Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Pour stocker les vieilleries.
picte
Profane
Messages : 22
Inscription : sam. juin 10, 2017 2:20 pm

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par picte » dim. mai 05, 2019 3:59 pm

1.) Quoi que c'est ?

Un quickstart gratuit de Forbidden Lands, un jeu de rôle médiéval fantastique de survie en monde ouvert sur un système proche de Mutant Year Zéro

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?

Ici

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?

Pas acheté, juste téléchargé.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?

Une mécanique rapide vendue comme étant gritty et dont les affrontements sont rapides et sanglants, qui permet de répondre à cette problématique : viewtopic.php?f=24&t=33889&start=150#p1818713

5.) Vous avez trouvé quoi ?

À la lecture du quickstart de Forbidden lands, je suis déjà moins convaincu par les promesses faites.
J’y ai trouvé une mécanique de jeu très rigide, que je trouve trop lié avec D&D 3.5 et tous ses travers et au final qui me parait très lente.  Je précise que ces remarques ne s’appliquent qu’aux règles pures et dures et uniquement à la version quickstart. Les règles complètes sont peut-être différentes de ce que j’en ai lu.

Si le moteur de résolution est différent de D&D 3.5, les éléments mécaniques mis en jeu présentent beaucoup de similitudes. On y retrouve des distances abstraites (pas mal conçues), des compétences (SKILLS), des dons (TALENTS) et tous les inévitables paragraphes sur la couverture, les lignes de vue et les modificateurs de terrain.

## Le combat

Un combat c’est une initiative (assez mal fichue), puis à chaque round pour chaque protagoniste : des actions rapides et lentes (Une lente et une rapide ou deux rapides), qui contiennent des jets d’attaques, des jets de défense (avec une table d’ajustement en fonction du type d’attaque versus le type de défense choisie… gasp), puis on passe a des jets d’encaissement pour les armures, des pertes de point d’Attribut, et éventuellement un jet sur l’une des tables des critiques, mais quand on en arrive là le combat est terminé pour ce personnage.


Le coup de la liste d’actions ultra cadré, je n’aime pas et je trouve que ça ne fonctionne généralement pas.

Deux exemples :

Pour aller au contact il faut faire une action rapide RUN donc perdre l’une de ses actions rapide. Attendre l’adversaire permet de faire une attaque et une défense, ou une full attack (SLASH ou STAB en action lente puis SWING WEAPON en action rapide), est beaucoup plus rentable.

Ou

Face à un adversaire ayant une épée à deux mains, le joueur annonce :
“Je vais prendre des risques. Je l’agrippe de ma main gauche pour le garder au contact et dague en main droite, je lui larde la gorge.”

En termes de jeu on a une action lente GRAPPLE, qui peut être contrée par une REACTIVE ACTION, DODGE ou PARRY, mais d’une part
– Elle ne peut se faire que sans armes, donc bye bye la dague
– Si elle réussit, envoie les deux protagonistes au sol et sans armes !

L’action décrite n’est pas possible dans le cadre des règles fournies.


J’ai bien aimé l’usure du matériel, ça cadre bien avec du gritty, le fait de pouvoir relancer ses jets en prenant des risques (PUSH ROLL), ainsi que le faible nombre de points de vie d’Attribut. Je ne suis pas persuadé que les combats soit si rapides que ça, court en nombre de tours c’est certain, car les points d’Attributs sont en nombre limités, mais rapide, Je doute…

## Les TALENTS

Les TALENTS, c’est le retour des dons dans D&D 3.5. Ils ne sont pas présentés de manière exhaustive dans le quickstart, néanmoins des personnages prétirés sont fournis pour lesquels sont décrit certains des TALENTS issus de la version complète du jeu.

OK les TALENTS, c’est des super-pouvoirs. Le jeu présentait des mécaniques de résolutions uniformes et assez carrés, avec les TALENTS, vous mettez tout ça à la poubelle. Ils vous permettent de mettre des verrues partout sur la mécanique de résolution.

Le carburant de la plupart des TALENTS, c’est les points de WILLPOWER. On les gagne en perdant des points d’attributs lorsque que l’on relance un jet en prenant des risques (PUSH ROLL), sur une base de 1 pour 1.

Lorsqu’un de vos Attributs arrive à 0 vous êtes BROKEN et ça peut avoir des conséquences assez lourdes sur les attributs STRENGHT ou WITS, donc pour remplir sa jauge de WILLPOWER, c’est plus malin de faire des PUSH ROLL sur les attributs AGILITY ou EMPATHY. Maîtres de jeu ne vous affolez pas si vos joueurs commencent les séances avec des concours de tir ou de poésie, ils sont juste en train de remplir leur jauge de WILLPOWER ;-)

Un exemple :

Vous ne pouvez relancer qu’une fois les dés (1 seul PUSH ROLL) dans la mécanique de base, avec le TALENT TRUE GRIT du nain, c’est un par point de Willpower dépensé.


## Et en vrai ?

Pour se faire une idée du jeu et surtout de la promesse des combats rapides, des actual play, tous en anglais, hélas.

Une partie sur une vraie table ou le maître de jeu débute avec le jeu et ou les joueurs sont probablement des débutants, ce qui ralentit bien évidement la mécanique.

https://www.youtube.com/watch?v=1LcgD5mkxXk&t=41m50s Début du combat
https://www.youtube.com/watch?v=1LcgD5mkxXk&t=1h17m12s Fin du combat

35 minutes pour un combat très simple.

Une session en table virtuelle sous Roll20

https://www.youtube.com/watch?v=7uRS-eNwe5w&t=1h39m39s Début du combat
https://www.youtube.com/watch?v=7uRS-eNwe5w&t=2h26m46s Fin du combat

47 minutes pour celui-ci.

Dans les deux cas, promesse non tenue, même si l’on peut trouver des circonstances atténuantes.

6.) Allez vous vous en servir ?

Clairement non

7.) En conseilleriez vous l'achat ??

C'est gratuit donc ça vaut le coup d’œil, néanmoins dans mon cas, ça ne se transformera pas en un achat.
Эта русская подпись ужасно стильная, но она ничего не значит.
Лао Цзы

Avatar de l’utilisateur
Berzerk
Cardinal
Messages : 527
Inscription : mar. sept. 07, 2010 10:50 am
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Berzerk » dim. mai 05, 2019 6:44 pm

@picte pour le moment, tu semble répondre à une de mes interrogations sur ce jeu.

Le thème m'attire et la proposition d'outils aussi mais, j'ai un doute sur le système qui parait un peu lourd, peut être a utiliser avec un autre ? (Macchiato Monsters,CdO ou autres ?) 
Le narratif, c'est fantastique ! :D

Mon blog sur le jdr en solo : https://herossolitaire.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
Julian_Manson
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2360
Inscription : jeu. nov. 23, 2017 4:05 am

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Julian_Manson » lun. mai 06, 2019 10:30 am

1.) Quoi que c'est ?

City of Mist V1.5 et Feng Shui 2


2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?

Rôliste TV et Casus No pour le premier, Casus No pour le second


3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?

réfléchi pour le premier, mi-réfléchi mi-compulsif pour le second


4.) Vous pensiez trouver quoi ?

Pour le premier, un jeu capable d'émuler la saga Persona. Pour le second, un jeu capable d'émuler Mortal Kombat et son univers.


5.) Vous avez trouvé quoi ?

Les deux réussissent le job pour ce quoi je les utilise, mais bien plus aussi, ils ont un univers, des mécaniques légères.


6.) Allez vous vous en servir ?

Bah oui vu que les deux jeux assurent


7.) En conseilleriez vous l'achat ??

Feng shui oui pour tout ce qui est baston, le jeu se joue facilement. Pour City of Mist faut aimer le style noir / enquête surnaturelle mais si on aime, c'est de la balle.
"Shang Bu Han: C'est toi qui te fais des idées! Moi, depuis le début, j'ai jamais dit que j'avais un sabre! [ ... ]
Ennemi: Mais qui es-tu à la fin?
Shang Bu Han: On m'appelle "L'Epée sans lame" je crois. Cela vient juste d'être décidé..."



Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3085
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Sama64 » lun. mai 06, 2019 2:34 pm

franchement très light comme retour, je veux bien qu'on soit sur des analyses synthétiques dans ce fil, mais là ça tient sur un (mini) post-it  :mrgreen: en plus ton analyse concerne 2 jeux, qui n'ont absolument rien  à voir

on peut avoir 2-3 détails quand même ?
Traductions & relectures pour le DDD

Avatar de l’utilisateur
Julian_Manson
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2360
Inscription : jeu. nov. 23, 2017 4:05 am

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Julian_Manson » mar. mai 07, 2019 8:44 am

Bon je le refais :D

City of Mist V1.5 est une redite de la V1 mais en deux livres ( un pour le maître de cérémonie, un pour les joueurs ) dans un superbe coffret avec un écran adapté.

Il s'agit d'un jeu typé "noir" donc de l'enquête urbaine dans une ville sombre, avec une ambiance pesante, mais à laquelle des légendes ( divinités, monstres, héros ect ) sont incarnés dans certains humains et une mystérieuse brume évite les soucis des gens qui n'ont pas de pouvoirs qui pourraient ne pas comprendre ce qu'il se passe. C'est donc un jeu d'ambiance et d'enquête.

Niveau système, on est sur un dérivé des jeux propulsés par l'Apocalypse ( à savoir on lance 2D6 + modificateurs et on a 3 résultats: + et moins, cela se passe mal, 7-9 cela se passe bien mais y'a des petits soucis, 10 + cela se passe bien ) mais avec des "power tags" qui ressemblent aux aspects de FATE et sont cumulables entre eux. Ainsi, un PJ qui aurait [ perceptif ] et [ yeux d'aigles ] pourrait avoir un +2, ce qui aide bien. Idem pour les pouvoirs, un PJ qui aurait [ Maître d'armes ] et [ Lames tranchantes ] aurait aussi +2. On peut "brûler" ses aspects pour avoir un 10 automatique et donc réussir, en contrepartie, il faudra du temps pour qu'il soit rechargé.

Pour la création de personnage, on a 4 thèmes, au minimum un doit être consacré au côté humain du personnage et au moins un à la légende qui s'est incarné en lui. Les thèmes humains sont par exemple [ mission ], [ entraînement ] ou [ événements important ] et les thèmes de légendes concernent les pouvoirs tels que [ Mobilité ] [ Adaptation ] ou encore [ Bastion ]. Il y a 7 thèmes pour chaque facette.

Ces thèmes sont accompagnées de questions et d'exemples ainsi que d'une lettre pour s'y retrouver facilement. Le jeu est TRES didactique et malgré les deux livres, se manie TRES facilement. Les livres sont beaux, clairs, c'est bien écrit, tout le temps illustré par des exemples ainsi que des surlignages et autres soulignages colorés.

J'ai foncé sur cette V1.5 pour plusieurs raisons: premièrement, c'est un jeu PARFAIT pour émuler la saga Persona, on y retrouve la même ambiance, les mêmes thèmes, le même côté enquête. A savoir qu'on est plus proche de Persona 2 ou 3 qui sont les plus sombres même si la brume fait forcément écho au 4. Secondement, le coffret + 2 livres + écran pour moins de 100$ donc bien moins de 100€, cela vaut le coût et la livraison de la précommande a pris un mois comme annoncé. Enfin la V1 n'est plus trop trouvable sans prix exorbitant, la moins chère que j'ai trouvé étant de 80€ + 40€ de livraison sur E-bay.

Le jeu remplit parfaitement ce qu'il propose et se manie facilement. Ceux qui ont tâté du Dungeon World ou mieux du Monster of  the Week sauront parfaitement gérer. A noter que les PJs sont puissants et le jeu marche avec un seul PJ sans trop de soucis.

Feng Shui V2

Bon là, je n'ai pas joué à la première version mais j'ai flashé sur la V2 après tests en PDF. Je cherchais un jeu capable d'émuler Mortal Kombat, en sachant que MK est très différent de la plupart des autres jeux de  combats, on est plus dans du multivers sombre et sanglant couplé à de la fantasy ( dés le premier MK on a quand même un cryomancien non humain, un fantôme, un homme-lézard, un dieu  du tonnerre, un homme "dragon" a 4 bras et un sorcier qui pique des âmes ) qu'un jeu de combat à la Street Fighter. Donc je voulais un jeu avec un système simple, qui permet de faire jouer des non-humains mortels si les joueurs le veulent. On m'a proposé le système de Street Fighter ( mais cela ne colle pas ), Tiamat ( idem ) et Feng Shui 2.

Feng Shui 2 est très joli et propose un univers et un style très film de baston Hong-Kongais des années 90 quand Van Dam était très côté. Mais on a quand même beaucoup de fantastique avec et ben, justement des non-humains.

Feng Shui m'a beaucoup surpris car on joue des archétypes pré-faits, on est proche des pré-tirés car on a tout et tout de suite ! Les scores d'attaque, de compétences, de défense, d'encaissement, les pouvoirs ect! Pour autant le reste comme l'apparence, le nom, le background sont au choix du joueur. La customisation vient avec l'expérience et donc les scénarios. On est donc proche des livrets des jeux propulsés par l'Apocalypse ou on va vite dans le lard! D'ailleurs le jeu est très cinématique et ne prend pas la tête, par exemple, si on change d'arme, les dégâts sont fixes ( et donc en combat, un seul jet permet de savoir si on touche et les dégâts ) selon l'arme ou la chute ect.

le système est très simple: on lance 2D6, l'un est positif, l'autre négatif et on soustrait le second au premier. On prend donc deux dés de couleurs, par exemple un blanc et un noir et il suffit de savoir compter. Autre chose sympa, on a un score de base même si on a pas la compétence. La difficulté tournant autour de 10, le score par défaut des compétences est de 7 donc c'est faisable!

Les Pjs sont puissants, on a la fameuse règles des sbires ou un coup les mets KO / les tue, les autres ennemis sont plus solides et dangereux mais les PJs ne sont pas en carton.

Je n'ai pas vraiment regardé l'univers mais y'a des ressemblances claires avec l'univers de Mortal Kombat, notamment le monde du Nether.

A savoir qu'on est encore dans un jeu "peu" cher avec le livre à moins de 50€ et l'écran + autres à moins de 30€. Une Vf est prévue.

Pour ce qui est d'utiliser Feng Shui pour émuler du MK, cela marche parfaitement, c'est surtout l'univers de MK, la coloration, le style ect qui rendent le jeu vivant. Par exemple, pas besoin de règles de Fatalities lorsqu'on met un ennemi KO, il suffit de laisser le joueur décrire. On est donc dans un jeu très axé rôleplay à l'inverse par exemple d'un Exalted ou on lance parfois 30-40 dés en  combats X)

Je dois recevoir le livre et l'écran tout à l'heure dans la matinée.
"Shang Bu Han: C'est toi qui te fais des idées! Moi, depuis le début, j'ai jamais dit que j'avais un sabre! [ ... ]
Ennemi: Mais qui es-tu à la fin?
Shang Bu Han: On m'appelle "L'Epée sans lame" je crois. Cela vient juste d'être décidé..."



Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3085
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Issy les Moulineaux

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Sama64 » mar. mai 07, 2019 9:24 am

@Julian_Manson Merci pour la contribution supplémentaire (d'autant plus sur City of Mist que je ne connais pas) :yes:
Traductions & relectures pour le DDD

Avatar de l’utilisateur
Monsieur L'ourson
Zelateur
Messages : 47
Inscription : mar. déc. 26, 2017 11:23 am
Localisation : Orvault
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Monsieur L'ourson » mar. mai 07, 2019 10:25 am

@Julian_Manson merci a toi. J'ai découvert Persona avec le dernier et j'ai vraiment adoré, j'aurai peut être pas pensé en faire du Jdr mais avec ton retour, ça pourrait bien me botter si je me trouve une version démat de City of Mist. 
ImageImageImageImageImage

 

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11100
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Sammael99 » mar. mai 07, 2019 11:13 am

1.) Quoi que c'est ?

Nephilim Quintessence, le livre de base de la nouvelle édition Légendes.

Image

2.) Vous en avez entendu parler où pour la première fois ?

En 1992 à Rocambole Lille, ou quelque chose comme ça.

Ah, la nouvelle édition ? Ici, sûrement.

3.) Achat compulsif, impulsif ou réfléchi ?

Pour tout dire j'ai beaucoup hésité. J'ai beaucoup apprécié et joué à Nephilim a une époque avant de lui tourner complètement le dos et de tout revendre. Et puis, nostalgie aidant, je me suis dit qu'en jeu ayant une saveur authentiquement française, y en avais pas des tonnes... Du coup, réfléchi même s'il y avait une part d'impulsivité.

4.) Vous pensiez trouver quoi ?

Pour tout dire, j'étais pessimiste (après avoir cliqué, évidemment...) J'avais peur d'un système essentiellement old school (BRP+) avec quelques gadgets pour faire moderne, et je craignais un infodump monstrueux visant à résumer 20 ans de métaplot en plus d'un contexte de base déjà très riche.

5.) Vous avez trouvé quoi ?

Sans doute le mieux de ce qui pouvait être fait pour un jeu à l'histoire éditoriale si riche et compliquée. Le système est relativement simple (au moins au niveau de la résolution des actions) avec des aspects mécaniques bien pensés pour renforcer la saveur occulte du jeu (l'effet rosenkreutz, qui rend l'utilisation de la magie en public très dangereuse, la résolution des énigmes occultes comme mécanisme d'expérience, l'effet mnémos pour renforcer des souvenirs d'incarnation, etc.) Bref, mes inquiétudes sur le système étaient infondées et c'est tant mieux.

Sur le contexte de jeu, il y a évidemment énormément à absorber, et je suis content de déjà connaître une bonne partie, mais c'est présenté par petites touches et de manière intelligente. Il y a sans doute un peu trop de répétition à mon goût, mais pour un débutant c'est peut-être une bonne chose. Il y a du nouveau aussi, avec Arcadia en particulier, et c'est intelligemment amené et très évocateur. D'une manière générale, le jeu donne envie de jouer, ce qui est carrément beaucoup pour un jeu comme ça.

Mon seul bémol c'est les illustrations que j'ai trouvées disparates et en dessous de mes attentes.

6.) Allez vous vous en servir ?

J'espère, même si j'ai du mal à imaginer avec quels joueurs ici à Hong Kong...

7.) En conseilleriez vous l'achat ??

Difficile de répondre. C'est un jeu très touffu et exigeant. Si vous avez adoré Le Pendule de Foucault et/ou Da Vinci Code et rêvez de faire ça en version JdR alors oui. Si vous cherchez un jeu sympa dont vous avez vaguement entendu parler, vous risquez de trouver ça too much, tout simplement.

Ma critique complète et détaillée sur hu-mu ici : http://hu-mu.blogspot.com/2019/05/nephi ... sence.html
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 9166
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Mugen » mar. mai 07, 2019 11:23 am

Sammael99 a écrit :
mar. mai 07, 2019 11:13 am
1.) Quoi que c'est ?

Nephilim Quintessence, le livre de base de la nouvelle édition Légendes.

Pendant 30 secondes, à cause de ce "s", j'ai envisagé l'hypothèse d'une version de Nephilim utilisant le système Légendes, et obligeant à calculer les scores de compétences pour chacune des époques traversées. :D
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 11100
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Sammael99 » mar. mai 07, 2019 11:31 am

Bah, c'était un peu ce que faisaient les deux premières éditions de Nephilim...

"Bon, j'ai été conducteur de chariot dans l'égypte ancienne à 27% et j'ai fait des courses de char à 22% dans la rome antique, donc j'ai 49% en conduite de chariot."

Dans cette nouvelle édition, les vécus ne se cumulent pas, ce qui me va TRES BIEN !!!
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Julian_Manson
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2360
Inscription : jeu. nov. 23, 2017 4:05 am

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Julian_Manson » mar. mai 07, 2019 4:47 pm

Monsieur L'ourson a écrit :
mar. mai 07, 2019 10:25 am
@Julian_Manson merci a toi. J'ai découvert Persona avec le dernier et j'ai vraiment adoré, j'aurai peut être pas pensé en faire du Jdr mais avec ton retour, ça pourrait bien me botter si je me trouve une version démat de City of Mist. 

City of Mist est très différent en terme d'ambiance de Persona 5. Dans CoM on est plus dans Persona 2/3 donc:

- Ambiance sombre, inquiétante
- Les Personas sont utilisables dans le vrai monde
- Les persos principaux peuvent être des adultes, notamment de la police ou du journalisme
- Les ennemis sont bien plus terrifiants
- Les rumeurs sont souvent vraies
- Les armes sont de vraies armes
ect

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=tPIo5k2Zqu8[/youtube]
"Shang Bu Han: C'est toi qui te fais des idées! Moi, depuis le début, j'ai jamais dit que j'avais un sabre! [ ... ]
Ennemi: Mais qui es-tu à la fin?
Shang Bu Han: On m'appelle "L'Epée sans lame" je crois. Cela vient juste d'être décidé..."



Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 7478
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Cédric Ferrand » mer. mai 08, 2019 1:17 pm

Bon, je l'avoue, j'ai toujours un peu dédaigné Pugmire par snobisme. Une version de D&D où l'on incarne des chiens ? Pouah. Et puis il y a peu, je suis retombé sur Les Légendes de la Garde, où l'on incarne des souris. Pourquoi je m'enthousiasmais pour l'un et ridiculisais l'autre ? Puis j'ai vu ma fille jouer avec le chien des voisins, et je me suis dit qu'il était temps de donner sa chance à ce jeu.

Nous sommes dans le futur, et l'humanité a disparu sans trop d'explication. Les chiens ont remplacé l'homme et vivent grosso modo dans un moyen âge magique avec des magiciens, des épées et des donjons. Pugmire est le nom d'une cité où tout les chiens de bonne volonté sont les bienvenus. Ils ont un code morale basé sur la figure tutélaire de l'Homme : il faut être un bon chien. Et ça veut dire être solidaire, courageux, curieux et empathique. Bref, toutes les qualités d'un aventurier loyal bon. Car le monde est rempli de danger, et puis il y a d'autres races qui menacent la paix des chiens : les blaireaux, les rats... Et surtout ces individualistes de chats, avec qui les chiens ont été longtemps en guerre. C'est une époque d'aventure où il convient d'explorer des ruines, repousser des monstres, fonder de nouveaux villages, cartographier l'inconnu, repousser des menaces étranges... Bref, tout est en place pour du jeu de rôles medfan archétypal mais efficace.

Côté mécanique, c'est du D&D5 simplifié. Il n'y a que 10 niveaux, pas d'alignement (puisqu'on incarne un bon chien-chien), pas de liste de prix... Ça s'adresse à des enfants, donc les auteurs ont coupé dans le gras. Pas assez à mon goût : ils ont gardé le bonus de maîtrise et les jets de sauvegarde, y'avait encore place à la simplification. Mais un pour un vieux briscard, c'est super facile à prendre en main car c'est du déjà-lu. Évidemment, les classes ont des noms plus canins : on n'incarne pas un barbare mais un chien errant. C'est pas un ranger, c'est un chien de chasse. Idem, les races habituelles sont remplacées par les races de chien : chiens de compagnie, chiens de bergers, bâtards... Le tout donne une tonalité très positive et moins absurde que je l'imaginais de prime abord. Il n'y a pas de jeu de mots genre "Magichien" ou "Nécromanchien", le jeu se prend au sérieux. Et ça fonctionne : il est aisé d"imaginer des aventures où les PJ sont motivés par des valeurs altruistes et l'envie de botter des culs dans des donjons inquiétants.

Ce n'est absolument pas un jeu que je dégainerais pour des adultes car j'aurais alors l'impression d'imiter Alain Chabat quand il incarne Didier. Mais avec des gamins, je suis sûr que ça fonctionnera tout seul car un guerrier berger allemand ou un magicien labrador, c'est tout de suite porteur d'imaginaire. Si le noble du village est un carlin, on peut aisément le décrire, la langue pendant, les yeux incapables de se fixer sur son interlocuteur... Il est également facile d'utiliser la réputation des chiens dans notre environnement pour la recycler dans un contexte medfan. Tout le monde a peur des pitbulls ? Alors partons du principe que c'est une famille de chien crainte par tous. Il faut partir au nord ? Voici donc une communauté de Malamute. Les PJ sont piégés quelque part ? C'est le bon moment pour faire débarquer un St-Bernard.

De même, il est aisé de convertir des scénarios medfan classiques en leur donnant un habillage canin. Le chef de la garde devient un doberman. Les voleurs sont des corniauds... Et dès que vous avez besoin d'une machination, les chats entrent dans la danse. Je ne dis pas que je jouerais à Pugmire pendant 10 ans, mais s'il pleut pendant les vacances et que vous avez besoin d'occuper votre progéniture, c'est un sérieux candidat pour amuser toute la famille. Non, mais imaginez un peu : un magicien qui mange systématiquement les parchemins qui traînent dans son laboratoire. Ou alors un chat qui doit se sortir d'une mauvaise situation et qui jette un morceau de chocolat à ses adversaires (jet de sauvegarde contre le poison !). Ça s'écrit tout seul...

Avatar de l’utilisateur
Monsieur L'ourson
Zelateur
Messages : 47
Inscription : mar. déc. 26, 2017 11:23 am
Localisation : Orvault
Contact :

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Monsieur L'ourson » mer. mai 08, 2019 1:58 pm

Julian_Manson a écrit :
mar. mai 07, 2019 4:47 pm
Monsieur L'ourson a écrit :
mar. mai 07, 2019 10:25 am
@Julian_Manson merci a toi. J'ai découvert Persona avec le dernier et j'ai vraiment adoré, j'aurai peut être pas pensé en faire du Jdr mais avec ton retour, ça pourrait bien me botter si je me trouve une version démat de City of Mist. 

City of Mist est très différent en terme d'ambiance de Persona 5. Dans CoM on est plus dans Persona 2/3 donc:

- Ambiance sombre, inquiétante
- Les Personas sont utilisables dans le vrai monde
- Les persos principaux peuvent être des adultes, notamment de la police ou du journalisme
- Les ennemis sont bien plus terrifiants
- Les rumeurs sont souvent vraies
- Les armes sont de vraies armes
ect

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=tPIo5k2Zqu8[/youtube]

En effet les anciens Persona étaient bien plus sombre. Ça donne envie de les découvrir ^^. 
ImageImageImageImageImage

 

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7805
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Paiji » ven. mai 10, 2019 6:58 pm

Echoes From Fomalhaut

Echoes From Fomalhaut est un fanzine écrit, édité et distribué par Gabor Lux alias Melan, un auteur hongrois actif depuis des années dans le mouvement OSR, notamment via Fight On, et même avant puisqu'il avait participé à l'adaptation à l'édition 3.5 de D&D de vieux suppléments Judges Guild pour Necromancer Games (devenu Frog God Games depuis).

Fomalhaut est le nom de son univers de campagne et le contenu du fanzine en est tiré en grande majorité.

Au delà de diffuser ses créations, son but, comme il l'explique lui-même, est de publier quelque chose de personnel et de tangible, de retrouver la magie des livrets agraffés et des illustrations old school.

Pour l'instant, Echoes from Fomalhaut, c'est 5 numéros, tirés à 220 exemplaires chacun et vendus pour la somme dérisoire de 12 $ l'unité. L'achat du fanzine papier vous donne accès au pdf, à télécharger sur drivetrurpg.

Image

N°1 Beware the Beekeeper !
40 pages

Le contenu :

Bazaar of the Bizarre
Un générateur de marchands en 4 colonnes : nature/persona/biens/complications
ex 4 d100 63,47,78,87 lice-ridden lout selling smoke to sponsor vice, un voyou couvert de poux vendant de la fumette pour se payer sa dose
deuxième essai 4 d100 5,100,72,73 avaricious youth selling slaves pursued by undead, un jeune avare vendant des esclaves et pouchassé par des morts- vivants
… pas mal

Caravans goods
Une petit table sur laquelle tirer ce que transporte une caravane, une seule colonne, sans grand intérêt

The rules of the Game
Les house rules utilisées à la table de l'auteur, qui se retrouvent appliquées dans les aventures, et qui permettent une conversion à un autre système. Il précise par exemple que les sorts sont répartis sur 5 niveaux et pas 7 ou 9 comme dans d'autres jeux.

The singing caverns, module niveau 2 – 4
Une aventure qui se déroule dans un complexe souterrain situé sous la tour d'un bandit, Hugo le Sans Coeur et qui abrite un ermite étrange, le gardien des abeilles, mais également des humanoïdes, des bandits, et au plus profond, des ruines d'un âge plus ancien.
2 niveaux de cavernes, une cinquantaine de pièces, un nouveau type de monstre les moss-men (hommes moussus?)

Philtres & Dusts
Des huiles, des poudres, des essences, des poisons, pour vos aventuriers. J'ai bien aimé la poudre de rouille qui corrode les objets métalliques ou la poudre de dessication qui peut vider un petit lac

Red Mound, un mini donjon de 5 pièces

Morale & Men, des règles de moral pour les suivants

The Mysterious Manor, module niveau 2 – 4
Un manoir abandonné qui abrite des mercenaires humanoïdes mais également un pirate et sa bande

En bonus avec ce numero, le plan d'une cité, à peupler par le MJ
King Kirby Zavatta Team

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7805
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: Retour sur ce que j'ai lu ou survolé, jeune ou vieux

Message par Paiji » ven. mai 10, 2019 6:59 pm

Image

N°2 Gont, Nest of Spies
44 pages

Ce numéro présente la cité de Gont, située sur l'île d'Erillion, un mini-cadre de campagne classique, plutôt orienté bas niveau, de type sandbox.

Le contenu :

Les 4 épouses de Xantun, une aventure de niveau 2-4 dans les Contrées du Rêve. L'auteur est Lazlo Feher. Plutôt qu'une aventure, il s'agit d'un synopsis, le tout est assez bizarre et implique un shoggoth et les Insectes de Shaggaï.

Le guide d'Erillion
Une description assez générale de l'île : histoire, terres voisines, régions, quelques légendes et spécificités de l'île (comment fonctionnent bardes et druides par exemple) et les principaux cultes.

Eldritch Experiments
Un générateur de produits alchimiques sur 5 colonnes : contenant, état, couleur, activité, effet et une table de mélange.

Gont, Net of Spies
Une description de la ville de Gont, avec un plan
Down the smugglers' Walk
La description des égoûts de Gont et ce qui s'y passe, là encore avec un plan

The Swine Lord, une aventure de niveau 4 à 6 où l'on envoie les aventuriers demander le paiement d'une dette à un ivrogne qui a vendu entre temps son domaine à des orcs.

En bonus avec ce numero, le plan de l'île pour les joueurs.
King Kirby Zavatta Team

Verrouillé