Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
killerklown
Dieu des intégristes contrariés
Messages : 5986
Inscription : mer. mai 31, 2006 4:52 pm
Localisation : Allemagne

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par killerklown » lun. août 06, 2018 4:15 pm

... Snip ... devait être un message privé ...
Flexirôliste™ à tendance jeu de rôle 90ies

http://emporio-caduto.blogspot.com
http://intolondon1814.blogspot.com

Avatar de l’utilisateur
Fabulo
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1803
Inscription : mar. juin 09, 2015 12:19 am

La vérité sur Bhopal

Message par Fabulo » mar. août 07, 2018 12:49 am

Cthulhu Dark.
Oneshot.

Un médecin endetté opère à la chaine des individus pour modifier leurs cordes vocales...une opération inutile, dangereuse et dont la finalité est obscure.
Il est assassiné, sans doute par son commanditaire, pour l'empêcher de révéler l'existence de ces opérations clandestines, payées à prix d'or.
Les indices sur la scène de crime montrent clairement que le médecin a effectivement pratiqué de multiples opérations sur des cordes vocales...

Le meurtre rituel semble le fait de thugs indiens, d'après les indices (strangulation, image de Kali cloué sur le torse, ensevelissement partiel).

Par ailleurs, David Parker, un ésotériste illuminé est accusé par un journaliste d'investigation d'avoir provoqué sciemment la catastrophe de Bhopal, en Inde, en 1984, causant la mort de milliers de personnes. Il aurait payé des voyous locaux pour saboter l'usine chimique et répandre ainsi la mort.

Les Pjs hésitent longuement : doivent ils croire Parker qui leur explique qu'il a sacrifié la ville entière de Bhopal pour empêcher un rituel occulte destiné à invoquer des créatures souterraines avides de destruction ? Il prétend que tuer tous les habitants était la seule façon de s'assurer que les cultistes étaient bien morts et incapables de mener à bien leurs projets macabres. Et il assure qu'un rituel identique est sur le point d'être de nouveau mis en oeuvre, d'après ses calculs.

Ca parait un peu gros, non ? Ce mec est il malade ? Dit il la vérité ? Une vérité totalement délirante, si c'était le cas...
Et que signifie ces grimoires anciens qu'il montre à l'appui de ses dires, dans lesquels sont détaillées des opérations destinées à modifier les cordes vocales des participants au rituel, afin de leur permettre de prononcer des sons non humains pour pouvoir invoquer des "Cthoniens" ?
Coincidence ? Manipulation ? Les grimoires ont l'air authentiques...
Et ses liasses de notes, sa carte du monde au mur percée de punaises, de fils, parsemée de notes...Conspirationniste en robe de chambre ou véritable lanceur d'alerte occulte ?

Jusqu'à la dernière minute, ils vont hésiter...Après que Parker ait finalement tué (avec l'aide des pjs) le chef de la secte et que les pjs sont mis hors de cause, ils se retrouvent, quelques jours plus tard, autour d'une bière, perplexes, épouvantés, rongés par le doute.

Et ils n'auront jamais vraiment le mot de la fin : ont ils sauvé le monde d'une apocalypse ou bien juste souscrit au délire fumeux d'un illuminé et laisser buter un innocent ?
You know, you come from nothing - you're going back to nothing. What have you lost ? Nothing !

Jeux et oneshots sur Drivethru
Image

Avatar de l’utilisateur
Nightfalls
Messie
Messages : 1014
Inscription : dim. août 20, 2006 8:18 am
Localisation : Marseille

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Nightfalls » mer. août 08, 2018 7:30 am

Initiation à COPS, hier soir (3 joueurs)
Un petit 10-18 sur un braquage de bar gay à West Hollywood et ensuite affaire criminelle (inspirée affaire Charles Oba Shaver)

Avatar de l’utilisateur
Kaetel
Transcendé
Messages : 770
Inscription : mer. févr. 14, 2007 11:59 am
Localisation : Quelque part entre Orval, Rochefort, Chimay, Westmalle, Achel et Vleteren
Contact :

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Kaetel » mer. août 08, 2018 4:30 pm

Hier, 10e partie du Souffle du Dragon pour Nephilim.

Là on a a vraiment touché à la quintessence du jeu.

Spoiler:
Dans la même session, confrontation avec des templiers, réincarnation de Dahud, révélations sur le culte du dragon et Ys qui resurgit des flots. Intense et mystique.

Spoiler:
Pour plonger encore plus dans le background du jeu, j'ai remplacé le squat du groupe de rock celtique par un camp de gens du voyage, ce qui a permis d'introduire les bohémiens.
L'Art de la table est sur Twitter.
- 29/05: Rendre le monde vivant
- 30/04: Des combats vitaminés
- 13/03: Les 22 règles du jdr selon Pixar (partie 2)

Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis - Edgar Allan Poe

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 6169
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Localisation : Quimper (29)
Contact :

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Solaris » sam. août 11, 2018 11:08 am

Hier, 2e séance à shade, où j'y joue sorella Andrea, prêtresse sélénite.
Le MJ simplifie les règles et du coup, le jeu est vif et dynamique.
Nous étions à Clémence, accusés d'un meurtre à élucider.
Si le jeu en lui même pourrait être une nième version de Venise, rien que la présence des ombres est un régal et j'attends d'en savoir plu sur l'univers en tant que joueur :)

Avatar de l’utilisateur
Snorri
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2055
Inscription : lun. oct. 06, 2008 4:31 pm
Localisation : Lille

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Snorri » sam. août 11, 2018 11:30 am

Les deux dernières séances :

* La suite du Palais de la princesse Argenta, avec Pathfinder BB. Le premier niveau est en partie exploré et les aventuriers ont découvert l'existence d'un second niveau. Ils savent surtout que des membres du Culte de la pétrification sont entrés dans le palais un peu avant eux. Peu à peu les indices apparaissent pour comprendre ce qu'il s'est passé ici jadis, quand tous les habitants du Palais se sont retrouvés pétrifiés à la veille du mariage de la princesse. Ils ont également découvert qu'une statue magique obéissait au nom de Zeligar, quand on possédait la baguette du mage disparu... A suivre.

* Suite (séances 6 et 7) de la campagne dans les Wilderlands, avec Whitebox. Les aventurieres ont exploré une partie du mégadonjon de la cité maudite des collines de sang. Elles ont réussi à convaincre, au cours d'une cérémonie sanglante, les hommes-hyénes, de la puissance du dieu Babouin. Bien qu'elles aient inventé le culte de toutes pièces, de plus en plus de détails étranges les dont pensé que ce dieu pourrait réellement exister. Après avoir exploré la carcasse d'un scarabée géant peuplé de tentacules, respiré des champignons hallucinogènes et découvert d'étranges trésors dans un charnier sacrificiel, elles ont réussi, à moitié mortes de faim, à regagner leur cité. Là, ellzs ont appris qu'un noble déchu, parent de l'eunuque impérial, s'était immolé au dieu Babouin pour sauver l'honneur de sa famille, ce qui a assuré un regain de popularité au culte.

A la séance suivante, à la recherche de fonds pour agrandir leur chapelle et payer les innombrables taxes inventées par le culte officiel de la ville pour tolérer cette concurrence dans les favelas, elles sont réparties à l'aventure, vers les Jungles ailées. Après avoir croisé une armée en campagne, sans doute du fait de la guerre civile, et un charnier de nomades, elles sont arrivé dans un village au bord de la Jungle pour préparer leur expédition. A suivre ..

Prochaine séance prévue, Blades in the Dark + Vêtue de flammes.
+ Toutes mes publications : http://hobgoblin.fr/
+ Dernière publication :  Le dieu putréfié & autres aventures souterraines. 5 sombres donjons OSR dans le monde du Dodécaèdre (pdf, 94 pages, gratuit).

Avatar de l’utilisateur
Mickey-bis
Zelateur
Messages : 49
Inscription : mar. oct. 24, 2017 12:04 pm

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Mickey-bis » sam. août 11, 2018 1:23 pm

Pour ma part, c'était dépucelage total en maîtrisant du PbtA avec le scénar de convention Vol de données en centre-ville pour The Sprawl, avec 3 joueurs eux aussi novices en la matière.
Et ca a été un délicieux échec  :D

Le scénar contient avant tout des outils pour créer très vite un micro-contexte et des personnages liés à celui-ci et entre eux. Les détails étant, comme avec tous les PbtA je présume, à créer pendant la fiction. Autre particularité du scénario, il est conçu pour durer dans les 2h, et possède un système de flash-back à activer pour créer de la fiction autour de chaque perso.

Pour ma part, les joueurs ont décidé d'infiltrer une société de bionanotech dont l'ordinateur quantique central était au coeur du système. Il y avait un Infiltré, un Pilote et un Soldat.
Première particularité, le Pilote a choisit un véhicule amphibie et un de ses drones était aquatique, donc j'ai placé la société en bord de canal, mais les joueurs ont assez peu rebondit sur l'aspect "aquatique" que je pensais pourtant important pour le Pilote.

La rencontre avec l'employeur a été un moment assez étrange, car finalement, le scénar est très flou sur les infos du job (et pour cause, c'est à créer en cour de jeu), les infos que l'on peut en attendre sont assez métagame dans The Sprawl (des points de ressource nommé "info" que l'on dépense et justifie à postériori lorsque le besoin se fait sentir). Du coup, le scénar propose des questions pour jouer la scène et préconise de ne pas y passer plus d'1/2h, mais cela a été vite expédié faute de contenu fictionnel suffisant...

Pas grave, nous passons à la phase de récupération d'info/matos et de création de contexte. Celle-ci fonctionne globalement bien, même si je reste un peu en attente quant aux manque de détails que les joueurs me fournissent sur la société, son allure, ses sécurités ("il y a beaucoup de caméras"  :neutral: ) bref, ce qui peux me donner du grain à moudre. J'ai eu l'impression de tirer le maximum que j'ai pu des joueurs, mais soit je m'y suis mal pris, soit ils n'ont pas assez bien communiqué leur vision. Du coup, j'ai du faire pas mal de proposition sur le décors et son fonctionnement immédiat.

Puis ce fut l'heure de la création du plan d'infiltration. Je l'ai joué comme préconisé en agitant la carotte: en sortant le chronomètre et expliquant que s'ils y arrivent en moins de 5min, ils auront 1 XP.  Et ben ca marche! :P  En 4'50, ils ont réussi à se mettre d'accord sur un plan d'action à peu prêt crédible. 

Donc voilà la scène d'action à proprement parlé, et où tout est parti en quenouille. L'Infiltré remplace depuis quelques jours un employé des services de nettoyage qui a malheureusement un "rhume des cervicales" et loupe totalement son entrée subreptice (6-). Du coup, il se sent relativement à poil pour continuer à se balader dans le complexe, surtout qu'il croise assez vites des gardes visiblement en renfort (le compte à rebours de mission avait avancé pendant la phase d'investigation, j'ai décidé de le mettre en scène à ce moment là). De difficultés en difficultés, l'Infiltré cherchent à récupérer un uniforme de nanotechnicien et rejoindre la zone technique mais enchaîne les 6- pour ce faire.
De l'autre côté, le Soldat avait fait son repérage en prétextant que son riche employeur allait venir faire une visite en vu d'un éventuel investissement substantiel (rôle étant donc dévolu au Pilote). Le jour de l'infiltration, le Pilote joue donc ce rôle mais cherche à tout prit à ce que le Chargé de clientelle lui explique avec moult détails comment la sécurité est assurée, et qu'on le laisse seul dans les locaux les plus sensibles avec des "gens du peuples" (aka: des ouvriers et techniciens; dans l'espoir que l'Infiltré les rejoigne). Et c'est là où ca a bloqué pour moi: je trouvais la demande peu crédible (ainsi que les autres joueurs), et en roleplay, j'ai indiqué par des signaux de moins en moins subtil que le chargé de clientelle trouvait ca de plus en plus louche. Mais le Pilote s'est acharné dans cette optique. je lui ai laissé l'opportunité de le baratiner (sur lequel il a sorti un magnifique 10+), mais nous n'avons pas du nous comprendre à ce moment là car sa demande explicite n'allait pas le sens du plan. Bref, ce moment a été assez laborieux et peu créateur de fiction interressante, surtout que le Soldat, cantonné à son rôle de garde du corps, n'a jamais osé remettre son "employeur" en question en public :)

Heureusement, pour dynamiser, on pouvait compter sur l'Infiltré et ses galères qui, malgré tout, réussi à se faire passer pour un ouvrier. Sauf que voyant que les autres n’avançaient pas, il décida de tenter de se rapprocher de l'ordi quantique par lui-même. Malheureusement, sa rencontre avec un caméra de sécurité le mit dans une position délicate l’empêchant d'avancer. Il choisi de déclencher l'alarme en cassant la caméra, histoire de focaliser les gardes dans ce coin du complexe pour mieux descendre vers leur cible. Mais le joueur eux du mal à m'expliquer comment déclencher l'alarme faciliterait son évasion à lui du secteur, et il finit dans l'évacuation des déchets industriels, avec le corps sans vie d'un des gardes qui faillit le découvrir (enfin un 10+ pour l'Infiltré!).
L'alarme déclencha une évacuation des VIP au moment où le riche investisseur se soulageait aux toilettes (l'action était coordonnée grâce aux cybercoms +cryptés du Soldat). Ainsi, ils purent se débarrasser (létalement  :??: ) de leur nounou un peu trop collante. Mais ce faisant (7-9), une des chercheuses avec qui ils avaient discutés précédemment, les vit et alerta plus tard la sécurité (justifiant pour moi une éventuelle augmentation du compte à rebours de mission).
Arrivé au niveau de l'ordi quantique (une grande verrière de 3 étages en zéro absolu et gaz inerte dans lequel on ne peut rentrer via un sas qu'en combi "cosmonaute" et relié à un tuyaux d'oxygène), l'Infiltré est déjà en train de s'équiper lorsque le groupe se reforme enfin. Conformément au plan établi, la dernière sécurité, le sas, sera bypassé en créant une coupure d'électricité dans un sous-réseau particulier, grâce à des recrues du Soldat.

L'Infiltré pu donc accéder à l'ordi quantique et il insérer sa clé pour copier les - volumineuses - données cibles. Mais c'est alors que le courant revint trop tôt (7-9 sur Recruteurs: l'équipe choisie était professionnelle et a donc réagit pile au moment voulu, mais elle n'avait pas les compétence suffisante et l'effet de la coupure n'a pas duré assez longtemps). Chose donc ils se rendent compte lorsque l'ascenseur s'ouvre libérant un exosquelette énorme de sécurité.

Là a nouveau, l'affrontement fut plutôt laborieux car les jets d'employer la manière forte ont été des échecs retentissant. J'ai choisi de prime abord d'infliger des dégâts, car d'une part cela semblait logique avec la fiction décrite, et qu'il s'agissait sans doute du combat final et donc du climax de l'action.
Mais ces échecs leurs donnèrent du mal à proposer autre chose qu'un ènième affrontement physique. Je pense avoir réussi à proposer des rebondissement satisfaisant:
  • le Soldat se jetant au sol pour éviter une rafale du Pilote et ne se dégageant pas assez vite pour finir écrasé sous le poids du pied-plateforme de l'exosquelette; 
  • le Pilote repère les tuyaux hydrauliques les plus sensibles de l'exosquelettes (10+ en évaluer) mais en arrache les mauvais côtés finissant recouvert d'huile bouillante et l'aveuglant (6- en employant la manière forte contre les tuyaux);
  • toujours lui se loupe à nouveau sur un jet, et je lui fait parvenir un message de son véhicule amphie, positionné à la sortie du bâtiment comme prévu: ses senseurs ont reperré une activité hostile à son égards. Le Pilote reçoit les images et est glacé d'effroi: une escouade d'agent de sa corpo mère semble l'avoir retrouvé et cherche soit à craquer le verrouillage de son véhicule, soit à trianguler sa liaison avec lui. Il envoi donc son bébé bien plus loin, et le laisse en mode automatique;
  • prisonnier et le bras à moitié déchiqueté sous l'exosquelette, le Pilote dépense son dernier matos pour sortir une grenade EMP et disjoncter le contrôle neural reliant l'exosquelette à son pilote.
  • pendant que l'agent de sécurité se désarçonne de l'exosquelette pour finir à mains nues ces saleté de voleurs, l'Infiltré est rentré avec la clé chargé des précieuses données, a enlevé le gant de son scaphandre et tire avec son pistolet sur l'agent. 7-9, il le tue juste avant qu'il marrave le Pilote, mais la clé tombe de sa combi et fini juste en équilibre sur les grilles métalliques du sol, au dessus de plusieurs mètres de vide. Le moindre geste indélicat pourrait la faire disparaître

Dans la mêlée cependant, tous prirent cher: le Pilote est aveuglé donc, mais un mauvais coup détraqua son interface neurale de contrôle des véhicules (et donc l'accès à ses drones); le Soldat est à 23h en Blessure; l'Infiltré se blessa en forçant le sas à s'ouvrir sur le retour.

Débarrassé de leur ennemi et en possession des données, les PJs doivent désormais s'extraire alors que le bâtiment est en alerte intrusion et qu'ils ont été repéré. Ils en reviennent au plan d'origine, à savoir créer un mouvement de panique pour s'évacuer avec le personnel. Le Pilote réussi à conduire l'exosquelette "à l'ancienne" (aka: via les manettes, l'interface de pilotage étant grillée tant sur l'exosquelette que dans le crâne du Pilote), et se posta devant les escaliers de secours où descendaient des renforts (envoyée par la chercheuse qui les a précédemment repérré) et mitrailla à tout va. Vu la description (et l'heure!), j'ai fait cadeau du jet: les renforts ne devaient pas s'imaginer finir tirés comme des pigeons!

Les PJs réussissent à remonter après avoir mit le feu à l'huile de l'exosquelette, ce qui déclencha l'alarme d'évacuation générale prenant le pas sur celle de confinement-intrusion. Portant leur collègue Soldat extrêmement amoché, ils n'ont pas de mal à baratiner sur le fait d'être de simple victime de l'incendie. Mais (7-9), sur l'esplanade extérieure de la corpo, au milieu de la foule, la chercheuse les croise à nouveau et en appelle à la sécurité alors qu'un avion militaire largue sa nuée de drone au sommet de la tour du complexe, en réponse au protocole intrusion.
Le groupe se rue toujours plus vers l'extérieur et dans la foule, ignorant les cris perçant de la seule témoin de leur infiltration mais le véhicule amphibie du Pilote, qui devait les attendre sur le canal à la sortie, n'est pas là. Seule issue, le yatch du VIP saoudien dans lequel ils sautent, dégageant facilement le prince bling-bling et ses pépées siliconnées. Puis ils s'enfuirent alors que les drones des médias commencèrent à arriver pour diffuser en live le drame qui venait de se jouer.

Au calme, ils contactent la commanditaire, qui semble inquiète et leurs donne rendez-vous sur rendez-vous pour s'assurer qu'ils ne sont pas suivit, et fini dans un territoire de gang où ils n'en mènent pas large. Elle est assez mécontente du manque de finesse proposée par l'équipe, mais lorsqu'ils lui tendent la clé, elle se détend. Ils sont payés et se quittent sans encombre, alors que le Pilote constate que ca ne couvrira même pas les frais du charcudoc chargé de réparer son interface de pilotage, et que l'nfiltré reçoit sur son smartphone les dernières news du moment: un groupe de terroriste s'en sont prit à une célèbre corpo locale, tuant 2 braves employés et détruisant de nombreuses années d'innovations, mettant au chômage technique nombre d'employé. Puis vint l'interview de la principale témoin des méfaits: une chercheuse du centre qui décrit avec précision les traits caractéristiques du Pilote et de son compagnon Soldat.

Alors, pourquoi j'ai parlé d'un échec délicieux?
Parce que globalement, pour un dépucelage sur le système PbtA, je me suis senti à l'aise et même si j'ai du prendre à plusieurs reprises quelques secondes pour proposer un rebondissement qui n'étaient pas des simples "t'as loupé, essaie encore" ou "prends des dégâts", j'ai l'impression d'avoir relevé le challenge correctement.
La fiction créée nous a plu et les joueurs m'ont dit s'être amusé et avoir apprécié le système.
Par contre, l'enchaînement de 6-, notamment en tout début d'Action, a créé une spirale négative, mettant dans la mouise les PJs, qui devaient tenter d'autres jets, et les loupèrent, et ainsi de suite. Peut-être n'ai-je pas été trop sympa avec eux, appuyant globalement là où ca faisait mal à chaque fois? Mais j'ai l'impression que c'était cohérent (conséquences prévues dans la fiction) et que ca a participé aux rebondissements finaux.
Les derniers éléments "négatifs" de cette partie, c'est que je ne me suis finalement absolument pas servit des flash-back prévus par le scénar. je les ai tout simplement oublié, prit par la fiction en cours. En même temps, ca n'a pas manqué au jeu, donc pas grave.
Et enfin, pour un scénar de convention censé durer 2h, nous avons jouer... plus de 7h!  :runaway
(imaginez que je me suis bien fait moquer par les joueurs... et par ma femme ce matin lorsqu'elle a vu mes cernes!)

Avatar de l’utilisateur
Meninho
Banni
Messages : 1384
Inscription : ven. juin 01, 2012 8:03 pm
Localisation : Nantes

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Meninho » dim. août 12, 2018 7:44 am

Hier, deuxième petite séance de Star Wars D6 avec mes deux fils, le plus jeune jouant un Jedi bourrin, appelé Luke Skywalker, et le plus grand, son unité R2. Le duo marche plutôt bien même si le côté "couteau suisse" du sabre-laser tend à ne leur (surtout au plus jeune) faire envisager qu'une seule et même solution à tous leur problèmes.  :D Et puis, quel plaisir pour eux de croiser les personnages et lieux vus dans les films et dessins animés !
Côté système, ça fonctionne : le côté brouette de dés leur rend bien l'échelle de puissance de leur PJs et, l'air de rien, leur fait faire un peu de calcul. Ceci dit, je tenterais bien Fate à l'occasion.

 

Avatar de l’utilisateur
Dox
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 3373
Inscription : dim. oct. 26, 2014 10:42 am
Localisation : Dijon

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Dox » dim. août 12, 2018 8:04 am

Meninho a écrit :
dim. août 12, 2018 7:44 am
Hier, deuxième petite séance de Star Wars D6 avec mes deux fils, le plus jeune jouant un Jedi bourrin, appelé Luke Skywalker, et le plus grand, son unité R2. Le duo marche plutôt bien même si le côté "couteau suisse" du sabre-laser tend à ne leur (surtout au plus jeune) faire envisager qu'une seule et même solution à tous leur problèmes.  :D Et puis, quel plaisir pour eux de croiser les personnages et lieux vus dans les films et dessins animés !
Côté système, ça fonctionne : le côté brouette de dés leur rend bien l'échelle de puissance de leur PJs et, l'air de rien, leur fait faire un peu de calcul. Ceci dit, je tenterais bien Fate à l'occasion.

 
Sympa !  :) Il s'agissait de quel scénario ?
 
Le JDR : le poids des mots, le choc des dés ! :bierre:

Avatar de l’utilisateur
Meninho
Banni
Messages : 1384
Inscription : ven. juin 01, 2012 8:03 pm
Localisation : Nantes

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Meninho » dim. août 12, 2018 8:43 am

Hier, il s'agissait d'un scénario trouvé sur la Scénariothèque, "à la recherche de Rick Huntlet" si je me souviens bien du titre, car il se passait en partie sur Tatooine et leur permettait de rencontrer Jabba the Hutt. Par contre, je l'ai plus ou moins amputé du dernier tiers vu qu'ils ont du mal à rester bien concentrer plus de 2h30.

Avatar de l’utilisateur
Ackinty
Prophète
Messages : 963
Inscription : dim. sept. 13, 2009 3:27 pm
Contact :

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Ackinty » dim. août 12, 2018 12:47 pm

Mickey-bis a écrit :
sam. août 11, 2018 1:23 pm
Pour ma part, c'était dépucelage total en maîtrisant du PbtA avec le scénar de convention Vol de données en centre-ville pour The Sprawl, avec 3 joueurs eux aussi novices en la matière.
Et ca a été un délicieux échec  :D
[... SNIP ...]
Merci pour ce chouette CR, ça donne bien envie :yes:
"Genre, c'est pas nécessairement des trucs de narrativistes végans pro-justice sociale ni rien." (Pogorzelski)
"Minecraft, c'est le Dogs in The Vineyard du jeux video" (FibreTigre)

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 6169
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Localisation : Quimper (29)
Contact :

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Solaris » dim. août 12, 2018 4:05 pm

Hier, partie de l'Anneau Unique.
Très sympa de voir que l'on peut jouer dans cet univers en se "détachant" de la Communauté de l'Anneau et donc, en créent sa propre histoire et en devant soi-même les héros de l'histoire.
Après, je pense que c'est mieux quand le MJ connait bien l'univers, ça doit bp aider pour proposer des histoires alternatives :)

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 5245
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Ego' » dim. août 12, 2018 8:01 pm

Solaris a écrit :
dim. août 12, 2018 4:05 pm
Hier, partie de l'Anneau Unique.
Très sympa de voir que l'on peut jouer dans cet univers en se "détachant" de la Communauté de l'Anneau et donc, en créent sa propre histoire et en devant soi-même les héros de l'histoire.
Après, je pense que c'est mieux quand le MJ connait bien l'univers, ça doit bp aider pour proposer des histoires alternatives :)

Je ne sais ce qu'a fait ton MJ, mais le jeu propose une très belle palette de scénarios et une excellente campagne permettant comme tu le soulignes de ne pas jouer dans l'ombre de la Communauté de l'Anneau. Il n'y a pas besoin d'être un spécialiste de la Terre du Milieu pour se lancer et fournir une ambiance fidèle.
☎️ Annuaire Casus NO ☎️

L'ego est un je d'enfant
Actuellement sur mon écran : 
• Les Yeux du Voleur de Pierre
[Crashtest TdM] Ténèbres sur la Forêt Noire

Gardien du Dé à π faces

Avatar de l’utilisateur
Solaris
Dieu bien trop curieux
Messages : 6169
Inscription : dim. juin 05, 2005 12:09 pm
Localisation : Quimper (29)
Contact :

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Solaris » dim. août 12, 2018 8:06 pm

Ego' a écrit :
dim. août 12, 2018 8:01 pm
Solaris a écrit :
dim. août 12, 2018 4:05 pm
Hier, partie de l'Anneau Unique.
Très sympa de voir que l'on peut jouer dans cet univers en se "détachant" de la Communauté de l'Anneau et donc, en créent sa propre histoire et en devant soi-même les héros de l'histoire.
Après, je pense que c'est mieux quand le MJ connait bien l'univers, ça doit bp aider pour proposer des histoires alternatives :)

Je ne sais ce qu'a fait ton MJ, mais le jeu propose une très belle palette de scénarios et une excellente campagne permettant comme tu le soulignes de ne pas jouer dans l'ombre de la Communauté de l'Anneau. Il n'y a pas besoin d'être un spécialiste de la Terre du Milieu pour se lancer et fournir une ambiance fidèle. 

Notre campagne se passe dans le Rhovanion, à l'Est de la forêt sur la carte et notre communauté est sur la route qui enjambe la Celduin.

Avatar de l’utilisateur
Ecorce
Pratiquant
Messages : 211
Inscription : ven. sept. 22, 2017 1:45 pm
Localisation : Angers (49)
Contact :

Re: Retours de partie : C'était comment hier soir ? [Sondage en page 1]

Message par Ecorce » dim. août 12, 2018 10:13 pm

Solaris a écrit :
dim. août 12, 2018 8:06 pm
Ego' a écrit :
dim. août 12, 2018 8:01 pm
Solaris a écrit :
dim. août 12, 2018 4:05 pm
Hier, partie de l'Anneau Unique.
Très sympa de voir que l'on peut jouer dans cet univers en se "détachant" de la Communauté de l'Anneau et donc, en créent sa propre histoire et en devant soi-même les héros de l'histoire.
Après, je pense que c'est mieux quand le MJ connait bien l'univers, ça doit bp aider pour proposer des histoires alternatives :)

Je ne sais ce qu'a fait ton MJ, mais le jeu propose une très belle palette de scénarios et une excellente campagne permettant comme tu le soulignes de ne pas jouer dans l'ombre de la Communauté de l'Anneau. Il n'y a pas besoin d'être un spécialiste de la Terre du Milieu pour se lancer et fournir une ambiance fidèle.  

Notre campagne se passe dans le Rhovanion, à l'Est de la forêt sur la carte et notre communauté est sur la route qui enjambe la Celduin. 
Votre groupe est composé de quels personnages ? :) 
Les Carnets d'Imladris - http://fondcombe.wordpress.com

Répondre