[livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Ciné, télé, zik et bla bla persos (trolls, floodeurs et baskets interdits)
Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 7804
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Les noces de la renarde

Message par sherinford »

Dernière lecture :

Image

"Les noces de la renarde" de Floriane Soulas.

Ce livre est une sélection du mois de mai-juin pour le club de lecture du Bocal...

L'histoire se passe au Japon. Deux lignes temporelles s'entrecroisent dans ce récit, pour se rejoindre à la fin, un procédé assez classique, plutôt bien exploité par l'autrice.

Au XVième siècle, on suit l'histoire de Hikari, une kitsune qui s'intéresse un peu trop aux humains pour son propre bien, et qui va se retrouvée embourbée dans un serment que son coeur refuse d'accomplir.

Au XXIième siècle, c'est une étudiante, Mina, qui est au centre du récit, et qui a hérité d'un "don" bien encombrant de son paternel. Ses facultés vont cependant lui être bien utiles lorsqu'elle va se retrouver embarquée dans le monde secret des créatures surnaturelles qui se cachent dans les ruelles sombres et les clubs sélects de Tokyo.

On se laisse facilement porter par ce récit "fantasy japonisant", qui me rappelle fortement Changeling the Dreaming, dont il pourrait sans difficulté constituer une source d'inspiration.


Liste des lectures de 2022:

Spoiler:
1. "L'armée furieuse", de Fred Vargas (6/10).
2. "L'homme qui savait la langue des serpents", de Andrus Kiviräkh (8/10).
3. "Haut Royaume - l'émissaire" de Pierre Pevel (8/10).
4. "Ta-Shima" de Adriana Lorusso (10/10).
5. "Un gentleman à Moscou" de Amor Towles (8/10).
6. "Le lièvre de Vatanen" de Arto Paasilinna (7/10).
7. "L'exilé de Ta-Shima" de Adriana Lorusso (7/10).
8. "Oh William!" de Elizabeth Strout (5/10).
9. "La mariée rouge" de Hervé Jaouen (7/10).
10. "La fileuse d'argent" de Naomi Novik (9/10).
11. "Les affinités" de Robert Charles Wilson (7/10).
12. "La source de la peur" de Bill S. Ballinger (5/10).
13. "Mississippi Driver" de Lee Durkee (4/10).
14. "Le nom du vent" de Patrick Rothfuss (6/10).
15. "Le roi de la forêt" de Christian Joosten (8/10).
16. "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" de Harper Lee (7/10).
17. "Le jugement de Dieu" de Christian Joosten (7/10).
18. "L'étrange traversée du Sardaam" de Stuart Turton (8/10).
19. "Les califes maudits - la déchirure" de Hela Ouardi (7/10).
20. "Mon Almérique à moi" de Cédric Ferrand (6/10).
21. "Les califes maudits - A l'ombre des sabres" de Hela Ouardi (8/10).
22. "La vérité sur l'affaire Harry Quebert" de Joël Dicker (8/10).
23. "Les califes maudits - meurtre à la mosquée" de Hela Ouardi (9/10).
24. "Underground Airlines" de Ben H. Winter (6/10).
25. "La mante religieuse" de Nancy Rutledge (6/10).
26. "La vallée magique" de Edmond Hamilton (7/10).
27. "Les noces de la renarde" de Floriane Soulas (8/10).
ImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Harfang2
Messie
Messages : 1164
Inscription : jeu. déc. 03, 2020 5:51 pm
Localisation : Tours
Contact :

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Harfang2 »

Les aiglons de Montrevel, Louis simon et georges Dallens, Les presses d'ïle de France, 1947

Lu a mon fils récemment. De la littérature jeunesse telle qu'elle devait être en 1947. Une bande de garçon échappe aux anglais puis mènent leur guérilla durant la guerre de cent ans. Très agréable lecture, que je ne saurais que conseiller.
Dernière modification par Harfang2 le jeu. juin 02, 2022 12:50 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Gridal
Dieu d'après le panthéon
Messages : 4251
Inscription : jeu. août 17, 2006 8:13 pm

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Gridal »

@Paiji @kriss2211 @Tybalt (le retour) @Ramentu Merci pour toutes ces références. Je connais les œuvres de Pierre Dubois et de Rien Poortvliet, jamais achetées, toujours lues ou empruntées en bibliothèque, et qui auraient en effet tout à fait leur place dans ma collection. Ce sont souvent les classiques que l'on a tendance à oublier.
Le reste m'est inconnu, mais il y a l'air d'avoir plein de bonnes choses, je vais m'y intéresser !
Avatar de l’utilisateur
kriss2211
Prêtre
Messages : 364
Inscription : mar. nov. 03, 2015 1:35 pm
Localisation : CLAMART

Re: L'homme qui savait la langue des serpents

Message par kriss2211 »

sherinford a écrit : mer. janv. 19, 2022 9:15 am Dernière lecture :

Image

L'homme qui savait la langue des serpents, de Andrus Kiviräkh.

Deuxième roman lu en 2022, également proposé dans le cadre du club de lecture du Bocal (de cookies ou de cornichons, l'affaire est sujette à débat).

Au moment de résumer ce livre, je me trouve devant une difficulté, déjà même lorsqu'il s'agit de définir son genre littéraire. Etant donné qu'il y a énormément d'éléments de fantasy dans ce récit, je pense qu'on peut le classer dans les "fables quasi mythologiques". Mais pour être honnête, je pense qu'il est assez unique en son genre.

L'histoire se passe en Estonie, à l'époque où les chevaliers chrétiens ont entrepris d'apporter les bienfaits de la chrétienté aux populations locales. Avant l'arrivée des chrétiens, les estoniens vivaient dans la forêt, et connaissaient la langue des serpents, qui leur permettait de converser et d'ordonner aux animaux. Mais tout se perd, et au moment où l'histoire débute, Leemet est l'un des derniers estoniens à encore vivre dans la forêt, avec quelques autres familles. Pour être plus précis, sa mère est retournée dans la forêt après avoir vécu pendant quelques temps dans un village chrétien. Son oncle Vootele va le prendre sous son aile et lui apprendre la langue des serpents, afin qu'il puisse, à son tour, perpétuer cette tradition...

Difficile d'en dire plus sans spoiler. Sachez juste que Kiviräkh nous emmène dans ce récit avec beaucoup de talent et d'humour, avec un regard assez bienveillant sur l'ensemble des protagonistes. Les rebondissements ne sont jamais là où on les attend, jamais il ne tombe dans la facilité, et c'est vraiment très rafraîchissant.

Bref, pour moi, ce fut une bonne découverte...

Bon, ben... Merci à tous, et surtout à @sherinford  ! J'ai fini L'homme qui savait la langue des serpents hier soir (une semaine de lecture, ce qui est TRES rapide pour moi...), et j'ai adoré !!!

Sherinford en fait un bon résumé, donc je le remets... Et je me permets d'ajouter ceci : 

C'est drôle, très drôle même parfois, à condition d'être sensible au second degré et à l'ironie. Il y a des moments affreusement tristes aussi, et très violents, et... plein de truc : Ce roman est un incroyable ascenseur émotionnel, et il vous entraîne avec une facilité déconcertante dans un monde onirique où parler avec les serpents, contrôler les animaux ou voir des poissons géants est "normal", alors qu'il faudrait être fou pour croire en Dieu...

Je ne suis pas objectif, car j'ai vraiment beaucoup apprécié. Mais si je devais relever une qualité principale (pour moi) à ce roman, ce serait l'incroyable fluidité de l'écriture. L'histoire n'est pas simple, mais elle se lit si simplement...



Encore merci à tous, je retourne à ma PAL...
 
Avatar de l’utilisateur
sherinford
Dieu de sa console
Messages : 7804
Inscription : jeu. oct. 07, 2004 8:36 am
Localisation : Un petit chateau en Belgique

Re: L'homme qui savait la langue des serpents

Message par sherinford »

kriss2211 a écrit : jeu. juin 02, 2022 3:48 pmBon, ben... Merci à tous, et surtout à @sherinford  ! J'ai fini L'homme qui savait la langue des serpents hier soir (une semaine de lecture, ce qui est TRES rapide pour moi...), et j'ai adoré !!!

Sherinford en fait un bon résumé, donc je le remets... Et je me permets d'ajouter ceci : 

C'est drôle, très drôle même parfois, à condition d'être sensible au second degré et à l'ironie. Il y a des moments affreusement tristes aussi, et très violents, et... plein de truc : Ce roman est un incroyable ascenseur émotionnel, et il vous entraîne avec une facilité déconcertante dans un monde onirique où parler avec les serpents, contrôler les animaux ou voir des poissons géants est "normal", alors qu'il faudrait être fou pour croire en Dieu...

Je ne suis pas objectif, car j'ai vraiment beaucoup apprécié. Mais si je devais relever une qualité principale (pour moi) à ce roman, ce serait l'incroyable fluidité de l'écriture. L'histoire n'est pas simple, mais elle se lit si simplement...



Encore merci à tous, je retourne à ma PAL...

Content que tu aies apprécié ce livre, assez unique en son genre...

En vrai, c'est Narsci qu'il faut remercier, vu que c'est lui qui l'a mis dans la liste des livres du Club de lecture du Bocal... Sans lui, je ne l'aurais probablement jamais lu.
ImageImageImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu d'après le panthéon
Messages : 7310
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: L'homme qui savait la langue des serpents

Message par Tybalt (le retour) »

kriss2211 a écrit : jeu. juin 02, 2022 3:48 pm Bon, ben... Merci à tous, et surtout à @sherinford  ! J'ai fini L'homme qui savait la langue des serpents hier soir (une semaine de lecture, ce qui est TRES rapide pour moi...), et j'ai adoré !!!

Sherinford en fait un bon résumé, donc je le remets... Et je me permets d'ajouter ceci : 

C'est drôle, très drôle même parfois, à condition d'être sensible au second degré et à l'ironie. Il y a des moments affreusement tristes aussi, et très violents, et... plein de truc : Ce roman est un incroyable ascenseur émotionnel, et il vous entraîne avec une facilité déconcertante dans un monde onirique où parler avec les serpents, contrôler les animaux ou voir des poissons géants est "normal", alors qu'il faudrait être fou pour croire en Dieu...

Je ne suis pas objectif, car j'ai vraiment beaucoup apprécié. Mais si je devais relever une qualité principale (pour moi) à ce roman, ce serait l'incroyable fluidité de l'écriture. L'histoire n'est pas simple, mais elle se lit si simplement...



Encore merci à tous, je retourne à ma PAL...

...à laquelle tu peux ajouter les autres romans du même auteur parus chez le même éditeur : Les Groseilles de novembre, la chronique d'un village estonien où les villageois pratiquent la sorcellerie à la petite semaine et où se pointent parfois des entités telles que le Diable ou la Peste...

... ainsi que Le Papillon, plus proche du roman historique mais toujours avec une touche de fantastique, autour d'une troupe de théâtre aux XIXe-XXe siècles.

J'ai été moins emballé par son tout dernier roman traduit, Les Secrets, mais il s'agit sans doute d'un roman destiné à un jeune public et/ou à un public pas du tout familier des genres de l'imaginaire.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.
Disclameur : j'ai écrit pour "Casus" et "Jdr Mag".
Avatar de l’utilisateur
JPhMM
Messie
Messages : 1053
Inscription : sam. août 20, 2005 10:01 pm
Localisation : Landes

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par JPhMM »

En ce moment, je lis

Image

qu'il n'est pas nécessaire de présenter, je crois.
Il y a quelque chose de douloureux à avouer qu'en ces temps troubles, c'est une lecture qui s'avère très saine. Vertigineuse, mais saine.
Avatar de l’utilisateur
kriss2211
Prêtre
Messages : 364
Inscription : mar. nov. 03, 2015 1:35 pm
Localisation : CLAMART

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par kriss2211 »

@Tybalt (le retour) Les groseilles de novembre, je note !
Merci beaucoup.
Ramentu
Mystique
Messages : 837
Inscription : jeu. août 15, 2019 10:07 am
Localisation : Luxembourg

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Ramentu »

Petite chasse au trésor.

En fouillant dans ma mémoire pour des univers de SF avec de la magie pour une autre discussion, je me remémore un roman (une nouvelle ? ) lu il y a longtemps.
C'était en papier, je me rappelle l'avoir lu dans le train et c'était bien avant l'époque du Kindle.
J'ai l'impression que c'était en anglais, sans certitude. Ça pourrait avoir été dans une anthologie.
C'est -très- flou dans ma mémoire, mais ça parlait de militaires dans des vaisseaux spatiaux, et de systèmes solaires ou la magie fonctionnait, d'autres pas.
Il y avait une scène avec les héros prisonniers (ou menacés ?) dans une baie cargo, je crois.
Ça parle à quelqu'un ?

Je sais, ça manque de détail ... le livre ne m'avait pas marqué à l'époque, c'est juste que maintenant que j'ai ce quart-de-souvenir coincé dans les neurones, ça m'irrite de ne pas savoir.
Dernière modification par Ramentu le mer. juin 08, 2022 5:20 am, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
JPhMM
Messie
Messages : 1053
Inscription : sam. août 20, 2005 10:01 pm
Localisation : Landes

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par JPhMM »

La trilogie du vide, de Hamilton ?
Ramentu
Mystique
Messages : 837
Inscription : jeu. août 15, 2019 10:07 am
Localisation : Luxembourg

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Ramentu »

JPhMM a écrit : mer. juin 08, 2022 12:10 am La trilogie du vide, de Hamilton ?

Non, je ne croispas.
Ni Zelazny.
Je ne pense pas que ce soit un des "grands" auteurs, mais sait-on jamais...
Je devrais vérifier l'histoire courte originale, mais je ne crois pas que ce soit un des "of Karres" ... et de mémoire le ton était plus sombre et l'ambiance militaire.
Et il y avait clairement une partie de l'univers où la magie fonctionnait, une partie non.
La scène dans la cargo Bay est proche de celle dans 'witche of Karres', toutefois ...
Avatar de l’utilisateur
Morningkill
Banni
Messages : 1260
Inscription : mar. août 03, 2004 2:09 pm
Localisation : Libourne / Bordeaux

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par Morningkill »

Sans l'histoire de vaisseaux spatiaux, c'etait pas mal DarkSword.

Il y a un stackecxchange sf/fantasy avec un tag "story-identify" :
https://scifi.stackexchange.com/questio ... tification
Avatar de l’utilisateur
vermer
Messie
Messages : 1144
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par vermer »

Image

Voici un excellent livre qui fait prendre vie à l’Egypte antique par le parcours initiatique du jeune Pois-chiche. Pas formidablement écrit, son autrice est un mathématicienne égyptologue, il faut toutefois arriver à passer les 70 premières pages pour que cela devienne plaisant. En plus de l’immersion historique il s’agit aussi d’un livre ésotérique qui présente les croyances et enseignements spirituels de l’Egypte – du moins une hypothèse de ceux-ci basée sur les éléments archéologiques et linguistiques. Donc une lecture très instructive et facile d’accès si vous vous intéressez au polythéisme ou à l’Egypte ancienne.
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favorits : Empire Galactique, Pendragon, Reve de Dragon, Shadowrun, Paranoia, Hurlements, Warhammer, Mnemosyne.
Profile de lecture Babelio
Avatar de l’utilisateur
vermer
Messie
Messages : 1144
Inscription : dim. févr. 13, 2011 12:32 am
Localisation : Canada
Contact :

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par vermer »

Ah oui, j'oubliai aussi de dire qu'une de mes nouvelles, " Étoiles rouges, étoiles blanches " est sortie dans le dernier Solaris :
https://www.revue-solaris.com/numeros/s ... emps-2022/

Il s'agit d'une histoire de science-fiction, legerement cyberpunk, sur la conquête spatiale vue par une jeune cinéaste à Moscou.
Vieille Garde : joueur de Jdr depuis 1984 - Jeux favorits : Empire Galactique, Pendragon, Reve de Dragon, Shadowrun, Paranoia, Hurlements, Warhammer, Mnemosyne.
Profile de lecture Babelio
Avatar de l’utilisateur
akodosho
Messie
Messages : 1049
Inscription : sam. févr. 09, 2008 9:27 pm
Localisation : Marseille
Contact :

Re: [livres] La Kiki de papier, la Kiki de tous les Kikis ?

Message par akodosho »

Hello tout le monde !

Cette semaine était consacrée au thème de la religion de l'imaginaire avec trois lectures, entre nouveautés et classiques.

D'abord Lazare attend de James Morrow. Et si Lazare n'était pas mort, donc nul besoin de le ressusciter. Un roman assez déjanté où notre saint chrétien, mais pourtant juif, voyage dans le temps accompagné d'un automate à tête de crocodile... et rencontre Constantin. Drôle, très référencé et érudit, volontiers anticlérical. 

Ensuite, Le Prophète et le Vizir du couple Rémy. Deux nouvelles qui se suivent : la première met en scène le prophète qui voit l'avenir, d'abord lointain, puis de plus en plus proche ; puis la seconde raconte comment le vizir tente d'échapper à une des prophéties. D'abord 1001 nuits puis tragédie, dans la lignée de celles écrites par les auteurs français du XXe. Remarquablement bien écrit.

Enfin, Deus Irae de Dick et Zelazny. Un roman post-apo où l'auteur de l'apocalypse nucléaire a été déifié. C'est très 70's avec son lot de mutants, de créatures étranges et de dangers. C'est assez - complètement - WTF mais peut valoir le détour, à minima pour la curiosité provoquée par cette rencontre de deux auteurs majeurs.

Bonne semaine !

 
[url=https://mondesdepoche.fr/]Mondes de poche[/url] - retours de lectures SFFF au format poche.
Répondre