[CR] JdR en Psychiatrie ?

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Avatar de l’utilisateur
eskhiss
Zelateur
Messages : 93
Inscription : jeu. mars 01, 2018 11:04 am
Localisation : rennes

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par eskhiss » lun. août 13, 2018 10:32 pm

le fait d'être spectateur d'une partie permet à celui qui n'a pas confiance en lui de voir comment tourne le système avant d'oser ou non s'impliquer.  demander, réserver ou prendre un place sans savoir si ça nous plaira peut gêner des personnes pas à l'aise socialement et vu l'environnement dans lequel il travaille. L'aisance et le contact humain facilité ne sont peut être pas les caractères majeurs de personnes plus ou moins en mal être ou subissant le regard des autres.
Quand j'ai découvre un club de jeu de rôle, je vais d'abord été voir comment ils jouent et à quoi pour savoir si ça me correspond. ça évite de lancer une scénario ou une campagne et qu'aux deuxième je me dise que non, ça va pas le faire.

Pour intégrer des débutants, on faisait une partie avec un mix débutants expérimentés ou les gens ayant déjà joué (un seul ne suffit pas, on a validé mieux avec deux car il peuvent se répondre, montrer et c'est pas toujours le même qui se retrouve à relancer les nouveaux un peu en retraits) Sur une partie initiation, on avait deux "anciens" chargés de jouer, faire jouer et mettre en confiance les nouveaux joueurs potentiels et c'est enrichissant de fraicheur que de faire jouer et voir évoluer des nouveaux.
Tu peux proposer cette évolution intermédiaire de deux ou plus anciens avec une partie ou ils auront le rôle constructif d'aider plusieurs nouveaux à commencer. C'est à mon avis valorisant pour eux.
plus ça change plus c'est pareil.

supertimor91
Zelateur
Messages : 84
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par supertimor91 » mar. août 14, 2018 9:19 am

Merci Eskhiss ! C'est effectivement une très bonne idée de mixer à part égale débutant et habitué de l'atelier. La situation va se présenter la semaine prochaine car une stagiaire psychologue souhaite découvrir l'atelier et le jeu de rôle. Je pense faire une session d'initiation, sûrement en remettant le couvert avec le module "Sanctuaire" d'Acritarche pour Dungeon World. C'est le plus simple à sortir et sûrement le plus représentatif à l'heure actuelle de ce qui peut ce passer à l'atelier. 

supertimor91
Zelateur
Messages : 84
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par supertimor91 » mar. août 14, 2018 4:49 pm

Le 14/08/2018 : Réflexion et perspective

#jdrpsychiatrie

Bonjour à toutes et à tous ! 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore mon projet, je suis infirmier dans une Clinique de psychothérapie institutionnelle et j'ai la chance de pouvoir pratiquer le JdR avec des ados hospitalisés. A travers mes compte-rendu, j'essaye de vous présenter ma pratique au près d'un public particulier et les effets "thérapeutiques" possible que j'en tire.
 

Aujourd’hui c’est un compte-rendu un peu particulier que je vous propose. J’ai décidé de partager avec vous l’état des lieux de l’atelier et l’évolution que je compte amorcer avant la fin de l’année. Actuellement, l’atelier a lieu une fois toutes les deux semaines, le Dimanche après-midi. La séance dure environs trois heures et nous pratiquons divers jeux. (Pbta majoritairement, Monster of the Week et Dungeon World) Pour y participer, les personnes doivent s’inscrire au Club sur une feuille qui est affichée environs une semaine avant. Les sessions sont actuellement toujours pleines (en laissant toujours une ou deux personnes sur le carreau) et les retours plutôt bon. Dernièrement, j’ai proposé comme jeu Degenesis. Ce jeu a été voté à la majorité pour mes sessions de l’été. Suite à la séance, certains joueurs m’ont fait part de leurs envie de poursuivre l’aventure mais aussi que deux semaines entre chaque séances c’est long…

Suite à ces remarques, j’ai commencé à cogiter sur l’évolution de l’atelier :
  • Une séance toute les deux semaines, c’est trop long (pour moi comme pour eux). Je pense passer à une séance par semaine. Je conserverai celle du Dimanche et je pense rajouter une session le Mercredi.
  • Le JdR prend un tout autre sens en campagne. L’évolution de l’atelier fait que je m’y dirige de plus en plus et je crois que je me sens enfin prêt pour le grand saut !
  • J’aimerais que les patients endossent le rôle de MJ de temps en temps. (Si l’envie est là bien sûr.)
  • Je pense rendre indépendant l’atelier visà-vis de l’atelier jeu de société. Cela me permettra d’avoir du budget supplémentaire pour acheter du matériel (Livres, dés, …) et de rendre plus « officiel » l’atelier JdR au sein de la Clinique.
 Je reviens finalement à mon questionnement sur le jeu à faire jouer. Pour plusieurs raisons, je pense retenter l’expérience D&D5.
Premier point important, j’ai presque tout le matos nécessaire ! Il me manque juste une Battlemap. Cette dernière que j’ai tant évitée me paraît aujourd’hui nécessaire. Le côté Wargame que peut revêtir le jeu va peut-être me permettre de donner une autre approche du JdR et surtout faciliter la vie de tout le monde lors des combats. J’espère ainsi toucher un public plus large, en l’occurrence celui des jeux de sociétés. Le carcan de règles devraient être rapidement assimilé (du moins je l’espère) et la fréquence plus rapprochée des ateliers devraient faciliter l’apprentissage. Autre point important, c’est un des jeux les plus joués actuellement et si l’envie prend à certains participants de trouver un Club pour continuer à faire du JdR, ils ont de forte chances de tomber sur D&D ! Bref, je vais ressortir mon Starter Set et je garde sous le coude Tomb Of Annihilation ! (A moins que Curse of Stradh sorte avant ;))  
 

Voilà dans les grandes lignes les évolutions probables de l’atelier ! En effet, tout cela est soumis à plusieurs choses. Les envies des patients, l’acceptation du budget par le Club, … Bref la vie institutionnelle !

Autre information, j’ai été invité à participer aux Utopiales de Nantes cette année ! Une table ronde sur l’utilisation du Jdr en milieu médical est programmée. Si certains souhaitent venir discuter de ma petite aventure autour d’un verre, ça sera avec grand plaisir ! 

Bonne journée à vous !  

Jérémy

Avatar de l’utilisateur
Tolkraft
Prêtre
Messages : 312
Inscription : mar. oct. 15, 2013 11:38 am

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par Tolkraft » mar. août 21, 2018 3:27 pm

Juste un petit mot pour dire que je lis avec plaisir et attention cette initiative.

On se croisera aux Uto.
Image Image

supertimor91
Zelateur
Messages : 84
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par supertimor91 » mar. août 21, 2018 9:12 pm

Tolkraft a écrit :
mar. août 21, 2018 3:27 pm
Juste un petit mot pour dire que je lis avec plaisir et attention cette initiative.

On se croisera aux Uto.

Merci du soutien ;)

Ça sera avec grand plaisir aux Utopiales !

supertimor91
Zelateur
Messages : 84
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par supertimor91 » dim. août 26, 2018 10:09 pm

Le 26/08/2018 : Dungeon World

#jdrpsychiatrie


Les aventures  d'un jeune MJ en Clinique de Psychothérapie institutionnelle Episode 14 : "J'suis marqué d'alignement neutre mais je suis carrément chaotique en faite !"

Bonjour à toutes et à tous ! 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore mon projet, je suis infirmier dans une Clinique de psychothérapie institutionnelle et j'ai la chance de pouvoir pratiquer le JdR avec des ados hospitalisés. A travers mes compte-rendu, j'essaye de vous présenter ma pratique au près d'un public particulier et les effets "thérapeutiques" possible que j'en tire. 


Aujourd'hui séance un peu particulière grâce à la présence de Delphine, étudiante en psychologie, parmi les joueurs. C'était la première fois qu'elle participait à une partie de jeu de rôle, j'ai donc dégainé mon "Dungeon World" ! J'ai utilisé un des scénarios de Joe Banner, celui avec le transport d'un "McGuffin" à travers un convois d'élémentaire de pierre (L'équivalent de la SNCF chez les nains en somme.)

Le groupe est constitué de :

Jordan : Jeune habitué de l'atelier, l'adepte des  persos un peu dark. Pour rester dans le ton, il a choisi d'incarner un "Chevalier Noir". Je me doutais que les classes du recueil fait par M. Siva n'étaient pas toutes équilibrée mais là c'était violent ! Cinq d'armure de base (Race + équipement) c'est violent ! Le pauvre n'a pas eu trop de chances aux dés, ce qui l'a empêché de trop briller... Il est resté assez en retrait, plutôt passif pendant la partie. Pour sa défense, sa mission était de protéger le coffre (McGuffin) et il ne l'a pas quitté d'une semelle ! Son personnage me fait réaliser une chose importante. C'est bien mignon de créer et d'imaginer un beau background en amont, mais si nous ne sommes pas capable de l'incarner et de le montrer par son jeu, cela n'a plus beaucoup d'intérêts... La mutation future de l'atelier via le changement de jeu et de rythme (Campagne sous D&D5) sera peut être profitable pour cet aspect du jeu : nous auront un rythme bien plus soutenu (une séance semaine) et on ne vas pas switcher de jeu tout les quatre matins aux grès de mes envies... Les personnages auront une autre amplitude pour se développer à loisir. Bref, un engagement !

Raoûl : Jeune également habitué de l'atelier, il a ressorti son personnage de guerrier. Néanmoins, je retrouve le même travers que son collègue : un beau background en amont et plus grand chose en jeu... A noté une meilleure adaptation de sa part aux différentes péripéties du scénario. Il est particulièrement partant pour l'évolution de l'atelier, il m'a cité Roll20 et je crois qu'il attend avec impatience la battlemap ! Je place beaucoup d'espoir dans cet outils !

Maurice : Un ancien qui revient ! Profil assez atypique, un homme de 50 balais, gentiment escroc sur les bords... Il a incarné son habituel Barbare ! Et il a incarné avec classe et stéréotype son barbare :D A noter une fin tragique sous les pieds d'un golem géant de pierre... Néanmoins, son sacrifice aura permis au groupe de reprendre le contrôle du convoi via l'utilisation d'un clou en mithril bardé de runes...

Delphine : Une jeune barde maniant la magie des runes ! Je pense qu'elle a pris plaisir et elle s'est très rapidement saisie du système de jeu, improvisant et donnant une certaine épaisseur à son personnage.

L'histoire c'est déroulée sans accrocs de mon côté, complexifiant aux fur et à mesure la situation et rendant donc l'aventure intéressante ! Le système est toujours un régal a utiliser pour sa souplesse et sa facilité d'appropriation (en tout cas pour moi). Néanmoins, je reconnais que sur le long terme, ce n'est pas, pour moi, le système idéal. Je suis impatient de m'aventurer sur une campagne à la Clinique, avec les difficultés que cela risque d'emmener.

Je pars en vacances ce soir pour trois semaines, je reviens mi-septembre avec les projets suivants :

-Évolution de l'atelier : 1 Séance / semaine avec D&D5 + Battlemap. (Lost mine of phandelver puis Tomb of annihilation ?)
-Préparation pour les Utopiales de Nantes ! J'y serais pour participer à une table ronde sur l'utilisation du JdR en milieu médical.
-J'ai été contacté par un enseignant chercheur ! Rien n'est acté mais je vais sûrement participer à la rédaction d'un article sur  différents usages du JdR (Médical, Management, Pédagogique, ...)

Voilà pour les news !

A très bientôt ;) Et encore merci pour vos messages et votre soutien.

Jérémy

 

Avatar de l’utilisateur
Mole Shaman
Evêque
Messages : 463
Inscription : ven. sept. 29, 2017 12:46 am
Localisation : Luxembourg (Luxembourg)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par Mole Shaman » ven. sept. 21, 2018 9:55 pm

Bon anniversaire ! :) J'espère que ton projet s'est bien poursuivi. Cet article serait sûrement intéressant , il commence à y avoir une vraie recherche sur le JDR depuis quelques années. 
"I believe a few things pretty seriously : We are strongly moved by and informed by stories,stories unify communities,stories reveal who we are." Avery Alder

supertimor91
Zelateur
Messages : 84
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par supertimor91 » dim. sept. 23, 2018 11:34 am

Mole Shaman a écrit :
ven. sept. 21, 2018 9:55 pm
Bon anniversaire ! :) J'espère que ton projet s'est bien poursuivi. Cet article serait sûrement intéressant , il commence à y avoir une vraie recherche sur le JDR depuis quelques années. 

Merci beaucoup Mole Shaman !

Je viens de finir de préparer la salle pour la séance de reprise de cet après-midi ! Je posterais les photos avec le CR 😉

supertimor91
Zelateur
Messages : 84
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par supertimor91 » lun. sept. 24, 2018 12:54 pm

Le 23/09/2018 : Dungeons & Dragons 5

#jdrpsychiatrie

Les aventures  d'un jeune MJ en Clinique de Psychothérapie institutionnelle Saison 2, Episode 1 : "Non mais pourquoi s'embêter à pister des gobelins ? On garde la charette, on va en ville, on livre le matériel, on se fait payer et après on averti la milice ! S'ils veulent un coup de main, ça ne sera pas gratuit !"


Bonjour à toutes et à tous ! 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore mon projet, je suis infirmier dans une Clinique de psychothérapie institutionnelle et j'ai la chance de pouvoir pratiquer le JdR avec des ados hospitalisés. A travers mes comptes-rendus, j'essaye de vous présenter ma pratique au près d'un public particulier et les effets "thérapeutiques" possible que j'en tire. 

Aujourd'hui première séance de D&D 5 nouvelle formule ! J'ai en effet déjà ramené le jeu mais le résultat ne fut pas aussi cool qu'espéré (sentiment partagé par moi même et les patients). J'ai pris en compte les différentes remarques et je suis revenu avec une battlemap, des résumés de règles pour les PJ et une préparation plus importante, pour moi comme pour les patients lors de la création de personnage. (Faite en individuelle, pas en groupe) J'ai refais jouer la campagne du starter set, toujours avec l'objectif de la mener au bout et d'en tirer un bilan avec les participants. 


Je vais volontairement décrire plus succintement les participants car je compte consacrer un petit post pour chacune des créations de personnages, afin de confronter un peu plus en profondeur le lien personnage / joueur. La création étant plus complète, j'aurais normalement de quoi faire ;)


Participants :

Martin : Un ancien habitué sur le retour. Un homme d'une cinquantaine d'année qui aime particulièrement Conan le barbare. Il est donc revenu avec un personnage de Barbare ! (je n'ai pas eu le temps de faire la création avec lui, il m'a autorisé à pré remplir son perso et à valider les choix après)

Alfred : Fidèle de l'atelier à présent, c'est peut être celui pour qui les bienfaits de l'atelier sont le plus visible. (J'y reviendrais sur un autre post du coup, sous forme de HS de la saison) Il avait dans l'esprit de jouer un guerrier dont les actes sont dictés par l'honneur. Il était particulièrement enthousiaste lorsque je lui ai dis que l'archétype du samourai était dorénavant jouable ! 

Damien : Un jeune déjà venu, qui revient après une période relativement longue. Il a choisi d'incarner un ensorceleur, une âme divine pour être plus précis. (Nouvel archétype) Je reviendrais également sur la création de son personnage lors d'un HS. 

Gaetan : Jeune très nouvellement arrivé à la Clinique, pour un séjour de rupture d'un ITEP. Ne connaissant pas du tout l'héroique-fantasy ni le jeu de rôle, je me suis permis de lui proposer le personnage du Clerc disponible dans le starter set. Il s'est assez facilement pris au jeu ! Néanmoins, il n'est pas très à l'aise avec la lecture. J'aurais su en amont je ne lui aurait pas confié un lanceur de sort. Heureusement nous avons tous été bienveillant et il a bien été accompagné ! 

Raoûl : Un de mes joueurs très récurrent ! Il est néanmoins venu au tout dernier moment prendre la place d'un autre qui ne se sentait pas assez bien pour participer. Résultat : Pré tiré ! Le bon côté c'est qu'il a pu complèter le groupe en incarnant un roublard. 


Séance classique de "première" fois sur un nouveau système, c'est à dire avec pas mal de temps sur les explications de règles ! J'ai néanmoins bon espoir qu'après quelques séances le système se fasse oublier pour que nous puissions nous consacrer à l'histoire. 
Nous avons eu le temps de jouer l'intégralité de la première partie du scénario, à savoir l'embuscade des gobelins, la piste jusqu'à leurs repaire puis le sauvetage de Sillar Hallhiver. 


Quelques beaux moments de RP : 


- Damien qui se sert de son sort Thaumaturgie pour modifier l'apparence d'un feu de camp et sa voix afin de se faire passer pour le dieu de Klarg, le chef gobelours du repaire ! Opération réussi, Klarg a lui même assassiné un gobelin et "Eventreur", son loup domestique avant qu'il ne s'aperçoive de la supercherie. 

- Alfred qui utilise la tête du dit Klarg afin de se proclamer chef des gobelins ! Il n'a pas hésité à demander un sort de lumière dessus afin de rendre le spectacle plus impressionnant ! Cela a grandement facilité la vie des aventuriers et la fin du donjon. 


Bilan de la séance : Très positif ! 


- La battlemap : Clairement une bonne idée, apprécié par tous ! Les combats sont plus tactiques et elle recentre très efficacement l'attention sur le jeu. Néanmoins, je dois rester vigilant à ne pas transformer ces phases en simple wargame. 

- Le système de jeu : Comme dis précédemment, je pense qu'il finira par se faire oublier à force de jouer : il est vraiment souple. Néanmoins, j'ai un peu trop habitué mes joueurs aux PBTA : ils n'osaient pas lancer les dés sans avoir de bonus adéquat, de peur d'avoir une grosse crasse ! Je vais devoir démystifier un peu ça ;)

- Le RP : Je n'ai pas encore eu l'occasion de le valoriser via la mécanique de l'inspiration. Je m'en servirais lors de la prochaine séance, l'arrivée à Phandaline va entraîner bien plus de scènes sociales. 

- Le matériel : J'ai généré des aides de jeux pour chaque joueurs et un grimoire pour chaque lanceurs de sorts. L'idée d'investir dans les cartes de sorts m'a effleuré l'esprit, mais je vais laisser passer quelques séances. Je pense qu'une fois le jeu et son système adopté, l'investissement des joueurs sera autre. (Connaissance de son personnage, des règles, ...). La structure de l'atelier fait que j'ai peu de chance d'avoir exactement le même groupe d'une séance sur l'autre, je pense donc créer un carnet de campagne, résumant les séances précédentes (Histoire, PNJ, Butin, ...). A voir si c'est moi qui le tient ou si je laisse les joueurs s'en débrouiller.


Voilà voilà ! J'écris encore un peu à chaud, j'espère ne rien avoir oublié. Je vous remercie d'avance pour votre intérêts et vos retours ! Cela m'encourage grandement à persévérer et ça me donne des axes d'améliorations.


Ludiquement,


Jérémy
 

Avatar de l’utilisateur
Mole Shaman
Evêque
Messages : 463
Inscription : ven. sept. 29, 2017 12:46 am
Localisation : Luxembourg (Luxembourg)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par Mole Shaman » lun. sept. 24, 2018 2:11 pm

Très intéressant :) J'ai hâte de lire la création de personnage. Est-ce que tu peux préciser ce qu'est une "rupture de séjour en ITEP" ? Pour le joueur du clerc est-ce que c'est la lecture de la liste de sorts qui le gène ? (Dans ce cas peut être que des cartes de sorts seraient utiles ? Et s'il n'y arrive vraiment pas des cartes avec des gomettes pour les sorts ?) ou est-ce que c'est l'interprétation du personnage ? Car le clerc n'est pas forcément un personnage "rat de bibliothèque" ou même savant ,c'est la foi et l'inspiration divine qui le guide et la divinité qui est la source de ses sorts plutôt que la connaissance (plus proche de la perspective de l'ensorceleur/ensorceuleuse). Ça peut peut être libérer le joueur qui aurait des souffrances liées à l'apprentissage de la lecture.

Tu as choisi un clerc de quelle divinité ? Il à choisi dans une liste ? Au passage le lien divin du clerc peut être un levier de RP aussi (car le personnage doit méditer/prier pour recevoir ses sorts et pour les lancer) et tu peux juger de la réussite de la prière et de ses effets plus facilement qu'un sort arcanique qui produit normalement toujours les mêmes effets.
"I believe a few things pretty seriously : We are strongly moved by and informed by stories,stories unify communities,stories reveal who we are." Avery Alder

supertimor91
Zelateur
Messages : 84
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par supertimor91 » lun. sept. 24, 2018 3:19 pm

Hello ! Lorsqu'une hospitalisation devient très (trop) longue dans un même endroit, les effets bénéfiques ont tendances à s'éclipser au profits d'effets négatifs... C'est pourquoi des séjours de rupture avec l'endroit en question peuvent être  proposés. Ça permet de faire une coupure ! (L'ITEP c'est le type de structure d'où il est originaire)

Concernant le soucis à la lecture, je me demande s'il n'a pas une déficience ce jeune, du coup difficile de savoir si c'est parce que c'est écrit trop petit, si c'est son "niveau", si c'est un effet secondaire des médicaments, ... Vu qu'il est tout récent chez nous, je n'ai pas beaucoup de recul.
Ensuite pour le personnage du Clerc, c'est moi qui l'ai imposé et je n'ai pas du tout cherché à creuser Background avec lui, il ne connaissait ni l'héroic fantasy, ni le jeu de rôle, ni les jeux vidéos apparentés. J'ai choisi le clerc pour équilibrer un peu le groupe mais j'aurais peut être du lui proposer un personnage avec moins d'options. N'empêche qu'on l'a vachement bien guidé et qu'il a été un vrai soutien pour l'aventure. De plus, il dit avoir passé un bon moment ! Pour une première, c'est déjà pas mal ! S'il s'inscrit à nouveau, je prendrais le temps avec lui de créer "son" personnage et je ferais un point plus précis sur les éventuelles difficultés.

Merci pour les conseils sur l'interprétation des pouvoirs divins, je m'en servirais très certainement !



 

Avatar de l’utilisateur
Mole Shaman
Evêque
Messages : 463
Inscription : ven. sept. 29, 2017 12:46 am
Localisation : Luxembourg (Luxembourg)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par Mole Shaman » lun. sept. 24, 2018 4:31 pm

Merci :) Et l'ITEP est une structure éducative comme un internat ? Oui tu as eu raison de prendre les choses tranquillement avec lui s'il ne connaissait pas le jeu de rôle et la fantasy. Qu'il ait passé un bon moment et que ce se soit bien passé autour de la table est quand même l'essentiel. :)

Je n'y avais pas pensé mais la religiosité du clerc peut aussi être un bon moyen d'introduire le joueur au jeu de rôle : comment se comporte t'il face à la hierarchie,les fidèles,des perspectives d'aventures liées à sa divinité (consécration d'un temple,restauration d'un lieu saint oublié,quête d'une relique,escorte d'un pèlerinage...) sachant que la foi qu'il sert représente un cadre d'interprétation sur lequel il peut s'appuyer ,pour ensuite broder dessus s'il le souhaite. . En utilisant au besoin les rêves prophétiques ou les signes des dieux pour suggérer une orientation au besoin.

Au plaisir de te lire prochainement et heureuse que tu juges mes conseils utiles :) (diplômée en sciences religieuses j'adore les personnages de prêtres et prêtresses :)).
"I believe a few things pretty seriously : We are strongly moved by and informed by stories,stories unify communities,stories reveal who we are." Avery Alder

supertimor91
Zelateur
Messages : 84
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par supertimor91 » lun. sept. 24, 2018 5:03 pm

Merci beaucoup ! ;)

L'ITEP c'est Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique. Je ne pourrais pas t'en dire beaucoup plus dans l'immédiat, je ne suis pas coutumier du tout du travail qu'ils font, bien que l'acronyme brasse énormément de choses. J'imagine qu'il doit y avoir des lieux d'accueil mais également une partie en extérieur, avec des interventions à domicile et sûrement pleins d'autre choses !

supertimor91
Zelateur
Messages : 84
Inscription : ven. nov. 10, 2017 3:10 pm
Localisation : Blois (41)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par supertimor91 » lun. sept. 24, 2018 6:39 pm

Le 24/09/2018 : Dungeons & Dragons 5 HS

#jdrpsychiatrie

Les aventures  d'un jeune MJ en Clinique de Psychothérapie institutionnelle Saison 2, HS 1 : "J'voudrais faire un guerrier tu vois, mais régis par un code d'honneur strict. Tu sais que maintenant tu peux faire un Samouraï ? "Etoile dans les yeux" Je fais ça !"

Bonjour à toutes et à tous !

J'inaugure un nouveau type de compte-rendu, à savoir une création de personnage un peu plus détaillé, avec le parallèle joueur / personnage et les éléments pathologiques / thérapeutique qui peuvent transparaître.

Je vais commencer cette série avec la personne pour qui l'atelier a, à mes yeux et aux siens, le plus profité : Alfred.


Alfred est un jeune homme de 24 ans, diagnostiqué syndrôme d'Asperger (une forme d'autisme).

Je vais utiliser la définition de Wikipédia (Je sais, c'est la pire source au monde) car je la trouve plutôt parlante :

"Comme tous les TSA, le syndrome d'Asperger se caractérise par des difficultés significatives dans les [font]interactions sociales[/font], associées à des intérêts spécifiques ou des [font]comportements[/font] répétitifs. Il s'en différencie par l'absence de [font]déficit intellectuel[/font] et de retard dans l’apparition du [font]langage[/font]. Il s'associe souvent à une maladresse physique et une utilisation atypique de la parole, bien qu'elles ne soient pas toujours retenues [font]pour le diagnostic[/font]."

Concernant Alfred, on retrouve distinctement plusieurs de ces éléments :

Difficultés dans les relations sociales : Alfred est d'un franc parlé à tout épreuve. Il dit tout haut ce qu'il pense et il fier de se trait de caractère. Il est d'une honnêteté rare et au moins avec lui, on sait où on va :). Néanmoins, au premier abord, il fait surtout gros "lourd", avec son rire bien gras et ses blagues souvent douteuses... Il a fallut que nous apprenions à le connaître, lui et son histoire, pour percer un peu cette carapace et voir ce qu'il y avait en dessous, à savoir un jeune homme blessé par la perte de sa mère et des années de harcèlement à l'école. Par ailleurs, on distingue encore assez facilement l'absence de repères sur les codes sociaux lors de la communication (Le non-verbal, ...) 

Intérêts spécifiques :  Le Japon, son histoire et sa culture, passé et actuelle ! Il est également féru de la culture de l'imaginaire, particulièrement d'Heroic Fantasy et de l'œuvre de Tolkien. Il écrit depuis plusieurs mois son propre univers de fantasy. A son stade c'est plus qu'une passion, c'est mono maniaque !

Absence de déficit intellectuel : Il est allez jusqu'à la fac de mémoire !


Il a été hospitalisé fin 2015 et depuis bientôt un an et demi, il est suivi en hôpital de jour. Ce temps nous a permis de faire sa connaissance et de suivre son évolution. Alfred c'est très bien intégré au sein de la Clinique et il a rapidement trouvé des pairs avec qui tisser des liens, certains subsistent encore à ce jour. Il participe activement à l'atelier informatique et depuis l'année dernière, il a été élu au Club Thérapeutique, l'association loi 1901 géré conjointement par les patients et les moniteurs. Nous travaillons avec lui en ce moment la séparation avec son père et l'autonomisation. Il dispose de la RQTH et il a effectué un stage il y a peu en milieu ordinaire, via un ESAT, confirmant la bonne indication pour lui. Il est lui même demandeur et nous allons essayer de l'accompagner dans un projet d'appartement thérapeutique, en collocation avec d'autres patients.


Que pouvons nous attendre d'un atelier JdR pour lui ? Et bien déjà tout le jeu "social", avec ses codes et ses spécificités. La dynamique de groupe est également importante. Enfin, la valorisation de son imaginaire !


Son personnage :

Trholg, Fils de Karok du Clan des Crocs de sang, Demi-Orque Guerrier, avec un historique d'ancien soldat.

Trait de personnalité : Je suis toujours poli et respectueux.

Idéaux : Responsabilité. Je fais ce que je dois faire et j'obéis aux autorités quand elles sont justes (Loyal).

Liens : Mon honneur est ma vie.

Défaut : J'ai peu de respect pour celui qui n'est pas un réel guerrier.

Blason Héraldique : Un phénix dans un cercle de feu, symbole d'un esprit indomptable.

Instructeur : Maître d'armes. Votre mentor vous a aidé à ne faire plus qu'un avec l'arme de votre choix en vous transmettant des connaissances très précises sur la manière de l'utiliser le plus efficacement possible.

Style de prédilection : Élégant. Vous vous déplacez avec grâce, précision et un contrôle absolu, sans jamais utiliser plus d'énergie que nécessaire.


Voilà le personnage imaginé dans le respect le plus strict du carcan de règles de D&D5. Les choix sont tout à fait cohérent avec l'idée de Samouraï et il en est très content. Il nous reste à définir certaines choses (le mentor surtout), mais nous ferons ça dans le temps.

Il y a un parallèle fort intéressant dans l'origine même du personnage et Alfred.

Nous avons un Demi-Orque, d'une nature "bestiale", qui tente de la refreiner avec un code d'honneur proche du Bushido. Et si nous considérions les traits autistiques comme le parallèle de cette bestialité ? Alfred a mis pas mal de petites choses en places pour sortir de son repli sur lui-même et il a lui aussi un code d'honneur (Honnêteté, franc parlé, ...)

Depuis son arrivé dans l'atelier, je peux noter une franche amélioration dans la dynamique de groupe. Au début, il était lourd, omniprésent, il coupait la parole, riait fort à tout et n'importe quoi, faisait des blagues vaseuses, ... Il n'était pas du tout réceptifs aux signes plus ou moins subtils de "ras-le-bol" de ses camarades. J'ai pu reprendre ça avec lui après une séance et ça l'a métamorphosé ! Les progrès sont flagrants de séances en séances. Il prend toujours sa place au sein du groupe, mais ça ne déborde pas et il respecte la parole d'autrui. Les codes sociaux sont souvent assez stéréotypés dans mes interprétations de personnages et cela lui permet de les comprendre sans aucunes difficultés. De plus, le terrain même du JDR permet d'expérimenter en toute sécurité ! Enfin, son imagination est un magnifique terreau pour moi et il me tarde de creuser le sujet avec lui et son personnage. Trholg est promis à une grande histoire !


Voilà voilà,  je suis ouvert à toutes critiques sur cette formule de CR, et bien entendu je répondrais à vos questions avec grand plaisir.


Ludiquement,


Jérémy
 

Avatar de l’utilisateur
Mole Shaman
Evêque
Messages : 463
Inscription : ven. sept. 29, 2017 12:46 am
Localisation : Luxembourg (Luxembourg)

Re: [CR] JdR en Psychiatrie ?

Message par Mole Shaman » lun. sept. 24, 2018 9:27 pm

Excellent :) Je rejoins ton analyse, à mon avis l'aspect guerrier loyal et le code de l'honneur couplée à une nature demi-orque (qui à peut être conduit le personnage à perdre sa mère morte/reduite en esclavage ou ostracisee à cause d'une relation sans doute "hors normes" dans un univers de fantasy typique ?) représente les efforts d'Alfred pour s'intégrer/intégrer les relations sociales et les supporter ,peut être comme le guerrier à supporté son entraînement ? La création du mentor promet de belles choses (est-ce un autre demi-orque loyal ? On pourrait imaginer qu'il ou elle cherche à créer une "filiation" par l'etude sans préjudice et avec une violence contrôlée comme dans un dojo ?)

C'est très positif de voir qu'il s'investit et crée à partir de ses passions et que l'atelier le motive. :) Merci pour le rappel sur l'ITEP ,il me semble en avoir entendu parler lors de ma formation de prof..

:)
"I believe a few things pretty seriously : We are strongly moved by and informed by stories,stories unify communities,stories reveal who we are." Avery Alder

Répondre