Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
vivien
Evêque
Messages : 446
Inscription : mer. avr. 19, 2006 1:24 pm
Localisation : Paris

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par vivien » mar. sept. 17, 2019 12:35 pm

Le côté mal joué m'avait sauté aux oreilles durant la bande annonce. J'imagine qu'une partie du casting est amateur ?
ok on a rien a se dire, mais on a tout le temps de trouver!

Avatar de l’utilisateur
Yusei
Dieu en cavale
Messages : 7327
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 9:47 am
Localisation : Paris / Cachan
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Yusei » mar. sept. 17, 2019 12:43 pm

vivien a écrit :
mar. sept. 17, 2019 12:35 pm
J'imagine qu'une partie du casting est amateur ?
J'ai cru comprendre que c'était la marque de fabrique du réalisateur. Clairement c'est volontaire, mais pas pour donner plus de naturel, au contraire.

Avatar de l’utilisateur
Adj
Envoyé de la Source
Messages : 1512
Inscription : jeu. juil. 31, 2003 10:23 am
Localisation : Paris / Paris
Contact :

Mais vraisemblablement pas.

Message par Adj » mar. sept. 17, 2019 12:45 pm

Yusei a écrit :
mar. sept. 17, 2019 11:07 am
Je n'ai donc pas vu la fin, mais la seule chose qui sauverait le film à mes yeux serait qu'on y révèle qu'en fait c'était un GN.

Moi je serais toi, je retenterais... tu pourrais peut-être être surpris.

Adj qui a bien aimé Ptit Quinquin, mais pas trop la suite. Ni Flandres d'ailleurs.
Maurice
Le Zakhan Noir a écrit :Je suis 100% bourguignon : je sens même l'époisse

Avatar de l’utilisateur
Yusei
Dieu en cavale
Messages : 7327
Inscription : jeu. janv. 30, 2014 9:47 am
Localisation : Paris / Cachan
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Yusei » mar. sept. 17, 2019 12:49 pm

Adj a écrit :
mar. sept. 17, 2019 12:45 pm
Moi je serais toi, je retenterais... tu pourrais peut-être être surpris.
Je regarderai sûrement la fin quand le film sera disponible pour être vu en plusieurs fois, parce que la démarche m'intrigue et que j'ai envie de comprendre... Mais rester 2h20 dans une salle à supporter ça, dur.

Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 4890
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Humphrey B » mar. sept. 17, 2019 1:20 pm

Les films de Bruno Dumont sont toujours étranges... mais là c'est Dumont qui adapte Péguy, si on accroche pas c'est potentiellement la double peine !
Si tu n'as jamais vu de film de Dumont, il vaut peut-être mieux commencer ailleurs, par P'tit Quinquin, par exemple. Ou Ma Loute, qui est sur Netflix.
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper

Avatar de l’utilisateur
Meuh
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1719
Inscription : mer. juil. 02, 2014 10:34 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Meuh » mar. sept. 17, 2019 6:17 pm

Mes dernières sorties ciné :

The Lighthouse à l'étrange festival. On prend la même base que The Witch, film précédent du réalisateur : pas vraiment de scénario, énormément d'ambiance, un crescendo d'angoisse, l'incertitude propre au fantastique. On y ajoute une photo magnifique en noir & blanc format "carré" et un duel d'acteurs au charisme saisissant. Peu de surprises mais un (parfois un poil trop) long et intense voyage infernal qui ravira les amateurs de cinéma façon dark ambient, et sera détesté par les autres.

Les hirondelles de Kaboul. Je ne sais pas pourquoi je me suis infligé ça, j'ai horreur de Yasmina Khadra. Son univers sadique obéit à une loi physique selon laquelle chaque situation ne peut se conclure que par la pire des péripéties possibles, jusqu'à ce qu'il daigne, grand prince, offrir une once de lueur douce amère. Ça se prétend beau, c'est juste parfaitement artificiel.

Midsommar. Ce qui est génial avec ce film, mais qui peut tout autant déstabiliser, c'est qu'il ne narre pas du tout ce qu'il donne l'impression de raconter au premier abord. N'y espérez teenage slasher chez les tradi-hippies, cette promesse n'est que peu tenue puisque ce décorum n'est qu'un prétexte à une toute autre histoire cachée en dessous d'une horreur se limitant à de longs moments de malaise, mais dont la portée est bien plus profonde.

Avatar de l’utilisateur
rogre
RDieu
Messages : 3727
Inscription : jeu. déc. 06, 2007 12:53 pm
Localisation : Lyon 6è

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par rogre » mar. sept. 17, 2019 6:47 pm

Yusei a écrit :
mar. sept. 17, 2019 11:07 am
J'ai essayé de voir Jeanne et je suis sorti au bout d'un tiers du film environ. Je crois que c'est la première fois que je pars avant la fin d'un film. J'ai eu l'impression de voir une pièce de fin d'année dans un collège, mais avec un budget costume. C'est incroyablement mal joué, mais comme ça a l'air volontaire de la part du réalisateur, certaines critiques (presse) ont l'air d'y voir une qualité.

Je n'ai donc pas vu la fin, mais la seule chose qui sauverait le film à mes yeux serait qu'on y révèle qu'en fait c'était un GN.
Dumont fait non seulement jouer des acteurs totalement amateurs, qu'il recrute je ne sais pas comment dans le Ch'Nord, mais encore il aime les gueules cassées, les dictions bizarres et les figures singulières: son Jeanne d'Arc n'est donc pas celui de Besson! C'est expérimental, souvent très drôle ou très beau, mais ça passe ou ça casse.

Dans "P'tit Quinquin", le duo d'inspecteurs, c'est pas "L'arme fatale"… C'est mieux!

https://www.youtube.com/watch?v=LLy5V5AZXKA


 
"La description d'un Casusien moyen dans son éloge funèbre: un expert en tout, une incapacité à communiquer, la légèreté d'un tractopelle et l'empathie d'une brique." :P (glamourous.sam)

Avatar de l’utilisateur
Macbesse
Dieu en cyrillique
Messages : 5474
Inscription : jeu. sept. 07, 2006 8:48 pm
Localisation : Paris-Tachkent

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Macbesse » mar. sept. 17, 2019 7:15 pm

Humphrey B a écrit :
dim. sept. 15, 2019 3:47 pm
Cédric Ferrand a écrit :
dim. sept. 15, 2019 1:18 pm
J'ai regardé le film ayant reçu la prix de la meilleure mise en scène en 2015 : The Assassin.
Une jeune femme devenue assassin doit tuer le gouverneur, son cousin, avec qui elle a été autrefois fiancée.
Et j'ai détesté chaque seconde du film. Je n'ai rien panné à l'intrigue politique. Les dialogues sonnent creux au possible. Tout du long, j'ai eu l'impression de regarder une parodie tellement ça sonne "Tiens, je vais faire un film d'arts martiaux pour plaire à Arte".
L'idée de filmer autrement que dans un Tigre et Dragon lambda est intéressante, mais je trouve le résultat raté.

Bon, faut dire que j'avais regardé 36th Chamber of Shaolin puis The Flying Guillotine juste avant, alors forcément, le changement de rythme a été rude. On passe du surjeu et du faux sang à un film d'action qui essaye d'imiter les frères Dardenne, alors ça coince.

Tu es dur.

Déjà, je doute qu’Hou Hsiao-Hsien ait besoin de plaire à Arte ou d'imiter les frères Dardenne.

Je partage une partie de ton constat : on ne comprend à l'histoire. Je ne sais pas si c'est volontaire ou non, mais cela reste assez désagréable. Ensuite, je pense qu'il faut voir le film pour ce qu'il est : un pur exercice de style et de mise en scène. Vu sous cet angle, j'ai regardé le film sans déplaisir, en appréciant beaucoup certaines séquences. Mais j'en garde pas un souvenir impérissable, pour sûr. Et c'est vrai aussi que c'est un peu creux... Peut-être que finalement Hou Hsiao-Hsien n'a pas suffisamment d'affection pour le genre qu'il prétend traiter, alors il nous refait Millenium Mambo avec des épées.

Bon ben, je voulais défendre le film, finalement j'y arrive pas. Regardez plutôt A Touch of Zen. :D
Je ne vois pas en quoi l'histoire serait incompréhensible. L'intrigue politique a lieu hors champ, mais on a pas mal d'indices pour la suivre de façon suffisante et le principal intérêt, c'est de suivre la protagoniste face à cette vie à laquelle elle a dû renoncer et d'essayer de comprendre son choix totalement à contre-courant.

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 7459
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Cédric Ferrand » mar. sept. 17, 2019 8:17 pm

Macbesse a écrit :
mar. sept. 17, 2019 7:15 pm
Je ne vois pas en quoi l'histoire serait incompréhensible. L'intrigue politique a lieu hors champ, mais on a pas mal d'indices pour la suivre de façon suffisante et le principal intérêt, c'est de suivre la protagoniste face à cette vie à laquelle elle a dû renoncer et d'essayer de comprendre son choix totalement à contre-courant.

Alors non, il n'y a vraiment pas assez d'indices pour que je comprenne l'intrigue politique, même à moitié.
Et la protagoniste, je n'arrivais même pas à comprendre les scènes où elle intervenait. J'étais toujours en train de me demander "Mais, elle vit où, entre deux scènes ? Ils ont l'air de savoir qui c'est, mais je ne sais pas si elle se cache, si elle est hébergée dans le coin..."

Mais c'est pas grave, hein.

Avatar de l’utilisateur
Guts of Darkness
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1946
Inscription : jeu. janv. 19, 2017 12:47 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Guts of Darkness » mar. sept. 17, 2019 8:23 pm

Humphrey B a écrit :
mar. sept. 17, 2019 1:20 pm
Si tu n'as jamais vu de film de Dumont, il vaut peut-être mieux commencer ailleurs, par P'tit Quinquin, par exemple.
C'est très spécial. Je serais mauvaise langue, je dirais qu'on comprend pourquoi les Américains n'ont pas voulu débarquer dans le Pas de Calais. 8|
Mais je crois au final que c'est un peu ce que l'on retrouve dans toutes les zones rurales de tous les pays. On est dans la satire et la caricature. Mention particulière au commandant de gendarmerie et à ses tics.
Il y a par contre beaucoup de longueurs ama, et il n'y a pas vraiment de fin non plus.
Trois des quatre éléments alchimiques correspondent à des états : l'air est gazeux, la terre solide et l'eau liquide. Par conséquent, le feu n'est-il qu'un intrus qu'à glissé Méphisto pour induire la science en erreur ou un médium pour transcender ces états ?

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4235
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Tybalt (le retour) » mar. sept. 17, 2019 8:23 pm

Meuh a écrit :
mar. sept. 17, 2019 6:17 pm
Les hirondelles de Kaboul. Je ne sais pas pourquoi je me suis infligé ça, j'ai horreur de Yasmina Khadra. Son univers sadique obéit à une loi physique selon laquelle chaque situation ne peut se conclure que par la pire des péripéties possibles, jusqu'à ce qu'il daigne, grand prince, offrir une once de lueur douce amère. Ça se prétend beau, c'est juste parfaitement artificiel.

Effectivement je ne comprends pas non plus pourquoi tu t'es infligé ça si tu n'aimes pas l'auteur du livre dont c'est adapté 8O
A défaut d'apprécier l'histoire elle-même, qu'as-tu pensé des graphismes et de l'animation ?
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
Macbesse
Dieu en cyrillique
Messages : 5474
Inscription : jeu. sept. 07, 2006 8:48 pm
Localisation : Paris-Tachkent

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Macbesse » mer. sept. 18, 2019 7:36 am

Cédric Ferrand a écrit :
mar. sept. 17, 2019 8:17 pm
Mais c'est pas grave, hein.

C'est vrai, mais c'est assez rare que notre jugement sur un film soit diamétralement opposé. ;)
 

Avatar de l’utilisateur
Meuh
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1719
Inscription : mer. juil. 02, 2014 10:34 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Meuh » mer. sept. 18, 2019 10:15 am

Tybalt (le retour) a écrit :
mar. sept. 17, 2019 8:23 pm
Meuh a écrit :
mar. sept. 17, 2019 6:17 pm
Les hirondelles de Kaboul
Effectivement je ne comprends pas non plus pourquoi tu t'es infligé ça si tu n'aimes pas l'auteur du livre dont c'est adapté 8O
A défaut d'apprécier l'histoire elle-même, qu'as-tu pensé des graphismes et de l'animation ?
Pour ma défense ce n'est pas moi qui ai choisi le film, et j'ai pensé (à tort) que le format cinématographique animé me donnerait peut être un autre point de vue sur sa physique narrative.
Sur le plan visuel je suis partagé, objectivement c'est très beau, mais il me manquait un je ne sais quoi dans le rythme visuel pour le savourer pleinement. Je crois que le film s'occupe trop à retranscrire le récit du livre pour laisser son graphisme s'épanouir et adopter une narration plus picturale, les images ne dépassant alors jamais le stade d'illustration du récit.

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 9127
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Mugen » mer. sept. 18, 2019 2:20 pm

Ad Astra m'a beaucoup déçu malgré un très beau travail sur l'image, le son et l'atmosphère en général. Malheureusement, les scénaristes n'avaient pas vraiment de matière pour remplir le film, et du coup ils ont rallongé la sauce avec des péripéties inutiles et qui en plus nuisent très sérieusement à la crédibilité du tout.
Spoiler:
Au moins, sur la Lune l'attaque des pirates est impressionnante. Mais le départ de Mars est juste crétin. Et Brad Pitt qui traverse les anneaux de Neptune avec un panneau de métal...
Le plus beau étant sans doute l'alignement des planètes : c'est bien connu, pour aller de Mars à Neptune il est obligatoire de passer à côté de Jupiter et Saturne...
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Ravortel
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3209
Inscription : lun. juin 02, 2014 5:52 pm
Localisation : Pas là.

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Ravortel » mer. sept. 18, 2019 3:02 pm

Le plus beau étant sans doute l'alignement des planètes


Ah merdum, moi qui avait fort envie d'aller le voir...

Mais sinon, par la joie de l'effet d'assistance gravitationnelle, une trajectoire en spirale passant à proximité des planètes peut être plus rapide (et surtout économe en carburant) qu'une trajectoire "directe".

Image

Verrouillé