[Paorn-D&D5] Starter Set + Les Chroniques du Chaos = Prélude au Chaos

Critiques de Jeu, Comptes rendus et retour d'expérience
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6353
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

[Paorn-D&D5] Starter Set + Les Chroniques du Chaos = Prélude au Chaos

Message par Ego' » dim. juin 26, 2016 2:00 pm

Image

EDIT :

Compte-rendus de la campagne :

Premier épisode : Sur la Piste des Nains
Image Image Premier compte-rendu de Gurak (PJ). Image Premier compte-rendu de Rabel (PJ), couvrant les épisodes E01 à E06.

Deuxième épisode : La Rivière sans Retour
Image Image Second compte-rendu de Gurak (PJ).

Troisième épisode : Pour une Poignée de Pépites
Image Image Compte rendu d'Evhar (PNJ) : première partie.

Quatrième épisode : Pour quelques Pépites de plus
Image Image Compte rendu d'Evhar (PNJ) : deuxième partie.

Cinquième épisode : La Mort était au Rendez-vous
Image ImageCompte rendu de Vyérith (PNJ) : première partie.

Sixième épisode : Le Butin de la Peur
Image

Septième épisode : La Porte du Diable
Image

Huitième épisode : A Feu et à Sang
Image Image Compte rendu "express"

Neuvième épisode : Le Temps du Massacre
Image Image Compte rendu "express" Image CR de Sildar (PNJ basculant PJ lors de la séance suivante)

Dixième épisode : La Vengeance aux deux Visages
Image

Onzième épisode : Les Implacables
Image

Douzième épisode : Impitoyable
Image

Treizième épisode : Le Retour du Rôdeur
Image

Quatorzième épisode : Jusqu'au Dernier
Image

Quinzième épisode : L'Heure de la Vengeance
Image
Dernière modification par Ego' le mer. avr. 04, 2018 10:21 pm, modifié 14 fois.

Avatar de l’utilisateur
Sykes
Dieu normand
Messages : 4437
Inscription : mer. oct. 26, 2011 12:32 am
Localisation : Quimper (29)

Re: [Paorn-D&D5] Les Chroniques du Chaos (Prélude au Chaos)

Message par Sykes » dim. juin 26, 2016 5:32 pm

:wub:

Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 8479
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: [Paorn-D&D5] Les Chroniques du Chaos (Prélude au Chaos)

Message par Blakkrall » dim. juin 26, 2016 7:39 pm

Ego' m'a tuer...

Je veux jouer dans Paorn...

Rééditez-le bordel, faîtes hurler les râlistes qui en ont marre de voir ressortir les vieilleries, mais ressortez ce super univers ! En plus ça ferait un super setting par défaut pour ce SRD de DD5...
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6353
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Paorn-D&D5] Les Chroniques du Chaos (Prélude au Chaos)

Message par Ego' » mer. juin 29, 2016 10:27 am

Image
Ami joueur, si tu joues à ma table et que le hasard t'a mené ici, mieux vaut - si tu ne veux pas te gâcher le plaisir de la découverte - t'abstenir d'aller plus avant dans le présent sujet... :bierre:

Note d'intention
En dehors de one-shots ou similis, cela fait un bout de temps que je m'amuse uniquement avec des bacs à sable en med-fan : un cadre de taille moyenne à chaque fois (*), pratiquement pas de script - hormis quelques fronts ou chroniques -, de l'impro juste avant et surtout en cours de séance.
Ma dernière vraie campagne scriptée du commerce (en med-fan) remonte au début des années 2000. C'est dire.
(*) dont la traversée bord à bord - si elle pouvait se faire sans encombre - demanderait quelques jours tout au plus (une île, une contrée frontalière, une cité et ses alentours, etc.).

Image

De temps à autre me prenait l'envie de mener à nouveau une campagne toboggan. Pas pour la simplicité, mais pour sortir de mon confort actuel. Mine de rien, suivre un script tout en gommant les fils rouges ou/et en les adaptant aux électrons libres de nos tables impose tout un lot de contraintes, et ce n'est pas forcément plus facile que lorsque l'on improvise dans tous sens en ayant pour seule limite l'horizon.
Mais c'est également une autre forme de plaisir : on part des idées de différents auteurs, on adapte à sa sauce selon ses envies et inspirations du moment, on puise de la matière (beaucoup même...) dans les envies des joueurs (... si on veut que la sauce prenne), et on se lance dans le vide !
Ceci dit, ce sont mes joueurs qui m'ont finalement passé commande, et poussé ainsi à passer à l'acte.


Quel groupe (hors MJ) ? Six participants : un de la vingtaine, quatre trentenaires, un quadra. Une semi-débutante, un vieux grognard, et quatre entre les deux. Deux piliers, deux réguliers, deux irréguliers (*).
(*) pour régler cette inadéquation (campagne toboggan et groupe variable), l'organisation est essentielle si on veut jouer une vingtaine de séances en l'espace d'un semestre. Notre solution : un "quorum" fut fixé (trois joueurs plus le MJ) à partir du quel on joue sans tergiverser. Chaque absent confie son personnage au joueur présent de son choix. Le personnage passe en mode "compagnon Bethesda" : il ne peut mourir (les emmerdes par contre c'est une autre histoire...). L'expérience est exclusivement partagée entre les joueurs du groupe réellement présents.

Image

1) Première question : quel jeu ?
Comme je suis plutôt "system matter", la question n'est pas anodine. Ce furent mes six joueurs concernés qui choisirent parmi plusieurs possibilités : D&D5, de part sa (relative) simplicité, remporta le suffrage.

S'en suivit un sondage en ligne pour régler différents curseurs (expérience que je vous conseille, il y a de quoi être surpris par certaines réponses) :
  • Bande de héros ou mauvais garçons ? : la majorité vota pour un groupe "sans peur et sans reproche", mais le résultat était nuancé par deux votes pour des gibiers de potence.
  • Mortalité limitée, normale ou élevée ? : à ma surprise, la demande fut pour une mortalité forte et sans concession.
  • Progression lente, modérée ou rapide ? : lente à modérée, aucun vote pour la rapide. Décidément, on pense parfois connaître parfaitement ses joueurs...
  • Fantasy high ou low ? : Trois voix pour un niveau de fantastique à la Seigneur des Anneaux, deux pour de la high fantasy à la Lanfeust, une pour un niveau à la Game of Thrones. Moyen plus donc.
  • Et autres questions annexes (niveau d'action, exploration, négociation, enquête ; présence d'accessoires, figurines ; en plus des modes de jeu et houserules), donnèrent des résultats intéressants qui allaient m'aider plus tard au cours des préparatifs.
Image

2) Deuxième question : quelle trame ?
J'ai longtemps hésité entre plusieurs possibilités sur mes étagères, entre vieilleries et campagnes plus contemporaines. Les résultats du sondage auraient dû me pousser à mener une campagne dans le Vieux Monde de Warhammer, mais comme D&D5 était demandé, je n'avais aucune envie de me coltiner une conversion. J'ai été à deux doigts de me tourner vers les campagnes officielles qui ont bonne presse sur notre forum, mais mon attirance limitée pour les Royaumes Oubliés m'a fait changer de direction.

Au final, je suis parti d'une envie amusante : animer à nouveau vingt ans après les "Chroniques du chaOs" (CdC) de Pat & Chris (Casus Belli canal historique). Avec vingt ans d'expériences supplémentaires. Mais aussi moins de "rage". Pas forcément meilleur MJ, mais certainement différent.

Cette campagne - composée de trois chapitres est bâtie sous forme d'actes (trois par chapitre) et de scènes (6 en moyenne par acte) - comporte plusieurs attraits et avantages :
  • Haute en couleurs : elle ne manque pas de passages truculents et vraiment originaux. Bien que parfois loufoques, ça passe très bien en cours de jeu. Et rien n'empêche d'atténuer un brin certains d'entre eux.
  • French Connection : elle est en français, disponible en ligne sur un site des auteurs. J'ai beau avoir les mags, la disponibilité numérique des textes facilite la conversion et les adaptations.
  • Fast, Fun & Furious (vraiment !) : elle bouge dans tous les sens, elle ne manque pas de piquant. Parfaite pour les fins de semaine et un groupe relativement important.
  • Conversion facile : le passage de d'AD&D2 à D&D5 est particulièrement simple, notamment de par le ton particulièrement proche des deux jeux.
  • Lecture rapide : contrairement à des publications plus denses, les auteurs ne se perdent pas en textes d'ambiance ou en considérations métaphysiques. Ni en notes d'intentions :mrgreen:
Image

Et quelques inconvénients :
  • C'est du toboggan beaucoup trop linéaire la plupart du temps. Toboggan trop linéaire ? N'est-ce pas une lapalissade ? Ma définition n'est peut-être pas casher, mais je pense que non. Un bon toboggan devrait comporter des bifurcations, et même pourquoi pas des choix cornéliens dont aucun ne mène à une impasse. La plupart du temps dans CoC on va de A à C en passant obligatoirement par B... Pour faire passer la pilule de la linéarité je ne pense pas changer la trame globale de la campagne, mais surtout miser sur les histoires personnelles ou arcs narratifs des différents PJ.
  • Certains délires ou jeux de mots potaches/anachroniques : disons que j'ai des joueurs suffisamment délirants sans besoin d'en ajouter, et que certains jeux de mots peinent à me faire sourire depuis la fin de mes crises d'acné. Mais il ne faudrait surtout pas jeter le bébé avec l'eau du bain : c'est facile à régler/changer.
  • Le scénario prequel de la campagne ("Naufrage au Centre de la Terre") est sympathique, mais l'ayant déjà fait jouer à certains membres de mon groupe, il me fallait en changer. D'où l'idée de le remplacer par le Starter Set de D&D5. Ce dernier n'a rien à voir avec les CdC, mais il a un avantage supplémentaire : comme c'est un semi-bac-à-sable, il va me servir de transition intéressante entre les deux modes de jeu. De plus il est parfait pour faire gravir les niveaux nécessaires aux PJ pour le début des Chroniques (entre 4 et 6). Et je vais le changer pour parvenir à la même chose qu'avec la prequel d'origine : créer les liens permettant de justifier le début des CdC.
Image

3) Troisième question : quel univers ?
Oui, à priori la réponse est simple, Paorn est l'univers dans lequel se déroulent les Chroniques. Mais quels en sont les avantages et attraits ? J'y reviens dans un autre post... :bierre:

Avatar de l’utilisateur
Blakkrall
Dieu des girouettes
Messages : 8479
Inscription : dim. déc. 20, 2009 7:10 pm
Localisation : Montivilliers

Re: [Paorn-D&D5] Les Chroniques du Chaos (Prélude au Chaos)

Message par Blakkrall » mer. juin 29, 2016 1:44 pm

Merci pour ce retour très intéressant !
When you have to shoot, shoot, don't talk.

Avatar de l’utilisateur
zuzul
Dieu par accident
Messages : 4907
Inscription : mar. janv. 09, 2007 8:31 am

Re: [Paorn-D&D5] Les Chroniques du Chaos (Prélude au Chaos)

Message par zuzul » mer. juin 29, 2016 2:51 pm

Ego' a écrit :S'en suivit un sondage en ligne pour régler différents curseurs (expérience que je vous conseille, il y a de quoi être surpris par certaines réponses) :
Si jamais tu as un tel sondage à mettre à disposition, je serais preneur pour y chopper des inspirations.
Mon Wiki : https://sites.google.com/site/zuzulnwn/

Avatar de l’utilisateur
Sakagnôle
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 1690
Inscription : jeu. nov. 05, 2015 11:18 am

Re: [Paorn-D&D5] Les Chroniques du Chaos (Prélude au Chaos)

Message par Sakagnôle » mer. juin 29, 2016 3:16 pm

Félicitation,

C'est avec des sujet comme ça que l'on a envie de jouer et de faire jouer !

Un style simple, des images percutantes et surtout l'envie... l'envie de lire, l'envie de se lancer.

Une campagne mythique à redécouvrir, bravo l'artiste; j'ai hâte de suivre tout ça.

Sak - Limite poète lol

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6353
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Paorn-D&D5] Les Chroniques du Chaos (Prélude au Chaos)

Message par Ego' » mer. juin 29, 2016 4:07 pm

Avec plaisir Matt' :bierre:

Image

3) Troisième question : quel univers ?
  • Comme je le disais plus haut, le premier intérêt est la facilité, Les Chroniques du Chaos se déroulant essentiellement dans l'univers de Paorn (plus d'autres plans). Ceci dit, la campagne se porterait assez facilement dans un autre monde imaginaire, qu'il fut perso ou pro.

    Image
  • L'essentiel : Paorn est un univers attachant, avec une european touch qui me convient à merveille. Certains univers de jeu - pourtant célèbres - sont trop kitchs à mon goût, voir désespérants : un plan de cité médiévale avec des rues numérotées, et ma suspension consentie de l'incrédulité se brise... 8O
    Ceci dit Paorn n'est pas exempt de points qui ne m'emballent pas, mais rien qui ne soit personnalisable sans trop d'efforts.

    Image
  • La disponibilité ici et là sur la toile. Bien que je possède les revues et le hors-série de l'époque, c'est un confort sans nom de pouvoir faire des recherches sur des textes numériques, les reprendre, les personnaliser, les adapter aux goûts et envies de ma table, et enfin les présenter à mes joueurs via un blog privé qui nous sert de référence. A force je prends d'ailleurs de bien mauvaises habitudes qui risqueraient de me faire bouder certaines campagnes papier...

    Par exemple, cela m'a facilité la confection d'un guide de Paorn à l'usage des joueurs, sorte de mise-en-bouche en trois pages : Guide à l'usage des voyageurs. Puis de courts articles de présentation destinés à chaque personnage sur le blog privé.
    Avis aux puristes paorniens : si l'essentiel provient de la présentation de l'époque, on y trouve une vision personnelle de différents éléments (monothéisme par exemple). Je reviendrais sur ces points plus loin.
Autre plaisir coupable : pouvoir jouer avec des cartes (notamment celle en grand format et couleurs), faire des zooms, et des présentations...

Par exemple un zoom sur la région de leurs premières aventures :
Image

Après création en commun de leurs persos, leurs lieux de naissance :
Image

Et - en se basant sur les backgrounds de D&D5 (acolyte, étranger, criminel, ...) - les lieux où leurs personnages ont déjà voyagé par le passé :
Image

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6353
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Paorn-D&D5] Les Chroniques du Chaos (Prélude au Chaos)

Message par Ego' » mer. juin 29, 2016 5:34 pm

zuzul a écrit :
Ego' a écrit :S'en suivit un sondage en ligne pour régler différents curseurs (expérience que je vous conseille, il y a de quoi être surpris par certaines réponses) :
Si jamais tu as un tel sondage à mettre à disposition, je serais preneur pour y chopper des inspirations.
Quand j'ai lancé le sondage il y a deux mois, j'ai failli lancer une discussion à ce sujet ici. Ca pourrait peut-être donner un débat intéressant...

Ci-dessous, tu trouveras les questions que je leur avais posé lors du lancement du projet. Avec le recul j'en aurai certainement posé d'autres, avec plus de nuances, et avec un outil plus adapté que Doodle. Ceci dit le sondage m'a permit de faire s'exprimer les moins grandes gueules, de déclencher plusieurs discussions IRL sur des points qui me semblaient secondaires, et d'obtenir des réponses auxquelles je ne m'attendais certainement pas (par exemple : un figuriniste qui ne veut surtout pas de combats avec figurines... :mrgreen: ).

En spoiler l'analyse que je leur avais fourni à la fin du sondage.

Image
  • Bande de héros ou mauvais garçons ? : votre groupe est composé de braves gens œuvrant pour le bien commun (sans pour autant tomber dans le cucul la praline), ou d'un groupe d'ordures sans foi ni loi pour qui la fin justifie les moyens ? Le mélange des deux provoquant une mauvaise ambiance à table (...), ici c'est la majorité qui donnera le ton, et je ferai ce qu'il faut pour le conserver. Si nécessaire, je changerai radicalement de campagne (voire de jeu) si tout le monde veut jouer des raclures. Ça ne me pose pas de problème en soi, vraiment, mais autant se mettre d'accord avant de se lancer.
    Spoiler:
    Parmi les saints quelques pécheurs tu admettras
    Trois voix pour le groupe sans peur et sans reproche (Alain, Isis et Marc), deux pour les gibiers de potence (Nico et PF), une pour la nuance (Sylvain).
    Si les héros l'emportent, ce n'est pas pour autant un consensus. Comme annoncé au-dessus, contrairement à d'autres critères, on ne peut pas accepter les deux à table sans risquer d'aller droit dans le mur. Mais il ne s'agit pas pour autant de frustrer qui que ce soi, notamment la minorité : en mettant tous de l'eau dans notre vin, on peut parvenir à une équipe qui convienne à tous.

    Je vous propose donc de partir sur un groupe composé de héros et d'antihéros. Les premiers sont classiques : la plupart des membres de la Compagnie de l'Anneau ; Luke Skywalker ou Leia dans Star Wars ; John Snow ou Sam dans GoT.
    Pour les antihéros, pensez Han Solo et Chewbacca, Conan, Batman, Boromir, Tyrion Lanister, ou même Mad Max. Vous pouvez vous inspirer des pícaros(non, pas ceux de Tintin), un type célèbre d'antihéros de la littérature espagnole (que l'on retrouve par exemple dans le personnage de Tuco du film "le Bon, la Brute et le Truand" ou chez l'auteur Jack Vance).
    Cependant, pour que ce genre de groupe tienne, il faut des liens forts entre chaque antihéros et un ou plusieurs héros. Buts communs, liens familiaux, amitié, respect mutuel, admiration, promesses, etc.

    Par contre, il vaudrait mieux laisser au placard les vicieux, les pourris, et autres chauffeurs de pâturons odieux. Si l'un venait à montrer son nez, et si je suis joueur, je répondrai sous forme d'appel des ténèbres. Meurtre gratuit ? Utilisation de la torture ? Comportement digne d'une ordure ? Les entités maléfiques récompenseront le fautif avec 1 à 3d6 points des ténèbres (cumulatifs séance après séance). A la fin de chaque séance, le fautif lance un d20. S'il obtient un score supérieur ou égal, ça passe pour cette fois. Sinon son personnage devient un PNJ.
    Et ça fera des heureux : vos adversaires :twisted:
    (house rule inspirée de Star Wars d6)
  • Mortalité des PJ accrue, classique ou réduite ? : autrement dit, voulez-vous en baver plus (utilisation d'une variante officielle qui rend le jeu plus difficile... contre un bonus en XP), autant qu'avec les règles classiques de D&D5, ou moins (variante officielle plus facile, mais malus en XP) ? En cas de doute, je vous invite à voter "oui si nécessaire", option qui équivaut aux règles classiques.
    Spoiler:
    Une saine mortalité tu subiras
    Quatre voix pour l'augmentation de la mortalité (Alain, Marc, Nico et PF), une voix pour le maintien des règles habituelles (Isis), et une voix pour la réduction (Sylvain).
    Au vu des résultats, j'augmenterai donc le niveau de danger en utilisant les variantes "gritty" de D&D5. Le jeu sera plus dur, les combats seront plus risqués, les récupérations seront moins évidentes. Mais vous aurez un bonus d'XP pour compenser l'augmentation de la difficulté.
    J'aime bien :twisted: (bis repetita)
  • Progression modérée ou rapide ? : voulez-vous que la progression soit calme, le temps de pouvoir assimiler les différentes capacités de votre personnage (entre 2 et 3 séances pour monter de niveau) ou, au contraire, voulez-vous une progression rapide, quitte à vous investir en dehors des séances pour découvrir vos nouveaux pouvoirs et nouvelles capacités spéciales (1 niveau par séance) ?
    Spoiler:
    Pour un cheminement calme tu opteras

    Trois voix pour une progression modérée (Isis, Marc et Nico), trois voix pour une classique (Alain, PF et Sylvain).

    La rapide ne remportant aucun suffrage, on va oublier l'attribution de niveaux automatiques comme d'habitude (en général un niveau par séance).

    Pour parvenir à une progression située entre modérée et classique, sans tomber dans le binaire (on augmente ou pas), ou dans le pifométrique arbitraire, on va basculer sur des gains en XP (pour ceux qui l'ignorent : avec des paliers à atteindre pour passer au niveau suivant).

    Par contre pour ceux qui pensent à des gains à la pièce d'or ou au litre d'hémoglobine, oubliez. Chaque scène et chaque épisode vous permettront de gagner des XP collectifs à vous partager entre joueurs présents à la séance (ce qui compensera l'augmentation de la difficulté en cas d'équipe réduite). Le nombre de points dépendront de la difficulté de la scène, des différents arcs narratifs et bien entendu de vos actes.
    Certaines actions ou situations vous permettront de gagner des XP individuels (par exemple : passer à deux doigts de mourir). Je vous fournirai une liste précise en amont.

    Dernier point : en cas de mort de votre personnage, on divisera votre total de XP, et vous pourrez créer un nouveau personnage avec ce montant (par exemple : votre personnage de 10e niveau meurt en ayant obtenu 50 000 XP, vous créez un personnage de niveau 7 (25 000 XP).
    La courbe de progression particulière vous permettra de compenser (en bonne partie) l'écart avec vos partenaires plus chanceux au fil des séances.
  • Low fantasy ou High fantasy ? : la magie est-elle rare, merveilleuse et étrange (y compris les objets magiques), ou aussi banale que la technologie de nos jours ?
    Spoiler:
    La Middle Fantasy tu adopteras
    Trois voix pour un niveau de fantastique à la Seigneur des Anneaux (Alain, Isis et PF), deux pour de la high fantasy à la Lanfeust (Nico et Sylvain), une pour un niveau à la Game of Thrones (Marc).

    C'est donc la voie intermédiaire qui l'emporte cette fois. Ca tombe bien, c'est le ton de la Mine Perdue de Phandelver.
    Les Chroniques du Chaos sont bien plus High Fantasy. Cependant, nous aurons le temps d'en discuter, et je pourrai réduire la voilure ou la conserver en l'état, selon vos retours d'ici là.
  • Fil rouge ou bac à sable ? : "les Chroniques du Chaos" sont clairement une campagne "toboggan" (une série d’éléments vous entraînant de scène en scène). Non pas que vous n'ayez pas de choix à faire entre diverses voies possibles (vous restez les acteurs principaux d'un scénario interactif), mais vous n'êtes pas face à une infinité d'orientations possibles (Oltréé par exemple).
    Je peux donc laisser les campagnes telles quelles (moins de travail), ou les "déstructurer".
    Spoiler:
    Au fil d'Ariane toujours tu penseras
    Quatre voix pour une campagne scriptée (Alain, Isis, Marc et Nico), et deux pour un peu de souplesse (PF et Sylvain).
    Au vu du quasi-consensus, Les Chroniques devraient parfaitement coller à vos attentes. Ca va nous changer des bacs à sable.
    Image
  • Combat ou négociation ? : de base, les deux campagnes font appel aussi bien aux solutions musclées (régulièrement) qu'aux méthodes plus feutrées (parfois). Cela vous convient-il ou préféreriez-vous ajouter un peu plus de finesse dans ce monde de brutes en avantageant la diplomatie ?
    Spoiler:
    Action et discussion tu équilibreras
    Trois voix intermédiaires (Alain, Isis et Sylvain), deux pour plus de fight (Marc et PF), une pour plus de diplo (Nico).

    Je vais donc garder la campagne en l'état pour l'instant. Au cours des débriefings je vous demanderai ce que vous en pensez, et j'adapterai si nécessaire.
  • Simulation ou réflexion ? : si vous croisez un sphinx, préférez-vous résoudre ses énigmes via vos personnages (votre jet de dés donne la solution... ou pas), ou vous casser la tête à leur place ? Une solution intermédiaire consisterait à vous fournir des indices à l'aide des jets de dés plutôt que la solution toute faite.
    Spoiler:

    La déduction assistée par PJ tu emploiras

    Trois voix pour se creuser la cervelle (Isis, Nico et Sylvain), trois voix pour laisser faire les PJ (Alain, Marc et PF).

    Je ne vois qu'une solution pour tenter de concilier tout le monde : vous fournir des énigmes ou intrigues avec plus ou moins d'indices selon les capacités de vos personnages. On verra à l'usage.
  • Etes-vous pour l'utilisation des figurines lors des scènes de combat ? : même en cas de oui massif, je ne tiens pas à tomber dans le case par case. Le but est de faciliter les résolutions, de permettre des "coups" tactiques, d'éviter les incompréhensions, pas de gâcher l'immersion ou de ralentir l'action.
    Spoiler:
    Les figurines - sans excès - tu utiliseras
    Quatre voix pour (Alain, Isis, Nico,et PF), deux voix contre (Marc et Sylvain).

    Nous utiliserons donc des figurines pour la résolution des combats, mais en évitant autant que faire se peut d'en abuser ou de trop focaliser dessus. Comme pour les autres cas où il y a une opposition nette dans le groupe, on pourra en discuter au fur et à mesure, adapter les outils ou revoir nos avis. Rien n'est gravé dans le marbre.
  • Seuls les joueurs lancent les dés (variante officielle :-p) ? : de base, joueurs et MJ lancent les dés à tour de rôle dans la version classique. Mais vous pourriez préférer être les seuls responsables du hasard en votant oui...
    Spoiler:
    MJ les dés tu lanceras
    Quatre voix contre (Isis, Marc, PF et Sylvain), un avis partagé (Alain), une voix pour (Nico).

    Nico tu as toute ma sympathie, mais je vais devoir continuer à lancer les dés... :cry:
    Par contre, parce que là c'est moi qui décide, ça sera comme d'habitude : pas de jets cachés, pas d'entourloupe derrière l'écran. Na.
  • Tour de Jenga (vraiment ?) : j'ai ajouté cette option pour plaisanter et parce que nous l'avions utilisé l'année dernière. A vrai dire, personnellement, je ne suis pas pour, mais si ça vous branche vraiment, je me plierai.
    Spoiler:
    Miss Jenga dans sa boîte restera
    Trois voix pour (Nico, PF et Sylvain), trois voix contre (Alain, Isis et Marc).

    Après les énigmes, deuxième sujet où vous êtes diamétralement opposés.
    Il faut bien trancher, et comme il est impossible sur ce point de nuancer, ça sera oui ou non.

    Vu que la tour de Jenga réduit la mortalité que vous voulez élevée, et qu'elle prend place au centre de la table là où vous voulez utiliser des figurines, c'est le non qui l'emporte.
  • Le MJ peut modifier les règles sans préavis ? : en gros, vous me laissez jouer à l'apprenti-sorcier comme d'habitude, ou vous me demandez de vous consulter via un sondage avant la séance chaque fois qu'une envie de règle maison me prend ?
    Spoiler:
    Le MJ houseruler librement pourra
    Cinq voix pour (Isis, Marc, Nico, PF, Sly), une voix partagée (Alain).

    Merci beaucoup pour votre confiance, ça me touche vraiment, notamment parce que c'est le sujet où vous êtes le plus d'accord ^^
    Ceci dit, en dehors de quelques rares personnalisations mineures, je pense respecter les règles fournies dans le triptyque de base (dont des variantes du DMG pour coller à vos demandes), et dans les rares articles de variantes officielles. Contrairement à D&D 3, 3.5, 4 ou Pathfinder, D&D5 ne comprend pratiquement aucun supplément de règles.
    Tout ce qui concerne les classes et les capacités de vos personnages ne devrait pas être affecté. Et si ça devait être le cas pour telle ou telle raison, on en discutera tout de même en amont.
Image

Sakagnôle a écrit :Félicitation,

C'est avec des sujet comme ça que l'on a envie de jouer et de faire jouer !
Un style simple, des images percutantes et surtout l'envie... l'envie de lire, l'envie de se lancer.
Une campagne mythique à redécouvrir, bravo l'artiste; j'ai hâte de suivre tout ça.

Sak - Limite poète lol
Merci Sak :bierre:

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6353
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Paorn-D&D5] Les Chroniques du Chaos (Prélude au Chaos)

Message par Ego' » mer. juin 29, 2016 6:49 pm

Avant de poursuivre, je tiens à remercier vivement ici tous les membres de AideDD pour leur travail acharné. Grâce à eux nous pouvons jouer de façon confortable et harmonieuse tous les sept sur un pied d'égalité entre anglophones et semi-anglophones.
Le triptyque officiel reste à portée de main, mais c'est à peine s'il l'ouvre :D

Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6353
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Paorn-D&D5] Les Chroniques du Chaos (Prélude au Chaos)

Message par Ego' » mer. juin 29, 2016 6:53 pm

Phase II : les personnages principaux

Après le choix des règles, de la trame générale, et du monde, vint l'essentiel : la création des PJ.
C'est autant à partir d'eux que de Paorn que j'ai attaqué l'adaptation de Lost Mine of Phandelver (mini-campagne du Starter Set de D&D5).

Chaque joueur a donc choisit une classe selon ses envies (surtout) et selon quelques considérations d'équilibre de l'équipe (un peu). Plus un peuple d'origine sans contrainte (ce qui va donner lieu à une drôle de composition qu'il m'a fallut justifier...).
Pas de lancers de dés, uniquement des choix (y compris dans les tables de backgrounds).


Commençons par celui qui va devenir le commanditaire des PJ et le capitaine de l'expédition à la recherche de la Caverne des Échos :

Image
Enky Tastemalt
Spoiler:
Peuple : nain (premier-né, longue-barbe, ...)
Naissance : Mines d'Ezar, province du Verbleau, Empire de Burgonnie
Sexe : mâle

Background : acolyte de l'Orthodoxie
Traits : • " Je cite (ou paraphrase) des textes sacrés de l'Orthodoxie, ainsi que des proverbes, dans presque toutes les situations."
• "Je vois des présages dans chaque événement et action. L'Omnipater essaie de nous parler, nous avons juste besoin d'écouter."
Idéal : "Foi. J'ai confiance dans le fait que l'Omnipater guidera mes actions et que si je travaille dur, tout ira bien."
Lien : "Je cherche une ancienne relique de l'Orthodoxie qui a été perdue il y a longtemps. Je mourrais pour la récupérer."
Défaut : "Ma piété me conduit parfois à faire confiance aveuglément à ceux qui professent la foi de l'Omnipater."

Classe : paladin orthodoxe
Caractéristiques : FOR 14, DEX 10, CON 14, INT 8, SAG 14, CHA 15
Sauvegardes/Compétences/Outils : Sagesse, Charisme / Intimidation, Intuition, Persuasion, Religion / ---
Langues : Pierreux (nain, gnome), Burgon (humain), Saltharite (humain), Althusien (humain)

Image

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6353
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Paorn-D&D5] Les Chroniques du Chaos (Prélude au Chaos)

Message par Ego' » mer. juin 29, 2016 7:05 pm

Et voici le guide de l'expédition :

Image
Ogon Pas-de-Loup
Spoiler:
Peuple : Libre Forestier (humain)
Naissance : forêts de Baomwalth
Sexe : mâle

Background : criminel (contrebandier) ; personnalité : sens de l'honneur

Traits : • "Je suis toujours calme, quelle que soit la situation. Je n'élève pas la voix ou ne laisse pas mes émotions me contrôler. "
• "Je préfère me faire un nouvel ami qu'un nouvel ennemi. "
Idéal : "Liberté. Les chaînes sont faites pour être brisées, de même que ceux qui les forgent."
Lien : "Quelqu'un que j'aimais est mort à cause d'une erreur que j'ai faite. Cela ne se reproduira plus."
Défaut : "Une personne innocente est en prison pour un crime que j'ai commis. Et je n'ai pas de problème avec cela."

Classe : rôdeur
Caractéristiques : FOR 14, DEX 16, CON 13, INT 11, SAG 15, CHA 9
Sauvegardes/Compétences/Outils : Force, Dextérité / Discrétion, Tromperie, ATTENTION : choisissez trois compétences parmi Athlétisme, Dressage, Intuition, Investigation, Nature, Perception et Survie / Jeu de dés, Outils de voleur
"Ennemi" favori : bêtes
Langues : Saltharite (humain), Burgon (humain), notions de Feuillu (elfe), notions de Tsovranien (humain).

Équipement : vêtements communs sombres avec une capuche, monture et harnachement, sac d'explorateur.
Bourse : 15 deniers (argent), 3 as sartharites (or ; valeur 100 deniers chacun en pays Sarthar ; moitié moins ailleurs) et un as burgon (or ; valeur 100 derniers en Burgonnie ; la moitié ailleurs).
Spécial : Une tête de loup forgée en argent. Elle fait aussi office de sifflet.

Image

Avatar de l’utilisateur
zuzul
Dieu par accident
Messages : 4907
Inscription : mar. janv. 09, 2007 8:31 am

Re: [Paorn-D&D5] Les Chroniques du Chaos (Prélude au Chaos)

Message par zuzul » mer. juin 29, 2016 7:12 pm

Je n'ai pas de mots pour te remercier et m'excuser d'avoir prit de ton temps. Merci mille fois.
Mon Wiki : https://sites.google.com/site/zuzulnwn/

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6353
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Paorn-D&D5] Les Chroniques du Chaos (Prélude au Chaos)

Message par Ego' » mer. juin 29, 2016 7:19 pm

Et voici l'interprète de l'expédition. Celui qui doit lui permettre de négocier avec les tribus "venteuses" (orcs, gobelins, ...) qui hantent les contreforts des Sinistérias...

Image
Gurak, fils de Maora
Spoiler:
Peuple : sang-mêlé (semi-orque)
Naissance : Forêt de Parmal, province du Verbleau, Empire de Burgonnie
Sexe : mâle

Background : étranger (paria)

Traits : • "Je n'accorde pas d'importance aux riches ou aux gens bien-élevés. L'argent ou les bonnes manières ne sauveront personne face à un ours affamé."
"Je me sens bien plus dans mon élément entouré d'animaux que de personnes."
Idéal : "Le plus grand bien. Il est de la responsabilité de chacun de faire ce qu'il y a de mieux pour l'ensemble de la tribu."
Lien : "J'ai eu d'horribles visions d'un grand désastre imminent et vais tout faire pour l'empêcher."
Défaut : "Je ne suis pas du tout résistant à la bière, au vin et autres boissons alcoolisées."

Classe : druide
Caractéristiques : FOR 12, DEX 14, CON 14, INT 12, SAG 15, CHA 8
Sauvegardes/Compétences/Outils : Intelligence, Sagesse / Athlétisme, Intimidation, Nature, Perception, Survie / Flûte traversière, Kit d'herboristerie-alchimie
Langues : Venteux (orc, gobelin ...), Burgon (humain), Boisellier (petit peuple), Druidique, Noirceux (troll, gueunaude, minotaure, changeforme), notions de Saltharite (humain), notions de Pierreux (nain, gnome, géant, kobold, ...)

Bourse : 10 deniers.
Spécial : Un oeuf de 30 grammes avec une coque rouge vif

Image
Dernière modification par Ego' le mer. juin 29, 2016 7:39 pm, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ego'
Dieu de la taverne
Messages : 6353
Inscription : ven. nov. 28, 2003 2:04 pm
Localisation : derrière le comptoir (à Metz)

Re: [Paorn-D&D5] Les Chroniques du Chaos (Prélude au Chaos)

Message par Ego' » mer. juin 29, 2016 7:23 pm

zuzul a écrit :Je n'ai pas de mots pour te remercier et m'excuser d'avoir prit de ton temps. Merci mille fois.
Je t'en prie :bierre:

Répondre