Foulancement précocitatif - Des sous & des idées

Les magazines, les sorties, les financements participatifs ...
Avatar de l’utilisateur
cdang
Prophète
Messages : 964
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: Foulancement précocitatif - Des sous & des idées

Message par cdang » ven. oct. 12, 2018 2:11 pm

Illuminatii a écrit :
ven. oct. 12, 2018 12:37 pm
Si cela vient, d'après ce que je lis, du côté des "gros" éditeurs, ces derniers, en cas de délai, n'ont aucune fine ou compensation à reverser ?
En terme de droit français, un financement participatif est une prévente et donc suit les règles de la prévente. Il est tout à fait possible de te faire rembourser ta souscription, surtout que dans certains cas la somme n'est débitée que lors de la livraison (donc n'a pas d'impact sur ta trésorerie). Les éditeurs remboursent sans rechigner, sauf un (d'après ce que j'ai compris) qui a besoin (ou aurait besoin) qu'on ait recours à la justice civile.

Illuminatii a écrit :
ven. oct. 12, 2018 2:05 pm
Mais ceux qui t'annoncent une sortie en livre et qui repousse de 3 mois puis de 6 mois, c'est un manque de professionnalisme, c'est tout.

Oui, tout à fait, comme je l'ai écrit, le domaine est condamné à un certain amateurisme du fait de son absence de viabilité au regards des critères habituels de l'édition.
--
Vous êtes mort

Avatar de l’utilisateur
Franck XII S
Cardinal
Messages : 540
Inscription : lun. nov. 06, 2006 9:02 am

Re: Foulancement précocitatif - Des sous & des idées

Message par Franck XII S » ven. oct. 12, 2018 2:43 pm

Abstract Donjon a bien gonflé depuis son lancement il y a deux semaines. Donc c'est le moment ou jamais, jusqu'à ce soir 22 h, pour profiter de :
- Abstract Donjon : + 40 conseils, notes et exemples des traducteurs ; + 1 scénario de Bruce Heard ; + des illustrations de Didier Guiserix
- Abstract Univers : + 1 setting de Cedric Ferrand
- Abstract Aventures : 1 scénario de Denis Beck ; + 1 carte de Maxime Plasse
- PDF Légendes : + 4 scénarios de Denis Beck, Marcin Latallo, Tristan Lhomme et Pierre Rosenthal

Image

Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 4698
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: Foulancement précocitatif - Des sous & des idées

Message par Humphrey B » ven. oct. 12, 2018 5:45 pm

Franck XII S a écrit :
ven. oct. 12, 2018 2:43 pm
Abstract Donjon a bien gonflé depuis son lancement il y a deux semaines. Donc c'est le moment ou jamais, jusqu'à ce soir 22 h, pour profiter de :
- Abstract Donjon : + 40 conseils, notes et exemples des traducteurs ; + 1 scénario de Bruce Heard ; + des illustrations de Didier Guiserix
- Abstract Univers : + 1 setting de Cedric Ferrand
- Abstract Aventures : 1 scénario de Denis Beck ; + 1 carte de Maxime Plasse
- PDF Légendes : + 4 scénarios de Denis Beck, Marcin Latallo, Tristan Lhomme et Pierre Rosenthal
Oui, viendez les gens, il ne manque plus grand chose pour débloquer un nouveau scénario ! :charmeur
(et le ticket d'entrée n'est pas trop cher, 25€ pour le livre de base, 45€ si vous voulez les univers avec)
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper

Avatar de l’utilisateur
Erwan G
Envoyé de la Source
Messages : 11704
Inscription : lun. oct. 25, 2004 6:51 pm
Localisation : Grenoble

Re: Foulancement précocitatif - Des sous & des idées

Message par Erwan G » sam. oct. 13, 2018 12:04 am

Pour les retardataires, y aura-t-il moyen d'acheter certains trucs genre les scénarios de Denis Beck ?
Spoiler:
Image

Avatar de l’utilisateur
Thom'
Dieu des gastronomes en culottes courtes
Messages : 2050
Inscription : jeu. nov. 27, 2003 12:47 pm
Localisation : Montréal, QC
Contact :

Re: Foulancement précocitatif - Des sous & des idées

Message par Thom' » dim. oct. 14, 2018 4:17 am

Illuminatii a écrit :
ven. oct. 12, 2018 2:05 pm
Ce n'est pas la question du mode de financement qui est mis en question, ...
Au contraire, je pense que c'est ça la question fondamentale. Parce que pour l'instant ce mode de financement recouvre un tas de réalités différentes. Selon les habitudes des éditeurs, les divers projets, c'est un nouveau mode de communication, de structuration et d'édition des projets.
Et j'avoue que c'est là des fois que j'ai du mal à lire certaines généralités. Je ne parle pas sur cette discussion là ou je ne vise personne en particulier, comme dit par d'autres c'est un truc récurrent, et assez normal vu que c'est un mode de consommation encore neuf. On peut en discuter et personnellement je n'ai aucun problème à ce qu'on vienne pointer du doigt des trucs sur lesquels j'ai bossé.

Mais je ne pense pas que ce soit possible de mettre tous les éditeurs et tous leurs projets dans le même panier, et de dire des trucs du genre "Regardez cet éditeur, ça fonctionne très bien chez lui, alors pourquoi pas chez les autres". Chaque projet a selon moi sa propre réalité.
Illuminatii a écrit :
ven. oct. 12, 2018 2:05 pm
...mais la communication de date et la tenue des délais qui en découle.
Tous les mois ou presque il y a quelqu'un pour venir clamer "c'est pas professionnel, regardez par ailleurs, la communication et les délais, ça se gère". Et moi de regarder mon journal du soir où on nous parle de retard de plusieurs années pour un pont, d'un dépassement de plusieurs dizaines de milliards pour un logiciel de paie des fonctionnaires, et de 17 ans pour démanteler un bateau échoué (qui sont, dans les trois cas, de vrais domaines professionnels, alors que le jdr, c'est encore de l'artisanat). Où dans mon boulot, avec un an de planning sur un nouveau projet et tout le monde qui sait déjà que ce sera impossible à tenir et que donc de deux choses l'une, on explose les délais (le cas bien souvent choisi par les éditeurs de jdr) ou on réduit le périmètre (qqc que la plupart des clients des financements n'accepteraient pas).

Réellement, des fois, je me demande si on vit tous dans la même réalité, en fait :)
Illuminatii a écrit :
ven. oct. 12, 2018 2:05 pm
Avec le recul des dernières années, il est possible de prendre en compte dans ce genre de projet les délais. Quitte à en mettre des lointains et faire une release avant la date. De la transparence et de l'honnêteté ("vous recevrez votre livre dans 2 ans") n'empêchera jamais de vouloir soutenir un projet ou un auteur,...
Euh, en fait si. C'est tout le piège de ce mode de financement. Tu veux que les gens surfent sur la vague de la communication pendant le financement, et ils surfent d'autant mieux qu'ils ont l'impression que le jeu va arriver rapidement. Après, tu peux décider de faire comme Monolith et de dire "Ok, on s'en fout, on arrête les paliers et on transforme ça simplement en précommande avec un jeu déjà écrit et déjà prêt". Mais ma maigre expérience des projets de ce type montre que parfois les projets évoluent grandement. Alors est-ce qu'ils auraient eu autant de succès ? Est-ce qu'ils auraient permis de sortir la même quantité de matériel ? En jdr, je suis quasiment certain que non.

Est-ce qu'on veut revenir à un mode de fonctionnement plus ancien ? Parce qu'il ne faut pas tout oublier non plus hein, des arlésiennes qui ne sortaient jamais alors qu'elles avaient été annoncées dans Casus, Backstab ou Jeux & Stratégie, il y en a eu un sacré paquet aussi. Le financement participatif a rendu transparent une partie du processus éditorial qui était auparavant totalement opaque. Mais je ne suis pas sûr qu'il ait encore modifié radicalement les choses.

Pour prendre un projet en cours de livraison et auquel j'ai participé, H&D. Ce projet là, sous la forme d'une précommande pure avec livraison une semaine après la fin du financement, ça aurait été trois bouquins de base, un écran et basta (et encore, parce que c'était donj' et que l'éditeur pouvait prendre ce risque là - mais bon ça aurait aussi pu être niet si à ce moment là les comptes de l'éditeur ne le permettaient pas). Là, c'est tout un début de gamme qui a été financé, avec un setting alternatif, une campagne, un recueil de scénarios, un bouquin de "bâtisses et artifices" et des accessoires type cartes de sort. C'est aussi ça que le mode de financement et les retards permettent, de faire grossir les projets sans risquer d'y laisser la chemise la fois où tu te plantes sur les prévisions (demandez à Jeux Descartes ce que ça fait, les tirages trop gros, ou à Multisim ce que ça cause comme dégâts les projets transmédia avec des boîtes de jeu vidéo qui coulent).
Illuminatii a écrit :
ven. oct. 12, 2018 2:05 pm
Et le "long processus" n'est pas un problème du consommateur qui reçoit une date soumise encore et encore à un délai. J'ai récemment vu un financement qui annonçait des pdf à une date A et une sortie en livre bien plus tard à une date B, ça a bien fonctionné, le consommateur a financé en tout état de cause.
Combien de bouquins ? Sur quel format ? Combien d'auteurs ? Combien de langues ? Etc. Etc. Encore une fois : à chaque projet sa réalité.
Illuminatii a écrit :
ven. oct. 12, 2018 2:05 pm
Mais ceux qui t'annoncent une sortie en livre et qui repousse de 3 mois puis de 6 mois, c'est un manque de professionnalisme, c'est tout.
Tout à fait. Mais le jdr, c'est un milieu d'artisans et de passionnés.
Mais en contrepartie, le milieu serait professionnel, ton livre de base 300 pages tout couleurs sur papier glacé avec des illustrations de ce niveau, tu le paierais 100 euros minimum. La professionnalisation, ça n'affecte pas que la communication et les délais.
Illuminatii a écrit :
ven. oct. 12, 2018 2:05 pm
Dans un milieu plus concurrentiel, celui qui ne tient pas ses délais perd des clients. Donc j'espère de tout cœur que cela s'améliorera et qu'au fil du temps les éditeurs, fort de leur "expérience", soient plus intelligent dans leur communication et que de nouveaux acteurs/petits éditeurs se développent.
Je ne trouve pas le milieu du jdr moins concurrentiel que d'autres, bien au contraire. Il y a plein d'acteurs différents, sur des créneaux parfois différents parfois similaires, et avec tout un éventail de méthodes et d'objectifs. Et le ticket d'entrée n'est pas si élevé pour sortir un livre de base d'un jeu. Après, quand tu commences à vouloir maintenir des gammes solides et plusieurs gammes en parallèle, c'est une autre histoire.

Thom'
May have been the losing side. Still not convinced it was the wrong one. - Captain Reynolds

Avatar de l’utilisateur
Illuminatii
Initié
Messages : 113
Inscription : jeu. juin 14, 2018 4:39 am

Re: Foulancement précocitatif - Des sous & des idées

Message par Illuminatii » dim. oct. 14, 2018 7:07 am

Bonjour Thom',

Merci pour le temps que tu as pris pour rédiger une réponse. Je ne sais pas qui tu es (et dans le cadre de cette discussion, cela ne m'intéresse pas), j'espère juste que mes remarques ont été prises avec recul et bienveillance, Internet déformant facilement le ton utilisé et donc l'intention du message.

Pour faire cours, je ne comprends pas comment on peut trouver des excuses et défendre les éditeurs qui ne tiennent pas leur délai de manière récurrente. Cela ne concerne pas les consommateurs, qui eux, apportent des fonds, pour une contrepartie. En d'autres termes,que le délai de cette contrepartie ne soit pas tenu pour X raisons, ce n'est pas le problème du client.

Je connais très bien le milieu du projet, et ceux qui ne savent pas tenir leur délai, ils dégagent vite en plus de se faire une mauvaise réputation (hors partenariat exclusif parce qu'un tel est le copain d'un tel). Plutôt que de se comparer à la médiocrité, je pense qu'il y aurait plutôt matière à niveler vers le haut et prendre exemple/diffuser les informations sur ce qui marche (et les bons élèves). (Effectivement, je me demande si on vit tous dans la même réalité, en fait.  ;))

Si un éditeur se lance dans un projet d'envergure, c'est qu'il estime avoir les moyens de le faire, de le chiffrer etc. Il peut se tromper, faire son mea culpa, ça peut arriver oui. Quand c'est systématique à tous ses projets, ça me paraît normal de penser qu'il y a un problème soit de process chez lui, soit de communication, soit des deux. Errare humanum est, perseverare diabolicum.
L'éditeur qui veut récupérer des gros projets et des parts du marché a tout à gagner en présentant un CV propre, avec tenue des délais et une satisfaction cliente (sur la qualité, la traduction, la communication... par exemple).

Enfin, si la tenue des délais est pour moi très importante, il faut souligner que pas tous les projets connaissent du retard et qu'on arrive à avoir nos beaux jeux de rôle en français, ce qui est positif.

Je trouverais d'ailleurs très intéressant d'avoir un sujet-reportage qui décrive les étapes précises entre le moment de la commande jusqu'à la livraison, avec tous les freins et toutes les difficultés possibles rencontrés.

Merci encore pour le temps que tu as passé à me répondre et je suis content de lire un avis divergeant.

Bonne fin de week-end.

ps: la critique/le coup de gueule ne fera malheureusement pas avancer les choses, j'en ai conscience.
Dernière modification par Illuminatii le dim. oct. 14, 2018 8:41 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Gridal
Banni
Messages : 1313
Inscription : jeu. août 17, 2006 8:13 pm

Re: Foulancement précocitatif - Des sous & des idées

Message par Gridal » dim. oct. 14, 2018 8:32 am

Il reste moins de deux jours pour participer au financement de la campagne pour Friponnes, on est pas loin d'atteindre le dernier palier ! En plus de la campagne, il est possible de commander le livre de base, l'écran et les romans.

https://fr.ulule.com/campagne-friponnes/

Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 9273
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: Foulancement précocitatif - Des sous & des idées

Message par Inigin » dim. oct. 14, 2018 9:12 am

Pour faire cours, je ne comprends pas comment on peut trouver des excuses et défendre les éditeurs qui ne tiennent pas leur délai de manière récurrente.

@Illuminatii : on pourra reprocher aux auteurs et éditeurs de jdr leur manque de professionnalisme, le jour où ce sera leur travail et où ils en vivront.
Pour pas mal de monde c'est un à-côté créatif, et le principe de la création, c'est que ça ne tient pas les délais (sinon on appelle ça un process industriel).

Je te donne un exemple : j'ai écrit une petite aide de jeu pour un jeu d'enquêtes policières bas-du-front. Ca m'a pris quelques heures plus quelques autres à affiner avec l'équipe du supplément (l'éditeur, un autre auteur, et un gars qui sert de référence lointaine et néanmoins adulée sur ce jeu). Ce travail a été publié et il fait les délices de quelques gens qui aiment bien rigoler pendant leurs parties de jdr. J'ai reçu un billet pour ce travail, deux années de suite (je ne dis pas de combien est le billet, mais globalement, ça fait une heure de travail à mon taux réel). Il est bien évident que pour des revenus pareils on se contrefout des délais (je tire mon chapeau à mon éditeur qui n'a pas la tâche facile).
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Thom'
Dieu des gastronomes en culottes courtes
Messages : 2050
Inscription : jeu. nov. 27, 2003 12:47 pm
Localisation : Montréal, QC
Contact :

Re: Foulancement précocitatif - Des sous & des idées

Message par Thom' » dim. oct. 14, 2018 2:43 pm

Illuminatii a écrit :
dim. oct. 14, 2018 7:07 am
Je connais très bien le milieu du projet, et ceux qui ne savent pas tenir leur délai, ils dégagent vite en plus de se faire une mauvaise réputation (hors partenariat exclusif parce qu'un tel est le copain d'un tel).
 
Le "milieu du projet"... Ça existe ça ? Parce que pour moi aux dernières nouvelles, il y a un tas de milieux qui font des projets, avec encore une fois des réalités bien différentes d'un cas à l'autre.

Mais bon on en revient à :
Et moi de regarder mon journal du soir où on nous parle de retard de plusieurs années pour un pont, d'un dépassement de plusieurs dizaines de milliards pour un logiciel de paie des fonctionnaires, et de 17 ans pour démanteler un bateau échoué
Moi aussi, je connais bien "le milieu du projet", et bizarrement je n'ai pas du tout la même expérience de toi. Les budgets dépassés, les délais explosés, les périmètres réduits ou changés en cours de route, c'est ça mon quotidien. Sur la multitude de projets auxquels j'ai participé, ils se comptent sur le doigt d'une main ceux qui se sont passés comme prévu et comme planifié. Et là je parle d'un milieu dans lequel tout le monde est très bien payé pour ce qu'il fait.
 
May have been the losing side. Still not convinced it was the wrong one. - Captain Reynolds

Avatar de l’utilisateur
Illuminatii
Initié
Messages : 113
Inscription : jeu. juin 14, 2018 4:39 am

Re: Foulancement précocitatif - Des sous & des idées

Message par Illuminatii » dim. oct. 14, 2018 3:04 pm

Thom' a écrit :
dim. oct. 14, 2018 2:43 pm
Illuminatii a écrit :
dim. oct. 14, 2018 7:07 am
Je connais très bien le milieu du projet, et ceux qui ne savent pas tenir leur délai, ils dégagent vite en plus de se faire une mauvaise réputation (hors partenariat exclusif parce qu'un tel est le copain d'un tel).
Le "milieu du projet"... Ça existe ça ? Parce que pour moi aux dernières nouvelles, il y a un tas de milieux qui font des projets, avec encore une fois des réalités bien différentes d'un cas à l'autre.       
On va peut-être éviter ce genre de singerie qui n'apporte rien à l'échange, à jouer les idiots ?
 
Thom' a écrit :
dim. oct. 14, 2018 2:43 pm
t moi de regarder mon journal du soir où on nous parle de retard de plusieurs années pour un pont, d'un dépassement de plusieurs dizaines de milliards pour un logiciel de paie des fonctionnaires, et de 17 ans pour démanteler un bateau échoué
Moi aussi, je connais bien "le milieu du projet", et bizarrement je n'ai pas du tout la même expérience de toi. Les budgets dépassés, les délais explosés, les périmètres réduits ou changés en cours de route, c'est ça mon quotidien. Sur la multitude de projets auxquels j'ai participé, ils se comptent sur le doigt d'une main ceux qui se sont passés comme prévu et comme planifié. Et là je parle d'un milieu dans lequel tout le monde est très bien payé pour ce qu'il fait.        
Bizarrement, je vois justement les équipes projets TOUT faire pour tenir les délais, quitte à bosser le week-end et à mettre des astreintes quand il le faut. Voire même à faire appel à des prestataires externes pour donner un coup de main. Et là je parle d'un milieu dans lequel tout le monde est très bien payé pour ce qu'il fait.

Et quand bien même qu'il y ait des projets en retard (et que la hiérarchie juge le chef de projet moins fiable/viable), pourquoi niveler vers le bas et se comparer aux voisins qui font de la merde plutôt que de niveler vers le haut et faire simplement son job (conscience professionnel, respect du client etc) en regardant les bonnes pratiques et en cherchant l'amélioration continue ?

Donc pour toi, c'est totalement normal que la livraison de livres de jeux de rôle financés à XXXX% connaisse des retards de presque un an ? Et ce, de manière régulière ? Il n'y a rien à changer, tout va bien ? Je suppose que ça relève des goûts et des couleurs et aucun cas de logique. A moins de ne vouloir le dernier mot et de contredire pour l'exercice ou d'y avoir un intérêt qui me dépasse. 

Avatar de l’utilisateur
Kyorou
Dieu de l'Executor Z
Messages : 9278
Inscription : mer. juin 27, 2012 1:09 pm
Localisation : Bruxelles

Re: Foulancement précocitatif - Des sous & des idées

Message par Kyorou » dim. oct. 14, 2018 3:20 pm

Normal ou pas, c'est la réalité des CF de jeu de rôle.

Vote avec ton porte-monnaie : si ça ne te plait pas, ne pledge pas. Et tu t'éviteras du stress par ailleurs.
Je ne trolle pas. Je stimule, nuance.

Mon blog, où je développe mon setting S&S.

Avatar de l’utilisateur
Kandjar
Envoyé de la Source
Messages : 6017
Inscription : sam. févr. 05, 2005 9:32 pm
Localisation : Petit mouroir tout gris entre l'Allemagne et la vie

Re: Foulancement précocitatif - Des sous & des idées

Message par Kandjar » dim. oct. 14, 2018 3:24 pm

Peut-être parce que l'alternative n'est pas "du retard / pas de retard" mais "du retard / un produit moins bon".
S'il reste des clients intéressés, on peut peut-être en conclure que c'est une stratégie valable.
ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Illuminatii
Initié
Messages : 113
Inscription : jeu. juin 14, 2018 4:39 am

Re: Foulancement précocitatif - Des sous & des idées

Message par Illuminatii » dim. oct. 14, 2018 3:32 pm

Kandjar a écrit :
dim. oct. 14, 2018 3:24 pm
S'il reste des clients intéressés, on peut peut-être en conclure que c'est une stratégie valable.
Je suis totalement d'accord sur ce point.  :yes:

Pour revenir au sujet initial, je ne sais pas si c'est déjà passé et ce qu'il en est du projet, Vincent Baker serait en train de travailler sur une version d'Apocalypse World PG-13 appelé "Burned Over".

 

Avatar de l’utilisateur
Thom'
Dieu des gastronomes en culottes courtes
Messages : 2050
Inscription : jeu. nov. 27, 2003 12:47 pm
Localisation : Montréal, QC
Contact :

Re: Foulancement précocitatif - Des sous & des idées

Message par Thom' » dim. oct. 14, 2018 3:37 pm

Illuminatii a écrit :
dim. oct. 14, 2018 3:04 pm
Thom' a écrit :
dim. oct. 14, 2018 2:43 pm
Illuminatii a écrit :
dim. oct. 14, 2018 7:07 am
Je connais très bien le milieu du projet, et ceux qui ne savent pas tenir leur délai, ils dégagent vite en plus de se faire une mauvaise réputation (hors partenariat exclusif parce qu'un tel est le copain d'un tel).
Le "milieu du projet"... Ça existe ça ? Parce que pour moi aux dernières nouvelles, il y a un tas de milieux qui font des projets, avec encore une fois des réalités bien différentes d'un cas à l'autre.         
On va peut-être éviter ce genre de singerie qui n'apporte rien à l'échange, à jouer les idiots ? 
Au contraire, je pense que ça apporterait beaucoup à l'échange si tu acceptais que la réalité de ton univers ne s'applique pas forcément aux autres types de projets. Pour un tas de raison. Certaines connes, certaines logiques, certaines inattendues. Mais commencer par vouloir faire de sa propre réalité une réalité universelle, c'est la pire manière de débuter une discussion. En tout cas si tu veux réellement discuter et non juste nous faire bénéficier de ta sagesse.
Illuminatii a écrit :
dim. oct. 14, 2018 3:04 pm
Thom' a écrit :
dim. oct. 14, 2018 2:43 pm
t moi de regarder mon journal du soir où on nous parle de retard de plusieurs années pour un pont, d'un dépassement de plusieurs dizaines de milliards pour un logiciel de paie des fonctionnaires, et de 17 ans pour démanteler un bateau échoué
Moi aussi, je connais bien "le milieu du projet", et bizarrement je n'ai pas du tout la même expérience de toi. Les budgets dépassés, les délais explosés, les périmètres réduits ou changés en cours de route, c'est ça mon quotidien. Sur la multitude de projets auxquels j'ai participé, ils se comptent sur le doigt d'une main ceux qui se sont passés comme prévu et comme planifié. Et là je parle d'un milieu dans lequel tout le monde est très bien payé pour ce qu'il fait.          
Bizarrement, je vois justement les équipes projets TOUT faire pour tenir les délais, quitte à bosser le week-end et à mettre des astreintes quand il le faut. Voire même à faire appel à des prestataires externes pour donner un coup de main. Et là je parle d'un milieu dans lequel tout le monde est très bien payé pour ce qu'il fait. 
Ah mais oui, l'esclavage comme réponse à l'incompétence d'un chef de projet. Quel beau projet de vie.
Cela dit :
1) Qui te dit que les éditeurs de jdr font des horaires de fonctionnaires ? Parce que de mon côté, ceux que je connais ou fréquente, ils ne comptent pas trop leurs heures, comme qui dirait, et pourtant... Et puis pour bon nombre d'entre eux et de leurs contributeurs, on parle d'heures en plus de leurs heures de travail "normales". D'ailleurs, tiens, si un auteur de jdr se retrouve à faire des astreintes et bosser ses week-ends pour compenser un projet mal planifié, que penses-tu qu'il arrive sur les délais pour ses textes de jdr à rendre ?
2) Personne n'est très bien payé pour ce qu'il fait, dans le milieu du jdr (ou alors, retour à mon point initial: le prix des jdr ne serait pas le même). Donc je ne vois pas comment on peut avoir une exigence supérieure sur un truc comme les délais à d'autres milieux où les gens sont bien payés.

Ensuite, pour les prestataires externes, petit adage que tu connais certainement, si tu bosses dans le "milieu du projet" : neuf femmes ne font pas un enfant en un mois.
Illuminatii a écrit :
dim. oct. 14, 2018 3:04 pm
Et quand bien même qu'il y ait des projets en retard (et que la hiérarchie juge le chef de projet moins fiable/viable), pourquoi niveler vers le bas et se comparer aux voisins qui font de la merde plutôt que de niveler vers le haut et faire simplement son job (conscience professionnel, respect du client etc) en regardant les bonnes pratiques et en cherchant l'amélioration continue ?
À aucun moment je ne m'oppose à de l'amélioration continue. Au contraire, j'en suis un partisan. Mais qui te dit que ce n'est pas le cas ? Mais peut-être que le milieu part de loin (parce qu'il est artisanal et relativement "amateur", encore une fois) et qu'il faut quand même un moment pour s'améliorer ?
Ou peut-être aussi que les délais, ce n'est qu'un paramètre parmi d'autres ? Peut-être qu'au final, malgré les retards, les souscripteurs sont satisfaits de ce qu'ils reçoivent et comprennent au moins en partie les problèmes que ça entraîne ? Peut-être que les délais sont un aspect qu'ils acceptent pour que le périmètre des projets ne soit pas rabaissé, ou que les tarifs n'explosent pas ?
 
Illuminatii a écrit :
dim. oct. 14, 2018 3:04 pm
Donc pour toi, c'est totalement normal que la livraison de livres de jeux de rôle financés à XXXX% connaisse des retards de presque un an ? Et ce, de manière régulière ? Il n'y a rien à changer, tout va bien ? Je suppose que ça relève des goûts et des couleurs et aucun cas de logique. A moins de ne vouloir le dernier mot et de contredire pour l'exercice ou d'y avoir un intérêt qui me dépasse.  


Non, à aucun moment je ne dis que c'est normal. Relis-moi bien. Je dis juste qu'il y a des raisons à cet état de fait, et que ça ne se change pas d'un coup de baguette magique. Et que l'idée que c'est un manque de concurrence et que s'ils avaient des concurrents sérieux les éditeurs "coupables" disparaîtraient vite est une absurdité. Parce que tout simplement on parle d'un milieu amateur et artisanal où chacun apprend de ses erreurs. Donc de nouveaux acteurs, à de rares exceptions près, se taperaient les mêmes déboires.
 
May have been the losing side. Still not convinced it was the wrong one. - Captain Reynolds

Avatar de l’utilisateur
Illuminatii
Initié
Messages : 113
Inscription : jeu. juin 14, 2018 4:39 am

Re: Foulancement précocitatif - Des sous & des idées

Message par Illuminatii » dim. oct. 14, 2018 4:05 pm

Thom' a écrit :
dim. oct. 14, 2018 3:37 pm
Illuminatii a écrit :
dim. oct. 14, 2018 3:04 pm
Thom' a écrit :
dim. oct. 14, 2018 2:43 pm
Le "milieu du projet"... Ça existe ça ? Parce que pour moi aux dernières nouvelles, il y a un tas de milieux qui font des projets, avec encore une fois des réalités bien différentes d'un cas à l'autre.         
On va peut-être éviter ce genre de singerie qui n'apporte rien à l'échange, à jouer les idiots ?    
Au contraire, je pense que ça apporterait beaucoup à l'échange si tu acceptais que la réalité de ton univers ne s'applique pas forcément aux autres types de projets. Pour un tas de raison. Certaines connes, certaines logiques, certaines inattendues. Mais commencer par vouloir faire de sa propre réalité une réalité universelle, c'est la pire manière de débuter une discussion. En tout cas si tu veux réellement discuter et non juste nous faire bénéficier de ta sagesse.
Illuminatii a écrit :
dim. oct. 14, 2018 3:04 pm
Thom' a écrit :
dim. oct. 14, 2018 2:43 pm
Moi aussi, je connais bien "le milieu du projet", et bizarrement je n'ai pas du tout la même expérience de toi. Les budgets dépassés, les délais explosés, les périmètres réduits ou changés en cours de route, c'est ça mon quotidien. Sur la multitude de projets auxquels j'ai participé, ils se comptent sur le doigt d'une main ceux qui se sont passés comme prévu et comme planifié. Et là je parle d'un milieu dans lequel tout le monde est très bien payé pour ce qu'il fait.          
Bizarrement, je vois justement les équipes projets TOUT faire pour tenir les délais, quitte à bosser le week-end et à mettre des astreintes quand il le faut. Voire même à faire appel à des prestataires externes pour donner un coup de main. Et là je parle d'un milieu dans lequel tout le monde est très bien payé pour ce qu'il fait.    
Ah mais oui, l'esclavage comme réponse à l'incompétence d'un chef de projet. Quel beau projet de vie.
Cela dit :
1) Qui te dit que les éditeurs de jdr font des horaires de fonctionnaires ? Parce que de mon côté, ceux que je connais ou fréquente, ils ne comptent pas trop leurs heures, comme qui dirait, et pourtant... Et puis pour bon nombre d'entre eux et de leurs contributeurs, on parle d'heures en plus de leurs heures de travail "normales". D'ailleurs, tiens, si un auteur de jdr se retrouve à faire des astreintes et bosser ses week-ends pour compenser un projet mal planifié, que penses-tu qu'il arrive sur les délais pour ses textes de jdr à rendre ?
2) Personne n'est très bien payé pour ce qu'il fait, dans le milieu du jdr (ou alors, retour à mon point initial: le prix des jdr ne serait pas le même). Donc je ne vois pas comment on peut avoir une exigence supérieure sur un truc comme les délais à d'autres milieux où les gens sont bien payés.

Ensuite, pour les prestataires externes, petit adage que tu connais certainement, si tu bosses dans le "milieu du projet" : neuf femmes ne font pas un enfant en un mois.
Illuminatii a écrit :
dim. oct. 14, 2018 3:04 pm
Et quand bien même qu'il y ait des projets en retard (et que la hiérarchie juge le chef de projet moins fiable/viable), pourquoi niveler vers le bas et se comparer aux voisins qui font de la merde plutôt que de niveler vers le haut et faire simplement son job (conscience professionnel, respect du client etc) en regardant les bonnes pratiques et en cherchant l'amélioration continue ?
À aucun moment je ne m'oppose à de l'amélioration continue. Au contraire, j'en suis un partisan. Mais qui te dit que ce n'est pas le cas ? Mais peut-être que le milieu part de loin (parce qu'il est artisanal et relativement "amateur", encore une fois) et qu'il faut quand même un moment pour s'améliorer ?
Ou peut-être aussi que les délais, ce n'est qu'un paramètre parmi d'autres ? Peut-être qu'au final, malgré les retards, les souscripteurs sont satisfaits de ce qu'ils reçoivent et comprennent au moins en partie les problèmes que ça entraîne ? Peut-être que les délais sont un aspect qu'ils acceptent pour que le périmètre des projets ne soit pas rabaissé, ou que les tarifs n'explosent pas ?
 
Illuminatii a écrit :
dim. oct. 14, 2018 3:04 pm
Donc pour toi, c'est totalement normal que la livraison de livres de jeux de rôle financés à XXXX% connaisse des retards de presque un an ? Et ce, de manière régulière ? Il n'y a rien à changer, tout va bien ? Je suppose que ça relève des goûts et des couleurs et aucun cas de logique. A moins de ne vouloir le dernier mot et de contredire pour l'exercice ou d'y avoir un intérêt qui me dépasse.  


Non, à aucun moment je ne dis que c'est normal. Relis-moi bien. Je dis juste qu'il y a des raisons à cet état de fait, et que ça ne se change pas d'un coup de baguette magique. Et que l'idée que c'est un manque de concurrence et que s'ils avaient des concurrents sérieux les éditeurs "coupables" disparaîtraient vite est une absurdité. Parce que tout simplement on parle d'un milieu amateur et artisanal où chacun apprend de ses erreurs. Donc de nouveaux acteurs, à de rares exceptions près, se taperaient les mêmes déboires.  
A partir du moment où tu prends personnellement l'échange, je ne pense pas qu'il y ait grand chose à (re)dire ici.

Je te présente publiquement mes excuses si tu t'es senti visé d'une quelconque manière sur ce que j'ai écrit. Continue à faire du bon boulot et à nous fournir des jeux de rôle en français (si tu es l'un des acteurs), c'est l'essentiel.

Plein de bisous, d'amour et ne change rien.

Ma boite à MP est ouverte au cas où tu voudrais que l'on discute en vocal, pas pour débattre à quel point les retards des jeux sont légitimes et que c'est normal, mais plutôt pour parler de ce qui freine et qui n'est jamais prévu/prévisible.

PS: je ne pense pas que tu sois aussi détaché que tu ne le dises, pour faire preuve d'autant de mauvaise foi et détourner la discussion. A moins d'avoir touché un nerf sensible, sinon tu n'en aurais guère à faire.
Dernière modification par Illuminatii le dim. oct. 14, 2018 6:55 pm, modifié 1 fois.

Verrouillé