Livres-jeux : la vie du rail

Jeux de carte, de plateau, de société, jeux-vidéo, mmo ...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
cdang
Prophète
Messages : 967
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Livres-jeux : la vie du rail

Message par cdang » jeu. juil. 06, 2017 2:39 pm

Pour parler des livres-jeux, livres dont vous êtes le héros, histoires à jouer, aventures sur mesure… Tout ce qui met l'imaginaire sur des rails et ne laisse que les leviers d'aiguillage aux mains des joueuses.

Nostalgie, nouveautés, collectionnite…

Puisque la plupart des rôlistes ont tenu un livre-jeu entre leurs pognes et que le sujet ressort de temps en temps (à l'occasion de la mort de Joe Dever ou de la sortie de Stellar Adventures).

Manifestement il n'y a pas de fil de discussion concernant ce média (sinon merci de me le signaler), alors je me permet de le créer.

Quelques ressources :
Dernière modification par cdang le jeu. juil. 06, 2017 3:24 pm, modifié 3 fois.
--
Vous êtes mort

Avatar de l’utilisateur
cdang
Prophète
Messages : 967
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: Livres-jeux : la vie du rail

Message par cdang » jeu. juil. 06, 2017 2:52 pm

Et pour lancer l'affaire : quelques réflexions qui ont alimenté une certaine conférence et qui permet justifier, si besoin était (puisqu'on est ici dans la médiathèque c'est pour parler du pas jeu de rôle, non ?), la présence de ce fil sur ce forum.

Le rapport entre les livres-jeux et les jeux de rôle

Les livres-jeux sont des jeux de rôle

C'est du moins ce que dit ma fille.

« — Papa, on peut refaire le jeu de rôle dans la tour ?
La Citadelle du chaos ? C'est un livre-jeu, pas un jeu de rôle.
— Bin si, c'est un jeu de rôle parce qu'on joue un rôle. »

Vous ne voudriez quand même pas chagriner une charmante princesse de six ans, non ?

Les livres-jeux ne sont pas des jeux de rôle

Évidemment.

Il n'y a pas d'interaction sociale et la lectrice-joueuse ne crée pas à proprement parler de la fiction, même si elle remplit les lacunes du texte et se met en position d'auteure secondaire (Jessica Hammer dirait auteure tertiaire, mais là ou peut en général fusionner les auteures primaire et secondaire).

Les livres-jeux dérivent des jeux de rôle

Image

Du moins ceux que l'on connaît.

Pour les Quêtes sans fin de Donjons et Dragons, c'est assez évident.

Pour l'école anglaise (Steve Jackson et Ian Livingstone, Joe Dever, Dave Morris…) c'est également documenté. Et sans être méchant, je ne suis pas sûr que les belliludistes de l'époque connussent les auteurs argentins (Borges 1944, Cortázar 1963) ou français (Queneau 1961, 1967) qui ont créé des œuvres combinatoires.

Reste le cas des Adventure of you qui deviendront les Choose your own adventure : le premier, Sugarcane Island, date de 1969 donc est plus ancien que Chainmail. Le nom de la collection, CYOA, désigne de manière générique les livre-jeux (gamebooks) en anglais, mais pour moi ce ne sont pas vraiment des livres-jeux : en raison de leur structure divergente, il n'y a pas vraiment de but à atteindre, juste des histoires alternatives à essayer (c'est donc plus une collection de nouvelles qu'un jeu). Mais je dois avouer que c'est une faiblesse de ma démonstration, il va falloir que je creuse.

Pour moi, le premier vrai livre-jeu c'est le scénario solo Buffalo Castle de Rick Loomis pour Tunnels & Trolls (1976).

Les livres-jeux ont des points communs avec les jeux de rôle

Outre la culture de base, puisque les collections les plus connues ont été écrites par des rôlistes, un certain nombre de points rapprochent les jeux de rôle et les livres-jeux.

  1. On peut faire un parralèle entre le contrat social et le contrat de lecture, c'est-à-dire la promesse faite par l'auteur et l'éditeur via la couverture (titre, illustration, nom de collection, 4e de couverture), le péritexte.
  2. On peut faire un parallèle entre les attentes créatives (creative agenda) et les attentes « littéro-ludiques » des lectrices-joueuses :
    1. Relever des défis.
    2. Faire des choix impliquant un positionnement moral.
    3. Le droit de rêver, s'immerger dans un monde fictionnel (une diégèse dirait Olivier Caïra).
  3. Le brainstorming de Romaric Briand pourrait décrire ce qui se passe dans la tête de la lectrice-joueuse au moment du choix, la manière dont elle comble les lacunes du texte (mais bien sûr on ne peut pas parler de contenu fictionnel malléable).
  4. La lectrice-joueuse interagit avec le monde fictionnel via un personnage-joueur, ce que Greg Costikyan appelle un « marqueur ».
  5. Il existe des scénarios solo pour jeu de rôle — c'était assez courant dans les années 1980, mais seul Ulisses Spiele continue à en sortir pour L'Œil noir.
  6. Un certain nombre de jeux de rôle utilisent des scénarios solo pour introduire des concepts de jeu. Voire pour la création de perso — on m'a soufflé dans l'oreillette le Starter Set des D&D Essentials (4E), mais je verrai bien aussi la manière dont on détermine l'expérience préliminaire dans Empire Galactique voire dans SimulacreS 7E (on fait des choix que l'on peut, si l'on veut, voir comme des morceaux de narration abstraits et succincts, du squelette à habiller de chair quoi).

Image
Dernière modification par cdang le mer. août 09, 2017 10:01 am, modifié 4 fois.
--
Vous êtes mort

Avatar de l’utilisateur
Mugen
Dieu des bottes de cuir
Messages : 7819
Inscription : mer. mai 17, 2006 11:34 am

Re: Livres-jeux : la vie du rail

Message par Mugen » jeu. juil. 06, 2017 3:15 pm

En tous cas, le pauvre copain à qui j'avais, vers l'age de 10 ans, infligé de jouer "Rendez-vous avec la M.O.R.T" en "mode JdR" (lui PJ, moi qui lisait le livre selon ses choix) avait trouvé ça très chiant...
Sois satisfait des fruit, des fleurs et même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.
Ne pas monter bien haut peut-être, mais tout seul.

Avatar de l’utilisateur
cdang
Prophète
Messages : 967
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: Livres-jeux : la vie du rail

Message par cdang » jeu. juil. 06, 2017 3:20 pm

En plus celui-là est gratiné. Une fin différente selon le pouvoir sélectionné, ce qui en soi est sympa mais trouver la bonne fin par rapport au pouvoir… Et puis les péripéties tombent un peu dans le nawak, genre je me promène dans la rue et je tombe sur un super-vilain qui crame le super-marché du coin :-/

Mais il y a des retours positifs avec par exemple Le Manoir de l'enfer
http://www.la-taverne-des-aventuriers.c ... en-college
et La Citadelle du chaos avec mes enfants (6 et 10 ans) a bien marché.

Tu noteras que les 3 bouquins de sont de Steve Jackson UK.
--
Vous êtes mort

morgalel
Ascendant
Messages : 1635
Inscription : ven. janv. 20, 2006 9:50 am

Re: Livres-jeux : la vie du rail

Message par morgalel » jeu. juil. 06, 2017 3:43 pm

Pour faire jouer "en mode JdR", avec éventuellement plusieurs joueurs, la série Epée de légéende me semblerait assez adaptée.

Avatar de l’utilisateur
Gulix
Banni
Messages : 1317
Inscription : mer. déc. 02, 2009 10:12 am
Localisation : Nantes (Vallet, dans le Vignoble)
Contact :

Re: Livres-jeux : la vie du rail

Message par Gulix » jeu. juil. 06, 2017 3:58 pm

J'ai une grosse collection de LDVELH, complétée au gré de balades dominicales en vide-greniers avec madame. J'ai récemment remis le nez dans Sorcellerie !, avec un premier tome assez plaisant (la suite cet été en vacances). J'ai été plutôt déçu de la lecture des Loup Solitaire, qui semblent pourtant encensés ailleurs.
J'ai enfin terminé de récupérer la série "Quête du Graal", et il me reste, pour satisfaire ma collectionnite, à choper les Défis & Sortilèges qui me manquent.

Je suis rentré dans le JDR grâce à ces bouquins, clairement. Par leurs univers principalement, et les illustrations noir & blanc sublimes et évocatrices. J'ai essayé d'en faire lire au plus grand à la maison, mais il n'est pas très réceptif pour l'instant (par contre, il a bien aimé Chevaliers, la BD dont vous êtes le héros).
J'apprécie d'ailleurs assez ce renouveau avec les BD, qui permettent de renouveler un peu le genre. Des histoires avec moins de techniques me plairaient aussi. J'avais lâché Destiny Quest à cause de ça. Trop de technique / combats / mécanismes par rapport à l'histoire elle-même.
Mon blog (figurines, JDR, développement)
Joueur dans le sud de Nantes
Protocol - Les Orphelins du RadX - Quelques Mystères pour Monster of the Week - Face au Titan

Avatar de l’utilisateur
Uphir
Dieu des hamsters miniatures spatiaux
Messages : 19057
Inscription : sam. juin 30, 2012 2:31 pm
Localisation : RP

Re: Livres-jeux : la vie du rail

Message par Uphir » jeu. juil. 06, 2017 4:02 pm

J'ai moi aussi mis le pied à l'étrier grâce aux Livres dont vous êtes le héros. J'avais un petit faible pour La Voie du Tigre, avec son univers d'inspiration médiévalo-oriental et le 4ème et 5ème opus qui étaient consacrés à rechercher des alliés pour constituer une armée pour combattre le grand méchant (c'était assez inédit pour moi et j'avais bien aimé cette "phase" de jeu consacré à la diplomatie).
Gulix a écrit :
jeu. juil. 06, 2017 3:58 pm
(par contre, il a bien aimé Chevaliers, la BD dont vous êtes le héros).
Tu peux en dire un petit peu plus ?
Gott weiß ich will kein Engel sein

Avatar de l’utilisateur
cdang
Prophète
Messages : 967
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: Livres-jeux : la vie du rail

Message par cdang » jeu. juil. 06, 2017 4:05 pm

Les Makaka sont effectivement super pour les enfants, en particulier Chevaliers, Pirates et Hocus Pocus pour ceux que je connais. Il y a aussi de bons tomes adultes, par exemple Captive (déclaration de conflit d'intérêt : Manuro est devenu un pote) et ma femme a adoré les Sherlock Holmes.

DestinyQuest, seul le 1 a été traduit et c'est pas ma came non plus. Manifestement, ça progresse et le 3 semble génial mais je ne crois pas que Bragelone ait l'intention de le traduire (en tous cas on n'a aucun bruit dans ce sens depuis la traduction du 1).
Dernière modification par cdang le jeu. juil. 06, 2017 4:11 pm, modifié 1 fois.
--
Vous êtes mort

Avatar de l’utilisateur
cdang
Prophète
Messages : 967
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: Livres-jeux : la vie du rail

Message par cdang » jeu. juil. 06, 2017 4:08 pm

Uphir a écrit :
jeu. juil. 06, 2017 4:02 pm
Tu peux en dire un petit peu plus ?
Tu peux avoir un aperçu (avec quelques planches) ici : http://www.makaka-editions.com/produit/ ... s-livre-1/

Dessins sympas, des numéros cachés à chercher dans les images, il faut aussi trouver des objets dans les images pour les ramasser.
--
Vous êtes mort

Avatar de l’utilisateur
Uphir
Dieu des hamsters miniatures spatiaux
Messages : 19057
Inscription : sam. juin 30, 2012 2:31 pm
Localisation : RP

Re: Livres-jeux : la vie du rail

Message par Uphir » jeu. juil. 06, 2017 4:10 pm

Oh mais ça a l'air génial ça ! Ca plairait à mon fils je pense... merci pour le tuyau ! :yes:
Gott weiß ich will kein Engel sein

Avatar de l’utilisateur
cdang
Prophète
Messages : 967
Inscription : jeu. avr. 30, 2015 10:23 am
Localisation : Le Havre

Re: Livres-jeux : la vie du rail

Message par cdang » jeu. juil. 06, 2017 4:14 pm

Sinon, selon l'âge, tu as aussi les 50 surprises chez Gründ (scénario Jean-Luc Bizien, qui au passage a été instit', et l'est peut-être toujours d'ailleurs) : pour les 4-7 ans (non-lecteurs ou lecteurs débutants), une double-page par situation, un mini-jeu à chaque fois. Lecture assez courte et peu de répétabilité, mais très sympa avec les tous jeunes.

Après, tu peux passer aux 100 défis : même scénariste, même éditeur, même format mais un peu plus à lire

http://www.grund.fr/collection/16-50-surprises
http://www.grund.fr/collection/9-vivez-l-aventure
--
Vous êtes mort

Avatar de l’utilisateur
Dithral
Ascendant
Messages : 1650
Inscription : mer. mars 23, 2016 2:51 am

Re: Livres-jeux : la vie du rail

Message par Dithral » jeu. juil. 06, 2017 5:17 pm

cdang a écrit :
jeu. juil. 06, 2017 4:05 pm
Les Makaka sont effectivement super pour les enfants, en particulier Chevaliers, Pirates et Hocus Pocus pour ceux que je connais. Il y a aussi de bons tomes adultes, par exemple Captive (déclaration de conflit d'intérêt : Manuro est devenu un pote) et ma femme a adoré les Sherlock Holmes.
J'ai effectivement retrouvé avec plaisir les sensations des livres-jeux avec Captive. Un plaisir plus proche du jeu vidéo, d'ailleurs, que du jeu de rôle. L'intrigue est très simple, mais on cherche à optimiser son parcours. Je testerai certainement Sherlock à l'occasion.

Avatar de l’utilisateur
Loris
Dieu des cataphiles argentiques
Messages : 15233
Inscription : mer. juil. 30, 2003 3:04 pm
Localisation : Singapore sling
Contact :

Re: Livres-jeux : la vie du rail

Message par Loris » ven. juil. 21, 2017 3:13 pm

Avant ma toute première partie de jdr, j'ai joué La Source de Mort avec mes cousins. Le plus vieux nous lisait le jeu et, le plus jeune et moi, choisissions nos chemins. Super souvenir !
"Over the centuries, mankind has tried many ways of combating the forces of evil... prayer, fasting, good works and so on. Up until 'DooM', no one seemed to have thought about the double-barrel shotgun. Eat leaden death, demon!"
~Terry Pratchett

pseudo
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2335
Inscription : jeu. sept. 01, 2011 9:42 pm
Localisation : Geneve

Re: Livres-jeux : la vie du rail

Message par pseudo » lun. juil. 24, 2017 11:32 am

Merci d'avoir cree ce sujet, cela fait longtemps que j'y reflechissais.

Je suis venu au JDR par le biais des ldvelh, que je pratiquais intensement en fin de primaire, debut de collège. A la fin des années 80, ces livres etaient dans les cours de recreation et toutes les librairies. La passion a débutée avec "La Forteresse d'Alamuth" de la série saga du pretre Jean qu'une amie de mes parents m'avait offert.

Donc c'est naturellement que j'ai investi dans Pendragon (l'edition gros ldvelh), dont je n'ai rien compris, puis un ami nous a fait jouer à Terres de Legendes (veritable jdr au format ldvelh) et j'ai enchainé sur l'oeil noir (les multi). A ce moment je me suis desinterressé des livres jeux, au point de vendre ma collection (je n'ai gardé que la serie sorcellerie!, le voyage de l'effroi et la forteresse maudite, mes titres preferes).

Lorsque la reedition des ldvelh a recommencé debut 2000, je m'y suis remis surtout lors des pauses rolistiques (vacances, travail a l'etranger, ...). J'ai refait la serie de loup solitaires, les solos de l'oeil noir, et je traque les quelques solos realisés pour des jdr (Cthulhu, marvel, reve de dragon, tunnels and trolls).

Recemment j'ai fait "Le sang des zombies" (DF23) qui est une nouveauté de la série. J'ai apprécié les illustrations, le coté moderne de l'histoire et la mecanique de jeu (fini l'habilete, nouveau systeme de combat). Par contre l'histoire est assez repetitive. Je n'ai pas pu le terminer a cause d'un objet que j'ai manqué, et je n'ai pasw eu l'envie de le recommencer.
Hier j'ai commencé le dernier volume de Loup solitaire qui est sorti en mai dernier ( Tome 29 : L'œil d'Agarash ). J'ai zappé les regles car il y a trop de techniques kai, et a cause de l'inflation des caracteristiques (le moindre ennemi à 40+ d'habilete). Pour l'instant l'histoire est intressante, j'aime bien le coté extreme orientale du royaume de Chai dans lequel se passe l'action. J'en profite pour sortir les magnifiques cartes du magnamund sorites chez cubicle 7 / scriptarium pour suivre le periple d'etoile courageux (le nom de mon perso, tiré au hasard).

J'ai pleins d'autres titres en reserve a faire cet été, dont je vous ferai un retour bientôt.
Apparently you can take the boy out of the dungeon, but you can't take the dungeon out of the boy
(knights of the dinner table #73)

pseudo
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2335
Inscription : jeu. sept. 01, 2011 9:42 pm
Localisation : Geneve

Re: Livres-jeux : la vie du rail

Message par pseudo » mar. juil. 25, 2017 3:30 pm

Défis fantastiques - Tome 21 : Le hurlement du loup-garou

Nouveauté de mars 2013!
J'ai bien aimé l'histoire, qui recycle les clichés des films d'horreurs de la Hammer. Les personnages et les lieux traversés sont nombreux et variés. Autant je m'etais ennuyé avec les histoires de fantome de La Nuit du Nécromancien DF 20 au point de ne pas chercher à le finir, autant je me suis regalé de la brochette pitoresque servie à ce loup garou.
La mecanique est originale avec une caracteristique speciale
Spoiler:
de rage qui peut faire basculer le personnage en son alter ego poilu, ainsi qu'avec des pouvoirs surnaturels tirés aleatoirement.
Coté moins, il y a plein de codes a noter sur sa feuille de perso liés au differents choix effectués au cours des paragraphes, et ils sont bien abscons du genre le type qui s'est endormi sur son clavier (si vous avez noté "eqrgerioqgjeqrg" sur votre feuille, allez au 12). Je joue generalement sans feuille parceque ca m'enerve de reposer le livre pour noter quelque chose et c'est pratiquement impossible de le faire avec cette aventure puisque l'on ne peux pas memoriser les codes.
Le challenge ne me semble pas tres relevé, la plupart des adversaires ont 8-9 d'habilete alors que celle du perso monte rapidement grace a differents bonus.

En conclusion, un DF sympa et pas prise de tete. Dans la mouvance de ce qui se fait de nos jours (par rapport aux ldvelh des annees 80, il est moins difficile, il n'y a pas de paragraphe de mort brutale et injuste, il n'y a pas 50 milles objets a recuperer absolument, etc...)
Apparently you can take the boy out of the dungeon, but you can't take the dungeon out of the boy
(knights of the dinner table #73)

Répondre