Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
binoclard
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1685
Inscription : ven. nov. 30, 2012 4:07 pm
Localisation : Meyrin - Genève

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bailler…

Message par binoclard » dim. oct. 07, 2018 5:54 pm

Cédric Ferrand a écrit :
dim. oct. 07, 2018 1:32 pm
J'ai regardé Annihilation, avec Natalie Portman et Oscar Isaac.
(…)
Par contre, c'est adapté du premier bouquin d'une trilogie.
Quelqu'un a-t-il lu cette série ? Est-ce que la suite apporte quelque chose ?

J'ai vraiment beaucoup aimé le premier, peiné sur le deuxième, et je ne me rappelle pas avoir fini le troisième… :P
Chaque fois que je viens sur ce forum, je peux ajouter un jeu à la liste des trucs qui me font envie… :?

Avatar de l’utilisateur
Olivier Fanton
Dieu des lapins qui bouquinent
Messages : 2028
Inscription : jeu. août 07, 2003 10:01 pm
Localisation : Rouen (ou pas loin)
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bailler…

Message par Olivier Fanton » dim. oct. 07, 2018 6:27 pm

Mugen a écrit :
dim. oct. 07, 2018 5:14 pm
J'ai beaucoup aimé A Star Is Born, même s'il n'aura pas l'Oscar du scénario original -Pygmalion, encore et toujours- et que je trouve le film vraiment moins bon une fois que la carrière du personnage de Lady Gaga décolle.
Sans parler du mythe de Pygmalion, ce n'est pas le remake d'un film du même titre avec Judy Garland ?

(Vérification faite, oui, sauf que la version dont je parle est déjà un remake d'un film de 1937 !)
Un lapin qui bouquine n'a pas besoin de lunettes.

Avatar de l’utilisateur
Silenttimo
Dieu bavard du muet
Messages : 7703
Inscription : mar. févr. 13, 2007 3:39 pm
Localisation : Hauts-de-Seine sud (92)

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bailler…

Message par Silenttimo » dim. oct. 07, 2018 9:14 pm

Olivier Fanton a écrit :
dim. oct. 07, 2018 6:27 pm
Mugen a écrit :
dim. oct. 07, 2018 5:14 pm
J'ai beaucoup aimé A Star Is Born, même s'il n'aura pas l'Oscar du scénario original -Pygmalion, encore et toujours- et que je trouve le film vraiment moins bon une fois que la carrière du personnage de Lady Gaga décolle.
Sans parler du mythe de Pygmalion, ce n'est pas le remake d'un film du même titre avec Judy Garland ?

(Vérification faite, oui, sauf que la version dont je parle est déjà un remake d'un film de 1937 !) 
4e version du film même : Wellmann en 1937 (version réputée, mais pas vue, donc je ne sais pas si il y a beaucoup de passages chantés , Cukor en 1954 avec James Mason et Judy Garland, le 3e avec Barbra Streisand fin 70's.

Comme pour "Chicago", ce sont des histoires qui traversent l'histoire de Broadway et/ou du cinéma (j'ai vu la version muette de "Chicago" qui est très bonne et déjà moderne sur l'arrivisme à tout prix, et Wellmann encore a filmé "Roxie Hart" dans les 40's, le tout, sur la base d'un spectacle de Broadway).
 
"Les Balkany font plus de caméos dans les scandales financiers que Stan Lee dans les films Marvel" (Blackjack)

Fan de ciné muet et US :
- Lubitsch : "Je fais appel à l'intelligence du spectateur !"
- Avatar : "l'homme qui rit" de P. Leni (1928)

Avatar de l’utilisateur
glamourous.sam
Messie
Messages : 1157
Inscription : lun. janv. 27, 2014 5:14 pm
Localisation : Paris 13

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par glamourous.sam » lun. oct. 08, 2018 11:50 pm

Je viens de sortir de la séance de "La saveur des Ramen" et je dois dire que le film, bien que simple et sans vraiment de surprises, m'a touché, au point de me faire verser une larmiche lors de la scène

Spoiler:
Du repas entre le petit fils et la grand mère

Vu que ma compagne a, elle aussi, versée sa larmiche a ce moment-là (et pourtant, elle est difficile à émouvoir), je suppose qu'il doit pas être si mal. Par contre, en sortant, Je savais que la critique française établie n'allait pas aimer et Paf, ça n'a pas loupé ! Mais j'avoue que je me suis trompé sur Telerama, j'étais persuadé qu'ils feraient également parti du lot des pisse-vinaigres.

Guts of Darkness
Prophète
Messages : 983
Inscription : jeu. janv. 19, 2017 12:47 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Guts of Darkness » mar. oct. 09, 2018 5:45 pm

J'ai vu Mauvais Esprits (Malevolent en vo), un film d'horreur Netflix. Le pitch est intéressant et m'a fait penser au Dernier exorcisme.
Des étudiants ont monté une entreprise de médiums en profitant de la crédulité des gens qui pensent que leur maison est hantée. Il faut dire que cela se passe en Écosse, alors question fantômes, c'est un peu le jackpot (le réalisateur est islandais et a décidé que l'histoire se passait dans les années 80). Jusqu'au jour où ils tombent sur des vrais phénomènes paranormaux...
Personnellement, je n'ai pas aimé en raison du manque de profondeur. Pourtant, le scénario se démarque des trucs habituels. Sans doute pourquoi il obtient un 5 sur IMDB (ce n'est pas toujours un critère, mais je suis d'accord pour cette fois).
Attention gros spoil.

Spoiler:
Une femme appelle pour qu'on l'a débarrasse de l'esprit de 3 fillettes assassinées par son fils. Jusque là tout est "à peu près normal". La femme en a assez d'entendre ces esprits lui hurler dans la tête, et pour cause. Peu à peu, on comprend que les fantômes des fillettes ne sont que des victimes qui hantent leur bourreau. Comme les faux chasseurs de fantômes vont évidemment se foirer et comprendre qu'il y a un truc louche, cela devient une sorte de Massacre à la tronçonneuse pour essayer de se sortir de ce traquenard. Parce que le fils de la vieille est lui aussi toujours en vie.
Et c'est là où on perd l'intérêt. Le coup du benêt soumis à sa méchante mémère. Les fantômes se manifestent pour aider (un peu) l'un des membres de l'équipe, mais rien de plus, jusqu'à servir de Deux ex-machina à la fin.

Spoiler:
Bref, toute la subtilité du twist est foutue en l'air par une deuxième partie très convenue et médiocre.

Conclusion: le réa aurait du s'appuyer sur le dernier exorcisme (un prêtre exorciste charlatan en Nouvelles-Orléans) qui apportait vraiment une histoire originale (même si tournée à la Blair Witch).
Sic gorgiamus allos subjectatos nunc
-----------
Dans un futur proche de type cyberpunk, même les armes seront sponsorisées par de riches particuliers ou des corpos et les missiles porteront le nom de leurs bienfaiteurs (cf. War Inc.)

Guts of Darkness
Prophète
Messages : 983
Inscription : jeu. janv. 19, 2017 12:47 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Guts of Darkness » jeu. oct. 11, 2018 11:41 pm

Un 22 juillet, un film de Paul Greengrass (les Jason Bourne, Bloody Sunday, Vol 93, Green Zone) sur Netflix depuis le 10/10. Ce film raconte les événement du 22/07/2011 en Norvège (double attentat). Il m'a fait penser à Polytechnique de Villeneuve, sauf que le réalisateur s'est plutôt consacré sur l'après. Le film est long (2h20) et seules les 35-40 premières minutes détaillent les attaques. Le reste se focalise sur un survivant qui a été grièvement blessé et sur la préparation au procès et le procès lui-même. Évidemment, certaines scènes sont assez glaçantes (tuerie de sang-froid).

Difficile de me faire une opinion sur le film. Le nom du film est une date, mais il n'y en a aucune ensuite. Donc, on n'a aucune idée sur le temps de rééducation, et les autres événements. Les raccords sont bizarres aussi. Une scène se termine à peine, qu'on entend déjà les voix de la scène suivante avant de voir les images, 2-3 secondes plus tard. Et l'on comprend qu'il y a parfois plusieurs semaines qui se sont déroulées entre les deux. C'est assez désagréable.

Spoiler:
Sinon, la forme est assez proche de Bloody Sunday: les acteurs sont du cru et chacune des parties (victimes, auteur des attentats, premier ministre) est traitée de manière assez objective, sans favoriser quiconque, si comprenez ce que je veux dire. Ce n'est donc pas un film à l'américaine (qui se serait concentré sur l'héroïsme (authentique ou pas) du/des survivant(s)). Breivik n'est pas surjoué (un truc qui serait impossible pour un film américain. Ils aiment tellement lancer la pierre en "bons chrétiens" qu'ils sont) et ses réactions apparaissent essentiellement sur son visage: un rictus de satisfaction ou un visage qui se ferme quand il perd la main. Malgré tout, cela reste un film à happy end, par les déclarations de la victime et de l'avocat de Breivik.

Spoiler:
Un truc qui m'a surpris: l'auteur allume la mèche dans le camion avec un briquet (pas de détonateur donc). Et puis j'avais cru comprendre que l'intervention de la police d’Oslo sur Utoya avait été bien plus chaotique, ce qui n'apparaît pas du tout dans le film. Peut-être une volonté de ne pas froisser.
 
Sic gorgiamus allos subjectatos nunc
-----------
Dans un futur proche de type cyberpunk, même les armes seront sponsorisées par de riches particuliers ou des corpos et les missiles porteront le nom de leurs bienfaiteurs (cf. War Inc.)

Avatar de l’utilisateur
ZeroZeroStyx
Pape
Messages : 684
Inscription : jeu. févr. 12, 2015 10:00 pm

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par ZeroZeroStyx » dim. oct. 14, 2018 12:41 am

Vu Larguées, avec Miou-miou, Camille Chamoux et Camille Cottin. Des actrices au top, des situations à hurler de rire, de l'émotion, du fun, ça m'a mis la banane du début à la fin. :wub:
"I seek righteousness, as should we all. But I'll settle for revenge."

Avatar de l’utilisateur
Ganelon
Transcendé
Messages : 801
Inscription : jeu. sept. 14, 2017 9:04 am
Localisation : Sur la brèche

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Ganelon » dim. oct. 14, 2018 6:38 pm

Vu Sicario 2, un film plus couillu qu'un sasquatch masculiniste, à tel point que je me suis demandé si j'étais encore un homme...
Ça rajoute pas grand-chose au premier opus qui avait l'avantage d'être neuf dans sa proposition brutale. Mais le filmage assez sobre et efficace soutient un scénario un peu concon quand on y pense mais pas si prévisible que ça. Il prouve surtout qu'un univers sans femme est tout à fait viable.
Zemmour 1 - #Metoo 0 !

Avatar de l’utilisateur
Mickey-bis
Zelateur
Messages : 80
Inscription : mar. oct. 24, 2017 12:04 pm

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Mickey-bis » dim. oct. 14, 2018 8:45 pm

J'ai accompagné ma femme voir la prophétie de l'horloge, un film de fantaisy "pour enfant", d'inspiration clairement Harry Potterienne, avec Jack Black et Cate Blanchet notamment.
Eh ben j'ai passé un moment sympathique. 
Le film est bien rythmé, avec une succession de péripéties grand gignolesques mais pas débiles non plus, dont une vraie plus valu pour l'utilisation des décors. Et les personnages sont assez bien caractérisés et même un peu original - notamment celui de Cate Blanchet.

Donc film pour enfant, certes, mais pas que.

Avatar de l’utilisateur
le Zakhan Noir
Dieu mais tant pis
Messages : 9408
Inscription : jeu. oct. 09, 2008 11:37 am
Localisation : dans le quartier perse de Paris

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par le Zakhan Noir » lun. oct. 15, 2018 2:31 pm

bon vu Antman 2, à part un ou deux trucs visuels sympa (la mini voiture notamment), c'était pareil que le 1, mais en moins bien. T'as l'impression que ça oscille entre enjeux sérieux et ambiance à la Deadpool.  Au final, c'est le cul entre deux chaises...
No está muerto, que es eternamente laico, y con extraños eones, incluso la muerte puede morir.

Avatar de l’utilisateur
Meuh
Ascendant
Messages : 1520
Inscription : mer. juil. 02, 2014 10:34 am

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Meuh » mar. oct. 16, 2018 10:58 am

le Zakhan Noir a écrit :
lun. oct. 15, 2018 2:31 pm
c'était pareil que le 1, mais en moins bien.

Critique résumant environ 99% de la production cinématographique estampillée "2nd épisode". :D

Avatar de l’utilisateur
Olivier Fanton
Dieu des lapins qui bouquinent
Messages : 2028
Inscription : jeu. août 07, 2003 10:01 pm
Localisation : Rouen (ou pas loin)
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Olivier Fanton » mar. oct. 16, 2018 1:02 pm

Ben moi, j'ai découvert la sortie d'un Johnny English 3. Je ne regardais pas Mr. Bean, mais j'admire Rowan Atkinson pour Blackadder, ou le sketch du Not the Nine O'Clock News sur la Vie de Brian.
Donc, Johnny English, c'est un plaisir coupable. Même si je sais que c'est idiot, ça me fait rire. Le souvenir de la parodie de course-poursuite en parkour du 2 me fait toujours sourire, même des années après.
Bref, je l'ai vu le jour-même. C'était délicieusement stupide. Des gens qui se tombent, qui se cognent, qui sont bêtes. Une belle séance de réalité virtuelle. Un équivalent de Mark Zuckerberg en méchant. Un plan stupide, mais qu'on a bizarrement l'impression d'avoir déjà vu plusieurs fois présenté sérieusement dans d'autres films. Bref, c'était parfait.
Un lapin qui bouquine n'a pas besoin de lunettes.

Avatar de l’utilisateur
Cédric Ferrand
Dieu des athées non-pratiquants
Messages : 6006
Inscription : mer. févr. 23, 2005 3:11 pm
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Cédric Ferrand » mar. oct. 16, 2018 1:36 pm

Bande-annonce pour Le Secret de la Potion Magique, par Astier et Clichy.

Hyeronimus
Initié
Messages : 201
Inscription : dim. janv. 20, 2013 1:58 pm

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Hyeronimus » mar. oct. 16, 2018 7:16 pm

C'était Christian Clavier, la voix dans le premier?

Avatar de l’utilisateur
Gridal
Banni
Messages : 1246
Inscription : jeu. août 17, 2006 8:13 pm

Re: Film 24 : je relève mon strapontin, j'ai une envie de bâiller…

Message par Gridal » mar. oct. 16, 2018 7:18 pm

C'était Roger Carel, mais il a pris sa retraite.

Répondre