messages : 6573
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 9:47 am
Localisation : Paris / Cachan
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Yusei » ven. févr. 08, 2019 5:24 pm

Pareil, je n'ai aucune envie de le voir mais vu les retours, je vais finir par me laisser tenter.

Avatar de l’utilisateur
Julian_Manson
Ascendant
Messages : 1547
Inscription : jeu. nov. 23, 2017 4:05 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Julian_Manson » ven. févr. 08, 2019 5:51 pm

En même temps, Takashi Miike...Je sais même pas s'il a réussi à foirer un film.

Par exemple, j'aime beaucoup "la mort en ligne" que je trouve presque aussi bon que Ring et Ju-on. Forcément ma réaction quand j'ai su que c'était Takashi Miike qu'il l'avait réalisé X)

Avatar de l’utilisateur
rogre
RDieu
Messages : 3342
Inscription : jeu. déc. 06, 2007 12:53 pm
Localisation : Lyon 6è

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par rogre » ven. févr. 08, 2019 6:49 pm

Uphir a écrit :
ven. févr. 08, 2019 5:22 pm
Julian_Manson a écrit :
ven. févr. 08, 2019 1:26 pm
Je suis vraiment content, l'adaptation de City Hunter / Nicky Larson est vraiment pas mal, voire très  bien quand on sait que c'est fait par un français.
Je suis surpris mais oui, j'arrête pas de lire / entendre de bons retours. Je vais finir par avoir envie de le voir. 
Oui, mais note que "Julian Manson" c'est pile l'anagramme de "Philippe Lacheau". C'est louche, non? :)
 
Alors tu réfléchis longuement, tu consultes le saint ermite et les autres sommités des religions constituées, tu fais le vide en toi, tu prends du recul et de la hauteur, et tu en conclus sagement que la vengeance la plus implacable est la seule solution. (Eric Chevillard)

Avatar de l’utilisateur
Guts of Darkness
Banni
Messages : 1372
Inscription : jeu. janv. 19, 2017 12:47 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Guts of Darkness » sam. févr. 09, 2019 3:33 am

The Golem est un film des frères Paz qui ont déjà réalisé Jeruzalem dont j'ai parlé plus haut. Il est présenté comme un film d'horreur, mais il s'agit plus un drame fantastique.
Préambule: dans certaines régions d'Europe centrale et de l'est, les Juifs n'avaient pas le droit de vivre dans les enceintes d'une ville. De plus, certaines professions leur étaient interdites. Le fameux "Arbeitsverbot" ne date pas des nazis. Quoi qu'il en soit, comme la communauté vit à l'écart, elle est souvent épargnée par les épidémies, d'où les soupçons, à l'origine de bien des pogroms.

L'histoire se déroule en Lituanie au 18ème siècle. Une épidémie sévit et les habitants accusent la communauté juive voisine d'en être responsable Le bourgmestre, accompagné de plusieurs hommes, arrive avec sa fille dans les bras et déclare qu'il rasera leur village si elle périt. La guérisseuse propose de la guérir.
Pendant ce temps, une femme intéressée par/instruite dans la Kabbale doute que la fille guérisse et décide de créer un golem.
Spoiler:
L'histoire se concentre avant tout sur la relation entre la femme, qui a perdu son jeune fils il y a 7 ans, et le golem qu'elle a crée à l'image de son fils, c.à.d. un garçon d'env. 10 ans. Ce dernier joue d'ailleurs extrêmement bien: sans aucune expression tout au long du film, sans colère ni haine et qui ne fait aucune différence entre le bien et le mal. Cette non-reconnaissance du bien et du mal pousse la communauté à vouloir s'en débarrasser, tandis que la fille du bourgmestre, après une courte rémission, finit par décéder.

Le film est également intéressant en ce sens qu'il contient pas mal de termes hébraïques (les frères Paz sont juifs israéliens), liés à la kabbale et la Torah dont il faut chercher la signification - merci Internet - car inconnus des non-juifs. La reconstitution du village juif est aussi très réaliste.
Bref, un film qui sort agréablement des sentiers battus.
le dieu Ra a régné
les 10 yeux de l'araignée

« Haut les têtes, la mitraille c'est pas de la merde ! »  Lepic à Eylau

Avatar de l’utilisateur
Olivier Fanton
Dieu des lapins qui bouquinent
Messages : 2084
Inscription : jeu. août 07, 2003 10:01 pm
Localisation : Rouen (ou pas loin)
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Olivier Fanton » sam. févr. 09, 2019 11:23 pm

L'Homme qui tua Hitler, puis le Bigfoot.

Avec un titre pareil, je ne m'attendais pas à ça. Fan de Sam Elliott, j'ai été servi. Mais la réalisation est impeccable et imaginative, avec une attention particulière pour les cadrages et les couleurs. C'est plus un film sur la vieillesse et la nostalgie que sur la chasse aux monstres.

Attention, les effets spéciaux sont pourris, la faute sans doute à un budget pas pharaonique.

Image
Un lapin qui bouquine n'a pas besoin de lunettes.

Répondre