Appel à témoignages : Histoire de l'importation de L'Appel de Cthulhu en France

Inspis, théories, conseils ...
Avatar de l’utilisateur
OSR
Prêtre
Messages : 383
Inscription : mar. nov. 21, 2017 10:32 am

Re: Appel à témoignages : Histoire de l'importation de L'Appel de Cthulhu en France

Message par OSR » jeu. mai 16, 2019 11:45 am

Comment avez-vous entendu parler de L’Appel de Cthulhu ?
En lisant Jeux et Stratégie au début des années 80, je crois. Un article consacré au JdR dans Le Nouvel Observateur (que je piquais souvent à mon père) l'évoquait également, défavorablement de mémoire (pour sa noirceur). Et j'ai acheté pas mal de zines JdR à partir de 1986, qui en parlaient forcément. Mais j'ai joué pour la première fois seulement en 1987.
Quelles sont les raisons qui vous poussèrent à acheter la boîte et/ou y à jouer ?
Je jouais à ce qui était proposé par les autres joueurs... Mais j'étais fan de Lovecraft avant de le rencontrer en JdR, ça me disposait favorablement envers le jeu.
Dans quel contexte y avez-vous joué (lieu, joueurs, temps, accessoires, etc.) ?
La toute première fois, c'était lors d'un séjour dans une station de ski (à Samoëns en Savoie), un type avec qui j'avais sympathisé nous avait proposé une partie ; le scénar était un scénar de Chroniques d'Outre-Monde très inspiré de La Couleur Tombée du Ciel ("Dégénérescence" je crois ?). A club de JdR où j'ai joué dans mon adolescence (1987-1990), L'Appel de Cthulhu était sans doute le 2e jeu le plus pratiqué (le 1er étant Runequest, personne ne jouait à D&D).
À quels types de scénarios/campagnes avez-vous joué (suppléments officiels, scénarios issus de magazines ou de fanzines, création personnelle, etc.) ?
Scénarios de magazines et créations personnelles. De mémoire, personne n'achetait de suppléments dans mon entourage (à part des fans de Runequest, Star Wars et JRTM qui achetaient tout ce qui sortait pour ces jeux).
Jouiez-vous plutôt des one-shots, des petites campagnes ou des grandes ?
One-shot exclusivement, mais c'était le cas de pratiquement toutes mes parties de JdR de mon adolescence, hormis une campagne Star Wars au lycée.
Achetiez-vous des suppléments ? Si oui, lesquels ?
Moi non, je n'ai acheté l'Appel de Cthulhu que tardivement (la 4e édition au début des années 90). Parmi les amis possédant Cthulhu, je ne me souvient que de L'Asile d'Aliénés (très bon recueil de one-shots) que j'ai souvent vu dans les mains de plusieurs MJ.
Quelle ambiance de jeu préfériez-vous (action/pulp, horreur lovecraftienne, horreur non-lovecraftienne, polar, etc.) ?
Horreur lovecraftienne.
Connaissiez-vous l’œuvre de Lovecraft avant de jouer à L’Appel de Cthulhu ?
Oui, lorsque j'avais 13-14 ans (vers 1986 donc) mon oncle et m'a tante m'avaient prêté de recueils de nouvelles fantastiques (parus chez France Loisirs) incluant deux tomes lovecraftiens. J'avais particulièrement été impressionné par Dagon et la Couleur Tombée du Ciel.
Qu’est-ce qui rapprochait/différenciait L’Appel de Cthulhu des autres jeux de rôle disponibles en France à l’époque ?
Tous les jeux de rôles disponibles étaient différents. Comme je le disais plus haut, je ne jouais pratiquement qu'à des jeux BRP (Cthulhu, Runequest, Stormbringer) à cette époque donc côté système Cthulhu n'était qu'une des variantes d'un système que je connaissait par coeur, c'est principalement l'ambiance et le monde qui différaient.
Organisation Syndicale Représentative

Du rétrovieux sur Lulu et DriveThruRPG ; infos sur Twitter ou ici-même.

Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 6683
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: Appel à témoignages : Histoire de l'importation de L'Appel de Cthulhu en France

Message par sherinford » jeu. mai 16, 2019 12:05 pm

PM a écrit :
jeu. mai 16, 2019 11:44 am
Dude a écrit :
jeu. mai 16, 2019 11:33 am
Reste que je me demande toujours encore aujourd’hui comment diable cette boite de Jdr c’est retrouvée chez France Loisir en 85
Des essais de diversification sur des trucs dont on causait un peu dans les modes du moment. Il y avait eu aussi la "boite rouge" à un moment.
(en plus à l'époque j'habitais chez mon père qui était adhérent FL, j'ai jamais regardé leur catalogue !)
Que ça devienne la sélection par défaut, par contre....

Oui, ça m'étonne un peu, AdC, en livre du mois.

Bon, à moins qu'il n'aient eu des stocks à dégager, c'est toujours possible.

Ma boîte vient de là. De même que ma première boîte de D&D rouge, et mon premier Tunnels & Trolls. Après, ils ont arrêté.

Avatar de l’utilisateur
Fabfab
Dieu de la gratte
Messages : 7279
Inscription : mer. août 29, 2007 6:03 pm
Localisation : Au pied du Vercors

Re: Appel à témoignages : Histoire de l'importation de L'Appel de Cthulhu en France

Message par Fabfab » jeu. mai 16, 2019 12:12 pm

Dude a écrit :
jeu. mai 16, 2019 11:33 am
Pas trop le temps de développer tout ça, mais peut-être pourriez-vous répondre de votre côté à ce mystère. Ma première boîte de AdC vient de France Loisir. Ma mère y avait un abonnement, et généralement, elle ne commandait souvent rien. Elle recevait donc chaque mois une sélection, choisie pour elle, en fonction de ses goûts supposés... Et un jour, elle a reçu l’Appel de Cthulhu que je me suis empressé d’accaparer, l’ayant vu dans une boutique de Jdr (l’oeuf Cube).

Mon premier achat après cette boite fut les Masques, et j’ai donc tout de suite donné un côté assez pulp à mes aventures...

Reste que je me demande toujours encore aujourd’hui comment diable cette boite de Jdr c’est retrouvée chez France Loisir en 85
Mais oui mais c'est bien sûr! C'est dans un magasin France Loisirs qu'on a réussi à la dégotter avec mes parents à cette même époque ce fameux samedi!
 
A distorted reality is now a necessity to be free

Avatar de l’utilisateur
Angel CALL
Profane
Messages : 22
Inscription : sam. févr. 02, 2008 1:19 pm
Localisation : Montpellier

Re: Appel à témoignages : Histoire de l'importation de L'Appel de Cthulhu en France

Message par Angel CALL » jeu. mai 16, 2019 12:20 pm

Comment avez-vous entendu parler de L’Appel de Cthulhu ?
 
Dans un Casus Belli avec une critique de Call of Cthulhu, Puis toujours dans Casus l’annonce la traduction par Descartes avait naitre une grande impatience autour du jeu. La chance aussi de vivre à Montpellier ville étudiante qui avait une boutique spécialisée (Le cerf blanc) des le début des années 80.
 
Quelles sont les raisons qui vous poussèrent à acheter la boîte et/ou y à jouer ?
 
Le thème abordé et le fait que ça soit un des rares jeux traduit en Français à l’époque. Le fait que Descartes avait fait de gros effort pour avoir un maximum de suppléments (scénarios et campagnes)  disponible très rapidement après la sortie de la boite
 
Dans quel contexte y avez-vous joué (lieu, joueurs, temps, accessoires, etc.) ? 
 
Club, entre potes et au lycee. On trouvait le moyen de jouer quasiment chaque weekend.
 
À quels types de scénarios/campagnes avez-vous joué (suppléments officiels, scénarios issus de magazines ou de fanzines, création personnelle, etc.) ?
 
TOUT ce qui est noté dans ta parenthèse :D
 
Jouiez-vous plutôt des one-shots, des petites campagnes ou des grandes ?
 
Pendant l’année scolaire c’était plus One Shoot ou gros scénars mais en période de vacances on attaquait les campagnes.
 
Achetiez-vous des suppléments ? Si oui, lesquels ?
 
Tout l’argent de poche passait dans ma mob et Cthulhu, donc outre la boite de base, Cthulhu now, les Fungis de Yuggoth, Les masques, Asile d’aliénés et autres contes, les ombres de Yog-Sothoth, La trace de Tsathoggua et plus tard lorsque la Fnac à soldé son rayon JdR pour une bouchée de pain Les années folles et cthulhu by gaslight
 
Quelle ambiance de jeu préfériez-vous (action/pulp, horreur lovecraftienne, horreur non-lovecraftienne, polar, etc.) ?
 
Horreur Lovecraftienne au départ, et puis un jour la révélation Delta Green qui a tout changé.
 
Connaissiez-vous l’œuvre de Lovecraft avant de jouer à L’Appel de Cthulhu ?
 
Non c’est la sortie de l’AdC qui m’a fait connaitre l’auteur.
 
Qu’est-ce qui rapprochait/différenciait L’Appel de Cthulhu des autres jeux de rôle disponibles en France à l’époque ?
 
Ben déjà y en avait pas des masses en Français, et c’était plus facile de faire venir des demoiselles à la table qu’avec du Med-Fan…
"What part of phnglui mglw'nafl Cthulhu r'lyeh w'gah nagl fhtagn don't you understand?"

PM
Dieu de l'Annonciation
Messages : 2556
Inscription : ven. sept. 29, 2006 1:29 pm

Re: Appel à témoignages : Histoire de l'importation de L'Appel de Cthulhu en France

Message par PM » jeu. mai 16, 2019 12:54 pm

Comment avez-vous entendu parler de L’Appel de Cthulhu ?

J'avais eu l'occasion de mettre la main sur quelques numéros de White Dwarf, au printemps 81, dont l'un annonçait en 4 de couverture la sortie prochaine de Call of Cthulhu. La boutique où j'allais était plutôt bien approvisionné et j'ai pu mettre la main sur une boite de la première édition US du jeu. On a assez vite commencé d'y jouer, en incorporant quand on les vit sortir les erratas (parus dans Shadows of YS et insérés dans le texte de la deuxième édition, dont ils constituaient l'essentiel des différences avec la première). Je n'ai en fait acheté la boite Descartes que plus tard, en 1985 lors d'un petit séjour à Paris où j'avais promis aux amis qui m'hébergeaient -et qui avaient fait partie d'un des groupes que j'avais fait jouer au cours de l'année précédente) une partie de l'Appel sauf que je n'avais pas les règles avec moi. J'en avais profité pour m'offrir la boite VF.

Quelles sont les raisons qui vous poussèrent à acheter la boîte et/ou y à jouer ?

A la base, donc pour la première édition, notre club essayait pas mal de jeux à mesure de leurs arrivée dans la boutique locale -ou à la faveur des occasions comme un voyage en Angleterre pour l'un ou l'autre), et comme en plus j'étais un fan de HPL depuis déjà pas mal d'années...

Dans quel contexte y avez-vous joué (lieu, joueurs, temps, accessoires, etc.) ?

A l'époque, je jouais en club ou en groupes d'amis chez l'un ou l'autre, selon les occasions. On jouait plutôt en soirée pour l'Appel. Ca a aussi fait parmi mes premiers essais d'utlisation de musique en cours de partie (à l'époque le Dracula de John Williams donnait de bonnes ambiances :)

À quels types de scénarios/campagnes avez-vous joué (suppléments officiels, scénarios issus de magazines ou de fanzines, création personnelle, etc.) ?

Selon les occasions. Je préfèrais toutefois les scénarios de l'édteur ou des magazines, je suis assez critique avec mes propres créations.

Jouiez-vous plutôt des one-shots, des petites campagnes ou des grandes ?

PLutôt des scénarios indépendants ou des petites campagnes. L'idée d'arriver à mener une campagne complète sur l'Appel est venue plus tard.

Achetiez-vous des suppléments ? Si oui, lesquels ?

Selon mes moyens. J'avais acheté plusieurs des recueils de scénarios parus (Ombres, Chthonians, Asile...) mais il m'a fallu pas mal de temps avant de réunir les sous pour une boite des Masques uo de Gaslight.

Quelle ambiance de jeu préfériez-vous (action/pulp, horreur lovecraftienne, horreur non-lovecraftienne, polar, etc.) ?

OPas mal de variations, histoire que les joueurs ne puissent pas trop anticiper sur quoi attendre : Surnaturel ou arnaque ? Mythe ou légendes ?... On n'allait pas trop vers le pulp, par contre, au mins à l'époque.

Connaissiez-vous l’œuvre de Lovecraft avant de jouer à L’Appel de Cthulhu ?

J'avais plongé dans les bouquins de HPL, en commen_ant par Dagon puis par réussir à m'offrir les PdF (collection plus chère) ensuite, vers le milieu des années 1970.

Qu’est-ce qui rapprochait/différenciait L’Appel de Cthulhu des autres jeux de rôle disponibles en France à l’époque ?

L'ambiance proposée qui n'allait pas vers un climax bagarre, mais sur quelque chose de plus feutré, plus subtil, et qui au strict minimum donnait une expérience qu'on n'avait pas avec les autres jeux de l'époque.

kridenow
Ascendant
Messages : 1621
Inscription : dim. juil. 17, 2011 3:17 pm
Localisation : Banlieue Parisienne

Re: Appel à témoignages : Histoire de l'importation de L'Appel de Cthulhu en France

Message par kridenow » jeu. mai 16, 2019 10:03 pm

Comment avez-vous entendu parler de L’Appel de Cthulhu ?
Dans la revue Jeux & Stratégie je crois.

Quelles sont les raisons qui vous poussèrent à acheter la boîte et/ou y à jouer ?
Un de mes amis l'avait acheté.
Moi j'aimais bien les nouvelles de Lovecraft.

Dans quel contexte y avez-vous joué (lieu, joueurs, temps, accessoires, etc.) ?  
Nous jouions chez les parents du MJ, les samedi après-midis.
Pour moi qui jouait d'habitude dehors sur des marches d'escalier, c'était le luxe.

À quels types de scénarios/campagnes avez-vous joué (suppléments officiels, scénarios issus de magazines ou de fanzines, création
personnelle, etc.) ?

Les scénarios officiels uniquement.

Jouiez-vous plutôt des one-shots, des petites campagnes ou des grandes ?
Des one-shots. Vu que les persos crevaient tous ou presque à chaque fois, le MJ a mis des années avant de proposer une campagne (les Masques, que j'ai abandonné au bout de trois séances, marre de refaire encore un perso et je n'ai plus jamais joué à l'AdC depuis).

Achetiez-vous des suppléments ? Si oui, lesquels ?
Il n'en a acheté aucun.

Quelle ambiance de jeu préfériez-vous (action/pulp, horreur lovecraftienne, horreur non-lovecraftienne, polar, etc.) ?
Horreur lovecraftienne... c'est un peu.. le but.

Connaissiez-vous l’œuvre de Lovecraft avant de jouer à L’Appel de Cthulhu ?
Oui oui, c'est ce qui m'a motivé à jouer au début.

Qu’est-ce qui rapprochait/différenciait L’Appel de Cthulhu des autres jeux de rôle disponibles en France à l’époque ?
L'ambiance, les jets de SAN et c'était le seul jeu où je faisais un perso à chaque nouvelle partie.
/Pierre

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 8916
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Appel à témoignages : Histoire de l'importation de L'Appel de Cthulhu en France

Message par Mugen » ven. mai 17, 2019 8:36 am

sherinford a écrit :
jeu. mai 16, 2019 12:05 pm
PM a écrit :
jeu. mai 16, 2019 11:44 am
Dude a écrit :
jeu. mai 16, 2019 11:33 am
Reste que je me demande toujours encore aujourd’hui comment diable cette boite de Jdr c’est retrouvée chez France Loisir en 85
Des essais de diversification sur des trucs dont on causait un peu dans les modes du moment. Il y avait eu aussi la "boite rouge" à un moment.
(en plus à l'époque j'habitais chez mon père qui était adhérent FL, j'ai jamais regardé leur catalogue !)
Que ça devienne la sélection par défaut, par contre....

Oui, ça m'étonne un peu, AdC, en livre du mois.

Bon, à moins qu'il n'aient eu des stocks à dégager, c'est toujours possible.

Ma boîte vient de là. De même que ma première boîte de D&D rouge, et mon premier Tunnels & Trolls. Après, ils ont arrêté.

C'était en plein boom des livres dont vous êtes le héros, et l'on trouvait relativement facilement la production de Descartes, Transecom (D&D) et Oriflam en-dehors des boutiques spécialisées.

Au Carrefour des Ulis, en Essonne, le magasin Amijou et la Maison de la Presse en vendaient, ainsi que des figurines.
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Tristan
Panthéon
Messages : 7418
Inscription : mer. oct. 08, 2003 7:46 pm

Re: Appel à témoignages : Histoire de l'importation de L'Appel de Cthulhu en France

Message par Tristan » ven. mai 17, 2019 8:51 am

Si ma mémoire est bonne, j’ai découvert L’Appel de Cthulhu... au Printemps. Alors France-Loisir, ça ne m’étonne pas plus que ça.

Avatar de l’utilisateur
VXgas
Dieu des moisissures sous cellophane
Messages : 1785
Inscription : ven. oct. 07, 2005 11:32 am
Localisation : Aquae Sextiae

Re: Appel à témoignages : Histoire de l'importation de L'Appel de Cthulhu en France

Message par VXgas » ven. mai 17, 2019 8:58 am

Comment avez-vous entendu parler de L’Appel de Cthulhu ?
En 1982 au début du collège par un copain dont les grands frères jouaient déjà au JdR l'un faisant ses études aux US et revenant régulièrement probablement avec les nouveautés. La présence d'une boutique de JdR déjà dans ma ville (Aix en Provence) a beaucoup aidé aussi sur ce point je pense. J'avais découvert AD&D depuis environ 2 ans par le même copain à la fin du primaire.
Quelles sont les raisons qui vous poussèrent à acheter la boîte et/ou y à jouer ?
Ce fameux copain nous faisait jouer lorsque nous avions une pause et aux récréations en inventant une histoire sur notre collège dont les prof étaient des cultistes. Non pas dans les années 30 donc mais en contemporain. Cette transposition nous faisait rigoler, fantasmer, et j'adorai l'ambiance du jeu : enquête avec un culte étrange en fond et des horreurs tentaculaires dont on ne voyait rien ou presque et qu'il fallait vraiment craindre. J'acheterai ansi la boite VF à sa sortie (1984 il me semble).
Dans quel contexte y avez-vous joué (lieu, joueurs, temps, accessoires, etc.) ?
Avant achat voir ci-dessus. Après achat à peu près pareil, mais ce fut toujours très occasionnel car j'avais peu de joueurs qui y jouaient : une partie nocturne mémorable à la MJC, quelques parties avec des copains.
À quels types de scénarios/campagnes avez-vous joué (suppléments officiels, scénarios issus de magazines ou de fanzines, création personnelle, etc.) ?
scénar de magazine (casus-belli) ou création d'après mes souvenirs.
Jouiez-vous plutôt des one-shots, des petites campagnes ou des grandes ?
plutôt des one-shot
Achetiez-vous des suppléments ? Si oui, lesquels ?
J'avais acheté le seul supplément sorti à l'époque. Je n'ai rien acheté par la suite sinon beaucoup plus tard pour refaire ma collection et voir les nouvelles éditions.
Quelle ambiance de jeu préfériez-vous (action/pulp, horreur lovecraftienne, horreur non-lovecraftienne, polar, etc.) ?
horreur lovecraftienne et action-horreur
Connaissiez-vous l’œuvre de Lovecraft avant de jouer à L’Appel de Cthulhu ?
J'ai découvert Lovecraft par le jeu, puis ai acheté le livre de poche "Légendes du Mythe de Cthulhu" sorte de compilations de plusieurs nouvelles. J'ai ensuite dévoré ses ouvrages que j'ai relu plusieurs fois pour certains.
Qu’est-ce qui rapprochait/différenciait L’Appel de Cthulhu des autres jeux de rôle disponibles en France à l’époque ?
Il n'y avait quasiment aucun jeu français. Il représentait le seul jeu contemporain avec un système d100 intuitif. L'ambiance année 20-30 du jeu très différente du reste avec des perso qui ne sont pas des héros, plutôt vulnérables. Il a vite était détourné pour des parties se déroulant au présent à l'époque (80s !!).

Montriveau
Profane
Messages : 9
Inscription : dim. mars 24, 2019 6:08 pm

Re: Appel à témoignages : Histoire de l'importation de L'Appel de Cthulhu en France

Message par Montriveau » ven. mai 17, 2019 3:25 pm

Merci pour tous ces témoignages passionnants. Si vous le souhaitez, vous pouvez m'envoyer votre prénom/nom pour les remerciements. 

Je vais commencer à classer et analyser les premières données. J'updaterai le fil de discussion sous quelques jours afin de prolonger certains questionnements, si ça en intéresse certains. 

Pour les plus motivés, vous pouvez participer à un entretien (par discord ou par téléphone) afin de pouvoir me parler en détail de votre expérience de jeu et de votre rencontre avec le Grand Cthulhu. 

Rôlistement,

Hugo 

Avatar de l’utilisateur
Dithral
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1931
Inscription : mer. mars 23, 2016 2:51 am

Re: Appel à témoignages : Histoire de l'importation de L'Appel de Cthulhu en France

Message par Dithral » sam. mai 18, 2019 1:00 am

Tout cela est très nébuleux, j'avoue. J'en ai probablement entendu parler dans Casus Belli ou Jeux & Stratégie. Au-delà de Lovecraft, le contexte historique me plaisait bien. J'avais récupéré GangBusters un peu avant, pour la même raison. J'y jouais généralement chez moi, avec mes potes du collège, puis du lycée. Je pense que je me procurais à peu près tout ce qui sortait et je jouais aussi bien des scénarios de magazine que les officiels. Rarement des créations perso. L'ambiance n’était pas trop pulp, quoique très dépendante des scénarios et des joueurs. Mais ma préférence était entre polar et horreur lovecraftienne.

Je ne saurais dire si j'ai lu Lovecraft avant ou après avoir joué, mais en tout cas c'est parce que je me suis intéressé au jeu que je me suis intéressé à l'auteur. Et si j'avais dû caractériser l'AdC par rapport aux autres, à l'époque, j'aurais certainement parlé de son univers, sa simplicité et la volonté de privilégier l'ambiance. Avec une volonté de se faire peur en jouant à la bougie.
« Les employées d’aujourd’hui manquent de respect et préfèrent s’amuser plutôt que travailler »
Manhattan Spark, l’actualité de ce jour à New York en 1924.

hegan
Initié
Messages : 142
Inscription : mer. mai 04, 2016 10:30 pm

Re: Appel à témoignages : Histoire de l'importation de L'Appel de Cthulhu en France

Message par hegan » sam. mai 18, 2019 1:13 pm

Ma petite contribution ....

 Comment avez-vous entendu parler de L’Appel de Cthulhu ?
En lisant la description à l’arrière de la boite V2 VF, dans le magasin. Octobre 1985.
 
Quelles sont les raisons qui vous poussèrent à acheter la boîte et/ou y à jouer ?
Partis acheter un module Donjons et D. (qu’on ne trouva jamais), on a trouvé la boite inspirante : des voitures, des flingues, des monstres. Les ennuis ont commencé peu après.
 
Dans quel contexte y avez-vous joué (lieu, joueurs, temps, accessoires, etc.) ?  
Chez les copains et en asso, parties de 2 à 12 h, avec parfois un set de dés pour tout le monde (3 à 6 joueurs MJ compris). L’écran est arrivé plus tard.
 
À quels types de scénarios/campagnes avez-vous joué (suppléments officiels, scénarios issus de magazines ou de fanzines, création personnelle, etc.) ?
Du « fait maison » de qualité relative, essentiellement. Les suppléments étaient trop chers (plus chers que la boite de base), les magazines introuvables (c’était un problème quand on habitait une petite ville en 1985).
 
Jouiez-vous plutôt des one-shots, des petites campagnes ou des grandes ?
Plutôt des scénarii courts (quelques séances maximum). Difficile de survivre pour les PJs, en abordant, comme on l’a fait, ce jeu comme D&D ….
 
Achetiez-vous des suppléments ? Si oui, lesquels ?
La plupart du temps, non : trop cher pour des collégiens … A part l’écran, aucun !
 
Quelle ambiance de jeu préfériez-vous (action/pulp, horreur lovecraftienne, horreur non-lovecraftienne, polar, etc.) ?
Cette question ne se posait pas à l’époque, puisque les règles de la V2 orientaient vers de l’horreur lovecraftienne. Mais on a fait quelques sessions avec de l’horreur type zombie ou vampire.
 
Connaissiez-vous l’œuvre de Lovecraft avant de jouer à L’Appel de Cthulhu ?
Non, le jeu a déclenché la lecture.
 
Qu’est-ce qui rapprochait/différenciait L’Appel de Cthulhu des autres jeux de rôle disponibles en France à l’époque ?
C’était le seul jeu où l’on pouvait accrocher un canon de 75, bien pratique pour la chasse au Mi-go, à l’arrière de la Ford T (tout le monde l’a fait, arrêtez de nier).
Plus sérieusement, ce devait être le premier jeu à aborder le monde réel, même si l’époque est différente de la nôtre. Et donc l’abord des personnages est très différent, d’autant que la mortalité est importante (ou la folie très présente).
D’autre part c’était le seul jeu, avec qui vous savez, dont les suppléments arrivaient régulièrement (mais à des prix prohibitifs pour nous).

Avatar de l’utilisateur
scorpinou
Prophète
Messages : 929
Inscription : jeu. août 04, 2005 6:12 pm
Localisation : Perigord

Re: Appel à témoignages : Histoire de l'importation de L'Appel de Cthulhu en France

Message par scorpinou » dim. mai 19, 2019 9:18 am

Comment avez-vous entendu parler de L’Appel de Cthulhu ?

J'ai découvert le jdr au collège, juste avant les vacances estivales de 81... mais c'était D&D en Vo. On faisait nos feuilles de perso sur des feuilles de classeurs. On jouait entre midi et deux, mais pas très souvent au début. D'année scolaire en année scolaire, on s'est mieux organisé et structuré, puis on a attendu l'arrivé du messie (on était averti de son arrivé via des magazines il me semble). Ce fut une année scolaire riche avec la boite rouge en français et l'Appel... et l'Oeil noir

Pour Cthulhu, ce fut une joie et une déception. Les ado que nous étions ne connaissez absolument rien de cet univers et de voir des personnages qui ne pouvaient pas affronter les créatures fut un choc et une révélation. Nous avons pris les choses en mains et fait notre propre version de ce jdr, avec plus de pulp, beaucoup moins de tentacules et surtout beaucoup d’enquête, de courses poursuites, de nazis, d'avions, de dirigeables, etc.

Quelles sont les raisons qui vous poussèrent à acheter la boîte et/ou y à jouer ?

Faire autre chose que du medfan, puis de découvrir qu'il existait autre chose que du PMT, chose qu'on commençait un peut avec DD

Dans quel contexte y avez-vous joué (lieu, joueurs, temps, accessoires, etc.) ?  

Salle de classe, entre midi et deux, avec d'autres collégiens. Un peu plus tard, en club de jdr les samedis après-midi et soir. Mais nous n’étions pas des fans, donc ce jdr n'était pas le plus joué, loin de là.

À quels types de scénarios/campagnes avez-vous joué (suppléments officiels, scénarios issus de magazines ou de fanzines, création personnelle, etc.) ?

On a très vite fait exclusivement nos créations et très rarement des tentatives d'intégrer des aventures du commerce

Jouiez-vous plutôt des one-shots, des petites campagnes ou des grandes ?

Une ou deux séries d'aventures, le reste n'était que des aventures indépendantes des autres

Achetiez-vous des suppléments ? Si oui, lesquels ?

Je ne m'en souviens pas, peut-être "années folles" mais je ne reconnais pas la couverture sur le grog, il me semblait que c'était peu de temps après la boite de base, en français, ou alors c'est le supplément de 32 pages déjà présent dans la boite de base... je ne sais plus

Quelle ambiance de jeu préfériez-vous (action/pulp, horreur lovecraftienne, horreur non-lovecraftienne, polar, etc.) ?

On avait viré tout ce qui pouvait affecter la santé mentale, donc on faisait beaucoup d’enquêtes, de lutte contre les nazis, la prohibition... (un peu de magie et pas du tout d'horreur)

Connaissiez-vous l’œuvre de Lovecraft avant de jouer à L’Appel de Cthulhu ?

Non, et après, comme nous avons été refroidi par la santé mentale qui ne "pouvait pas remonter", on n'a pas chercher plus, sauf de temps en temps en tombant par hasard sur une nouvelle ou deux

Qu’est-ce qui rapprochait/différenciait L’Appel de Cthulhu des autres jeux de rôle disponibles en France à l’époque ?

Je suis incapable de me souvenir précisément d'où venait les jdr anglais que le copain avait au tout début (DD). Le gros avantage de ce jdr était sa disponibilité dans la boutique de jeu qui n'était pas très loin du collège (Périgueux, Dordogne) et le patron de la boutique était un bon commercial, il avait fait un coin spécial jdr dans sa grande boutique et on a été assez nombreux à dépenser nos maigres économies dedans ;)

Mon premier gros achat fut avec ma première paye en juillet 84, à 15 ans, (une grosse centaine de francs, de quoi acheter la boite rouge de D&D et un picsou magazine :P ) dans un magasin de jeu à Jonzac. Un peu plus tard ce fut Cthulhu à Périgueux (magasin de jeu) et l'été suivant l'Oeil noir dans une librairie à Angoulême. Mais très vite, on est revenu sur du medfan car au moins les règles permettaient une durée de vie plus importante des personnages.

Répondre