X-Card et sécurité émotionnelle

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
Virgile
Transcendé
Messages : 765
Inscription : mar. juil. 09, 2013 11:54 am

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Virgile »

Déjà assurons nous que l’on part des mêmes bases : http://ptgptb.fr/la-carte-x
Concernant la carte X, j’ai décidé d’aborder les choses de façon pratique : je l’ai mise en place systématiquement depuis l’été dernier pour voir l’impact que ça a sur mes tables, et voir si ça aide/ça gêne/change rien. J’ai opté pour une version physique, car je pense qu’un simple geste s’élude trop facilement. La présence de la carte sur la table pour moi fonctionne comme un panneau « ici, on fait gaffe ». Pour son usage, je demande juste d’indiquer ce qu’il faut excarter, sans d’autres explications (pas de pourquoi).
Comme d’autres, j’ai identifié deux trois expériences foireuses lors de mes 33 ans de jdr intensifs. Un débutant sur un Bloodlust où il jouait un porteur et un autre une arme…Il n’est jamais revenu.
Beaucoup plus récemment, une partie en ligne, en MJ, avec des inconnus, d’où je suis sorti avec une impression désagréable, du fait de ne pas avoir réussi à exprimer le truc qui me gênait (et je pense que cela gênait aussi un autre joueur).
Bref, je me suis dit que ça valait le coup d’essayer, même si ça ne sert que de façon ponctuelle.
A ma table de potes vieux routards, il n’y a pas eu de levée de boucliers, juste quelques haussements de sourcils et des sourires. Ils s’amusent avec, se menacent un peu en rigolant. Je sens bien qu’ils n’ont pas envie de l’utiliser (habitude de gérer les choses autrement, peur de l’aveu de faiblesse peut être…). Mais on m’a parfois avoué après partie en aparté « Tiens, là, j’aurais peut être dû utiliser la X card… ». Un de mes joueurs, également MJ, la propose parfois  à sa table.
Même si c’est sur le ton de la rigolade, ça permet parfois de réguler, d’exprimer des limites « l’air de rien ».
Cependant un de mes joueurs m’a dit que la présence de la carte X à table était difficile pour lui car elle lui rappelait qu’il pouvait être en danger lors d’une partie de jdr.
Il y a des jeux où je ne me vois pas jouer sans car les thèmes intrinsèques sont casse-gueule : Bluebeard’s bride, Night Witches, Lady Rossa, Inflorenza, Monsterheart (mais aussi Bloodlust, INS/MV)…
Même si d’après l’article original c’est un usage dévoyé, elle nous a sans nul doute permis d’aller plus loin lors d’une partie d’Inflorenza où nous avions mis en place une relation très malsaine entre deux PJ. Je l’ai alors utilisée pour indiquer les limites que je ne voulais pas que l’on dépasse.
Je continue de poser le plus clairement possible le contrat social avant la partie en indiquant l’ambiance, les thèmes potentiellement abordés, le genre de référence….
Dans mon asso, il n’y a pas obligation de l’utiliser mais on indique systématiquement sur les présentations de parties si elle est utilisée ou pas (un quart des MJ l’utilisent, parfois ponctuellement).  D’ailleurs je suis contre son imposition obligatoire dans les conventions ou associations, mais pour que l’on communique dessus et que l’on indique les tables qui en sont pourvues . Encore une fois, je vois cela comme un engagement du meneur, un panneau qu’il pose en toute conscience : «  A cette table, nous allons faire attention les uns aux autres ».
Quand je l’ai proposée en convention, aucun pb. J’ai senti (par des regards, des hochements de tête) que cela rassurait surtout les joueuses.
En définitive, pour l’instant, elle a été peu utilisée, mais elle s’installe dans le paysage si besoin.
Je n’ai rien vécu qui me donne envie de l’enlever de ma table.

Avatar de l’utilisateur
Zoltan83
Ascendant
Messages : 1582
Inscription : dim. févr. 28, 2016 8:02 pm

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Zoltan83 »

À l'heure actuelle, à part quelques parties en virtuelles, je joue quasi-exclusivement avec mon groupe historique que je connais depuis des années (plus de 20 ans pour certains). Je n'ai pas proposé la X-card à ma table et je pense qu'ils s'étonneraient de cette idée. Néanmoins, ce n'est pas pour cela que cela n'aurait pas d'intérêt.

Bien sûr, je connais assez bien mes joueurs. Cependant, comme d'autres ont dit, j'ai beau les connaître et être attentif quand je maîtrise, je suis faillible et il se peut que je détecte pas les signes de malaise d'un joueur. De plus, certaines scènes peuvent se dérouler très bien lors d'une séance et poser un problème à une autre séance. Car il y a plein de facteurs hors-jeux qui peuvent influencer la réaction des joueurs.

Pour prendre un exemple dans ma campagne D&D5, un joueur avait son âme corrompue par une puissante succube, qui servait le Seigneur Démon Grazz't (seigneur démon du plaisir). À un moment, si on respectait la "logique" de l'histoire, il y aurait du avoir un accouplement un peu contre-nature. À la base, ce n'était pas la scène que j'appréciais le plus car ce n'est pas le thème sur lequel je suis le plus à l'aise. J'ai rapidement vu que l'idée dérangeait le joueur. Car le joueur a eu une image mentale en tête et que cela le bloquait. J'ai bien compris pourquoi quand il m'a dit l'image qu'il avait en tête^^
Le truc, c'est que, quelques semaines plus tard, ce même joueur m'a dit : "Tu te souviens la proposition que j'avais refusé. Et bien mon perso le fait."

Ce qui prouve qu'il est difficile d'évaluer correctement les autres. Une fois il refuse et plus tard, il le fait spontanément. Donc, avoir une X-card, même entre gens qui se connaissent bien, peut avoir une utilité.

Comme d'autres l'ont dit avant moi, cela ne remplace pas le travail de prévention d'expliquer le type d'univers, scénario proposé. À fortiori quand on joue avec des inconnus. C'est simplement un outil de plus qui peut en aider certains. Bien sûr, certains pourront s'en passer et dire que la scène les dérange. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde. On a beau être des rôlistes. Nous ne sommes pas tous extravertis et éloquents.

Sur le principe que la personne n'a pas à se justifier, je trouve que c'est une bonne idée. Je comprends parfaitement que l'on s'intéresse au pourquoi. Et je ne parle pas d'une curiosité malsaine mais dans le but d'éviter de répéter l'erreur. Mais il faut laisser un espace de liberté à la personne. Elle n'a peut-être pas envie de parler des raisons de son malaise pour diverses raisons. Cela fait partie des règles et avantages de la X-card. Après, il est probable qu'une partie de ceux qui ont utlisé la X-card, expliqueront plus tard les raisons. Et s'ils ne le font pas, tant pis. Comme dans la vrai vie, on n'est pas obligé de justifier ses choix à tout le monde.

Avatar de l’utilisateur
DocDandy
Pape
Messages : 637
Inscription : ven. nov. 09, 2018 10:46 am
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par DocDandy »

une anecdote pour montrer l'intérêt d'un outil comme la X-card, j'ai beaucoup à dire sur les avis posés par les uns et les autres mais j'ai pas de temps pour répondre à tout les points.

La première fois que j'ai utilisé la X-Card c'était pour du Within, en mode bien hardcore avec racisme, sexisme, viols et mutilations corporelles. Ouais quand je joue horrifique je lâche la bride. Je l'ai fait en boutique comme une partie d'initiation! Eh oui! Donc réservé aux adultes et je pensais avoir des vieux briscards débarquer. Erreur je vois arriver une jeune couple complètement noob, un mec qui avait vaguement fait une ou deux parties de Naheulbeuk et un rôliste un peu plus confirmé mais surtout adepte de Pathfinder. 
J'explique le principe de la X-card (modifiée par mes soins avec côté Vert pour dire c'est cool  et un côté rouge pour dire stop). La joueuse débutante s'est montrée très rassurée par ce genre d'attention, le roliste confirmé a trouvé ça génial.

On joue de manière très classique et à un moment il y a un dilemme moral qui se pose. Mais genre gros dilemme avec un perso qui n'est pas de l'avis de l'autre mais étant secrètement amoureux d'elle c'est compliqué pour lui de la contrarier. Ca tombe sur le jeune couple. Ils s'engueulent mais fort! Avec les autres joueurs on se pose la question: est-ce que ce sont les pjs qui se parlent comme ça ou sont-ils sorti du perso pour s'engueuler de joueur à joueuse? On sait pas, c'est tendu. Je manque d'intervenir mais je me rappelle qu'il y a la X-card et je décide de faire confiance aux joueurs pour l'utiliser si ça dérape. Ils n'ont pas touché à la carte, ils étaient juste à fond dans leur perso et c'était hyper crédible. Et dire que c'était leur première fois en jdr! 

Ca m'a renforcé dans l'idée que loin de tuer l'ambiance, la X-card ouvre un canal qui rassure et offre une sécurité au cas où. On se permet plus de chose parce qu'on peut s'arrêter quand on veut. Il n'y aurait pas eu de X-card je pense qu'ils auraient jouer en mode tiède, ne sachant pas leurs paroles allaient gêner les autres ou pas.

J'ai plein d'autres exemples mais celui me parait le plus parlant.

Avatar de l’utilisateur
Loris
Dieu des cataphiles argentiques
Messages : 16922
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:04 pm
Localisation : Singapore sling
Contact :

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Loris »

Un point très important : ce ne sont pas forcément les thèmes hyper casse gueule (horreur/glauque/violents/etc.) qui feront qu'un de vos joueurs va se mettre à fondre en larmes soudainement. Ca peut être n'importe quoi. Même un truc positif.

Qu'est-ce que ça vous coûte, bordel, de mettre la XCard sur la table, même si elle ne doit jamais servir ? Votre ego ? Votre fierté ? Le fait d'avoir toujours raison ?

Quant à ceux qui disent "nan mais moi j'ai jamais eu de problèmes !" En êtes vous bien sûr ? Vu que les gens ne parlent pas forcément ? Et ces gens qui ne sont jamais revenus à votre table ? Qui, un jour, ont cessé de jouer avec vous ? Même s'ils vous ont donné des raisons autres, pouvez-vous être certains, à en couper votre main, que vous n'avez jamais, JA-MAIS, mis personne mal à l'aise ? De toute votre carrière de rôliste ?

Parce que, moi, j'en ai quitté, des tables malaisantes (ou simplement avec des MJs ou des joueur/ses de merde*) sans me justifier une seconde. J'ai aussi cessé d'inviter des joueurs/es à ma table, brutalement.

J'ai autre chose à foutre que d'avoir à justifier quoi que ce soit.
Dernière modification par Loris le ven. juin 07, 2019 12:02 pm, modifié 1 fois.
"Over the centuries, mankind has tried many ways of combating the forces of evil... prayer, fasting, good works and so on. Up until 'DooM', no one seemed to have thought about the double-barrel shotgun. Eat leaden death, demon!"
~Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
ChicEmir
Cardinal
Messages : 523
Inscription : lun. août 18, 2003 4:47 pm
Localisation : Nogent sur Oise
Contact :

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par ChicEmir »

C'est clair qu'il y a des parties où j'aurais bien voulu avoir une x-card que ce soit en joueur ou en MJ.

Par ailleurs, je ne sais en effet pas s'il y a eu des problèmes à une table que j'animais, et j'aurais franchement préférer le savoir si c'était le cas.

Conclusion, je vais faire un post sur le forum de mon club pour l'expliquer à tous et indiquer que je vais l'utiliser.
Merci pour vos réflexions.
 
ChicEmir aka ChimEric
JdR Mousquetaires de l'Ombre, Elfirie
Mon blog sur l'hypnose

Avatar de l’utilisateur
DocDandy
Pape
Messages : 637
Inscription : ven. nov. 09, 2018 10:46 am
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par DocDandy »

@Loris precision importante. En fait chaque fois ces derniers temps que je pensais m'en passer parce que le jeu, le scénario ne pretais pas à priori à des précautions.
et puis maintenant je préfère sortir une carte que devoir expliquer à un gars que, non, les blagues de viol totalement out of character dans un jeu plutôt casual c'est mal venu.

Avatar de l’utilisateur
Rui
Ascendant
Messages : 1582
Inscription : jeu. mars 07, 2013 2:33 pm
Localisation : Paris 13e
Contact :

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Rui »

Loris a écrit :
ven. juin 07, 2019 11:47 am
Qu'est-ce que ça vous coûte, bordel, de mettre la XCard sur la table, même si elle ne doit jamais servir ? Votre ego ? Votre fierté ? Le fait d'avoir toujours raison ?

Tu sers pas vraiment la cause en sortant quelque chose comme ça hein...
Quel que soit le bienfondé du truc si de base tu "attaques" froidement tes détracteurs c'est pas sûre que tu vas les convaincre ;)

Avatar de l’utilisateur
Loris
Dieu des cataphiles argentiques
Messages : 16922
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:04 pm
Localisation : Singapore sling
Contact :

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Loris »

Les détracteurs ne m’intéressent pas. Les indécis, oui.
"Over the centuries, mankind has tried many ways of combating the forces of evil... prayer, fasting, good works and so on. Up until 'DooM', no one seemed to have thought about the double-barrel shotgun. Eat leaden death, demon!"
~Terry Pratchett

Avatar de l’utilisateur
Shaagra
Zelateur
Messages : 46
Inscription : lun. oct. 08, 2018 10:05 pm

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Shaagra »

Loris a écrit :
ven. juin 07, 2019 11:47 am

Qu'est-ce que ça vous coûte, bordel, de mettre la XCard sur la table, même si elle ne doit jamais servir ? Votre ego ? Votre fierté ? Le fait d'avoir toujours raison ?

Je ne poste pas souvent mais cette remarque m'a un peu choquée, et comme j'ai lu tout le fil avec attention, je me permets de répondre.

Ce que cela nous coûte en tant que joueurs (en ce qui concerne les tables où je joue), c'est que c'est un symbole. Un symbole qui dit "nous voulons une société de bienveillance où c'est celui qui est le plus fragile qui dicte les limites". A nos tables, nous encourageons la solidité, le renforcement, et l'absence de x-card dit justement "chacun doit se faire violence et s'engager à supporter, à dépasser ses peurs, à progresser, devenir plus fort, etc". Si un joueur n'y parvient pas, il ne joue pas à cette partie-là, ou s'il souhaite s'y risquer, il peut alors tout simplement quitter la table en se levant (c'est arrivé par deux fois à nos tables qu'un joueur sorte, une fois lors de la description d'une noyade, et une autre lors de la description d'un viol, ce n'est pas un souci).

Je ne suis pas contre le fait que des gens utilisent la X-card, personnellement, chacun fait ce qu'il veut. Je réponds juste à ta quesion : "qu'est-ce que cela vous coûte ?" Eh bien c'est simple, c'est un élément de sécurisation, qui valide la sécurisation rampante de nos sociétés (plus de protection, plus de caméras partout, plus de contrôles, plus de police, plus de confession, plus de coercition, etc...), c'est un élément de contrôle supplémentaire, qui plaira à ceux qui veulent plus de contrôle (moral, économique, etc, etc), mais déplaira aux libertaires et libéraux comme moi par exemple, en ce qu'il est un pas de plus dans ce sens, et le signe qu'un joueur a une béquille à portée de main. Qu'est-ce que cela me coûte de mettre un casque ? Pour certains rien, pour d'autres c'est une coercition et une limitation qu'ils n'acceptent pas, préférant prendre leurs responsabilités et d'accepter les risques (minimes). Nous sommes dans une société où nous devenons obsédés par le risque ; bientôt on aura des caméras dans nos cuisines et des micros dans les salles de classe. Nous sommes aussi dans une culture où la fagilité est érigée en dénominateur commun, au lieu d'y voir l'anomalie à résoudre et dépasser.

La personne qui a été affectée par une partie de convention où on décrit dans le brouhaha et l'amusement potache son personnage couvert de merde et ligoté a fait un scandale pour cela ; le souci n'est pas l'absence de X-card ici, ni le côté maladroit du scénario. Elle se dit traumatisée ; je veux bien la croire, que l'image dans sa tête d'un personnage couvert de merde suite à une description l'empêche ensuite de dormir. Moi je lui répondrai de faire comme lors de toute expérience devant un film bien plus choquant et immersif que cette partie de convention : fais-en une expériene qui te renforce au lieu de l'éluder et de fuir. Sois forte ! Et si tu ne le sens pas, ne vas pas regarder un film d'horreur car tu n'auras pas de x-card sous le siège dans la salle de ciné. Et cesse de geindre en disant que "lors d'une inscription à une partie interdite aux moins de 18 ans, des phrases prononcées par le meneur de jeu t'ont foudroyée au point que cela devienne une affaire d'Etat". Et si tu t'es trompée, tu te lèves, ou tu en parles, mais moi je ne validerai pas la présence de cet objet qui est là pour valider en fait ton droit à la fragilité. Il n'y a pas de droit à la fragilité, pas plus qu'à la force ; on a accusé ce meneur de jeu d'avoir simplement prononcé des phrases descriptives d'une situation et il est aussi sanctionné que s'il avait giflé quelqu'un sur un coup de sang. On suréagit et on survalorise le vécu émotionnel de cette personne ; mais le vécu personnel et la subjectivité ne peut pas être l'étalon de jugement et l'élément de coercition des conduites communes ; ce n'est pas possible, sous peine d'encourager un nivellement par le bas des conduites et une limitation des possibilités y compris pour ceux qui ont, justement, des fragilités.

Je comprends, personnellement, qu'on veuille cette X-card à sa table pour soi, on peut estimer en avoir besoin pour un temps, soit ; je ne comprends pas cette volonté de la diffuser avec un encouragement exalté et avec cette remarque culpabilisante "qu'est-ce que ça vous coûte bordel ?". Pour moi, la X-card dédouane la personne de sa responsabilité, le devoir qu'elle a envers elle-même de travailler à dépasser son malaise dès lors qu'elle a accepté de son plein gré de rejoindre une activité. Tout est dangereux, il y a des risques partout, ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort, etc... Pour moi, la X-card dit à la personne "tu peux ne pas lutter si tu veux, et valider ta peur".

Nos positions sont clairement irréconciliables, je ne comprends pas que les gens débattent autant là-dessus (sauf quand il s'agit de savoir si on l'impose ou pas en convention ou qu'on en fait une règle dans un livre, là ok, ça fait débat) ; il y a derrière deux visions différentes du monde, d'un côté ceux qui veulent contrôle, sécurisation, coercition, égalitatisme, prudence, ... et d'un autre ceux qui veulent liberté, libertarisme, prise de risque, ... (et à ceux qui auront la bêtise de croire que c'est une opposition politique droite-gauche, permettez-moi de leur dire qu'ils feraient mieux d'y réfléchir à deux fois).

Il faut simplement, Loris, comprendre qu'il n'y a pas ici de choix légitime ou de bon choix, mais de choix qui sont fonction du rapport au monde et aux autres et à soi qu'on décide de construire. Rien d'objectif, ici, mais préférence et vision de société, comme quand on demande "qu'est-ce que cela vous coûte de laisser des femmes avorter ?", ou "qu'est-ce que cela vous coûte de laisser une entreprise délocaliser ?" En tant que femme, je suis pour l'avortement et en tant que personne de gauche, je ne suis pas favorable à la délocalisation libre ; je suis dans un paradoxe sans doute : choix personnel de société. A toi la X-card ne te coûte rien ; à moi, elle me coûte car je ne veux pas d'encouragement à la validation des fragilités et voir plus de potentiels de coercition dans mon environnement.


 
Dernière modification par Shaagra le ven. juin 07, 2019 12:54 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Rui
Ascendant
Messages : 1582
Inscription : jeu. mars 07, 2013 2:33 pm
Localisation : Paris 13e
Contact :

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Rui »

Loris a écrit :
ven. juin 07, 2019 12:45 pm
Les détracteurs ne m’intéressent pas. Les indécis, oui.

Ben raison de plus pour pas envoyer un tacle à la gorge en pointant que s'ils ne le font pas déjà c'est qu'ils ne sont pas "des bonnes personnes"

:bierre:

Une remarque comme la tienne renvoie un très mauvaise image des deffenseurs du système. Donnant l'impression qu'ils sont à l'opposé de ce qu'ils défendent. En gros tu viens de faire exactement ce que tu critiques.

Avatar de l’utilisateur
agone35
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2333
Inscription : jeu. févr. 11, 2010 2:58 pm
Localisation : Back to Breiz
Contact :

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par agone35 »

Moi, il y a une chose qui m'interpelle.

Je crois que c'est @Harfang qui a dit qu'il n'irait pas à une table où on propose une X-card.
Et j'aimerais savoir pourquoi ? Je demande ça sans jugement, sous-entendu ou préjugé. Je m'interroge juste sur tes raisons, parce que je n'arrive pas à les cerner.

Avatar de l’utilisateur
Shaagra
Zelateur
Messages : 46
Inscription : lun. oct. 08, 2018 10:05 pm

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Shaagra »

agone35 a écrit :
ven. juin 07, 2019 12:53 pm
Moi, il y a une chose qui m'interpelle.

Je crois que c'est @Harfang qui a dit qu'il n'irait pas à une table où on propose une X-card.
Et j'aimerais savoir pourquoi ? Je demande ça sans jugement, sous-entendu ou préjugé. Je m'interroge juste sur tes raisons, parce que je n'arrive pas à les cerner.

Personnellement, je fais le même choix que lui et j'ai expliqué pourquoi juste au-dessus.

Avatar de l’utilisateur
Yusei
Dieu en cavale
Messages : 7615
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 9:47 am
Localisation : Paris / Cachan
Contact :

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Yusei »

Shaagra a écrit :
ven. juin 07, 2019 12:48 pm
il y a derrière deux visions différentes du monde, d'un côté ceux qui veulent contrôle, sécurisation, coercition, égalitatisme, prudence, ... et d'un autre ceux qui veulent liberté, libertarisme, prise de risque,
C'est curieux: je suis d'accord avec toi sur cette distinction irréconciliable (j'en ai parlé plus haut), mais j'aurais mis la x-card du côté du libertarisme et le rejet de la x-card dans le camp des autoritaires. Comme quoi il y a quand même un débat possible, même là dessus :)

Pour expliciter un peu, un des principes du libertarisme c'est la coopération libre, le refus des règles imposées d'en haut et le fait que les individus s'arrangent entre eux de manière fluide. Dans cette approche, en tant que MJ, plutôt que d'imposer mes règles et mes choix au groupe, je vais mettre en place des méthodes d'auto-régulation qui permettent à chacun de fixer ses propres limites.

À l'inverse, ces positions de MJ qui refusent de "valider la fragilité" des autres joueurs, ce sont des positions autoritaires et coercitives. C'est sûr, le MJ se sent libre, mais sa liberté à lui domine celles des autres. Au "tu peux ne pas lutter si tu veux", on oppose "tu dois lutter parce que j'en ai décidé ainsi".

Avatar de l’utilisateur
agone35
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2333
Inscription : jeu. févr. 11, 2010 2:58 pm
Localisation : Back to Breiz
Contact :

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par agone35 »

@Shaagra Ouch  8O
Shaagra a écrit :
ven. juin 07, 2019 12:48 pm
A nos tables, nous encourageons la solidité, le renforcement, et l'absence de x-card dit justement "chacun doit se faire violence et s'engager à supporter, à dépasser ses peurs, à progresser, devenir plus fort, etc".

Pour toutes les remarques que tu fais, je n'aimerais sincèrement pas jouer à ta table.
Et je te trouve toi-même hyper agressif et en total manque d'empathie ("cesse de geindre", c'est vrai que tu es dans la tête de cette personne et donc bien placé pour savoir ce qui peut ou non la choquer).
Moi, à ma table j'encourage le plaisir de jouer. SI j'ai envie de dépasser mes peurs, ce n'est pas en faisant du jdr (ou alors rarement, le temps d'un scénar éventuellement). Et je n'utilise pas le jdr pour "devenir plus fort".
D'autre part, et ça a déjà été expliqué par d'autres avant moi, on peut aussi (en dehors de ton exemple de scène d'humiliation) se manger un bad trip ou une sensation de malaise pour un truc apparemment anodin mais qui résonne à fond ce jour là, sans qu'on ai pu le prévoir.
un peu d'empathie, dans ce cas, n'est pas malvenu, plutôt que de s'en foutre parce que c'est à la personne d'être plus forte, solide, et dépasser ses peurs.

Edit : Et je valide complètement les propos de Yusei.
Dernière modification par agone35 le ven. juin 07, 2019 1:12 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Najael
Déesse Nadine
Messages : 3319
Inscription : lun. déc. 18, 2006 7:23 pm
Localisation : Rennes

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Najael »

Shaagra a écrit :
ven. juin 07, 2019 12:48 pm
Un symbole qui dit "nous voulons une société de bienveillance où c'est celui qui est le plus fragile qui dicte les limites". A nos tables, nous encourageons la solidité, le renforcement, et l'absence de x-card dit justement "chacun doit se faire violence et s'engager à supporter, à dépasser ses peurs, à progresser, devenir plus fort, etc".

Ah ouais, quand même. La table de JDR comme expérience sociologique Leader Price, no less.
Autant écrire "Alors les fragiles on a besoin d'une X-card? Alors que nous on porte nos couilles comme des zeppelins, tavu, on a pas peur des situations traumatisantes, PASSKON FAIT FACE A NOS PEURS NOUS, ON EST DES GUERRIERS DU PAQUET DE CHIPS ET DE LA PIZZA."
Shaagra a écrit :
ven. juin 07, 2019 12:48 pm
La personne qui a été affectée par une partie de convention où on décrit dans le brouhaha et l'amusement potache son personnage couvert de merde et ligoté a fait un scandale pour cela

Oh? Alors que franchement l'humiliation publique c'est tellement rigolo et friendly. Je comprends vraiment pas pourquoi il l'a mal pris.
Shaagra a écrit :
ven. juin 07, 2019 12:48 pm
Pour moi, la X-card dédouane la personne de sa responsabilité, le devoir qu'elle a envers elle-même de travailler à dépasser son malaise dès lors qu'elle a accepté de son plein gré de rejoindre une activité.
Mais sérieusement?  :??:  Donc si je comprends bien le JDR n'est pas une activité safe et doit le rester parce qu'il faut voir ça comme une épreuve qui t'amène à te dépasser en tant que personne, en te confrontant à tes peurs et tes traumas, de manière à devenir un vrai bonhomme?
C'est fucking-sérieusement-perché. Une table de JDR _n'est pas_ un cabinet de psy ou un établissement spécialisé.
Thread CNO Sur l'Etagère

Verrouillé