[livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Répondre
Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 7804
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

L'armée furieuse

Message par sherinford »

Dernière lecture :

Image

L'armée furieuse, de Fred Vargas.

C'est le deuxième roman policier que je lis de cette autrice. Sélectionné dans le cadre du club de lecture du discord "Le bocal", il raconte une nouvelle enquête du commissaire Adamsberg, héros récurrent de cette autrice.

Le pitch en peu de mot: le commissaire se retrouve en Normandie, pour enquêter sur un mystère bien étrange, car "l'armée furieuse", "la grande chasse", "la maisnie Hellequin", a été aperçue par une jeune femme, sur un sentier de forêt réputé pour son côté légendaire. Dans cette vision, elle a aperçu les visages de trois des quatre "saisis", des gens mauvais, désignés par le destin, et qui mourront prochainement... Lorsque les hommes de la vision se font tuer un par un, chacun craint pour sa vie, car on ne connait pas l'identité du quatrième saisi...

Se mêle à cette enquête une deuxième intrigue se déroulant à Paris, que le commissaire règle "à distance", à l'aide de ses adjoints.

Bon, l'un dans l'autre, ce roman est plutôt cool... mais perd un peu en intérêt si on n'a pas lu les autres romans de l'autrice: on y croise en effet quelques personnages en provenance des précédents opus, ce qui divulgâche aussi un peu l'intrigue de ceux-ci...
Dernière modification par sherinford le sam. avr. 23, 2022 7:43 pm, modifié 1 fois.
ImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
cdang
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3716
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par cdang »

Je continue dans les Odyssées de l'espace avec 2061 : Odyssée trois d'Arthur C. Clarke (1987).

Image

Par rapport aux romans précédents, on est un cran de plus dans l'action et un cran de moins dans la métaphysique. Ne vous fiez pas à l'image de couverture, personne ne voyagera façon Stargate. Pas un roman d'action haletant mais il sème néanmoins des éléments laissés en suspens, créant un effet d'attente ; d'ailleurs, ne lisez pas les remerciements avant la fin, ça ne vous dévoilera rien de l'intrigue mais c'est dommage de ne pas se laisser Clarke mener le dévoilement des infos à son rythme.

Clarke continue un peu dans l'intertextualité en faisant référence à La Guerre des étoiles (Star Wars) ; dans 2010, il évoquait Alien et Star Trek, l'intertextualité est amusante si on considère que le film 2001 a quand même influencé les films de s.-f. (donc ceux évoqués dans le roman) mais ne peut pas figurer dans le monde en question. Et il met ici en scène un couple homosexuel, parfois avec un peu de maladresse (effleurant La Cage aux folles) mais là encore l'effort est à saluer ; ce sont des personnages secondaire ne jouant pas de rôle dans l'intrigue, l'homosexualité est simplement quelque chose de normal et d'anodin. Dans 2010, il évoquait la possible bisexualité d'un des protagonistes. La présence d'une romancière permet de livrer une analyse métafictionnelle sans aller dans la mise en abyme ; à une ou deux occasion, on a l'impression que Clarke nous indique comment il s'y prend pour créer ses romans.
--
Vous êtes mort
Avatar de l’utilisateur
Erispoe
Pratiquant
Messages : 218
Inscription : mer. févr. 06, 2008 8:15 pm
Localisation : Près de Rennes

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Erispoe »

cdang a écrit : mar. janv. 18, 2022 5:10 pm Clarke (...) met ici en scène un couple homosexuel, parfois avec un peu de maladresse (effleurant La Cage aux folles) mais là encore l'effort est à saluer ; ce sont des personnages secondaire ne jouant pas de rôle dans l'intrigue, l'homosexualité est simplement quelque chose de normal et d'anodin. Dans 2010, il évoquait la possible bisexualité d'un des protagonistes.
Il me semble d’ailleurs que Clarke est toujours resté discret concernant son orientation sexuelle. Il n’a jamais été un militant, même si ses confrères -et certains membres du fandom- connaissaient son homosexualité.
 
Avatar de l’utilisateur
vivien
Dieu d'après le panthéon
Messages : 1882
Inscription : mer. avr. 19, 2006 1:24 pm
Localisation : Le Puy-en-Velay

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par vivien »

Du coup de mon côté j'ai relu 2001 et j'attaque 2010. 2010 est sympatoche mais je ne lui trouve rien de transcendant pour le moment. Le mieux du mieux jusqu'à présent c'est quand même la partie préhistorique de 2001.
ok on a rien a se dire, mais on a tout le temps de trouver!
Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 7804
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

L'homme qui savait la langue des serpents

Message par sherinford »

Dernière lecture :

Image

L'homme qui savait la langue des serpents, de Andrus Kiviräkh.

Deuxième roman lu en 2022, également proposé dans le cadre du club de lecture du Bocal (de cookies ou de cornichons, l'affaire est sujette à débat).

Au moment de résumer ce livre, je me trouve devant une difficulté, déjà même lorsqu'il s'agit de définir son genre littéraire. Etant donné qu'il y a énormément d'éléments de fantasy dans ce récit, je pense qu'on peut le classer dans les "fables quasi mythologiques". Mais pour être honnête, je pense qu'il est assez unique en son genre.

L'histoire se passe en Estonie, à l'époque où les chevaliers chrétiens ont entrepris d'apporter les bienfaits de la chrétienté aux populations locales. Avant l'arrivée des chrétiens, les estoniens vivaient dans la forêt, et connaissaient la langue des serpents, qui leur permettait de converser et d'ordonner aux animaux. Mais tout se perd, et au moment où l'histoire débute, Leemet est l'un des derniers estoniens à encore vivre dans la forêt, avec quelques autres familles. Pour être plus précis, sa mère est retournée dans la forêt après avoir vécu pendant quelques temps dans un village chrétien. Son oncle Vootele va le prendre sous son aile et lui apprendre la langue des serpents, afin qu'il puisse, à son tour, perpétuer cette tradition...

Difficile d'en dire plus sans spoiler. Sachez juste que Kiviräkh nous emmène dans ce récit avec beaucoup de talent et d'humour, avec un regard assez bienveillant sur l'ensemble des protagonistes. Les rebondissements ne sont jamais là où on les attend, jamais il ne tombe dans la facilité, et c'est vraiment très rafraîchissant.

Bref, pour moi, ce fut une bonne découverte...


Liste des lectures de 2022:

Spoiler:
1. "L'armée furieuse", de Fred Vargas (6/10).
2. "L'homme qui savait la langue des serpents", de Andrus Kiviräkh (8/10).
Dernière modification par sherinford le sam. avr. 23, 2022 7:43 pm, modifié 1 fois.
ImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
kriss2211
Prêtre
Messages : 364
Inscription : mar. nov. 03, 2015 1:35 pm
Localisation : CLAMART

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par kriss2211 »

l'homme qui savait la langue des serpents a l'air très intéressant, tu le vends bien ;)

Toutefois, impossible de le trouver en Epub pour le moment... Je garde le titre de côté.
 
Avatar de l’utilisateur
nonolimitus
Dieu d'après le panthéon
Messages : 4150
Inscription : mer. oct. 25, 2006 9:20 pm
Localisation : La Côte Ouest

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par nonolimitus »

kriss2211 a écrit : mer. janv. 19, 2022 10:42 am l'homme qui savait la langue des serpents a l'air très intéressant, tu le vends bien ;)

Toutefois, impossible de le trouver en Epub pour le moment... Je garde le titre de côté.


Il me l'a tellement bien vendu que je m'apprête à le commander en version papier, le bougre :P
Le MJ avec du gobelin dedans !!!
"Fort heureusement, un peu de séchage et une carotte lui ont remis les idées en place." Poulpivre
Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3935
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Léonard »

sherinford a écrit : mer. janv. 19, 2022 9:15 am L'homme qui savait la langue des serpents, de Andrus Kiviräkh.
Je l'avais lu il y a quelques années et j'avais beaucoup aimé. Même si, comme souvent, j'ai à peu près oublié toute l'histoire.
La version papier vaut le coup, c'est un beau (mais gros) bouquin.
 
Dime Legends et Pack Horse Library, mes jeux sur lulu.com...

...et sur itch.io

Pack Horse Library : des femmes, des livres et des chevaux dans l'Amérique des années 1930 - Un jeu de rôle clé en main.
Avatar de l’utilisateur
Humphrey B
Dieu des physiciens wargamers
Messages : 5320
Inscription : sam. avr. 03, 2010 7:35 pm
Localisation : Troyes
Contact :

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Humphrey B »

Oui, c'est un super bouquin, on en avait parlé ici il y a quelques années.
“Harry, I’m going to let you in on a little secret. Every day, once a day, give yourself a present. Don’t plan it. Don’t wait for it. Just let it happen. It could be a new shirt at the men’s store, a catnap in your office chair, or two cups of good, hot black coffee.” – Agent Dale Cooper
Leviathan
Initié
Messages : 195
Inscription : lun. févr. 27, 2012 11:11 am
Localisation : Toulouse

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Leviathan »

*mec qui poste une fois toutes les 36 du mois*

Oui, j'ai aussi beaucoup aimé L'homme qui savait la langue des serpents et je me joins aux avis positifs exprimés ici?
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 7310
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Tybalt (le retour) »

Il avait décroché un Grand prix de l'imaginaire en son temps et il ne l'avait pas volé.
Par contre, comme souvent avec Kivirähk, ça ne transpire pas l'optimisme sur le fond ; mais il y a pas mal d'humour quand même.
A noter que la postface du traducteur est passionnante et replace bien le livre dans son contexte (utile si, comme moi, vous ne connaissez pas déjà tout sur l'Estonie).
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 12216
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : à droite de Saint-Ex

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Inigin »

Kaufman a consacré un livre de voyage à la Courlande, très intéressant (mais un peu sombre).
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
akodosho
Messie
Messages : 1049
Inscription : sam. févr. 09, 2008 9:27 pm
Localisation : Marseille
Contact :

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par akodosho »

Bonjour les Casusnosiens

Je plussoie pour l'Homme qui savait la langue des serpents. Coup de coeur pour ma part, même si c'est vrai que ça n'est pas très gai... On est tellement éloigné des canons de la Fantasy qu'on le trouve au rayon littérature blanche parfois. Les étiquettes...

J'en profite pour vous parler d'un autre coup de coeur de cette année 2021 : Les miracles du bazar Namiya. On retrouve l'habileté de l'auteur, habitué aux polars (le dévouement du suspect X est un bijou d'horlogerie). Ici, une histoire de "voyage" dans le temps fantastique. C'est assez feel good mais, moi qui ne suis pas habitué à ces ambiances, je n'ai pas trouvé ça mièvre. En ce moment, ça fait du bien... Là aussi, c'est le genre de bouquin qu'on peut mettre dans les mains des gens qui sont peu habitués à la SFFF.

Bonne journée !
[url=https://mondesdepoche.fr/]Mondes de poche[/url] - retours de lectures SFFF au format poche.
Avatar de l’utilisateur
Sama64
Dieu d'après le panthéon
Messages : 3951
Inscription : mer. janv. 21, 2015 10:58 am
Localisation : Vanves (92)

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Sama64 »

Je me suis relu Comte Zéro de William Gibson, ca devait faire 30 ou 35 ans que je l'avais lu. 
Effectivement on est dans l'essence même du cyberpunk old school, tant dans le vocabulaire que les intrigues (3 entrecroisées) et les personnages (des marginaux en butte contre des corpos et des ultra-riches, + des gangs et des mercenaires). Quelques scènes, personnages et trouvailles très intéressantes, à recycler. Un peu déçu par la fin par contre. 

Et aussi, en prévision d'une hypothétique campagne Capitaine Vaudou : Les clients du bon chien jaune , de Mc Orlan : je l'avais lu en version Folio Jeunesse, je ne me rappelais pas qu'il était si court et se terminait abruptement. 
Ca donne quelques bonnes idées de pnjs, de lieux, par contre l'intrigue est plutôt moisie (et est expédiée très vite). Ca se lit bien, le vocabulaire (avec de l'argot) est très immersif. 
J'ai enchaîné sur "L'ancre de miséricorde" du même auteur (je n'ai pas du tout accroché au début de "À bord de l'Étoile Matutine")
L'expression "adolescent boutonneux" est désormais proscrite : Bienvenue chez les ayatollahs du dictionnaire

"Le tact dans l'audace, c'est de savoir jusqu'où on peut aller trop loin" J. Cocteau
Avatar de l’utilisateur
Silenttimo
Dieu bavard du muet
Messages : 9244
Inscription : mar. févr. 13, 2007 3:39 pm
Localisation : Hauts-de-Seine sud (92)

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Silenttimo »

"Mieux est de ris que de larmes écrire, pour ce que rire est le propre de l'homme" (Rabelais)

Fan de ciné muet et US :
- Lubitsch : "Je fais appel à l'intelligence du spectateur !"
- Avatar : "l'homme qui rit" de P. Leni (1928)
Répondre