X-Card et sécurité émotionnelle

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
Thibor
Banni
Messages : 1241
Inscription : lun. oct. 19, 2015 10:51 am

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Thibor » lun. juin 10, 2019 11:08 am

Spoiler:
Arracher écaille après écaille au dragon, cinq points de dégâts par cinq points de dégâts ce n'est pas de la torture peut-être? :mrgreen:
Une campagne d'Ars Magica au long cours: http://nouvelle-calebais.blogspot.fr
Mon fil de vente sur le forum: viewtopic.php?f=25&t=33193

Avatar de l’utilisateur
Spongitronc
Zelateur
Messages : 99
Inscription : lun. sept. 24, 2018 3:56 pm

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Spongitronc » lun. juin 10, 2019 12:12 pm

Shaagra a écrit :
ven. juin 07, 2019 12:48 pm
Je ne poste pas souvent mais cette remarque m'a un peu choquée, et comme j'ai lu tout le fil avec attention, je me permets de répondre.

Ayant de même lu le sujet avec attention, il est impressionnant de constater que dans un fil où l’on se gargarise ad nauseam à propos de soi-disant bienveillance et d’attention portée à autrui afin d’éviter de heurter voire de blesser, il n’y ait personne, absolument pas une seule personne qui ait relevé le fait que Shaagra ait été choquée. Je ne parle même pas là de faire œuvre de la moindre sollicitude à son égard ou de faire preuve de la moindre contrition mais simplement, de le relever.

Alors certes, comme beaucoup d’entre nous, elle ne demande absolument rien et prend sur elle ; c’est tout à son honneur. Et puisqu’elle ne soulève aucun bout de carton, cela explique peut-être le silence assourdissant des bienveillants à la carte...

J’emploie l’expression « à la carte », non pas pour décocher un trait stylistique mais bien pour exprimer l’idée qu’ainsi, cette bienveillance à deux vitesses ne saurait s’appliquer qu’à certaines formes de souffrances et non à d’autres. De même, parmi les souffrances éligibles, il s’agirait de considérer qu’elles soient hiérarchisées entre elles selon une sorte de degré dans la dignité à être considérées. Ainsi, celle de Shaagra par exemple, ne mérite manifestement aucune considération.

Non seulement aucune considération mais de plus, aucun dialogue. Ayant lu ici ou là que quand bien même cet artifice (la carte x) ne fonctionne pas, il avait au moins le mérite de permettre l’ouverture d’un dialogue. En guise de dialogue, Shaagra a eu droit à une charge sabre au clair et un hallali féroce accompagné de toute la ribambelle habituelle d’artifices qui font réellement force de dialogue : la nauséabonderie (la fosse à purin), la réductio ad hitlerum (l’image) et la terreur attestée que ses propos aient pu induire chez certains. Nous trouvons là de bien beaux arguments à porter au crédit du débat. Et lorsque les spectres du grand ordre moral cessent d’être convoqués, le dialogue ne s’engage pas pour autant :

Les détracteurs ne m’intéressent pas.
je vois l'ombre de la rhétorique moisie se profiler à l'horizon (...) nos positions sont donc irréconciliables

Je ne cherche pas à apporter de la flotte au moulin de Shaagra, elle le fait admirablement seule, mais je me retrouve dans ce qui lui arrive puisqu’après avoir faire remarquer à un forumiste qui avait tenu selon moi un propos méprisant et dégradant pour un groupe de personnes (femmes, franchouillardes, entre deux âges, enrobées dans l’imaginaire collectif), je fus banni momentanément du fil, même après avoir tenté de brandir une carte x virtuelle afin de signaler que cette marque d'un mépris tristement si banal et si commun dans notre société m’avait heurté. On en revient donc à cette hiérarchie des indignations et seules celles dont le corpus collectif décide qu’elles en valent la peine sont prises en compte. Il est par ailleurs aisé de discerner les mécanismes qui président au « choix » de certaines de ces indignations au détriment des autres, mais ceci est un autre débat et n’a pas sa place ici.

Je trouve la réponse de Shaagra tout simplement terrifiante.

Fondamentalement, c’est bien là le problème. Non pas que les propos de Shaagra puissent être qualifiés de terrifiants mais que cette figure soit utilisée en guise de réponse. C’est lapidaire et cette assertion conduit derechef à s’auto-placer dans une posture victimaire (aka « je suis terrifié »). Cela permet de se dédouaner de toute réponse argumentée et construite en réaction à un propos jugé offensant. C’est la rhétorique victimaire : se présenter comme victime œuvre et fonctionne comme un véritable argument dans le dispositif sémiotique et son unique but réside en la disqualification du statut d’interlocuteur du contradicteur ; ainsi, sans interlocuteur, il est justifiable de ne commettre aucune réponse et de fermer derechef la possibilité d’un dialogue.

Nous sommes en plein dans la problématique des safe spaces revendiqués par tout un tas de gens qui ne souhaitent pas être confrontés à des personnes, des discours ou des idées qui sont réprouvés par l’ordre moral actuel : cette absence de confrontation leur est impérative car leur fragilité (qui renvoie à celle évoquée par Shaagra) les empêchent de monter au créneau pour défendre leur (sic) opinion. A propos de la notion de safe spaces et de cette fragilité, je vous renvoie à un article de France-Culture (je cite un média à la botte, comme cela je ne risque pas d’être balargué dans la fosse à purin) qui explique le pourquoi et le comment de tels agissements et qui propose en sus une sémillante lecture en complément (en anglais). Article en question

Je cite un paragraphe édifiant :
« En réalité, on a affaire à une génération de jeunes (…) qui ont été trop protégés sur le plan émotionnel durant leur enfance. Leurs parents s’étant exagéré leur fragilité, les ont maternés. Ils ne supportent tout simplement pas la contradiction. En outre, on leur a trop répété qu’ils devaient se fier à leurs impressions, protéger leur susceptibilité, préserver leur authenticité. Personne ne les a prévenus que nos jugements pouvaient être biaisés par nos émotions. Au contraire, leur éducation les a habitués à considérer que leur vérité particulière devait être respectée et jamais questionnée. »

Loris a écrit :
ven. juin 07, 2019 11:47 am
Qu'est-ce que ça vous coûte, bordel, de mettre la XCard sur la table, même si elle ne doit jamais servir ? Votre ego ? Votre fierté ? Le fait d'avoir toujours raison ?

En conclusion, la carte x permet alors à quiconque de se draper dans une position justifiée moralement afin de ne pas jouer avec ceux qui sont appelés ici, avec la bénédiction manifeste de la modération, les gros connards, les lourdaux, les MJ de merde, les joueurs de merde, etc. Voilà pourquoi, en ce qui me concerne, je refuse de jouer avec cet artifice puisque les codes sous-jacent à cet outil sont les codes de l’ordre moral et non ceux, en propre, des personnes l’utilisant ; en ce qui me concerne, j’ai ma propre éthique, pas celle qui m’est imposée par l’air du temps, et je décide en mon âme et conscience avec qui je joue et avec qui je ne joue pas. Comme pour vous. Et c'est cela qui évite ensuite les éventuels problèmes en cours de partie.

--

Je ne pratique jamais le murder, le killer, le GN et le jeu de rôle avec des enfants et des adolescents. C’est un principe. Pour l’anecdote, j’ai le souvenir d’une partie où un ado de 15-16 ans avait souhaité jouer avec nous. Bien que réticents, nous avions finalement accepté sa présence eu égard au fait que son père (un pote du cercle de jeu) était présent à la table. Bien qu’aucun de nous ne soyons comédiens, nous appuyons fortement sur la dimension interprétative du rôle de personnages, c’est ce qui nous éclate dans le JdR (ça et la rudesse extrême de la proposition ludique). Eh bien, ça n’a pas loupé, assez rapidement, nous avons intimé au jeune homme de bien vouloir quitter la table ; en effet, impressionné car ne l’ayant jamais « vu » ainsi, il palissait d’inquiétude devant la transfiguration de son paternel, particulièrement inspiré ce jour-là il faut bien le dire. Nous n’avons eu besoin de nulle carte, juste d’un peu de réelle empathie et de bon sens.


@Seigneur Ombre : "Nous sommes tous des vieux zgegs"
Je n’avais pas entendu cette expression de mon enfance depuis des lustres ! Tu viens d’illuminer ma journée ! Puisses-tu en être mille fois loué ! :bierre:
Les FdP sont en sus ! (Nonolimitus)

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 5413
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Vorghyrn » lun. juin 10, 2019 12:19 pm

et hop ! 1€ dans la machine...
Spoiler:
Image
:P
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
Najael
Déesse Nadine
Messages : 3275
Inscription : lun. déc. 18, 2006 7:23 pm
Localisation : Rennes

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Najael » lun. juin 10, 2019 1:03 pm

Non mais le trap c'est de lire le truc en s'imaginant qu'il pouvait y avoir quelque chose d’intéressant dans le pavé, et se retrouver avec un sparknotes de Schopenhauer-L'art d'avoir toujours raison mal digéré.

Le bilan:
• Critique la "victimisation" mais en fait usage lui-même 🗹
• Utilise moult termes liés à la rhétorique et l'argumentatif pour faire genre 🗹
• Se plaint qu'il n'y ait pas de dialogue sans avoir lu les 24 pages du post 🗹
• Place du discours de vieux con via "les jeunes maintenant quand même c'est des gros fragiles" 🗹
• Exergue de sa propre rebellitude face aux courants de pensée dominants 🗹

Petit bémol tout de même, après un quasi perfect sur les éléments de langage réacs classiques, j'attendais "la bien-pensance" pour avoir le c-c-combo-breaker mais las, ça doit être trop mainstream.
 
Thread CNO Sur l'Etagère

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 5413
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Vorghyrn » lun. juin 10, 2019 1:16 pm

Je note entre autre qu’une partie de l’argumentation se base sur le fait que personne n’a réagi à « je suis un peu choquée ». En même temps c’est logique, en français quand on dit « je suis un peu choqué » en fait on ne l’es pas vraiment... ;)
Mais si cette formule signifie que @Shaagra etait vraiment choquée, ce dont je doute, ça montre tout l’intérêt D’un outil qui envoie un message sans ambiguïté :charmeur

Sinon, la formule « on a intimé au jeune homme de bien vouloir quitter la table » c’est vrai que c’est une belle preuve d’empathie...

Ah mince... je suis tombé dans le piège :P
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
Shaagra
Zelateur
Messages : 46
Inscription : lun. oct. 08, 2018 10:05 pm

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Shaagra » lun. juin 10, 2019 1:28 pm

Vorghyrn a écrit :
lun. juin 10, 2019 1:16 pm
Je note entre autre qu’une partie de l’argumentation se base sur le fait que personne n’a réagi à « je suis un peu choquée ». En même temps c’est logique, en français quand on dit « je suis un peu choqué » en fait on ne l’es pas vraiment... ;)
Mais si cette formule signifie que @Shaagra etait vraiment choquée, ça montre tout l’intérêt D’un outil qui envoie un message sans ambiguïté :charmeur

De fait, en disant que la remarque de @Loris m'avait choquée, je voulais dire qu'elle m'avait interpelée, et son caractère agressif ne m'affectait pas réellement, mais m'avait un peu forcée à répondre tant il posait comme évidence qu'il y avait sa vision d'un côté et celle des méchants fascistes de l'autre, une vision un peu binaire et naïve des positionnements moraux, ce qu'il semble avoir confirmé en disant "je trouve la position de Shaagra terrifiante" : il exclut de fait la position contraire à la sienne comme possibilité éthique recevable, alors qu'elle l'est autant que la sienne.

Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 9906
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Inigin » lun. juin 10, 2019 1:42 pm

Moi, grâce à cette discussion, j'ai pu faire preuve d'empathie en retirant Thibor de ma liste d'ignorés. :bierre:
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
agone35
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2298
Inscription : jeu. févr. 11, 2010 2:58 pm
Localisation : Back to Breiz
Contact :

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par agone35 » lun. juin 10, 2019 1:44 pm

Je pense, Shaagra, que Spongitronc ne voulait que se servir de ta phrase "je suis un peu choquée" pour nous sortir son monologue.

Moi ce que j'ai vu c'est qu'aussi bien @Shaagra que d'autres, après des réactions assez épidermiques, ont nuancés leurs propos.

Mais ça, Spongitronc, amha, s'en fiche un peu, ce qu'il voulait, c'était nous servir sa leçon de morale.  :P

Avatar de l’utilisateur
Vorghyrn
Dieu des gargarismes
Messages : 5413
Inscription : jeu. févr. 03, 2011 12:00 pm
Localisation : Le Cap (Afrique du Sud)
Contact :

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Vorghyrn » lun. juin 10, 2019 1:54 pm

Shaagra a écrit :
lun. juin 10, 2019 1:28 pm
Vorghyrn a écrit :
lun. juin 10, 2019 1:16 pm
Je note entre autre qu’une partie de l’argumentation se base sur le fait que personne n’a réagi à « je suis un peu choquée ». En même temps c’est logique, en français quand on dit « je suis un peu choqué » en fait on ne l’es pas vraiment... ;)
Mais si cette formule signifie que @Shaagra etait vraiment choquée, ça montre tout l’intérêt D’un outil qui envoie un message sans ambiguïté :charmeur
De fait, en disant que la remarque de @Loris m'avait choquée, je voulais dire qu'elle m'avait interpelée, et son caractère agressif ne m'affectait pas réellement, mais m'avait un peu forcée à répondre tant il posait comme évidence qu'il y avait sa vision d'un côté et celle des méchants fascistes de l'autre, une vision un peu binaire et naïve des positionnements moraux, ce qu'il semble avoir confirmé en disant "je trouve la position de Shaagra terrifiante" : il exclut de fait la position contraire à la sienne comme possibilité éthique recevable, alors qu'elle l'est autant que la sienne.


j'entends bien et je suis d'accord avec toi sur le principe qu'on peut être en désaccord avec quelqu'un tout en admettant que sa position peut ("a le droit" et également "a la légitimité") également exister. C'est tout le sens d'une discussion, ce qu'on oublie un peu facilement aujourd'hui...

Mais je ne pense pas me tromper en disant que tu as employé l'expression "être un peu choquée" dans son sens figuré, ce que ne semble pas dire @Spongitronc .

Maintenant, si on essaie de dépasser un peu le clivage: ok, il y a des gens qui n'aiment pas la carte-X pour tous un tas de raison qu'ils ont exposés. Ce qui me semble être la majorité (l'unanimité ?) des pro-carte-X ici sont plutôt pour une approche flexible (pas nécessairement une interruption sans explication de la narration, pas nécessairement un objet ...). On pourrait donc peut être arrêter de traiter les uns et les autres de "sans-coeur" et de "fragile" et chacun continuer à faire comme on a envie autour de nos table, non ?
 
Mes CR solos en cours :

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6351
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Ego' » lun. juin 10, 2019 2:02 pm

Sacrément efficace comme happeau ce fil :wub:

Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 9906
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Inigin » lun. juin 10, 2019 6:28 pm

Maintenant, si on essaie de dépasser un peu le clivage: ok, il y a des gens qui n'aiment pas la carte-X pour tous un tas de raison qu'ils ont exposés. Ce qui me semble être la majorité (l'unanimité ?) des pro-carte-X ici sont plutôt pour une approche flexible (pas nécessairement une interruption sans explication de la narration, pas nécessairement un objet ...). On pourrait donc peut être arrêter de traiter les uns et les autres de "sans-coeur" et de "fragile" et chacun continuer à faire comme on a envie autour de nos table, non ?
Choucroute.

Et puis la x-card, c'est un outil, pas une religion.

Vous imaginez la discussion "le tournevis est-il vraiment nécessaire pour mettre du métal dans du bois ?"
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Harfang
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1868
Inscription : lun. sept. 10, 2007 2:00 am
Localisation : Tours

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Harfang » lun. juin 10, 2019 6:32 pm

Inigin a écrit :
lun. juin 10, 2019 6:28 pm

Vous imaginez la discussion "le tournevis est-il vraiment nécessaire pour mettre du métal dans du bois ?"
Je proteste. Tu exclus, d'emblée, dans ta thématique les bases traditionnelles de l'assemblage bois, c'est à dire le chevillage et le tenon mortaise.
Manière rhétorique d'imposer aux autres ton point de vue, c'est à dire l'assemblage bois par acier, déniant, ainsi toutes autres méthodes empiriquement efficaces et bien loin de cet effet de mode arrogant qu'est l'assemblage vis-acier. (Je note, d'ailleurs, que tu exclus, aussi, tout le pan du cloutage - marteau.)
Rajoutons enfin qu'utiliser l'assemblage à vis,c'est dénaturer la noblesse de la matière bois et n'avoir que mépris pour elle.
Donc pour résumer la question est, elle même inductive: il n'est nul besoin de métal dans le bois et, que même dans ce cadre, déjà douteux, l'outil n'est pas indispensable.
Il faudra, aussi, dissocier la thématique entre les vis simple, et les cruciformes, sachant que les étoilés, resteront, eux dans une section réservé du forum, pour éviter des échanges trop violents.

Ok. Je sors. :mrgreen:

 
Dernière modification par Harfang le lun. juin 10, 2019 7:27 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
DocDandy
Evêque
Messages : 501
Inscription : ven. nov. 09, 2018 10:46 am
Localisation : Nîmes
Contact :

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par DocDandy » lun. juin 10, 2019 7:26 pm

Comme Najael je regrette l'absence des termes bienpensance ou fascisme de la bienveillance. Et puis cette saillie sur la hiérarchies des luttes c'est beau, on était à deux doigts de parler de grossophobie (cause numéro 1 chez les rolistes!), de racisme antiblanc ou de la propagande LGBT parce que Tails of Equestria affiche un poney avec une queue arc-en-ciel. *

*je n'invente rien, il y en a qui ont réellement hurlé à la propagande.  :bravo:

Avatar de l’utilisateur
Thibor
Banni
Messages : 1241
Inscription : lun. oct. 19, 2015 10:51 am

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Thibor » lun. juin 10, 2019 9:16 pm

Inigin a écrit :
lun. juin 10, 2019 1:42 pm
Moi, grâce à cette discussion, j'ai pu faire preuve d'empathie en retirant Thibor de ma liste d'ignorés. :bierre:

Je suis triste d'avoir été blacklisté mais heureux que ce soit fini. :bierre:

Finalement ces fils marronniers ça a du bon !  :mrgreen:
Une campagne d'Ars Magica au long cours: http://nouvelle-calebais.blogspot.fr
Mon fil de vente sur le forum: viewtopic.php?f=25&t=33193

Avatar de l’utilisateur
Elijah Shingern
Dieu de la poésie centriste
Messages : 3324
Inscription : jeu. juil. 08, 2004 10:55 am
Localisation : Paris

Re: X-Card et sécurité émotionnelle

Message par Elijah Shingern » lun. juin 10, 2019 9:36 pm

DocDandy a écrit :
lun. juin 10, 2019 7:26 pm
Comme Najael je regrette l'absence des termes bienpensance ou fascisme de la bienveillance. Et puis cette saillie sur la hiérarchies des luttes c'est beau, on était à deux doigts de parler de grossophobie (cause numéro 1 chez les rolistes!), de racisme antiblanc ou de la propagande LGBT parce que Tails of Equestria affiche un poney avec une queue arc-en-ciel. *

*je n'invente rien, il y en a qui ont réellement hurlé à la propagande.  :bravo:

Histoire que je comprenne bien, il faut être gros ou maigre pour être un casusien comme tous les autres ? :mrgreen:
Vous nous voyez parmi les nations
Nous battrons-nous toujours pour la terre charnelle
Ne déposerons-nous sur la table éternelle
Que des cœurs pleins de guerre et de séditions

Verrouillé