Vampire la mascarade [V5] Los Angeles By night

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Répondre
Undred
Profane
Messages : 4
Inscription : dim. févr. 20, 2022 12:38 pm

Vampire la mascarade [V5] Los Angeles By night

Message par Undred »

Compte rendu de la première partie de Vampire la mascarade V5. Los Angeles By night. Le groupe, une coterie d'ancillae, est chargé de réduire en cendre les états libres anarchs. Pour se faire, s'infiltrer dans les infrastructures du pouvoir est la clé. Voici le compte rendu de la première partie.

Le 12 mars 2020. Los Angeles. 

Hans, Onirie, Vincenzo et Stella



(Respectivement Tremere, Gangrel, Lasombras et Nosferatus)

Présentation de l'équipe
Hans est une personne raisonnée, calme et réfléchie, avec une forte connaissance du monde occulte. Son lignage est aussi prestigieux qu'ancien, remontant aux temps d'avant la seconde guerre mondiale.

Onirie est une gangrel, presque aussi vieille que les états-unis d'Amérique. Les traces de son passé sont éparses dans des documents peu connus et enterrer. Elle a alterné torpeur, combat, éveil, calme. C'est une personne pleine de fougue et d'allant.

Vincenzo, le lasombras, viens d'une lignée de Magister italiens, connus pour son travail dans l'achat et la vente d'artéfact datant des débuts des civilisations humaines.

Stella est la plus jeune, mais la plus marquée. Ancienne youtubeuse make-up, égérie de monde, femme aux talents d'investigation et de piratage, elle a tout perdu quand son sire lui a fait "cadeau" de l'éternité.

La coterie, se faisant passer pour de loyaux anarchistes essayant de rentrer dans les papiers des barons, est invitée par l'une des plus importantes figures anarch de Santa Monica : Thérèse Voerman, propriétaire du club Asylum, via des cartons d'invitations. D'après les informations que le groupe a recueillies, Thérèse est la plus dure et fiable caïnite du duo Jeanette/Thérèse.


La doubler est une invitation à voir le lever de soleil en direct. Sa soeur, par contre, est plus capricieuse et sauvage. Comme le disent les contacts dans le milieu criminel : elle est chaude mais imprévisible. Après une demi-heure à comparer les notes, les membres de la coterie finissent par accepter de se rendre au club et de voir la fameuse baronne de Santa Monica. Onirie prenant le volant, la coterie rejoint relativement rapidement l'endroit, passant la file grâce à l'invitation, le club se dévoile à eux, montrant ses apprêts et ses promesses de vice et d'infortune. Bâti sur deux étages, sûr de la musique industrielle, les gens dansent, se trémoussent et se trimbalent au rythme de la musique, de l'électro punk.

 Après un bref échange avec le barman, ils se retrouvent à gravir l'escalier menant au bureau de Thérèse Voerman, un bureau assez classique, décoré d'art moderne en fer noir. Thérèse, une jolie blonde, enserrée dans un costume sombre et austère, digne d'une CEO. Son regard est fait de glace et de fer. Dans son bureau un seul élément d'art classique : le tableau montrant les deux sœurs et un vieil homme chauve.


Le Gardien calcule rapidement de tête la valeur, pendant que Thérèse expose la petite mission qu'ils auront : rien de plus que de retrouver un certain Rudi. Rudi est un caïnite qui devait donner des informations à Thérèse, mais il a raté le rendez-vous et ne donne plus de signe de vie. Thérèse envoie donc la coterie lui ramener ou Rudi ou les informations si le contact se devait de mourir. Le premier lieu de rendez-vous est le Malice, un bar pas loin de la plage, qui sert de repère à des dealers à la petite semaine. Le groupe, prenant congé de Thérèse, se rend donc au bar, après avoir quelque peu galéré à se garer dans un milieu fortement touristique (ce à quoi, la Gangrel répond : prochaine fois, on y va à pied...).



Les voici à proximité du bar, avec son fronteau un peu délavé, ses rues faiblement éclairées. Une présence policière est perceptible, mais aucun flic en vue. La Gangrel entreprend donc de chercher un dealer ou une petite racaille pour lui tirer les vers du nez, savoir si Rudi est connu. Chemin est vite fait. Les petits dealers s'approvisionnent auprès d'un certain Greg, qui a des contacts pour vendre de l'herbe et animer les festives soirées des surfeurs et Rudi travaille avec eux. Le groupe se satisfait amplement de ces informations et entreprend donc de rencontrer ce fameux Greg, qui traîne à boire une bouteille de tequila en taillant le bout de gras.

Après avoir secoué le cocotier du cafetier et discuter avec Greg, (un grand blondinet, musclé, bronzé, avec des fausses de dent de requin en collier/bracelet) le Magister conclut en premier à l'évidence : Rudi à mit sa famille au vert, à Sacramento, près de San Francisco et à demander une arme à son contact. Il craignait quelque chose. Mais quoi ? C'est alors que la lasombras prend un risque entraînant Greg dans une petite danse, à l'écart des mortels, via un subtil mélange de domination et d'intimidation, Greg confie ses problèmes avec les flics. Le lasombras lui propose un marché : en échange de faveur, il tient les bleus à l'écart du commerce du dealer. Celui-ci accepte. Le caïnite l'attrape, le mord et se nourrit de lui, puis profite de la courte perte de conscience de ce dernier, pour appeler l'un de ses contacts, un sergent au LAPD, transformant Greg en indic' et le protégeant. Pendant ce temps, Onirie entreprend de garder la bouteille de tequila, manque déclencher une bagarre généralisée dans le bar mais à son grand désarroi, elle est interrompu par le lasombras et le Hans pour apaiser un peu la tension file 20 dollars aux gars à qui Onirie a piqué la bouteille.

Le groupe se dirige vers la planque de Rudi, située sur le front de mer. Une fois arrivés sur place, dans un quartier riche et tranquille pas loin de la plage de Santa Monica. La Nosferatus profite pour mettre ses pattes sur une connexion internet et commencer à chercher des informations sur Rudi et le quartier. Les seules informations intéressantes qu'elle trouve sur le quartier, c'est le prix moyen de la baraque, à peu près 900.000 $. Un quartier huppé, oui. Rudi, membre des anarchs, à même un compte facebook, où on le voit poser avec une femme et les mômes, des glaces dans la main de chacun, pas loin de la jetée (avec le grand parc d'attraction).

e couple s'est formé il y a une poignée d'année et les enfants fêtent leurs 11 et 13 ans, respectivement. Le groupe de Caïnite discute un moment, le Tremere écoute avec Auspex, mais le bruit du quartier est bien trop parasite pour lui. Onirie se change en oiseau et tournoie un moment. Elle en vient à conclusion qu'il y a des pièces aveugles, dans la maison et que c'est assez curieux pour une maison de ce standing. Pendant ce temps, la nosferatus déniche des factures pour un système d'alarme, mais non relier au commissariat le plus proche.

La maison est piégée et si le groupe n'est pas prudent, le voisinage risque d'être inquiété. Le lasombras et la nosferatus se décide à faire un code 459, c'est à dire une violation de domicile. La nosferatus disparaît à la vue des observateurs et le lasombras se glisse juste dans les ombres, enjambant les barrières et se glissant dans le jardin, évitant la poignée d'objet abandonner qui aurait pu déclencher une alarme. Ils arrivent devant la terrasse vitrée, Stella sort son kit de crochetage et ouvre la serrure sans coup férir. Vincenzzo et Stella rentre discrètement, furtif et silencieux. Ils remarquent de la lumière à l'étage et la nosferatus se précipite pour couper l'alarme avant qu'elle ne résonne. Elle ouvre la porte à ses collègues et les invites. Qui découvre le Gardien, attendant en bas de l'escalier, observant l'étage avec l'attention d'un vautour. Le groupe décide de passer en mode combat. La gangrel dégaine deux pistolets et en donne un au  Tremere.

Le lasombras dégaine un gladius de sous son manteau et la Nosferatus utilise le bracelet lame qu'elle à fabriquer elle-même. Le lasombras ouvre le chemin et grimpe, mais une des marches grince, une fois arriver en haut. Le groupe se fige. 

Le lasombras capte un mouvement et l'individu inconnu éteint les lumières et balance une grenade aveuglante... que le lasombras lui renvoi en pleine figure d'un  mouvement rapide et qui aurait fait plaisir aux Raiders de Los Angeles. La grenade retourne dans le bureau et aveugle l'indélicat. Le lasombras invoque une tentacule d'ombre et attrape l'humain avec, qui se retrouve piégé. Ils rentrent, pour découvrir un bureau sens dessus- dessous, un coffre fermé et des outils répandu sur le sol. Le lasombras et le tremere  entreprennent de questionner encore une fois le voleur, qui s'avère être bien équiper. Pieu en bois, pistolet silencieux, fiole d'eau bénite, vêtement fait pour pour se genre d'opération et plusieurs papiers, dont l'un mentionne une certaine Olga. (Après recherche, Olga  est la personne chargé géré Long Beach, le port de Los Angeles) L'individu, natif de South Los Angeles, porte les marques des gangs et notamment les larmes d'anges.

Le Lasombras prodigue les menaces, la nosferatus essaie d'ouvrir le coffre mais renonce devant l'impossibilité de celui- ci. La gangrel fait le tour, trouve de la littérature pornographiques, des livres géographiques  et des manuels de théologie. Mais elle trouve surtout un lit recouvert de sang, avec un trou au  niveau du torse d'un humain. Il semblerait que Rudi soit dans les mains de quelqu'un d'hostile etde compétent. Le groupe contact Thérèse et tombe sur sa soeur, Jeanette qui entreprend de flirter avec le si brave et talentueux Tremere déclenchant une légère démonstration de jalousie de la part d'Onirie.... au cringe de la situation, ils finissent par obtenir de devoir sauver ou détruire le Caïnite.  Ils se tournent vers l’apprenti chasseur de vampire…

 
undred#5072
Avatar de l’utilisateur
Chevalier cain
Initié
Messages : 124
Inscription : ven. avr. 14, 2017 1:02 am

Re: Vampire la mascarade [V5] Los Angeles By night

Message par Chevalier cain »

SESSION 02 (d'après les notes d'un joueur, donc forcément cela est fortement subjectif)

Après avoir interrogé l'apprenti chasseur de vampires.
 
Notre coterie se dirige vers Long Beach, Onirie conduit le Q7 (Oni'Car, présent que je lui ai fait) pour trouver Olga. Elle gèrerait la partie administrative du port. A priori ce n'est pas un Vampire car elle apparait en plein jour sur Internet. Elle a un bureau pas trop loin de Long Beach et nous connaissons l'adresse. On se gare à proximité mais pas trop prêt tout de même.
 Pour accéder au bâtiment, il y a aussi un accès plus discret par les égouts possible d'après le piratage du cadastre. On trouve une plaque d'égouts avec un graffiti "Nosfératu" représentant un groupe Anarch Nosfératu car nous sommes sur leur territoire. Il y a environ 200m à faire en mode discrétion. Malgré les risques, le groupe suis Stella.
Après avoir déplacé une grosse grille on entre dans le bâtiment. Mais ceci a fait pas mal de bruits et il y a des chances que l'on ait été repéré.
 
En entrant dans le bâtiment, au sous-sol il y a des générateurs et je trouve rapidement le bouton OFF des générateurs (au cas où).
Grâce à l'Auspex, j'entends deux battements de coeur en provenance du 3e étage. Au 1er étage, on trouve un petit bureau ouvert avec une fenêtre. On prend le temps de la réflexion quelques instants. Onirie jette un oeil du 3e étage après s'être transformé en faucon pélerin. Elle y repère deux personnes en discussion mais à priori pas Olga.
 
Au 3e étage, après avoir neutralisé deux goules (dont une très amochée), un Anarch (Thomas/Malkavian) essaie de s'enfuir, qui est responsable des arrivées/départs vampiriques dans le port mais on l'immobilise. Le 2e caïnite, une black aux dread locks arrive, Tania (Ventrue). En discutant avec elle, on apprend qu'Olga est sa goule et gère les affaires portuaires pour elle. (Note pour moi: 2 personnages qui peuvent permettre des entrées/sorties de LA en mode discrétion, c'est un gros atout à utiliser si besoin). Olga a été kidnappée par Sofia, une Brujah très polémiste. Tania me donne sa carte avec son numéro de téléphone.
Dans la discussion, Tania a aussi un présent pour Stella de la part d'une Nosfératu (sa sire ?), un papier qui donne des nouvelles de sa Sire. J'ai lu le document, sa Sire s'appelle Jenna Lee Heigh et elles ont un lieu de rendez-vous "habituel" (Note pour moi, trouver ce lieu).
 
Suite aux discussions avec Tania, nous récupérons l'adresse où Olga devrait être retenue. Sophia (Brujah) aurait formé une coterie dont un autre Brujah (Neally) et une Toréador (Sylvia). Avec Tania, nous négocions aussi des plans de la zone "gouvernementale" si nous arrivons à récupérer sa goule.
 
Le lieu est un entrepôt avec des fenêtres à l'étage. Des "dockers" (10-15) scandent "Sophia". Sophia a un petit niveau en Présence (fascination), Sylvia a bien l'allure d'une Toréador.
Vincenzo avec une utilisation d'une tentacule fait arrêter la Présence en faisant tomber Sylvia. Sylvia pense que c'est en fait Onirie qui a lancé cela. Nous essayons de faire virer les humains par intimidation, cela marche mais pas si vite qu'espéré. Le Lasombra, sous compulsion, se dirige vers la Toréador, la fait tomber et la frappe en hurlant qu'il est LE LASOMBRA !!!
La Toréador est rapidement hors de combat et a du mal à résister. La Brujah (Sophia) se jette alors sur Vincenzo. Je braque Sophia pour l'intimider. Onirie fait pareil. Neally surgit et frappe le Lasombra avec une batte de base-ball. La Bête est proche (début des ennuis?). Onirie saute sur Neally avec ses griffes. Je continue sur Neally avec une salve de balles. Vincenzo s'attaque à la Toréador avec les crocs (aggravés) mais ne touche pas. Elle essaie de s'enfuir et Vincenzo lui arrache un bras. Neally est mis en torpeur et Sophia est maitrisée avec une rotule détruite suite à une balle bien placée. Nous appelons Tania.
Tania arrive peu après et nous remercie en nous accordant une dette majeure. Elle se charge de nettoyer nos bêtises. Je lui ai proposé de garder un des corps, Tania a refusé poliment (Note pour moi, toute expérimentation est bonne pour un Trémère).
Sans me cacher, je donne aussi du sang à Sophia. J'intimide Sophia pour une prochaine fois (sans savoir si cela a marché). plus discrètement, je fais boire de mon sang à Neally et Sylvia. Tania nous donne comme convenu les plans de la zone B14 (bonus ultérieur). On récupère des badges d'accès grâce à Olga pour accéder à la zone B14 qui est plus discrète (gouvernemental ou Seconde Inquisition ?).
Malgré notre discrétion, on tombe rapidement dans une embuscade. Deux personnes nous traitent de "sangsue". Ils savent donc ce que l'on est. En fait ils sont trois. Un combat commence, j'élimine un des gars avec un Vol de Sang après avoir voulu sauver Onirie qui était mal embarqué. A nous quatre, le combat est gagné avec difficulté. Ces humains font partis des Gladius Deï, l'épée du Vatican, qui correspond aux services extérieurs du Vatican. Ils ont de la technologie (drone), des armes puissantes et un d'eux avait la Foi (1). Nous recherchons la source de contrôle du drone qui est rapidement trouvé dans un container. S'y trouvent deux inquisiteurs qu'on élimine très vite. Rudy est présent et a été torturé. Il semble pourtant avoir résisté. Je récupère un Malleus Maleficarum de la version 2021.
Nous récupérons les disques durs des ordinateurs. Stella fouille un peu et trouve des choses intéressantes dont une BDD avec des noms et des adresses de certains caïnites locaux et des connaissances à nous. En revanche, et s'est tant mieux, nous ne sommes pas fichés. On a un nom d'un gars à Downtown qui pourrait être le chef des inquisiteurs sur LA. Pour éliminer nos traces, nous utilisons une grenade dans le container.
 
Rudy est libéré et nous nous enfuyons avec lui par un petit bateau. Ce dernier nous dit qu'il nous doit la non-vie et qu'il nous accorde une dette de vie. Il est tout de même bien amoché.
On libère bien entendu Rudy qui nous doit la Vie.
 
Nous décidons qu'il est temps de rendre compte à la baronne. Nous verrons bien ce que nous raconterons, sans doute pas tout car nous servons la Camarilla et nous avons un but qui justifie les moyens.
Dernière modification par Chevalier cain le ven. mai 20, 2022 8:18 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Chevalier cain
Initié
Messages : 124
Inscription : ven. avr. 14, 2017 1:02 am

Re: Vampire la mascarade [V5] Los Angeles By night

Message par Chevalier cain »

SESSION 03:
Toujours d'après les notes d'un joueur.
 
En arrivant au port, je reçois une SMS de la baronne pour avoir le lieu de RDV (je récupère son numéro), elle nous donne des coordonnées GPS et le rendez-vous est fixé dans 45 minutes pile. Pas de soucis en arrivant à la voiture, je conduis car Onirie est blessée..
Malgré un retard au départ, on arrive à arriver à bon port en évitant quelques flics car on est assez discret. Le lieu de rendez-vous est un entrepôt dans Santa Monica. Rudy est salement amoché.
Vincenzo sur le trajet demande à Rudy comment il s'est fiat choppé. Il répond qu'il a été reconnu à la cathédrale par un prêtre. Rudy dès 2004, a commencé à entrer dans cette influence lorsque la Société de Léopold s'est "effondrée". En 2004, un nouveau-né, pion de l'ancien Prince a prit le pouvoir en virant toutes les parties (Sabbat, Camarilla (dont le Prince) et Société de Léopold). Son nom était "Chala" (SAP), un Brujah qui venait soi-disant récupéré un Sacorphage mésopotamien. Même Beckett est venu voir. Des rumeurs disent qu'en fait la gars était bien plus gros, type un Mathusalem endormi.
Rudy annonce dans la voiture que c'est le retour du gouvernement des USA et la société de Léopold et qu'en disant cela à la Baronne il espère sauver sa peau.
Rudy confirme qu'il manipulait sa "famille d'accueil".
En arrivant on entre la voiture dans l'entrepôt. L'accueil est fait par un Nosfé. Il s'appelle Spits et dit que Thérèse nous attend. Dans la salle, où il y a seulement une table en métal, se trouve Thérèse et un golgoth de 2m de haut qui choppe rapidement Rudy et le dégage dans une autre salle. J'essaie d'intervenir en parole mais Thérèse dit qu'elle le vire car il a une puce de géo-localisation dans le cœur selon elle.
Arrive dans la foulée un vieillard, avec plein de tatouages: un traitre Trémère dès que Rudy est sorti par le golgoth. Il va "opérer" Rudy dans la pièce d'à côté. Après quelques instants, il revient avec effectivement un GPS. Le vieux s'appelle "le Doc". Rudy revient après son "opération forcée". Il dit que l'Inquisition est infiltrée dans des bases militaires nombreuses. Il reparle du prêtre de la cathédrale (Luther Bianchi). Il se serait fait attraper en plein jour par des inquisiteurs se faisant passer pour des flics. Thérèse nous offre une dette mineure en récompense. On pourra discuter le lendemain à son club en "privé".
En partant et à partir de maintenant, le retour en voiture s'effectuera toujours en faisant des détours. Sur le trajet, Onirie et Stella entrent en compulsion de "paranoïa jusqu'à la fin de la nuit. Stella va rester eveillé un peu plus longtemps car elle veut résister (Humanité diff3 = 1 scène). En arrivant, je demande à Ingrid qu'elle fasse contrôler toutes les voitures. Je veux notamment que les GPS soient vérifiés et en fait désactivés sur toutes dans le sens "émission" (donc non détectable). Avant de se coucher, je partage du Sang avec Onirie notamment pour la soigner. Cela a bien fonctionné.
En nous levant, chacun va plus ou moins chasser. Stella contacte dès le soir sa Sire (La dame des cauchemars) au s7ven sin. Elle a un RDV pour 23h ce soir avec elle. Vincenzo parle à sa soeur (qui est au manoir avec nous) de surveiller les mouvements financiers du gouvernement en lien plus ou moins direct avec l'Inquisition. Sur les retours d'hier sur l'Asylum, tout semble clean au niveau financier. Le lieu vit notamment de "licences" vendues aux autres clubs Asylum. Vincenzo regarde aussi les news sur le journal voir si l'affaire d'hier est sortie dans les journaux. A priori rien n'est apparu (bonne dissimulation de la SI). Le soir je me nourris sur un membre du culte qui me parle d'un Professeur Van Arnim qui donnera une conférence en fin de semaine en soirée dans une université de LA (Griffith College). A voir si j'y vais où si j'envoie un sbire. A noter que le Pr. Von Armin est celui qui a compilé la dernière version du Malleus Maleficarum. C'est un professeur émérite de 80 ans expert en théologie.
Stella nous propose d'aller avec elle au S7ven Sin (dans Downtown) qui est un club BDSM voir sa Sire. On accepte. On y va avec le Q7. A priori Stella apprécie vraiment sa Sire sans réellement la connaître. Sa Sire semble très ancienne. Mais en fait, il y a de la peur aussi.
Le club en extérieur ne donne pas trop envie. Il y a tout de même un videur. On ne paie pas l'entrée grâce à Stella. Le club est construit en "pyramide inversée", chaque niveau représentant un pêché. Les clients sont bien des "SM". Stella semble être une "habituée". On y rencontre une femme (non humaine) aux énormes seins qui essaie de savoir nos liens avec Stella. Je lui fais un gros sarcasme vu qu'elle utilisait de la Présence. Un Nosfératu arrive et appuie en plus (Prénom Tenet) pour stopper la conversation. Sa Sire nous attend au dernier niveau. 2 humains gardent la porte et Stella entre seule au début.
 
(Note sur rencontre de Stella qu'on ne connait pas: l'Auspex ne passe pas au-travers de la porte.)
Dans son boudoir, il y a un mortel à moitié nu sur une croix de saint André. Elle est avachie sur un divan. Elle a des yeux gris, porte des talons aiguilles, et mesure plus de 2,10m débout et sa maigreur cadavérique est caractéristique. Sa peau est grisatre. Elles se seraient échangées des mots particuliers et sa Sire comprend cette réaction.
En fait à cet étage, les murs sont "creux" et cela augmente la sécurité globale du lieu.
Stella et sa Sire discute sur leur relation. C'est surtout sa Sire qui interroge et essaie de la bafouer car pour sa Sire, Stella devrait être en adoration d'elle alors que cela n'est pas forcément le cas. A priori l'éducation de Stella a été très dure, jusqu'à une demande de bris de mascarade, jusqu'à une demande de "mourir pour elle" et le terme "diablerie" est utilisé par Stella. Pourtant toutes ces douleurs n'ont pas détruit complètement l'amour fille/mère. Sa Sire reconnait que son éducation était rude mais nécessaire et qu'elle reste son Infante favorite. Sa sire l'enlace et Stella répond de même. Au bout de 10 minutes, nous sommes autorisés à entrer voir la dame des Cauchemars. En entrant, la Présence est de mise. Son apparence est effrayante. Directement, elle nous dit "Bonsoir la Camarilla, que faites-vous ici?" En fait, on l'a déjà vu quelque part mais on ne sait plus où et elle nous a aidé par le passé. Elle semble nous connaître ou au moins avoir des informations personnelles sur nous. Elle me dit pour moi "Comment va ton Sire Karl?"
Stella explique qu'on a eu son nom dans le disque dur volé précédemment à la SI. Sa Sire est au courant de Rudy, du site B14, et semble au fait. Mais elle s'embrouille un peu. Elle est aussi au courant de Nymphe. Cela insupporte Hans.
Elle nous compare à la carte de tarot "La Maison Dieu" synonyme de grands changements/bouleversements.
Elle dit aussi que la Justicar Parr (notre big boss) est comme par hasard là où l'Inquisition arrive. Ian Carfax (Justicar Trémère, que je connais) a envoyé une équipe d'Archontes en plus que nous. Pourquoi ? L'Ancienne s'excuse au final de ce début d'entretien. Elle veut savoir ce qu'on va faire de l'Inquisition. On répond qu'on n'a pas pris de décision.
Vicenzo, demande des informations supplémentaires sur les Archontes. Elle dit qu'ils trainent près des Anciens lieux Trémères (dont l'université où le Pr. Von Amin va faire son colloque). Les Archontes connaissent mon nom. Elle dit de s'en méfier.
Sur la route vers Thérèse Voerman, je dis que je connais personnellement Ian Carfax. Je leur dis aussi que les fondation Trémères ont souvent été ravagées par les Anarchs. je leur propose qu'on parle des Archontes à Parr avec tous les risques potentiels. Ce serait bien de rencontrer en terrain neutre les Archontes via l'entremise des Justicars eux-mêmes. En espérant que les Justicars ne s'embrouillent pas entre eux.
Répondre