[Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Lovercraft

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
Sammael99
Dieu des babines ruinées
Messages : 10082
Inscription : mer. sept. 15, 2004 11:43 pm
Localisation : Hong Kong, Chine

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Vermer

Message par Sammael99 » ven. juil. 13, 2018 11:30 am

L'un n'empêche pas l'autre. Le tout combiné d'une bonne couche de "si t'es pas d'accord avec moi, t'as tort".
Mozart n'a pas écrit que le Boléro de Ravel. Mais aussi plein d'autres trucs beaucoup moins connus (comme le canon de Pachelbel). - Le Grümph

Avatar de l’utilisateur
Rhoward
Prêtre
Messages : 336
Inscription : lun. janv. 16, 2006 10:09 am

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Vermer

Message par Rhoward » ven. juil. 13, 2018 11:38 am

Erwan G a écrit :
ven. juil. 13, 2018 10:46 am
vermer a écrit :
jeu. juil. 12, 2018 8:26 pm
Tristan a écrit :
jeu. juil. 12, 2018 8:19 pm
H.H. Ewers, dont j’ai des souvenirs lointains et un peu flous, est un pilier du fantastique du XXe siècle. Sa carrière commence dans les années 1900 et court jusqu’à la fin des années 20.
Oui, tu as raison début XX, mais c'est la continuité du fantastique du XIX je trouve et forme le creuset d’où les médiocres Lovercraft et CAS se nourriront plus tard. 

T'es parfait, ne change rien.

Cependant, je me demande toujours : tu fais ça juste par provocation ou tu y crois vraiment ? 
C'est HS mais... Merci Erwan G, ça fait des plombes que je rêve de dire ça.
 

Avatar de l’utilisateur
vermer
Mystique
Messages : 839
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Vermer

Message par vermer » ven. juil. 13, 2018 6:48 pm

Erwan G a écrit :
ven. juil. 13, 2018 10:46 am
vermer a écrit :
jeu. juil. 12, 2018 8:26 pm
Tristan a écrit :
jeu. juil. 12, 2018 8:19 pm
H.H. Ewers, dont j’ai des souvenirs lointains et un peu flous, est un pilier du fantastique du XXe siècle. Sa carrière commence dans les années 1900 et court jusqu’à la fin des années 20.
Oui, tu as raison début XX, mais c'est la continuité du fantastique du XIX je trouve et forme le creuset d’où les médiocres Lovercraft et CAS se nourriront plus tard.

T'es parfait, ne change rien.

Cependant, je me demande toujours : tu fais ça juste par provocation ou tu y crois vraiment ?
J'y crois.
On se plaint que les ventes de SF baissent et que la qualité n'est pas toujours là. Et oui je pense que c'est important de promouvoir une SFF qualitative et d'avoir des opinions sur le genre qui soient d'un ordre littéraire/artistiques et qui dépassent les effets de modes, fanclub et de marketing.
Faire l’apologie de la médiocrité est un vrai danger pour le genre et ne vas développer ni la qualité ni le lectorat, bien au contraire je pense.

Et si Nebal écrit des commentaires publiques sur les forums du net, plateforme d’échange, c'est justement pour rencontrer et partager d'autres opinions et commentaires en présentant les siens - sinon il ne les posterait que sur son Blog.
Le critique est le premier qui ne puisse se plaindre d’être lui même critiqué à son tour il me semble...
Dernière modification par vermer le ven. juil. 13, 2018 7:32 pm, modifié 2 fois.
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
vermer
Mystique
Messages : 839
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Vermer

Message par vermer » ven. juil. 13, 2018 6:50 pm

Sammael99 a écrit :
ven. juil. 13, 2018 11:30 am
L'un n'empêche pas l'autre. Le tout combiné d'une bonne couche de "si t'es pas d'accord avec moi, t'as tort".

D'ou l'utilité de présenter des arguments articulés autours de valeurs, qui elles sont personnelles et subjectives, mais qui rendent le raisonnement lisible et interprétable.
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
Celi
Banni
Messages : 1499
Inscription : mer. avr. 27, 2005 8:14 pm

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Vermer

Message par Celi » ven. juil. 13, 2018 6:57 pm

vermer a écrit :
ven. juil. 13, 2018 6:48 pm

Le critique est le premier qui ne puisse se plaindre d’être lui même critiqué à son tour il me semble...

Auquel cas un certain parallélisme des formes est le bienvenu. Je n'ai pas vu Nebal être aussi virulent que tu l'as été. :bierre:

Avatar de l’utilisateur
vermer
Mystique
Messages : 839
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Vermer

Message par vermer » ven. juil. 13, 2018 7:05 pm

Nébal a écrit :
jeu. juil. 12, 2018 3:47 pm
Image

Lu Hyperborée et Poséidonis, de Clark Ashton Smith, dans l'édition issue du financement participatif ('intégrale", volume 2 : Mondes premiers).

J'ai trouvé ça vraiment excellent. Probablement pas du niveau de Zothique, mais excellent quand même.

Hop : Clark Ashton SMITH, Intégrale, vol. 2 : Mondes premiers, Hyperborée & Poséidonis
Vu qu'il y a du coupage de la modération, cela perds un peu en lisibilité - je résume et simplifie donc:

Nébal, tu dis dans ta critique :

" À ces divers degrés, on perçoit bien l'importance de Clark Ashton Smith dans l’histoire de la fantasy et peut-être plus encore du registre sword and sorcery : si l’auteur, en définitive, a sa place qui lui est propre – et sa plume magique y est pour beaucoup – ... "

"... Le fait est que ce deuxième volume est excellent – rien de mauvais, et même pas vraiment de médiocre. Rares, somme toute, sont les recueils de nouvelles qui peuvent en dire autant. Il faut vraiment remercier les éditions Mnémos pour cette très salutaire entreprise de réédition, et qui plus est sous une forme aussi attrayante. Ce n’est qu’ainsi que je découvre véritablement Clark Ashton Smith, et, bon sang, il était bien temps ! Smith était un auteur brillant, doté à la fois d’une très forte singularité, et d’une palette étonnamment variée."

Pourquoi ?
Quels sont les éléments littéraires des textes et du style l'auteur qui te font dire cela ?
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
Nébal
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1845
Inscription : jeu. avr. 04, 2013 10:04 am
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Vermer

Message par Nébal » ven. juil. 13, 2018 8:10 pm

ve : je suis fatigué.

Tu parles d'échanger - échanger, c'est bien. Si je ne voulais pas échanger, je n'écrirais pas ces chros, je ne les partagerais pas.

J'ai essayé d'échanger avec toi - sur ce forum, dans ce genre de fils ou par MP. Mais ça n'a jamais été fructueux - je n'y ai récolté, très vite, que des insultes et des accusations ahurissantes.

(Depuis tout ce temps, je n'ai pas osé déterminer si tu en as conscience.)

Bon, très bien, c'est pas grave. Le monde continue de tourner. Je m'en remettrai. Mais je ne suis pas masochiste au point de vouloir remettre ça à chaque fois.

Je suis fatigué.

Par ailleurs, on peut remettre en cause ma compétence, trouver que je dis que de la merde, que j'ai des goûts de chiottes, que j'écris comme une pine, au mieux que je suis une boussole qui indique le sud, tu n'es pas le premier, tu ne seras pas le dernier, car tout ça est bien évidemment très très possible, et la critique est toujours bienvenue - même quand elle est douloureuse, parce que, oui, j'ai mon ego ; mais tant mieux, alors, c'est généralement qu'elle est d'autant plus légitime, et je peux essayer d'en tirer des enseignements, avec de la chance - si je ne suis pas encore un cas désespéré. Mais, pour ça, les arguments sont préférables aux insultes et aux jugements péremptoires.

D'ailleurs, oui, il y a des papiers dont je ne suis vraiment pas fier - et ça inclut celui sur Ewers, tiens ; je m'en suis expliqué par ailleurs. Tu peux le mettre dans le dossier à charge.

(Même si ton "argumentaire" concernant Ewers, en y opposant Lovecraft et Smith, me paraît... édifiant.)

Mais OK.

Par contre, j'apprécie beaucoup moins qu'on remette en cause mon honnêteté. Ce que tu fais à peu près systématiquement, et ça, ça me gave vraiment.

(Là encore, en es-tu conscient ? Est-ce une véritable conviction ? Du trollage ? Je ne sais pas.)

Échanger avec toi, sur ces bases... Franchement, je ne peux pas. Ou plus. Je suis fatigué. Je suis sidéré que cela ne te fatigue pas, toi. Tu sais, personne ne t'oblige à lire mes chros, hein. Tu t'en porterais peut-être mieux.

Et elles sont déjà assez longues et sans doute redondantes comme ça. Les questions que tu me poses, là, comme un chef d'accusation, je crois sincèrement y avoir répondu dans mes chros - du mieux de mes capacités du moins. Alors je ne vais pas rajouter une tartine de plus qui ne te convaincra pas davantage. Toi dont les avis sont notoirement bien plus étayés.

En ce qui me concerne : stop. Mais si tu considères qu'il en va de la santé et de la gloire de la SFFF de me pisser dessus, ne t'en prive pas - des fois que ça marcherait, hein...

Avatar de l’utilisateur
vermer
Mystique
Messages : 839
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Vermer

Message par vermer » ven. juil. 13, 2018 8:50 pm

Nébal a écrit :
ven. juil. 13, 2018 8:10 pm
... J'ai essayé d'échanger avec toi - sur ce forum, dans ce genre de fils ou par MP. Mais ça n'a jamais été fructueux - je n'y ai récolté, très vite, que des insultes et des accusations ahurissantes.
Les insultes non, c'est pas mon genre, pour le reste oui et je vais expliquer...

Nébal a écrit :
ven. juil. 13, 2018 8:10 pm
... la critique est toujours bienvenue - même quand elle est douloureuse, parce que, oui, j'ai mon ego ; mais tant mieux, alors, c'est généralement qu'elle est d'autant plus légitime, et je peux essayer d'en tirer des enseignements, avec de la chance - si je ne suis pas encore un cas désespéré.
La dans de mon recadrage de ma question je souligne exactement le point faible et essentiel améliorable de ta critique ...

Nébal a écrit :
ven. juil. 13, 2018 8:10 pm
Par contre, j'apprécie beaucoup moins qu'on remette en cause mon honnêteté. Ce que tu fais à peu près systématiquement, et ça, ça me gave vraiment.
Oui, tout à fait car comme lecteur on sature des pubs et du marketing, je m'explique...

Dans ta critique, il n'y a que du positif, sans argumentation littéraire, pas de négatif et l'auteur, le livre et les éditions Mnémos y sont encensés.
À la fin on se demande presque pourquoi ce livre n'est pas prix Nobel de littérature.
Vu qu'il n'y pas vraiment d'argumentaires pour ces éloges ni d'ombres au tableau, tu peux voir que comme lecteur on se demande si on ne vient pas de nous faire lire un info-mercial déguisé de chez Mnémos. C'est un effet de construction et un sentiment qui vient du contenu unidirectionnel et assertif de ton texte.
D’où le questionnement, en absence d'autre chose compréhensible, sur le propos et la motivation de la démarche de la chronique car on ne comprends pas du tout les fondements de cette éloge.
Si celle-ci était argumentée différemment, avec une grille de valeurs meme tres personnelle, on aurait pas du tout ce type de doutes. Tu vois ce que je veux dire au niveau de la logique de lecture ?
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
agone35
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2139
Inscription : jeu. févr. 11, 2010 2:58 pm
Localisation : Back to Breiz
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Vermer

Message par agone35 » ven. juil. 13, 2018 11:43 pm

Oui enfin Vermer, ses chroniques, c'est un point de vue, en l'occurrence et présentement sur quelque chose qu'il a beaucoup aimé, donc que la chronique soit élogieuse n'est pas très étonnant.
Que tu vienne te permettre de mettre en doute son honnêteté en public et en ayant pour seule preuve ta certitude à peine déguisée, là, oui, c'est insultant. Quand on accuse comme ça (ah, non, excuse-moi, quand on "se pose des questions"), on apporte des preuves, sinon, on appelle ça de la diffamation (ah oui mais non, vu que tu n'accuse pas, tu "te demande").

Tu doute de la sincérité de Nébal ? Tu n'aime pas sa façon d'argumenter (ah ben non, armé de la Vérité que tu détiens, tu juges que non, il n'argumente pas vraiment) ? Et bien, Nébal a raison : ne lis pas ses chroniques. C'est pourtant assez simple comme solution.

Maintenant, tu pourrais aussi envisager que sa façon d'écrire ses chroniques est différente de la façon dont tu le ferais toi, et passer à autre chose : depuis le temps je crois qu'on a tous compris que tu doutais de l'objectivité de Nébal (et c'est là un euphémisme) et que tu trouvais ses chroniques peu argumentées, mal écrites et mal étayées. Pour ton propre bien-être, ne t'inflige pas la lecture d'une autre de ses chroniques.

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 5535
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Vermer

Message par sherinford » sam. juil. 14, 2018 12:30 am

vermer a écrit :
ven. juil. 13, 2018 8:50 pm
Vu qu'il n'y pas vraiment d'argumentaires pour ces éloges ni d'ombres au tableau, tu peux voir que comme lecteur on se demande si on ne vient pas de nous faire lire un info-mercial déguisé de chez Mnémos. C'est un effet de construction et un sentiment qui vient du contenu unidirectionnel et assertif de ton texte.
D’où le questionnement, en absence d'autre chose compréhensible, sur le propos et la motivation de la démarche de la chronique car on ne comprends pas du tout les fondements de cette éloge.

Je ne peux pas parler pour Nébal, mais personnellement, ça me ferait profondément chier de venir partager avec vous les lectures que j’ai pas aimé, ou que j’ai vermerisée. Du coup, quand je vous parle d’un bouquin, c’est généralement parce qu’il m’a marqué positivement, d’une façon ou d’une autre. Il n’y a rien de suspect là derrière, et il faut vraiment avoir un esprit comme le tien pour imaginer je ne sais quelle sorte de conspiration publicitaire dans un tel contexte.

Je ne suis pas tout à fait fan des critiques de Nébal non plus, car elles sont trop longues à mon goût, et sont aussi légèrement trop... comment dire... analytiques ? Bref, tu y vas un peu fort, vermer: on a le droit de ne pas partager tes goûts étrangement élitistes qui placent Moorcock au pinnacle de la fantasy et Lovecraft dans les bas-fonds de l’horreur, le tout basé sur une lecture diagonale de 10% des ouvrages que tu te permets de descendre en flammes.

On pense tous avoir le monopole du bon goût, tout en ayant des préférences très marquées pour des oeuvres très différentes. Il n’y a pas “une” vérité absolue dans ce domaine.

Avatar de l’utilisateur
vermer
Mystique
Messages : 839
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Vermer

Message par vermer » sam. juil. 14, 2018 12:35 am

Bon, je donne un exemple si cela rends les choses plus claires...

Situation 1 :
Kevin, 14 ans, adore CAS, il dit :
C’est le meilleur livre de l’année car …
- C'est super, il y a des monstres et des sorcières, j'adore ça !
- C'est des histoires courtes ou je peux lire une page ou deux pour l'ambiance et sans perdre le fil, juste avant de m'endormir !
- Il utilise plein de mots que je ne connais pas, c'est riche et j'apprends plein de vocabulaire, c'est super !
- C'est vachement plus sombre et macabre qu'Harry Potter, j'adore !
Bilan : on comprends son avis et ses gouts. Ce ne sont pas forcément les nôtres, mais on voit ce qui lui plait.

Situation 2 :

- Vive Poutine ! Vive Poutine ! Poutine est le meilleur !
- Pourquoi tu dis ça ?
- C’est mes gouts, je viens de vous le dire : par ce que c’est LE meilleur ! Vive Poutine ! Vive Poutine !
Bilan : On doute… Et on se pose des questions : ce gars est-il sincère ou bien il y autre chose derrière ?

Ce n’est pas une attaque sur toi Nebal, si tu articules plus l’argumentaire on comprendra mieux ton point de vue.

Aussi pourquoi je dis tout cela à Nebal au lieu de l’ignorer :
1 – ca ne fait pas avancer le schmilblick
2 – Nebal est un des 10 critiques de SF qui écrivent dans le plus grand/seul magazine de SFF en France, Bifrost. Sa voix porte donc et on peut attendre de lui une certaine qualité/rigueur je pense.

PS: Leiber et non Moorcock au pinnacle de la fantasy... mais oui Lovecraft dans les bas-fonds de l’horreur, loin derriere Jean Ray. ;)
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
vermer
Mystique
Messages : 839
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Vermer

Message par vermer » sam. juil. 14, 2018 2:46 am

Image

Anthologie solide autour d'auteurs féminins avec certains textes qui sont des classiques de la SF:

1 - Pamela SARGENT, Les Femmes et la science-fiction (Women in Science-Fiction), pages 11 à 46, Introduction, trad. Claude SAUNIER
2 - Sonya DORMAN, L'Enfant rêve (The child dreams), pages 47 à 47, trad. Claude SAUNIER
3 - Judith MERRIL, Et seule une mère... (That only a mother), pages 49 à 60, trad. Claude SAUNIER
4 - Katherine MacLEAN, Cet homme est contagieux (Contagion), pages 61 à 95, trad. Claude SAUNIER
5 - Marion Zimmer BRADLEY, Les Voix du vent (The Wind People), pages 97 à 114, trad. Claude SAUNIER
6 - Anne McCAFFREY, Une nef chantait (The ship who sang), pages 115 à 136, trad. Claude SAUNIER
7 - Sonya DORMAN, Quand j'étais Miss Dow (When I was Miss Dow), pages 137 à 150, trad. Claude SAUNIER
8 - Kate WILHELM, La Plus grande vedette du monde (Baby, you were great), pages 151 à 166, trad. Claude SAUNIER
9 - Ursula K. LE GUIN, Plus vaste qu'un empire (Vaster Than Empires and More Slow), pages 167 à 202, trad. Claude SAUNIER
10 - Chelsea Quinn YARBRO, Fausse aurore (False dawn), pages 203 à 220, trad. Claude SAUNIER
11 - Vonda N. McINTYRE, De Brume, d'Herbe et de Sable (Of Mist, and Grass, and Sand), pages 221 à 245, trad. Claude SAUNIER

On y retrouve particulièrement :
Et seule une mère.. de MERRIL : qui présent les inquiétudes d'une mère. Assez bien, mais un ultra classique, peut être trop de nos jours.

Cet homme est contagieux de MacLEAN : une tres bonne nouvelle de SF classique ou un équipage de vaisseau de colonisation arrive sur un planète et est surpris de rencontrer un homme roux qui leur souhaite la bienvenue et leur dit que la planète est déjà colonisée !

Les Voix du vent de BRADLEY : Une femme d'un equipage de vaisseau décide de rester seul sur un plente avec son enfant qu'elle a eut dans conditions mystérieuses. Un peu classique mais bien fait avec une jolie ambiance et de la poésie.

De Brume, d'Herbe et de Sable de McINTYRE : histoire à l'ambiance originale d'une soigneuse et de ses serpents au chevet d'un enfant. De beaux personnages, une ambiance forte et dépaysante pour une nouvelle tout en sensibilité.
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favoris:
Hurlements, Pendragon, Every Day Is Halloween, Reve de Dragon, Empires et Dynasties, Paranoia, Mnemosyne.

Profile de lecture Babelio

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 5535
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Vermer

Message par sherinford » sam. juil. 14, 2018 7:20 am

vermer a écrit :
sam. juil. 14, 2018 12:35 am
Bon, je donne un exemple si cela rends les choses plus claires...

Situation 1 :
Kevin, 14 ans, adore CAS, il dit :
C’est le meilleur livre de l’année car …
- C'est super, il y a des monstres et des sorcières, j'adore ça !
- C'est des histoires courtes ou je peux lire une page ou deux pour l'ambiance et sans perdre le fil, juste avant de m'endormir !
- Il utilise plein de mots que je ne connais pas, c'est riche et j'apprends plein de vocabulaire, c'est super !
- C'est vachement plus sombre et macabre qu'Harry Potter, j'adore !
Bilan : on comprends son avis et ses gouts. Ce ne sont pas forcément les nôtres, mais on voit ce qui lui plait.

Situation 2 :

- Vive Poutine ! Vive Poutine ! Poutine est le meilleur !
- Pourquoi tu dis ça ?
- C’est mes gouts, je viens de vous le dire : par ce que c’est LE meilleur ! Vive Poutine ! Vive Poutine !
Bilan : On doute… Et on se pose des questions : ce gars est-il sincère ou bien il y autre chose derrière ?

Ce n’est pas une attaque sur toi Nebal, si tu articules plus l’argumentaire on comprendra mieux ton point de vue.

Aussi pourquoi je dis tout cela à Nebal au lieu de l’ignorer :
1 – ca ne fait pas avancer le schmilblick
2 – Nebal est un des 10 critiques de SF qui écrivent dans le plus grand/seul magazine de SFF en France, Bifrost. Sa voix porte donc et on peut attendre de lui une certaine qualité/rigueur je pense.

PS: Leiber et non Moorcock au pinnacle de la fantasy... mais oui Lovecraft dans les bas-fonds de l’horreur, loin derriere Jean Ray. ;)

Pour quelqu’un qui argumente ses critiques dans un style télégraphique, voire lapidaire, après avoir lu 10 pages d’un bouquin, je te trouve singulièrement exigeant... avec les autres.

Avatar de l’utilisateur
fleo
Dieu des gens nés un 24 Octobre
Messages : 1090
Inscription : mer. oct. 15, 2003 11:35 pm
Localisation : Rennes

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Vermer

Message par fleo » sam. juil. 14, 2018 8:44 am

vermer a écrit :
sam. juil. 14, 2018 12:35 am
Nebal est un des 10 critiques de SF qui écrivent dans le plus grand/seul magazine de SFF en France, Bifrost. Sa voix porte donc et on peut attendre de lui une certaine qualité/rigueur je pense

OK, en fait tu voudrais être redac chef de Bifrost.
BAKOUNINE - D-Beat raw punk

Avatar de l’utilisateur
agone35
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2139
Inscription : jeu. févr. 11, 2010 2:58 pm
Localisation : Back to Breiz
Contact :

Re: [Livres] De PJ Morgan à la littérature, en passant par Vermer

Message par agone35 » sam. juil. 14, 2018 10:43 am

vermer a écrit :
sam. juil. 14, 2018 12:35 am
Bon, je donne un exemple si cela rends les choses plus claires...

Situation 1 :
Kevin, 14 ans, adore CAS, il dit :
C’est le meilleur livre de l’année car …
- C'est super, il y a des monstres et des sorcières, j'adore ça !
- C'est des histoires courtes ou je peux lire une page ou deux pour l'ambiance et sans perdre le fil, juste avant de m'endormir !
- Il utilise plein de mots que je ne connais pas, c'est riche et j'apprends plein de vocabulaire, c'est super !
- C'est vachement plus sombre et macabre qu'Harry Potter, j'adore !
Bilan : on comprends son avis et ses gouts. Ce ne sont pas forcément les nôtres, mais on voit ce qui lui plait.

Situation 2 :
- Vive Poutine ! Vive Poutine ! Poutine est le meilleur !
- Pourquoi tu dis ça ?
- C’est mes gouts, je viens de vous le dire : par ce que c’est LE meilleur ! Vive Poutine ! Vive Poutine !
Bilan : On doute… Et on se pose des questions : ce gars est-il sincère ou bien il y autre chose derrière ?

Ce n’est pas une attaque sur toi Nebal, si tu articules plus l’argumentaire on comprendra mieux ton point de vue.

Aussi pourquoi je dis tout cela à Nebal au lieu de l’ignorer :
1 – ca ne fait pas avancer le schmilblick
2 – Nebal est un des 10 critiques de SF qui écrivent dans le plus grand/seul magazine de SFF en France, Bifrost. Sa voix porte donc et on peut attendre de lui une certaine qualité/rigueur je pense.

PS: Leiber et non Moorcock au pinnacle de la fantasy... mais oui Lovecraft dans les bas-fonds de l’horreur, loin derriere Jean Ray. ;)
De l'art de la caricature insultante, bravo, quel talent.

Mais, Vermer, dire tout cela à Nébal au lieu de l'ignorer ne fais PAS avancer le schmilblick : Nébal est fatigué de te répondre et j'ai du mal à voir comment on pourrait tenir compte de critique formulées de façon aussi désagréable. Et pour les autre participants du forum, je n'ai pas l'impression que ça apporte grand chose.

Et plutôt que de poser comme parangon de la rigueur et de la qualité, ce serait peut-être une bonne idée que tu admette que ce n'est que ton avis à toi personnel et qu'il serait une bonne idée de l'exprimer avec un peu plus d'humilité. (d'ailleurs tu a pu constater ici-même que tous ne sont pas d'accord avec ton analyse).

Répondre