[Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Kafelagout
Prêtre
Messages : 331
Inscription : sam. oct. 14, 2017 11:26 pm
Localisation : Avalon

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Kafelagout » mer. août 14, 2019 8:47 am

Mona Lisa S'éclate de William Gibson si l'on a parfois l'impression que l'auteur abuse du "wiz" à force d'ellipses et d'abstractions, ce livre se lit sans déplaisir. Tout les bons ingrédients d'une bonne histoire cyberpunk sont là : cow boys informatiques et IAs divinisées dans la matrice, razor girl, clones, coups tordus d'orbitaux cinglés, black ops sanglantes pour méga corps aux abois, drones, décharges de déchets toxiques et Conurb' sans limites...
Et hormis un ou deux termes, les sauts technologiques présents n'ont pas réussi à ringardiser l'oeuvre, elle est même d'une troublante pertinence.
Je recommande.

Maintenant j'attaque les sotonioù de Yann ar Baluc'henn et autres chroniques de Job Jaffré dans La Liberté du Morbihan des années 70-80, journal aujourd'hui disparu, en breton dans le texte, mar plij genoh !
Dernière modification par Kafelagout le mer. août 14, 2019 8:56 am, modifié 1 fois.
"An dianav a rog ac'hanon" Xavier Grall
"Va c'horf zo dalc'het, Med daved hoc'h nij va spered 'vel al labous, a denn askel nij da gaout he vreudeur a bell" Charles de Gaulle

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6683
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par sherinford » mer. août 14, 2019 8:51 am

Erwan G a écrit :
mar. août 13, 2019 6:07 pm
Yep, c'est un projet. J'en suis au point ou je me demande si je ne suis pas simplement réfractaire au roman d'aventure. Pour l'instant, je refuse de prendre un Jules Verne de peur d'être déçu.

De mémoire, "Le tour du monde en 80 jours" est à la fois relativement court, et sympathique à lire.

Et il ne faut pas hésiter à jeter un oeil à ses romans les moins connus. Je garde une bonne impression de ma lecture du "Rayon Vert", même si je serais bien en peine de t'en dire quoique ce soit, vu que ça fait plus de 30 ans que je l'ai lu.

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 12730
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Erwan G » mer. août 14, 2019 10:11 am

Tybalt (le retour) a écrit :
mar. août 13, 2019 7:34 pm
Erwan G a écrit :
mar. août 13, 2019 6:07 pm
Yep, c'est un projet. J'en suis au point ou je me demande si je ne suis pas simplement réfractaire au roman d'aventure. Pour l'instant, je refuse de prendre un Jules Verne de peur d'être déçu.

Hum, si tu cherches des personnages à la psychologie fouillée et à l'évolution logique, il vaut mieux ne pas t'attaquer à Verne (ou alors bien choisir le roman : le capitaine Nemo, par exemple, peut être un personnage intéressant - dans mon souvenir, qui est lointain).
Je renchéris avec Ganelon pour Stevenson. Les personnages principaux de L'Île au trésor ont quelques ambiguïtés intéressantes, sans parler de L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde.

Et pourtant, ce n'est pas ce que je cherche. Je viens de prendre un grand plaisir à lire la trilogie du problème à trois corps de Liu Cixin. Les personnages n'y sont ni complexes ni développés, mais il y a un ensemble qui se tient, qui est agréable à lire et qui est plus subtil sur les intentions ou les positionnements de l'auteur. L'archétype, bien employé, peut fonctionner.

Seulement, je me suis retrouvé, à travers le Secret de l'espadon ou le Loup des mers, dans de vrais livres d'aventure, écrits pour émerveiller le lecteur. Et là, je n'y trouve pas mon compte. L'aventure n'est pas très intéressante, les personnages qui sont au coeur de l'action et qui sont censés condenser l'attention ne me plaisent pas, les rebondissements sont tous plus farfelus les uns que les autres... Je n'arrive pas à comprendre si ce sont de mauvais livres, s'ils sont datés et "obsolètes" ou si je ne suis pas fait pour le genre
.
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
vermer
Prophète
Messages : 927
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par vermer » mer. août 14, 2019 8:19 pm

Erwan G a écrit :
mar. août 13, 2019 6:07 pm
Yep, c'est un projet. J'en suis au point ou je me demande si je ne suis pas simplement réfractaire au roman d'aventure. Pour l'instant, je refuse de prendre un Jules Verne de peur d'être déçu.
Oui... Non, ne fais pas ça, J'ai repris Verne il y a 2-3 ans, c'est atroce : style pénible, lenteur et faiblesse des intrigues, personnages abosulument creux...
Je pense que tu pourras pas...
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4123
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Tybalt (le retour) » mer. août 14, 2019 8:25 pm

En plus, sa documentation scientifique n'est pas à jour. C'est dire.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 12730
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Erwan G » mer. août 14, 2019 9:21 pm

Si ça ne plaît pas a Vermeer, c'est peut être un signe complémentaire qu'il me faut le relire...
Personne n'est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu'un homme inquiet pour sa virilité.
Simone de Beauvoir

Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6683
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par sherinford » mer. août 14, 2019 9:32 pm

Erwan G a écrit :
mer. août 14, 2019 9:21 pm
Si ça ne plaît pas a Vermeer, c'est peut être un signe complémentaire qu'il me faut le relire...

:bravo:

Sérieusement, ça dépend de quoi on parle. 20000 lieues sous les mers, je ne crois pas que je le lirais aujourd’hui.

Avatar de l’utilisateur
jay carpenter
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1833
Inscription : lun. sept. 06, 2010 9:48 pm
Localisation : Tours

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par jay carpenter » mer. août 14, 2019 9:46 pm

sherinford a écrit :
mer. août 14, 2019 9:32 pm

Sérieusement, ça dépend de quoi on parle. 20000 lieues sous les mers, je ne crois pas que je le lirais aujourd’hui.
En BD ça passe tout seul :

Image
 
Salve Grumio !

Avatar de l’utilisateur
agone35
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2298
Inscription : jeu. févr. 11, 2010 2:58 pm
Localisation : Back to Breiz
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par agone35 » mer. août 14, 2019 9:55 pm

sherinford a écrit :
mer. août 14, 2019 9:32 pm
Erwan G a écrit :
mer. août 14, 2019 9:21 pm
Si ça ne plaît pas a Vermeer, c'est peut être un signe complémentaire qu'il me faut le relire...

:bravo:

Sérieusement, ça dépend de quoi on parle. 20000 lieues sous les mers, je ne crois pas que je le lirais aujourd’hui.
Celui-là, je le relis parfois, avec plaisir (par contre entendons-nous : je saute des passages entiers, car un des problèmes de beaucoup de romans de Verne c'est les longueurs, inhérentes au genre (le roman éducatif) et à l'époque j'ai l'impression. Mais il y a dans ce roman des fulgurances, des passages de pures poésie, des moments dramatiques intenses. Alors je lui pardonne le reste.)

Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 4861
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Humphrey B » jeu. août 15, 2019 2:00 pm

L'île du point Némo, par Jean-Marie Blas de Roblès.

Image

Voilà un roman particulièrement jouissif, entremêlant (au moins) trois histoires. D'abord, l'histoire d'une usine de cigares dans le Périgord. Puis l'histoire du repreneur de l'usine (un chinois érotomane), qui la transforme en fabrique de liseuses électroniques. Et enfin, intercalé là au milieu, il y a un improbable roman d'aventure situé dans un futur victorien (?!), où un opiomane français et un descendant de Sherlock Holmes partent à la poursuite du diamant volé d'une lady écossaise. Les protagonistes de cette rocambolesque aventure traverseront l'Europe à bord du transsibérien et d'un zeppelin, affronteront des cosaques anarchistes et un assassin machiavélique - tout en croisant la route du Grand Cthulhu. Et encore, j'en oublie.

On pourrait craindre que le roman soit victime d'un syndrome courant de la littérature française contemporaine lorsqu'elle s'attaque à la littérature de genre (ici, le roman d'aventures à la Jules Verne) : une incapacité à faire "juste" du genre, mais une volonté de tenir un discours, de faire du "méta", du pastiche ou un exercice de style qui finit par tuer complètement l'aspect genre ("mais nous, on fait de la littérature sérieuse, vous comprenez, on veut publier dans la collection blanche"). L'île du point Némo échappe complètement à ce travers : le roman vernien est bien là, certes pastiché mais aussi pris au sérieux, et les autres histoires viennent le renforcer, pas l'affaiblir. La fin est particulièrement réussie. Et c'est super facile à lire, en plus.

L'île du point Némo est un livre drôlatique et rocambolesque, doublé d'un ode à l'imaginaire et à la fiction. J'ai adoré, et il est certain que je lirai d'autres livres de Jean-Marie Blas de Roblès.

Ah : pour ceux qui se poseraient la question, le point Némo, c'est le point géographique le plus éloigné de toute terre émergée et il se situe quelque part dans l'océan Pacifique sud. Fhtagn.
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4123
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Tybalt (le retour) » jeu. août 15, 2019 2:49 pm

C'est bizarre, j'ai l'impression de connaître déjà le nom de cet auteur, mais sans réussir à retrouver de quels livres de lui j'aurais pu avoir entendu parler (sa liste de publications sur Wikipédia ne me dit rien). Sale bête de déjà vu. En tout cas le livre a l'air intéressant, merci pour ta présentation :)

Humphrey B a écrit :
jeu. août 15, 2019 2:00 pm
On pourrait craindre que le roman soit victime d'un syndrome courant de la littérature française contemporaine lorsqu'elle s'attaque à la littérature de genre (ici, le roman d'aventures à la Jules Verne) : une incapacité à faire "juste" du genre, mais une volonté de tenir un discours, de faire du "méta", du pastiche ou un exercice de style qui finit par tuer complètement l'aspect genre ("mais nous, on fait de la littérature sérieuse, vous comprenez, on veut publier dans la collection blanche").

Tu veux dire, quand des auteurs jusqu'à présent publiés en littérature "blanche" et/ou n'ayant écrit que des romans réalistes s'essaient à de la SF, du fantastique ou du merveilleux ? Ou bien tu parles des auteurs français de SFFF en général ? Si tu as des exemples de romans souffrant du travers dont tu parles, du coup...
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 4861
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Humphrey B » jeu. août 15, 2019 3:11 pm

Tybalt (le retour) a écrit :
jeu. août 15, 2019 2:49 pm
Tu veux dire, quand des auteurs jusqu'à présent publiés en littérature "blanche" et/ou n'ayant écrit que des romans réalistes s'essaient à de la SF, du fantastique ou du merveilleux ? Ou bien tu parles des auteurs français de SFFF en général ? Si tu as des exemples de romans souffrant du travers dont tu parles, du coup...
Plutôt le premier cas. Et je pense, par exemple, à Faillir être flingué de Céline Minard, qui n'arrive jamais à être vraiment le western qu'il voudrait être.
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper

BenjaminP
Initié
Messages : 129
Inscription : sam. mars 02, 2019 1:33 pm

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par BenjaminP » jeu. août 15, 2019 3:17 pm

Son livre le plus connu est sans doute Là où les tigres sont chez eux @Tybalt (le retour). Je vous le conseille chaudement, à tous deux. C'est très librement inspiré de la vie d'Athanase Kircher, et c'est un régal, entre les genres et les époques.

Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 4861
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Humphrey B » jeu. août 15, 2019 3:23 pm

BenjaminP a écrit :
jeu. août 15, 2019 3:17 pm
Son livre le plus connu est sans doute Là où les tigres sont chez eux @Tybalt (le retour). Je vous le conseille chaudement, à tous deux. C'est très librement inspiré de la vie d'Athanase Kircher, et c'est un régal, entre les genres et les époques.
Il est déjà sur ma liste de lecture - j'attends que l'amie qui m'a passé L'île du point Némo en vienne à bout ! :)
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper

Avatar de l’utilisateur
Paiji
Dieu du liberal réalisme
Messages : 7708
Inscription : mer. janv. 19, 2005 5:20 pm
Localisation : Nantes

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Message par Paiji » ven. août 16, 2019 9:09 am

Du même auteur et dans un style complètement différent : Dans l'épaisseur de la chair, sur la vie de son père en Algérie puis en métropole après l'indépendance.
King Kirby Zavatta Team

Répondre