[Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6683
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par sherinford » mar. juil. 30, 2019 12:02 pm

nonolimitus a écrit :
mar. juil. 30, 2019 9:37 am
Solomon Kane - Robert E. HOWARD, trouvé un matin dans la boite à livres de mon village alors que je me rendais à la boulangerie (ma vie est une trépidante succession d'aventures quotidiennes...).

Bon, j'espère que ce sera bien.

De mémoire, on est dans du Howard assez classique, plutôt agréable à lire, mais sans prétention. J'avais beaucoup aimé quand j'étais ado. Aujourd'hui, je ne sais pas comment je le prendrais...

Avatar de l’utilisateur
Sakagnôle
Ascendant
Messages : 1619
Inscription : jeu. nov. 05, 2015 11:18 am

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Sakagnôle » mar. juil. 30, 2019 12:47 pm

nonolimitus a écrit :
mar. juil. 30, 2019 9:37 am
- Druss la Légende - David GEMMEL,

tu as lu Legende préalablement?

Avatar de l’utilisateur
nonolimitus
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2048
Inscription : mer. oct. 25, 2006 9:20 pm
Localisation : la Côte de Jade
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par nonolimitus » mar. juil. 30, 2019 2:22 pm

Sakagnôle a écrit :
mar. juil. 30, 2019 12:47 pm
nonolimitus a écrit :
mar. juil. 30, 2019 9:37 am
- Druss la Légende - David GEMMEL,

tu as lu Legende préalablement?

Lu quoi ? Ah non...
Nonolimitus
le MJ avec du gobelin dedans !!!
"Fort heureusement, un peu de séchage et une carotte lui ont remis les idées en place." Poulpivre

Avatar de l’utilisateur
Sakagnôle
Ascendant
Messages : 1619
Inscription : jeu. nov. 05, 2015 11:18 am

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Sakagnôle » mar. juil. 30, 2019 5:02 pm

Image

En fait, c'est un peu complexe... Légende c'est la fin du récit de Druss... mais il se lit en premier ensuite tu lis Druss la Légende et la Légende de Marche-Mort (c'est l'ordre de lecture ...) 

Bizarrement pour profiter au mieux de Druss la Légende, il convient de lire Légende, qui se passe après mais qui se lit avant ^^

D'un autre côté si tu commences par Druss la Légende tu lira par ordre chronologique de la vie du personnage.

Légende a été pour moi une porte d'entrée dans la littérature fantasy "moderne" (le premier c'était le seigneur des annaux... à 12 ans commencer par la vie des Hobbit ça a failli être fatal :) )

Légende c'est un siège perdu d'avance, un héros oublié, un huis clos glorieux, des PNJ heu des personnages secondaires magistraux... de la testostérone à revendre, de l'action débridée, et cette couverture ...et merde j'ai envie de me le relire... OU de l'écouter héhé!

(Pour moi le Top Gemmell c'est en n°1  - Trilogie Troie  au coude à coude avec Légende).

Avatar de l’utilisateur
nonolimitus
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2048
Inscription : mer. oct. 25, 2006 9:20 pm
Localisation : la Côte de Jade
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par nonolimitus » mer. juil. 31, 2019 9:08 am

@Sakagnôle : merci pour ces infos  ;)

J'ai pas lu TROIE mais le LION DE MACEDOINE que j'ai beaucoup aimé même si il y a certaines similitudes entre son Alexandre et celui de Moorcock que j'avais lu dans une nouvelle il y a fort longtemps... 

Pour DRUSS, c'est par hasard que je l'avais acheté lors d'une opération "10€" de Bragelonne et c'est par hasard que je suis tombé sur SOLOMON KANE dans la même collection, mais gratuit car dans la Boite à Livres (j'adore ce concept et, étrangement, les romans fantasy - sf - policier que j'y dépose partent comme des petits pains tout chaud :P ), du coup, je me suis dit que c'était un signe (un matin, tout tranquille et serein...) et que je devais les lire !

Après, j'ai, au bas mot, une grosse vingtaine de romans en "souffrance" et une demi-douzaine dans la langue de Trump (mais mieux écrit que ses tweets) qui attendent mon bon vouloir, donc je suis pas sur d'investir dans les autres tomes...
Nonolimitus
le MJ avec du gobelin dedans !!!
"Fort heureusement, un peu de séchage et une carotte lui ont remis les idées en place." Poulpivre

Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Ascendant
Messages : 1632
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : La Maison de Toutou

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Ganelon » mer. juil. 31, 2019 11:26 am

Terminé The Gutter Prayer de Gareth Hanrahan. C'est vraiment très bien. L'auteur a confirmé qu'il y aura, en cas de succès de la suite, une adaptation rpg.
Relis le cycle du bourreau de Wolfe dans la très bonne traduction de William Desmond. Le temps n'a pas diminué la valeur de ce chef-d'œuvre.
 

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 12730
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Erwan G » lun. août 05, 2019 2:18 pm

J'ai profité des vacances pour lire les Récits d'un jeune médecin de Boulgakov (passionnant, dans la Russie paysanne du début de XXème), la Faune de l'espace de Van Vogt (un classique, mais il faut aimer la SF à papa), Bartleby de Melville (une courte nouvelle intéressante) et j'ai commencé le Loup des mers de London.

J'en ai profité pour découvrir l'application Ma Bibliothèque, pour suivre les livres que j'ai et ceux que j'ai lu, avec une possibilité de petites notes sympathiques.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Rosco
Banni
Messages : 1395
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Rosco » sam. août 10, 2019 3:44 pm

nonolimitus a écrit :
mer. juil. 31, 2019 9:08 am
@Sakagnôle : merci pour ces infos  ;)

J'ai pas lu TROIE mais le LION DE MACEDOINE que j'ai beaucoup aimé même si il y a certaines similitudes entre son Alexandre et celui de Moorcock que j'avais lu dans une nouvelle il y a fort longtemps... 

Pour DRUSS, c'est par hasard que je l'avais acheté lors d'une opération "10€" de Bragelonne et c'est par hasard que je suis tombé sur SOLOMON KANE dans la même collection, mais gratuit car dans la Boite à Livres (j'adore ce concept et, étrangement, les romans fantasy - sf - policier que j'y dépose partent comme des petits pains tout chaud :P ), du coup, je me suis dit que c'était un signe (un matin, tout tranquille et serein...) et que je devais les lire !

Après, j'ai, au bas mot, une grosse vingtaine de romans en "souffrance" et une demi-douzaine dans la langue de Trump (mais mieux écrit que ses tweets) qui attendent mon bon vouloir, donc je suis pas sur d'investir dans les autres tomes...

Le cycle de druss est en prom pour les liseuses ce week end

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6683
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par sherinford » mar. août 13, 2019 5:00 pm

Bon, j'avais loupé la sortie de ce livre, que j'ai découvert par hasard, chez un libraire de Chaumont, lors de notre étape au retour des vacances (librairie de très grand tenue, d'ailleurs, je tiens à la souligner) :

Image

Comme le premier livre de l'auteur (L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T. S. Spivet), on aborde ici une histoire complètement surréaliste, vraiment étrange. Cela commence par la naissance d'un enfant noir issu d'un couple de blanc dans une maternité américaine, et ça se développe de façon surprenante, avec comme élément commun un groupe d'artistes et de scientifiques visionnaires norvégiens portant le doux nom de "Kirkenesferda" (si vous googlez ça, vous tomberez sur une drôle d'histoire). Larsen mélange de tout dans son roman: depuis la guerre en Serbie jusqu'au Cambodge, c'est une sorte de fresque-puzzle qu'il nous procure, en mélangeant des éléments très réels à un imaginaire fertile...

Je n'ai pas encore fini le bouquin, mais jusqu'à présent, je ne regrette pas le voyage...

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 12730
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Erwan G » mar. août 13, 2019 5:55 pm

Image

Le Loup des mers

Jack London

Après avoir lu Moby Dick, j'ai échangé avec un ami sur le roman et l'idée préconçue que j'en avais, à savoir que je pensais Moby Dick comme un roman d'aventure, alors qu'il est un roman initiatique, riche et complexe. Mon ami lui, n'était pas emballé par Moby Dick et m'a invité à lire, sur le thème de la chasse à la baleine, un vrai roman d'aventure, le Loup des mers de Jack London. Je me suis donc attelé à la tâche.

Bon, ma première déception fut de comprendre qu'on ne parlait pas de baleine mais de phoques, un animal moins symbolique et légendaire que la baleine.

Ensuite, l'écriture n'est pas celle de Melville. Le souffle épique, l'exaltation n'était pas là.

En quelques mots, Humphrey Van Weyden est un critique littéraire de la cote ouest. Il vit dans un monde très organisé, dans lequel tout est à sa place et où, nécessairement, tout doit bien se passer, comme pendant cette traversée de la baie de San Francisco à bord d'un ferry boat. Malheureusement, la vie est la vie et un brouillard se lève, un autre bateau percute et coule le ferry boat et notre héros se retrouve à la mer. Quelques temps plus tard, il est secouru par une goélette, au bord de laquelle il assiste à la colère du capitaine, fâché que son second se soit enivré au point d'en mourir. Une fois la cérémonie funéraire achevée, Van Weyden apprend que le capitaine, le loup des mers Loup Larsen, refuse de le déposer à terre même contre rémunération. Le vigoureux capitaine entend apprendre au nanti à vivre et, pour ce faire, pour commencer, par apprendre ce que peut signifier gagner quelques dollars misérablement. Le gentleman devient ainsi mousse sur un navire terrible, géré uniquement par la puissance virile de son maitre.

Voilà, voilà, voilà. Du voyage initiatique d'Ishmaël, embarqué avec un homme qui entend remettre en cause la divinité de Dieu, on se retrouve avec un fin lettré qui se voit confronté au capitalisme qui lui offre la vie qu'il mène et à la difficulté de trouver une morale qui permette de l'accepter. On navigue entre déclarations socialistes et morale bourgeoise qui cherche à l'amender, mais sans jamais remettre en cause son propre système. Mais l'Homme viril, mis face à cette dure réalité, apprend et devient lui aussi un vrai prolétaire, qui n'oublie cependant pas de respecter la morale bourgeoise et y revient, à la fin, sans que l'on sache réellement si cela lui a apporté plus que des muscles, une femme et un peu de fierté de soi même...

Je commence à m'interroger sur le fait de savoir si je peux encore lire un roman d'aventure et l'apprécier. Les personnages sans profondeur, l'aventure qui ne s'inscrit que dans des retournements de situation rocambolesques et grandiloquents ne me parlent pas, ou plus. J'ai besoin d'une forme de continuité, de logique dans l'évolution et le développement du personnage. Des personnages. J'ai envie que l'on me donne envie de lire. Je dis cela et, pourtant, j'ai lu avec plaisir la trilogie de Liu Cixin.

Bref, c'est facile à lire, il y a du bateau qui lofe et des grands voiles à drisser, avec des bouts-dehors. Ca ne peut que plaire à ceux qui aiment les histoires de bateau à voile et les histoires dans lesquelles des archétypes basiques se confrontent pour montrer que l'homme, le vrai, le viril avec des poils, peut se dresser contre l'univers entier et, sans se défaire de sa morale victorienne, triompher de chaque embuche que Dieu ou la Providence dressera sur sa route. Comme le disait Kipling :

If you can make one heap of all your winnings
And risk it on one turn of pitch-and-toss,
And lose, and start again at your beginnings
And never breathe a word about your loss;
If you can force your heart and nerve and sinew
To serve your turn long after they are gone,
And so hold on when there is nothing in you
Except the Will which says to them: “Hold on!”

Alors tu peux t'échouer sur une ile déserte et, en sauvant ta vie, séduire celle qui te plait et vaincre ton adversaire.

Bon, ok, le poème de Kipling vaut nettement mieux que cela.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Ascendant
Messages : 1632
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : La Maison de Toutou

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Ganelon » mar. août 13, 2019 6:03 pm

Lis Stevenson ! 👌
 

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 12730
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Erwan G » mar. août 13, 2019 6:07 pm

Yep, c'est un projet. J'en suis au point ou je me demande si je ne suis pas simplement réfractaire au roman d'aventure. Pour l'instant, je refuse de prendre un Jules Verne de peur d'être déçu.

Pour me consoler, je me suis plongé dans la Solitude Caravage de Yannick Haenel. Aussi captivant que magnifiquement écrit. Et puis, quel personnage, quelles oeuvres, ce Caravage !
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Ascendant
Messages : 1632
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : La Maison de Toutou

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Ganelon » mar. août 13, 2019 6:43 pm

Alors, Le Creux de la Vague (matrice du Dans les Ténèbres conradien) ou Le Maître de Ballantrae méritent ton attention parce qu'ils dépassent totalement le cadre du "roman d'aventures" quand L'Ile au Trésor, lui, s'y conforme. J'ai rarement vu personnages pareillement possédés par leur démon (qu'il soit celui de la vengeance ou de l'ambition, il n'est que prétexte pour visiter l'enfer).
 

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 12730
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Erwan G » mar. août 13, 2019 6:55 pm

Je regarde, alors.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4123
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Tybalt (le retour) » mar. août 13, 2019 7:34 pm

Erwan G a écrit :
mar. août 13, 2019 6:07 pm
Yep, c'est un projet. J'en suis au point ou je me demande si je ne suis pas simplement réfractaire au roman d'aventure. Pour l'instant, je refuse de prendre un Jules Verne de peur d'être déçu.

Hum, si tu cherches des personnages à la psychologie fouillée et à l'évolution logique, il vaut mieux ne pas t'attaquer à Verne (ou alors bien choisir le roman : le capitaine Nemo, par exemple, peut être un personnage intéressant - dans mon souvenir, qui est lointain).
Je renchéris avec Ganelon pour Stevenson. Les personnages principaux de L'Île au trésor ont quelques ambiguïtés intéressantes, sans parler de L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Répondre