Inspiration zoologique et botanique (virus, algues vertes et archéoptéryx)

Pour discuter et stocker les sources d'inspiration
Avatar de l’utilisateur
XO de Vorcen
Dieu du brandy
Messages : 4521
Inscription : ven. août 29, 2008 10:18 am
Localisation : Savigny sur Orge (Essonne)

Re: Inspiration zoologique et botanique (virus, algues vertes et archéoptéryx)

Message par XO de Vorcen » ven. juin 21, 2019 6:48 pm

Un village de l'Oural envahi par des millions de mouches

https://www.rtl.fr/actu/international/r ... 7797891863
Savage Worlds : règles d'essai gratuites et scénarios gratuits, les gammes en français (et en anglais pour Achtung! Cthulhu, Beasts & Barbarians et Lankhmar), ressources chez Torgan, discussions Casus NO avec d'autres liens.

Avatar de l’utilisateur
madame ridulle
Déesse des perruches
Messages : 3455
Inscription : lun. sept. 24, 2012 1:15 pm

Re: Inspiration zoologique et botanique (virus, algues vertes et archéoptéryx)

Message par madame ridulle » mar. juil. 23, 2019 3:15 pm

Le trésor de la pie du château de Versailles:

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/l- ... 121762.php

Sinon on m avait posé il y a quelques temps u e question surle potentiel inspi du magazine Especes du museum national d'histoire naturelle... le n°32 est à mon sens très utile. Bon je poste ici parce qu effectivement l essentiel concerne des animaux et un peu de la botanique mais y a aussi des inspi minéralogiques et bon une étude sur l oreille de Monsieur Spock...
Dernière modification par madame ridulle le jeu. août 08, 2019 3:16 pm, modifié 1 fois.
Real stupidity beats artificial intelligence every time.
Hogfather

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4283
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Inspiration zoologique et botanique (virus, algues vertes et archéoptéryx)

Message par Tybalt (le retour) » sam. août 03, 2019 5:46 pm

Simon Stålenhag, l'auteur-illustrateur de Tales from the Loop et Things from the Flood, présente sur son site une magnifique galerie d'illustrations de "paléoart" au sujet des dinosaures. De quoi vous inspirer pour vos scénarios au mésozoïque (ou dans toute époque ou monde comprenant des dinosaures).

Quelques exemples en spoiler :

Spoiler:
Image

Image

Image
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
GCM
Pape
Messages : 690
Inscription : ven. nov. 24, 2017 6:44 am
Localisation : Averoigne
Contact :

Re: Inspiration zoologique et botanique (virus, algues vertes et archéoptéryx)

Message par GCM » mar. août 06, 2019 9:07 am

@Tybalt (le retour) merci. C'est très beau et assez inspirant (et je cherchais justement des illustrations pour le "Dinosaur Swamp" de mon JdR préféré).
Mon blog à moi entièrement consacré à mon plus mauvais Jeu de Rôle de la galaxie préféré: Mon RIFTS à moi.

ImageImageImageImage

 

Rosco
Ascendant
Messages : 1509
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: Inspiration zoologique et botanique (virus, algues vertes et archéoptéryx)

Message par Rosco » mer. août 07, 2019 4:29 pm

@madame ridulle vas chercher tes oiseaux
https://www.futura-sciences.com/planete ... nde-75279/

Avatar de l’utilisateur
madame ridulle
Déesse des perruches
Messages : 3455
Inscription : lun. sept. 24, 2012 1:15 pm

Re: Inspiration zoologique et botanique (virus, algues vertes et archéoptéryx)

Message par madame ridulle » jeu. août 08, 2019 3:18 pm

non les miens ne se shootent pas ils boivent... enfin ils essayent...

et pis moi je veux celui-là!

https://www.sciencesetavenir.fr/archeo- ... nde_136176
Real stupidity beats artificial intelligence every time.
Hogfather

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4283
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

gare au perroquet géant néozélandais préhistorique !

Message par Tybalt (le retour) » jeu. août 08, 2019 4:44 pm

madame ridulle a écrit :
jeu. août 08, 2019 3:18 pm
et pis moi je veux celui-là!

https://www.sciencesetavenir.fr/archeo- ... nde_136176

Un perroquet géant de 1 mètre vivait il y a 18 millions d'années en Nouvelle-Zélande
Un mètre de haut ! Le plus gros perroquet du monde, nommé Heracles inexpectatus, vivait en Nouvelle-Zélande, il y a 18 millions d'années.
Par Sciences et Avenir avec AFP le 07.08.2019 à 13h16

Image

Les restes d'un perroquet géant qui mesurait près d'un mètre, pesait jusqu'à 7 kilogrammes et vivait voilà 18 millions d'années ont été découverts en Nouvelle-Zélande, selon une étude publiée dans la dernière livraison de la revue Biology Letters de la Royal Society par une équipe internationale de paléontologues qui l'ont baptisé "Hercule".

Une patte restée durant 11 ans sur une étagère

Les restes du perroquet géant ont été découverts fossilisés près de Saint Bathans au centre de l'Ile-du-Sud de la Nouvelle-Zélande, une zone de fouilles riche en fossiles du Miocène, une ère remontant entre 5 et 23 millions d'années. Les scientifiques ont retrouvé les os d'une patte en 2008 et personne ne savait trop à quoi correspondait cette trouvaille, restée onze ans durant à prendre la poussière sur une étagère avant que quelqu'un ne s'y intéresse à nouveau en 2019. "L'idée qu'il puisse s'agir d'un perroquet géant ne nous avait pas effleuré", a expliqué mercredi 7 août 2019, à l'AFP, Paul Scofield, conservateur en chef au Musée de Canterbury. "Nous pensions à une sorte d'aigle, jusqu'à ce que nous les examinions à nouveau".

Le perroquet a reçu le nom d'Heracles inexpectatus, en référence à sa taille mais également au caractère inattendu de sa découverte. "Hercule, le plus grand perroquet connu, disposait sans aucun doute d'un bec énorme qui pouvait ouvrir en deux tout ce qu'il voulait et il a fort bien pu se régaler d'autre chose que de la nourriture habituelle des perroquets, peut être même d'autres perroquets", a expliqué Mike Archer, du Centre de recherches de paléontologie de l'Université de Nouvelle-Galles du Sud. L'oiseau faisait à peu près deux fois la taille du kakapo, une espèce menacée de disparition qui était jusqu'alors le plus gros perroquet connu.

La prolifique faune de Saint Bathans

La Nouvelle-Zélande est connue pour ses oiseaux non volants aux dimensions imposantes comme le moa (Dinornis), disparu à la fin du 18e siècle et qui mesurait jusqu'à 3,6 m de haut. "Mais jusqu'à présent, personne n'avait découvert la trace d'un perroquet géant disparu, nulle part", a souligné Trevor Worthy, professeur associé à l'Université Flinders (Australie). "Nous fouillons ces dépôts fossiles depuis vingt ans et chaque année nous apporte des révélations sur de nouveaux oiseaux ou d'autres animaux", a-t-il ajouté. "Il y a sans aucun doute bien davantage d'espèces inattendues à découvrir".
Heracles inexpectatus vivait dans une forêt sub-tropicale très diversifiée et ornée de différentes espèces de lauriers, de palmiers et de conifères. En vingt années de fouilles, les paléontologues ont retrouvé dans le gisement de Saint Bathans des dizaines de fossiles représentant une quarantaine d'espèces d'oiseaux, des tortues, des crocodiliens et de nombreux mammifères dont des chauves-souris. Ils constituent une des faunes fossiles les plus riches de Nouvelle-Zélande pour cette époque.

C'est génialissime ! Un perroquet qui vous arrive à la taille, c'est du jamais vu... et je préfère ne pas imaginer la puissance des cris d'un oiseau pareil. C'est une bête idéale à mettre en scène à l'occasion d'un voyage lointain, de l'aventure pulp à la Hollow Earth Expedition au récit de voyage merveilleux façon Terra Incognita.
Le coup de la patte bizarre oubliée sur une étagère pendant des années est inspirant aussi : rien de plus facile que d'envoyer vos PJ fouiner dans les réserves de tel ou tel musée ou muséum qui manque de moyens pour tout analyser et mettre en valeur correctement... et pour leur y faire (re)découvrir un spécimen ou morceau de spécimen déroutant qui constitueront un déclencheur à un voyage.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
madame ridulle
Déesse des perruches
Messages : 3455
Inscription : lun. sept. 24, 2012 1:15 pm

Re: Inspiration zoologique et botanique (virus, algues vertes et archéoptéryx)

Message par madame ridulle » jeu. août 08, 2019 7:32 pm

Vu qu il est manifestement de la famille des nestoridés ou strigoptidés son cri peut ressembler soit à celui du kea ( en espérant qu il n ait pas son caractère sinon faut jamais le ressusciter... a coté les terror birds ça serait de la petite bière) soit celui du kākāpo et leur cri sauf cri d appel des femelles n a rien de terrifiant... sauf si tu perçois les infrasons...

Evidemment si ils avaient le gosier d un moluccensis ça serait pas la même limonade...
Real stupidity beats artificial intelligence every time.
Hogfather

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4283
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

L'orgue à chats

Message par Tybalt (le retour) » dim. août 18, 2019 6:46 pm

Image

Les cris et sons naturellement produits par les animaux rivalisent sans peine avec les oeuvres musicales des compositeurs les plus magistraux. C'est sans doute en méditant cette vérité générale que des inventeurs de la Renaissance ont imaginé l'orgue à chats (lien vers Wikipédia). Des chats, disposés par ordre de tessiture, sont enfermés dans des logements voisins. Leur queue est reliée au mécanisme d'un clavier semblable à celui d'un piano. Quand on frappe la touche, la queue du chat correspondant est tirée ou piquée (selon les modèles), ce qui fait miauler le chat. On peut ainsi jouer des airs entiers.
Du moins est-ce la théorie, puisqu'on n'a apparemment aucune preuve qu'un tel instrument ait été bâti dans la réalité. Ce qui vaut d'ailleurs mieux pour les chats et pour ceux qui tiennent au bien-être des animaux.

Qu'est-ce qu'on peut bien faire de ça dans une partie de jeu de rôle ? me demanderez-vous. En vrac :

- Dans un scénario d'aventure pulp ou humoristique, un moyen efficace de caractériser un Grand Méchant peut consister à le doter d'un tel instrument et le montrer en train de jouer un air dessus tout en tenant un discours pontifiant devant les PJ. C'est le trope classique du grand méchant montré en train de martyriser de petits êtres innocents et sans défense afin de démontrer son sadisme.

- Dans un univers de fantasy ou de SF, on peut reprendre et adapter librement le principe d'un instrument de musique fondé sur des animaux, avec ou sans la composante de torture animale gratuite (selon vos sensibilités). Ça passerait très bien dans un univers à la Lanfeust de Troy où toutes sortes de technologies sont fondées sur des animaux, mais on peut aussi le placer dans de la fantasy plus sérieuse mais à haut degré d'émerveillement façon Dark Crystal, ou même dans à peu près n'importe quel univers donjonnesque.

- Un scénario impliquant un tel instrument est facile à imaginer, surtout si on remplace les chats par des animaux dotés d'une voix potentiellement harmonieuse et/ou dotée de propriétés particulières. L'instrument est construit par un Grand Méchant qui veut s'en servir pour mettre en oeuvre un sortilège, ou détruire quelque chose avec les ondes sonores combinées des animaux. Le but des PJ est de détruire l'instrument, ce qui peut se faire en libérant les animaux captifs. Difficulté supplémentaire possible : on peut imaginer que les animaux en question sont difficiles à libérer ou à déplacer, qu'ils sont très grands ou patauds par exemple, et/ou qu'ils sont potentiellement dangereux pour tout le monde une fois libérés, à charge pour les PJ de trouver moyen d'éviter que les animaux courent partout et provoquent pagaille & destruction.

EDIT : J'ai mis à jour le sommaire des sujets dans le premier message :)
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.

Avatar de l’utilisateur
Inigin
Dieu des hakamas perdus
Messages : 9990
Inscription : dim. août 02, 2009 7:27 am
Localisation : Nantua

Re: Inspiration zoologique et botanique (virus, algues vertes et archéoptéryx)

Message par Inigin » dim. août 18, 2019 9:24 pm

Il y a une variante humaine de cet instrument dans les Aventures du Baron de Münchausen (où le Grand Turc fait avancer des lances vers des esclaves pour les faire crier). On est donc dans le premier cas (démontrer son sadisme).
Barde biclassé secrétaire de la Voix de Rokugan

ImageImageImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Tybalt (le retour)
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 4283
Inscription : mer. août 22, 2012 7:33 pm
Contact :

Re: Inspiration zoologique et botanique (virus, algues vertes et archéoptéryx)

Message par Tybalt (le retour) » dim. août 18, 2019 9:35 pm

Oh, en effet, c'est plus précisément dans le film de Terry Gilliam (l'épisode ne figure pas dans le roman de Raspe et Bürger). Il y a même la vidéo de la scène sur Youtube (ce qui tombe bien car je n'avais pas revu ce film depuis une éternité, à tort puisque je l'avais adoré). Typique démonstration du tyran sadique, en effet, dans un esprit logiquement montypythonesque.
Mes sites : Kosmos (un jdra sur la mythologie grecque qui a vraiment lu les auteurs antiques pour vous) ; blog de lectures ; site d'écriture.


Rosco
Ascendant
Messages : 1509
Inscription : dim. avr. 30, 2017 10:23 am

Re: Inspiration zoologique et botanique (virus, algues vertes et archéoptéryx)

Message par Rosco » mar. août 20, 2019 10:47 am

@Tybalt (le retour) tu as le piano humain dans la folle histoire du monde de Mel broks

Avatar de l’utilisateur
scorpinou
Prophète
Messages : 947
Inscription : jeu. août 04, 2005 6:12 pm
Localisation : Perigord

Re: Inspiration zoologique et botanique (virus, algues vertes et archéoptéryx)

Message par scorpinou » jeu. août 22, 2019 2:51 pm

Des collègues viennent de me faire découvrir ma nouvelle idole en matière de bestiole :
Le ratel

Imaginez un peu un croisement improbable entre un paresseux, une moufette et un charmeur de serpent/scorpion... avec un soupçon de diable de tasmanie

Avatar de l’utilisateur
Léonard
Dieu en cours d'affectation
Dieu en cours d'affectation
Messages : 2713
Inscription : lun. oct. 09, 2006 9:25 pm
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Inspiration zoologique et botanique (virus, algues vertes et archéoptéryx)

Message par Léonard » jeu. août 22, 2019 5:20 pm

scorpinou a écrit :
jeu. août 22, 2019 2:51 pm
Des collègues viennent de me faire découvrir ma nouvelle idole en matière de bestiole :
Le ratel

Je ne connaissais pas la bestiole, je viens de la découvrir.

La mère qui expose ses petits aux piqûres de scorpions et de vipères pour qu'ils résistent à l'âge adulte au venin de cobra, c'est absolument fascinant. On peut imaginer le même principe appliqué à des peuplades humanoïdes en méd-fan.
 

Répondre